Recommended Posts

Celà dépasse l'imaginable ...

Des criminels de masse, des monstres, des ordures, des pourritures ... Je souhaite que justice puisse un jour être rendue pour ces milliers de victimes ...

Je ne pensais pas à un tel degré de barbarie gratuite et sanguinaire ...

https://www.liberation.fr/planete/2019/10/25/torture-en-syrie-les-tabassages-se-deroulaient-deux-fois-par-jour_1759843

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Celà dépasse l'imaginable ...

Des criminels de masse, des monstres, des ordures, des pourritures ... Je souhaite que justice puisse un jour être rendue pour ces milliers de victimes ...

Je ne pensais pas à un tel degré de barbarie gratuite et sanguinaire ...

https://www.liberation.fr/planete/2019/10/25/torture-en-syrie-les-tabassages-se-deroulaient-deux-fois-par-jour_1759843

Ca n'est que la continuité des révélations très documentées faites voici quelques années par un photographe travaillant pour l'état syrien : effroyables aussi, du même tonneau. On avait eu aussi des récits bien étayés de menaces systématiques sur les femmes et familles des policiers ou militaires qui manifestaient quelques velléités de conscience.

Le régime n'a pas changé. Trump et Poutine viennent de leur re-livrer les kurdes.

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Boule75 a dit :

Ca n'est que la continuité des révélations très documentées faites voici quelques années par un photographe travaillant pour l'état syrien : effroyables aussi, du même tonneau. On avait eu aussi des récits bien étayés de menaces systématiques sur les femmes et familles des policiers ou militaires qui manifestaient quelques velléités de conscience.

Le régime n'a pas changé. Trump et Poutine viennent de leur re-livrer les kurdes.

Tout comme l'Europe qui tourne le regard...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, kotai a dit :

Tout comme l'Europe qui tourne le regard...

La propagande façon Breitbart-Sputnik est pénible : je me demande pourquoi on te tolère.

L'Europe a infiniment moins détourné les yeux que la Chine, l'Afrique, le Golfe, la Russie, etc, etc... En clair, les seuls qui s'en soient ému, ce sont les européens et certains américains. Mis à part ça...

 

Sérieusement : quelqu'un s'est déjà interrogé pour savoir si kotai n'était pas un bot ? Ca fait longtemps que je me pose la question tant ses interventions sont un concentré de provocation allant en fait toujours dans le même sens. Je parie en fait sur un mode mixte : des interventions de moins d'une ligne par robot, quelques interventions de "crédibilisation" du compte sur quelques sujets étroits, 1 message sur 20 ou qque chose comme ça, avec deux ou trois phrases un peu moins connes.

  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On accuse les USA d'avoir lâcher  kurdes. Mais l'Europe les a aussi utiliser comme gardien de prison.

Alors que fait l'Europe pour les kurdes?

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, kotai a dit :

On accuse les USA d'avoir lâcher  kurdes. Mais l'Europe les a aussi utiliser comme gardien de prison.

Alors que fait l'Europe pour les kurdes?

Il y a deux choses qu'il ne faut pas confondre je pense :

  • d'un coté les familles qui auraient du être rapatriées, surtout les enfants, dès leur arrestation SI aucun crime n'a été commis par elles. A titre personnel je trouve cela inacceptable. dans le cas des enfants qui n'ont pas à payer pour les choix des parents.
  • de l'autre côté les djihadistes qui ont commis des crimes à l'étranger mais sur le sol français, et qui donc doivent être jugés selon les lois locales et purgés leur peine dans le pays qui les a condamné.

donc non, on ne les utilisent pas (vraiment) comme gardien de prison...sauf pour le cas des enfants où à titre personnel je les trouve tout aussi criminel que notre état car complice de notre duplicité

Edited by rendbo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

La propagande façon Breitbart-Sputnik est pénible : je me demande pourquoi on te tolère.

L'Europe a infiniment moins détourné les yeux que la Chine, l'Afrique, le Golfe, la Russie, etc, etc... En clair, les seuls qui s'en soient ému, ce sont les européens et certains américains. Mis à part ça...

 

Sérieusement : quelqu'un s'est déjà interrogé pour savoir si kotai n'était pas un bot ? Ca fait longtemps que je me pose la question tant ses interventions sont un concentré de provocation allant en fait toujours dans le même sens. Je parie en fait sur un mode mixte : des interventions de moins d'une ligne par robot, quelques interventions de "crédibilisation" du compte sur quelques sujets étroits, 1 message sur 20 ou qque chose comme ça, avec deux ou trois phrases un peu moins connes.

Kotai a pas complètement torts ( oui meme une horloge arrêtée donne la bonne heure, deux fois par jour)

On savait que le regime etait loin d'etre un etat de droit, ca n'a pas empêché les renditions en Syrie par la CIA et nous de recevoir Bachar un 14 juillet.

Ca fait un peu hypocrite de faire les vierges effarouchées maintenant.

On a fait la meme avec kadaffi

On pourrait faire la meme avec MBS

Et d'autres

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, zx said:

Le chef de l'Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi aurait été tué en Syrie

L'information émane de médias américains, citant des hauts responsables. Donald Trump doit faire une annonce ce dimanche.

https://www.lefigaro.fr/international/le-chef-de-l-etat-islamique-abou-bakr-al-baghdadi-aurait-ete-tue-en-syrie-20191027

A priori il y a eu plusieurs opérations contre des cadres de Daesh réfugié dans la province d'Idlib et Jarabulus ...

... balancé par les turcs en échange du feu vert US contre les kurdes?

Un commandant des SDF explique que c'est une opération coordonnée SDF/US ?! Selon les SDF l'opération aurait du avoir lieu le mois dernier ... et a été reporté a cause de l'invasion turque...

Un responsable militaire US a expliqué que la Turquie a été tenu a l'écart du renseignement et de l'opération ...

Bagdadi aurait été localisé au nord de la province d'Idlib près de la frontière turque.

Les autre cadres de Daesh auraient été localisé à l'est de Jarabulus là aussi près de la frontière turque.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'opération contre Bagdadi ... dans le nord d'Idlib aurait impliqué des AH-64 ...

Des corps auraient été emporté ainsi que deux prisonniers ...

---

Les turques explique qu'ils étaient impliqué dans l'opération contre Bagdadi ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, g4lly a dit :

L'opération contre Bagdadi ... dans le nord d'Idlib aurait impliqué des AH-64 ...

Des corps auraient été emporté ainsi que deux prisonniers ...

---

Les turques explique qu'ils étaient impliqué dans l'opération contre Bagdadi ...

Avec autant de gens dans la confidence, on va finir par se poser des questions. :laugh:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

... balancé par les turcs en échange du feu vert US contre les kurdes?

Je me suis posée cette question dès l'annonce de cette opération US. La coïncidence temporelle entre l'offensive turque et cette opération est tout à fait possible, mais néanmoins étonnante ...

Dans cette hypothèse (?), ceci pourrait expliquer certaines curiosités comme la décision aussi soudaine que surprenante du retrait précipité des forces US de la zone frontalière, sans aucune planification ni concertation. 

Toujours dans cette hypothèse (?), on pourrait penser, oui, à un deal Trump / Erdogan, soit un "échange" du territoire kurde contre les cadres de daesh. Mais quid alors des tractations Trump / Kurdes, sachant (presse US) que les principaux renseignements permettant ce raid sont d'origine kurdes ... ?

Je lis bien les autres hypothèses, mais celle-ci en tous cas me paraît hautement crédible. 

il y a 39 minutes, g4lly a dit :

Les turques explique qu'ils étaient impliqué dans l'opération contre Bagdadi ...

Plutôt impliqués dans le probable (?) deal, non ? :biggrin:

il y a 44 minutes, g4lly a dit :

L'opération contre Bagdadi ... dans le nord d'Idlib aurait impliqué des AH-64 ...

Les russes les ont laissé survoler le territoire qu'ils contrôlent, d'où le remerciement de Trump à la Russie exprimé en tête des pays remerciés. A ce sujet, curieusement les kurdes ont été remerciés en dernier ...

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'allocution de Trump sur le raid :

Citation

«Hier soir, les États-Unis ont rendu justice au pire terroriste au monde», a déclaré dimanche matin le président au cours d’une conférence de presse télévisée depuis la Maison-Blanche. «Abou Bakr al-Baghdadi est mort. Il était le fondateur et le chef de l’État islamique en Irak et en Syrie, la plus brutale organisation terroriste du monde.»

Vers 21h30 la veille (soit vers 3h30 du matin en Syrie), alors que l’opération venait de se terminer, Trump avait annoncé par un message sur son compte Twitter que «quelque chose d’énorme vient juste de se produire». L’hebdomadaire Newsweek a été le premier à révéler qu’une opération commando venait sans doute d’éliminer le chef de l’État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi dans le village de Barisha, dans la province syrienne d’Idlib, à quelques kilomètres à peine de la frontière turque.

Mais les détails sur l’opération ont été donnés par Trump lui-même. «J’ai presque tout suivi», a-t-il dit, employant fréquemment la deuxième personne du pluriel pour décrire le raid. «Nous le surveillions depuis quelques semaines. Nous savions à peu près où il allait, vers quels endroits il se dirigeait… Deux ou trois actions ont été annulées parce qu’il changeait constamment d’avis. Et finalement nous avons appris où il était, nous avons eu quelques renseignements sur les bâtiments, nous savions qu’il y avait des souterrains, la plupart sans issue, sauf un, que nous avions surveillé au cas où…»

Donald Trump arborait un air triomphal en annonçant la mort du calife al-Baghdadi, tué au cours d’un raid mené dans la nuit de samedi à dimanche par les forces spéciales américaines dans le nord-ouest de la Syrie. «Hier soir, les États-Unis ont rendu justice au pire terroriste au monde», a déclaré dimanche matin le président au cours d’une conférence de presse télévisée depuis la Maison-Blanche. «Abou Bakr al-Baghdadi est mort. Il était le fondateur et le chef de l’État islamique en Irak et en Syrie, la plus brutale organisation terroriste du monde.»

D’après le récit du président américain, le raid est lancé samedi soir, vraisemblablement vers minuit, heure locale, d’une base américaine non identifiée quelque part au Moyen-Orient, vraisemblablement depuis Erbil, au Kurdistan irakien. «Je savais ce qui se préparait depuis trois jours, a dit Trump. Je suis arrivé à 5 heures dans la ‘situation room’ (le centre de commandement dans les sous-sols de la Maison-Blanche). Le décollage a eu lieu peu de temps après.» Huit hélicoptères prennent part au raid ainsi qu’un grand nombre d’appareils d’escorte et de soutien.*

«La partie la plus dangereuse a été le vol d’approche, qui a duré approximativement une heure et dix minutes, a dit Trump. C’était une mission secrète, nous avons volé très bas, et très vite… Nous avons volé au-dessus de zones très dangereuses…»

«Quand nous nous sommes posés, un nombre important de nos combattants ont débarqué et ont fait exploser l’un des murs d’enceinte, pour éviter d’entrer par la porte principale que nous savions être piégée. C’était assez incroyable à voir, parce que j’y ai assisté avec le général Milley, le vice-président Pence et d’autres dans la Situation Room ; nous avons tout vu très clairement, comme si on regardait un film, cette technologie est assez impressionnante.»

«Ils sont entrés en faisant exploser un mur très épais, et ça ne leur a pris littéralement que quelques secondes ; quand ça a explosé, ils ont eu un magnifique trou dans le mur, et ils sont entrés et ont pris tout le monde par surprise - incroyablement brillants comme combattants! Baghdadi était le dernier, ses gens avaient été tués ou bien s’étaient rendus.»

«Quand nous nous sommes posés, un nombre important de nos combattants ont débarqué et ont fait exploser l’un des murs d’enceinte, pour éviter d’entrer par la porte principale que nous savions être piégée. C’était assez incroyable à voir, parce que j’y ai assisté avec le général Milley, le vice-président Pence et d’autres dans la Situation Room ; nous avons tout vu très clairement, comme si on regardait un film, cette technologie est assez impressionnante.»

«Ils sont entrés en faisant exploser un mur très épais, et ça ne leur a pris littéralement que quelques secondes ; quand ça a explosé, ils ont eu un magnifique trou dans le mur, et ils sont entrés et ont pris tout le monde par surprise - incroyablement brillants comme combattants! Baghdadi était le dernier, ses gens avaient été tués ou bien s’étaient rendus.»

«Onze enfants ont été extraits sains et saufs, a continué Trump. Ne restait que Baghdadi dans un souterrain, où il avait entraîné trois de ses jeunes enfants avec lui vers une mort certaine. Il a atteint le bout du tunnel, avec nos chiens à sa poursuite… Il gémissait, criait et pleurait… Il a déclenché sa veste explosive, se tuant, ainsi que les trois enfants. Son corps a été démembré par l’explosion et le tunnel s’est effondré au dessus… On avait son ADN, et il y avait des analystes… qui on fait des tests sur son corps ; il a fallu sortir son corps de sous les débris du tunnel… Ils ont trouvé des morceaux assez importants. Quinze minutes après sa mort, on était certain de son identité.»

Parmi les nombreux morts figurent aussi «deux femmes, qui portaient des vestes explosives qui n’avaient pas explosé. Nous avons fait prisonnier un petit groupe, mais il y a eu plus de morts que de survivants», a dit Trump.

«Le bandit qui avait déployé toute son énergie à terroriser les autres a vécu ses derniers instants dans la peur, la panique totale et l’effroi, terrifié par les forces américaines qui l’acculaient. Nous sommes restés sur place pendant près de deux heures, et après que la mission a été terminée, nous nous sommes emparés de documents de grande valeur et des informations relatives aux origines de l’État islamique, à ses projets et à ses plans, toutes sortes de choses que nous recherchions.»

Aucune perte américaine n’a été déplorée au cours de l’opération, a dit Trump. «Nous avons essuyé des tirs nourris, mais nous n’avons perdu personne. Un grand nombre de combattants et de compagnons d’al-Baghdadi ont été tués avec lui. Il est mort après s’être réfugié dans un souterrain sans issue, gémissant, pleurant et criant.»

«Notre canidé a été blessé - j’appelle ça un chien -, un beau chien, un chien talentueux a été blessé et a été évacué», a ajouté Trump.

Le président américain a remercié un certain nombre de pays pour avoir permis ce raid risqué, se déroulant en territoire syrien, dans une zone tenue par la branche syrienne d’al-Qaida, Hayat al-Tahrir al-Cham, sous le contrôle aérien de la Russie, et à quelques kilomètres à peine de la frontière turque. «Ce raid a été impeccable, et n’a pu avoir lieu qu’avec l’aide et la connaissance d’un certain nombre de pays et de personnes. Je veux remercier la Russie, la Turquie, la Syrie et l’Irak, et je veux aussi remercier les Kurdes syriens pour une certaine aide qu’ils nous ont fournie.»

«La Turquie savait que nous allions dans la zone, nous avons volé au-dessus de leur territoire. Ils ont été parfaits, ils auraient pu tirer.»

L’élimination du calife al-Baghdadi tombe à point nommé pour Trump, qui fait depuis plusieurs semaines l’objet d’une enquête du Congrès visant à le destituer de ses fonctions, et est soumis à des critiques pour son abandon des Kurdes syriens face à une offensive de la Turquie. Visiblement satisfait de pouvoir annoncer un succès incontestable des forces américaines sous son commandement, il a pu se livrer à un exercice d’autofélicitation dans lequel il excelle.

«Baghdadi était en fuite depuis des années, longtemps avant mon entrée en fonction. Mais sous mes ordres, en tant que commandant en chef des États-Unis, nous avons anéanti son califat à 100 % en mars de cette année», a dit Trump. «Le capturer ou le tuer a été la priorité absolue de mon Administration en matière de sécurité nationale… Depuis le premier jour, j’ai demandé: où est al-Baghdadi ? Je veux al-Baghdadi ! On tuait des chefs terroristes, des noms importants, mais c’était des noms que je ne connaissais pas, que je n’avais jamais entendu. Et c’étaient des noms importants, mais ce n’était pas les grands noms !»

«Et il y a quelques semaines, ils ont été capables de les repérer. Vous savez, ce sont des gens très malins, ils n’utilisent plus de téléphones portables, ils sont brillants techniquement, ils utilisent Internet mieux que n’importe qui au monde, peut-être à l’exception de Donald Trump.»

«La nuit dernière a été un grand moment pour les États-Unis et pour le monde, a conclu Trump. Un assassin brutal, qui a causé tant de souffrances et de morts, a été violemment éliminé - il ne fera plus jamais de mal à un autre homme, femme ou enfant innocent. Il est mort comme un chien.** Il est mort comme un lâche. Le monde est maintenant un endroit beaucoup plus sûr. Que Dieu bénisse l’Amérique !»

* Et donc des hélicos de transport en plus des AH-64 (et peut-être d'autres appareils, ainsi que des ravitailleurs ?)

** Çà c'est la phrase de trop ...

https://www.lefigaro.fr/international/comme-un-film-trump-raconte-la-fin-d-abou-bakr-al-baghdadi-20191027

À espérer qu'ils puissent mettre la main sur ce qu'il leurs reste comme trésor de guerre ...

Edited by jojo (lo savoyârd)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

On avait son ADN, et il y avait des analystes… qui on fait des tests sur son corps ; il a fallu sortir son corps de sous les débris du tunnel… Ils ont trouvé des morceaux assez importants. Quinze minutes après sa mort, on était certain de son identité

???

je pensais que ça prenait plus de temps pour confirmation par ADN...

la question qui me vient c'est mais que fout la police écossaise avec du vieux matériel ? on aurait pu éviter le fiasco de Xavier Dupont de Ligonnès :bloblaugh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Deux ou trois actions ont été annulées parce qu’il changeait constamment d’avis.

Un mec qui change d'avis constamment ? Ca me rappelle quelqu'un... 

Sinon pour le reste, je trouve ça lamentable comme communiqué, on dirait un gamin qui raconte avec joie et excitation sa dernière partie de call of... Sans compter ce "nous" qui ne le distancie pas des gens qui ont mis leur vie dans la balance, ce qui je trouve est un manque de respect total... mais dans les deux cas, qu'attendre de plus de Trump

Edited by rendbo
  • Haha 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en sait un peu plus sur les circonstances de la traque d’Abou Bakar al-Baghdadi

Citation

Comment un disciple d’Abou Bakar al-Baghdadi a mené à sa capture.

Un des principaux collaborateurs du chef de l’État islamique, arrêté par les autorités turques et remis aux Irakiens, a fourni des informations précieuses sur les déplacements de Baghdadi, permettant le succès de l’opération militaire américaine.

Citation

Dans leur longue traque d’Abou Bakr al Baghdadi, les services de renseignements irakiens ont été informés par un conseiller du chef de l’organisation État islamique, qui leur a expliqué comment ce dernier avait pu éviter d’être capturé pendant tant d’années, ont rapporté deux officiers de sécurité irakiens.

Baghdadi tenait parfois des réunions stratégiques avec ses commandants dans des minibus remplis de légumes afin d’éviter d’être repéré, a déclaré Ismaël al Ethawi après avoir été arrêté par les autorités turques et remis aux Irakiens.

« Ethawi a fourni des informations précieuses qui ont aidé les services de sécurité irakiens à trouver les pièces manquantes du puzzle sur les mouvements de Baghdadi et les endroits où il avait l’habitude de se cacher », a déclaré à Reuters l’un des responsables irakiens.

« Ethawi nous a donné des détails sur cinq hommes, y compris lui-même, qui rencontraient Baghdadi en Syrie et sur les différents lieux où ils se sont rendus », a-t-il ajouté.

Un des principaux collaborateurs de Baghdadi

Le président américain Donald Trump a déclaré dimanche que Baghdadi était mort « en pleurant » lors d’un raid mené par les forces spéciales américaines dans la région d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie.

Titulaire d’un doctorat en sciences islamiques, Ethawi était considéré par les services de renseignements irakiens comme l’un des cinq principaux collaborateurs du chef de l’EI. Il a rejoint Al Qaïda en 2006 et a été arrêté par les forces américaines en 2008, puis emprisonné pendant quatre ans, selon les responsables de la sécurité irakienne.

Baghdadi a ensuite confié à Ethawi des missions telles que la transmission d’instructions religieuses et la sélection de commandants pour l’EI. Après les déboires de l’organisation en 2017, Ethawi s’est enfui en Syrie avec son épouse syrienne.

Un autre tournant a eu lieu en début d’année lors d’une opération qui a vu des agents des services de renseignement américains, turcs et irakiens capturer des responsables de l’État islamique, dont quatre Irakiens et un Syrien.

Son dernier moment de vie 

« Ils nous ont indiqué tous les lieux où ils rencontraient Baghdadi en Syrie et nous avons décidé de nous coordonner avec la CIA pour déployer davantage de sources dans ces zones », a déclaré l’un des responsables irakiens.

« Mi-2019, nous avons réussi à localiser Idlib comme la zone où Baghdadi se déplaçait de village en village avec sa famille et trois proches collaborateurs », a-t-il poursuivi.

Des informateurs syriens ont ensuite aperçu un Irakien portant un turban sur un marché d’Idlib et l’ont reconnu sur une photo, a raconté le responsable. C’était Ethawi, et ils l’ont suivi jusqu’à la maison où séjournait Baghdadi.

« Nous avons transmis les détails à la CIA et ils ont utilisé un satellite et des drones pour surveiller le site ces cinq derniers mois », a déclaré le responsable.

Il y a deux jours, Baghdadi a quitté les lieux avec sa famille pour la première fois, se rendant en minibus dans un village voisin.

« C’était son dernier moment de vie », a déclaré le responsable.

https://www.ouest-france.fr/terrorisme/etat-islamique/comment-un-disciple-d-abou-bakar-al-baghdadi-mene-sa-capture-6584756

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant Al Bagdadi la seule question est celle de la mère de Castle : est-il mort ?  vraiment ? parce ce que le coup de BL (pas de corps pas de vidéo de photo j'ai des doutes)

Concernant le lachage de kurdes : c'est une décision politique prise au plus haut niveau (de l'état français) on ne me fera pas croire qu'il était impossible de laisser suffisament de Rafale de Tigre sur place pour appuyer les milices kurdes, on a préféré les                         lâcher comme bien d'autres avant, tout en pleurer des larmes de crocrodiles. Dommage surtout que pour une fois la situation militaire était bien décantée avec la fin territoriale de Daesh

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si, mais c'est cohérent avec la politique de Trump, ça fait quinze ans qu'il dit que les USA doivent saisir le pétrole pour financer l'intervention militaire... C'est du colonialisme à l'ancienne, ni plus ni moins.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben puisque certains y reviennent, "moi" je suis plus malin et préfère économiser du temps "j'y suis, j'y reste" ... parachever mon oeuvre ...

Citation

Syrie : Erdogan pourrait chasser les « terroristes » de la frontière

Le président turc menace de « prendre le contrôle » si, après le délai fixé par l'accord entre Ankara et Moscou, les milices kurdes étaient toujours présentes.

 Source AFP

https://www.lepoint.fr/monde/syrie-erdogan-pourrait-chasser-les-terroristes-de-la-frontiere-26-10-2019-2343667_24.php

Ben voyons ... Pourquoi faire compliqué ?

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,463
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Caolila
    Newest Member
    Caolila
    Joined
  • Forum Statistics

    20,800
    Total Topics
    1,283,405
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries