Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

il y a une heure, Zalmox a dit :

Lequel, la mini-djellaba de camouflage ou la doudoune rose des surplus LGBTQ ?

J'adore le type tout équipé, avec un treillis, une arme qui change de la kalash, disposant d'un eotech, mais qui termine sa panoplie avec des sandales...

C'est "traditionnel" dans l'esprit islamique ou c'est autre chose?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, NUBEALTIUS a dit :

Celui En djellaba camo, avec birkenstop/chaussette, C'est de l'équipement teuton de pointe.

Vous allez rire mais il ne s'agit aucunement d'une arme allemande, c'est une simple AK47 ou 74 (partie avant typique des familles Ak) fortement modifiée localement en bullpup plus rail pour optiques. Et on doit trouver autant de variantes que de besoins ou de préférences du tireur. Donc c'est plus touriste allemand qui fait le malin avec une AK chez tonton poutine.

D0FA3g9XQAAKdbU.jpg

image-1.png

https://www.calibreobscura.com/idlibi-innovation-bullpup-kalashnikovs-of-syria/

 

il y a 5 minutes, NUBEALTIUS a dit :

"Syrie: 26 combattants du régime tués dans des tirs de drone turcs" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/syrie-26-combattants-du-regime-tues-dans-des-tirs-de-drone-turcs-20200229

Vont sérieusement devoir revoir leurs dispositifs antidrone chez les les pro-Assad si il veulent pas se retrouver à poil d'ici un mois.

Edited by Arland
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Erdogan demande à la Russie de se retirer en Syrie.

Citation

ISTANBUL (Reuters) - Le président turc Tayyip Erdogan a déclaré samedi qu'il avait demandé au président Vladimir Poutine que la Russie se tienne à l'écart en Syrie et laisse la Turquie combattre seule les forces gouvernementales syriennes, après que 34 soldats turcs aient été tués cette semaine.

Mais les forces gouvernementales syriennes, soutenues par la puissance aérienne russe, ont poursuivi leurs frappes aériennes dans la province d'Idlib au nord-ouest, attaquant la ville stratégique de Saraqeb qui se trouve sur une route importante, a rapporté l'Observatoire syrien de la guerre.

Les frappes aériennes des forces gouvernementales font partie d'un assaut majeur visant à capturer la province, une partie du dernier territoire encore détenu par les rebelles soutenus par la Turquie.

La Turquie, qui a déversé des forces sur Idlib, a également riposté, tuant 26 troupes pro-Damas autour d'Idlib et dans la campagne d'Alep, a indiqué l'Observatoire syrien, et les rebelles soutenus par la Turquie ont déclaré qu'ils avaient repris six villes et villages dans le sud d'Idlib.

Avec une diplomatie parrainée par Ankara et Moscou pour apaiser les tensions en lambeaux, la Turquie s'est rapprochée plus que jamais de la confrontation avec la Russie sur le champ de bataille en Syrie.

S'exprimant à Istanbul, Erdogan a déclaré qu'il avait dit à Poutine, lors d'un appel téléphonique, de se tenir à l'écart et de laisser la Turquie "faire ce qui est nécessaire" avec le gouvernement syrien. Il a déclaré que la Turquie n'avait pas l'intention de quitter la Syrie pour le moment.

"Nous y sommes allés parce que nous avons été invités par le peuple syrien. Nous n'avons pas l'intention de partir avant que le peuple syrien ne dise "Ok, c'est fait"", a ajouté M. Erdogan.

Trois cycles de discussions entre la Russie et la Turquie n'ont pas permis d'aboutir à un cessez-le-feu, mais le Kremlin a déclaré samedi que Poutine et Erdogan discuteraient de tous les aspects du conflit syrien lors des pourparlers prévus à Moscou.

Il n'a pas fixé de date mais les responsables des deux parties affirment que les pourparlers auront lieu le 5 ou le 6 mars.

https://www.reuters.com/article/us-syria-security/turkeys-erdogan-asks-russia-to-step-aside-in-syria-idUSKBN20N0EU

https://www.euronews.com/2020/02/29/turkey-warns-russia-to-get-out-of-our-way-in-northern-syria

*Prend un grand seau de popcorn pour les semaines à venir*

 

Edited by Arland
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Snapcoke a dit :

Un avion aurait était abattu près de saraqib il y a quelques minutes.

Vue sur liveuamap

Effectivement, à voir s'il est syrien ou russe.

En tout cas on constate tout de même que l'offensive syrienne a non seulement été stoppée, mais qu'elle perd petit à petit du terrain qu'elle avait auparavant gagnée. On ne sait pas comment est fait le dispositif militaire sur place, mais je me dis qu'il n'est pas impossible que les récentes offensives syriennes soient le fruit d'une longue préparation, d'un long renforcement et d'une concentration de l'essentiel des moyens. Si les rebelles, enfin les turcs, ont brisés cet élan, s'ils ont cassés le fer de lance au sol et qu'ils arrivent à empêcher ou fortement limité l'appui aérien (l'avion qui vient d'être abattu va faire son effet), il faut s'attendre à un retournement de situation. Je pense même que les turcs pourraient en "profiter" pour agir à d'autres endroits (zone kurde notamment), multipliant les fronts et désorganisant forcément une armée syrienne qui n'est pas, il faut le rappeler, très puissante non plus et qui sans les avions russes, ne feraient pas grand chose.

La Turquie n'est pas en position de faiblesse en Syrie comme beaucoup veulent le croire, soit parce qu'ils n'aiment pas Erdogan ou qu'ils ont un parti pris russo-syrien. On fait beaucoup trop une mauvaise analyse en donnant le contrôle de la partie à la Russie en pensant que tous vont s'y plier et ne pourront pas aller à l'encontre de ce que souhaite Poutine. C'est une erreur, les turcs ne sont pas des rebelles et les russes ne feront pas la guerre aux turcs (avec les risques de voir l'Otan entrer dans la danse, sans pour autant faire la guerre aux russes) pour Assad. Le rapport de force sur le terrain peut vite passer du côté turc et de ses alliés locaux, aussi détestables qu'ils soient.

il y a 11 minutes, g4lly a dit :

Ca ressemble a un planeur ... un drone russe peut etre.

Orion, Altair?

A bien y regarder, effectivement, c'est plutôt un drone, je me dis même que ça ne serait pas impossible qu'il soit turc

Link to comment
Share on other sites

Il s’agit bien d’un drone turc.

 

La région de Deraa, qui s’est transformé en une sorte de far-west depuis les accords de réconciliation armée-rebelles qui donnaient de larges pouvoirs à ces derniers, s’embrase à nouveau. L’armée intervient ici à Sanamayn pour rétablir l’ordre.


 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Damas confirme, 2 avions syriens abattus, dont 1 Su-24.

La situation militaire s'est inversée quoi qu'on en dise, les russes restent silencieux et joueront la carte diplomatique et concèdera à la Turquie des choses pour éviter que ça ne va trop loin, en tout cas les russes ne feront pas la guerre aux turcs pour Assad, je le répète.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Jésus a dit :

Damas confirme, 2 avions syriens abattus, dont 1 Su-24.

La situation militaire s'est inversée quoi qu'on en dise, les russes restent silencieux et joueront la carte diplomatique et concèdera à la Turquie des choses pour éviter que ça ne va trop loin, en tout cas les russes ne feront pas la guerre aux turcs pour Assad, je le répète.

Ils font déjà la guerre au turcs.

Pas aussi visiblement que tu ne le pense, mais ils la font.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je pense que les russes vont finir par bouger et soutenir Assad,  il semblerait que erdogan n'a pas tenu tous ses engagements envers les russes, comme pour éliminer les camps djihadistes.  il mène un double jeu, bon les russes ne sont nés de la dernière pluie. mais je doute qu'ils acceptent de voir tous leur efforts ruinés par Erdogan.

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Snapcoke a dit :

Ils font déjà la guerre au turcs.

Pas aussi visiblement que tu ne le pense, mais ils la font.

Oui, comme on peut dire la même chose des turcs. Mais ce que je veux dire, c'est que les russes n'agiront pas directement contre les turcs et que militairement parlant, là ou la Russie ne peut offrir qu'un soutien aérien (qui devient problématique) et un soutien en équipement (avec la complexité logistique qui va avec) les turcs sont on peut presque dire "chez eux", ils sont au sol, ils ont une armée terrestre qui a des moyens et qui peut amener beaucoup de moyens. Les russes sauf quelques petits véhicules de "police" bien plus "diplomatique" qu'autre chose, ils n'ont rien.

L'armée syrienne ne peut pas tenir face à la Turquie, elle peut vaincre les rebelles avec l'appui russe, mais pas la Turquie et on surestime beaucoup cette armée qui a toujours de gros problèmes et qui n'est pas totalement une armée réellement nationale. L'armée syrienne se fait frapper, mais on enterre les corps en Iran ou au Liban, si ce ne sont pas les divers mercenaires afghans et autres. L'armée syrienne c'est encore un sacré melting pot qui a de grosses fragilités. Si les turcs se lancent vraiment contre elle, il ne faut pas s'illusionner, elle ne tiendra pas, que les russes protestent, qu'ils tentent d'aider l'armée syrienne, ça ne changera rien et ça ne fera que pousser vers la destruction d'aéronefs russes, les turcs se déchargeant de "croire" qu'ils étaient syriens et forçant les russes à rester dans leurs bases pour éviter que ça se reproduise. Les russes n'ont pas grand chose en Syrie pour s'opposer aux turcs, il ne faut pas croire que nous sommes à la frontière ukrainienne, en Syrie les russes cherchaient à conforter les turcs et à leur donner des choses, non sans raisons, cela sans l'accord et dans le dos d'Assad. Les turcs ont un sérieux pouvoir militaire, la question est de savoir ou ils s'arrêteront et si ils ne seront pas "emportés" dans une spirale conquérante en se disant qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Je crains personnellement que si le front de l'armée syrienne autour d'Idleb se brise, qu'il n'y a plus rien derrière, car cette armée a depuis plusieurs années réussis des actions militaires grâce à un regroupement de forces venant presque de tout le pays, laissant à l'arrière des unités de secondes zones, de mercenaires afghans et autres pour tenir les zones. Si les turcs cassent le fer de lance syrien qui doit sans doute être à la manoeuvre dans la zone, ils vont ouvrir une porte et j'imagine même Alep comme objectif, car ils pourront y mettre "leurs" réfugiés sans devoir réellement tout reconstruire.

Je dis bien "méfiance", on aime à vouloir faire passer les russes pour ceux qui imposent, contrôlent et dictent qui doit faire quoi, mais ce n'est pas vraiment cela qui se passe, ils redeviendront intéressant quand ils cèderont nouveau des choses. Le problème des russes c'est qu'ils pensaient reprendre ce qu'ils avaient donnés et qu'ils étaient dissuasifs pour éviter qu'en face ça ne réagisse, mais ça ne se passe pas ainsi, les turcs ne cèdent pas et les israéliens ou la coalition internationale n'ont jamais été empêchés d'agir ou pris pour cible par des S-400 ou autres.Les russes se savent vulnérables en Syrie, la géostratégie de la région ne leur donne pas le même pouvoir qu'en Ukraine par exemple.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Jésus a dit :

Oui, comme on peut dire la même chose des turcs. Mais ce que je veux dire, c'est que les russes n'agiront pas directement contre les turcs et que militairement parlant, là ou la Russie ne peut offrir qu'un soutien aérien (qui devient problématique) et un soutien en équipement (avec la complexité logistique qui va avec) les turcs sont on peut presque dire "chez eux", ils sont au sol, ils ont une armée terrestre qui a des moyens et qui peut amener beaucoup de moyens. Les russes sauf quelques petits véhicules de "police" bien plus "diplomatique" qu'autre chose, ils n'ont rien.

L'armée syrienne ne peut pas tenir face à la Turquie, elle peut vaincre les rebelles avec l'appui russe, mais pas la Turquie et on surestime beaucoup cette armée qui a toujours de gros problèmes et qui n'est pas totalement une armée réellement nationale. L'armée syrienne se fait frapper, mais on enterre les corps en Iran ou au Liban, si ce ne sont pas les divers mercenaires afghans et autres. L'armée syrienne c'est encore un sacré melting pot qui a de grosses fragilités. Si les turcs se lancent vraiment contre elle, il ne faut pas s'illusionner, elle ne tiendra pas, que les russes protestent, qu'ils tentent d'aider l'armée syrienne, ça ne changera rien et ça ne fera que pousser vers la destruction d'aéronefs russes, les turcs se déchargeant de "croire" qu'ils étaient syriens et forçant les russes à rester dans leurs bases pour éviter que ça se reproduise. Les russes n'ont pas grand chose en Syrie pour s'opposer aux turcs, il ne faut pas croire que nous sommes à la frontière ukrainienne, en Syrie les russes cherchaient à conforter les turcs et à leur donner des choses, non sans raisons, cela sans l'accord et dans le dos d'Assad. Les turcs ont un sérieux pouvoir militaire, la question est de savoir ou ils s'arrêteront et si ils ne seront pas "emportés" dans une spirale conquérante en se disant qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Je crains personnellement que si le front de l'armée syrienne autour d'Idleb se brise, qu'il n'y a plus rien derrière, car cette armée a depuis plusieurs années réussis des actions militaires grâce à un regroupement de forces venant presque de tout le pays, laissant à l'arrière des unités de secondes zones, de mercenaires afghans et autres pour tenir les zones. Si les turcs cassent le fer de lance syrien qui doit sans doute être à la manoeuvre dans la zone, ils vont ouvrir une porte et j'imagine même Alep comme objectif, car ils pourront y mettre "leurs" réfugiés sans devoir réellement tout reconstruire.

Je dis bien "méfiance", on aime à vouloir faire passer les russes pour ceux qui imposent, contrôlent et dictent qui doit faire quoi, mais ce n'est pas vraiment cela qui se passe, ils redeviendront intéressant quand ils cèderont nouveau des choses. Le problème des russes c'est qu'ils pensaient reprendre ce qu'ils avaient donnés et qu'ils étaient dissuasifs pour éviter qu'en face ça ne réagisse, mais ça ne se passe pas ainsi, les turcs ne cèdent pas et les israéliens ou la coalition internationale n'ont jamais été empêchés d'agir ou pris pour cible par des S-400 ou autres.Les russes se savent vulnérables en Syrie, la géostratégie de la région ne leur donne pas le même pouvoir qu'en Ukraine par exemple.

Je comprends, mais j'ai l'intime conviction que les Russes vont faire un truc, un truc sanglant, une riposte brutal, des frappes avec missiles de croisière, ou quelques chose comme cela, un truc impressionnant qui emportera quelques dizaines/centaines de troupes turc en Syrie, et qu'ensuite seulement il y aura négociation !

 

PS :

Donc les Turcs en sont là, ils annoncent clairement que l'offensive viens d'eux 

http://www.rfi.fr/fr/ticker/la-turquie-annonce-avoir-lancé-une-offensive-militaire-contre-le-régime-bachar-al-assad-à-idl

 

 

Edited by Snapcoke
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, g4lly a dit :

Le fait que les turc on mis un but a l'industrie militaire russe en shootant un Pantsir actif et en foutant les vidéo partout.

 

A ce sujet, beaucoup disent que la vidéo provient de Libye et non pas de Syrie - ce qui ne change rien au fond de ta réflexion cela dit. Je pense comme toi que la Russie a beaucoup trop investi à tous les niveaux dans cette guerre pour laisser tomber le président Assad à la première déconvenue. Qui pense sérieusement que Moscou a permis et MASSIVEMENT soutenu l'assaut sur Idlib du mois dernier sans imaginer le scénario de contre-attaque turc auquel on assiste actuellement ? Nous les orientaux sommes cons et impulsifs, on pense que Poutine est un faiblard car il n'a pas encore lancé la bombe atomique sur Ankara. Je pense que les russes sont beaucoup plus dans le temps long, et sont beaucoup plus dans la finesse quand il s'agit de réagir dans ce type de situation. Ils ont probablement laissé une fenêtre de quelques jours aux turcs pour venger la mort de leurs soldats et éviter une escalade qui serait préjudiciable aux deux parties. Si on était déjà dans une guerre totale, les syriens auraient déjà saigné les quelques six-cent soldats des postes d'observation turcs enclavés en territoire loyaliste.

Il y a 1 heure, Jésus a dit :

L'armée syrienne ne peut pas tenir face à la Turquie, elle peut vaincre les rebelles avec l'appui russe, mais pas la Turquie et on surestime beaucoup cette armée qui a toujours de gros problèmes et qui n'est pas totalement une armée réellement nationale. L'armée syrienne se fait frapper, mais on enterre les corps en Iran ou au Liban, si ce ne sont pas les divers mercenaires afghans et autres. L'armée syrienne c'est encore un sacré melting pot qui a de grosses fragilités. Si les turcs se lancent vraiment contre elle, il ne faut pas s'illusionner, elle ne tiendra pas, que les russes protestent, qu'ils tentent d'aider l'armée syrienne, ça ne changera rien et ça ne fera que pousser vers la destruction d'aéronefs russes, les turcs se déchargeant de "croire" qu'ils étaient syriens et forçant les russes à rester dans leurs bases pour éviter que ça se reproduise. Les russes n'ont pas grand chose en Syrie pour s'opposer aux turcs, il ne faut pas croire que nous sommes à la frontière ukrainienne, en Syrie les russes cherchaient à conforter les turcs et à leur donner des choses, non sans raisons, cela sans l'accord et dans le dos d'Assad. Les turcs ont un sérieux pouvoir militaire, la question est de savoir ou ils s'arrêteront et si ils ne seront pas "emportés" dans une spirale conquérante en se disant qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Je crains personnellement que si le front de l'armée syrienne autour d'Idleb se brise, qu'il n'y a plus rien derrière, car cette armée a depuis plusieurs années réussis des actions militaires grâce à un regroupement de forces venant presque de tout le pays, laissant à l'arrière des unités de secondes zones, de mercenaires afghans et autres pour tenir les zones. Si les turcs cassent le fer de lance syrien qui doit sans doute être à la manoeuvre dans la zone, ils vont ouvrir une porte et j'imagine même Alep comme objectif, car ils pourront y mettre "leurs" réfugiés sans devoir réellement tout reconstruire.

 

Personne ne surestime l'armée syrienne à part peut-être les quelques gogos turcs sur internet qui veulent se donner l'impression que leurs jeunes sont en train de dérouiller la première armée arabe... L'armée syrienne n'est pas à la ramasse parce qu'elle est composée d'étrangers comme tu le dis, ce qui est archi-faux, mais parce qu'elle est l'armée d'un pays pauvre, en ruines, sous sanctions et qu'elle est à sa neuvième année de combats contre des jihadistes impitoyables et sanguinaires venus des quatre coins du globe. Son armement est à la ramasse, les équipements datent de plus d'une trentaine d'années, l'entraînement des recrues est bâclé (nettement moins depuis l'arrivée des russes mais bon il y a un sacré retard à rattraper... ). Que la Turquie soit en train d'écraser militairement la Syrie n'a rien de choquant.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

"Syrie: la Turquie lance une offensive contre le régime de Damas" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/syrie-la-turquie-lance-une-offensive-contre-le-regime-de-damas-20200301

Depuis le 27 février, a déclaré le ministre, la Turquie a détruit un drone, huit hélicoptères, 103 chars, 72 obusiers, des lance-roquettes et six systèmes de défense anti-aérienne. Deux avions syriens et un drone turc ont été abattus dimanche dans le ciel d'Idleb. Hulusi Akar a indiqué que le but de celle-ci était de «mettre fin aux massacres du régime et empêcher une vague migratoire». Il a ajouté qu'Ankara n'avait «ni l'intention, ni l'envie d'entrer dans une confrontation avec la Russie», qui soutient le régime de Bachar al-Assad, tout en soulignant que la Turquie attendait de Moscou qu'il fasse pression sur Damas pour qu'il «stoppe ses attaques».

Link to comment
Share on other sites

Dans cet article, il y a aussi un bilan humain supposé : http://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20200301-turquie-ankara-offensive-bouclier-printemps-idleb?ref=tw_i

Citation

Dans le cadre de cette riposte, Ankara annonce un bilan – invérifiable et sans doute exagéré – de 2212 soldats du régime tués, ainsi que de 103 tanks, 72 lance-roquettes et obusiers, huit hélicoptères, un drone et trois systèmes de défense antiaérienne abattus. « Bouclier du Printemps » est donc une opération en cours depuis quelques jours.

Si c'est vrai, le bilan est lourd pour la SAA.

Et maintenant avec cette offensive "Bouclier du Printemps", est-ce que l'on peut dire que les Turcs sont véritablement rentrés en guerre en Syrie et que c'est un combat Etat vs Etat ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...