Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

si les rebelles ont capturé des lanceurs, ils ne peuvent pas (les bricoller et) s'en servir ?? 

 

Possible, ils ont déjà récupéré des BM-21 mais le souci c'est que la roquette en question a été utilisé à plusieurs endroit en Syrie (Alep, Homs, Damas) et semble avoir été produit de manière quasi-industrielle ( roquette numéroté de 0 à 999). A moins d'avoir un lanceur sûr et abondant, je ne vois pas pourquoi les rebelles numéroterai leurs roquettes. Bon après, il faudra encore que l'enquête démontre quel vecteur a été utilisé parce que l'ampleur des victimes et le fait que (selon certains experts), le neurotoxique a été fortement dilué me font douter que ça soit une seule roquette. 

Link to comment
Share on other sites

 

 

Le Bilan définitif du nombre de mort à la suite de cette attaque est-il disponible ? 

 

j'ai rien vue depuis MSF.   Je pense pas qu'on est plus avancé que dans la foulée des premiers bilans. Vu l'insécurité de la zone, la nature des partie en présence et la haute valeur politique de cette information, le bilan définitif, si il a lieu un jour, prendra des années. Donc comme dit tomcat sa varie entre 300 et 1700. je ne suis pas sur qu'on avance beaucoup plus et qu'on puisse  disposer d'une confirmation indépendante et fiable.

Link to comment
Share on other sites

S'il y a intervention militaire contre le régime de Bachar-el-Assad, j'espère que les occidentaux bombarderont et tueront également les djihadistes !

Sinon, ce sera encore de la mésanventure au profit de ces criminels islamo-djihadistes.

Link to comment
Share on other sites

J'ai de plus en plus l'impression qu'on se dirige vers une intervention occidentale : 

 

- Les Etat-Unis n'ont pas salué l'enquête de l'ONU et dise qu'elle arrive trop tard ( pourtant, ça ne les a pas empêché d'analyser des échantillons datants des plusieurs mois récoltés par on ne sait qui...)

- Les anglais n'ont pas salué l'enquête de l'ONU et disent que les preuves ont été détruites 

- Les Français parle d'une réponse proportionnée et imminente 

- Les pays voisins de la Syrie, pourtant en tête de l'opposition au régime Syrien, se taisent étrangement. 

La Turquie intégrerait une coalition armée contre le régime Syrien 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/08/26/97001-20130826FILWWW00225-syriela-turquie-integrerait-une-coalition.php

 

Ils ne frapperont pas les islamistes parce que dans ce cas de figure il faudra rayer de la carte plus de la 3/4 des rebelles. 

Edited by Tomcat
Link to comment
Share on other sites

Un photographe de l'AFP qui attendait à la sortie de leur hôtel des experts de l'ONU venus en Syrie pour enquêter sur les allégations d'usage d'armes chimiques a dit avoir entendu lundi matin deux explosions dans le secteur. D'après lui, deux obus de mortier sont tombés près de l'hôtel à Damas où sont logés les experts de l'ONU.

Par ailleurs, d'autres obus de mortier se sont abattus lundi matin dans le centre de Damas, blessant trois personnes, rapporte l'agence officielle Sana. Un obus tiré par "des terroristes" (terme désignant les rebelles dans la terminologie officielle) est tombé sur la mosquée al-Hassan, dans le quartier huppé d'Abou Roumané, au coeur de Damas. Une personne a été blessée et le minaret de la mosquée a été détruit, précise l'agence. Deux autres personnes, une femme et son enfant, ont été blessées dans un tir d'obus de mortier sur le secteur des douanes, proche de la place des Omeyyades, dans le centre de la capitale", a poursuivi l'agence.

 

http://www.lepoint.fr/monde/syrie-les-enqueteurs-de-l-onu-pris-pour-cible-26-08-2013-1717317_24.php

Link to comment
Share on other sites

La Turquie vient de faire savoir (Afp via le Figaro) qu'elle prête à participer à une coalition contre le pouvoir Syrien actuel, y compris sans l'aval de l'ONU. Avec le Kurdistan irakien, et sans compter la Jordanie, ça fait donc deux points d'appui majeurs pour d'éventuelles troupes occidentales immédiatement aux frontières syriennes.

En Turquie : aérodrômes, logistique, OTAN, et plus de troupes turques au Liban.

 

Ca bouge... Pas sûr que ça aille loin ou fort, mais qui peut le dire ? Cette affaire traine depuis des années maintenant, les 2 ou trois camps sont radicalisés, la population prise au milieu, les russes d'une intransigeance que je m'explique mal, et Bachar al Assad est aussi délicat que son père.

 

Les manifestations initiales de la population syrienne étaient, de mémoire, massives et pacifiques... et ont duré pendant des mois.

Link to comment
Share on other sites

Ils ne frapperont pas les islamistes parce que dans ce cas de figure il faudra rayer de la carte plus de la 3/4 des rebelles. 

Si la formations de membres de l'ASL triés sur le volet a bien eu lieu, je pense que l'action contre les djihadistes se ferra dans un second temps par une action de cette dernière. Une fois le combat engagé entre l'ASL et les islamistes, il sera plus simple de justifier des frappes en support des rebelles face aux terroristes.

 

Pour l'intervention occidental, j'ai du mal à savoir si celle-ci restera limité dans le temps et dans l'espace en se concentrant sur les dépôts d'armes chimique, histoire de dire : "Vous nous obligez à réagir, on vous casse vos jouets et ne recommencez plus". Où si les occidentaux vont rentrer de plein pied et bombarder jusqu'au départ de Assad.

 

Ils ne frapperont pas les islamistes parce que dans ce cas de figure il faudra rayer de la carte plus de la 3/4 des rebelles. 

Ce qui est certain c'est que les Russes vont beaucoup perdre dans cette histoire, mais c'était prévisible dès le départ vu la position intransigeante qu'ils ont pris.

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Al-Nosra revendique l'assassinat du gouverneur de Hama.

 

Le Front Al-Nosra a revendiqué l’assassinat dimanche du gouverneur de Hama (centre), affirmant se venger de l’attaque chimique présumée menée par l’armée près de Damas. «Dans le cadre de l’opération "oeil pour oeil", le gouverneur de Hama et certains de ses gardes ont été tués par les lions du Front Al-Nosra à Hama par une voiture piégée. Que Dieu soit loué», affirme le groupe jihadiste sur son compte Twitter.

Dans un message audio diffusé dimanche, le chef d’Al-Nosra, Mohammad al-Jolani, avait promis de se venger après l’attaque chimique présumée menée par les troupes du président Bachar al-Assad près de Damas selon l’opposition, qui soutient que des centaines de personnes y ont péri.

 

http://www.liberation.fr/monde/2013/08/26/syrie-al-nosra-revendique-l-assassinat-du-gouverneur-de-hama_927066

Link to comment
Share on other sites

J'ai de plus en plus l'impression qu'on se dirige vers une intervention occidentale : 

 

 

A mon avis, en cas d'intervention américaine / occidentale en Syrie -zones d'interdiction aérienne, bombardements...- il y aurait deux grandes inconnues :

 

1) La Russie

Nous entendons des comparaisons entre une intervention occidentale en Syrie et la guerre du Kosovo en 1999.

Cependant, la Russie est maintenant dans une situation bien différente de ce qu'elle était alors ! Les Russes soutiennent actuellement une solution négociée à la guerre civile syrienne, tout en aidant le régime mais d'une manière limitée. Et s'ils allaient plus loin ?

 

2) Les missiles balistiques à ogive neurotoxique de la Syrie
C'est là "l'arme nucléaire du pauvre", donc elle ne serait utilisée que dans une situation extrême... comme une menace existentielle pour le régime. Mais est-ce que l'écrasement du gouvernement syrien et des pro-Assad ne serait pas précisément l'objectif d'une intervention américaine ?
 
Du fait de ces grandes inconnues, je ne pense pas que le gouvernement américain prendra le risque d'une intervention ouverte.
Quoi que nos sages dirigeants français puissent dire par ailleurs. Et je ne vois pas la France s'y lancer seule...
 
Reste bien sûr la possibilité d'une intervention "bien calibrée", suffisante pour empêcher l'effondrement des forces rebelles et la victoire du régime, trop faible pour assurer la victoire des rebelles, pendant que des assurances seraient données en coulisses au gouvernement syrien et à Moscou pour éviter à la fois une sur-réaction russe et des tirs balistiques syriens sur l'étranger. Théoriquement possible : l'effet en serait de prolonger la guerre civile syrienne, peut-être de plusieurs années.
 
Ce qui est peut-être l'objectif des Occidentaux dans cette affaire ? Allez savoir...
Link to comment
Share on other sites

Si la formations de membres de l'ASL triés sur le volet a bien eu lieu, je pense que l'action contre les djihadistes se ferra dans un second temps par une action de cette dernière. Une fois le combat engagé entre l'ASL et les islamistes, il sera plus simple de justifier des frappes en support des rebelles face aux terroristes.

 

Pour l'intervention occidental, j'ai du mal à savoir si celle-ci restera limité dans le temps et dans l'espace en se concentrant sur les dépôts d'armes chimique, histoire de dire : "Vous nous obligez à réagir, on vous casse vos jouets et ne recommencez plus". Où si les occidentaux vont rentrer de plein pied et bombarder jusqu'au départ de Assad.

 

Ce qui est certain c'est que les Russes vont beaucoup perdre dans cette histoire, mais c'était prévisible dès le départ vu la position intransigeante qu'ils ont pris.

 

Tu penses que le critère de sélection de cette formation de 600 ASL( soit 1/10 des effectifs du front Al Nusra !, 1/20 d'Ahr al Sham )  est une absence d'islamisme radicale ? Ils sont plutôt sélectionnés les plus qualifiés, anciens soldats, personnes qui parlent anglais, ingénieurs, médecins etc. Leur opinion politique doit être secondaire. 

 

La Syrie post-Bashar rimera avec islamisme radicale, massacre des minorités, jihadisme international et déstabilisation des pays voisins. Il est illusoire de croire que les quelques soldats d'ASL formés par la CIA pourront faire quelques chose contre les islamistes radicaux qui composent plus de 3/4 des effectifs de l'opposition, le 1/4 vont de l'islamisme modéré et islamisme pragmatique. 

Link to comment
Share on other sites

Je pense que si il y a intervention occidentale, il y aura aussi intervention terrestre turque qui visera à l'écrasement total du régime de Assad ( militairement et après  2 ans de guerre civile, l'armée syrienne ne peut plus rivaliser ( si elle l'a pu un jour ) avec l'armée turque ) et à la victoire totale des rebelles 

 

Evidemment dans ce cas, l'armée syrienne sera fortement incitée à employer ses armes chimiques tactiquement pour "équilibrer" les choses et en dernier recours à frapper ses assaillants ( y compris / et Israél ) avec son arsenal balistique voire  balistique à ogive chimique ( si la Syrie possède des ogives de VX )

Link to comment
Share on other sites

Une intervention occidentale en totale opposition avec la Russie ... intéressant !

Que savent les occidentaux des dispositions des Russes ?

-ont-ils acquis la certitude que les Russes se défileront et laisseront faire ?

-ont-ils des preuve de l'impuissance militaire russe et de l'incapacité de Poutine à s'opposer à l'emploi de la force par une coalition centrée autour des Américains ?

 

Très intéressant tout çà

Link to comment
Share on other sites

Tu penses que le critère de sélection de cette formation de 600 ASL( soit 1/10 des effectifs du front Al Nusra !, 1/20 d'Ahr al Sham )  est une absence d'islamisme radicale ? Ils sont plutôt sélectionnés les plus qualifiés, anciens soldats, personnes qui parlent anglais, ingénieurs, médecins etc. Leur opinion politique doit être secondaire.

 

A moins de prendre les occidentaux pour d'éternels benêts qui n’apprendrait jamais de leurs erreurs, il me semble difficile d'imaginer que les choix politiques n'aient pas été un critère essentiel dans la sélection de ces soldats. L'ASL de part sa position idéologique (la seul force "laïc" des rebelles sunnites) est en opposition avec les djihadiste (et il y a eu des combat entre eux il me semble) et c'est pour cela que les USA les forment, il serait donc logique dans ce cas qu'ils vérifient un minimum l’engament de ceux qu'ils forment, surtout après les expériences précédentes douloureuse. Dernier point on ne parle pas ici de constituer l'ANA où vu le nombre de recrue il était impossible de tout contrôler.

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Je doute que la Russie s'y oppose directement via ses forces armées

 

Par contre des livraisons d'armes, des "mercenaires" pour servir les armes les plus sophistiquées et du renseignement sont probables 

On ne peut pas savoir, qui aurait dit qu'en 2008 la Russe attaquerait la Georgie après l'invasion de l'Ossétie du Sud?

 

Ce qui pourrait faire peur ce sont les accords de défense que les Syriens ont avec les Iraniens.

 

Quant à penser que des missiles balistiques pourraient être tirer sur un pays étranger (je pense premièrement à Israël et à la Turquie puis ensuite aux pays du Golfe) ce serait de la pure folie déclencherait une intervention majeure des occidentaux qui ont des accords de défense avec ces mêmes pays.

Link to comment
Share on other sites

 

Ce qui est certain c'est que les Russes vont beaucoup perdre dans cette histoire, mais c'était prévisible dès le départ vu la position intransigeante qu'ils ont pris.

 

Je ne sais pas. Si une intervention américano-occidentale a bien lieu, et si elle a pour objectif d'abattre le régime syrien plutôt que de simplement prolonger la guerre civile, la position de la Russie est difficile à prévoir. En cas de raidissement extrême, la Russie aurait les moyens de mettre de sérieux bâtons dans les roues des militaro-humanitaires américains et autres.

 

La question est la suivante : pourquoi la Russie soutient-elle indéfectiblement Assad ? Pas pour ses beaux yeux, et les intérêts immédiats de la Russie en Syrie -base navale de Tartous- auraient du être négociables, et négociés depuis longtemps, par les protecteurs et soutiens des rebelles, tels monarchies du Golfe et Etats-Unis. On aurait offert garanties et contreparties suffisantes pour que Moscou laisse Assad s'effondrer, de manière pas trop visible pour préserver les apparences. Or, ce n'est pas du tout ce qui s'est passé...

 

Il est possible que Moscou voie dans cette affaire beaucoup plus qu'une question de base navale et de prestige international.

 

Parmi les explications possibles, on peut imaginer :

 

 

What if the line in the sand that Mr Putin wants to draw is not about Russia's prestige and role in the Security Council? What if his plan is far grander: halting, at the gates of Damascus, what he sees as the green tide of Sunni Islamism stretching from Morocco, through North Africa and the Levant to Turkey and thence almost to Russia's unstable southern border? If that is the case then to prosecute a civil war in Syria, far from being a disaster, is both necessary and desirable - like the one he fought in Chechnya.

 

Si vraiment la Russie cherche à protéger son flanc sud vulnérable contre de nouvelles poussées djihadistes, soutenues par les suspects habituels -Riyad, voire même Washington...- il vaut la peine de se rappeler que la seconde guerre de Tchétchénie a coûté des milliers de soldats à la Russie, mais qu'elle a finalement gagné.

 

Et si Moscou était prêt à des sacrifices comparables pour empêcher un nouveau foyer djihadiste d'apparaître dans cette région ?

 

Si la Russie double la mise, voire la décuple... à mon avis, Obama sortira de la table de poker.

Link to comment
Share on other sites

Heu la guerre de Tchétchénie n'a jamais eu comme but premier la guerre contre l'Islamisme, c'est plutôt elle qui l'a nourrie, mais c'est un autre débat. Pour revenir à la Syrie, je ne crois pas que la Russie s'impliquera directement en cas d'intervention occidental, le risque pour elle serait plus important que ce qu'elle aurait à gagner. L'OTAN n'est pas la Géorgie et il lui suffit de fournir matériel à foison pour envoyer un message clair aux occidentaux : nuisance maximum pour risque minimum.

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Pour filer la comparaison, ce n'est pas pour des raisons très différentes que nous sommes intervenus au Mali : il s'agissait non seulement de protéger le Mali lui-même mais aussi ses voisins, dans une zone qui présente un intérêt historique tout particulier pour la France.

Et l'intervention a eu lieu en dépit de l'absence d'engagement explicite de la France à défendre le Mali.

 

La Russie pourrait voir la Syrie à peu près du même oeil, à une échelle tout à fait différente bien sûr :

- Opposition bien plus sérieuse, car les Américains ne soutenaient pas Aqmi

- Risque bien plus sérieux, car ce n'est pas la France même qui aurait été menacée par une extension d'Aqmi vers le sud, tandis que l'extension indéfinie du domaine du djihadisme au Moyen-Orient menace bien le flanc sud de la Russie

Link to comment
Share on other sites

Faut pas s'emballer. Personne ne veut aller guerroyer en Syrie mais personne ne peut laisser le régime Syrien continuer sans avertissement. Il y aura sans doute une frappe par missiles (pour ne pas risquer d'avions et de pilotes), sur une cible symbolique (QG des services de renseignements ou de l'armée de l'air) et ça sera tout. Rien qui puisse froisser Moscou, juste ce qu'il faut pour dire qu'on n'est pas rester sans rien faire comme des glands mais qu'on a tapé du poing sur la table.  En plus on se fera bien voir des saoudiens et qataris. 

 

Vu que la guerre dure depuis plus de 2 ans, ils est plus que probable que la Russie alimente sans interruption le régime au moins en munitions, Bachar ne semblant pas avare de ses obus.

Edited by alexandreVBCI
Link to comment
Share on other sites

Une intervention occidentale en totale opposition avec la Russie ... intéressant !

Que savent les occidentaux des dispositions des Russes ?

-ont-ils acquis la certitude que les Russes se défileront et laisseront faire ?

-ont-ils des preuve de l'impuissance militaire russe et de l'incapacité de Poutine à s'opposer à l'emploi de la force par une coalition centrée autour des Américains ?

 

Très intéressant tout çà

La Syrie offre à la Russie, le seul port en eau profonde de Méditerranée, et le dernier allié hors pays de la fédération de Russie.

J'aimerais qu'il y ait une certitude de non intervention de la Russie avant d'aller jouer aux Cador en Syrie (surtout quand on voit le résultat à postériori en Lybie...).

Link to comment
Share on other sites

Heu la guerre de Tchétchénie n'a jamais eu comme but premier la guerre contre l'Islamisme, c'est plutôt elle qui l'a nourrie, mais c'est un autre débat. Pour revenir à la Syrie, je ne crois pas que la Russie s'impliquera directement en cas d'intervention occidental, le risque pour elle serait plus important que ce qu'elle aurait à gagner. L'OTAN n'est pas la Géorgie et il lui suffit de fournir matériel à foison pour envoyer un message clair aux occidentaux : nuisance maximum pour risque minimum.

 

S'impliquer directement, officiellement et visiblement ne serait pas forcément nécessaire, et Moscou l'éviterait tant que ce serait possible.

 

Mais si par exemple des S-300PMU2 voire soyons fous des S-400 apparaissaient tout à coup en Syrie, leurs servants ne seraient pas nécessairement des locaux formés à la hâte la nuit précédente, ce pourraient être des gens tout à fait expérimentés, et plutôt type blond au yeux bleus...

 

Idem pour ce genre de jouet. Ou pour toute autre quincaillerie du même acabit.

 

Sans parler de la possibilité que le gouvernement syrien révèle tout à coup qu'il possède des balistiques de portée plus longue que des Scud et autres Iskander... des missiles "tombés du camion" bien entendu. Si le moyen de frapper les terminaux pétroliers d'Arabie saoudite apparaît un beau matin chez le gamin Assad, parce que le Père Noël Vladimir passe tôt cette année, la dissuasion de Damas en deviendra beaucoup plus crédible. 

 

Ce ne sont là que des hypothèses bien sûr. Mais le fait que la Russie possède ce genre d'options rend une opposition déterminée de sa part dangereuse pour les principaux soutiens des rebelles, Riyad et Washington en tête.

 

C'est la raison pour laquelle je ne crois pas à une intervention américaine suffisante pour faire tomber le régime d'Assad.

Des gesticulations, éventuellement violentes, restent possibles cependant.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,800
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...