Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Faut pas s'emballer. Personne ne veut aller guerroyer en Syrie mais personne ne peut laisser le régime Syrien continuer sans avertissement. Il y aura sans doute une frappe par missiles (pour ne pas risquer d'avions et de pilotes), sur une cible symbolique (QG des services de renseignements ou de l'armée de l'air) et ça sera tout. Rien qui puisse froisser Moscou, juste ce qu'il faut pour dire qu'on n'est pas rester sans rien faire comme des glands mais qu'on a tapé du poing sur la table.  En plus on se fera bien voir des saoudiens et qataris. 

 

Je suis bien d'accord. C'est ce que j'appelais des gesticulations, éventuellement violentes.

Et effectivement il pourrait y avoir un intérêt commercial à se faire bien voir des Saoudiens et autres Qataris. C'est peut-être tout ce que souhaite notre Fabius national : je ne le crois pas aussi c... heu aussi militaro-enthousiaste que le grand BHL, et les postures parfois ça peut rapporter des sous.

 

C'est un peu lamentable aussi, mais passons.

Link to comment
Share on other sites

  J'ai des doutes que l'option "ne pas avoir un foyer djihadiste a cet endroit" dans la région soit un facteur si défendu-défendable par la Russie notamment si elle invoque sa propre sécurité :

 

   Il y a pas mal de pelure d'oignon en épaisseur entre la Syrie et les frontières russes au nord de cette région (au moins 1500 km au nord) qui ne vont pas dans le sens d'une facilité pour les djihadistes de s'étendre par le nord :

 

   Théatre Kurde sur toute la frontière turque qui ne peut plus les encadrer, et ça va probablement être pareille sur le Kurdistan irakien (kurdistan irakien en plein boom éco et qui a de l'argent pour se payer de la sécurité ... : indépendance pétrolière de fait, mini-miracle éconimique d'après guerre local au Kurdistan Irakien en contraste total avec le reste de l'Irak qui reste dans un état épouvantable : le kurdistan irakien il faut dire a très peu souffert de la guerre de 2003 et manifestement on su même contenir les djihadistes d'irak  ...)

 

   Turquie même si complice pour le théatre syrien de ces djihadistes pour leurs circuits d'arrivés, contrainte de veiller a ce qu'ils ne se barrent pas vers le nord de la Turquie parce que avoir des emmerdes avec les russes a cause de ça : Non merci ... (dans la tête du gouvernement turc très probablement)

 

    2 pays très fortement chrétiens qui font "chapeau" au dessus (Géorgie et Arménie) qui aux premiers barbus aperçus ne lacherons pas l'affaire et n'en laisseront pas un passer, pas envie notamment pour la géorgie de ravoir des emmerdes avec Poutine ... Meme si cette fois le sujet serait différent, ils ont guère envie que Poutine aille chercher des barbus dans les WC par la peau du cul chez eux ... Les arméniens en tension avec l'Azerbaïdjan doivent veiller au grain aussi, même avec leur faible moyen ...

 

   Franchement les russes peuvent dormir sur leur 2 oreilles, le pont pour réalimenter un foyer de djihadiste au sud de la russe en région tchetchène ect ils riquent pas de le revoir de sitot ...

 

   Et djihadistes + motivés eux de toute façon après la Syrie a éventuellement réalummer la mêche irakienne un peu humide par rapport au 10 dernières années (molasson tout ça !) et pourquoi pas, venir foutre la merde au Liban, Jordanie ect : Ils seront beaucoup + tentés par le sud ...

 

   Les russes n'ont pas grand chose a craindre du djihadisme syrien concernant leur propre sécurité intérieure, il faudrait pouvoir réalimenter le foyer intérieur a la CEI pour vraiment les inquiéter chose qui sera pas si aisée maintenant, ne serait ce que le filtre kurde va être très dur a passer au nord

 

   Reste après la seule éventualité :  Revenir vers l'Ouest turc urbain et tenter le passage en mer noire, mais les turcs ne les laisseraient probablement pas passer, pas d'emmerdes avec les russes étant probablement la priorité et la ligne rouge définie par le gouvernement islamiste turc

 

 

  

 

Personne ne veut aller guerroyer en Syrie

 

 

   Ca dépend qui en occident ... En France Dassault ne cracherait pas sur une énième démonstration pour le raffy en terrain réel ... Avec cette fois l'éventualité du risque S300 pour prendre encore + de galons ... Et pouvoir sortir un zizi + gros pour les prochains appels d'offres a négocier ...

 

   + le Rafale grossi du zizi sur du véritable théatre + il fait pencher la balance vers lui ... L'Inde son choix avec les démonstrations durant Harmattan ont du être très parlantes pour eux ... Au de la du prix qu'on a proposé

Edited by alpacks
Link to comment
Share on other sites

Faut pas s'emballer. Personne ne veut aller guerroyer en Syrie mais personne ne peut laisser le régime Syrien continuer sans avertissement. Il y aura sans doute une frappe par missiles (pour ne pas risquer d'avions et de pilotes), sur une cible symbolique (QG des services de renseignements ou de l'armée de l'air) et ça sera tout. Rien qui puisse froisser Moscou, juste ce qu'il faut pour dire qu'on n'est pas rester sans rien faire comme des glands mais qu'on a tapé du poing sur la table.  En plus on se fera bien voir des saoudiens et qataris. 

 

Vu que la guerre dure depuis plus de 2 ans, ils est plus que probable que la Russie alimente sans interruption le régime au moins en munitions, Bachar ne semblant pas avare de ses obus.

 

Je me méfie des effets d’entraînements. N'oublions pas qu'en Libye nous étions partis pour protéger Bengazy et qu'on s'est retrouvé à frapper jusqu'à la chute de Kadhafi.

 

 

S'impliquer directement, officiellement et visiblement ne serait pas forcément nécessaire, et Moscou l'éviterait tant que ce serait possible.

 

Mais si par exemple des S-300PMU2 voire soyons fous des S-400 apparaissaient tout à coup en Syrie, leurs servants ne seraient pas nécessairement des locaux formés à la hâte la nuit précédente, ce pourraient être des gens tout à fait expérimentés, et plutôt type blond au yeux bleus...

 

Oui, la Russie n'interviendra pas officiellement, mais elle pourra donner allègrement de nombreuses armes à la Syrie. C'est ce qu'on a vu dans de nombreux conflits ultérieurs d'influences (Vietnam, Afghanistan V1).

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Heu la guerre de Tchétchénie n'a jamais eu comme but premier la guerre contre l'Islamisme, c'est plutôt elle qui l'a nourrie, mais c'est un autre débat. Pour revenir à la Syrie, je ne crois pas que la Russie s'impliquera directement en cas d'intervention occidental, le risque pour elle serait plus important que ce qu'elle aurait à gagner. L'OTAN n'est pas la Géorgie et il lui suffit de fournir matériel à foison pour envoyer un message clair aux occidentaux : nuisance maximum pour risque minimum.

Ha bon pourtant c'est le b-a-ba de la stratégie américaine depuis 30 ans vis à vis des russes, affaiblissement via une multitude de fronts, soft wars et/ou low-intensity wars, le plus gros risque d'effondrement de l'integrité territoriale russe résidant dans ses républiques musulmanes.

Donc sans vouloir te vexer, tu n'es pas franchement bien placé pour venir affirmer quels étaient les buts premiers de la guerre de Tchétchénie.

Link to comment
Share on other sites

A moins de prendre les occidentaux pour d'éternels benêts qui n’apprendrait jamais de leurs erreurs, il me semble difficile d'imaginer que les choix politiques n'aient pas été un critère essentiel dans la sélection de ces soldats. L'ASL de part sa position idéologique (la seul force "laïc" des rebelles sunnites) est en opposition avec les djihadiste (et il y a eu des combat entre eux il me semble) et c'est pour cela que les USA les forment, il serait donc logique dans ce cas qu'ils vérifient un minimum l’engament de ceux qu'ils forment, surtout après les expériences précédentes douloureuse. Dernier point on ne parle pas ici de constituer l'ANA où vu le nombre de recrue il était impossible de tout contrôler.

 

Mouai.... Force laïque, il faut le dire très vite !!

 

L'ASL est alliée sur le terrain avec les Jihadistes et les radicaux, ils considèrent le Front Al Nusra comme des frères d'armes ( propos de Selim Idriss) et a chaleureusement remercié les Tchétchènes qui ont fait tombé la base Mengh. Localement, l'ASL s'oppose à l'Etat Islamique d'Irak et de Sham à Raqqa mais y sont alliés à Lattaquié et dans le nord d'Alep contre les Kurdes. Toutes les armes fournies à l'ASL ont fini dans les mains des groupes radicaux. Alors, l'ASL qui formerait un ensemble étanche séparable des jihadistes et des islamistes radicaux, ce n'est pas vraiment ce qui se remarque sur le terrain. D'ailleurs tous les projets du CNS d'unifier l'ASL sous une forme d'armée sans dimension religieuse prononcée et qui combattrait les radicaux se sont heurté à un refus total des militants sur le terrain. 

 

Ce qu'on sait c'est que beaucoup des rebelles sur le terrain ont déjà reçu un entrainement militaire dans des camps de l'OTAN basés en Turquie et en Jordanie, que 3/4 des rebelles sur le terrain s'identifient à un islam radical, à partir de là on peut dire que les américains n'ont rien compris des leçons du passé et ce n'est pas 600 rebelles triés sur le volet qui changeront quelque chose. 

Link to comment
Share on other sites

Je me méfie des effets d’entraînements. N'oublions pas qu'en Libye nous étions partis pour protéger Bengazy et qu'on s'est retrouvé à frapper jusqu'à la chute de Kadhafi.

 

Effectivement, tu dois bien être le seul à croire qu'on s'est laissés "entraîner" dans l'aventure libyenne jusqu'à la chute de Kadhafi LOL

Link to comment
Share on other sites

Ha bon pourtant c'est le b-a-ba de la stratégie américaine depuis 30 ans vis à vis des russes, affaiblissement via une multitude de fronts, soft wars et/ou low-intensity wars, le plus gros risque d'effondrement de l'integrité territoriale russe résidant dans ses républiques musulmanes.

Donc sans vouloir te vexer, tu n'es pas franchement bien placé pour venir affirmer quels étaient les buts premiers de la guerre de Tchétchénie.

 

Tu es bien gentil, mais tu devrais relire ce que j'ai dis. J'ai dis que l'islamisme radical n'était pas la raison principal, celle-ci étant apparu après. En effet, comme tu le dis toi même, la guerre est d'abord une question territorial avec des revendications autonomistes soutenu par les US. Fin bref, fin du HS.

 

Effectivement, tu dois bien être le seul à croire qu'on s'est laissés "entraîner" dans l'aventure libyenne jusqu'à la chute de Kadhafi LOL

 

C'est pourtant bien ce qui s'est passé. Il n'y a qu'à voir l'intervention forcé US qui ne voulait pas venir, l'impréparation logistique de l'intervention, l'absence total de plan pour l'après Kadhafi, etc... 

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

 

Je ne suis pas abonné à l'Opinion, donc je n'aurai accès à l'article de JDM que dans 48 heures.

 

Sans pouvoir commenter donc, je suis tout de même impressionné par le ton de certitude qu'adopte Jean-Dominique Merchet.

Qui est le plus souvent une référence sur les questions militaires.

 

Mais "une participation de la France" dans un délai aussi court -quelques jours tout au plus- j'imagine mal que cela puisse être autre chose que quelques Rafale tapant quelques cibles. Les Américains quant à eux pouvant lancer de nombreux missiles de croisière, et aussi faire intervenir des B2 par exemple.

 

Le tout étant plus en ligne avec l'option "avertissement" comme le disait Alexandre, ou "gesticulation violente" l'expression que j'utilisais.

Rien de suffisant pour faire tomber le régime. Peut-être assez pour l'empêcher de gagner cependant.

 

Une bonne nouvelle pour Mars le dieu de la guerre. Ou faut-il dire Moloch dans cette région ?

Un peu moins bonne pour les civils syriens, peut-être.

Link to comment
Share on other sites

Et effectivement il pourrait y avoir un intérêt commercial à se faire bien voir des Saoudiens et autres Qataris. C'est peut-être tout ce que souhaite notre Fabius national : je ne le crois pas aussi c... heu aussi militaro-enthousiaste que le grand BHL, et les postures parfois ça peut rapporter des sous.

 

C'est un peu lamentable aussi, mais passons.

 

Oh !

 

Rafale : et si le Qatar se décidait avant la fin de l’année

 

 

Toute la filière aéronautique militaire française retient son souffle. Avec l'Inde, le Qatar est aujourd'hui le deuxième prospect le plus sérieux pour le Rafale, et ce bien avant les Emirats arabes unis (EAU). (...) Selon un calendrier informel, le Qatar pourrait choisir un fournisseur pour un premier lot de 36 appareils d'ici à la fin de l'année, peut-être à l'automne, et entrer avec ce constructeur en négociations exclusives. Un contrat serait signé en 2014. (...) Au-delà de cette visite politique, la France joue gros au Qatar. Les industriels de l'armement tricolores sont en course pour plusieurs prospects d'une valeur de plus de 20 milliards d'euros. 
Link to comment
Share on other sites

Et bien sur on parle d'action militaire sans l'aval de l'ONU, sans débat au parlement, c'est très très bien ! Heureusement qu'on sait que c'est nous les gentils démocrates lol !!!

Edited by amarito
Link to comment
Share on other sites

Et bien sur on parle d'action militaire sans l'aval de l'ONU, sans débat au parlement, c'est très très bien ! Heureusement qu'on sait qu'on sait que c'est nous les gentils démocrates lol !!!

 

Un pays démocrate est un allié des Etats-Unis. C'est la définition même de démocrate, il n'y a pas à aller chercher plus loin.

 

L'Arabie Saoudite par exemple est une grande démocratie. En revanche, l'Allemagne qui s'oppose aux Etats-Unis sur la Syrie n'est pas une démocratie.

Link to comment
Share on other sites

L'aval de l'ONU, il n'y en aura pas ça c'est absolument certain.

 

Certains ( i-télé ) parlent d'action pour le 9 septembre le temps que Obama obtienne un vote de son sénat ( ou chambre des représentants )

Link to comment
Share on other sites

Un pays démocrate est un allié des Etats-Unis. C'est la définition même de démocrate, il n'y a pas à aller chercher plus loin.

 

L'Arabie Saoudite par exemple est une grande démocratie. En revanche, l'Allemagne qui s'oppose aux Etats-Unis sur la Syrie n'est pas une démocratie.

L'Allemagne ferait partie de la coalition qui va lancer des frappes sur la Syrie...

Link to comment
Share on other sites

perso, je ne suis pas trop pour une intervention française en Syrie qui risque de devenir un nouvel Irak.

on va chasser Assad et après, on va mettre qui au pouvoir?  des islamistes?

 le risque aussi, si la Syrie tombe, c'est le Liban qui pourrait connaitre de nouveau la guerre.

il y la une question que je me pose: est-on sur que l'attaque chimique est dû au régime d'Assad?

Link to comment
Share on other sites

Si la Russie ne s'oppose pas fermement par des mesures de rétorsion économique (gaz, pétrole, ...) contre les Occidentaux et des mesures militaires vis-à-vis de son allié syrien, cela signifie un camouflet pour la Russie de Poutine au niveau international et de sa puissance.

Link to comment
Share on other sites

perso, je ne suis pas trop pour une intervention française en Syrie qui risque de devenir un nouvel Irak.

on va chasser Assad et après, on va mettre qui au pouvoir?  des islamistes?

 le risque aussi, si la Syrie tombe, c'est le Liban qui pourrait connaitre de nouveau la guerre.

il y la une question que je me pose: est-on sur que l'attaque chimique est dû au régime d'Assad?

 

Sans compter des attentats anti-français au Liban (les soldats visés par le hezbollah) et ailleurs contre des ressortissants ou ambassades par exemple par l'Iran ou le régime syrien.

Link to comment
Share on other sites

L'Allemagne ferait partie de la coalition qui va lancer des frappes sur la Syrie...

 

Suivant l'article de Jean-Dominique Merchet.

 

Moi j'en suis resté à cette situation

 

 

Germany has gone from foot-dragging -- abstaining from the Libya intervention in 2011 and equivocating in Mali in 2012 -- to putting its foot down against French involvement in Syria. (...) The deputy leader of Merkel's Christian Democrats has said orthodox Christian populations risk ethnic cleansing or worse if the French-allied Islamists come to power.

 

Naturellement, sur ce coup, l'allié de Merkel a tout à fait raison. C'est ce genre de risque que courront les chrétiens de Syrie si les rebelles l'emportent.

Link to comment
Share on other sites

perso, je ne suis pas trop pour une intervention française en Syrie qui risque de devenir un nouvel Irak.

on va chasser Assad et après, on va mettre qui au pouvoir?  des islamistes?

 le risque aussi, si la Syrie tombe, c'est le Liban qui pourrait connaitre de nouveau la guerre.

il y la une question que je me pose: est-on sur que l'attaque chimique est dû au régime d'Assad?

 

L'intervention meme est sujette a caution! On va bombarder quoi? qui comment?

 

Parce qu'a la différence de pas mal de révolution, le "régime" de Assad est soutenu par tout un peuple qui pour rien au monde ne veut vivre sous la coupe des islamiste sunnite! Certes la représentation est très défavorable au ethnie non sunnite - qui représente grosso modo 70 a 75% de la population, dont 10% sont des kurdes - néanmoins les 25% d'autre ne compte pas se faire retourner sans broncher. Ajoute a cela le poids des chiites étrangers et tu récupère un beau bordel qui tiennent a un Syrie Chiite comme a la prunelle de leur yeux - Chiite libanais, chiite irakien, chiite iranien, yéménite etc. -

Link to comment
Share on other sites

Le danger terrible qui pourrait affecter les chrétiens syriens, ce ne seraient plus seulements les islamo-djihadistes actuellement mais également les pro-Assad qui se vengeront sur eux en cas d'intervention militaire des occidentaux !

Link to comment
Share on other sites

Naturellement, sur ce coup, l'allié de Merkel a tout à fait raison. C'est ce genre de risque que courront les chrétiens de Syrie si les rebelles l'emportent.

 

les chrétiens syriens finiront (certainement) comme les chrétiens irakiens, soient morts, soient en exils

Link to comment
Share on other sites

il y la une question que je me pose: est-on sur que l'attaque chimique est dû au régime d'Assad?

lol.

Ce qui était une question de fond, est en train de devenir à vitesse grand V une question presque accessoire.

Assurez vous que même si on participe avec 2 tankers et un awacs, fabius et hollande vont squatter les JT pour nous abreuver de la bonne parole.

Interview de Assad :

http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/26/01003-20130826ARTFIG00246-bachar-el-assad-des-accusations-insensees.php

 

Je pense que ni les russes, ni les iraniens ne lâcheront Assad si cette intervention dont le compte à rebours serait lancée se fonde sur les seuls éléments de preuve actuels.

Ils auront la même impression de manipulations que nous autres simples observateurs.

Si la Turquie met la main à la pâte, ce que je trouve suréraliste, les risques d'embrasement seront réels : kurdes, irakiens, liban, tout le monde va régler ses comptes manu militari.

Bref je trouve l'attitude occidentale inconsciente.

Link to comment
Share on other sites

Le danger terrible qui pourrait affecter les chrétiens syriens, ce ne seraient plus seulements les islamo-djihadistes actuellement mais également les pro-Assad qui se vengeront sur eux en cas d'intervention militaire des occidentaux !

 

Pourquoi les pro-Assad se retourneraient contre les Chrétiens? Ils combattent pour la même cause et ont les mêmes ennemis !! 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,981
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...