Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

   Le Chlore pas efficace ?

 

 Alors explique nous pourquoi il a été le précurseur principal des premières armes chimiques qui ont marqué la 1 ère guerre mondiale ...

 

  La réalité étant que le clhore est l'une des pires saloperies et d'autant + parce qu'il est facile a ce procurer car on est loin d'un intrant industriel qu'on peut controler comme de nombreux autres faisant parti de listes ou seuls des firmes habilités peuvent y avoir accès comme les nombreux intrants connus pour les grands trafics de drogue ou autres

 

 

Bon restons zen.

 

Dans son état gazeux, il irrite les membranes des muqueuses et dans son état liquide, il brûle la peau. Il suffit de 3,5 ppm pour distinguer son odeur, mais ce gaz est mortel à partir de 1 000 ppm pour une bouffée d'environ une minute.

Donc une inhalation d'une minute, dans une atmosphère saturée à 1000 ppm, soit 1 part par millier, est mortelle.

Par exemple 1m3 de chlore, réparti dans 1000m3 de façon uniforme.

Prenons un avion, dont un des réservoirs de carburant de 2000l est en fait rempli de chlore pur (si c'est possible).

Potentiellement ce réservoir, s'il est répandu idéalement, rendra 2 000 000 de litres d'air mortels à coup sûr.

1m3 c'est 1000l, donc le réservoir affectera 2000m3, le volume d'un immeuble de 20m de haut et de 10m de coté.

Ou en épandage étendu une zone de L50mxl20mxh2m

C'est loin d'être négligeable, mais pas non plus extraordinaire.

Maintenant ça reste "peu efficace", car il sera très difficile d'assurer ce taux de dilution idéal sur une zone précise à partir d'un largage aérien.

Il faudrait un bombardement massif (aérien ou d'artillerie) comme en 14-18.

 

Donc il ne faut pas sous estimer le potentiel de ce gaz mais il ne faut pas non plus le confondre avec bien pire :

 

Le sarin (GB) est une substance inodore, incolore et volatile, de la famille des organophosphorés, un neurotoxique pour l'homme et l'animal. Même à très faible dose (10 parties par milliard) il peut être fatal. On estime qu'il est environ 500 fois plus toxique que le cyanure. Il passe facilement la barrière des poumons et est absorbé par la peau d'où il passe directement dans le sang. Quand il ne tue pas, il laisse de graves séquelles neurologiques. Pour ces raisons, il a été utilisé comme arme chimique, avant d'être considéré comme une arme de destruction massive par les Nations unies (résolution 687). À ce titre, sa production et sa conservation sont interdites depuis 1993. Les États devaient avoir détruit leurs stocks d'armes chimiques avant 2007. En 1952, les Britanniques l'ont modifié pour en créer une version dix fois plus mortelle nommée gaz VX.

Donc le sarin c'est  1/100 000 de dilution soit 100 fois pire que le chlore.

Et le VX c'est 1/1000 000 soit 1000 fois pire.

 

Donc avec le chlore on peut tout aussi bien dramatiser ses effets, que les relativiser, tout est question de définir par rapport à quoi on le compare.

 

Sans parler de doses mortelles, des concentrations bien moindres vont provoquer des lésions pulmonaires souvent irréversibles, incapacitantes et qui dans un temps assez bref peuvent conduire à la mort du sujet (jours/semaines/mois) par infections par exemple.

C'est donc bien une belle saloperie, même si techniquement on a fait beaucoup mieux et que ce gaz est l'appannage des chimistes du dimanche si l'on parle du sarin ou du VX.

 

Enfin, et c'est bien le plus gros problème de ce genre de gaz, c'est qu'il est plus lourd que l'air. Donc son usage en ville pourrait avoir comme effet dramatique de toucher des gens cachés, en sous sol, dans des caves ou des abris, ce qui englobe une bonne part de civils qui se seraient cachés pour échapper à un bombardement.

Et là ça peut faire beaucoup de morts, car les concentrations de chlore peuvent rapidement grimper dans des sous sols clos, non ventilés et protégés du vent.

C'est quand même une saloperie en général et en particulier en milieu urbain avec des populations civiles très exposées (comme d'habitude malheureusement).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

     J'estime qu'il va nous falloir en finir, et ça sera en + une excellente réponse définitive a Poutine pour l'intimer a se calmer vite fait ...

 

    Il faut bombarder, et au plus vite ...  Ca tombe sous le sens, tant que le régime d'Assad sera debout, on reverra cela tout les 4-6 mois .

Non mais lol...

C'est toi qui devrait te calmer au lieu d'appeler à la guerre tous azimuts comme un enragé.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Si c'est du chlore, la responsabilité du régime est peu probable ( trop basique comme arme chimique militaire ( abandonnée depuis presque un siècle ) et pas dans l'arsenal militaire syrien ) alors même que les djihadistes l'ont déjà employé en Irak

 

Selon les témoignages, le chlore a été délivré par baril explosif par hélicoptère dans un des cas du moins selon les témoins (Kafr Aza). Ce qui exclu à priori une responsabilité des rebelles. Mais une contradiction de taille reste dans leur témoignage. Ils disent qu'il y avait une énorme explosion qui a détruit la moitié du quartier et qui a ensuite libéré le chlore. Le chlore n'aime pas trop la chaleur, son "efficacité" en est largement réduit. 

 

Vidéo ici : 

 

 

 

 

Sur l'origine des chlores, les preuves recueilles lors de la première attaque évoque une entreprise chinoise "Norinco".

1836689_590508254377949_7053929606291974

 

 

1966937_590508234377951_7061905208371361

 

Mais je ne comprends pas. Pourquoi le régime continue à utiliser des armes chimiques rudimentaires (même maintenant où ça commence à faire bcp de bruit). Ces utilisations ne sont pas suivies par une offensive, les victimes ne sont pas majoritairement des combattants de première ligne, l'endroit où ces armes ont été utilisé n'a rien de stratégique. 

 

Quant à savoir si il faut en finir avec le régime d'Assad, c'est une très très mauvaise idée sans troupe au sol. Quoi qu'il arrive, la Syrie restera un pays ingouvernable pendant 10 ans avec une présence massive d'islamistes radicaux jusqu'à dans le camp des rebelles occidentaux. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

Mais je ne comprends pas. Pourquoi le régime continue à utiliser des armes chimiques rudimentaires (même maintenant où ça commence à faire bcp de bruit). Ces utilisations ne sont pas suivies par une offensive, les victimes ne sont pas majoritairement des combattants de première ligne, l'endroit où ces armes ont été utilisé n'a rien de stratégique.

 

 

    Les possibilités sont nombreuses pour tenter de l'expliquer, mais ce qui vient en premier a l'esprit c'est probablement le besoin des loyalistes au régime d'instaurer un climat de terreur dans la population ...

 

    Après je ne pense pas que le régime a une responsabilité directe (décisionnelle j'entends) dans cet acte s'il se vérifiait, mais plutot indirectes ... Et l'ampleur de l'attaque va d'autant + dans le sens d'une initiative locale des forces loyalistes ...

 

    Et dans les initiatives perso ont peut en multiplier encore + des raisons quand a pourquoi ils l'auraient fait ! (une simple vengeance pour la perte d'un proche pourrait très bien être la raison)

 

    Dans la guerre il y a toujours eu beaucoup de chaos et de folies a la fois ... En France, on l'a bien vu durant la 1 ère mondial combien un commandement peut devenir cruel et irrationnel quand a ces propres troupes (repression, executions, mauvais traitements, censures tout azimut, ordres qualifiables de folie criminelle sur leurs propres hommes ...) car la guerre instaure généralement un climat différent du temps de paix : Notamment celui du prix d'une vie ...

 

     Concernant les critiques + haut quand a mon post :  Vos propos moi ça me passe bien au dessus, je constate qu'une chose quand a cette guerre ... :

 

    Le manque de volontarisme occidental pour intervenir est en lien direct avec la gravité de la situation tant au niveau des mouvements clandestins sur ce territoire (on aurait pu largement éviter cette invasion djihadiste en faisant chuter très promptement au possible Assad ... Et contraindre la Russie au fait accompli pour le jeu géopol ...)

 

     Mais aussi l'usage graduel puis rupture (comme par hasard) des armes chimiques au gré des menaces des USA

 

    Aujourd'hui + que jamais l'urgence apparait pour en finir avec cette guerre il fallait opérer des frappes sur le régime et point ! Et a ce niveau il n'est jamais trop tard ...

 

  Moi c'est la seule chose que je vois ... Ca peut paraitre va t'en guerre, mais si des frappes précipite la fin ou la transition d'un conflit, alors elles sont nécessaires c'est tout ...

Link to comment
Share on other sites

    Les possibilités sont nombreuses pour tenter de l'expliquer, mais ce qui vient en premier a l'esprit c'est probablement le besoin des loyalistes au régime d'instaurer un climat de terreur dans la population ...

 

    Après je ne pense pas que le régime a une responsabilité directe (décisionnelle j'entends) dans cet acte s'il se vérifiait, mais plutot indirectes ... Et l'ampleur de l'attaque va d'autant + dans le sens d'une initiative locale des forces loyalistes ...

 

 

L'argument se tient si le régime n'avait pas d'autres moyens d'instaurer la terreur comme les doubles barils de TNT, les barrages de SMERCH, roquettes à sous munition etc. Pourquoi il prendrait le risque d'une intervention étrangère pour quelque chose qui ne lui donne aucun avantage sur le terrain ou n'instaure pas une terreur plus grande que ce qui se pratique déjà ? 

 

 

 

    Aujourd'hui + que jamais l'urgence apparait pour en finir avec cette guerre il fallait opérer des frappes sur le régime et point ! Et a ce niveau il n'est jamais trop tard ...

 

  Moi c'est la seule chose que je vois ... Ca peut paraitre va t'en guerre, mais si des frappes précipite la fin ou la transition d'un conflit, alors elles sont nécessaires c'est tout ...

 

Aucun bombardement, même massif ne permettrait "d'en finir avec cette guerre". Une décapitation du régime ou même sa chute ouvrira une période terrible de guerre civile inter-rebelle (entre les rebelles pro-occidentaux et les islamistes radicaux), entre les sunnites décidés de se venger des autres minorités, entre les sunnites et le Hezbollah au Liban, entre les ex-Syriens et le gouvernement Irakien. Il y a plus de chance de voir les Etats Unis devenir une république communiste que la Syrie une démocratie à court ou moyen terme. 

 

Une intervention en Syrie (entrainant la chute de l'actuel régime et l'effondrement de l'armée), n'est pas un jeu à somme nulle, cela a des conséquences très lourdes pour l'ensemble de la région. On l'a bien vu avec l'intervention Libyenne, vendue comme une mission humanitaire qui ne ferait que dégager un dictateur sanguinaire de son trône, qui a fini par déstabiliser toute la région à commencer par le Mali, le Niger, la Centre Afrique, les armes envoyées partout dans la région  sans parler de la Libye même qui n'est plus un pays mais un Rebelsland où les litiges locaux se règlent avec des armes fournies par l'OTAN

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Tomcat a bien posé les termes du problème, et l'enfer pavé de....etc.

Et c'est un faux procès de rendre les occidentaux responsables de tout quand on connait le parti-pris des pétro-monarchies dans cette affaire.

La politique des canonnières ça ne fonctionne plus depuis un moment.

 

J'avais manqué cette vidéo de djihadiste français, un converti ex-para.

http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/22/01003-20140422ARTFIG00046-un-militaire-francais-passe-au-djihad-en-syrie.php

Link to comment
Share on other sites

Les Américains voient que Assad tient le bon bout alors ils nous ressortent (et notre Président Hollande aussi) l'affaire du chimique. Mais qu'ils nous fournissent donc des preuves!  ^-^  Pour l'attaque de la Goutha de 2013 on les attend toujours ces preuves... Je vois mal pourquoi Damas s'amuserait à ce jeu alors que la situation sur le terrain lui est favorable chaque jour davantage, alors que 80% des armes chimiques syriennes ont déjà été détruite sous contrôle de l'ONU, au risque de mécontenter le protecteur russe et aussi au risque de réveiller l'affaire des frappes.


L'argument se tient si le régime n'avait pas d'autres moyens d'instaurer la terreur comme les doubles barils de TNT, les barrages de SMERCH, roquettes à sous munition etc. Pourquoi il prendrait le risque d'une intervention étrangère pour quelque chose qui ne lui donne aucun avantage sur le terrain ou n'instaure pas une terreur plus grande que ce qui se pratique déjà ? 

 

 

 

Aucun bombardement, même massif ne permettrait "d'en finir avec cette guerre". Une décapitation du régime ou même sa chute ouvrira une période terrible de guerre civile inter-rebelle (entre les rebelles pro-occidentaux et les islamistes radicaux), entre les sunnites décidés de se venger des autres minorités, entre les sunnites et le Hezbollah au Liban, entre les ex-Syriens et le gouvernement Irakien. Il y a plus de chance de voir les Etats Unis devenir une république communiste que la Syrie une démocratie à court ou moyen terme. 

 

Une intervention en Syrie (entrainant la chute de l'actuel régime et l'effondrement de l'armée), n'est pas un jeu à somme nulle, cela a des conséquences très lourdes pour l'ensemble de la région. On l'a bien vu avec l'intervention Libyenne, vendue comme une mission humanitaire qui ne ferait que dégager un dictateur sanguinaire de son trône, qui a fini par déstabiliser toute la région à commencer par le Mali, le Niger, la Centre Afrique, les armes envoyées partout dans la région  sans parler de la Libye même qui n'est plus un pays mais un Rebelsland où les litiges locaux se règlent avec des armes fournies par l'OTAN

+1! ^-^

Edited by Jojo67
Link to comment
Share on other sites

 

Traitre à la patrie...mais souvent ça s'invente, ce genre de truc. C'est peut-être pas fiable.

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=RLx-UwwIPyo&list=UU-gppUnQotsco5XCCAJKh3A

 

Toujours des bombes TNT dans des tonneaux...clairement Bachar envisage (a juste titre) une longue guerre.

Link to comment
Share on other sites

Selon les témoignages, le chlore a été délivré par baril explosif par hélicoptère dans un des cas du moins selon les témoins (Kafr Aza). Ce qui exclu à priori une responsabilité des rebelles. Mais une contradiction de taille reste dans leur témoignage. Ils disent qu'il y avait une énorme explosion qui a détruit la moitié du quartier et qui a ensuite libéré le chlore. Le chlore n'aime pas trop la chaleur, son "efficacité" en est largement réduit. 

 

Vidéo ici : 

 

 

Sur l'origine des chlores, les preuves recueilles lors de la première attaque évoque une entreprise chinoise "Norinco".

 

Mais je ne comprends pas. Pourquoi le régime continue à utiliser des armes chimiques rudimentaires (même maintenant où ça commence à faire bcp de bruit). Ces utilisations ne sont pas suivies par une offensive, les victimes ne sont pas majoritairement des combattants de première ligne, l'endroit où ces armes ont été utilisé n'a rien de stratégique. 

 

Quant à savoir si il faut en finir avec le régime d'Assad, c'est une très très mauvaise idée sans troupe au sol. Quoi qu'il arrive, la Syrie restera un pays ingouvernable pendant 10 ans avec une présence massive d'islamistes radicaux jusqu'à dans le camp des rebelles occidentaux. 

 

Le Dichlore sert industriellement dans tout un tas de processus, notamment pour les plastiques l'acide chlorhydrique, les gaz réfrigérant, les station de traitement de l'eau potable etc.

 

Sur les image on voit une "bouteille" de gaz dichlore qui a l'air d'un conditionnement industriel standard.

 

J'imagine mal le régime balourder par la porte d'un Mi8 des bouteille de dichlore!!! C'est un peu n'importe quoi, et ca n'a pas vraiment d'interet!

 

Pour que le gazage fonctionne vraiment il faut le diffuser sous le vent en relativement doucement pour créer des sortes de nappes de brouillard, pas faire éclater une bouteille de gaz.

Link to comment
Share on other sites

Tomcat a bien posé les termes du problème, et l'enfer pavé de....etc.

Et c'est un faux procès de rendre les occidentaux responsables de tout quand on connait le parti-pris des pétro-monarchies dans cette affaire.

La politique des canonnières ça ne fonctionne plus depuis un moment.

 

J'avais manqué cette vidéo de djihadiste français, un converti ex-para.

http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/22/01003-20140422ARTFIG00046-un-militaire-francais-passe-au-djihad-en-syrie.php

bizarre le gus ...

il parle d'infanterie parachutiste se qui est pas très clair ...

le type ne précise pas le nom du régiment ...

comme si il ne voulait pas être identifié ...enfin surtout qu'il a peut-être pas servi longtemps et s'est fait jeté ...

donc un gus frustré ...

sa casserait l'image qu'il se donne ...

j'analyse par rapport à la photo ou l'on devine un gus faisant ses classes et équipé tta .

pour se mettre plus en valeur il aurait mis une photo avec plus d'ancienneté ...

donc j'ai plutôt l'impression d'un mec qui se la joue sur par grand chose question cursus militaire ...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Les Américains voient que Assad tient le bon bout alors ils nous ressortent (et notre Président Hollande aussi) l'affaire du chimique. Mais qu'ils nous fournissent donc des preuves!    Pour l'attaque de la Goutha de 2013 on les attend toujours ces preuves... Je vois mal pourquoi Damas s'amuserait à ce jeu alors que la situation sur le terrain lui est favorable chaque jour davantage, alors que 80% des armes chimiques syriennes ont déjà été détruite sous contrôle de l'ONU, au risque de mécontenter le protecteur russe et aussi au risque de réveiller l'affaire des frappes.

 

C'est bien sur ce genre d'argumentations par l'absurde que compte le régime syrien.

 

Ou sont les preuves qu'il s'agit d'une manipulation des rebelles ?  Damas utilise tous les moyens de terreur possible contre les rebelles et après avoir dû se passer du Sarin suite au massacre de la Goutha le régime sait qu'il peut utiliser à nouveau les armes chimiques, au chlore, car c'est facile à fabriquer et à lancer d'un hélicoptère et c'est psychologiquement très puissant tout en étant non traçable. Grâce à ces armes, la situation sur le terrain tourne à son avantage sans risquer d'être accusé. Il suffit à Bachar de dire que les rebelles se suicident tout seuls...  Alors que si les rebelles avaient des armes chimiques, ils les utiliseraient contre le régime  et il y aurait un battage médiatique mondial des russes, iraniens et syriens... mais là : rien.  Le régime ne s'inquiète pas d'une attaque chimique contre ses troupes ? 

 

Le complôtisme, ça a des limites. Le régime a montré à Goutha qu'il ne reculait devant aucune atrocité pour écraser les rebelles alors distiller la peur avec du chlore ne doit pas lui faire peur une seconde.    

Edited by alexandreVBCI
Link to comment
Share on other sites

Le Dichlore sert industriellement dans tout un tas de processus, notamment pour les plastiques l'acide chlorhydrique, les gaz réfrigérant, les station de traitement de l'eau potable etc.

 

Sur les image on voit une "bouteille" de gaz dichlore qui a l'air d'un conditionnement industriel standard.

 

J'imagine mal le régime balourder par la porte d'un Mi8 des bouteille de dichlore!!! C'est un peu n'importe quoi, et ca n'a pas vraiment d'interet!

 

Pour que le gazage fonctionne vraiment il faut le diffuser sous le vent en relativement doucement pour créer des sortes de nappes de brouillard, pas faire éclater une bouteille de gaz.

 

C'est ce que j'ai évoqué avec Eliot Higgins lors d'une courte conversation sur Twitter lui rappelant que lors de la WWI le dichlore était libéré dans le vent sans explosif car la chaleur nuisait gravement à son efficacité. Il a préféré ignoré la remarque en disant que c'est définitivement le régime qui a attaqué puisque Jebhat Al Nusra n'a pas d'hélicoptère ni de barrel bombs. 

Je lui ai également demandé pourquoi le régime utiliserait des bonbonnes de gaz sur lesquels on peut clairement lire CL2, il a dit que le clore étant un gaz, il était difficile de le mettre dans une roquette comme le Sarin qui est liquide et que la Syrie n'avait plus accès à ses usines d'armes chimiques qui lui auraient permis de transvaser le contenu des bonbonnes. 

 

En comparaison, c'est comme ça qu'on utilisait le Chlore à l'époque 

 

400px-Poison_gas_attack.jpg

Link to comment
Share on other sites

C'est bien sur ce genre d'argumentations par l'absurde que compte le régime syrien.

 

Ou sont les preuves qu'il s'agit d'une manipulation des rebelles ?  Damas utilise tous les moyens de terreur possible contre les rebelles et après avoir dû se passer du Sarin suite au massacre de la Goutha le régime sait qu'il peut utiliser à nouveau les armes chimiques, au chlore, car c'est facile à fabriquer et à lancer d'un hélicoptère et c'est psychologiquement très puissant tout en étant non traçable. Grâce à ces armes, la situation sur le terrain tourne à son avantage sans risquer d'être accusé. Il suffit à Bachar de dire que les rebelles se suicident tout seuls...  Alors que si les rebelles avaient des armes chimiques, ils les utiliseraient contre le régime  et il y aurait un battage médiatique mondial des russes, iraniens et syriens... mais là : rien.  Le régime ne s'inquiète pas d'une attaque chimique contre ses troupes ? 

 

Le complôtisme, ça a des limites. Le régime a montré à Goutha qu'il ne reculait devant aucune atrocité pour écraser les rebelles alors distiller la peur avec du chlore ne doit pas lui faire peur une seconde.

comment le régime peu apporté des preuves en se qui concerne les rebelles étant donné que ceux qui enquête ne le font pas du côté rebelle ...

logiquement il devrait le faire les "extérieurs" ...

donc rien d'impartial dans cette affaire ...

et je n'y voit pas de thèse de complot ...

se l'est pas pourtant que je minimise les exactions côté régime ...

Link to comment
Share on other sites

https://www.youtube.com/watch?v=RLx-UwwIPyo&list=UU-gppUnQotsco5XCCAJKh3A

 

Toujours des bombes TNT dans des tonneaux...clairement Bachar envisage (a juste titre) une longue guerre.

 

 

 

Les barils de TNT font maintenant partie intégrante de la stratégie militaire du régime.

 

Avant ils étaient utilisés comme armes de terreur pour faire fuir la population (toujours aujourd'hui) mais aujourd'hui ils sont aussi utilisé en lien avec un assaut terrestre comme on à pue le voir dans la région de Qualamoun (d'ailleurs la vidéo à été filmé à Yabroud) ou alors en soutient au poste militaire/base quand ils sont attaqué par les rebelles comme la prison centrales d'Alep par exemple.

 

Même les Mi-24 sont maintenant équipé de ces barils à la place des habituelle Fab-250: http://youtu.be/dICi3ZG0Dsw?t=8s

 

 

D'ailleurs personne n'a remarqué l'explosion des attaques au sol par les avion de l'armée de l'air syrienne à l'aide de roquette ? Même les Mig-29 ou Mig-23 s'y mettent alors que cette pratique est assez dangereuse vis à vis des DCA rebelles présente au sol.

 

Et pourtant le dernier avions de l'armée à avoir été abattue par les rebelles remonte à quand même assez loin.

Link to comment
Share on other sites

"Grâce à ces armes la situation sur le terrain tourne à son avantage" c'est quoi ce mensonge cela fait un moment qu'Assad a repris l'initiative, que les rebelles se déchirent et perdent du terrain.

 

Comme on l'a dit plus tôt le chlore n'est pas une arme très efficace, le moindre souffle d'air dilue rapidement les concentrations audessous du seuil dangereux. Les roquettes lourdes, les barils d'explosifs sont plus spectaculaires et dangereux.

 

Depuis 2003 je suis très sceptique sur les déclarations américaines concernant les ADM.

 

Je vois plutôt cela comme une réponse/manip à l'affaire ukrainienne.

Link to comment
Share on other sites

C'est bien sur ce genre d'argumentations par l'absurde que compte le régime syrien.

 

Ou sont les preuves qu'il s'agit d'une manipulation des rebelles ?  Damas utilise tous les moyens de terreur possible contre les rebelles et après avoir dû se passer du Sarin suite au massacre de la Goutha le régime sait qu'il peut utiliser à nouveau les armes chimiques, au chlore, car c'est facile à fabriquer et à lancer d'un hélicoptère et c'est psychologiquement très puissant tout en étant non traçable. Grâce à ces armes, la situation sur le terrain tourne à son avantage sans risquer d'être accusé. Il suffit à Bachar de dire que les rebelles se suicident tout seuls...  Alors que si les rebelles avaient des armes chimiques, ils les utiliseraient contre le régime  et il y aurait un battage médiatique mondial des russes, iraniens et syriens... mais là : rien.  Le régime ne s'inquiète pas d'une attaque chimique contre ses troupes ? 

 

Le complôtisme, ça a des limites. Le régime a montré à Goutha qu'il ne reculait devant aucune atrocité pour écraser les rebelles alors distiller la peur avec du chlore ne doit pas lui faire peur une seconde.    

 

Au fait, la résolution de l'ONU sur le désarmement chimique de la Syrie qui prévoit l'usage de la force (qui doit être autorisée de nouveau par le CS) en cas de nouvelle violation. Le régime Syrien sait qu'il ne peut plus utiliser l'arme chimique et que le moindre écart pourrait mené à un bombardement massif de ses dispositifs. C'est pour cela que le régime a été obligé de se concentrer sur la sécurité de l'autoroute Damas-Lattakia, en y perdant beaucoup de moyens ailleurs, pour s'assurer qu'il respecte bien la résolution de désarment.  Le régime qui a été d'une rationalité inouïe depuis 3 ans deviendrait d'un coups totalement irrationnel en utilisant un produit chimique industriel qui ne lui apporte aucun avantage concret sur le terrain ?  Ca reste de l'ordre de possible comme toute autre possibilité. 

 

Ce qu'on sait, c'est que des insurgés islamistes en Irak avait déjà essayé d'utiliser le chlore comme arme chimique en faisant exploser des camions citernes mais ignoraient que la chaleur et l'explosion rendraient le résultat hautement aléatoire. L'armée Syrienne par contre n'avait pas de chlore dans son arsenal chimique et ne prévoyaient pas d'en utiliser vu son efficacité plus que relative. 

comment le régime peu apporté des preuves en se qui concerne les rebelles étant donné que ceux qui enquête ne le font pas du côté rebelle ...

logiquement il devrait le faire les "extérieurs" ...

donc rien d'impartial dans cette affaire ...

et je n'y voit pas de thèse de complot ...

se l'est pas pourtant que je minimise les exactions côté régime ...

 

L'élément troublant qui accuse le régime c'est le témoignage des rebelles qui disent que le baril a été largué par un hélicoptère à Kafr Aza (vidéo que j'ai posté). Certains voient dans cette vidéo une fumée jaunâtre signe d'une attaque au chlore.  

Un autre élément troublant, un des barils largué sur Kafr Aza il y a quelques jours et présenté comme un baril de Chlore porte les couleurs d'un autre produit, l'ammoniaque, un autre produit industriel. 

 

Link to comment
Share on other sites

   Le Chlore pas efficace ?

 

 Alors explique nous pourquoi il a été le précurseur principal des premières armes chimiques qui ont marqué la 1 ère guerre mondiale ...

 

  La réalité étant que le clhore est l'une des pires saloperies et d'autant + parce qu'il est facile a ce procurer car on est loin d'un intrant industriel qu'on peut controler comme de nombreux autres faisant parti de listes ou seuls des firmes habilités peuvent y avoir accès comme les nombreux intrants connus pour les grands trafics de drogue ou autres

 

   On a suffisamment vu ne serait ce déja d'accidents industriels avec le clhore pour savoir que c'est une saloperie, même a son simple état brut il est DEJA UNE ARME CHIMIQUE et si il a le malheur d'être en jeu dans un incendie sa combustion va produire des agents chimiques divers extrêmement toxique ou corrosif (ou les 2) de la même manière que l'est le phosphore lui aussi (qui lui aussi a son simple état brut est déja une arme chimique)

 

   Tu ne peux venir dire : Le clhore "on s'en fout c'est pas une arme chimique efficace" quand des gens crèvent dessous, c'est un non sens

 

   Ou a moins que tu sois déja en train de te construire une propre excuse pour ton propre esprit sur la réalité du fait qu'a l'évidence le régime assadien continue d'utiliser les armes chimiques tant sur le peuple, les rebelles et les djihadistes ... Même si ces derniers le méritent amplement on sait tous très bien qui il y a en ce moment en Syrie entre 2 feux

 

   J'estime qu'il va nous falloir en finir, et ça sera en + une excellente réponse définitive a Poutine pour l'intimer a se calmer vite fait ...

 

 

    Il faut bombarder, et au plus vite ...  Ca tombe sous le sens, tant que le régime d'Assad sera debout, on reverra cela tout les 4-6 mois ...

<on se calme et vite fait merci.  gueuler pour faire croire qu'on a raison ne veut pas dire qu'on a raison, hein, surtout quand on a tord et qu'on fait des approximations dignes d'un pré-bachelier au niveau chimie .....>

Link to comment
Share on other sites

Au fait, la résolution de l'ONU sur le désarmement chimique de la Syrie qui prévoit l'usage de la force (qui doit être autorisée de nouveau par le CS) en cas de nouvelle violation. Le régime Syrien sait qu'il ne peut plus utiliser l'arme chimique et que le moindre écart pourrait mené à un bombardement massif de ses dispositifs. C'est pour cela que le régime a été obligé de se concentrer sur la sécurité de l'autoroute Damas-Lattakia, en y perdant beaucoup de moyens ailleurs, pour s'assurer qu'il respecte bien la résolution de désarment.  Le régime qui a été d'une rationalité inouïe depuis 3 ans deviendrait d'un coups totalement irrationnel en utilisant un produit chimique industriel qui ne lui apporte aucun avantage concret sur le terrain ?  Ca reste de l'ordre de possible comme toute autre possibilité. 

 

Ce qu'on sait, c'est que des insurgés islamistes en Irak avait déjà essayé d'utiliser le chlore comme arme chimique en faisant exploser des camions citernes mais ignoraient que la chaleur et l'explosion rendraient le résultat hautement aléatoire. L'armée Syrienne par contre n'avait pas de chlore dans son arsenal chimique et ne prévoyaient pas d'en utiliser vu son efficacité plus que relative. 

 

L'élément troublant qui accuse le régime c'est le témoignage des rebelles qui disent que le baril a été largué par un hélicoptère à Kafr Aza (vidéo que j'ai posté). Certains voient dans cette vidéo une fumée jaunâtre signe d'une attaque au chlore.  

Un autre élément troublant, un des barils largué sur Kafr Aza il y a quelques jours et présenté comme un baril de Chlore porte les couleurs d'un autre produit, l'ammoniaque, un autre produit industriel. 

 

 

Qui dispose d'un permis de tuer illimité grâce au veto de la Russie au CS de l'ONU ?   

Qui bombarde aveuglément les civils depuis 3 ans ?

 

Les rebelles sont des crétins congénitaux fanatisés... qui ne feraient jamais de mal à leur ennemi ? 

On ne peut pas à la fois les accuser d'être responsable du massacre de la Goutha (qui n'a fait des victimes que dans leur propres rangs et qui a permis à l'armée syrienne de reprendre le terrain), disposer d'armes chimiques (fournis ou fabriqués sur place avec la complicité des USA, de la france, de l'ONU, etc...) et reconnaitre qu'ils ne savent pas distinguer du Chlore de l'ammoniac... 

Qui a exploité militairement l'attaque sur le quartier de la Goutha ? et qui est terrorisé par les attaques chimiques ?

 

Qu'est-ce qui empêche les rebelles d'utiliser leurs armes chimiques contre l'armée syrienne et prétendre que Bachar tue ses propres hommes pour attirer l'opprobre mondiale contre les rebelles (comme si ces barbares tenaient compte de l'opinion mondiale d'ailleurs...) ?

 

Qu'est-ce qui empêche les rebelles d'utiliser leurs armes chimiques contre l'armée syrienne et affirmer que les soldats sont morts dans une erreur de manipulation de leurs propres armes chimiques ?

 

Faisons le compte du nombre de tués et blessés par des armes chimiques :  

- coté rebelles : des centaines

- coté civils sous contrôle des rebelles : des milliers

- coté armée syrienne : 0

- coté civils sous contrôle de l'armée syrienne : 0

 

Les rebelles sont en train de prendre des branlées et ils se suicident avec la seule chose qui pourrait ralentir l'armée syrienne ?    

Edited by alexandreVBCI
Link to comment
Share on other sites

Qu'est-ce qui empêche les rebelles d'utiliser leurs armes chimiques contre l'armée syrienne et prétendre que Bachar tue ses propres hommes pour attirer l'opprobre mondiale contre les rebelles (comme si ces barbares tenaient compte de l'opinion mondiale d'ailleurs...) ?

 

Qu'est-ce qui empêche les rebelles d'utiliser leurs armes chimiques contre l'armée syrienne et affirmer que les soldats sont morts dans une erreur de manipulation de leurs propres armes chimiques ?

 

 

C'est pas le régime et la russie qui avait accusé les rebelles d'avoir attaqué une position de l'armée avec des roquette contenant du chlore et tué 16 soldats?

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20130319.OBS2358/syrie-confusion-autour-de-l-utilisation-d-armes-chimiques.html

 

 

D'ailleurs l'ONU devait enquêter sur cette attaque (le but de son arrivé en été) mais entre temps les rebelles avaient réussie à prendre la zone (150 soldats tué dans l'assaut dont 50 éxécuté, un carnage).

 

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/syrie-les-rebelles-ont-tue-150-soldats-du-regime-a-khan-al-assal-26-07-2013-3010317.php

Edited by Neikster
Link to comment
Share on other sites

ATGM des FDN contre un canon rebelle sans recul M-40 montée sur pick-up vers Kassab:

 

 

Intéressant, on voit l'attaque de la colline d'un autre point de vue que dans une précédente vidéo posté. Par contre je suis toujours étonné de voir à quel point les victimes ne semblent jamais se rendre compte qu'un missile leur fonce dessus. On voit aussi que tous les combattants sont équipés d'un bandeau rouge. Moyen d'identification au combat ou juste un symbole ?

 

Pour ce qui est de l'attaque chimique, autant je n'avais pas trop de mal à croire que le régime était à l'origine de la précédente attaque, celui-ci pensant certainement que les occidentaux ne bougeraient pas, autant là j'ai du mal à croire le pouvoir suffisamment fou pour ressayer de tenter le diable alors qu'il a détruit une bonne partie de son stock et qu'il est en plus dans une bonne dynamique de reprise du terrain qui fait que l'usage de tels armes ne semblent pas primordiale.

Link to comment
Share on other sites

P-e parce que leur seul chance de victoire désormais c'est une intervention occidental ? 

 

Comment pourraient-il croire ça ?  Il n'y a pas eu d'intervention occidentale après la mort de milliers de civils à la Goutha et ils penseraient que quelques morts dans un village isolé changeraient les choses ? 

 

Pourquoi n'utilisent-ils pas les mêmes excuses foireuses du régime pour s'en sortir ?  ("c'est pas moi c'est les autres")

 

L'ONU veut enquêter sur toutes les accusations d'usage d'armes chimiques mais le régime s'oppose à la présence des enquêteurs : quels intérêt les rebelles auraient de reconnaître abattre ou égorger des militaires prisonniers et pas de reconnaître disposer d'une arme capable de changer les règles du jeu et de menacer le régime syrien ? 

 

Un régime qui bizarrement ne se sent absolument pas menacé et ne prends aucune mesure de protection... Bachar allant même se promener dans les villages libérés..

Edited by alexandreVBCI
Link to comment
Share on other sites

Les rebelles sont des crétins congénitaux fanatisés... qui ne feraient jamais de mal à leur ennemi ? 

On ne peut pas à la fois les accuser d'être responsable du massacre de la Goutha (qui n'a fait des victimes que dans leur propres rangs et qui a permis à l'armée syrienne de reprendre le terrain), disposer d'armes chimiques (fournis ou fabriqués sur place avec la complicité des USA, de la france, de l'ONU, etc...) et reconnaitre qu'ils ne savent pas distinguer du Chlore de l'ammoniac... 

Qui a exploité militairement l'attaque sur le quartier de la Goutha ? et qui est terrorisé par les attaques chimiques ?

 

Je n'accuse rien, tu te crée un ennemie imaginaire et tu mène une croisade contre la théorie du complot ici.

 

 

Qui dispose d'un permis de tuer illimité grâce au veto de la Russie au CS de l'ONU ?   

 

Veto Russo-Chinois, comme l'Israel qui dispose aussi d'un veto illimité des E-U. C'est un monde affreux hein ?

 

 

Qui bombarde aveuglément les civils depuis 3 ans ?

 

Les 2 camps avec un avantage pour le régime. Il ya  une semaine, c'est 50 personnes qui ont été tués à Alep par le bombardement des rebelles, hier c'est 13 personnes qui ont été tuées à Damas par le bombardement des rebelles. 

 

 

Les rebelles sont des crétins congénitaux fanatisés... qui ne feraient jamais de mal à leur ennemi ? 

 

En même temps, ces crétins congénitaux aurait tué plus de soldats Syriens que l'armée syrienne aurait tué des civils....

 

 

 

Qui a exploité militairement l'attaque sur le quartier de la Goutha ? et qui est terrorisé par les attaques chimiques ?

 

Les rebelles disent que l'attaque de Ghouta aurait empêché une offensive majeur sur Damas par des rebelles entrainés par la CIA. L'offensive majeur se fait toujours attendre, Maliha au sud de Ghouta est sur le point de tomber dans les mains de l'armée. Par ailleurs, il n'y a pas eu de changement majeur du front au lendemain de l'attaque chimique, pas de mouvement majeur des troupes, pas de trace de bombardement massif qui aurait détruit les preuves et les roquettes (selon le gouvernement Français). Les roquettes ont été récupérées quasi intact encore dans le sol par l'équipe de l'ONU, les preuves abondaient sur le terrain. 

 

Bref, si il y a bien un camp qui a tenté d'exploiter militairement l'attaque chimique, c'est bien les occidentaux qui ont minimiser la possession d'arme chimique par les rebelles (JAN), ont délibérément menti sur plusieurs éléments clés pour accuser sans aucuns doutes le régime  (bombardement des sites visés pour faire disparaitre les preuves, mouvement de troupes Syriennes qui ne se sont pas vérifié sur le terrain, l'origine des tirs de roquettes étaient désignée comme la base du 4ème régiment à 12 km des sites d'impact alors que les roquettes n'avaient que 1-2km de portée en zone contestée ...). 

 

Cela étant dit, tous ces éléments ne permet pas d'exclure la responsabilité du régime pour moi. 

 

 

 

Qu'est-ce qui empêche les rebelles d'utiliser leurs armes chimiques contre l'armée syrienne et affirmer que les soldats sont morts dans une erreur de manipulation de leurs propres armes chimiques ?

    

 

Parce que cela n'apporte aucun avantage militaire et risque de braquer la communauté internationale. Si non, Bashar Al Assad l'aurait fait lui même. 

 

 

 

Faisons le compte du nombre de tués et blessés par des armes chimiques :  

- coté rebelles : des centaines

- coté civils sous contrôle des rebelles : des milliers

- coté armée syrienne : 0

- coté civils sous contrôle de l'armée syrienne : 0

 

Les rebelles sont en train de prendre des branlées et ils se suicident avec la seule chose qui pourrait ralentir l'armée syrienne ?    

 

Là, il faudra reprendre le rapport final de l'ONU sur les attaques chimiques en Syrie qui a établie que des soldats ont également été exposé au Sarin (sans pouvoir dire si cela fait partie d'un complot Assadiste ou non):

 

- Khan Al Assal (incident évoqué par Neikster) a fait l'objet d'une au Sarin selon le gouvernement. Les enquêteurs n'ont pas pu se rendre sur place mais l'interview des survivants étaient corroborants. (25 morts, centaines de blessés)

- Bahriyah, 22 aout, des soldats ont fait l'objet d'une attaque chimique avec un gaz bleu. 

- Jobar 24 aout : Des soldats ont été exposé au gaz Sarin (test positif) après qu'un IED ait explosé à leur passage. 

- Ashrafiya 25 Aout : Des soldats ont été attaqué par une canette blanche lancé par catapulte.

 

Dans les 2 camps, on a des victimes de Sarin, les deux camps avaient accès au Sarin (dans une plus grande quantité pour le régime) et les 2 camps auraient utilisé le sarin à plusieurs reprises avant l'attaque de Ghouta. 

L'ONU veut enquêter sur toutes les accusations d'usage d'armes chimiques mais le régime s'oppose à la présence des enquêteurs : quels intérêt les rebelles auraient de reconnaître abattre ou égorger des militaires prisonniers et pas de reconnaître disposer d'une arme capable de changer les règles du jeu et de menacer le régime syrien ? 

 

Même le sarin n'est pas un game changer, sa possession et même son utilisation ne permet pas d'occuper ou d'interdire le terrain. utilisé en petite quantité (je classe l'attaque de Ghouta comme une attaque mineur comparé à ce que prévoit une doctrine chimique de grande envergure comme celle en vigueur en Syrie), il sert avant tout d'arme de terrorisme massif. Saddam avait dû utiliser des quantités phénoménales de neurotoxiques et de gaz moutardes contre les Iraniens (on parle en terme de centaines de tonnes une une seule opération). 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,799
    Total Members
    1,550
    Most Online
    VIVE LA PAIX
    Newest Member
    VIVE LA PAIX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...