Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Les cibles mobiles peuvent être également cibler et détruites surtout des base mobiles qui ne peuvent être bien camouflés et qui sont facile à détecter .

Tout peut théoriquement être détecté/cibler/détruit mais en pratique, personne n'y ait jamais arrivé y compris les USA

Et une offensive terreste serait courte et rapide et se solderait par la destruction complète des armées syriennes car les forces syriennes serait immédiatement détruites par les frappes indirectes dés qu'elles s'exposeront et tenteront d'engager les forces terrestres de l'UE.

Ils ne sont pas équipés de lances non plus !!

Pour le engager, il faut aussi que nous nous exposions au feux adverses

Enfin et surtout, la destruction de forces lourdes terrestres via les seuls feux aériens, même les USA n'y arrivent pas : il suffit de lire les rapports sur l'action aérienne durant la guerre du Golfe

Storm , sérieux : la destruction d'une force de 200/300 000 est au delà de nos possibilités !!

On a mis 5 mois à "balayer" les 10/30 000 à kahdaffi !! et avec l'aide US en plus

Link to comment
Share on other sites

Ils ne sont pas équipés de lances non plus !!

Pour le engager, il faut aussi que nous nous exposions au faux adverses

Enfin et surtout, la destruction de forces lourdes terrestres via les seuls feux aériens, même les USA n'y arrivent pas : il suffit de lire les rapports sur l'action aérienne durant la guerre du Golfe

Storm , sérieux : la destruction d'une force de 200/300 000 est au delà de nos possibilités !!

On a mis 5 mois à "balayer" les 10/30 000 à kahdaffi !! et avec l'aide US en plus

Tes deux exemple sont pas bon , refais la guerre du golfe en 2011 , c'est 100% de l'armée irakienne qui serait détruites par les frappes indirectes et non 25%. L'armes aériene et les frappes indirectes en 2011 n'ont rien avoir avec celle de 1991 surtout pour l'UE .

Libye: Forces ennemis confondus parmi les civils et rebelles ce qui rend difficile le ciblage et rebelles archi-nul comme force terretres par rapport à des troupes OTAN.

Link to comment
Share on other sites

Tes deux exemple sont pas bon , refais la guerre du golfe en 2011 , c'est 100% de l'armée irakienne qui serait détruites par les frappes indirectes et non 25%. L'armes aériene et les frappes indirectes en 2011 n'ont rien avoir avec celle de 1991 surtout pour l'UE .

Les progrés ne sont pas aussi fulgurants que tu le crois et par ailleurs tu ne prends pas en considérations 2 autres points :

a) les défenseurs aussi ont évolué et plus personne ne prendrait un dispositif aussi exposé que celui de Saddam en 91

b) en 91, c'étais pas l'UE ou la France en face de Saddam mais l'Us Air Force dont les moyens à l'époque surpassaient nos moyens actuels et de beaucoup 

Link to comment
Share on other sites

L'armée syrienne serait considérablement affaiblis si ce n'est HS par la destruction de ses bases/dépôt/usines et centre de commandement et communication par les frappes indirects et ne pourrait plus combattre les forces terrestres de l'UE qui sont sous couvertures aérienne avec appuis-complet des frappes indirect (avion/hélicoptère/MDC/missile terrestre/LRM/artillerie/mortier).

Au pire on utilise au maximum ASMP-A + IEM pour détruire toute l'armée syrienne .

Link to comment
Share on other sites

Dans ce cas là autant utiliser le nuke au maximum en détruisant toutes leurs bases et leurs forces terrestres avec les ASMP-A

Moi j'arrête là, le topic part en vrille. A la limite créé un sujet dans dans Wargame ou Uchronie (genre Sarkozy décide d'attaquer la Syrie au lieu de la Libye au mois de février) puisque le scénario que tu proposes est impossible de part l'environnement géopolitique actuel. je te recommande un tour par la section "histoire militaire". des contributeurs ont posté des choses supers intéressantes sur les conflits récents et l'usage de l'Air Power.

Link to comment
Share on other sites

  La Syrie n'est pas tribale comme la Libye mais on a bien vu que loin de Damas la contestation populaire est importante et que de répression en répression une grosse partie de l'armée pourrait lacher le clan Assad.

  Une fois qu'il n'y aurait plus qu'un noyau dur à combattre les jeux serait ouvert et une intervention combiné avec peu de troupe au sol comme en Libye est envisageable, le gros du travail allant aux Syriens eux memes.

  Le plus gros problème pour vendre cette aventure n'est pas au voisinage immédiat de la Syrie, l'Iran ne fera rien de bien significatif quand aux Russes et aux Chinois il n'ont jamais rien fait d'autres que de parler dans le vide(Yougoslavie, Irak 91,Kosovo 99, Irak 2003, Libye 2011) mais dans une transition réussie en libye.

Link to comment
Share on other sites

Personne n'a d'avion d'ELINT ou de SEAD sauf les USA en gros ... déjà ca limite.

Tu connais les Transall C-160 Gabriel qui sont des avions ELINT..... Donc la France n'est pas une nation de pèquenot comme il est sous entendue....

Link to comment
Share on other sites

Pour moi, la sirye ne sera envisageable, qu'après la réelection d'Obama et la reconquête du congrès par les dém ... Pour cette fois ravoir une majorité "claire" qui aurait alors la possibilité de voter cette guerre a Obama ...

Sans les USA cette guerre ne peut avoir lieu, que se soit bien clair ! Bien qu'au niveau tactique : ils peuvent utiliser l'irak comme ils l'entendent a ce niveau : mais ça demanderait de revenir en arrière au niveau retrait de troupe de "stabilisation" car la tension en irak au niveau civil remonterait hélas d'un cran si ça devait arriver

Mais pour l'instant, Obama a les pieds et les mains liés du fait qu'il a déja engagé les USA en libye, puis retrait obligé du fait que pour la suite : il fallait l'accord du congrès, accord qui ne lui a pas été donné et qu'il ne lui donnera pas non plus !

Les rep étant trop heureux de pouvoir mettre Obama et les démocrates devant la "contradiction" : ah ben tiens aujourd'hui c'est vous les va t'en guerre (ils s'en délectent bien que l'électorat US n'est pas imbécile non plus : ils se doutent bien de la différence entre irak 2003 et libye 2011 et l'éventuelle sirye 2012)

Cette guerre si elle a lieu, va directement dépendre de la présidentielle US qui arrive a petit pas, et des législatives générales qui vont avoir lieu aussi (en espérant que l'erreur de la mid-terms 2010 qui bloque ce foutu pays sera rattrapée)

Mais bon évidemment, avant ça Obama va certainement pas la jouer a la doubleW aux guignols : j'attaque l'irwouak !

Sans lui : on peut oublier !  :lol:

Link to comment
Share on other sites

  La Syrie n'est pas tribale comme la Libye

Lol... Le probleme numero 1 c'est la domination de la minorite alaouites...

ensuite : 10% de kurdes, 16% d'alaouites et de druzes, 10% de chretiens... bref un jolie bazar sauce moyen-orientale. Alors si ce ne sont pas des tribus ce sont des ethnies ou des groupes religieux, mais au resultat on a la meme!

Link to comment
Share on other sites

Tu connais les Transall C-160 Gabriel qui sont des avions ELINT..... Donc la France n'est pas une nation de pèquenot comme il est sous entendue....

Tu veux dire les 2 (seulement) C-160G non modernisé qui vont arrêter leur mission dans quelques mois (max 2-3 ans) et ne seront pas remplacés.

Déjà qu'aucun pays européens (en dehors de UK et France) n'a de moyen de surveillance du champs de bataille crédible ou de radar de contre-artillerie récent.

Fais moi la liste des radars GMTI dispo en Europe?? Les super vieux et démodés Cougar Horizons sous cocon en France et les superbes Astor briton (mis bientôt à la casse par leur review) et futur JStar brit aussi (au top ceux-là) et c'est tout !

Avant de chanter qu'on peut tout péter quand on veut, faite juste quelques recherches de performances et de quantité disponibles.  Vive google bordel.

Link to comment
Share on other sites

Tes deux exemple sont pas bon , refais la guerre du golfe en 2011 , c'est 100% de l'armée irakienne qui serait détruites par les frappes indirectes et non 25%. L'armes aériene et les frappes indirectes en 2011 n'ont rien avoir avec celle de 1991 surtout pour l'UE .

Libye: Forces ennemis confondus parmi les civils et rebelles ce qui rend difficile le ciblage et rebelles archi-nul comme force terretres par rapport à des troupes OTAN.

C'est fou ... tu as un exemple d' air power sous les yeux en Lybie avec ce qui se fait de mieux en Europe + l'Elint américain et après 5 mois de frappes, les Lybiens ont toujours des Scuds (des gros véhicules pas discrets) à sortir de leur cachette et toi tu parles de stats 100% d'efficacité probable.

On dirait un porte-parole de l'Otan qui change que les Lybiens n'ont plus rien et qu'il n' a plus de cible depuis juin.

L'observation du champ de bataille en temps réel et constant est une illusion que seuls les américains essaient encore de réaliser via les programmes de zeppelins radars, pour les autres leur capacité de suivi contre des cibles mobiles frôlent toujours aujourd'hui le néant.

Link to comment
Share on other sites

Quelques heures avant les premières frappes on fait péter une (au moins) bombes H

Impossible, pour plusieurs raisons.

=>Morale, les dirigeants ne sont pas des nazis

=>Militaire, rien ne justifie une attaque nucléaire si ce n'est une attaque nucléaire (chimique, biologique...) ou l'incapacité à faire cesser de manière conventionnelle non pas une menace mais une atteinte incapacitante de nos intérêts vitaux

=>Diplomatique, globalement cela signifierait la fin de la France, le gouvernement serait mis au ban des nations, je ne suis même pas sur que l'UE y survive

=>Interne, le gouvernement serait vraisemblablement renversé

La bombe ne sert que quand on est au pied du mur, et encore. Et ça vaut pour tous les pays la possédant.

les Lybiens ont toujours des Scuds (des gros véhicules pas discrets)

Le risque zéro n'existe pas, leurs capacités militaires sont ici réduites à un néant résiduel.

Pour en revenir à l'intervention, à ce que je sache il n'y a pas de fédération des opposants et encore moins une demande d'aide militaire étrangère.

Pour mémoire, la France entretient un système Elint/Sigint/Comint largement dimensionné pour la Syrie.

Ces moyens de renseignement recouvrent un ensemble de systèmes et de sous-systèmes passant du satellite au navire, avion, humain.

Exemple=>http://www.netmarine.net/bat/divers/minrem/

Les super vieux et démodés Cougar Horizons

les 2 (seulement) C-160G non modernisé

Le tout c'est d'être efficient.
Link to comment
Share on other sites

Guerre de kippour c'est l'action aériene qui détruit complètement les armées arabes.

L'aviation a joué son rôle, mais en fait, si les armées égyptiennes et syriennes ont été repoussées (et pas détruites complètement, il y avait encore de la marge, notamment du côté égyptien), c'est avant tout grâce à des opérations terrestres.

Prenons l'exemple des pertes des armées arabes en chars : l'aviation n'est à l'origine que de 15 % des pertes... contre 60 % pour les combats entre chars. Même chose du côté arabe : 3 % des chars israéliens détruits l'ont été par l'aviation, contre 45 % par des chars.

Et au niveau de pertes israéliennes, 55 % des soldats tués étaient des tankistes.

Link to comment
Share on other sites

Lol... Le probleme numero 1 c'est la domination de la minorite alaouites...

ensuite : 10% de kurdes, 16% d'alaouites et de druzes, 10% de chretiens... bref un jolie bazar sauce moyen-orientale. Alors si ce ne sont pas des tribus ce sont des ethnies ou des groupes religieux, mais au resultat on a la meme!

Tant mieux ça colle nickel avec le scénario.

Link to comment
Share on other sites

Je rappelle mon post précédent : le but n'est pas de renverser El Hassad mais bien de lui faire la guerre (comme Saddam en 91) d'user peu à peu son outil militaire (avec un embargo comme pour l'Irak post 91) et de l'achever une dizaine d'années plus tard. Entre temps et grâce à cela le Hamas/Hesbolla seront affaiblis et l'Iran plus isolé.

Bien sûr les européens n'en sont plus capable mais le gouv. israélien appuyé par les américains si (surtout si un tea party prend le pouvoir en 2012)

Le principal risque j'en conviens volontier est que l'alliance Hamas Hesbolah Syrie Iran reste solidaire et embrase le Proche-Orient.

Laissons de côté les pays européens (supplétifs à la rigueur) et la bombe A (inimaginable surtout que la Syrie riposterai avec du C.

Les américains adorent bombarder, ils en ont les moyens. Je rapelle qu'en 2001 l'Amérique faisait face à une crise financière et que le pays s'est finalement rassemblé autour de la guerre.

Link to comment
Share on other sites

Moi j'arrête là, le topic part en vrille. A la limite créé un sujet dans dans Wargame ou Uchronie (genre Sarkozy décide d'attaquer la Syrie au lieu de la Libye au mois de février) puisque le scénario que tu proposes est impossible de part l'environnement géopolitique actuel. je te recommande un tour par la section "histoire militaire". des contributeurs ont posté des choses supers intéressantes sur les conflits récents et l'usage de l'Air Power.

Ici: http://www.air-defense.net/forum/index.php?topic=15646.0

Ca évitera de rabacher les mêmes faits face aux conneries de la RMA et de l'air power tout puissant qui reviennent à intervalles réguliers dans la section PE/RI.

D'ailleurs citer la guerre du kippour est comique sachant que l'aviation israelienne a été clouée au sol les deux première semaines après des pertes importantes le premier jour, et n'a pu redécoller qu'après la percée des troupes au sol et la destruction des batteries SA. "Enough said" comme disent les anglophones.  :P

EDIT: +1 sticks aussi

Link to comment
Share on other sites

User l'appareil militaire syrien ? Chimère !

Bien sûr les européens n'en sont plus capable mais le gouv. israélien appuyé par les américains si (surtout si un tea party prend le pouvoir en 2012)

Non certainement pas. Les Israéliens ont la capacité de nettoyer la région de Damas de l'essentiel de ses infrastructures militaires, ils pourrient sans doute attaquer la plupart des bases aériennes syriennes et démolir sans souci la poignée de patrouilleurs rouillant à Lattaquié.

Mais démolir des divisions entières, non. Ils n'en ont pas les moyens, d'autant plus si les Syriens devaient passer en monde non-conventionnel, du genre on se planque partout et on attend que ça passe en sacrifiant quelques centaines de chars usés pour faire passer le temps.

Le principal risque j'en conviens volontier est que l'alliance Hamas Hesbolah Syrie Iran reste solidaire et embrase le Proche-Orient.

L'autre risque, c'est que l'économie israélienne n'y résisterait pas. Déjà que la situation actuelle n'y est pas favorable... Passons également sur les éventuels risques liés à des actions ciblées. Si les Syriens devaient par exemple risquer quelques commandos ou quelques équipages pour démolir des stations de pompage d'eau ou des transformateurs électriques majeurs.

Les américains adorent bombarder, ils en ont les moyens. Je rapelle qu'en 2001 l'Amérique faisait face à une crise financière et que le pays s'est finalement rassemblé autour de la guerre.

Certes, mais aujourd'hui, les Etats-Unis sont à sec. Et diplomatiquement parlant, la Syrie, ça n'est pas la Somalie. Les Russes hurleraient sur toutes les fréquences (et en profiteraient pour mener quelques actions dans le Caucase ou ailleurs... une reconnaissance de la Transdnistrie par exemple, ou un coup de pression sur la Biélorussie, au hasard), les Chinois et les Iraniens seraient furieux et très attentifs à la fois, et nous autres gentils Occidentaux, aurions nos opinions sur le dos.

Link to comment
Share on other sites

Impossible, pour plusieurs raisons.

=>Morale, les dirigeants ne sont pas des nazis

=>Militaire, rien ne justifie une attaque nucléaire si ce n'est une attaque nucléaire (chimique, biologique...) ou l'incapacité à faire cesser de manière conventionnelle non pas une menace mais une atteinte incapacitante de nos intérêts vitaux

=>Diplomatique, globalement cela signifierait la fin de la France, le gouvernement serait mis au ban des nations, je ne suis même pas sur que l'UE y survive

=>Interne, le gouvernement serait vraisemblablement renversé

Si, possible mais en altitude pour créer une onde EM qui grille l'électronique locale.

Aucun mort, mais tout est HS au pays d'Hassad.

ça neutralise, systèmes sol-air, avions de combat et réseaux de com.

Bien suffisant pour avoir une supériorité.

Restera juste les 5000 T-72 et T55 qui n'ont pas d'électronique  :lol:  :lol:

Bienvenu au 21 ème siècle.  :oops:

Link to comment
Share on other sites

Petit précision pour les impulsion électro magnétique, celle produit par les bombe atomique ou engin du meme style, sont de longueur d'onde assez longue, et a ce titre ne pénetre pas partout. Il est fort possible qu'un tank assez étanche EM soit assez épargné.

Le plus vicieux ce sont les petit engin type grenade ou bombe, qui eux on des longueur d'onde très faible et pénètre absolument partout même dans les système plus ou moins blindé EM, vu que le moindre petit conducteur suffira comme point d'entrée a l'impulsion.

Link to comment
Share on other sites

Si, possible mais en altitude pour créer une onde EM qui grille l'électronique locale.

Aucun mort, mais tout est HS au pays d'Hassad.

ça neutralise, systèmes sol-air, avions de combat et réseaux de com.

Bien suffisant pour avoir une supériorité.

Restera juste les 5000 T-72 et T55 qui n'ont pas d'électronique  :lol:  :lol:

Bienvenu au 21 ème siècle.  :oops:

petit question, l'onde s'arrête à la frontière ou grille aussi toute l'électronique libanaise, turque et israélienne............. ? :lol:

comme dirait Coluche ( comique français des années 70 et 80 pour les plus jeunes ) : la bavure !!

Link to comment
Share on other sites

L'exemple à suivre pour une intervention en Surie est celui du Kosovo. Ses résultats doivent nous faire réfléchir.

là j'ai du mal à suivre : le kosovo en 99 vise à un objectif limité ( mais important ) à savoir faire évacuer une partie du territoire pour créer une sorte de zone de sureté pour les albanais du kosovo

On ne visait ni à faire gicler le gouvernement de Milosevic ni à occuper la totalité du territoire serbe

De plus la Serbie était totalement isolée.

Là tout scénario d'intervention viserait à faire gicler le gouvernement donc à ne laisser à l'adversaire aucune marge de négociation autre que la capitulation totale

Link to comment
Share on other sites

petit question, l'onde s'arrête à la frontière ou grille aussi toute l'électronique libanaise, turque et israélienne............. ? :lol:

Une onde ne s'arrête pas à la frontière.  =(

De toute façon, une bombe n'est pas suffisante pour couvrir toute la Syrie. Juste une ville ou sa région.

Mais rien que cela c'est déjà beaucoup. Mettre en carafe les com, les réseaux, l'élec d'une grande ville, sans compter l'impact psychologique sur une population ... ça donne l'avantage.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,987
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...