Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

L'info ne dit pas si ils ont trouvé un accord. Si l'ASL ne peut pas blairer el Assad et qu'ils ont trouvé un accord c'est qu'ils ont obtenu quelque chose qui pourrait ne pas plaire à Damas. Mais d'un autre coté el Assad peut il refuser quoi que ce soit aux russes en ce moment ? Mettre fin à l'alliance leur demander de quitter la Syrie pourrait être un plus gros risque que de partager le pouvoir avec l'ASL.

Link to comment
Share on other sites

Je suis dubitatif sur un arrangement entre l'ASL et les loyalistes. A part des truc très locaux sur certains front ou leurs intérêts seraient communs, un accord général me parait peu envisageable en l'état.

Autant les kurdes on des cartes a jouer avec les russes, d'autant qu'ils n'obtiennent rien des américains - stratégiquement - ... autant l'ASL bof.

Link to comment
Share on other sites

Je suis dubitatif sur un arrangement entre l'ASL et les loyalistes. A part des truc très locaux sur certains front ou leurs intérêts seraient communs, un accord général me parait peu envisageable en l'état.

Autant les kurdes on des cartes a jouer avec les russes, d'autant qu'ils n'obtiennent rien des américains - stratégiquement - ... autant l'ASL bof.

Stratégiquement pour l'ASL, non, mais diplomatiquement ça sera un grand coup.

Link to comment
Share on other sites

Extrapolation de ma part, mais c'est probablement ça. Des accords avec des groupes qui se réclame de l'ASL et qui servirons d'alibi aux russes pour désarmer les critiques occidentales et dire "vous voyez, on ne combat pas les modérés". Damas y gagne aussi en enrôlant des fantoches dans un pseudo processus de réconciliation bon pour son image aussi.

Il faut se rappeler que l'ASL est plus un label qu'une vrai armée.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

En période de changements, on peut les imaginer "autrement radicaux". Lorsque l'on me parle des intérêts d'Assad, de l'ASL et des Kurdes, certains ne voient que le départ ou le maintient d'Assad, suivi par une inconnue plus ou moins grande. C'est souvent le mode binaire de nos chancelleries, ou en tout cas ce qu'elles disent à voix haute. 

Toutefois, certains doivent penser autrement. Par exemple un changement de constitution et de gestion du territoire qui permettraient à tous et chacun d'obtenir ce qu'ils cherchent et ce qu'ils défendent dans cette guerre civile. Lorsque j'étais en Syrie, certains Kurdes avec qui j'ai sympathisé me disait qu'ils voulaient être Syrien, mais pas de seconde zone, et avoir le droit à un particularisme linguistique et culturel. Est ce vraiment incompatible avec la vision ASL / Assad du pays ? Ensuite si l'on prend le storytelling, Assad veut rester au pouvoir, est le garant d'une Syrie multiculturelle, de l'unité du territoire, (blablabla) ... est ce vraiment incompatible avec une vision ASL d'une Syrie avec plus de démocratie, de libertés (blablabla) ?

Moi j'appelle ça une fédération et une monarchie constitutionnelle. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Quand même assez amusant de voir qu'on est passé de l'ASL qui n'existe pas/est une organisation fantôme selon ces mêmes personnes/médias a nous sommes prêt a discuter avec eux/nous les avons reçus.

J'imagine que vu leurs performances sur le terrain lors des offensives soutenus par la Russie c'était difficile de continuer a faire comme si ils étaient pas la.

 

Un soldat russe est mort en Syrie, selon ses proches

http://www.lorientlejour.com/article/951622/un-soldat-russe-est-mort-en-syrie-selon-ses-proches.html

Suicide selon le MoD russe.

 

Turquie: l'armée a frappé les combattants kurdes de Syrie "à deux reprises"

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/turquie-l-armee-a-frappe-les-combattants-kurdes-de-syrie-a-deux-reprises-27-10-2015-5222659.php

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

l'ASL en tant qu'organisation ne va jamais s'allier aux SAA ou aux russes pour combatre EI . les russes le savent et c'est pour cela justement qu'ils font ces propositions, c'est un coup de bluff diplomatique qui permet de limiter les critiques sur la répartition des raids aériens (ASL Vs EI), en sortant une justification du genre 'on aimerait bien concentrer tous nos efforts sur EI, mais ASL ne veut pas coopérer', tout en continuant à bombarder joyeusement tout ce beau monde.

Link to comment
Share on other sites

Je n'arrive pas à comprendre la logique de toutes ces offensives éparpillées qui engagent de gros moyens d'appui mais peu de forces manoeuvre et qui se soldent par des gains très limités au final. Est-ce pour mener une guerre d'attrition sur tous les fronts pour user le potentiel rebelle et islamistes grâce à la fixation et à l'écrasement sous le feu de l'artillerie et de l'aviation? Parce que quand on voit l'attrition déjà subie par le régime on peut douter du bien fondée de cette stratégie ...

Une offensive dans le sud vers Deraa, pour quel gain j'ai envie de dire? J'ai en tête plusieurs autres priorités quand même que la région sud, Deraa ayant été aérée récemment et semblant à l'abri d'une attaque. Les régions de Lattaquié, Hama, la poche au nord de Homs, et les divers fronts d'Alep devraient être prioritaires logiquement ...

Bref tout cela reste très flou ...

 

Edited by EOA
Link to comment
Share on other sites

Pour comprendre de quoi il retourne il serait bon qu’on sache comment et qui prend les décisions, comment se fait la coordination des forces et le choix des objectifs, qui est à la remorque de qui, de connaitre les échelons de commandements et leur autonomie…ecetera.

 

Quant à Deraa, j’avoue qu’à leur place je serais tenté de réduire cette poche du Sud définitivement, puis réaffecter les forces fixées précédemment. Ce serait dans cette perspective une action de « sureté » : On règle leurs comptes aux menaces mineurs pour basculer de tout son poids sur le front principal  qu’on a au préalable stabilisé et dont on a rationalisé le tracé.

Moi ça me lasse à penser qu’ils se prépare à une longue campagne de reconquête méthodique de la zone allant d’Alep à Deraa.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Quant à Deraa, j’avoue qu’à leur place je serais tenté de réduire cette poche du Sud définitivement, puis réaffecter les forces fixées précédemment. Ce serait dans cette perspective une action de « sureté » : On règle leurs comptes aux menaces mineurs pour basculer de tout son poids sur le front principal  qu’on a au préalable stabilisé et dont on a rationalisé le tracé.

Bien d'accord mais à mon sens ces menaces mineures sont plutot les poches au nord de Homs ou autour de Damas qui permettrait de libérer des effectifs.

Cette région autour de Deraa est directement adossée à la jordanie par où passent les combattants et le matériel venant des pays du golf. Elle est acquise depuis longtemps aux rebelles qui ont eu tout le temps de la fortifier et de s'y implanter durablement. C'est à mon avis l'endroit le moins proprice à une offensive, car elle va tomber sur du dur, difficilement délogeable. Mieux vaudrait d'abord règler ces histoires de poches, et vaincre les rebelles dans le nord où leurs positions sont plus précaires.

Enfin bon on peut difficilement juger sans savoir effectivement quels sont les rapports de force exacts, qui décident, quelles sont les capacités des belligérants etc.

Link to comment
Share on other sites

La poche de Homs est en train de s'effondrait il y a une grosse offensive au sud, et seul quelques village sont encore tenu par les rebelles.

Pour Damas ça semble plus compliqué même si visiblement les loyaliste y mettent du cœur, c'est Beyrouth...

Ambiance a Jobar

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

La poche de Homs est en train de s'effondrait il y a une grosse offensive au sud, et seul quelques village sont encore tenu par les rebelles.

Mouais j'ai lu ca plusieurs fois mais pour le moment seules quelques localités périphériques ont été prises par la SAA et la poche demeurent en majorité intacte. Et l'offensive du sud c'est pareil.

Encore une fois l'éparpillement des forces pour attaquer en même temps sur tous les endroits du front est un non sens, pour paraphraser un général célèbre : "qui veut tout attaquer n'attaque rien". A moins que tous ces derniers mouvements aient été réalisés dans l'optique d'un plan plus large, mais bon on attend de voir ...

Link to comment
Share on other sites

Mouais j'ai lu ca plusieurs fois mais pour le moment seules quelques localités périphériques ont été prises par la SAA et la poche demeurent en majorité intacte. Et l'offensive du sud c'est pareil.

Encore une fois l'éparpillement des forces pour attaquer en même temps sur tous les endroits du front est un non sens, pour paraphraser un général célèbre : "qui veut tout attaquer n'attaque rien". A moins que tous ces derniers mouvements aient été réalisés dans l'optique d'un plan plus large, mais bon on attend de voir ...

ce n'est pas un non-sens, ca permet de fixer les effectifs des rebelles sur ces fronts là, car a plusieurs reprises dans le passé, des offensives des loyalistes ont été repoussés grace a des transferts de combattants d'un front à l'autre.

Les offensives sur les poches de Homs / Damas / Daraa ne sont pas évidement inclus dans cette logique, mais il est logique d'essayer de reduire ces poches de résistance au plus vite afin d'assurer une continuité territoriale et ubne profondeur stratégique, et de transférer les effeectifs (assez nombreux) utilisés dans la siège de ces poches, vers un rôle plus offensifs sur les autres fronts.

donc pour le moment nous avons 3 axes principaux :

- réduction des poches Homs / Damas

- Front Nord :  Allep / Jisr shugur / Karf Nabuda 

- Front Sud : Daraa / Qunaitera

 

 

Link to comment
Share on other sites

J'avoue que l'accent du "ok" a 4:32 y ressemble fortement, mais étant un mot largement employé de part le monde.. tu as un moment en particulier qui t'as fais tiquer ? 

C'est bien l'accent de ce "Ok" qui m'a semblé très "français" ...

Link to comment
Share on other sites

Quand même assez amusant de voir qu'on est passé de l'ASL qui n'existe pas/est une organisation fantôme selon ces mêmes personnes/médias a nous sommes prêt a discuter avec eux/nous les avons reçus.

J'imagine que vu leurs performances sur le terrain lors des offensives soutenus par la Russie c'était difficile de continuer a faire comme si ils étaient pas la.

Il y a des gens qui se réclament de l'ASL qui sont allés en Russie, d'autres qui prétendent être l'ASL qui disent que c'est faux... Moi cela me semble confirmer que l'ASL n’existe pas. Et que Moscou en profite pour sa "communication".

Link to comment
Share on other sites

Il y a des gens qui se réclament de l'ASL qui sont allés en Russie, d'autres qui prétendent être l'ASL qui disent que c'est faux... Moi cela me semble confirmer que l'ASL n’existe pas. Et que Moscou en profite pour sa "communication".

ASL c'est ..... compliqué

il y'a les politiques à l'étranger qui se présentent comme des représentants de ASL, un "état-major" en Turquie qui est supposé gérer le cote militaire. Mais sur le terrain, on a des multitudes de groupes qui pour certains reconnaissent cette autorité, pour d'autres pas du tout, en plus de ca on a des groupement régionaux, des alliances d'opportinité, .... , donc difficile de dire qui a raison ou tort

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,800
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...