Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Ce n'est pas le sérieux de la carte que j'ai remis en question. C'est la manière frénétique de les aligner heure par heure et de surinterpréter les événements tactiques comme des actions décisives pour le cour de la guerre. Comme le fait d'appeler chaque colline / ville un élément "stratégique" de la topographie locale. Bien souvent une "montagne" est une bête colline, une "ville" une bourgade de 1000 habitants etc ...

Oui c'est vrai qu'ils ont tendance à appeler chaque prise de ville ou de lieu un évènement stratégique ... En l'occurence au sud d'Alep je pense qu'on peut qualifier la prise de l'autoroute de stratégique pour la SAA car cela permettra de couper l'axe principal d'approvisionnement des rebelles à Alep. Et Hadher constitue le point d'appui principal des rebelles dans le secteur. Donc sa chute pourrait précipiter un effrondrement relativement rapide des insurgés à l'est de l'autoroute. Mais bon il ne faut pas se leurrer, pour arriver à border cetta autoroute vues les capacités et les moyens de la SAA, il faudra encore pas mal de temps !

Link to comment
Share on other sites

Si l'EI (ou une autre faction, n'importe laquelle) prend le bled, qui va se faire aligner contre les murs et se faire descendre ?

Dans ce type de conflit la plupart des gens sont en mode "j'attends de voir qui va gagner, de toute façon ils sont tous pires les uns que les autres," et ils attendent que ça passe en espérant que les bélligérants se servent le moins possible et qu'ils se cassent ailleurs.
Des pauvres gens qui ont été forcé de donner logis et nourriture à une des factions en présence et qui se sont pris un GROS coup de baton un peu plus tard, genre meurtre d'une partie de la famille, mise au ban de la communauté, expulsion de sa maison, empoisonnement du troupeau ... bref l'amour du voisinage typique de la ruralité en temps de guerre civile. C'est le portrait typique de l'IDP ou du réfugié qui te dit qu'il a finit pas devoir se barrer car un petit truc a servi de prétexte pour qu'on vienne le tuer.

 

Tu veux dire que les rebelles vont génocider tout le bled ou tout le quartier parce qu'ils ont vu des murs de sacs de sable ? On pourrait même parier que la population aura le temps de fuir car les occupation rapides de bleds seraient devenues impossible avec des défenses appropriées aux entrées. Quelques chicanes et des nids de mitrailleuses camouflés et les assaillants se croiront face à toute une division. Quel serait ta stratégie si tu était à la place des allaouites et que tu serait en passe de perdre ton pays ?

Link to comment
Share on other sites

a premiere carte c'est les operations au sud d'alep, ils ont encercler la ville d'al hader, et ot aussi prit le village de khalssa et ne sont plus qu'a 6.6km de l'autoroute damas alep

pour la seconde carte, ils ont reussi a prendre le village de cheikh ahmed, et ne sont plus qu'a 4 km de la base aerienne de kuweires

Link to comment
Share on other sites

L'EI doit plus pouvoir faire grand chose maintenant pour les empêcher d'atteindre la base.

Le probleme c'est que si le front cede ici l'EI se retrouve avec le risque de voir son territoire coupé en deux ... et la route de la Turquie très encombré. Il vont probablement résister coute que coute.

Link to comment
Share on other sites

Le probleme c'est que si le front cede ici l'EI se retrouve avec le risque de voir son territoire coupé en deux ... et la route de la Turquie très encombré. Il vont probablement résister coute que coute.

C'est clair mais a mon avis ils ont déjà tout donnés, ils ont quand même réussis a retarder cette offensive pendant un long moment alors que le distance initiale était quand même assez faible, seulement quelques kilomètres entre la base et les positions amies.

Par contre le risque connaissant l'armée syrienne c'est qu'ils se contentent de cette victoire, qui en sera une très grosse au niveau moral, et qu'ensuite ils arrêtent de pousser voir même qu'une bonne partie des troupes dont les unités d'élite partent ailleurs ( notamment vers Hama ou Homs la ou il y a un peu le feu ou rejoindre la grosse poussée de l'autre côté contre les rebelles à Alep ), car la ça sera assez facile pour l'EI de reprendre des positions et avancer. Mais bon qui sait ils ont peut être vraiment un plan pour utiliser cette base comme position avancée pour reprendre du terrain vers ce bastion de l'EI.

 

https://vid.me/Vbgn

Ça fait un sacré paquet de munition !

Link to comment
Share on other sites

Au sud d'Alep ce n'est plus l'armée syrienne qui mène le bal visiblement mais le Hezbollah et d'autres milices remontées comme des coucous.

Je suppose que la grosse offensive au sud l'Alep a un sens plus stratégique qu'un vulgaire gagne terrain, sinon le Hezbollah, les russes et les iraniens n'y mettraient pas autant de billes.

Si les loyalistes - ou les russe ou les iraniens - arrive a passer un deal avec les Kurdes, les deux partie pour "facilement" faire la jonction en enavhissant la rive droite de l'Euphrate au niveau du lac Assad ... c'est pas comme si c'était une riviere ... et il y a pas 50 ponts pour traverser tu tiens deux bout du lacs tu coupe Daesh en deux.

Link to comment
Share on other sites

Au sud d'Alep ce n'est plus l'armée syrienne qui mène le bal visiblement mais le Hezbollah et d'autres milices remontées comme des coucous.

Si les alliés, et notamment le Hezbollah et les Iraniens sont présents au sud d'Alep, la SAA reste tout de même bien représentée avec la 4ème division blindée (unité d'élite du régime), les NDF et quelques brigades indépendantes. Donc oui l'aide des alliés est importante, mais la SAA est aussi bien présente.

Si les loyalistes - ou les russe ou les iraniens - arrive a passer un deal avec les Kurdes, les deux partie pour "facilement" faire la jonction en enavhissant la rive droite de l'Euphrate au niveau du lac Assad

C'est sur que le régime aurait tout intérêt négocier un deal avec les kurdes, en leur promettant même une reconnaissance du kurdistan syrien, en échange d'une alliance contre l'EI et les insurgés islamistes "modérés". Et si les russes poussaient dans ce sens et obtenait un tel accord, ca débloquerait peut etre bien la situation ...

Link to comment
Share on other sites

Les kurdes ont intérêts à ménager la chèvre et le choux le plus longtemps possible pour éviter de se couper des rebelles et des occidentaux. A un moment faudra qu'ils choississent mais à leur place je ne le ferais qu'avec des garantis en béton surtout si ça signifie devenir allié plein avec le régime syrien en échange d'une large autonomie ou d'une fédération.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est mieux, oui ou non, ca dépend de l'objectif et de la stratégie. Et objectivement, vu que leur objectif est mieux défini, ce qu'ils font est "mieux" (pour l'instant) que le travail mi chèvre-mi chou que les occidentaux mènent depuis 3 ans.

J'ai coupé tout le reste du post qui n'a que peu d'intérêt en soi si on veut une analyse froide de l'efficacité d'un camp ou de l'autre car ce  n'est qu'un agglomérat de relativisme moral

Disons pour conclure là dessus que les propagandes des 2 "groupes" d'intervenants dans ce conflit tournent à fond et font ce qu'on attend d'elles > affirmer à répétition "On est les plus efficaces, motivés, et sincères de tous ceux qui agissent contre le terrorisme sur place"

Les frappes russes ont l'avantage (significatif) d'être coordonnées avec les troupes de l'armée régulière/officielle syrienne au sol ; ensuite, quand à déterminer avec fiabilité le nombre de leurs frappes qui visent vraiment des terroristes Islamistes (et pas les rebelles de l'opposition laïque qui étaient les premiers à combattre le régime de El Assad), et les dommages collatéraux, il semble que c'est impossible. Du coup, chacun a le droit légitime de croire les affirmations des uns ou des autres selon ses affinités "géo-politiques"... Je comprends le point de vue de web123, en ne le partageant toutefois que partiellement.  

J'observe de manière générale que pendant que l'on critique beaucoup l'intervention de la Russie dans le monde occidental, on est bien indulgent envers un autre protagoniste qui est la Turquie > voilà un pays qui est dans l'OTAN, un allié officiel de longue date, qui en tant que voisin serait logiquement chargé d'aider à fond la coalition anti-Daech/anti-Salafistes menée par les Etats-Unis ; or que font-ils ?  Contre les Islamistes quasiment rien, "nada de nada" ; par contre pour pilonner les Kurdes qui sont les premiers à avoir combattu le Daech en 2014 (avec des armes rudimentaires bien inférieures à celles de cet ennemi sans pitié et beaucoup de courage), alors là ils y vont allègrement ! Ils profitent de ce conflit pour régler leurs vieux comptes internes et décimer au passage les effectifs de la force locale (et laïque) la plus efficace contre ISIS ; voilà qui rend bien service aux vrais "terroristes". Tout ça dans l'indifférence générale, bizzarement on n'entend pas les officiels qui critiquent les Russes s'en prendre à l'attitude de la Turquie :sinterrogec:

Avec ce pays, au jeu finalement encore plus trouble que l'Arabie Saoudite, on peut dire que le ver est dans le fruit de l'OTAN. Il est définitivement démontré aux derniers des naïfs que la diplomatie internationale c'est le règne du "2 poids, 2 mesures", et de l'hypocrisie sans vergogne : pendant que les uns sont en permanence sous surveillance, et sous le feu de commentaires parfois sévères, d'autres tuent impunément des combattants qui sont pourtant de précieux alliés dans la lutte anti-terrorisme !  

Edited by Bruno
Améliorations de la rédaction
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Non c'est une premiere bombe on la voit tomber, mais elle a un retard programmé assez long.

J'ai pas l'impression, l'impact aurait créé plus de fumé avant l'explosion. Pour les deux autres bombes ont voient bien les 2 bombes tombés en faisant du image par image mais rien au début

Link to comment
Share on other sites

Disons pour conclure là dessus que les propagandes des 2 "groupes" d'intervenants dans ce conflit tournent à fond et font ce qu'on attend d'elles > affirmer à répétition "On est les plus efficaces, motivés, et sincères de tous ceux qui agissent contre le terrorisme sur place"

Les frappes russes ont l'avantage (significatif) d'être coordonnées avec les troupes de l'armée régulière/officielle syrienne au sol ; ensuite, quand à déterminer avec fiabilité le nombre de leurs frappes qui visent vraiment des terroristes Islamistes (et pas les rebelles de l'opposition laïque qui étaient les premiers à combattre le régime de El Assad), et les dommages collatéraux, il semble que c'est impossible. Du coup, chacun a le droit légitime de croire les affirmations des uns ou des autres selon ses affinités "géo-politiques"... Je comprends le point de vue de web123, en ne le partageant toutefois que partiellement.  

J'observe de manière générale que pendant que l'on critique beaucoup l'intervention de la Russie dans le monde occidental, on est bien indulgent envers un autre protagoniste qui est la Turquie > voilà un pays qui est dans l'OTAN, un allié officiel de longue date, qui en tant que voisin serait logiquement chargé d'aider à fond la coalition anti-Daech/anti-Salafistes menée par les Etats-Unis ; or que font-ils ?  Contre les Islamistes quasiment rien, "nada de nada" ; par contre pour pilonner les Kurdes qui sont les premiers à avoir combattu le Daech en 2014 (avec des armes rudimentaires bien inférieures à celles de cet ennemi sans pitié et beaucoup de courage), alors là ils y vont allègrement ! Ils profitent de ce conflit pour régler leurs vieux comptes internes et décimer au passage les effectifs de la force locale (et laïque) la plus efficace contre ISIS ; voilà qui rend bien service aux vrais "terroristes". Tout ça dans l'indifférence générale, bizzarement on n'entend pas les officiels qui critiquent les Russes s'en prendre à l'attitude de la Turquie :sinterrogec:

Avec ce pays, au jeu finalement encore plus trouble que l'Arabie Saoudite, on peut dire que le ver est dans le fruit de l'OTAN. Il est définitivement démontré aux derniers des naïfs que la diplomatie internationale c'est le règne du "2 poids, 2 mesures", et de l'hypocrisie sans vergogne : pendant que les uns sont en permanence sous surveillance, et sous le feu de commentaires parfois sévères, d'autres tuent impunément des combattants qui sont pourtant de précieux alliés dans la lutte anti-terrorisme !  

Je pense que les turcs ne perdent rien pour attendre : le retour de bâton viendra après l'implosion de Deash, notamment si Poutine et l'Europe / l'OTAN réussissent enfin à nouer un dialogue un tant soit peu constructif.

Link to comment
Share on other sites

Les frappes russes ont l'avantage (significatif) d'être coordonnées avec les troupes de l'armée régulière/officielle syrienne au sol

Pas vraiment Bruno. A priori la coordination est mauvaise........... ce dont se plaignent les russes

 

Non la ou je parlais c'est que (pour l'instant) l'objectif stratégique des russes est rempli : empecher la chute du régime et lui redonner de l'allant sur le terrain. A voir si ca réussi sur le long terme. Par contre nous (au sens occidental) nos objectifs sont foirés

-ejection de Bachar par la force, ce sera non de toute façon donc on en vient a accepter lèvres closes une "possible" éviction politique en douceur

-neutralisation des capacités militaires de Daesh, c'est foiré dans les grandes largeurs

-formation et soutien d'une opposition modérée "occidentalo-compatible" de l'avis du DoD US c'est un foirage. Y'a une réminiscence apparue dernières (SDF : Syrian Democratic Forces) mais elles sont cantinées auprès des kurdes pour éviter une dilution face aux SAA ou FSA. Et le fait de les avoir mis en appui sur les kurdes évite aussi une dissolution subite face à Daesh comme ca été le cas dans les exemples qui ont précédés.

 

 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Oui j'ai l'impression que pour les SDF (on ne rit pas) il s'agit surtout de leur donner le moyen d'évoluer en terrain balisé pour renforcer leur cohésion et leur moral, les rendre attrayant, et en faire émerger une force plus solide qu'avec les tentatives précédentes. Ils n'auront pas vraiment de raison de craindre un coup de poignard dans le dos, seront "protégés" par le status quo entre la SAA et le YPG/PKK, et n'affronteront pas la FSA, qui sont des gens pourtant théoriquement compatibles avec eux point de vue culturel et religieux (je doute qu'il y ait de nombreux chiites aux sein des SDF).

paradoxalement, ça donne aux kurdes le rôle de "grands frères", ce qui renforce encore leur poids politique.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

J'ai pas l'impression, l'impact aurait créé plus de fumé avant l'explosion. Pour les deux autres bombes ont voient bien les 2 bombes tombés en faisant du image par image mais rien au début

Pourtant je compte trois projectile celle qui te manque tombe en premier juste avant le petit flash a la base du batiment. Avec une fusée retardé la munition peu bien foncer 10m dans la terre sous le batiment avant de péter, et donc de péter sans faire de gros effet au dessus de la surface. J'ai l'impression que les trois bombe on des retard différent pour créer un effet de stratification des effets. L'objectif doit etre les sous sol du batiment, avec un bombe qui pete au niveau du sol, une qui pete a 3 ou 4m sous terre, et la premier qui pete 6 ou 8m sous terre. Ca doit "ameublir" le sol suffisament pour faire effondrer les sous sol.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Apparemment le siège de Kuweyres serait fini, les loyalistes ont fait la jonction.

J'espère que les types à l'intérieur auront au moins le droit a de très longues vacances loin du front ^^

 

Par contre c'est bien ce que je pensais, almasdarnews rapporte que l'unité des Tiger Forces qui a menée les combats pour atteindre la base va être ensuite redéployée à Hama pour contrer l'offensive rebelle las bas : http://www.almasdarnews.com/article/exclusive-tiger-forces-to-redeploy-to-northern-hama/

Si personne ne les remplace, l'EI va reprendre l'initiative dans le coin.

Edited by Barristan-Selmy
Link to comment
Share on other sites

Oui c'est possible, l'objectif de l'offensive était donc seulement la jonction, ce qui est déjà pas mal pourrait on dire, la base aérienne a montré qu'elle est un solide point d'appui.
Le tout c'est qu'il soient capables de sécuriser leurs gains avec moins d'effectifs et sans avoir besoin des troupes de choc et autres milices hyper combatives, donc manier la pelle et la pioche plutôt que la kalash:laugh:. J'ignore comment la garnison de Kuweyres a tenu, je soupçonne que c'est simplement du aux terrains bien dégagés qui ont interdit les attaques surprises, peut être des images du lieu vont me faire mentir.

Edited by MontGros
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,800
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...