Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

La SAA et ses alliés poussent leur avantage : Tal Al eis à l'est de Hadher  (hauteur tactique importante) a été prise. Les forces loyalistes sont maintenant à portée de l'autoroute. C'est une belle poussée de plusieurs kilomètres en 1 journée ... le front rebelle usé par les combats des dernières semaines et les frappes aériennes est-il en train de craquer?

Je note d'ailleurs que non seulement la SAA tient l'offensive au sud d'alep, mais aussi au nord avec la reprise de l'aéroport de Kuweires (offensive qui continue le long du lac), que le régime a contre attaqué au nord d'Hama, que l'EI à l'est de Homs et Hama semble contenu, et que l'offensive au nord de Lattaquié semble être à l'avantage de la SAA. La situation opérationnelle est donc globalement bonne pour le régime et pourrait laisser entrevoir des victoires futures.A contrario les rebelles apparaissent usés et leur coup d'éclat à Morek au nord de Hama ne semble pas leur avoir redonner l'initiative.

 

Edited by EOA
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Très mauvaise semaine pour les islamistes de Daesh, Nosra, Ahrar et Jaish Al Islam : l'aéroport de Kweireis à l'est d'Alep , El Hader au sud, Marj Elsultan dans la Ghouta orientale. Sans parler bien sur des différentes offensives terrestres kurdes en Syrie et en Irak.

Link to comment
Share on other sites

Heu si l'absence d'électricité peut tuer des civils (hôpitaux inopérant, problème de conservation de la nourriture etc...).

 

 

C'est ce qu'on a d'ailleurs reproché aux occidentaux au sujet de l'embargo sur l'Irak.

Effectivement maintenant je pense que la comparaison avec l'embargo sur l'Irak n'est pas de mise car là on est dans cadre bien différent car on fait la misère au peuple irakien en pensant qu'il allait ce révolter contre Saddam ,sauf qu'après le coup de père Bush avec son " allez y révoltez-vous" ben les chiites irakiens ont compris le message en voyant personne venir les aidé quand la garde républicaine est venu réglé la feuillure à cette révolte .

La oui grosse erreur .

En ce qui concerne les syriens dans les zones islamistes ben on est pas dans le même contexte puisqu'ils ont opter pour le soutien à DAESH , j'en oubli pas  la partie qui n'a peut-être pas le choix de soutenir DAESH ,mais la faut-être vachement bon pour savoir qui soutien ou pas DAESH ...

Pour moi DAESH est une menace et comme pour la seconde guerre Mondiale avec les nazis en ayant opté pour la guerre totale ,les gens de DAESH et leur soutien sont sous la menace de mourir sous des bombes .

Certes les bombardements sur l'Allemagne ont pas fait plier mais il a user les allemands quoi qu'on en dise ... et contrairement  l'idée du super peuple allemand qui continué à construire des chars je tiens à rappelé que s'est la main d'oeuvre composé d'esclaves ramassé dans l'Europe occupée qui a permis de faire tourner à plein régime les usines ,et cela sous les bombes ... 

 

Donc en choisissant d'être avec DAESH on opte pour le risque de mourir  et si réduire les capacités en pétrole qui permettent de fournir de l'énergie  occasionne une sorte d'embargo avec tout ce qui en découle et bien désolé tant pis pour les civils pro DAESH ...

Vous croyez que les alliés ont pris le temps de faire le tri de qui est nazi ou pas en sachant que la majorité avait voté pour Hitler ( même si tout le monde devait ne pas avoir les mêmes raisons pour le faire ) quand ils ont décidé de faire la guerre à Hitler ?

Moi je pense pas ...

A un moment faut arrêté de croire que d'évité la casse fera changer d'avis les civils  pro DAESH car s'est ce mettre un doigt dans l'oeil jusqu'au coude ...

Attention , je ne dis pas qu'on doit massacrer sous les bombes les civils hein mais qu'à un moment ces civils ont opté pour DAESH et qu'il y a toujours des conséquences à assumer ...

Après si on entre dans des considérations oui mais faut comprendre que ces gens là ont opter pour DAESH parce que le régime était cruel ,moi désolé mais ce n'est pas mon problème puisque DAESH nous menace ...

Quand je pense qu'on a cru faire tombé le régime syrien sans ce douté que les islamistes ne viendraient pas foutre le bordel en Syrie ...Sa me laisse sur le cul quand même cette affaire ...

Moi quand je vois nos médias et politiciens annoncé tout les jours que le régime syrien allé s'effondré au début de la guerre civile m'a toujours laissé pantois ...

Et le régime est toujours là ...

Nos positions ont sûrement causé plus de morts de part et d'autres que si nous nous en étions  pas mêlé ...

Et on ce serait focalisé sur les islamistes ...

Le bordel a commencé en 1991 ,et cela risque fortement de durer ...

Reste plus qu'a laissé ce découper en mode "naturel" la Syrie et l'Irak ,de toute façon ils ont déjà réglé le pb d'épuration ethnique en poussant les gens à ce barrer des zones ou elles vivaient ,de toute façon on ne forcera pas des gens à ce côtoyé alors qu'ils ce déteste ...

Le régime syrien est mauvais , mais il a un soutien et contrairement à beaucoup de monde il sait qu'il ne pourra que tenir un bout de la Syrie ,le reste est perdu à jamais ...

Ou est le problème alors qu'un régime mauvais mais qui garde un bout de son pays avec une population qui soutien ce régime , les autres n'auront plus ce régime sur le dos mais en voisin ...

Pourquoi ce compliqué la vie et surtout la vie des syriens , chacun dans son coin et puis s'est tout ...

 

 

 

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

L'offensive au sud ouest d'Alep se poursuit sur un bon rythme, ce soit les loyaliste on semble t il pris Al-Eis dans la foulée de Al-Hadher ainsi que deux village plus au sud.

En pratique ça amène les loyalistes a 20km d'Al-Fuah et a peine plus d'Idlib.

D'autre par comme au sud de cette zone, on trouve une zone assez peu habité, et "encerclable", on peut imaginer que les loyalistes essaye d'en chasser les rebelles pour consolider la route ravitaillant Alep depuis Homs et Hama.

Link to comment
Share on other sites

C'est moi ou c'est la première fois dans cette guerre que le régime engrange autant de succès sur autant de front différent simultanément? Surtout à cette vitesse.

 

Sur les dernier mois oui c'est de loin la meilleur période pour les loyalistes.

D'un coté c'est pas forcément une immense surprise... ils y mettent les moyens "russes" et l'opposition reste assez limité a par sa piétaille en quantité. Donc des que l'espace s'ouvre et que la tactique n'est pas débile, l'armée institutionnelle reprend facilement le pas sur la guérilla.

Le petit souci c'est que ces victoire ne règle rien sur le plan politique. Même si les loyaliste refermaient la "poche" en écrasait militairement a rébellions "non daesh" le fond politique resterait le même, deux camp de plus en plus radicalisé a mon sens irréconciliable en l'état.

En gros le régime sauve ses miches temporairement, mais s'il ne propose pas d'avenir acceptable "aux perdants" d'aujourd'hui, les succès ne feront que lui faire gagner un peu de temps.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

En effet il n'est pas certain que le régime saura transformer une éventuelle victoire militaire en victoire politique. Et la victoire militaire est encore assez loin de toutes façon à moins d'un effondrement complet des rebelles mais y a pas vraiment de signes de ça pour le moment..

Link to comment
Share on other sites

En effet il n'est pas certain que le régime saura transformer une éventuelle victoire militaire en victoire politique. Et la victoire militaire est encore assez loin de toutes façon à moins d'un effondrement complet des rebelles mais y a pas vraiment de signes de ça pour le moment..

Il y a un risque non négligeable que la rébellion de la "poche" s'effondre localement...

Le petit souci pour le régime c'est que les rebelles changeront de tactique et iront juste combattre aillleurs, ouvrir d'autre front etc.

Le seul réel intérêt de prendre cette poche, c'est d'essayer de construire un nouvel état syrien viable géographiquement et Baas compatible, et de construire une zone tampon vis a vis des ennemis les plus virulents.

Si le régime arrive a établir cela il aura beau jeu de proposer un séparation de la Syrie ... et obtenir peut être un cesser le feu, et un stabilisation géographique négociée.

L'opposition aura alors le choix entre la peste ou le choléra ... avec une situation tellement clivante que ce sera soit daesh soit un arrangement avec les bassistes.

Ce qui est compliqué c'est d'envisager une zone géographique rebelle "modéré" ... Vu l’agressivité des kurdes et de daesh, l'énergie que met la russie/iran/hezb/loyalistes, il ne reste plus beaucoup d'espace pour un acteur en sus. En gros les rebelles non daesh risquent d'être le concurrent le plus facile a éliminer a la table.

Link to comment
Share on other sites

Il y a un risque non négligeable que la rébellion de la "poche" s'effondre localement...

Le petit souci pour le régime c'est que les rebelles changeront de tactique et iront juste combattre aillleurs, ouvrir d'autre front etc.

Le seul réel intérêt de prendre cette poche, c'est d'essayer de construire un nouvel état syrien viable géographiquement et Baas compatible, et de construire une zone tampon vis a vis des ennemis les plus virulents.

Si le régime arrive a établir cela il aura beau jeu de proposer un séparation de la Syrie ... et obtenir peut être un cesser le feu, et un stabilisation géographique négociée.

L'opposition aura alors le choix entre la peste ou le choléra ... avec une situation tellement clivante que ce sera soit daesh soit un arrangement avec les bassistes.

Ce qui est compliqué c'est d'envisager une zone géographique rebelle "modéré" ... Vu l’agressivité des kurdes et de daesh, l'énergie que met la russie/iran/hezb/loyalistes, il ne reste plus beaucoup d'espace pour un acteur en sus. En gros les rebelles non daesh risquent d'être le concurrent le plus facile a éliminer a la table.

Les occidentaux resteront sur la même position , CAD départ de Assad en sachant très bien que cela est impossible laisserons faire , le destin de la rébellion sera scellé aussi de cette manière.L' imbroglio étant tel que les occidentaux vont ce retirer sans abandonné le soutien auprès de ce qui reste de rébellion ...et juste sauvegarder l' image d'un soutien auprès d'une rébellion . Tout sa pour sa ...

Link to comment
Share on other sites

 

En ce qui concerne les syriens dans les zones islamistes ben on est pas dans le même contexte puisqu'ils ont opter pour le soutien à DAESH , j'en oubli pas  la partie qui n'a peut-être pas le choix de soutenir DAESH ,mais la faut-être vachement bon pour savoir qui soutien ou pas DAESH ...

Est-ce qu'on a des infos précises la-dessus ?

J'aurais plutot tendance à penser que la politique de terreur de l'EI est assez pratique pour faire en sorte que les populations des villes conquises se comportent docillement, mais pour ce qui est d'un véritable soutient j'ose espérer que c'est minoritaire.

(enfin après réflection je me dis qu'il ne sera pas très dur à l'EI de convaincre les populations des villes conquises (sunnites) qu'ils sont préférables aux différents groupes militaires chiites qui arrivent...)

Edit, pendant qu'on y est voici les dernières cartes de edmaps :

Syria_Battle_for_Aleppo_November_12_4PM.Syria_Battle_for_Southern_Aleppo_Novembe

 

Edited by Pseudonyme
Link to comment
Share on other sites

Est-ce qu'on a des infos précises la-dessus ?

J'aurais plutot tendance à penser que la politique de terreur de l'EI est assez pratique pour faire en sorte que les populations des villes conquises se comportent docillement, mais pour ce qui est d'un véritable soutient j'ose espérer que c'est minoritaire.

(enfin après réflection je me dis qu'il ne sera pas très dur à l'EI de convaincre les populations des villes conquises (sunnites) qu'ils sont préférables aux différents groupes militaires chiites qui arrivent...)

Edit, pendant qu'on y est voici les dernières cartes de edmaps :

Syria_Battle_for_Aleppo_November_12_4PM.Syria_Battle_for_Southern_Aleppo_Novembe

 

On parle souvent des islamistes étranger mais on oubli souvent que les syriens sont aussi de mise et pas en petit contingent . Avant la guerre les islamistes syrien étaient bien présent en Syrie et bénéficiez d'un soutien dans la population des campagnes ,et que pour emmerder les US en Irak le régime laisser aller ces islamistes en Irak pour faire le Djihad , espérant par la même occasion qu'un max se ferait tuer en Irak . Ceux-ci ont pas put vivre en Syrie sans un soutien évident . Moi j'observe qu'on a était surpris en voyant les FM en Égypte faire un score leur permettant d'obtenir le pouvoir en Egypte ,et cela tout simplement parce qu'ils étaient bien implanté dans le pays . Je pense que si la Syrie se serait retrouvé dans le cas de l' Egypte on aurait connu sa aussi . Certes je ne nie pas que les façons de faire des islamistes a sûrement pousser des syriens a devenir pro islamiste par simple peur . Mais n'oublions pas que les islamistes ne sont pas des générations spontanée et que cela découle d'un long processus qui s'est mis en place au sein de nombreuses sociétés donc une sympathie chez des populations .Bon soyons honnête entre pauvreté et répression , ou simplement le fait de vouloir la vie régit par la religion ,chose qu'on observe dans les campagnes . La Turquie est un exemple concret avec un système démocratique qui a vu un gvt islamique être élu ,et sans pourtant y connaitre une répression . On oubli que la culture joue beaucoup dans ce sentiment et que hormis les populations plus aisé des villes ayant une position par régi par la religion ma grande masse , s'est la religion et la culture qui régit leur mode de vie .

Link to comment
Share on other sites

Si les occidentaux insistent tant sur un départ pur et simple de Bachar, c'est tout simplement car il gagnerait très certainement un élection démocratique. Des sondages sur tout le pays l'ont déjà démontré. Je précise qu'unevictoire à des élections ne veut pas dire soutien unanime de la moitié de la population mais plutôt choix du moins mauvais candidat pour la plupart des électeurs. De plus, la majorité des habitants sont sous contrôle loyaliste et Bachar est la seule tête connue avec l'avantage classique du sortant.

 

Link to comment
Share on other sites

Si les occidentaux insistent tant sur un départ pur et simple de Bachar, c'est tout simplement car il gagnerait très certainement un élection démocratique. Des sondages sur tout le pays l'ont déjà démontré. Je précise qu'unevictoire à des élections ne veut pas dire soutien unanime de la moitié de la population mais plutôt choix du moins mauvais candidat pour la plupart des électeurs. De plus, la majorité des habitants sont sous contrôle loyaliste et Bachar est la seule tête connue avec l'avantage classique du sortant.

Comment dire ?

Des sondages honnêtes en Syrie : menés par qui et comment ? Pour avoir des réponses honnêtes en dictature, dès que les questions correspondent à un enjeux pour le pouvoir en place, il est nécessaire que ceux qui sont questionnés soient certains que leurs réponses seront ignorées du pouvoir. Le téléphone est donc exclu, autant qu'Internet, et toute enquête pratiquée par des nationaux aussi. Reste en outre la question de la constitution de l'échantillon...
Les sondages auxquels tu te réfères respectent-ils ces critères ?

Avantage classique du sortant ? Si l'on parle des facilités dont dispose le sortant pour influencer/truquer l'élection, OK. Mais sinon le sortant n'est pas toujours avantagé, loin de là ! Par exemple il trimballe son bilan, celui de ses prédécesseurs, le poids des écarts entre ce qu'il a promis et ce qu'il a pu tenir, etc... Ca marche assez mal en France depuis un certain temps :combatc:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Avantage classique du sortant ? Si l'on parle des facilités dont dispose le sortant pour influencer/truquer l'élection, OK. Mais sinon le sortant n'est pas toujours avantagé, loin de là ! Par exemple il trimballe son bilan, celui de ses prédécesseurs, le poids des écarts entre ce qu'il a promis et ce qu'il a pu tenir, etc... Ca marche assez mal en France depuis un certain temps :combatc:

Quand t'as des média "libres et normaux" c'est beaucoup plus facile d’être dans l'opposition, il suffit de dénoncer, pas d'action et pas de bilan a défendre.

Quand tu es dans une dictature tout le jeu est de montrer qu'il n'y a pas d'autre alternative que toi, genre si c'est pas moi c'est l'ISIS. Et comme l'opposition n'a pas accès aux média, pas complique d’être la seule alternative.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

L'offensive au Sud d'Alep se poursuit. Le gouvernement légitime et ses alliés auraient atteint l'autoroute M5, l'objectif principal de cette offensive. Tout cela reste encore à confirmer. Sur Edmaps, ils annoncent carrément qu'ils ont dépassé l'autoroute :

 

Syria_Battle_for_Southern_Aleppo_Novembe

Edited by Libanais_75
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,798
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...