Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Question bête : pour quoi seulement maintenant? Ils ont ces camions depuis des années pour faire leur commerce, alors pour quoi seulement maintenant?

Le commerce devait profiter a quelqu'un ... les turcs étaient friands du pétrole bon marché par exemple. Peut être que les intérêts trucs sont passé au second plan dorénavant.

Edited by g4lly
Link to comment
Share on other sites

Question bête : pour quoi seulement maintenant? Ils ont ces camions depuis des années pour faire leur commerce, alors pour quoi seulement maintenant?

Bonne question. L'article rapporte que le Pentagone aurait eu peur, antérieurement, des dommages collatéraux, ce qui est peut être vrai mais pas trop convaincant je trouve. (les camions étaient-ils volontairement parqués près de civils, de prisonniers ?)

En revanche, les A-10 ne sont basés en Turquie que depuis peu de temps et les turcs ont refusé jusqu'à très récemment que les avions américains ou autres basés sur leur sol frappent en Syrie (ou en Irak pour ce que j'en sais) : les opérations aériennes à Kobané n'ont pas été menées depuis Incirlik mais de beaucoup plus loin (Chypre ? Portes-avions en Mediterrannée ? Irak ? Quelqu'un sait ?) : mon hypothèse (et je sais qu'ici certains sauront répondre :-) est qu'utiliser le A-10 aussi loin de ses bases est assez impraticable, même s'il est ravitaillable en vol. Je ne sais pas où ils sont basés, mais le Koweit est à plus de 1000km de Deir ez-Zor, ce qui fait déjà 4 heures aller-retour à 560 km/h (j'ignore si cette vitesse de croisière livrée par Wiki tient compte de l'armement, qui doit ralentir)

Autres hypothèses complémentaires : les Etats-Unis ont décidé de finalement marcher sur les pieds de certains profiteurs du trafic, turcs au hasard, la situation diplomatique s'éclaircit (accord avec Poutine sur une voie de sortie de crise en Syrie) et puis globalement, il y a probablement l'idée que le merdier au Proche Orient a trop tendance a se rapprocher du ventilateur.

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Les bases sur la Méditerranée sont à mon avis  l'enjeu principale pour les russes. Le soutient à bachar est un moyen pour eux de les conserver. Lutter et affaiblir  daesh serait pour eux affaiblir bachar puisqu'ils justifient leur soutient à Bachar par le fait qu'il serait le seul rempart contre daesh.

On devrait garantir par un traité international au Russe le maintient de leur base en Syrie. On pourrait alors éliminer daesh et se débarrasser de bachar.

Exactement, mais pourquoi Poutine ne le demande pas ? Cette demande aura bien sûr une limite dans le temps, mais Bachar a aussi une limite. J'arrive pas à comprendre la Russie qui à mon avis commence à sentir qu'elle s'est mise dans la merde, en tout cas qu'elle y va. Si la situation "pourrit", la Russie va perdre ses bases.

Aujourd'hui quand Hollande réintroduit Poutine, c'est pour le ramener sur la position de la France et des USA. Obama fait pareil. C-à-d mettre la Russie dans la coalition. Après on peut toujours faire comme si la coalition se ralliait au projet de Poutine d'une seule coalition pour lui faire plaisir, on s'en fous. Mon impression est que plus le temps passe, plus ça affaiblit Poutine.

Link to comment
Share on other sites

Exactement, mais pourquoi Poutine ne le demande pas ? Cette demande aura bien sûr une limite dans le temps, mais Bachar a aussi une limite. J'arrive pas à comprendre la Russie qui à mon avis commence à sentir qu'elle s'est mise dans la merde, en tout cas qu'elle y va. Si la situation "pourrit", la Russie va perdre ses bases.

Aujourd'hui quand Hollande réintroduit Poutine, c'est pour le ramener sur la position de la France et des USA. Obama fait pareil. C-à-d mettre la Russie dans la coalition. Après on peut toujours faire comme si la coalition se ralliait au projet de Poutine d'une seule coalition pour lui faire plaisir, on s'en fous. Mon impression est que plus le temps passe, plus ça affaiblit Poutine.

Si la situation "pourrit", la perte de leurs bases sera le cadet des soucis de la Russie. Et du monde.

Link to comment
Share on other sites

Exactement, mais pourquoi Poutine ne le demande pas ? Cette demande aura bien sûr une limite dans le temps, mais Bachar a aussi une limite. J'arrive pas à comprendre la Russie qui à mon avis commence à sentir qu'elle s'est mise dans la merde, en tout cas qu'elle y va. Si la situation "pourrit", la Russie va perdre ses bases.

Aujourd'hui quand Hollande réintroduit Poutine, c'est pour le ramener sur la position de la France et des USA. Obama fait pareil. C-à-d mettre la Russie dans la coalition. Après on peut toujours faire comme si la coalition se ralliait au projet de Poutine d'une seule coalition pour lui faire plaisir, on s'en fous. Mon impression est que plus le temps passe, plus ça affaiblit Poutine.

De quoi tu parles ?

Simple fait :Obama s'est mis d'accord avec Poutine pour laisser le syriens décider eux mêmes, et par consequent ne plus exclure Assad en cas d’éventuelles futures élections.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/15/97001-20151115FILWWW00121-accord-obama-poutine-sur-la-politique-en-syrie.php

Hollande avec une politique contraire est hors jeu, tu veux qu'il "introduise" qui ?

Edited by MontGros
Link to comment
Share on other sites

Parce que le maintien de la base en Syrie est loin d'être l'objectif numéro 1 des russes... qui ont récemment signé un accord leur permettant d'avoir accès aux ports chypriotes si je ne m'abuse. A mon avis, ce dont les russes ont envie, c'est d'éliminer les terroristes tchétchènes qui grouillent dans le nord de la Syrie, mais aussi de restaurer son importance sur la scène mondiale, et cela passe inévitablement par la consolidation de ses alliances au Moyen-Orient (avec l'association à "l'arc chiite").

Link to comment
Share on other sites

Le CdG sera déployé en Méditerranée ce qui ne semble avoir pas mal d'implications

 

autre chose hier j'écrivais ceci

les gars regardez donc attentivement la vidéo ...

les Rafales emportent 4 GBU donc s'ils n'en ont largué que deux c'est que

-soit le taf programmé a été fait

-soit ils n'ont identifié autant d'objectifs qu'ils avaient de bombes

 

il y a une 3e option que m'a indiqué quelqu'un qui sait

"les rafale sont obligés de décoller avec 4 bombes même pour n'en tirer que deux, un des aspects limitant du tribombes et aussi question de configuration aérodynamique et des limitations induites par les emports dissymétriques"

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Les bases sur la Méditerranée sont à mon avis  l'enjeu principale pour les russes. Le soutient à bachar est un moyen pour eux de les conserver. Lutter et affaiblir  daesh serait pour eux affaiblir bachar puisqu'ils justifient leur soutient à Bachar par le fait qu'il serait le seul rempart contre daesh.

On devrait garantir par un traité international au Russe le maintient de leur base en Syrie. On pourrait alors éliminer daesh et se débarrasser de bachar.

 

Humm, seriez vous en train de jouer au poker avec les jetons d'un autre? De plus, on promet, on garanti... Je doute que les russes, à tord ou a raison, nous fassent suffisamment confiance pour adhérer

Cela dit, je ne suis pas certain qu'avoir une base en Méditerranée soit la finalité des russes; d'ailleurs, jusqu'à récemment, ils n'en avaient pas, Tartous étant plutôt un port de ravitaillement, qu'une base navale à part entière. D'ailleurs quel était le personnel russe permanent? Je ne sais pas, mais en caricaturant à peine, je verrait bien trois sous-officiers dont un pompiste, et un épicier/boucher...

 

Un autre point me parait bien plus significatif: en regardant sur une mappemonde, la Syrie est sur la route de ce qui semble être le chemin le plus court pour acheminer le gaz quatariote jusqu'en Europe; quel sera l'impact sur l'économie russe, de ce gaz provenant d'un pays qui dispose de réserves gazières extravagantes, mais dont les relations avec la Russie ne sont pas ce qu'on appellerai d'amicales?

Si ce point est avéré, ce n'est pas une base permanent promise aux russes qui va changer grand chose: ils ont besoin de contrôler, soit directement, soit par le biais d'un allié fiable ou redevable, toute la façade maritime!

 

A+/Yankev

 

EDIT: mais vous êtes grands malades!   Le temps de griffonner un avis, z'êtes plusieurs a avoir répondu, et êtes déjà passés à aut' chose

Le CdG sera déployé en Méditerranée ce qui ne semble avoir pas mal d'implications

.../...

Euh, si il est en Méditérranée, les rafales en mission d'attaque devront survoler la Syrie, et son espace aérien.

Les syriens sont d'accord? Parce que si ce n'est pas le cas, ça devient une violation de l'espace aérien d'une nation souveraine... Et un dogfight entre rafale et Su-30, quel que soit l'issue n'est pas quelque chose dont nous ayons besoin en ce moment...

Edited by Yankev
Link to comment
Share on other sites

Les bases sur la Méditerranée sont à mon avis  l'enjeu principale pour les russes. Le soutient à bachar est un moyen pour eux de les conserver. Lutter et affaiblir  daesh serait pour eux affaiblir bachar puisqu'ils justifient leur soutient à Bachar par le fait qu'il serait le seul rempart contre daesh.

On devrait garantir par un traité international au Russe le maintient de leur base en Syrie. On pourrait alors éliminer daesh et se débarrasser de bachar.

+1

L'histoire Russe nous montre combien dans leur posture diplomatique et militaire, l'accès aux mers chaudes du sud est une préoccupation géopolitique majeure. Les guerres en Crimée ne datent pas d'hier et avoir annexé ce dernier territoire ne suffit pas puisqu'en cas de crise majeur, le Bosphore est facilement condamnable. Il est vital et nécessaire, dans la psyché Russe, d'avoir un solide point d'ancrage en Méditerranée. 

En revanche ta proposition de traité international pour garantir leur base aux Russes, je pense que ça les ferait doucement rire. Je ne crois pas que les Russes feraient confiance à cette approche juridico-occidental des relations diplomatiques et des jeux de puissance. On a affaire à un Etat qui a violé de manière flagrante la souveraineté d'un Etat au détriment d'un autre traité de préservation de l'intégrité territorial Ukrainienne. Bien naïf celui qui arriverait à convaincre les Russes avec un bout de papier, quand bien cela représenterait pour nous occidentaux, le summum du raffinement et de la politesse des relations politico-diplomatique. 

Link to comment
Share on other sites

Et puis un traité au nom de quoi ? Ca reste territoire souverain syrien ! Si les syriens veulent virer les russes, il faudrait une intervention des signataires en Syrie contre la Syrie au côté des russes ? Gnééé ?

De quoi tu parles ?

Simple fait :Obama s'est mis d'accord avec Poutine pour laisser le syriens décider eux mêmes, et par consequent ne plus exclure Assad en cas d’éventuelles futures élections.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/15/97001-20151115FILWWW00121-accord-obama-poutine-sur-la-politique-en-syrie.php

Hollande avec une politique contraire est hors jeu, tu veux qu'il "introduise" qui ?

Tu vas vite en besogne en signalant le "hors jeu" de Hollande.

Link to comment
Share on other sites

+1

L'histoire Russe nous montre combien dans leur posture diplomatique et militaire, l'accès aux mers chaudes du sud est une préoccupation géopolitique majeure. Les guerres en Crimée ne datent pas d'hier et avoir annexé ce dernier territoire ne suffit pas puisqu'en cas de crise majeur, le Bosphore est facilement condamnable. Il est vital et nécessaire, dans la psyché Russe, d'avoir un solide point d'ancrage en Méditerranée. 

En revanche ta proposition de traité international pour garantir leur base aux Russes, je pense que ça les ferait doucement rire. Je ne crois pas que les Russes feraient confiance à cette approche juridico-occidental des relations diplomatiques et des jeux de puissance. On a affaire à un Etat qui a violé de manière flagrante la souveraineté d'un Etat au détriment d'un autre traité de préservation de l'intégrité territorial Ukrainienne. Bien naïf celui qui arriverait à convaincre les Russes avec un bout de papier, quand bien cela représenterait pour nous occidentaux, le summum du raffinement et de la politesse des relations politico-diplomatique. 

Mouais enfin c'est pas comme les gentils Occidentaux n'étaient pas capables de temps en temps d'enfreindre des traités. Chiffon de papier comme on disait outre-Rhin. Va donc demander aux Palestiniens ou aux Serbes ce qu'ils en pensent du respect des résolutions de l'ONU par exemple.

Pour l'ancrage en Méditerranée, oui. Mais ils pourraient aussi bien en trouver un autre ailleurs (la Grèce ou Chypre... ou éventuellement l'Egypte). Ceci étant dit, ils ont trop investi en Syrie pour se permettre de tout perdre sans des compensations substantielles. Et je ne suis pas sur qu'on soit prêt à les lui accorder.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Et puis on leur a déja fait le coup de l'OTAN qui ne s'étendrait pas à l'Est, et de le défense anti-missile contre l'Iran qui finit par s'installer en Pologne, donc les promesses occidentales, ils savent aussi ce qu'elles valent ...

Le coup de la Libye aussi ils ont pas trop digéré .

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La réalité est que Poutine et Obama ont signé un accord sans nous consulter avant hier, qui ne va pas tu tout dans le sens des propositions française de ces dernières années.

Hollande dans son discours à notre parlement dit qu'il va faire venir les deux pour signer un accord avec lui (ils sont convoqués par le proviseur ?).

C'est un habitué de ce genre de propos qui n'engage que lui.

A chaque fois, il fait pareil avec les européens aussi en affirmant qu'il va les réunir et faire ceci ou cela.

Par politesse, ils viennent et signe généralement des déclarations communes très loin de ce qui était annoncé mais notre diplomatie fait semblant d'avoir encore récolté une grande victoire et d'être les leaders de tout le monde.

Vu les circonstances, Poutine te Obama ne pourront pas ne pas venir et de toute façon, avec la COP21, ils devaient venir de toute façon.

Tout cela ne trompe personne sauf les électeurs français grâce à la complaisance de notre presse subventionné qui évite de mettre en valeur l'agacement de nos partenaires face à ces basses manœuvres politiciennes avec de gros sabots.

Link to comment
Share on other sites

Euh, si il est en Méditérranée, les rafales en mission d'attaque devront survoler la Syrie, et son espace aérien.

Les syriens sont d'accord? Parce que si ce n'est pas le cas, ça devient une violation de l'espace aérien d'une nation souveraine... Et un dogfight entre rafale et Su-30, quel que soit l'issue n'est pas quelque chose dont nous ayons besoin en ce moment...

Raqqa c'est où ? Non parce que si c'est en Syrie les Sukhoi sont restés au sol ...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,797
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Dalariel
    Newest Member
    Dalariel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...