Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Les prochains jours diront si ça n'est qu'une manœuvre politique pour montrer que l'on est pas faible, ou si c'était bien des cibles d'importance. Si c'était le cas, d'ailleurs, pourquoi n'ont-elles pas été bombardées avant ? (c'est une question innocente, j'ai du mal à croire qu'elles aient été repérées ces dernières 24 heures)

Peut-être que tout simplement au vu de nos moyens de renseignement déployé sur place ,les US ont sûrement partagé du renseignement permettant d'avoir plus d'objectifs à frapper .

Sa marche aussi comme sa ,les US ont plus de moyens renseignement donc échange de bon procédé et soutien des US suite aux attaques de Paris .

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Peut-être que tout simplement au vu de nos moyens de renseignement déployé sur place ,les US ont sûrement partagé du renseignement permettant d'avoir plus d'objectifs à frapper .

Sa marche aussi comme sa ,les US ont plus de moyens renseignement donc échange de bon procédé et soutien des US suite aux attaques de Paris .

On s'aime mutuellement ? :)

Edited by MoX
Link to comment
Share on other sites

L'EI est né des ruines de l'Irak pas des ruines d'Al Quaeda?!

Ahhh si .... le fondateur et chef de l'EIL était un combattant de la branche irakienne d'Al Qaida. Al  Qaida ayant été massivement réduit en lambeaux en Irak par les actions US, lui et une poignée de "survivants" ont migré vers la Syrie où ils ont pu commencé à prospérer.

Edited by Dany40
Link to comment
Share on other sites

IRIB- selon le journal britannique Miror, la Russie s'apprête à déployer ses forces spéciales à Raqqa, bastion des daechistes.

" Moscou compte reprendre le controle de la ville stratégique de Raqqa aux terroristes de Daech et nettoyer de la sorte toute la partie ouest de la Syrie . Or la coalition pro américaine convoite également Raqqa. Raqqa est le fief des takfiris anti Assad , une ville hautement stratégique en raison de ses réserves en pétrole. Selon les informations, Poutine a l'intention de reprendre la ville de Raqqa aux daechistes et d'envoyer quelques 150000 réservistes russes en Syrie. Les renforts s'empareront de Raqqa qui est tombé depuis 2013 entre les mains des miliciens . Ce serait une tactique pour faire cesser les assauts daechistes. les réserves en gaz et en pétrole de Raqqa servent grandement les daechistes". Le journaliste de Miror poursuit : "  les efforts de la Russie censée étendre son emprise sur l'ouest de la Syrie ont gravement compromis les opérations de longue durée des forces de la coalition. Il est évident que la Russie envisage de reprendre le contrôle des régions entières dans l'ouest de la Syrie , des régions tout autour de Palmyre ouest qui possède des réserves en gaz et en pétrole. Les russes ont bien mûri leurs projets avant de passer à l'acte. Les Etats Unis ont eux aussi déployé un groupe de 300 forces spéciales américaines est déployé à Ingirlik, base aérienne située au sud de la Turquie . Ces forces spéciales sont prêtes à secourir les pilotes de la coalition pro américaine au cas où leurs avions seraient abattus. Ce qui est sûr c'est que les Etats Unis projettent de reprendre le contrôle de Raqqa avant les russes". 


 

Je dirais que c'est une info bidon.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Peut-être que tout simplement au vu de nos moyens de renseignement déployé sur place ,les US ont sûrement partagé du renseignement permettant d'avoir plus d'objectifs à frapper .

Sa marche aussi comme sa ,les US ont plus de moyens renseignement donc échange de bon procédé et soutien des US suite aux attaques de Paris .

Il se peut aussi qu'on ait été moins regardants, qu'on ait moins attendu de certitudes avant de taper, qu'on ai pris moins de gants, et qu'en outre le trafic électronique vendredi soir ait fourni de bons indices. On verra aussi si ça ne dure qu'un soir.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

Désolé de dire ca, mais les frappes françaises ne seront d'aucune utilité, si la coalition bombarde sérieusement Daech, ca avantagera l'armée syrienne, donc il se contenteront d'un bombardement spectacle BFM TV/TF1.. montrer que la france a bien riposté mais au fond, ils ne feront rien comme depuis un an. 

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

 

Désolé de dire ca, mais les frappes françaises ne seront d'aucune utilité, si la coalition bombarde sérieusement Daech, ca avantagera l'armée syrienne, donc il se contenteront d'un bombardement spectacle BFM TV/TF1.. montrer que la france a bien riposté mais au fond, ils ne feront rien comme depuis un an.

Si ils ont décidé de coller 30 avions sur le CDG c'est que ça doit être pour quelque chose. On verra.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Bombardement français massif sur le fief de l'EI à Raqa, en Syrie

Des chasseurs-bombardiers français ont largué 20 bombes dimanche sur le fief de l'organisation Etat islamique (EI) à Raqa, dans le nord de la Syrie. Ils ont détruit un poste de commandement et un camp d'entraînement, a annoncé le ministère de la Défense.


Les frappes, menées à 19h50 et 20h25, ont visé deux sites tenus par Daech à Raqa. Le premier objectif détruit était utilisé par Daech comme poste de commandement, centre de recrutement djihadiste et dépôt d'armes et de munitions, le deuxième abritait un camp d'entraînement terroriste, précise le ministère dans un communiqué.


Douze appareils, dont dix chasseurs, ont été engagés simultanément à partir des Emirats arabes unis et de la Jordanie et ont largué 20 bombes. La France dispose respectivement de six Rafale et six Mirage 2000 dans ces deux pays.


"Planifiée sur des sites préalablement identifiés lors des missions de reconnaissance réalisées par la France, cette opération a été conduite en coordination avec les forces américaines", précise le ministère.


L'EI a revendiqué la vague d'attentats vendredi soir à Paris, qui ont fait au moins 129 morts et 350 blessés. "C'est un acte de guerre commis par une armée terroriste, Daech, une armée djihadiste", avait déclaré François Hollande, en avertissant que son pays serait impitoyable" sur tous les terrains, "intérieur comme extérieur".


Les frappes de dimanche soir sont sans commune mesure avec les quatre précédents raids français, qui ont mobilisé beaucoup moins de chasseurs et avaient visé des sites plus au sud en Syrie, à Deir Ezzor.


Coopération accrue
La France, qui participe depuis un an à la coalition internationale contre l'EI en Irak, a décidé en septembre d'élargir ses opérations à la Syrie. Elle affirme avoir gardé son autonomie de décision dans le choix des cibles dans ce pays alors qu'elle est pleinement associée à la coalition internationale en Irak dirigée par Washington.


La France, qui veut intensifier ses opérations en Syrie, va pouvoir bénéficier, outre le renseignement réuni par ses propres avions de reconnaissance depuis un mois, d'une coopération accrue avec les Américains. Les ministres de la Défense français Jean-Yves Le Drian et américain Ashton Carter ont convenu d'augmenter le partage de renseignement lors d'un entretien téléphonique.


La France va aussi déployer en décembre le porte-avions Charles-de-Gaulle dans le Golfe qui, avec 24 appareils à bord, triplera sa capacité de frappes. Elle continue en revanche d'exclure toute intervention militaire au sol.


(ats / 15.11.2015 23h42)

Link to comment
Share on other sites

Les prochains jours diront si ça n'est qu'une manœuvre politique pour montrer que l'on est pas faible, ou si c'était bien des cibles d'importance. Si c'était le cas, d'ailleurs, pourquoi n'ont-elles pas été bombardées avant ? (c'est une question innocente, j'ai du mal à croire qu'elles aient été repérées ces dernières 24 heures)

Je me demande combien de temps il va falloir pour que les gens réalisent que jusqu'à aujourd'hui il n'a jamais été question d'éliminé les forces de l'EIL présentent en Syrie... je le répète, autant les USA frappent assez durement l'EIL en Irak car leur expansion n'y est pas "souhaitée" autant l'EIL est de façon indirecte vivement encouragé à s'en prendre au régime de Damas et à l'affaiblir le plus possible. L'intervention des russes a eu clairement lieu car cette tactique était en train de fonctionner, Assad étant en train de perdre du terrain les russes se sont retrouvés forcés de venir défendre leurs intérêts stratégiques.

il est totalement évident que l'organisation en "état" oblige l'EIL a disposé de structures de gestion qui sont des cibles parfaitement identifiables et pouvant être ciblées. Se développant en "état", l'EIL perd toute possibilité d'utiliser les méthodes de défense de base de la guerre asymétrique, c'est à dire se cacher des forces aériennes ennemies. Pour avoir de l'argent du pétrole il faut des lieux bien installés de stockage et de gestion, de vastes garages à camions etc ... l'EIL est un mini pays il peut donc être facilement ciblé au niveau de tout ce qui en fait la capacité et la gestion .... Mais très étrangement les frappes sont restées très limités sur toutes ces cibles à l'évidence connues et identifiées de longue date.

L'existence de l'EIL en tant que petit état ne dépend pas des islamistes eux mêmes ... ce sont les occidentaux qui dans une situation devenue complexe décident de facto s'ils veulent les laisser se maintenir ainsi ou s'ils préfèrent éliminer ces capacités de l'EIL.

Je le redis, le jour où les USA décideront que la puissance de l'EIL en Syrie est plus un problème qu'une chance de résultat le traitement de cibles comme Raqqa va clairement changé ... Et les frappes françaises aujourd'hui en sont un début de démonstration. Le coeur du problème c'est d'arrivée à fournir aux russes des propositions et des certitudes sur l'avenir de leur position stratégique en Syrie sans la présence d'Assad : Si Poutine a l'assurance que Assad n'est plus vital à sa politique locale le régime de Damas pourra tomber et par effet de domino l'intérêt de la puissance de l'EIL en Syrie disparaitra lui aussi ... ce sera l'époque où les forces coalisés pourront (et sans grand problème) réduire à néant la capacité d'état et de menace militaire de l'EIL et ce sera l'époque ou l'EIL retournera dans la clandestinité comme une force terroriste plus classique exactement comme l'était Al Qaida. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Une "réaction"? Larguer une vingtaine de bombes (sur coordonnées vraisemblablement fournies par le rens US) ne changera rien aux problèmes et nous expose encore plus à de nouvelles représailles... cocorico !

Au lieu d'employer des moyens à bombarder des Syriens ou des Irakiens on ferait mieux de regarder chez nous car jusqu'ici on a eu à faire à des Français majoritairement.

Les frappes ont coupé l'eau et l'électricité à Raqqa, ce genre de cible me paraît en revanche le plus logique.

https://twitter.com/Raqqa_SL/status/665998539021905920

Tu aurais sans doute préféré que l'on dise "Oui, oui messieurs on fera plus de frappes en Syrie, soyez gentils de plus commander à vos disciples de frapper chez nous" qu'on baisse notre froc quoi ? Belle mentalité... En outre quelqu'un a prétendu ici que ça réglerait de suite le problème de "nos" fanatiques locaux ou Belges ?  N'importe quoi, franchement...

Au delà des purs résulttats opérationnels, on est aussi dans une guerre de communication, ce qui n'a pas échappé à ceux qui réfléchissent avec un large champ de vision...  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je me demande combien de temps il va falloir pour que les gens réalisent que jusqu'à aujourd'hui il n'a jamais été question d'éliminé les forces de l'EIL présentent en Syrie... je le répète, autant les USA frappent assez durement l'EIL en Irak car leur expansion n'y est pas "souhaitée" autant l'EIL est de façon indirecte vivement encouragé à s'en prendre au régime de Damas et à l'affaiblir le plus possible. L'intervention des russes a eu clairement lieu car cette tactique était en train de fonctionner, Assad étant en train de perdre du terrain les russes se sont retrouvés forcés de venir défendre leurs intérêts stratégiques.

il est totalement évident que l'organisation en "état" oblige l'EIL a disposé de structures de gestion qui sont des cibles parfaitement identifiables et pouvant être ciblées. Se développant en "état", l'EIL perd toute possibilité d'utiliser les méthodes de défense de base de la guerre asymétrique, c'est à dire se cacher des forces aériennes ennemies. Pour avoir de l'argent du pétrole il faut des lieux bien installés de stockage et de gestion, de vastes garages à camions etc ... l'EIL est un mini pays il peut donc être facilement ciblé au niveau de tout ce qui en fait la capacité et la gestion .... Mais très étrangement les frappes sont restées très limités sur toutes ces cibles à l'évidence connues et identifiées de longue date.

L'existence de l'EIL en tant que petit état ne dépend pas des islamistes eux mêmes ... ce sont les occidentaux qui dans une situation devenue complexe décident de facto s'ils veulent les laisser se maintenir ainsi ou s'ils préfèrent éliminer ces capacités de l'EIL.

Je le redis, le jour où les USA décideront que la puissance de l'EIL en Syrie est plus un problème qu'une chance de résultat le traitement de cibles comme Raqqa va clairement changé ... Et les frappes françaises aujourd'hui en sont un début de démonstration. Le coeur du problème c'est d'arrivée à fournir aux russes des propositions et des certitudes sur l'avenir de leur position stratégique en Syrie sans la présence d'Assad : Si Poutine a l'assurance que Assad n'est plus vital à sa politique locale le régime de Damas pourra tomber et par effet de domino l'intérêt de la puissance de l'EIL en Syrie disparaitra lui aussi ... ce sera l'époque où les forces coalisés pourront (et sans grand problème) réduire à néant la capacité d'état et de menace militaire de l'EIL et ce sera l'époque ou l'EIL retournera dans la clandestinité comme une force terroriste plus classique exactement comme l'était Al Qaida. 

Un peu n'importe quoi, pour changer...

L'EI a été laminé par les américains à Kobané, en Syrie. En outre il a certainement été strictement décidé de ne pas taper, aucunement, sur les forces du régime syrien ni sur ses alliés en Syrie, et donc d'éviter toute frappe sur les lignes de front ailleurs que face aux kurdes. Cet impératif politico-militaire s'est révélé encore plus évident une fois les russes engagés. Il faudrait voir la cartographie, mais je fiche mon billet que les frappes occidentales en Syrie se sont concentrées sur les arrières de l'EI, sans possibilité ni volonté de viser les concentrations sur le front.

Raqqa, qui n'est pas sur le front avait déjà été visée.

Soucis et précautions supplémentaires qui en découlent : il y a probablement des agents occidentaux en territoire contrôlé par l'EI, qu'on évitera d'atomiser par erreur...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Tu aurais sans doute préféré que l'on dise "Oui, oui messieurs on fera plus de frappes en Syrie, soyez gentils de plus commander à vos disciples de frapper chez nous" qu'on baisse notre froc quoi ? Belle mentalité... En outre quelqu'un a prétendu ici que ça réglerait de suite le problème de "nos" fanatiques locaux ou Belges ?  N'importe quoi, franchement...  

T'as rien compris, en parlant de mentalité ce n'est pas avec des "on a qu'à taper plus fort qu'eux" qu'on arrangera quoi que ce soit.

 

Article de JMT sur le raid à Raqqa:

http://lemamouth.blogspot.fr/2015/11/mirage-et-rafale-sur-raqqa.html

[...] dix chasseurs français, vraisemblablement partis de Jordanie et des EAU (sur les douze qui y sont basés) ont largué une vingtaine de bombes, soit au moins 2,5 tonnes (ca peut être plus avec des GBU-24 de 1000 kg qualifiées sur tous les avions) à Raqqa. Deux objectifs ont été frappés, selon Paris, à 19h50 et 20h25 : un site multifonctions (PC, centre de recrutement, dépôt de munition) et un camp d'entraînement. [...]

[...] En fait, c'est beaucoup plus : l'US Air Force a fourni des tankers, et un ou plusieurs drones, ce qui atteste de cibles en zone urbaine, avec forts risque de dommages collatéraux.
L'autonomie d'action française n'est donc que partielle. [...]

Link to comment
Share on other sites

 

T'as rien compris, en parlant de mentalité ce n'est pas avec des "on a qu'à taper plus fort qu'eux" qu'on arrangera quoi que ce soit.

Article de JMT sur le raid à Raqqa:

http://lemamouth.blogspot.fr/2015/11/mirage-et-rafale-sur-raqqa.html

C'est toi qui n'a rien compris, mais passons...

En prime tu n'as pas cité ce passage de l'article mis en lien, juste celui qui t'arrangeait > "Ce n'est pas en 24h qu'on trouve une telle cible, donc elles figuraient déjà sur un plan de ciblage ce qu'on reconnaît à demi-mot à Paris. Les attaques de vendredi, et la revendication d'aujourd'hui ont lancé le compte à rebours.
Le chef d'état-major des armées était ce soir au CPCO pour piloter l'opération de rétorsion.
Ce premier message ne sera néanmoins crédible que sur la durée, et, évidemment, sur les dégâts réels qu'ils auront occasionnés.
Il demandera donc des réapprovisionnements en bombes, mais aussi plus de kits de guidage, de pods de ciblage, surtout si cela dure (et cela durera). Les premiers vols de ravitaillements ont d'ailleurs peut-être commencé.
L'armée de l'air a largué plus de 100 tonnes de bombes depuis le début de l'année (essentiellement en Irak), ce qui fait donc une moyenne plutôt haute pour le raid d'aujourd'hui.
C'est aussi à cette échelle que sera appréciée le bilan du porte-avions, qui n'est pas donc qu'un outil politique, mais aussi et avant tout, un outil militaire. Réponse dans peu de temps."
 (
http://lemamouth.blogspot.fr/2015/11/mirage-et-rafale-sur-raqqa.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter)

Le fait que les US aient fournit une aide logistique pour cette frappe ça la rend ridicule ou inutile ? Moi il me semblait que dans le cadre d'une coalition on doit s'entraider et qu'il n'y a pas de honte à cela... 

Edited by Bruno
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un peu n'importe quoi, pour changer...

L'EI a été laminé par les américains à Kobané, en Syrie. En outre il a certainement été strictement décidé de ne pas taper, aucunement, sur les forces du régime syrien ni sur ses alliés en Syrie, et donc d'éviter toute frappe sur les lignes de front ailleurs que face aux kurdes. Cet impératif politico-militaire s'est révélé encore plus évident une fois les russes engagés. Il faudrait voir la cartographie, mais je fiche mon billet que les frappes occidentales en Syrie se sont concentrées sur les arrières de l'EI, sans possibilité ni volonté de viser les concentrations sur le front.

Raqqa, qui n'est pas sur le front avait déjà été visée.

Soucis et précautions supplémentaires qui en découlent : il y a probablement des agents occidentaux en territoire contrôlé par l'EI, qu'on évitera d'atomiser par erreur...

Intéressant de prendre une exception pour justifier la généralité ... en n'importe quoi j'ai à l'évidence trouvé mon maitre ....

Kobané a été un cas totalement unique et l'intensité des bombardements sur cette ville a été de l'avis de tous les observateurs très supérieure à la moyenne des actions en Syrie. Penser que les USa prennent de grande précaution pour ne pas toucher les alliés des russes (Assad donc) est une énorme non sens :

1) Parce que ces mêmes forces loyalistes sont la cible 1 des USA dans la région.

2) Parce que pour affaiblir l'EIL en tant qu'état c'est à ses ressources qu'il faut s'attaquer pas à son "armée" ... et les ressources ne sont pas sur le front. S'attaquer à l'armée de l'EIL n'est utile que pour soutenir des troupes au sol et c'est pour çà qu'ils ne les frappe pas face à l'armée loyaliste .... car ce serait les soutenir. Ils aident plus aisément du côté kurde (et en particulier Kobané) car le Kurdistan est la zone stratégique visée par les américains et les kurdes les futur tenant d'un état du nord unifié alliés des USA.

Link to comment
Share on other sites

Intéressant de prendre une exception pour justifier la généralité ... en n'importe quoi j'ai à l'évidence trouvé mon maitre ....

Kobané a été un cas totalement unique et l'intensité des bombardements sur cette ville a été de l'avis de tous les observateurs très supérieure à la moyenne des actions en Syrie. Penser que les USa prennent de grande précaution pour ne pas toucher les alliés des russes (Assad donc) est une énorme non sens :

1) Parce que ces mêmes forces loyalistes sont la cible 1 des USA dans la région.

2) Parce que pour affaiblir l'EIL en tant qu'état c'est à ses ressources qu'il faut s'attaquer pas à son "armée" ... et les ressources ne sont pas sur le front. S'attaquer à l'armée de l'EIL n'est utile que pour soutenir des troupes au sol et c'est pour çà qu'ils ne les frappe pas face à l'armée loyaliste .... car ce serait les soutenir. Ils aident plus aisément du côté kurde (et en particulier Kobané) car le Kurdistan est la zone stratégique visée par les américains et les kurdes les futur tenant d'un état du nord unifié alliés des USA.

Tu peux le répéter autant que tu veux mais ça ne change rien : les troupes d'Assad, les iraniens, les russes sont off limits pour les occidentaux en Syrie et en Irak, et même probablement pour les turcs et les israéliens. Pas un cas documenté de décès dans ce camp n'est - à ma connaissance, toujours perfectible - imputé aux américains ou autres depuis 3 ans.

En outre, le régime a-t-il une seule fois appelé à l'aide, fourni des coordonnées, envisagé de le faire ? Je ne crois pas non plus. Et Washington ou Paris seraient fous de se fier à l'heure actuelle à des coordonnées fournies par Damas. Impensable d'engager des FACs au sol.

Donc, ça arrange Washington autant que Paris et Téhéran, et probablement Moscou : les frappes ont lieu sur les arrières, ou en soutien des kurdes ou de la nouvelle FSF ou de l'ASL, et c'est tout.

 

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Tu peux le répéter autant que tu veux mais ça ne change rien : les troupes d'Assad, les iraniens, les russes sont off-limits pour les occidentaux en Syrie et en Irak, et même probablement pour les turcs et les israéliens. Pas un cas documenté de décès dans ce camp n'est - à ma connaissance, toujours perfectible - imputé aux américains ou autres depuis 3 ans.

En outre, le régime a-t-il une seule fois appelé à l'aide, fourni des coordonnées, envisagé de le faire ? Je ne crois pas non plus. Et Washington ou Paris seraient fous de se fier à l'heure actuelle à des coordonnées fournies par Damas. Impensable d'engager des FACs au sol.

Donc, ça arrange Washington autant que Paris et Téhéran, et probablement Moscou : les frappes ont lieu sur les arrières, ou en soutien des kurdes ou de la nouvelle FSF ou de l'ASL, et c'est tout.

 

Ce n'est pas parce que les américains ne leur tirent pas dessus que l'objectif n'est pas d'abattre le régime baasiste et de chasser les russes de Syrie ... en ça il sont la cible des USA.

Oui le régime a échanger des infos avec les USA ... et les USA avec le régime ... mais chut. Parfois la fin justifie les moyens et les intérêts converges, et on peut être intéresser a s'arranger avec ennemi de son ennemi. De la même manière les russes et les US échange des infos  pour assurer la non interférence etc. C'est d'ailleurs ce qui explique qu'on est pas encore eu de bavure dans le ciel Syrie... pour squatté par n'importe qui ...

Il y a des FAC US en Syrie ... coté alliance kurdes notamment. C'est d'ailleurs en parti ce qui explique la bonne tenu de ce front face a Daesh, alors qu'il est extrêmement menaçant pour la survie logistique du califat qui est en train de se faire couper en deux, alors que justement le fond de commerce c'est l'intégration extra-nationale des intérêt locaux - le coup de bulldozer dans la "frontiere" Spykes Picot -. Meme chose sur le front qui borde le lac Assad et qui commande la route de la Turquie depuis Raqqa. En gros a court terme le territoire principa de Daesh pourrait bien se retrouver coupé en "trois" ... obligeant Daesh a de drole de contorsion pour continuer a échanger en interne et en externe - trafic de pétrole avec la turquie notamment -.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas parce que les américains ne leur tirent pas dessus que l'objectif n'est pas d'abattre le régime baasiste et de chasser les russes de Syrie ... en ça il sont la cible des USA.

Oui le régime a échanger des infos avec les USA ... et les USA avec le régime ... mais chut. Parfois la fin justifie les moyens et les intérêts converges, et on peut être intéresser a s'arranger avec ennemi de son ennemi. De la même manière les russes et les US échange des infos  pour assurer la non interférence etc. C'est d'ailleurs ce qui explique qu'on est pas encore eu de bavure dans le ciel Syrie... pour squatté par n'importe qui ...

Il y a des FAC US en Syrie ... coté alliance kurdes notamment. C'est d'ailleurs en parti ce qui explique la bonne tenu de ce front face a Daesh, alors qu'il est extrêmement menaçant pour la survie logistique du califat qui est en train de se faire couper en deux, alors que justement le fond de commerce c'est l'intégration extra-nationale des intérêt locaux - le coup de bulldozer dans la "frontiere" Spykes Picot -. Meme chose sur le front qui borde le lac Assad et qui commande la route de la Turquie depuis Raqqa. En gros a court terme le territoire principa de Daesh pourrait bien se retrouver coupé en "trois" ... obligeant Daesh a de drole de contorsion pour continuer a échanger en interne et en externe - trafic de pétrole avec la turquie notamment -.

Sur les FACs côté kurdes, j'en parlais plus haut, nous sommes d'accord. Sur une communication minimale US-Syrie et probablement aussi Fr-Syrie je suis d'accord aussi.

En ce qui concerne la volonté américaine de dégager les russes de Syrie, je suis beaucoup plus dubitatif. Ca doit être tentant, éventuellement, ça doit continuer à faire fantasmer certains. Les plus réfléchis y voient probablement beaucoup plus d'inconvénients que d'avantages.

As-tu des indices dans ce sens en provenance de l'exécutif américain ?

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Les prochains jours diront si ça n'est qu'une manœuvre politique pour montrer que l'on est pas faible, ou si c'était bien des cibles d'importance. Si c'était le cas, d'ailleurs, pourquoi n'ont-elles pas été bombardées avant ? (c'est une question innocente, j'ai du mal à croire qu'elles aient été repérées ces dernières 24 heures)

Officiellement Raqqa aurait été épargnée jusqu'à présent à cause d'un risque trop important de dommage collatéraux.

Comme le dit Dany40 on peut aussi se demander comment l'EI réussit à maintenir ses exportations de pétrole alors que cela ne devrait pas passer inaperçu depuis le ciel...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Officiellement Raqqa aurait été épargnée jusqu'à présent à cause d'un risque trop important de dommage collatéraux.

Comme le dit Dany40 on peut aussi se demander comment l'EI réussit à maintenir ses exportations de pétrole alors que cela ne devrait pas passer inaperçu depuis le ciel...

Sympa de nous resservir le même brouet à longueur de temps. Raqqa avait déjà été bombardée.

Tu m'excuseras : je dois partir et ne peux te fournir directement les 68 000 résultats de gogol pour "Raqqa bombardements américains". Pour les exportations de pétrole, je compte sur toi : cartographie des pipes lines, déclarations des illuminatis, influence des exportations massives de l'EI sur les cours du brut : on veut tout savoir.

Link to comment
Share on other sites

Je suis courtois avec toi donc surveille le ton de tes messages.

Relativement épargnée si tu préfères. La Maison Blanche reconnaissait même que Raqqa était un "safe heaven" il y a seulement 4 mois http://www.reuters.com/article/2015/07/06/us-syria-crisis-whitehouse-idUSKCN0PG21E20150706

Depuis les bombardements ont été tout sauf réguliers et tout sauf intensifs, sauf si tu considères 3 bombardements dans l'année comme suffisant contre ce qui après tout n'est juste que la capitale de l'EI.

Pour le pétrole je ne sais même pas ou tu veux en venir.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...