Kiriyama

Des trains grande vitesse : utile pour un pays ?

Recommended Posts

Le 20/01/2016 à 14:00, alpacks a dit :

 

[...] Superphénix [...]un gosse de 7 ans n'a rien a foutre dans une visite d'un site industriel sensible ... Seuls mes grands frères 12 ans y avaient droit

[...]Ben un enfant tu peux pas t'assurer qu'il va pas faire une boulette ou se blesser sur un tel lieu ... Et j'estime avec le recul aujourd'hui qu'il avait raison, ça n'est pas la place d'un enfant et oui c'est donc effectivement débile d'emmener des enfants sur un site sensible que ce soit une centrale nucléaire ou un TGV en essai (les 2 se valent bien selon moi)

Tu rigoles là j'espère : comparer un site industriel avec un train (un avion ça marche aussi)...

un train, à 7 ans ou à 40 c'est trop cool. Après c'est sur qu'à 40 on est responsable que de soit, alors que gamin c'est le parent qui estime le risque. L'expérience et le reste font que ça ne semblait pas plus dangereux que traverser la rue au vert piéton...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, rendbo a dit :

Tu rigoles là j'espère : comparer un site industriel avec un train (un avion ça marche aussi)...

un train, à 7 ans ou à 40 c'est trop cool. Après c'est sur qu'à 40 on est responsable que de soit, alors que gamin c'est le parent qui estime le risque. L'expérience et le reste font que ça ne semblait pas plus dangereux que traverser la rue au vert piéton...

 

 

   On parle d'une rame d'essai et validation de circulation a 360 kmh, futur vitesse commerciale de la ligne ... Moi je suis désolé mais j'estime qu'un gosse n'a rien a faire la, en tant que parent tu te dois de réaliser que c'est un train qui est justement la pour valider de la sécurité de vitesse de circulation commerciale : Et que justement si il y en avait pas avant c'est pas pour rien

 

    On parle pas d'un train exploité commercialement après que la sécurité d'exploitation a intégralement tout avalisé et donné son feu vert d'exploit m'enfin ... Je pense c'est un point de vu que certains ne comprendront de toute façon jamais

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, alpacks a dit :

 

   On parle d'une rame d'essai et validation de circulation a 360 kmh, futur vitesse commerciale de la ligne ...

en fait la ligne pourra éventuellement être exploitée à 350 km/h (d'où l'essai à Vmax+10), mais c'est tout sauf sûr car les coûts d'entretien de la voie explosent quand la vitesse augmente, pour un gain en temps pas forcément intéressant (ça dépend surtout du tracé et du temps de parcours de la ligne, et globalement une exploitation au-delà de 320 kph n'a pas d'intérêt économique en France).

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 minutes ago, alpacks said:

On parle d'une rame d'essai et validation de circulation a 360 kmh, futur vitesse commerciale de la ligne ...

L'essai en question n'avait pas pour but de vérifier quelconque sécurité, c'était des essais de confort ... de manière à voir si le confort ressenti est bien au niveau attendu par les passagers.

D'ailleurs ici la ligne n'est pas en cause, ni même le train ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ce qui est en cause c'est la concentration du pilote qui a freiné trop tard. Et le monde dans la cabine, notamment des enfants peut etre turbulents ou bruyant ou juste curieux (he monsieur c'est quoi ce bouton? ce cadran? cette grosse lumiere rouge la? ho merde le frein...) et peut etre , je dis bien peut etre, que la presence de spectateurs lors d'un travail d'essai quel que soit son but n'est pas souhaitable, et constiturai meme une faute professionnelle majeure...(la presence en cabine de pilotage de qui que ce soit n'ayant rien à y faire d'ailleurs, y compris en exploitation commerciale!) (je n'affirmerai pas que cela est le cas je ne suis pas du milieu, mais ca parait logique)

si il existe des gens vivants encore ayant autorise ou tolere ceci leur place est en prison à mon sens.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chacun son avis, le débat est sans fin. 

Maintenant mette en prison un gars qui veut faire plaisir à son fils c'est un poil extrême ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

En outre, la plainte en question fait mention des personnes dans les rames en tant que voyageur qui seraient des "cobayes". Pas des personnes en cabine.

Donc ça n'a rien à voir avec la cause de l'accident.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, clem200 said:

Chacun son avis, le débat est sans fin. 

Maintenant mette en prison un gars qui veut faire plaisir à son fils c'est un poil extrême ^^

Les personnes concerné ont déjà été "puni" ... les personnes décédé et celle qui ont organisés les essais sont sont tous du même service et tous collègues depuis Mathusalem, ou de la même famille...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/06/2016 à 19:36, clem200 a dit :

Chacun son avis, le débat est sans fin. 

Maintenant mette en prison un gars qui veut faire plaisir à son fils c'est un poil extrême ^^

 

    Aaah moi je demande qu'on envoi en prison personne ... Je dis simplement qu'un outil de travail et notamment de test n'est pas un lieu sensé recevoir des enfants c'est tout  ; )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dorfmeister
Le 23/06/2016 à 18:20, Ben a dit :

Non, ce qui est en cause c'est la concentration du pilote qui a freiné trop tard. Et le monde dans la cabine, notamment des enfants peut etre turbulents ou bruyant ou juste curieux (he monsieur c'est quoi ce bouton? ce cadran? cette grosse lumiere rouge la? ho merde le frein...) et peut etre , je dis bien peut etre, que la presence de spectateurs lors d'un travail d'essai quel que soit son but n'est pas souhaitable, et constiturai meme une faute professionnelle majeure...(la presence en cabine de pilotage de qui que ce soit n'ayant rien à y faire d'ailleurs, y compris en exploitation commerciale!) (je n'affirmerai pas que cela est le cas je ne suis pas du milieu, mais ca parait logique)

si il existe des gens vivants encore ayant autorise ou tolere ceci leur place est en prison à mon sens.
 

Ce n'est pas la concentration qui est pointée du doigt.

Tout TGV circulant sur LGV doit être sous la supervision de la TVM (300 ou 430) et du CoVIT (Contrôle VITesse): ces systèmes permettent de stopper le train automatiquement en cas de dépassement de vitesse et ce en fonction de la vitesse autorisée. Il existe une "marge de tolérance" au niveau de la TVM: si Vmax autorisée 300 Km/h, le système te shootera d'office à 315 Km/h.

Dans le cas d'espèce, vu que c'était un train de validation de la ligne: les Vmax autorisées doivent être dépassées. Non pas de 10 Km/h (comme j'ai lu ci-avant) mais bien de 10% du seuil de vitesse commercial. Par conséquent, pour réaliser les tests de validation: la TVM et le CoVIT doivent être désactivés vu que les systèmes disposent d'un paramétrage "fixe" au niveau des seuils de vitesse et que l'on ne commence pas à magouiller toutes les boucles à saut de phase et les paramétrages pour les validations. Donc ce type de train de validation circule avec ce que l'on appelle du "noir cabine" (soit la situation où aucune information n'est affichée au display des vitesses autorisées pour le conducteur): dans le cas d'espèce il y a en cabine un "responsable" qui doit à tout moment indiquer au conducteur la vitesse autorisée de la zone et les réductions de vitesses à venir. Ce qui ressort du rapport, c'est que l'ordre de freinage a été soit communiqué tardivement (on parle de 10 secondes) soit appliqué tardivement par le conducteur. 

Bref, la présence d'enfants est bien entendu une hérésie dans ce genre de situations... MAIS c'est autant une hérésie que d'avoir autant de personnes dans un poste de conduite. Adultes, enfants ou protozoaires n'y change rien. La limite règlementaire est de 4 personnes dans un poste de conduite, conducteur inclus.
Par expérience: rouler à 300 Km/h avec une personne derrière qui parle - système de sécurité en service et en butée - n'est pas toujours chose aisée... Il faut être plus concentré que d'habitude et être capable de dire à son interlocuteur "maintenant ta gu*ule, j'ai une séquence restrictive". Je pense que c'est cette situation qui a été accidentogène (mais pas uniquement): beaucoup trop de gens n'ayant rien à foutre sur place et une mauvaise habitude de se "reposer" sur le système alors que ce dernier n'était pas en service. Plus peut-être un responsable des essais qui n'a pas su s'imposer et dire "tout le monde dehors".

Sans charger la mule: l'erreur est humaine et - malheureusement - ils l'ont payés le prix fort. On ne conduit pas un train de 800 tonnes (et plus) à 300 Km/h sans appliquer un minimum de sécurité élémentaire... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Dorfmeister a dit :

Ce n'est pas la concentration qui est pointée du doigt.

Tout TGV circulant sur LGV doit être sous la supervision de la TVM (300 ou 430) et du CoVIT (Contrôle VITesse): ces systèmes permettent de stopper le train automatiquement en cas de dépassement de vitesse et ce en fonction de la vitesse autorisée. Il existe une "marge de tolérance" au niveau de la TVM: si Vmax autorisée 300 Km/h, le système te shootera d'office à 315 Km/h.

Dans le cas d'espèce, vu que c'était un train de validation de la ligne: les Vmax autorisées doivent être dépassées. Non pas de 10 Km/h (comme j'ai lu ci-avant) mais bien de 10% du seuil de vitesse commercial. Par conséquent, pour réaliser les tests de validation: la TVM et le CoVIT doivent être désactivés vu que les systèmes disposent d'un paramétrage "fixe" au niveau des seuils de vitesse et que l'on ne commence pas à magouiller toutes les boucles à saut de phase et les paramétrages pour les validations. Donc ce type de train de validation circule avec ce que l'on appelle du "noir cabine" (soit la situation où aucune information n'est affichée au display des vitesses autorisées pour le conducteur): dans le cas d'espèce il y a en cabine un "responsable" qui doit à tout moment indiquer au conducteur la vitesse autorisée de la zone et les réductions de vitesses à venir. Ce qui ressort du rapport, c'est que l'ordre de freinage a été soit communiqué tardivement (on parle de 10 secondes) soit appliqué tardivement par le conducteur. 

Bref, la présence d'enfants est bien entendu une hérésie dans ce genre de situations... MAIS c'est autant une hérésie que d'avoir autant de personnes dans un poste de conduite. Adultes, enfants ou protozoaires n'y change rien. La limite règlementaire est de 4 personnes dans un poste de conduite, conducteur inclus.
Par expérience: rouler à 300 Km/h avec une personne derrière qui parle - système de sécurité en service et en butée - n'est pas toujours chose aisée... Il faut être plus concentré que d'habitude et être capable de dire à son interlocuteur "maintenant ta gu*ule, j'ai une séquence restrictive". Je pense que c'est cette situation qui a été accidentogène (mais pas uniquement): beaucoup trop de gens n'ayant rien à foutre sur place et une mauvaise habitude de se "reposer" sur le système alors que ce dernier n'était pas en service. Plus peut-être un responsable des essais qui n'a pas su s'imposer et dire "tout le monde dehors".

Sans charger la mule: l'erreur est humaine et - malheureusement - ils l'ont payés le prix fort. On ne conduit pas un train de 800 tonnes (et plus) à 300 Km/h sans appliquer un minimum de sécurité élémentaire... 

Tu est cheminot ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dorfmeister
il y a 12 minutes, zack a dit :

Tu est cheminot ?

Je suis autorisé à rouler à 300 Km/h sur 4 réseaux sans craindre les radars ou les contrôles de police :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Dorfmeister a dit :

Ce n'est pas la concentration qui est pointée du doigt.

Tout TGV circulant sur LGV doit être sous la supervision de la TVM (300 ou 430) et du CoVIT (Contrôle VITesse): ces systèmes permettent de stopper le train automatiquement en cas de dépassement de vitesse et ce en fonction de la vitesse autorisée. Il existe une "marge de tolérance" au niveau de la TVM: si Vmax autorisée 300 Km/h, le système te shootera d'office à 315 Km/h.

Dans le cas d'espèce, vu que c'était un train de validation de la ligne: les Vmax autorisées doivent être dépassées. Non pas de 10 Km/h (comme j'ai lu ci-avant) mais bien de 10% du seuil de vitesse commercial. Par conséquent, pour réaliser les tests de validation: la TVM et le CoVIT doivent être désactivés vu que les systèmes disposent d'un paramétrage "fixe" au niveau des seuils de vitesse et que l'on ne commence pas à magouiller toutes les boucles à saut de phase et les paramétrages pour les validations. Donc ce type de train de validation circule avec ce que l'on appelle du "noir cabine" (soit la situation où aucune information n'est affichée au display des vitesses autorisées pour le conducteur): dans le cas d'espèce il y a en cabine un "responsable" qui doit à tout moment indiquer au conducteur la vitesse autorisée de la zone et les réductions de vitesses à venir. Ce qui ressort du rapport, c'est que l'ordre de freinage a été soit communiqué tardivement (on parle de 10 secondes) soit appliqué tardivement par le conducteur. 

Bref, la présence d'enfants est bien entendu une hérésie dans ce genre de situations... MAIS c'est autant une hérésie que d'avoir autant de personnes dans un poste de conduite. Adultes, enfants ou protozoaires n'y change rien. La limite règlementaire est de 4 personnes dans un poste de conduite, conducteur inclus.
Par expérience: rouler à 300 Km/h avec une personne derrière qui parle - système de sécurité en service et en butée - n'est pas toujours chose aisée... Il faut être plus concentré que d'habitude et être capable de dire à son interlocuteur "maintenant ta gu*ule, j'ai une séquence restrictive". Je pense que c'est cette situation qui a été accidentogène (mais pas uniquement): beaucoup trop de gens n'ayant rien à foutre sur place et une mauvaise habitude de se "reposer" sur le système alors que ce dernier n'était pas en service. Plus peut-être un responsable des essais qui n'a pas su s'imposer et dire "tout le monde dehors".

Sans charger la mule: l'erreur est humaine et - malheureusement - ils l'ont payés le prix fort. On ne conduit pas un train de 800 tonnes (et plus) à 300 Km/h sans appliquer un minimum de sécurité élémentaire... 

merci beaucoup pour ces infos.

c'est toujours tres eclairant d'avoir les infos de quelqu'un qui sait de quoi il parle :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Dorfmeister a dit :

Je suis autorisé à rouler à 300 Km/h sur 4 réseaux sans craindre les radars ou les contrôles de police :biggrin:

LGV EST ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dorfmeister
il y a 7 minutes, zack a dit :

LGV EST ?

LGV Nord, Eurotunnel, HS1, L1 et L2 :happy:

Edited by Dorfmeister

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Dorfmeister a dit :

LGV Nord, Eurotunnel, HS1, L1 et L2 :happy:

Le monde n'est pas très grand :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Dorfmeister a dit :

Ce n'est pas la concentration qui est pointée du doigt.

Tout TGV circulant sur LGV doit être sous la supervision de la TVM (300 ou 430) et du CoVIT (Contrôle VITesse): ces systèmes permettent de stopper le train automatiquement en cas de dépassement de vitesse et ce en fonction de la vitesse autorisée. Il existe une "marge de tolérance" au niveau de la TVM: si Vmax autorisée 300 Km/h, le système te shootera d'office à 315 Km/h.

Dans le cas d'espèce, vu que c'était un train de validation de la ligne: les Vmax autorisées doivent être dépassées. Non pas de 10 Km/h (comme j'ai lu ci-avant) mais bien de 10% du seuil de vitesse commercial. Par conséquent, pour réaliser les tests de validation: la TVM et le CoVIT doivent être désactivés vu que les systèmes disposent d'un paramétrage "fixe" au niveau des seuils de vitesse et que l'on ne commence pas à magouiller toutes les boucles à saut de phase et les paramétrages pour les validations. Donc ce type de train de validation circule avec ce que l'on appelle du "noir cabine" (soit la situation où aucune information n'est affichée au display des vitesses autorisées pour le conducteur): dans le cas d'espèce il y a en cabine un "responsable" qui doit à tout moment indiquer au conducteur la vitesse autorisée de la zone et les réductions de vitesses à venir. Ce qui ressort du rapport, c'est que l'ordre de freinage a été soit communiqué tardivement (on parle de 10 secondes) soit appliqué tardivement par le conducteur. 

Bref, la présence d'enfants est bien entendu une hérésie dans ce genre de situations... MAIS c'est autant une hérésie que d'avoir autant de personnes dans un poste de conduite. Adultes, enfants ou protozoaires n'y change rien. La limite règlementaire est de 4 personnes dans un poste de conduite, conducteur inclus.
Par expérience: rouler à 300 Km/h avec une personne derrière qui parle - système de sécurité en service et en butée - n'est pas toujours chose aisée... Il faut être plus concentré que d'habitude et être capable de dire à son interlocuteur "maintenant ta gu*ule, j'ai une séquence restrictive". Je pense que c'est cette situation qui a été accidentogène (mais pas uniquement): beaucoup trop de gens n'ayant rien à foutre sur place et une mauvaise habitude de se "reposer" sur le système alors que ce dernier n'était pas en service. Plus peut-être un responsable des essais qui n'a pas su s'imposer et dire "tout le monde dehors".

Sans charger la mule: l'erreur est humaine et - malheureusement - ils l'ont payés le prix fort. On ne conduit pas un train de 800 tonnes (et plus) à 300 Km/h sans appliquer un minimum de sécurité élémentaire... 

 

 

     Aaah ben voila, au de la du fait que peut être les essais n'étaient que de "confort" il n'en demeure pas moins que les conditions dans lesquels ils se déroulent sont similaires a des tests de sécurité dans ces conditions ou c'est un agent qui dicte les séquences de pilotage a la seconde près ...

   Non seulement les enfants n'avaient rien a faire a bord d'un tel train ! Mais en + il parait probable que leur présence dans la cabine soit centrale dans les causes de l'accident en apportant un facteur important voir majeur de déconcentration tant du cheminot que de l'agent dictant la séquence ...

   C'était tout simplement une folie que de prendre des enfants a bord ... Il faut ouvrir les yeux ...

 

   a 300 km/h, on parcourt environ 85m par seconde, soit environ 850 m en 10 sec ... 850m sans freiner ou ralentir pour aborder un virage ou "autre" c'est énorme avec un tel engin et une telle inertie de masse ...

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un sait si la Suisse a déjà eu un projet de TGV ou s'il y en a qui roulent là-bas (au départ de la France, de l'Allemagne ou de l'Italie) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Kiriyama a dit :

Quelqu'un sait si la Suisse a déjà eu un projet de TGV ou s'il y en a qui roulent là-bas (au départ de la France, de l'Allemagne ou de l'Italie) ?

 

 

   Il y a une LGV de 200 km environ en Suisse https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_Mattstetten-Rothrist

 

 Et a cela il faut rajouter 2 tunnels de base ou la circulation pourra se faire a 250 km/h mais ils ne sont pas connectés a une LGV en soit ... (il n'y a pas de LGV en amont ni en aval du tunnel du St Gothard par exemple)

   Ce qui fait que ces 2 tunnels sont des "petites LGV" dans le fond

  Ceci dit cela devrait se développer

 

  Pour le reste oui il y a des TGV français qui vont en Suisse

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant le concept pendulaire pour les pays montagneux. Il fallait y penser mais surtout arriver à le mettre au point.

Là on dirait du modélisme alors que c'est une vraie photo. :blink:

SBB_RABDe_500_Wassen.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
On ‎01‎/‎07‎/‎2016 at 4:22 PM, Kiriyama said:

Intéressant le concept pendulaire pour les pays montagneux. Il fallait y penser mais surtout arriver à le mettre au point.

Là on dirait du modélisme alors que c'est une vraie photo. :blink:

SBB_RABDe_500_Wassen.jpg

Interessant au regard de la topographie de la Suisse.

Après pas mal de gens sont mallades, une sorte de mal de mer, ou mal de train a cause du balancement de la rame.

Je me suis toujours demandé en terme de maintenance/fiabilité il doit y avoir un bon surcoût qd meme. Mais j avoue je ne sais pas comment le "machin" fonctionne.

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Ezco a dit :

Interessant au regard de la topographie de la Suisse.

Après pas mal de gens sont mallades, une sorte de mal de mer, ou mal de train a cause du balancement de la rame.

Je me suis toujours demandé en terme de maintenance/fiabilité il doit y avoir un bon surcoût qd meme. Mais j avoue je ne sais pas comment le "machin" fonctionne.

 

 

tu as de la pendulation passive ou active :

  • passive : la force centrifuge fait basculer la caisse en virage
  • active : tu as des vérins pilotés au niveau de la liaison caisse/bogie. Ensuite, soit sur as un système réactif (tu détectes le dévers ou l'accélération centrifuge), soit tu as un système prédictif (le calculateur connait la position du train sur le parcours).

et effectivement ça a un coût : le prix du bogie est plus cher qu'un bogie de TGV, et tu as davantage de pièces mobiles et de maintenance à réaliser.

Edited by penaratahiti
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, collectionneur a dit :

Train a ''grande vitesse'' - 120 km h - inauguré au Nigeria. Une entreprise chinoise doit réhabilité le réseau ferroviaire de ce pays :

http://www.jeuneafrique.com/345021/economie/inauguration-dun-premier-train-a-grande-vitesse-nigeria/

 

   C'est malheureux a dire, mais il est vrai que dans le cadre africain avec ses vieux trains essoufflés et les vieilles voie ferrée datant de l'ère coloniale 120-130 km/h c'est limite supersonique pour eux ...

 La dure réalité du quart monde ... : (

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, alpacks a dit :

C'est malheureux a dire, mais il est vrai que dans le cadre africain avec ses vieux trains essoufflés et les vieilles voie ferrée datant de l'ère coloniale 120-130 km/h c'est limite supersonique pour eux ...

Entre Lyon et Grenoble, 120-130 km/h c'est le Pérou.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,440
    Total Members
    1,550
    Most Online
    miryaqefalon
    Newest Member
    miryaqefalon
    Joined
  • Forum Statistics

    20,778
    Total Topics
    1,270,819
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries