Bill

[Artillerie navale]

Recommended Posts

Just now, Patrick said:

Considérant son mécanisme à chambre rotative, la limite sera malheureusement assez vite atteinte. A moins de revoir entièrement cette partie de l'arme ainsi que son mécanisme d'approvisionnement.

Il faudrait donc un canon entièrement différent (disons un CT40-RF (rapid fire)). Cependant, est-ce que ce genre de mécanisme n'est pas nécessaire sur les armes CT? J'ai l'impression que la LSAT a aussi un mécanisme compliqué mais je ne connais pas la cadence de tir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, mehari a dit :

Il faudrait donc un canon entièrement différent (disons un CT40-RF (rapid fire)). Cependant, est-ce que ce genre de mécanisme n'est pas nécessaire sur les armes CT? J'ai l'impression que la LSAT a aussi un mécanisme compliqué mais je ne connais pas la cadence de tir.

C'est l'idée. Bêtement, la munition est "push through", c'est juste un gros cylindre qui doit être capable d'entrer dans un sens et de sortir dans le même sens à l'autre extrémité de la chambre qui est elle aussi un gros cylindre creux. L'épaulement se fait au niveau du canon, celui-ci ayant bien entendu un diamètre inférieur à la chambre, qui fait 65mm de large. La culasse entière tourne donc à 90° (en fait deux fois à 45°) pour chambrer un obus, puis une nouvelle fois à 90° pour aligner l'obus avec le canon et le tirer, puis une nouvelle fois à 2x45° pour basculer en position de repos puis insérer un nouvel obus en poussant vers la gauche l'étui de l'obus précédent afin de l'éjecter, et ainsi de suite.

40-mm-gun-1.jpg?auto=format,compress&dpr

Donc augmenter la cadence de tir pourrait être obtenu en améliorant la vitesse d'insertion et d'éjection des coups complets, donc la vitesse de rotation de la culasse, mais on va vite se heurter aux lois de la physique. Le mécanisme est lourd, demande de la puissance pour bouger, et il faut que l'alimentation suive, sachant que les obus de sont pas attachés par des maillons entre eux et se déplacent sur deux axes, un transversal pour être carroyés en face de l'ouverture latérale de la culasse, et un longitudinal pour y être insérés en étant poussés, avant d'être basculés dans l'alignement du canon. Le total de tout ces mouvements provoque nécessairement une diminution de la cadence de tir. Les avantages sont une diminution du volume pris par les munitions, un agencement plus aisé des munitions en tourelle ou en caisse, la possibilité d'avoir aisément une double voire triple alimentation, et une diminution de la place prise par le canon.

En imaginant une version alimentée uniquement par des obus disposés en ligne comme un petit train, la cadence pourrait sans doute être bien supérieure... Mais l'encombrement serait sans commune mesure. Idem si on envisageait une sorte de carousel chargé d'amener plus rapidement les munitions en face de la culasse rotative... Mais dans ce cas pourquoi s'ennuyer avec une culasse rotative ?!? Autant utiliser une culasse basculante, comme sur le projet US de FA à munitions CT.

Sauf qu'à ce moment on perdrait un des énormes avantages du CTA40 : le débattement vertical.

***

Pour moi le 40CTA est une munition qui a vocation à remplacer les 40mm Bofors du point de vue de la puissance unitaire, car ce calibre est tiré en rafales courtes ou au coup par coup, et qui compense sa faible cadence par un punch supplémentaire et un encombrement réduit, idéal pour les petites plates-formes. Mais en aucun cas on n'en fera une "vraie" munition à tir rapide (800-1000 cpm) pour balancer une volée de ferraille aussi efficacement qu'un 35mm Oerlikon par exemple. Le Bofors 40mm est passé de 120 à 330 cpm du L60 au L70, en même temps que le reste des caractéristiques s'améliorait. Ici, ça me semble déjà plus compliqué. Surtout quand on réalise que le projet est né en 1985 et a donc eu tout le temps de maturer depuis...

C'est un compromis qui répond avant tout à une problématique terrestre, tout en offrant beaucoup de versatilité. Au prix du volume de feu, certes. Mais avec en gain potentiel l'adaptation aisée du système à des missions différentes, dans un encombrement réduit.

Donc oui, un CTA40 "rapid fire" demanderait une architecture différente. Avec éventuellement des maillons voire l'utilisation d'un barillet à la manière des DEFA 55x, en lieu et place de la culasse rotative. Mais l'encombrement ne serait pas du tout le même, annihilant l'intérêt de la munition télescopée.

T40+CTWS+40mm.jpg

 

 

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les évaluations faites sur les capacités anti-aériennes du 40CTA ont montré il y a bien des années qu'il faut un bitube. Il n'y a pas d'améliorations du CTA qui permettent d'obtenir ce que l'on veut avec un seul tube.

  • Merci (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Rescator a dit :

les évaluations faites sur les capacités anti-aériennes du 40CTA ont montré il y a bien des années qu'il faut un bitube. Il n'y a pas d'améliorations du CTA qui permettent d'obtenir ce que l'on veut avec un seul tube.

Le marketing de Thales revendique contourner cette limitation grâce aux munitions air bust et leurs 200 billes de tungstène ...

Citation

The main advantage of the system is to have similar footprint and weight as a 25mm system but with the increased fire power and range of a 40mm system. Thales is defining the RAPIDSeaGuardian as a new generation CIWS effective against super sonic seaskimming missile thanks to the airburst ammunition, as well as against assymetric threats thanks to the other ammunitions similar to the landbased RAPIDFire system.

http://www.navyrecognition.com/index.php/news/naval-exhibitions/euronaval-2016/4450-euronaval-2016-thales-unveils-the-rapidseaguardian-40mm-ciws-anti-surface-gun-system.html

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils proposaient deux munitions, une spécifique antiaérienne programmable - impact, délai, chrono -  à "batonnet", et la sous munition guidé laser du starstreak.

A priori la première devrait être disponible ... la seconde on entend plus parler.

Ici tout a droite

CTA-40mm-Natures-1060x800.jpg

http://www.cta-international.com/v2/the-40-ctas/40-mm-ammunition/a3b-t/

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
22 minutes ago, BPCs said:

Le marketing de Thales revendique contourner cette limitation grâce aux munitions air bust et leurs 200 billes de tungstène ...

http://www.navyrecognition.com/index.php/news/naval-exhibitions/euronaval-2016/4450-euronaval-2016-thales-unveils-the-rapidseaguardian-40mm-ciws-anti-surface-gun-system.html

C'est de ça dont on parlait mais là où le RSG envoie 200 billes à 200 c/min, le Millennium en envoie 152 à 1000 c/min...

  • J'aime (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/11/2017 à 20:54, mehari a dit :

Une version existe avec le même principe de fonctionnement que le Millennium de Rheinmetall: le RapidSeaGuardian. Voici un petit tableau comparatif:

                                                             Thales RapidSeaGuardian                                 Rheinmetall Millennium

Canon                                                        CTA CT40 CTWS                                         Rheinmetall Oerlikon KDG

Calibre                                                         40x255mm CT                                                         35x228mm

Munitions                                          Anti-Aerial Air Burst (A3B)             Advanced Hit Efficiency and Destruction (AHEAD)

Projectile                                     200 billes de tungstène de 3.3g                         152 billes de tungstène de 3.3g

Portée                                                                4km                                                                          3.5km

Cadence de tir                                       Jusqu'à 200rpm                                    1000rpm (Rapid Single Shot à 200rpm)

Vitesse à la bouche                                     900 m/s                                                                        1050 m/s

 

J'avais déjà fait un petit comparatif du temps nécessaire pour éliminer un Kh-35 en approche à Mach 0.8 pour les deux systèmes, en partant du principe que les deux avaient besoin d'un nombre de billes de tungstène équivalant à une rafale de 24 tirs sur Millennium. Le voici:

 

Au demeurant on constate, dans ce cas de figure simpliste (une tonne d'éléments sont probablement omis car impossible à déterminer ou à cause de mon ignorance) que le RapidSeaGuardian est efficace contre une cible subsonique mais moins que le Millennium. La question est donc: veut-on un système efficace ou veut-on le meilleur système?

Bien sûr, en augmentant sa cadence de tir, le RSG pourrait devenir plus efficace. Cependant, il a deux ou trois avantages sur le Millennium:

  • Le canon est le même que le canon des IFV/ARCV ce qui donne une simplification logistique (cet avantage disparaît dans le cas d'une version à cadence de tir améliorée)
  • Une des propriété du 40CT est une certaine légèreté et compacité par rapport à son équivalant de chez Rheinmetall qui pourrait permettre une installation plus aisée. A en croire Navyrecognition, le système serait aussi compact qu'un système 25mm, permettant un placement facilité.
  • Le système dual feed pourrait permettre d'emporter un second type de munition pour reprendre les fonctions des Narwhal.

Au final, les deux solutions se valent avec un Millennium plus volumineux mais plus efficace et un RSG plus léger mais moins performant.

Toute la question est donc: peut-on augmenter la cadence de tir du CT40?

 

Citation

 

Je ne comprend pas le rajout d'un temps de vol supplémentaire nécessaire pour arriver sur le missile une fois l'obus tiré :

Le système de combat ayant détecté le missile largement en amont (dès qu'il rentre dans l'horizon Radar), on peut penser que les projectiles ont été tirés déjà 4 à 5 secondes avant que le Kh-35 ne rentre dans les 4000 m et le dernier obus le toucherait plutôt à 2531m :

4 à 5 secondes avant cela voudrait dire que pour un missile se déplaçant à 272 m/s il serait engagé à 5500 m environ .

L'autre remarque porte sur le nombre d'obus nécessaire ique d'une dizaine d'obus en Anti Aérien : si il y avait besoin d'un salve de 24, cela aurait été mentionné comme tel  vu que pour un canon tirant 200 obus par min et ayant en dotation 140 obus, 10 ou 24 en une salve cela ne change pas grand chose.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5237
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Joedeletang
    Membre le plus récent
    Joedeletang
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20368
    Total des sujets
    1156932
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets