Sign in to follow this  
Eau tarie

Camo IR pour blindé

Recommended Posts

Guest

on pixilise le blindé mais est-ce résistant au chocs ?

autant pour moi

Blend into the background

ADAPTIV works by using lightweight hexagonal pixels which are electrically powered by the vehicles systems. The pixels are individually heated and cooled using commercially available semi-conducting technology. The hand-sized pixels are made of metal, so that they can sustain physical impact and provide defence against enemy ordnance. The entire system has been designed with ease of use in mind, and the pixels are able to be easily and rapidly removed and replaced if damaged.

Once mounted on a vehicles hull or ballistic armour plates, ADAPTIV renders a vehicle invisible to infra-red and other surveillance technology.

Whether it is day or night, whether they are on the move or stationary, ADAPTIV gives your vehicles increased stealth - and greater survivability.

source: http://www.baesystems.com/Businesses/LandArmaments/Divisions/GlobalCombatSystems/Vehicles/ProductsPlatforms/Adaptiv/index.htm

Ce concept pourrait être installé sur le sterenn du.

Image IPB

les tuiles

Image IPB

http://defense-update.com/20110905_bae-adaptiv_camouflage.html

ci-dessous, un descriptif du système extrait du site : http://optronique.net/defense/systeme/cape-invisibilite-bae-camouflage-infrarouge-adaptatif-vehicules-combat

BAE Systems a récemment testé une «cape d’invisibilité» qui permet à un véhicule de se fondre dans son environnement, devenant invisible aux systèmes d’imagerie thermique. L’entreprise britannique fera la démonstration de sa nouvelle technologie au salon de la défense et la sécurité DSEI de Londres la semaine prochaine.

Le système appelé ADAPTIV a été développé et breveté en Suède, il fonctionne notamment sur les longueurs d’onde infrarouges. ADAPTIV permet de fondre instantanément le véhicule sur lequel il est installé dans l’arrière-plan.

Par ailleurs, la nouvelle technologie peut aussi imiter des objets naturels (animaux,…) ou d’autres véhicules et offre la capacité d’identification IFF (Interrogator Friend/Foe) par l’affichage de formes calibrées visibles uniquement sur une bande spectrale spécifique ou en réponse à un signal d’interrogation (par exemple, l’illumination par un code laser de désignation). En plus d’être un camouflage infrarouge pour les ennemis, le système permet donc de réduire le risque de tirs fratricides.

Un principe simple

Cette technologie repose sur un maillage de plaques métalliques légères et hexagonales, qu’on assimilera de loin à des pixels. Chacun de ces pixel est individuellement et électriquement chauffé ou refroidi à l’aide disponible de dispositifs à base de semi-conducteurs qu’on trouve classiquement dans le commerce. La conductivité élevée du métal permet alors de modifier très rapidement la température de chaque élement isolément, pour présenter un modèle thermique global qui s’intègre de manière optimale dans  l’environnement du véhicule.

Le modèle thermique du fond est déterminé par un calculateur embarqué à partir des caméras infrarouges du véhicule qui captent le rayonnement IR du paysage de fond, permettant de mettre en oeuvre dynamiquement cette protection, donc même en roulant.

L’avantage de ce système est de pouvoir dimensionner les plaques afin de s’adapter à d’autres systèmes comme un navire de guerre ou un bâtiment, où les pixels pourraient être des panneaux bien plus grands. Les plaquettes ont l’autre avantage de participer au blindage du véhicule. Le système de régulation thermique consommerait des niveaux relativement faibles d’électricité, en particulier lorsque le véhicule est au repos en mode de reconnaissance furtif.

Des tests grandeur nature

Des essais ont effectués mi-juillet par BAE Systems en coopération avec l’équivalent suédois de la DGA, la FMV (Försvarets MaterielVerk), à qui l’on doit également les recherches sur les peintures de camouflage infrarouge à base de cénosphères.

Ces tests ont montré que le côté d’un char de la gamme CV90 pourrait être rendu efficacement invisible ou sembler être un autre objets, y compris un véhicule 4 × 4, lorsqu’il était observé dans le spectre infra-rouge. La vidéo ci-dessous finira de convaincre les sceptiques :

Cape d’invisibilité, un des buts ultime de l’optronique

Le travail actuel se concentre principalement sur le spectre infra-rouge, utilisé par les caméras thermiques pour l’observation militaire et par les autodirecteurs de missiles pour la poursuite de cibles. Toutefois, les ingénieurs de BAE ont combiné les pixels avec d’autres technologies, qui offrent un camouflage dans d’autres parties du spectre électromagnétique pour fournir une furtivité tous azimuts, qui sera développé davantage au cours des prochaines années.

En début d’année, les médias britanniques ont rapporté des réflexions à propos d’un autre programme de camouflage adaptatif poursuivis par BAE Systems, en utilisant un type d’encre électronique pour projeter l’image de l’environnement de fond sur la surface du véhicule dans le domaine optique du visible.

Les technologies protection  des véhicules de combat ont évolué de façon spectaculaire au cours des dernières années, de la protection traditionnelle par blindage/surblindage jusqu’à l’utilisation de contre-mesures active et la prise en compte des signatures infrarouges pour diminuer la probabilité de détection ou d’acquisition de cible par les systèmes d’armes ennemis.

Un système similaire à ADAPTIV est également en cours de développement en Israël, IRAP (Invisible Reactive Armor Protection) en utilisant le système « Black Fox » de camouflage thermique de Eltics et la technologie d’armures hybrides d’IMI. Aux États-Unis, la DARPA et les centres de R&D de l’armée américaine poursuivent leurs recherches sur des fonctionnalités similaires pour les développements à venir des véhicules terrestres MGV (Manned Ground Vehicle), un des éléments clef du Future Combat System américain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois comment ils peuvent "chauffer" les plaques. Mais pour refroidir ?

Des plaques module peltier ? Qui est de la réfrigération thermoélectrique sans besoin de gaz réfrigérant par plaque-cellule

http://fr.wikipedia.org/wiki/Module_Peltier

http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_thermo%C3%A9lectrique

Au niveau puissance frigorifique c'est un type de concept pas très très efficace comparé aux performances des réfrigérants gazeux, mais pour ce type d'utilisation ça doit suffire amplement

Il existe aussi des technologies éventuelle de réfrigération magnétique mais les matériaux nécessaires sont over couteux comme du germanium ou des céramiques très spéciales :

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9frig%C3%A9ration_magn%C3%A9tique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois comment ils peuvent "chauffer" les plaques. Mais pour refroidir?

Effet pelletier probablement ... grillé par alpack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effet pelletier probablement ... grillé par alpack

  ;)  en + c'est une technologie peu couteuse, du moins sa base de fonctionnement/principe

Après dans ce type d'utilisation et impératif matériaux de cahier des charges militaires ça peu évidemment être très différent en couts ... Etant réalisé en semi conducteur ...

Et si ça se trouve ils les ont réalisé en réversible (car ça produit une face chaude et une face froide : mais fixe normalement) pour faire chaud/froid a la demande

Via pourquoi pas 2 modules imbriqués inversement en 1 plaque pour la réversibilité ce qui rend la chose déja + hard a réaliser

Ou alors ils se sont pas pris le cornet et résistances pour le chaud et vla ...

Dans tout les cas il suffisait juste d'y penser et BAE a bien joué  ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

on y parle tout de même d'un besoin d'évacuation de la chaleur sur le coté chaud, donc vers le véhicule protégé, qui devrait tout de même se voir un peu non?

La ventilation est nécessaire que pour le concept de base ...

Après en fait je pense tout dépend le matériaux de blindage du tank et sa conductivité thermique : il peut éventuellement faire office de tampon absorbant pour le coté "chaud" si l'utilisation du concept n'est pas permanente

avec un revêtement de type pate thermique comme dans l'électronique informatique pour faciliter le transfert de l'énergie thermique vers la masse de l'engin ...

Ou il peut très bien y avoir en dessous un échangeur de faible épaisseur qui récupère la chaleur, les possibilités sont nombreuses

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans tout les cas il suffisait juste d'y penser et BAE a bien joué  ;)

C'est vraiment pas nouveau comme techno et ça a du être étudié par d'autre producteur de blindage je suppose ... et qu'ils ont du y trouver plus d'inconvénient que ca en a l'air. J'imagine que ca a du etre aussi envisagé sur les avion de chasse par exemple, et la aussi ça n'a pas été mis en oeuvre a ma connaissance, on a préféré les peintures métallisées.

Pour vulgariser l'effet peltier, il s'agit en fait d'une plaque de métale dans laquelle on fait passer un courant électrique, et ce courant déséquilibre la diffusion de la chaleur dans la plaque, acculant celle ci d'un coté plutot que de l'autre. On retrouve donc une face plus chaude que la normale et une face plus froide que la normale, evidément cette face plus chaude doit etre "refroidi" d'une maniere ou d'une autre sinon elle monte en température tellement que la face "froide" de l'autre coté fini a la meme température que celle qu'on voulait justement refroidir.

Pour le refroidissement de la face chaude on peu compter sur la diffuser de la chaleur dans le métal de la caisse du tank, s'il y a une grosse capacité calorifique et une capacité de conduction thermique intéressant, a la base c'est pas tres froid comme matérieaux. Un truc dans le F22 c'est l'utilisation du carbureacteur comme liquide calorifuge, on le fait circulé des zone chaude au zone froide pour transporter la chaleur, ca pourrait etre une idée ici aussi étant donnée qu'il y a des réservoir un peu partout dans un tank.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment pas nouveau comme techno et ça a du être étudié par d'autre producteur de blindage je suppose ... et qu'ils ont du y trouver plus d'inconvénient que ca en a l'air. J'imagine que ca a du etre aussi envisagé sur les avion de chasse par exemple, et la aussi ça n'a pas été mis en oeuvre a ma connaissance, on a préféré les peintures métallisées.

Pour vulgariser l'effet peltier, il s'agit en fait d'une plaque de métale dans laquelle on fait passer un courant électrique, et ce courant déséquilibre la diffusion de la chaleur dans la plaque, acculant celle ci d'un coté plutot que de l'autre. On retrouve donc une face plus chaude que la normale et une face plus froide que la normale, evidément cette face plus chaude doit etre "refroidi" d'une maniere ou d'une autre sinon elle monte en température tellement que la face "froide" de l'autre coté fini a la meme température que celle qu'on voulait justement refroidir.

Pour le refroidissement de la face chaude on peu compter sur la diffuser de la chaleur dans le métal de la caisse du tank, s'il y a une grosse capacité calorifique et une capacité de conduction thermique intéressant, a la base c'est pas tres froid comme matérieaux. Un truc dans le F22 c'est l'utilisation du carbureacteur comme liquide calorifuge, on le fait circulé des zone chaude au zone froide pour transporter la chaleur, ca pourrait etre une idée ici aussi étant donnée qu'il y a des réservoir un peu partout dans un tank.

C'est ce que je me disais, la face chaude n'étant pas non plus une plaque électrique de cuisine :

La masse métallique du blindé doit pouvoir faire aisément tampon, après j'avais un doute entre les différents blindages et céramiques certains doivent être particulièrement isolant tout en n'étant pas une forcément qualité recherché mais que que le blindage impose en lui même ... Mais tant que y a du métal et en masse ça doit pouvoir diffuser avec

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de mal de précisions sur le PL-01 polonais sur cet article de 2014; 25 a 30 tonnes, il sera de la classe de l'AMX-30 :)

 

http://www.industrie-techno.com/la-pologne-developpe-un-tank-furtif.28856

 

Au faiit, que devient l'engin de reconnaissance biélorusse 2T Stalker ?

 

http://www.minotor-service.com/en/2t-stalker-combat-vehicle-reconnaissance.html

 

J'ai lu sur le wiki english qu'une poignée étaient rentré en service mais sans détail.

 

Et pour les modérateurs, faut il transféré le fil dans ''Technologie''  ou au moins [Camouflage] Les véhicules ?

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,464
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FrenchieAtwar
    Newest Member
    FrenchieAtwar
    Joined
  • Forum Statistics

    20,803
    Total Topics
    1,284,286
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries