Guest Guest

Marine espagnole

Recommended Posts

Image IPB

http://politica.elpais.com/politica/2012/05/06/actualidad/1336337930_217660.html

Mauvaises nouvelles en cascade pour l'Armada, http://www.corlobe.tk/article28817.html désarmement probable du PA Principe Asturias, ainsi que la classe Santa Maria avec 2 frégates voire plus.

Le Príncipe de Asturias a été mis en service en 1988. En 2003, il était prévu qu’il subisse un grand carénage, pour une modernisation complète. Il a cependant été annulé en raison du coût élevé (400 millions €). Son état se dégrade lentement et la plupart de ses équipements sont obsolètes.

Bien que cela ne soit pas dit officiellement, son activité est très limitée, et il ne participe pas à des exercices internationaux. Il ne quitte pas les parages de sa base de Rota.

Dans les prochains mois, la marine espagnole va admettre au service actif le bâtiment de projection stratégique Juan Carlos I. Il ne s’agit pas à strictement parler d’un porte-aéronefs, mais il peut cependant accueillir les Harrier, ce qui permettra aux pilotes espagnols de maintenir leurs qualifications nécessaires pour le combat.

L’entretien du Príncipe de Asturias coûte 30 millions € par an. Le budget d’entretien des bâtiments de la marine espagnole a été réduit de 25% au cours des 4 dernières années.

Désarmement du sous-marin Siroco http://www.laverdad.es/murcia/v/20120508/cartagena/armada-baja-siroco-centra-20120508.html

http://www.corlobe.tk/article28815.html

Les réductions budgétaires, conséquences de la crise financière, expliquent l’annulation du grand carénage du sous-marin espagnol Siroco, qui servait de magasin de pièces détachées pour les autres sous-marins. Il va être désarmé le 29 juin prochain.

Le chef d’état-major de la marine espagnole, l’amiral Manuel Rebollo, a décidé le 17 avril de désarmer le sous-marin classique Siroco à la fin du mois de juin.

La marine espagnole se concentre sur la rénovation progressive de sa flotte sous-marine avec 4 nouveaux sous-marins de la classe S-80, qui entreront en service entre 2013 et 2019.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y est juste dit qu'ils vont limiter les déplacements de ces bâtiments, pas les désarmer... Sauf pour le Siroco.

Limiter les déplacements, pour le Príncipe de Asturias c'est déjà le cas. Ca ressemble plus a une sorte de mise en reserve avec la possibilité de désarmement pour plus tard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, là ce qu'ils veulent c'est le stopper au maximum, pour limiter le coût d'entretien. Mais pour le moment il n'est pas envisagé de le désarmer. Donc en gros il va rester à quai, et priorité sera donnée au BPE.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une partie des équipements électroniques et aéronautiques du R 11 doivent être de toute façon basculés sur le L 61 pour son armement; donc le R 11 sera placé en réserve le temps que navigue le JC 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une partie des équipements électroniques et aéronautiques du R 11 doivent être de toute façon basculés sur le L 61 pour son armement; donc le R 11 sera placé en réserve le temps que navigue le JC 1

Faux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faux.

La mise en réserve du "Principe de Asturias" et la priorité qui va être donnée au BPE "Juan Carlos Primero" va t-elle permettre d'installer des ESSM pour la défense AA du navire amiral de la marine espagnole ?

(Pour l'instant il n'a que des canons de 20mm et mitrailleuses, mais j'avais lu qu'il avait été construit avec l'espace nécessaire pour l'embarquement de missiles ESSM)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faux.

c'est une bonne nouvelle comme çà on pourra les voir naviguer de conserve

Share this post


Link to post
Share on other sites

La mise en réserve du "Principe de Asturias" et la priorité qui va être donnée au BPE "Juan Carlos Primero" va t-elle permettre d'installer des ESSM pour la défense AA du navire amiral de la marine espagnole ?

(Pour l'instant il n'a que des canons de 20mm et mitrailleuses, mais j'avais lu qu'il avait été construit avec l'espace nécessaire pour l'embarquement de missiles ESSM)

Il n'a jamais éte prevu de l'equiper avec des ESSM. Il y a de l'espace prevu pour de Sea RAM ou des canons Typhoon, comme ceux instalé dans le BAM.

Image IPB

La defense AA du navire est assuré par les F100.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’état-major de la marine espagnole considère que la situation actuellement de sa force sous-marine est « intenable ». Sur les 4 sous-marins Agosta dont l’Espagne disposait au début du mois, aucun n’était opérationnel, et un d’entre eux a été désarmé définitivement depuis. Le dernier sous-marin, le Galerna, a subi début juin une rupture de la paroi d’un ballast et a dû entrer en cale sèche.

La suite : http://www.corlobe.tk/article29518.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au passage, les essais en mer de la F-105 Cristobal Colon ont commencé cette semaine. Après ces essais, la peinture définitive sera appliquée. A noter la présence à bord de personnel australien qui s'entraine également pour ses destroyers.

http://www.infodefensa.com/cache_noticias/nav/navantia-y-la-armada-comienzan-las-pruebas-de-mar-de-la-fragata-f-105.html

Share this post


Link to post
Share on other sites



Vidéo sympa, on y voit le vol à bord d'un Harrier II Plus' AV-8 B. Et un atterrissage sur le Juan Carlos I.



Et une autre de la mise à la mer de l'Adelaide, avec hymne australien y compris.  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci MOP, sais tu quelle sont les 2 santa maria qui vont etre mise "sous cocoon"

Gracias MOP, sabes qual son las 2 santa maria que se van a dar "de baja"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci MOP, sais tu quelle sont les 2 santa maria qui vont etre mise "sous cocoon"

Gracias MOP, sabes qual son las 2 santa maria que se van a dar "de baja"

Il n'y a aucune nouvelle sur l'eventuelle mise sous cocoon pour les "Santa Maria".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Diplomatie navale :

(BRUXELLES2) Le ‘Relámpago’, basé à Las Palmas aux Canaries, devrait venir renforcer les équipes anti-piraterie de l’Union européenne (Eunavfor Atalanta) dans l’Océan indien et le Golfe d’Aden, jusqu’à début novembre. Mis en service très récemment, le 6 février, c’est sa première sortie opérationnelle, pour ce troisième navire de la classe des patrouilleurs océaniques «Meteoro». Commandé par le capitaine de corvette Tánago Antonio Gonzalez de la Lastra, il comprend 81 marins, le personnel soutien au groupe d’hélicoptères embarqué SH60B et une unité d’infanterie de marines des Canaries chargée de l’accompagnement des navires. Cet engagement dans la mission EUNAVFOR ne terminera pas la mission du Relámpago précise-t-on à Madrid. Car le navire part pour un long périple africain

Après cette opération, il participera à l’exercice Ferocious Falcon prévu dans le golfe persique entre novembre 2012 et février 2013 et effectuera des escales dans plusieurs pays de la côte africaine sur le chemin du retour des Seychelles au Cap Vert, en passant par le Mozambique, l’Afrique du Sud, la Namibie, l’Angola, le Gabon, le Nigeria (NB : autre zone de piraterie), la Côte d’Ivoire, la Mauritanie. Cette série de visites dans les pays d’Afrique de l’Ouest et du Golfe de Guinée marque « l’intérêt accru » de l’Espagne pour cette zone, intérêt inscrit dans le « Plan de diplomatie de défense » qui définit la stratégie de défense du royaume ibérique.

http://www.bruxelles2.eu/piraterie-maritime/le-relampago-en-renfort-anti-piraterie-en-periple-africain.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=q2t0EREepIA&feature=related

Et une autre de la mise à la mer de l'Adelaide, avec hymne australien y compris.  =)

On remarque le skyJump :

Les projets qui traînaient du temps de la compétition avec les BPCs n'en montraient pas clairement :

Ils se gardent ouverte l'option F-35B...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On remarque le skyJump :

Les projets qui traînaient du temps de la compétition avec les BPCs n'en montraient pas clairement :

Ils se gardent ouverte l'option F-35B...

c'est surtout que ca coutait plus cher a enlever qu'a garder

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est surtout que ca coutait plus cher a enlever qu'a garder

Absurde ! cela ne fera pas couler un BPE si tu l'allèges d'un Sky Jump...  :oops:

Sur ce gros pdf, tu trouveras des images de BPE avec et sans skyjump

Pour HK ;) , il y a en page 72 il y a des arrangements de AV-8B dans le deck Avia du BPE :

J'en ai compté 20

http://infodefensa.com/wp-content/uploads/JCI_en_v2.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapeau BPCs si tu as lu ce PDF de Navantia http://infodefensa.com/wp-content/uploads/JCI_en_v2.pdf de 85 pages et la thèse américaine http://www.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a547750.pdf du lieutenant Patrick Thomas Baker en entier. =)

Non je te rassure, j'ai surtout regardé les images du premier (en fait je cherchais surtout une référence au projet australien du BPC 250 que je n'ai jamais vu sur le net en image  :-[ )

et quant à l'autre, je ne me suis interessé qu'à la partie traitant de la hauteur du hangar (heureusement, il y a une fonction recherche dans les .pdf...  :P )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jane's Defense Weekly, le 10 Janvier...

Indra completes trials of P2006T MRI aircraft

Gareth Jennings

  London

Spanish company Indra has completed development of its Tecnam P2006T light aircraft-based Maritime Reconnaissance Intelligence (MRI) system, the company announced on 8 January.

During the nine-month test campaign which commenced in March 2012, Indra tested the aircraft's FLIR Systems electro-optical camera, the Selex Galileo Seaspray 5000E radar, the ship Automatic Identification System (AIS) and the company's ISIS mission system off the Mediterranean and Scottish coasts.

According to Indra, the P2006T MRI's performance during these trials "was found to be excellent" and that its systems were able to cover an area of 7,500-13,000 km 2 . With an endurance of up to 4.5 hours, the platform will have a mission coverage of some 103,500 km 2 .

As well as verifying the maritime patrol aircraft's (MPA's) onboard systems, the trials demonstrated its datalink which enable real-time mission monitoring from the ground support station.

As the high-wing twin-engined platform costs just EUR100 (USD 131) per flight hour to operate, it would make for a cheaper alternative to a helicopter or other medium fixed-wing MPA, Indra officials said. Designed to operate to about 240 km from the coast, the P2006T MRI is now available to prospective customers for use as a counter-trafficking, search-and-rescue, fisheries protection and environmental monitoring platform.

Indra also has plans to convert the platform into an optionally-piloted aircraft, allowing it to be operated in an unmanned configuration once legislation allows the use of such vehicles in controlled airspace, now expected in 2015. The company did not provide a timetable as to when development of this variant might be complete.

The P2006T MRI is benig touted as a low cost alternative to other rotary-winged or medium maritime patrol aircraft currently on the market. (Indra)

Copyright © IHS Global Limited, 2013

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,874
    Total Topics
    1,311,034
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries