Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Vitesse de la lumière dépassée !


Oberoth
 Share

Recommended Posts

Mode avatar : ON .

 

Vous les humains, vous me faites rire avec vos moyens imaginaires pour atteindre la vitesse de la lumière.

Vous etes tellement primitif et arrièrés ...

Vous n'arrivez même pas à vous déplacer par la force de la pensée et vous voulez atteindre la vitesse de la lumière ? Pfff Lamentable

 

Ma mission sur terre pour vous étudier est d'un tel ennuie ...

Vraiment, je regrette d'avoir été indiscipliné dans ma planète et d'avoir été châtié en me donnant cette mission de M....E.

 

Mode avatar : OFF

 

Ce serait une bonne idée de Roman de se mettre dans la peau d'un extra terrestre qui a été envoyé sur terre pour étudier les humains.

A noter, que cela avait déjà été fait dans une série produit par Walt disney.

Link to comment
Share on other sites

Dans la BD Universal War One, les moteurs anti-G des vaisseaux créent une bulle gravifique qui crée une modification locale la structure de l'espace-temps.

Exact, mais le principe ets différent. Dans UW1, le moteur anti-G isole une bulle de l'espace-temps présent (si j'ose dire) englobant le vaisseau et permet de téléporter instantanément, on ne sait pas trop comment, le contenu de la bulle à un autre endroit, éventuellement sur de smilliers d'années-lumières. Le principe de la poussée d'Alcubierre est moins fantasque: il s'agit de déformer l'espace-temps pour accélérer le voyage de manière artificielle. En gros, un vaisseau équipé d'un moteur d'Alcubièrre contracte l'espace-temps devant lui (donc raccourci la distance à parcourir) et le dilate derrière lui (car il faut bien que la contraction soit compensée quelque part), créant ainsi une sorte de "vague" dans la structure de l'espace-temps sur laquelle l'engin vient surfeir, pouvant s'affranchir indirectement de la limite de la vitesse de la lumière (si j'ai bien compris).

 

 

Ce serait une bonne idée de Roman de se mettre dans la peau d'un extra terrestre qui a été envoyé sur terre pour étudier les humains.

A noter, que cela avait déjà été fait dans une série produit par Walt disney.

 

Cela existe déjà. Pour ne prendre que les deux titres qui me viennent à l'esprit (même s'ils sont tous deux un peu limites par rapport à la SF "classique"), c'est l'idée qui guide tout le roman Nos amis les humains de Bernard Werber, ou encore le point de départ du Guide du voyageur galactique de Douglas Adams, un enquêteuré tant envoyé sur terre pour mettre à jour l'article relatif du guide à la Terre, qui est assez succinct: "Terre: inoffensive". (Après moult péripéties, l'enquête aboutit puisque l'article devient: "Terre: globalement inoffensive", un peu en vain d'ailleurs puisque si je me rappelle bien, elle est détruite car située sur le tracé d'une autoroute galactique et ses habitants, trop primitifs, n'ont pas compris les ordres d'expropriation...

 

Mais cette idée reprend en fait une vieille tradition littéraire qui consiste à parler de la société de l'auteur en adoptant un point de vue extérieur, etq u'on peut (au moins) faire remonter à Montesquieu (avec ses Lettres persanes, mais sans extra-terrestres: ici un voyageur étranger suffit) ou Voltaire (dans son conte Micromégas: idée du point de vue de Sirius, avec là un vrai extraterrestre puisque Micromégas vient d'une planète de l'étoile Sirius).

Edited by Bat
Link to comment
Share on other sites

    Et la raison pourquoi ils se shootent a l'épice ... Drogue obligatoire pour tracer les routes en temps réels a ces vitesses comme le pose le cadre du roman, ce qui a au fil des générations transformés les navigateurs en monstres informes, conséquences d'une vie a prendre de l'épice ...

 

 

    Mais pour revenir a la réalité, les vitesses supraluminiques c'est mal barré pour l'instant ... Comme je l'avais déja évoqué dans un autre sujet, ne serait ce qu'avec des vitesses relativistes sub-luminiques comme par exemple les jets relativistes crachés par les trous noirs supermassifs, comme celui bien connu de M87 qui s'étend sur plusieurs dizaines de milliers d'AL de long ... Ou sur quasi toute sa longueur on constate  une chose grave qui annonce rien de bon pour l'humain et l'éventualité des vitesses luminiques ...

 

    Car ce qu'on constate dans ces jets relativistes propulsés a 270 000 km/s voir + c'est que le plasma baryonique craché par le trou noir en forme de jet immense, se choc a une vitesse relativiste avec l'hydrogène et l'hélium primordial du halo de la galaxie M87 alors que ce sont des nuages de gaz d'une densité + faible que le milieu interplanétaire dans le système solaire !!! Et pourtant on voit quoi ? Ben on voit que la conséquence de la pénétration de ces jets dans le faux vide du halo galactique provoque d'intenses rayonnements gamma sur toute la largeur du jet et toute sa longueur ...

 

    Ce qui veut dire que le jour ou on taquinera ces vitesses avec des engins si on parvient a avoir une technologie qui le permet, on aura un sérieux problème a résoudre, car je doute qu'une coque de vaisseau encaisse une telle chose, et encore moins l'équipage dedans qui va morfler sous un rayonnement gamma monstrueux, conséquence de la coque se choquant dans le gaz primordial a une vitesse sub-luminique pourtant ...

 

    Et on peut même déja prévoir que pour des vitesses bien + raisonnables pourtant quand on se les imagine, il faudra prévoir d'intenses rayonnement X provoqué par l'échauffement de la coque avec le gaz interplanétaire quand on sera a peine capable d'atteindre des vitesses de plusieurs milliers de km/s ... Il me parait probable que dès 5 a 10 000 km/s atteint par un vaisseau l'échauffement des gaz du faux vide provoque une intensité de rayonnement similaire a une naine blanche pourrissant constamment son environnement en rayon X bien que en vérité on navigue a l'aveugle car on ne sait rien des seuils de vitesse ou les rayons X devraient commencer a apparaitre

 

    Mais une chose parait sure, ces jets relativistes mettent en évidence un futur problème extremement grave si on voudra sortir du système solaire et rejoindre un autre système dans des délais raisonnables nous obligeant a atteindre par exemple 30 000 km/s (1/10ème de la vitesse lumière environ) en sub-luminique on a la garantie de la formation d'un front de choc gamma et X selon la vitesse ... ( > 200 000 km/s probablement gamma, < 150 000 km/s probablement X)

 

Il ne me semble pas qu'avec la technologie d’Alcubierre le vaisseau a besoin d'aller très vite. L'espace dans lequel se trouve le vaisseau  se contracte devant lui et se dilate derriere pour donner une vitesse supraluminique dans l'espace environnant mais PAS dans l'espace dans lequel se trouve le vaisseau.

 

Bon je suis loin d'etre calé en physique mais pour que leurs equations tiennent  la route ils ont étés obligés d'inventer la matière noire qui fait, de mémoire, quelque chose comme 80% de la masse de l'univers. idem plus recement avec  l'énergie noire. Bon ça va comme expédient temporaire cette matiere noire ou cette énergie noire mais va falloir ou qu'ils les trouvent ou qu'ils trouvent un moyen plus élégant de mettre leurs équations au carré amha.

 

Espérons qu'a cette occasion on découvre que dilater/contracter l'univers c'est pas la mer à boire.

 

Je crois qu'il y a aussi la gravité qu'ils arrivent pas à faire rentrer dans leurs modeles, tout ça c'est du boulot sur leur planche et des espoirs d'aller plus vite que la lumière un jours.

Link to comment
Share on other sites

Espérons qu'a cette occasion on découvre que dilater/contracter l'univers c'est pas la mer à boire.

 

 

Non il suffit d'être capable de projeter en permanence sous forme d'énergie, l'équivalent masse d'un trou noir (un très gros), pour étirer/contracter l'espace environnant.

Tout en disposant bien sûr d'un "bouclier" de nature inconnue, capable protéger le vaisseau pour qu'il ne soit pas lui même étiré comme un spaghetti...

La mer à boire c'est trivial à coté ^-^

Link to comment
Share on other sites

Oui c'est une actu assez ancienne déjà ^^ . Ce qui est intéressant c'est surtout qu'avec ces dernières nouvelles ont sait que c'est théoriquement faisable. Reste maintenant à passer de la théorie pure à des test pratiques pour valider tout ça. On verra sûrement pas de notre vivant ce genre de vaisseau mais ça ouvre un espoir de pouvoir dépasser/contourner le "mur" de la lumière.

Link to comment
Share on other sites

ça me fait penser à cet article : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2204913/Nasa-breakthrough-suggests-Star-Treks-warp-drives-possible--practical.html

 

je sort de ma grotte pour vous dire que je ne savait pas que "Aravis" était un massif montagneux... :lol:

merci à cet article http://www.theregister.co.uk/2014/02/07/cern_outlines_plan_for_100km_circumference_supercollider/

Edited by Conan le Barbare
Link to comment
Share on other sites

Bon ça donne l'occasion de revenir sur le premier post de ce fil : depuis le temps ils ont dut revoir et recouper leurs calculs et ont doit avoir confirm ou infirmés les premiers résultats de l'expérience plutot surprenants. Alors ? confirmé ?

 

totalement infirmé. Erreur de setup.

Link to comment
Share on other sites

Il ne me semble pas qu'avec la technologie d’Alcubierre le vaisseau a besoin d'aller très vite. L'espace dans lequel se trouve le vaisseau  se contracte devant lui et se dilate derriere pour donner une vitesse supraluminique dans l'espace environnant mais PAS dans l'espace dans lequel se trouve le vaisseau.

 

Bon je suis loin d'etre calé en physique mais pour que leurs equations tiennent  la route ils ont étés obligés d'inventer la matière noire qui fait, de mémoire, quelque chose comme 80% de la masse de l'univers. idem plus recement avec  l'énergie noire. Bon ça va comme expédient temporaire cette matiere noire ou cette énergie noire mais va falloir ou qu'ils les trouvent ou qu'ils trouvent un moyen plus élégant de mettre leurs équations au carré amha.

 

Espérons qu'a cette occasion on découvre que dilater/contracter l'univers c'est pas la mer à boire.

 

Je crois qu'il y a aussi la gravité qu'ils arrivent pas à faire rentrer dans leurs modeles, tout ça c'est du boulot sur leur planche et des espoirs d'aller plus vite que la lumière un jours.

 

   Si c'est pas le vaisseau c'est la matière baryonique de l'univers que tu déplaces, au final ça revient au même ... Tu as comme un effet de déplacement supraluminique sauf que c'est pas ton véhicule qui a bougé mais ton environnement autour ... C'est donc bien la même chose

Link to comment
Share on other sites

   Si c'est pas le vaisseau c'est la matière baryonique de l'univers que tu déplaces, au final ça revient au même ... Tu as comme un effet de déplacement supraluminique sauf que c'est pas ton véhicule qui a bougé mais ton environnement autour ... C'est donc bien la même chose

Non c'est pas la meme chose. Il faut lire sur le sujet pour essayer de comprendre. Si c'etait la même chose ça violerais les lois de la physique que l'on connait. Et justement la solution D'Alcubierre rentre bien dans ces loi.

Link to comment
Share on other sites

 

Si c'est pas le vaisseau c'est la matière baryonique de l'univers que tu déplaces, au final ça revient au même ... Tu as comme un effet de déplacement supraluminique sauf que c'est pas ton véhicule qui a bougé mais ton environnement autour ... C'est donc bien la même chose

 

Non la distorsion déplace l'espace-temps. En gros imagine l'espace comme une feuille de papier, tu plie la feuille à l'avant et à l'arrière, l'objet se déplace tout en étant parfaitement immobile dans l'espace temps. On a aucune idée de ce qui arrivera si le vaisseau rencontre de la matière (particule/météorites/astéroides/planète) sur son chemin, ça sera un point à étudier de près pour les futurs concepteurs/fabricants de moteur à distorsion. :)

Link to comment
Share on other sites

Elle ne rencontrera pas d’éléments au passage, elle verra seulement sa distance avec ces objets fortement diminuée. Mais en effet cela pose une question sur l'impacte que cette distorsion de l'espace aura sur les éléments à l'entour. Tout dépend en faite de la taille de la distorsion de l'espace-temps.

Link to comment
Share on other sites

Non la distorsion déplace l'espace-temps. En gros imagine l'espace comme une feuille de papier, tu plie la feuille à l'avant et à l'arrière, l'objet se déplace tout en étant parfaitement immobile dans l'espace temps. On a aucune idée de ce qui arrivera si le vaisseau rencontre de la matière (particule/météorites/astéroides/planète) sur son chemin, ça sera un point à étudier de près pour les futurs concepteurs/fabricants de moteur à distorsio

 

 

 

  En effet car je pensais a une autre technique en tête :

 

Non pas plier l'espace temps qui de toute façon est une technique absurde dans le sens qu'il serait très probablement impossible de choisir une destination précise, la technique serait soumise au hasard de la bonne volonté du système d'avoir parvenu a "plier" l'espace temps ... En gros ça serait non pas un moyen de déplacement, mais une loterie de nouvelle existence et pour y faire quoi ?

 

  Quand je pensais a l'espace qui bougeait et non le vaisseau, il est vrai que c'est pas la même technique, et d'ailleurs elle est un poil + crédible que la pliure spatio-temporelle : C'est la déformation spatiale locale pour faire défiler l'espace régional comme un couloir en le compressant étirant pour aller a un endroit déterminé et donc visé ... Et la, oui les éléments se retrouveraient alors en friction avec le vaisseau car c'est l'espace qui serait mis en mouvement avec ses éléments locaux ...

 

  Perso pour moi quand on parle de déformation spatiale pour un système de transport pour le très lointain crédible, c'est cette technique la ... La pliure c'est une loterie ou au meilleur des cas si un système existerait vraiment on aurait une précision a la centaine d'année lumière près au meilleur des cas (milliers + probablement)

 

  Ceci dit je ne réfute pas que des trous de ver puissent exister attention, mais j'ai d'immenses doutes quand a leur manipulation technologique pour en faire un moyen  crédible de voyage a destinations choisies !

 

 Je pense qu'il y a des objets dans l'univers qui ont mis en place des trous de ver de diverses tailles ... Certains énormes (trous noirs massifs) et potentiellement impraticable a cause de l'horizon du trou noir, et d'autres beaucoup + petits (trous noirs stellaires) mais toujours impraticables pour les mêmes raisons ... Et des étoiles exotiques super-denses comme l'étoile a quark (objet théorique de densité intermédiaire entre les étoiles a neutron de 1,4 masse solaire a la limite de l'effondrement et le trou noir stellaire légèrement + lourd ) 

 

  il me semble d'ailleurs que les étoiles a neutron les + denses proche de l'effondrement en trou noir a 1,4 masse solaire, sont théorisée comme partiellement "a neutron" pas mal de phsyiciens et quanticiens pensent que dans ces étoiles le noyau est déja a l'état de matière de quark ultra dense)

 

   On pense qu'une étoile a Quark devrait pouvoir avoir la possibilité de creuser un trou de ver, mais potentiellement fermé ou éventuellement avec des seuils minces ou ils pourraient être ouvert

Link to comment
Share on other sites

A ce niveau de toute façon c'est purement théorique. Mais ça à au moins le mérite d'exister. Les trous de ver c'est très hypothétique et on ne sais pas si c'est faisable. Pour la solution d'Alcubiere on a au moins une thérorie sur laquelle travailler et faire des recherches. C'est une première base, et avec un peu de chance ce sera validé.

Link to comment
Share on other sites

Perso pour moi quand on parle de déformation spatiale pour un système de transport pour le très lointain crédible, c'est cette technique la ... La pliure c'est une loterie ou au meilleur des cas si un système existerait vraiment on aurait une précision a la centaine d'année lumière près au meilleur des cas (milliers + probablement)

Je ne vois pas sur quoi tu te bases pour dire que la pliure serait aléatoire et rendrait impossible la maîtrise de la direction.

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Je ne vois pas sur quoi tu te bases pour dire que la pliure serait aléatoire et rendrait impossible la maîtrise de la direction.

Parce qu'on a pas le début du commencement d'un embryon d'indice scientifique qui pourrait faire penser le contraire?

En admettant qu'on puisse artificiellement et humainement plier l'espace.

Parce que les trous de vers ont été théorisés, certes, mais jamais observés et on arrive à voir pas mal de choses aujourd'hui et un trou de ver c'est tout sauf un truc anodin.

Link to comment
Share on other sites

Parce qu'on a pas le début du commencement d'un embryon d'indice scientifique qui pourrait faire penser le contraire?

En admettant qu'on puisse artificiellement et humainement plier l'espace.

Parce que les trous de vers ont été théorisés, certes, mais jamais observés et on arrive à voir pas mal de choses aujourd'hui et un trou de ver c'est tout sauf un truc anodin.

Je n'ai pas parlé des trous de verre, tu mélanges les concepts ;)
Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas parlé des trous de verre, tu mélanges les concepts ;)

 

 

  Quand on parle d'une technique de pliure de l'espace temps pour s'en servir de raccourci on parle forcément du trou de ver en réalité ... Le vecteur de pliure c'est lui ... Sauf que ça nécessite une "déconceptualité" de l'espace qu'on plierait comme une feuille rapprochant 2 bords pour qu'ils deviennent 2 points proches

 

  C'est différent l'espace en lui même dans toute sa surface ne se plie pas, mais le résultat est conceptualisé comme si on l'avait plié bien que ça n'est pas le cas, c'est simplement le trou de ver qui prend un raccourci en déformant le tissu spatial sur sa route d'une telle façon qu'il a raccourci les distances

 

  Plier l'espace entier pour rapprocher 2 points séparés par exemple de 20 000 années lumière : L'énergie thermonucléaire baryonique de la galaxie entière n'y suffirait pas pour distordre un tel volume spatial ... Déja que distordre juste un trou de ver on aura jamais l'énergie nécessaire avant je ne sais combien de millénaire d'avancé ...

 

  A moins de trouver une parade, comme remplacer le besoin gigantesque d'énergie, par la création d'un objet ultra lourd et ultra dense qui le ferait pour nous, mais sa création demanderait probablement tout autant en énergie, a moins qu'il existe des parades inconnues encore pour ce faire

Edited by alpacks
Link to comment
Share on other sites

Quand on parle d'une technique de pliure de l'espace temps pour s'en servir de raccourci on parle forcément du trou de ver en réalité ...

Mais pas du tout ! 

 

La technique qui nous intéresse ici ne cherche pas à rapproche deux points distants de l'univers puis de créer un "raccourcie" entre les deux. Il s'agit de créer une vague ou l'espace temps est contracté devant et étiré derrière. Cette distorsion ne s'étend pas sur des années lumières, elle peut être même assez courte. L'idée c'est que le vaisseau est moins de distance à parcourir en contractant l'espace temps immédiatement devant lui. Comme il avance, la portion de l'espace contracté devant lui change aussi de position.

 

Mais il n'est en aucun cas question de pliure ;)

Edited by Dino
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...