Sign in to follow this  
Gibbs le Cajun

falklands 2030 ,la France suit les Brits .

Recommended Posts

bon ,voilà je me lance  =)

je lance la grosse ligne ,et j'attend de vous une aide pour disons étayer se scénario .

on est en 2030 ,l'Argentine qui n'a jamais cessé de penser reprendre les Malouines ,grâce à une coalition avec d'autres pays d'Amérique latine envahit de nouveau les Falklands .

cette coalition a pu se faire ,étant donné que du pétrole a été découvert dans la zone .pas mal de pays émergeant d'Amérique latine veulent en profiter étant donné la baisse des réserves au moyen-orient ,et disons s'imposer dans la nouvelle donne géostratégique et économique du monde .

un lien pour avoir une idée sur cette guerre qui s'est déroulé en 1982 http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Malouines

les Argentins ont disons bien corrigé leurs erreurs de la dernière guerre et on disons de quoi faire avec les différentes flottes ,unité de l'armée de terre et de l'aviation d'autres pays de la coalition (à définir ) pour prendre de force les Malouines .

la résistance Brits est importante ,et de nombreuse pertes sont subi de part et d'autres (on est loin des pertes de la première invasion ,enfin de celle subi les jours qui ont suivi le débarquement argentin ).,mais les Brits ne peuvent pas résister plus d'une semaine et le gouverneur au vu des pertes ,décide de faire cesser les combats .

les Argentins et allié parviennent à renforcer efficacement les Malouines ,30 000 hommes des forces navals ,terrestres et aérienne .

les Brits ,comprenant que l'affaire va être compliqué vu la coalition en face ,demande l'aide de la France .

alors côté Brits ,quel effectifs ,option tactique pour reprendre les îles ?

l'aide militaire Française ,Royale et armée de terre ,armée de l'air ,effectifs et moyens ?

sa peut donné un wargames intéressant ,du point de vue naval ,aérien et terrestre .

merci d'avance pour étayer cette idée  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

On part du principe que le France et l'Angleterre ont chacun 2 portes avions ?

C'est un point important pour la projection de puissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout va dépendre des moyens des deux côtés...

Perso, je commencerait à faire le siège des îles avec des SNA coulant les renforcements argentins arrivant par bateaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi les pays alliés de l'argentine ?

Si le brésil est allié, y a-t-il un risque que la Guyane soit la suivante sur la liste en cas d'implication française ? Ou si le Vénézuela est impliqué, qu'il pleuve des missiles sur la Martinique ou la Guadeloupe ?

Ou pire encore, y a-t-il un risque qu'il faille sécuriser la chaine d'approvisionnement depuis l'Europe (si le Brésil est impliqué) en escortant systématiquement les convois de ravitaillement ? Voir une attaque de l'île de l'Ascension ? Si oui, c'est possible d'utiliser l'Afrique du Sud comme base logistique ? (pour éviter de passer par l'Atlantique et d'être à la merci du Brésil)

Et c'est quoi leurs moyens aériens et navals ennemis ? (pour les troupes terrestres ont verra plus tard, il va d'abord falloir approcher de l'île...)

Je veux pas un ordre de bataille détaillé, mais une idée. Genre est-ce que la marine argentine ou les marines alliés ont des sous-marins modernes, voir des SNA (si le Brésil est impliqué), des destroyers modernes, etc.

Idem au niveau de l'aviation. Ont-ils basés des moyens sur l'ile, si oui quels moyens ?

Ont-ils des ravitailleurs pour que les chasseurs basés sur le continent puisse avoir une allonge suffisante pour réellement faire chier, et pas juste faire des passages rapides (comme les Mirage III pendant la première guerre des Malouines).

Et pour les armées françaises et UK, si on suppose les choses suivantes, ça va ?

France:

1 porte-avions (le CDG)

4 BPC

2 HZN

2 FREDA

9 FREMM

6 Baracuda

UK:

2 portes avions CVF avec catapultes EM et brins d'arrêts

1 LPD

4 LPD(A) de la classe Bay

6 T45 équipées de Scalp naval et d'Harpoon (soyons fous)

6 T26 ou T23 modernisées

6 Astute

Note: pour le parc marine j'ai pas compté les navires restant au pays pour protéger la FOST ou l'équivalent anglais, notamment.

Parc aérien commun (au maximum):

40 Rafale M

40 F-35C ou Super Hornet

6 Hawkeye (3 français + 3 anglais)

15 NH90 NFH

10 Panther ou son successeur

25 EH101 Navy

20 AW159 Marine

40 Tigre

30 Apache

25 WildCat Army

50 NH90 TTH

15 Cougar ou son successeur

10 Caracal

30 Chinook

20 EH101 Marines

Des hélicos légers cotés français (successeurs des Gazelle)

8 A330 français (les autres assurent la permanence FAS)

12 A330 anglais sans perche de ravitaillement fixe (donc pas de ravitaillement des C-17 notamment)

6 AWACS

2 RC-135W (ou son successeur)

50 Rafale B/C (le reste restant en France)

50 Typhoon (le reste restant en Angleterre)

10 Atlantique II

20 drones MALE armés (France + UK)

50 A400M dont une dizaine MRTT (France + UK)

4 C-17 (pour la logistique)

EDIT: et puis-ce que j'ai parlé de FAS, est-ce qu'en dernier recours on a le droit de faire pousser des champignons géants ? Si oui où ? (désert, installations militaires ou centre-ville)

De même, on a le droit de raser Buenos Aires avec des armes conventionnelles ? Ou en tout cas, des installations militaires continentales ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vaut mieux éviter de penser comme ça: les grands champignons lumineux, c'est comme les soirées trop bruyantes en Irlande.... Si t'en fais, t'es sûr d'avoir vraiment beaucoup de monde qui va venir taper l'incruste, sans doute trop pour les lieux, et ça va être très tachant :lol:.

En plus, la bombe, c'est comme la ruse, c'est comme la magie, c'est comme fuir: si toi utiliser champignon, toi pas aller au Vallhalah te bourrer la tronche aux frais de Crom/Odin/Hercule/Belenos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je commencerait à faire le siège des îles avec des SNA coulant les renforcements argentins arrivant par bateaux

C'est effectivement un préalable qui peut de lui même être l'élément de décision du conflit. Je doute que  les force d'invasion puissent être autosuffisance sur l'ile et en l'absence d'un flux de ravitaillement elle vont vite crever de faim.

Entre les sous marins, les porte aéronefs, les patrouilleurs maritimes, et la flotte de surface il risque d’être difficile de ravitailler l'ile bien longtemps.

Pour l'activité aérienne, fini les raid Buck incapable de viser la piste ... avec les satellites et les missile de croisière les installations des aérodrome risque d'etre rapidement KO, ne permettant aux pistes au mieux que d’accueillir les avions le temps de décharger du fret et des hommes.

Pour l'alimentation en énergie ... elle doit etre dimensionné pour les 3000 habitants plus les touristes et professionnels de passage, s'y faire assiéger avec des dizaine de milliers d'homme va rapidement poser un souci de ce coté.

A moins d'arriver a débarquer, installer, et disperser de quoi tenir un siège durant des mois ... avant une intervention extérieur, je vois assez mal la situation. Et meme en y arrivant organiser un plan de défense des malouines est une gageure vu la géographie des cailloux.

La carte http://en.wikipedia.org/wiki/File:Falkland_Islands_topographic_map-en.svg

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Chris

Tu fais 2030 avec le matos de 2010 !

Où sont les UCAV taranis Neuron voire simplement Mantis ? Un SMX-25 ?

@Gibbs

Ce qui aurait été drôle  : 2018 avec un CdG en IPER et les deux CVF non ops...

En plus cela aurait fait plaisir à Tancrede ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui aurait été drôle  : 2018 avec un CdG en IPER et les deux CVF non ops...

En plus cela aurait fait plaisir à Tancrede ...

je suis d'accord avec notre premier Barracuda trois Astute et un Rubis en meute autour des îles

on refait à l'envers le blocus des îles britanniques de 1917

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Chris

Tu fais 2030 avec le matos de 2010 !

Où sont les UCAV taranis Neuron voire simplement Mantis ? Un SMX-25 ?

Peut-être parce que la plupart du matériel que j'ai cité est relativement moderne (voir pas encore en service*) et ne sera pas remplacé avant 2030...

Bon d'accord il manque peut-être quelques UCAV (encore que si on compte 20 ans entre le démonstrateur (Neuron) et l'appareil opérationnel, comme pour le Rafale...) et des drones hélicos mais sinon les principaux programmes d'équipement sont là...

*vers 2030 les derniers Barracuda seront à peine entrés en service, et je ne parle même pas des Rafale au rythme ou c'est parti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le blocus maritime, j'ai quand même un bémol. gibbs dit bien que les moyens ennemis (argentins + alliés) auront été modernisés.

Donc les Astute et autres Barracuda (disons 4-5 sous-marins maximum, car certains sont en IPER et d'autres doivent aussi s'occuper de la protection des FOST FR et UK et d'autres devront escorter les 3 porte-avions lors de leur descente vers le sud (voir un peu plus bas)) pourraient très bien se retrouver face à une douzaine de Scorpène et autres U214 (voir le premier SNA brésilien), si le Chili et le Brésil se joignent à l'Argentine (et que cette dernière investi dans 3 ou 4 sous-marins modernes), sans compter les frégates ASW. Autrement dit avant de pouvoir instaurer un réel blocus, ils vont d'abord faire le ménage ce qui peut prendre du temps.

Et tant qu'il n'est pas possible de s'occuper du pont aérien qui accompagnera le pont maritime, les troupes présentes sur l'ile pourront continuer à survivre. Et pour stopper le pont aérien il ne suffit pas de détruire les 2 pistes des Malouines, car il sera toujours possible de larguer la cargaison sous parachutes ou en passage bas au dessus de la piste.

Et d'ailleurs, avec une douzaine de SSK, la coalition argentine pourrait aussi en planquer un ou deux sur les routes de ravitaillement européenne, quelque part dans l'Atlantique. Hors s'il faut escorter tous les convois de ravitaillement qui partiront après la force d'invasion, ça peut aussi être les anglais et français qui risquent d'avoir des problèmes...

De même, si la force d'invasion peut plus facilement détruire des infrastructures aéroportuaires, la collation argentine aussi. Si on imagine que le Brésil dispose de missiles de croisière tirés depuis les SSK/SSN, ou même de chasseurs-bombardiers (armés de missile de croisière) et de ravitailleurs, le point de ravitaillement stratégique de l'île de l'Ascension pourrait être sérieusement menacé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca serait quand même pratique de savoir qui est en face; parce que là, le brouillard de guerre est sérieux si on sait même pas qui est avec l'Argentine.... Le Chili pour le bon voisinage (et la sous-marinade)? Le Brésil, je vois difficilement comment ce serait possible, ou alors s'il en est, la Guyane sera aussi un théâtre d'opération, ce qui va compliquer une participation française. Pareil pour le Vénézuela.

Ceci dit, faut aussi voir que plus la coalition est importante, l'agression directe et la tâche difficile, plus le raisonnement qui mène à l'usage, ou au moins à la menace, du champignon éclairant :rolleyes:, sera de la partie....

De plus, faut voir le timing de la chose: prendre des Malouines peu/pas défendues avec un raid de FS, ça a marché sans trop de signes avant-coureurs. Mais là, y aller franco pour prendre les îles défendues (avec notamment de l'aviation, soit un type de moyen qu'on ne laisse pas tout seul/exposé) et amener 30 000 gugusses sur les îles, ça se voit venir nettement plus à l'avance, donc il est légitime de supposer que les préparatifs brits, mais aussi plus largement la posture internationale, les avertissements/menace et la valse des négos qui amène à définir les camps et à faire jouer la menace d'un orbat, bref toute la rumba stratégique "amont", commence quand les Argies et leurs potes sont en train de concentrer des troupes/moyens et essaient de caser un premier échelon conséquent dans des transports maritimes et aériens. Cela suppose notamment que les Brits ont de quoi envoyer en urgence un premier échelon de renforts, peut-être un ou deux SNA déjà se mettre en position....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment sont les relations entre le Chili et l'Argentine ? Parce qu'en 1982, c'était pas l'amour, et le Chili avait bien aimé asticoter son voisin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

UNE DOUZAINE DE SSK travaillant de manière coordonnée avec des procédures harmonisées des zones de patrouille des moyens de reco mutuelle le tout en coalition at tout et tout ... avec le tuilage nécessaire pour couvrir la zone en permanence ?

Je vous mets quoi d'autre madame Duval avec çà du moût pour le chat ?  :lol:

Faut faire attention aux ordres de bataille

On a quoi comme moyens aériens côté Amsud

Pour nous je veux bien 24 Rafale M 2 E2C 12 F35 C et 3 AEW à définir

Share this post


Link to post
Share on other sites

disons que la France peut envoyer sur place 50% de sa flotte de première ligne

Le CDG

Les deux FDA (on connaît leurs caractéristiques à la différence des FREDA) qui sont dispo ensemble à ce mement là

4 FREMM ASM

3 FLF

3 SNA dont un avec le CDG

Pour assurer l'alimentation de tout çà on a en accompagnement immédiat la Somme (qui échappe à une casse programmée pour qq mois de plus) et 1 Brave

Share this post


Link to post
Share on other sites

La somme va tenir jusqu'en 2030 ?

UNE DOUZAINE DE SSK travaillant de manière coordonnée avec des procédures harmonisées des zones de patrouille des moyens de reco mutuelle le tout en coalition at tout et tout ... avec le tuilage nécessaire pour couvrir la zone en permanence ?

Je vous mets quoi d'autre madame Duval avec çà du moût pour le chat ?  :lol:

Faut faire attention aux ordres de bataille

Bah, les argentins, les chiliens et les brésiliens (par ex) ont 20 ans pour s'entrainer à le faire donc ça reste plausible, non ?

(après si c'est en 2018 c'est sûr que ça risque d'être différent)

Share this post


Link to post
Share on other sites

effectivement ,il faut voir qui se retrouve dans cette coalition  =)

Argentine ,Brésil ,Chili et Vénézuela .

pour se qui est d'y allé franco ,sa peu aussi bien se faire avec des accords "secrets" ,avec derrière des pays d'un autres continent (très amis avec le Vénézuela même si chavez n'est plus de se monde )   pour disons mettre la pression au moment venu (au niveau diplomatique ).

pour la Guyane ,disons que s'est pas aussi évident à envahir ,enfin de manière "lourd" .et toute les troupes Brésilienne ne sont pas non plus des pros de la jungle .

étant donné que la France n'annonce rien de son engagement avec les Brits ,laissant plané le doute  .des problèmes du à une crise économique met sur les charbons ardents le gouvernement Français qui va devoir jonglé avec l'opinion qui n'est pas pour un engagement militaire mais qui disons le fera quand même (ils laissent planer le doute mais sait déjà qu'il interviendra ) .donc on niveau diplomatie on n'est sûr de rien pour un engagement des Français .

en attendant ,on renforce la Guyane ,de manière discrète .

pour se qui concerne les Malouines ,il y a largement de quoi mené des opérations amphibie ,quitte à prendre que la partie à l'ouest .car les forces Britannique présente n'occupe pas tout l'archipel ,et sa pourrait devenir un cas du style chypre si l'ONU s'en mêle .

en ne prenant pas forcément la partie ou se trouve Stanley ,on peu se retrouver avec une situation ou une fois installé sur la partie ouest de l'archipel ,et après avoir matraqué la partie ou se trouve Stanley ,avoir une capacité de tenir à distance les Brits .

le but n'est pas de prendre forcément tout l'archipel mais la moitié et disons de se retrouvez en position du fait accompli .

de plus des troubles ailleurs dans le monde (déploiement de troupes ) qui ont disons monopolisé l'intention des Brits et même des Français peu disons aussi servir d'opportunité aux Argentins .

en se qui concerne les moyens ,je vois qu'il y a de l'idée sur les moyens navals et aérien .

je laisse sa à des pros  ;)

en se qui concerne les moyens terrestres ,va falloir voir que le terrain n'est pas propice à du lourd .

enfin voilà ,si sa peu étayer mon scénario  =)

merci pour toute vos interventions  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas rêver, dans 20 ans, les armées du Sud auront sans doute pas mal de matos qui équivaudront à celle du Nord. Et lancer une expédition comme celle ci verrait sans doute un petit remake de la bataille de l'Atlantique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le brésil est allié, y a-t-il un risque que la Guyane soit la suivante sur la liste en cas d'implication française ? Ou si le Vénézuela est impliqué, qu'il pleuve des missiles sur la Martinique ou la Guadeloupe ?

Ca m'étonnerait que le Brésil se risque à une guerre totale contre la France pour les Malouines. Et puis pour quels buts de guerre ? Dans quel objectif ?

Quand aux missiles sur les Antilles, à part une escalade énorme et très dangereuse, je n'en vois pas l'intérêt militaire.

on a le droit de raser Buenos Aires avec des armes conventionnelles ?

A la diligence du RU de décider de cela.

Faut pas rêver, dans 20 ans, les armées du Sud auront sans doute pas mal de matos qui équivaudront à celle du Nord. Et lancer une expédition comme celle ci verrait sans doute un petit remake de la bataille de l'Atlantique.

Vraiment tout petit le remake alors, parce-qu'il s'agit ici tout de même de pays en ruine plus ou moins sous embargo.

Quand on constate que le Brésil n'a pas les moyens d'acheter 20 Rafale, c'est ni demain, ni dans 20 ans qu'une coalition sud-américaine (qui à mon sens à autant de chances de se produire qu'une coalition européenne en 39) sera crédible militairement face à une alliance franco-brit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois bien ça, un tanker charger de peroxyde d'azote et d'hydrazine renforcer avec des barres de césium radioactif exploser dans le port de Buenos aire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on constate que le Brésil n'a pas les moyens d'acheter 20 Rafale, c'est ni demain, ni dans 20 ans qu'une coalition sud-américaine (qui à mon sens à autant de chances de se produire qu'une coalition européenne en 39) sera crédible militairement face à une alliance franco-brit.

s'est pas parce qu'on achète pas des Rafales qu'on est forcément faucher  ;).

on est pas les seuls vendeurs d'avion ,et se qui se fait aussi en Russie ou ailleurs n'est pas forcément de la "daube" ,certes ils ont peut-être pas toute les options ,m'enfin s'est pas pour sa qu'ils ne pourront pas être utile et largement suffire pour faire la guerre .

qui penser en 82 que les Argentins envahiraient les Malouines ,pas grand monde ...

que sait-on de se que sera fait le monde dans 20 ans ?

l'ex-Yougoslavie ,avant que sa implose ,je connaissais comme sa et sans plus ,hormis les missions en Afrique ,je pensais pas y faire un tour en tant que casque bleu ...

pareil pour la 1°guerre du golfe ,ou on a fait fait revenir fissa des unités qui étaient déployé en tournante 4 mois en Afrique ,la grosse surprise se départ dans le golfe .

la RCI ,je me disais que s'était l'un des rares pays en Afrique à se tenir loin de se qu'on voyait ailleurs sur se continent ,grosse surprise après Bouaké et le raids aérien qui a tué et blessé des camarades .ben oui ,on est en Afrique et rien ne change ...

et le printemps Arabe ,même si s'est pas du tout clair ,personne n'imaginé les tunisiens ,égyptiens et libyens sortir dans la rue et pour le cas libyens prendre les armes ...

pareil pour nos soldats en Afghanistan ,qui auraient pensé que des militaires Français iraient y combattre ,alors qu'on ne s'imaginé même pas sa ... on été resté sur la guerre entre soviétiques et moudjahidines ...

avec toute les annonces de réduction chez les Brits au niveau militaire ,et s'est une sacré réduction ,voir leur Marine et le reste ,et se genre d'annonce ne serait pas suivi avec intérêt par des pays qui on un contentieux avec les Brits ,ou avec nous car on est pas à l'abri non plus .

d'ici 20 ans il y aura eu du changement ...

le temps passe et on à toujours l'impression que tout s'est figé quand on écoute tout le monde ,alors qu'on est vraiment dans une période en pleine ébullition (si on peu dire sa ,car sa toujours été le cas depuis des siècles ) .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors pour avancer un peu on va supposer les choses suivantes:

Le Brésil soutient moralement son voisin et interdira à tout navire européen de relâcher ou même d'entrer dans ses eaux territoriales. De même, pour l'espace aérien. Et si un appareil européen devait faire un atterrissage d'urgence au Brésil, il serait retenu captif jusqu'à la fin de la guerre.

Le Chili en a rien à foutre, si les argentins pouvaient se prendre une tollée, à la limite ça les arrangeraient bien. Bon par contre, par solidarité diplomatique, les bases aériennes et ports chiliens ne sont officiellement pas ouverts aux appareils européens (après, officieusement...). Et si par hasard les anglais commençaient à faire de la culture de champignons à proximité de leurs frontières, ils pourraient ne pas être très contents...

L'Uruguay et le Paraguay, grâce à un accord de partage de certaines ressources très intéressant pour ces 2 pays soutiennent à fond l'Argentine. Mais bon vu leurs moyens restreints ça va pas changer les choses.

Les autres pays sud-américains sont globalement derrière l'argentine, voir pour certains ont envoyés quelques troupes, mais rien de bien significatif au final.

Passons maintenant à l'ordre de bataille. Certains diront que je suis peut-être un peu trop optimiste, mais bon, faut quand même qu'il y ait un minimum de résistance sinon c'est pas drôle...  :happy:

(en plus si les argentins ont réussi à prendre l'archipel c'est qu'ils sont un minimum équipé)

On comme donc par la Marine.

Les 3 sous-marins encore en service ont été remplacés par 4 U214NG en service depuis environ 2020 pour les premiers. C'est, je le dis tout de suite, le seul élément vraiment moderne des forces armées argentines.

La composante de surface n'a pas eu droit à un tel traitement, mais à pu récupérer 4 T23 chez les britons, avec quelques petites modernisations à la clé. Leur point fort, leur sonar ayant à peine 20 ans et équipant aussi certains navires européens (dont les FREMM dans une version plus moderne)

Profitant toujours des coupes sèches en Europe, elle a pu récupérer 2 LCF néerlandaises (bah quoi vu comme ils saquent dans leur armée ça arrivera bien un jour  :lol:), ainsi que 2 ANZAC australiennes (dans ce cas parce que leurs successeurs sont arrivés, bah oui l'Australie est riche...).

Au niveau amphibie, elle a aussi récupéré le Bay Class que les anglais avaient vendus aux Australiens, ceux-ci n'en ayant plus besoin avec l'entrée en service de leurs BPE, ainsi qu'un deuxième vendu par les anglais, et les 2 TCD de type Foudre (bon ils commencent sérieusement à se faire vieux, surtout le premier)

Elle a finalement fait construit dans un chantier asiatique 2 Pétroliers-Ravitailleurs basés sur des navires civils pour diminuer au max les coûts mais quand même capable d'encaisser un minimum.

Bref, pour résumer elle dispose de:

4 sous-marins presque à la pointe de la technologie.

2 frégates AAW encore relativement performantes.

2 frégates polyvalentes lourdement modernisées il y a environ 20 ans.

4 frégates ASW qui étaient à la pointe il y a de cela 20 ans environ.

4 navires amphibies équipés d'un radier et pouvant emporter des hélicos.

2 PR pour ravitailler le tout.

Ainsi que 4 ou 5 corvettes armées de missiles anti-navires mais plus destinés à la défense cotière et des patrouilleurs.

Au niveau de l'aviation (armée de l'air + composante aviation marine)

La chasse a évolué, mais rien de bien insurmontable.

Profitant du fait que la France s'est retrouvée avec 60 Mirage 2000-9 sur les bras, l'argentine en a racheté 20 à un prix relativement intéressant, dont 15 sont encore en état de voler.

Profitant aussi du déstockage de la Suède, vers 2020, l'Armée de l'Air argentine a aussi pu récupérer 30 Gripen modernisés à un standard proche du standard C/D. Actuellement, environ 25 sont encore en état de vol.

Finalement, il reste une dizaine de A-4AR Superhawk, transférés à la Marine et un peu beaucoup dépassés mais qui peuvent quand même rendre des services.

De plus, la Marine elle a réussi à conserver ces 8 Super Etendard, qui sont miraculeusement tous encore en service et portés aux derniers standards français (grâce à des équipements récupérés sur les appareils français). Et cette fois, le stock d'Exocet est moins restreint.  :lol:

En plus de ces appareils à réaction, l'argentine a acheté environ 30 Super Tucano monoplaces et armés, pour remplacer ces Tucanos et ces Pucara.

Elle a aussi racheté à l'USMC une dizaine de KC-130J d'occasion vers 2025, en plus d'avoir acheté à LM 10 C-17J neufs, assemblés chez Lockheed Martin Argentina.

La marine dispose de plus de 5 C295MPA, destinés à remplacer les P-3 Orion hors d'age, ainsi que de 6 Cougar ASW, destinés à remplacer les S-61. Les 4 AS-555 sont par contre eux toujours en service.

Au niveau hélicos de transport (armée de l'air + de terre), elle a pu profiter d'un deal très intéressant de la part des US, et disposent donc de 30 S-70, qui ont remplacés les UH-1H. Ainsi qu'une flotte hétéroclite d'hélicos légers.

Finalement, elle dispose d'une quinzaine de MQ-1 Predator rachetés aux USA et capable de tirer des Hellfire, y compris en version naval.

En résumé on a donc:

15 Mirage 2000-9

25 Gripen C/D

10 A-4AR

8 SEM

30 Super Tucano

10 KC-130J

10 C-17J

5 C295MPA

6 Cougar ASW

4 AS-555 naval

30 S-70

10-15 machines lègères pouvant pour certaines emporter des roquettes.

15 MQ-1 Predator

Pour l'armée de terre, je vous laisse imaginer un ordre de bataille...

Finalement, on va supposer que dans l'assaut initial, une T23 a été sérieusement endommagée, 2-3 Mirage 2000-9/Gripen perdus ainsi qu'un SEM.

Actuellement, quelques chasseurs sont basés sur l'île mais la majorité est disposée stratégiquement le long des côtes argentines. Il y a par contre des Super Tucano sur l'île. Il y a aussi des rapports disant que les argentins aménagent des tas de pistes de fortune partout où cela est possible afin que les Tucano et les appareils de transport puissent opérer même au cas où l'aéroport de Mount Pleasant serait bombardé.

Quant à la marine, la majorité des frégates se trouve au large des Falklands, tandis que les corvettes protègent les principaux points stratégiques du pays (avec ce qui semblerait être des batteries d'Exocet ou équivalent (genre des missiles chinois acquis en douce)). Les 4 TCD font eux des navettes, accompagnés de navires civils réquisitionnés, pour amener un maximum de matériel sur l'île, ainsi qu'en Géorgie du Sud.

On sait aussi que 3 des 4 sous-marins ont quitté leur port mais personne ne sait exactement où ils sont déployés. Des rumeurs disent cependant que la marine argentine aimerait tenter un coup de poker sans plus de précision.

Share this post


Link to post
Share on other sites

s'est pas parce qu'on achète pas des Rafales qu'on est forcément faucher

Ne pas acheter d'avions de chasse moderne quand on est un des plus grands pays du monde, l'ambition d'être le Raoul de l'AmSud, et qu'on admet, officiellement, que les caisses sont vides pour renforcer son armée de l'air, c'est qu'effectivement on est fauché.

qui penser en 82 que les Argentins envahiraient les Malouines ,pas grand monde ...

Si le pékin de base n'en avait cure, on ne peut pas parler réellement de surprise ni pour le MI6 ni pour le MoD.

que sait-on de se que sera fait le monde dans 20 ans ?

Il y a des incertitudes certes mais pas au point que les argentins qui n'ont pas les moyens d'affronter l'eurofighter et qui sont plus ou moins sous embargo militaire occidental, qui n'ont ni l'argent ni le temps de développer une sous-marinade capable d'affronter la sous-marinade anglaise, qui sont en ruine, puissent se fritter avec les brits.

Le Brésil n'est pas encore un poids lourd, peut-être dans 20 ans. La légitimité argentine est plus que bancal dans cette revendication et surtout si la France en est les conséquences deviennent bien trop graves et difficiles à assumer même (surtout ?) pour une coalition de Sud-Am.

Le Brésil, seul pays qui pourrait faire pencher la balance si : - la France ne s'en mêle pas

                                                                                - les brits restent sur du conventionnel et sont dominés

ne risquera jamais une guerre avec la France pour que les Argentins récupèrent deux trois iles.

PS: je te contredis mais n'y voit absolument rien de personnel, je pense juste légèrement différement. Le sujet que tu as fais m'intéresse grandement car c'est un what-if très crédible, mais pas à l'heure actuelle.

@ Chris, presque parfait ton scénario sauf que ici c'est RU contre Sud-Am avec possible implication de la France pour les Malouines. Pas RU contre l'Espagne pour Gibraltar. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le pékin de base n'en avait cure, on ne peut pas parler réellement de surprise ni pour le MI6 ni pour le MoD.

Ha bon ? Alors pourquoi ne pas avoir réagit plus tôt ? Les Anglais ont cesser leurs patrouilles autours de ces iles, ce que les Argentins ont pris pour un abandons. Ils ont donc attaquer. Mais si les Anglais avaient prévu l'attaque pourquoi ne pas agir avant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,336
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Karthik1k
    Newest Member
    Karthik1k
    Joined
  • Forum Statistics

    20,526
    Total Topics
    1,203,329
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries