alexandreVBCI

Les insolites de l'aviation civile

Recommended Posts

Après qu'un de ses avions a décollé sans autorisation d'un aéroport au Japon parce que le pilote parlait mal anglais, la compagnie aérienne China Eastern s'est engagée à "améliorer le niveau de communication en anglais" de son personnel navigant.

Un appareil de la compagnie chinoise China Eastern avec 245 passagers à bord a décollé lundi de l'aéroport international du Kansai, au Japon sans avoir reçu le feu vert de la tour de contrôle. Les instructions des contrôleurs aériens étaient au contraire d'attendre le feu vert, rapportait jeudi le journal China Daily. Cet incident n'a provoqué aucun accident et le vol s'est poursuivi sans problème jusqu'à l'atterrissage à Shanghai.

Selon le quotidien, cet incident aurait résulté d'une incompréhension par le pilote chinois du message des contrôleurs aériens nippons. Il avait été énoncé en anglais, la langue internationale de la navigation aérienne, mais le pilote ne maîtrisait visiblement pas bien la lange... Pourtant, China Eastern Airlines est l'une des trois plus grandes compagnies chinoises et a récemment rejoint l'alliance SkyTeam, qui comprend notamment les compagnies aériennes Air France, KLM ou Delta.

Une enquête est en cours. Dans un communiqué relayé mercredi par Microblog, la compagnie s'est engagée de son côté à "améliorer le niveau de communication en anglais" de son personnel navigant et à "coopérer totalement avec les investigations" en cours.

:O

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oups la boulette...  :-[

Ca me rappelle que c'est sur une gaffe similaire qu'a eu lieu l'accident le plus tragique de l'aviation civile, à Ténérife. Un 747 a voulu décollé sans autorisation, sauf que devant lui, caché dans le brouillard, se trouvait un autre 747 à contre-sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un 747 a voulu décollé sans autorisation (...)

Non. Il a décollé en pensant avoir l'autorisation ce qui n'est pas tout à fait la même chose. De plus les causes de l'accident de Tenerife sont multiples et ne se résument pas en une simple phrase.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Houla l'extrapolation. Le "sans autorisation" ne fait pas référence à "voulu" dans ma phrase. "Le pilote a voulu décoller, alors qu'il n'avait pas l'autorisation..."

Et je ne prétends pas avoir résumé toutes les causes de l'accident dans ma phrase. J'ai un peu lu sur le sujet : le déroutement, la saturation de Ténérife, l'absence de radar sol, la remontée de piste, le brouillard, les langues, le non-acknowledge des messages ayant tenté d'alerter le pilote, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les instructions des contrôleurs aériens étaient au contraire d'attendre le feu vert

C'est pour ça qu'en aéronautique on évite toujours d'employer des négations, ou comme dans ce cas : ''China Eastern 524, wait the green light'', le pilote a pu comprendre ''China Eastern 524, green light'', pas toujours aisé de comprendre une phrase à la radio avec cette sensation de voix électrique, surtout quand ce n'est pas sa langue naturelle.

Dans ce cas mieux vaut faire répéter.

Foutu ''facteur humain'' !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 :rolleyes: non on évite les confusions possibles entre les deux formes en virant le "atif/ative" de " affirm "  et pour négatif/negative ça ne change pas ...me semble que ça vient justement de ténériffe ....on ne pourrait pas faire sans forme négative c'est d'ailleurs ce que l'on entend le plus a la radio.....mais bon les négociations de clairance c'est un art qui fait passer le souk de marrakech pour une aimable distraction d'amateurs  O0

Jamais entendu parlé de "green-light" , ce serait plutôt :

-" china eastern 524 hold on , call you back for take off  "

- " china 524 holding " ou juste "wilco" pour les fainéants  :lol:

- " china 524 cleared for take-off  "

- " china 524 rolling "

Pas moyen d'avoir une confusion quand on respecte la phraséo et si on a un doûte on fait répéter .....mais il arrive que l'équipage ou l'un deux pense a tord pour une raison inconnue mais souvent lié a l'habitude et au " ce a quoi on s'attend a ce moment ", être clairé, ce n'est pas la première ni la dernière fois que ça arrive ........foutu facteur humain, là on est d'accord  :lol:  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me rends compte que ce fil devrait plutôt être dans le thread sur l'aviation civile... si quelqu'un veut bien se charger du transfert. Merci.

Sinon :

Un iPhone explose à l'atterrissage d'un avion.

Un homme qui voyageait entre Lismore et Sydney, sur un vol de la compagnie australienne Regional Express, a rallumé son iPhone trop tôt. A moins qu'il ne l'ait pas éteint du tout. L'enquête, ouverte à la suite de l'incident qui s'en est suivi, devra le détermine, expliquent les sites deplacementspros.com et 20minutes.ch.

L'iPhone émettait une petite lueur rouge. Mais qu'importe. Le voyageur le rallume quand même. Une légère explosion s'en suit. Il n'y a pas de blessés, mais les passagers et membres de l'équipage en sont quittes pour une belle peur.

Apple enquêtera aussi

La compagnie aérienne, Regional Express, a saisi l'Australian Transport Safety Bureau (ATSB). Apple Australie devrait participer à l'enquête qui devra déterminer les raisons de cet éventuel bug.

Pour rappel, il est indispensable de laisser son téléphone portable éteint durant toute la durée du vol et jusqu'à l'aérogare.

http://www.24heures.ch/actu/hi-tech/iphone-explose-atterrissage-vol-2011-11-29

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une lueur rouge ... :O..un cylon ?.. :lol:

ça doit être l'appli iselfdestruct ou ishortcircuit d'apple ? .....on a pas d'applis rigolotes comme ça sur le droid market  :'(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Défilé de charme à bord d'un Boeing 737

Afin de présenter sa nouvelle gamme de sous-vêtements à la presse, une marque de lingerie a organisé un défilé de mode à bord d'un Boeing 737 de la compagnie bolivienne BoA.

C'est à plusieurs milliers de mètres d'altitude, entre La Paz et Cochabamba, que six magnifiques jeunes femmes ont déambulé dans l'allée centrale, uniquement vêtues de petites culottes en dentelle et de soutien-gorges. Un pur moment de bonheur pour les journalistes présents, mais de courte durée. A peine arrivés à Cochambamba, c'est une douche froide qui les attend. Ils apprennent que le billet de retour n'est pas prévu et qu'ils doivent se débrouiller pour rentrer par leurs propres moyens. Quant on pense qu'il y en a encore qui croient que journaliste est un métier facile !

http://www.quotidiendutourisme.com/site/humeur-defile-de-charme-a-bord-d-un-boeing-737-63631.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 9 janvier dernier, à Tirupati en Inde, un contrôleur aérien a fait la grasse matinée tandis que les pilotes de deux avions en plein vol attendaient ses consignes.

Il était 7 heures du matin lorsque qu'un premier avion en phase d'atterrissage a contacté la tour de contrôle de l'aéroport de Tirupati en Inde pour demander l'autorisation de se poser, déclare Daily Mail. Aucune réponse. La panique a alors envahi les deux pilotes livrés à eux-mêmes. Un deuxième avion en phase d'atterrissage s'est ensuite rajouté à l'affolement général 40 minutes après le début de la crise.

En réalité, aucun contrôleur aérien n'était présent dans la tour pour guider les pilotes. Finalement, après un grand moment d'agitation, le manager du trafic du nom de Janardhan a été contacté à son domicile. Peu de solutions s'offraient à lui pour régler ce catastrophique problème. Il a alors appelé les pompiers en urgence. Un des soldats du feu de la caserne la plus proche est donc arrivé en secours face à cette situation inédite, prenant les rennes de la tour de contrôle. Le sauveteur en question, Monsieur Basha, a suivi les indications du manager par conversation téléphonique interposée afin de mener à bien l'atterrissage du premier appareil. Le manager, arrivé à toute hâte pour l'atterrissage du deuxième avion, a ensuite pris les choses en main.

Une enquête est en cours pour déterminer quel a été le problème d'organisation de la compagnie. Apparemment, le contrôleur aérien qui était responsable des deux atterrissages avait juste "oublié" de se rendre à son poste, faisant gracieusement la grasse matinée durant tout ce tumulte.

http://fr.news.yahoo.com/contr%C3%B4leur-a%C3%A9rien-cr%C3%A9e-panique-oubliant-rendre-%C3%A0-travail-110600915.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est impossible que ça arrive, pour la simple et bonne raison que sur les gros aéroports il n'y aura jamais un seul contrôleur aérien du fait du trafic important qui y transite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un homme, déjà condamné pour s'être fait passer pour un policier puis pour un militaire, a décroché la direction de l'aéroport de Limoges avec un faux CV.

Jean-Pierre Gaillard est un escroc de talent. Début novembre, cet homme de 43 ans était présenté comme le nouveau directeur de l'aéroport international de Limoges. Son CV était flatteur: ancien pilote de chasse dans la Marine nationale, ingénieur de l'Ecole nationale d'aviation civile (ENAC), il dirigeait jusqu'alors une filiale de la société Entrepose Contracting (Groupe Vinci). Lors de son arrivée à Limoges, il avait décrit ses actions de militaire durant les deux guerres du Golfe, en ex-Yougoslavie et au Liban, lors d'une interview accordée à la presse locale.

C'est finalement une cliente de l'aéroport qui l'a reconnu sur une photo et a donné l'alerte fin janvier. Et le masque est tombé. Jean-Pierre Gaillard n'était rien de ce qu'il prétendait être et surtout n'était pas qualifié pour diriger l'aéroport de Limoges qui fait voyager plus de 400.000 passagers par an et est desservi par quatre compagnies: Air France (via sa filiale Britair), Ryanair, Flybe et Airlinair.

Pire, Jean-Pierre Gaillard avait déjà été condamné à différentes peines, dont des peines de prison ferme, par les tribunaux de Pontoise (Val-d'Oise), d'Agen (Lot-et-Garonne), Périgueux (Dordogne) et de Bordeaux (Gironde) pour plusieurs délits: dégradations de biens, incendie, faux et usage de faux, escroquerie, abus de confiance, vols… En 1995, il s'était déjà fait passer pour un policier. L'année suivante, il avait produit de faux documents militaires. Malgré ces nombreuses condamnations, il avait réussi à produire un extrait de casier judiciaire vierge pour se faire embaucher à la direction de la plate-forme aéroportuaire de Limoges.

Sur l'aéroport, tout le monde est tombé des nues. «Personne n'a eu l'esquisse d'un début de soupçon. Il a totalement fait illusion», a reconnu Jean-Pierre Limousin, le directeur de la chambre de commerce et d'industrie (CCI), gestionnaire de l'aéroport. L'intéressé a estimé avoir été victime d'«une vraie mystification comme on en voit dans les romans ou au cinéma».

Jean-Pierre Gaillard est aujourd'hui introuvable. Son contrat prévoyait une année d'essai: la Chambre de commerce et d'industrie a donc mis fin à son contrat immédiatement et sans préavis. Aucune plainte n'a été déposée, la CCI ne s'estimant, pour l'instant, victime d'aucun préjudice: l'usurpateur aurait fait preuve de grandes qualités professionnelles dans ses nouvelles fonctions et aurait abattu un travail remarquable, selon ses proches collaborateurs.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/02/09/01016-20120209ARTFIG00413-un-escroc-devenu-directeur-d-aeroport-avec-un-faux-cv.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et surtout n'était pas qualifié pour diriger l'aéroport de Limoges qui fait voyager plus de 400.000 passagers par an et est desservi par quatre compagnies: Air France (via sa filiale Britair), Ryanair, Flybe et Airlinair.

[...]

Aucune plainte n'a été déposée, la CCI ne s'estimant, pour l'instant, victime d'aucun préjudice: l'usurpateur aurait fait preuve de grandes qualités professionnelles dans ses nouvelles fonctions et aurait abattu un travail remarquable, selon ses proches collaborateurs.

Faudrait savoir.

Punaise! on a retrouve le Cameleon !  :happy:

C'est vrai que ça y ressemble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut ne pas être qualifié à un poste d'un point de vue des diplômes, de l’expérience, tout en y faisant du bon travail.

Ouais, mais ça personne veut l'entendre, sinon on trouverait des Phillipe à la présidence, Gally à la défense et Berkut à la sécurite^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la présidence je suis sûr qu'une bonne partie des gens sur ce forum sont bien mieux diplômés que notre actuel président, cela nous laisse de l'espoir.

En France on ne mise que sur les diplômes, les capacités des gens après...

J'ai appris il y a peu que suivant l'école d'ingé d’où tu sortais, tu bénéficiais d'un salaire plus ou moins important (suivant la réputation de l'école en gros), je trouve ça incroyable, aberrent, fou, absurde, extravagant  :O

M'enfin je crois bien, malheureusement, qu'il est impossible de lutter contre ce systéme clientéliste et corporatiste qui est en place en France  :'(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai appris il y a peu que suivant l'école d'ingé d’où tu sortais, tu bénéficiais d'un salaire plus ou moins important (suivant la réputation de l'école en gros), je trouve ça incroyable, aberrent, fou, absurde, extravagant  :O

M'enfin je crois bien, malheureusement, qu'il est impossible de lutter contre ce système clientéliste et corporatiste qui est en place en France  :'(

Ce n'est pas généralisé. Dans les entreprises "institutionnelles" ça reste peut-être vrai (les ex-publiques je veux dire). Je bosse dans une boîte rachetée il y a 12 ans par un conglomérat US, et c'est l'expérience qui drive le salaire de départ, l'école d'origine passe derrière, c'est plus son secteur qui est important, les options, les stages... c'est mon premier job, et je suis dans une fonction bien plus élevée que certains centraliens de mon âge (entre autres), avec un meilleur salaire, alors que je viens d'une Ecole bien moins côtée.

les facteurs déterminants dans mon recrutement ont été une 2è langue exotique et un stage de 6 mois chez un Client

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui effectivement ça doit dépendre des entreprises, mais c'est vrai que ça fait bizarre quand t'as failli bosser en Suisse et que la bas tu peux te retrouver à 5k euro de salaire en 3ans si tu fais bien ton job avec un simple CAP  :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est mon premier job, et je suis dans une fonction bien plus élevée que certains centraliens de mon âge (entre autres), avec un meilleur salaire, alors que je viens d'une Ecole bien moins côtée.

Faut voir aussi quelle Centrale (Paris, Lyon, Nantes, Lille, Marseille, Pékin ?).

Toutes n'ont pas la même cote, ni le même attrait pour les employeurs. Ensuite, bien que généralistes, leurs ingénieurs ont une spécialisation en 3e année qui n'a pas la même cote partout. Enfin, pour être tombé dans un nid de centraliens lors d'un de mes précédents boulots, je peux aussi dire que ces écoles forment aussi bien d'excellents ingénieurs que de parfaits branleurs moins compétents que les techniciens qu'ils encadrent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etats-Unis: Un avion détourné en raison du «comportement erratique» du commandant.

Les passagers ont maîtrisé le commandant après qu'il est sorti des toilettes en criant: «Irak, Al-Qaida, terrorisme, nous allons tous nous écraser!»...

Un avion américain a été détourné mardi vers un aéroport du Texas, en raison du «comportement erratique» du commandant, qui a évoqué en criant une alerte à la bombe d'Al-Qaida avant d'être maîtrisé par les passagers, selon les autorités.

Le vol de la compagnie JetBlue, parti de New York à destination de Las Vegas, dans le Nevada, a dû atterrir d'urgence à Amarillo après l'incident provoqué par un «problème médical» du commandant, selon la compagnie aérienne. Selon le site internet du journal Amarillo Globe-News, le commandant est sorti des toilettes en criant: «Irak, Al-Qaïda, terrorisme, nous allons tous nous écraser!»

Article et vidéos :

http://www.20minutes.fr/monde/906221-etats-unis-avion-detourne-raison-comportement-erratique-commandant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OTTAWA (Reuters) - Un pilote somnolent a d'abord pris la planète Vénus pour un avion avant de faire plonger son appareil pour éviter une collision avec un avion cargo américain qu'il voyait à tort foncer sur lui.

Seize personnes ont été blessées lors de la descente précipitée du Boeing 767 d'Air Canada qui effectuait un vol de nuit en janvier 2011 entre Toronto et Zürich avec 95 passagers et huit membres d'équipage à bord.

Le copilote venait juste de se réveiller d'une longue sieste et était désorienté quand le pilote lui a signalé qu'un avion cargo américain volait dans leur direction, peut-on lire dans un rapport officiel sur l'incident.

"Le premier officier a d'abord pris la planète Vénus pour un avion mais le capitaine lui a répété que la cible était à 12 heures (droit devant) et 1.000 pieds plus bas", lit-on dans le rapport.

"Quand le premier officier a vu l'avion venant en sens inverse, il a interprété sa position comme étant au-dessus et descendant sur eux. Il a alors réagi à ce qu'il a perçu comme une menace imminente de collision en poussant le manche".

L'avion de ligne a alors piqué de 400 mètres avant que le capitaine reprenne les commandes. Quatorze passagers et deux membres d'équipage ont été blessés, dont sept ont dû être hospitalisés. Aucun n'avait attaché sa ceinture de sécurité, malgré le déclenchement du signal lumineux.

La compagnie Air Canada, qui a regretté que des passagers aient été blessés, dit avoir pris des mesures pour empêcher qu'un tel incident se reproduise, rappelant aux pilotes qu'ils doivent se plier aux recommandations sur les siestes à bord.

http://fr.news.yahoo.com/le-pilote-qui-navait-pas-les-yeux-en-105402379--finance.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 282
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    Ryskette
    Membre le plus récent
    Ryskette
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 424
    Total des sujets
    1 172 190
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets