Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Nec temere a dit :

Déjà que ça coûte une co*ille en pure quand c'est du lapin, du cochon d'Inde, de la souris ou même du cochon. Mais là de l'alpagas...

C'est super, on va tous avoir de magnifiques pull pour cet hiver et on va vaincre la grippe en plus du covid !

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Le 14/08/2022 à 08:35, Rochambeau a dit :

Le gouvernement pour faire face à la hausse des prix des engrais chimique envisage l'utilisation des boues des centre d'épurations des égouts, bien sur cette boue sera transformée de manière à écarter les risques que peut causer la pollution au métaux lourds et des risques sanitaires via des bactéries comme Escherichia coli. La chose n'est pas une première au Japon, dans les préfectures de Saga et Kobe existent des centres de traitement de boue d'épuration pour les transformer en engrais pour l'agriculture, et sont déjà disponible à la vente.

L'autre option serait de généraliser la méthode de Fukuoka Masanobu basée sur la fertilité naturelle du sol, sans engrais. Il s'agit simplement d'empêcher la fertilité du sol de se dégrader.

Le 17/02/2022 à 18:06, Wallaby a dit :

Masanobu Fukuoka, inventeur de « l'agriculture naturelle ». Documentaire télévisé. 1975.

https://www.nhk.or.jp/matsuyama/insight/article/20220804-1.html

Documentaire sur la ferme de Masanobu Fukuoka - reprise par son fils Hiroki. 4 août 2022.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

29 août 2022

On ne le dira jamais assez : le Japon est construit sur un volcan geyser :

Une énorme colonne d'eau, de plus de 30 mètres de haut, s'est formée dans la ville de Chōmabe à Hokkaido depuis le 8 de ce mois, attirant de nombreux badauds ce week-end. Il y a eu une recrudescence de stationnements gênants dans la région, tandis que les cultures mouraient dans les champs voisins.

Selon la mairie, des gaz inflammables ont été détectés près de la bouche et, selon la direction du vent, des traces de gaz peuvent également être détectées dans les zones résidentielles.

 En outre, il y a aussi des problèmes causés par des spectateurs égoïstes.

 Employé de la mairie de Choumanbe : "Quand j'ai demandé à une personne qui essayait de se garer de bouger, il m'a donné un coup de poing sur le corps".

 Un employé de la mairie a été frappé lorsqu'il a mis en garde contre le stationnement dans la rue. La ville a signalé l'incident à la police. En conséquence, la police patrouille dans la zone et appelle à la prudence.

 Annonce d'un véhicule de police : "Ici le poste de police de Yakumo. Le stationnement est interdit sur cette route. Les voitures garées dans la rue doivent partir immédiatement."

 Voisin : "Ils veulent prendre des photos avec les colonnes d'eau. Les gens s'arrêtent toujours là, posent et font beaucoup de bruit. Nous ne voulons pas de ça. Tant qu'ils se comportent correctement."

La semaine dernière, la ville a demandé à un laboratoire d'étudier la composition de l'eau, qui s'est avérée être une "eau de source à basse température" dont la température était de 21,5°C. L'eau contenait une quantité infime d'arsenic, mais cette valeur ne serait pas dangereuse pour le corps humain.

Voisin : "Les feuilles sont devenues brunes. (Les feuilles étaient encore vertes [avant que l'eau ne soit versée sur elles]. Elles étaient vertes comme ça. Elles ont été brûlées et transformées comme ça."

En mai dernier, les arbres avaient de belles fleurs rouges, mais elles sont devenues noires.

 L'eau de la source chaude est une source saline, qui peut tuer les plantes et faire rouiller les métaux à cause du sel. En outre, la forte concentration de fer et de manganèse dans l'eau peut rendre les choses noires.

 L'eau est constamment vaporisée sur les arbres et les maisons environnants, 24 heures sur 24. Cette maison cultive des tomates et des aubergines dans son potager depuis près de 30 ans...

 Voisin : '(Q.) Vous avez hâte de les récolter chaque année ? J'avais hâte de les cueillir et de les manger pour mes petits-enfants et ainsi de suite. Ce sont des poivrons, mais ils ont complètement fané et je n'ai pas pu les récolter du tout. Celle-ci et les trois autres au fond ici étaient des aubergines, mais nous n'avons pu en récolter aucune non plus."

Après l'apparition des colonnes d'eau, les plantes se sont fanées d'un seul coup.

 Voisin : "Au début, il y avait de la poudre blanche sur les feuilles. Puis ça a changé du blanc au noir et ensuite à ça. Même sans herbicides, ils se flétrissent et deviennent noirs de cette manière. Je pense que le sol lui-même est également mauvais. C'est dommage."

 Les fleurs et les plantes ne sont pas les seules à être touchées.

 Voisin : "C'est comme ça. Je les ai lavés hier. Je l'ai frotté plusieurs fois, mais ça ne part toujours pas."

 Des taches blanches comme des cristaux de sel qui adhèrent à toute la voiture. Les taches restent collées à la voiture même si elle est lavée tous les jours, car l'eau tombe constamment de la colonne d'eau, et il est difficile d'enlever les taches.

 Voisin : '(Q.) Cela affecte-t-il votre précieuse voiture ? Cela l'affecte, ça rouille. J'espère que ce sera bientôt fait, avec tout ce bruit."

Ce qui tourmente encore plus les résidents, c'est le bruit continu du "jet" de la colonne d'eau. La ville a installé une simple feuille d'insonorisation d'environ un mètre de haut pour empêcher le vrombissement, mais on peut sentir l'écho du vrombissement dans le corps.

 Lorsque nous avons mesuré le niveau sonore, il était d'environ 70 décibels. C'est à peu près le même bruit que lorsqu'on passe l'aspirateur à l'intérieur, 24 heures sur 24, tout le temps.

 Le son est si fort qu'il peut même être entendu dans les magasins autour de la station de Choumangu, à plus d'un kilomètre de la colonne d'eau.

Voisin : "Je ne peux pas dormir, je ne peux pas dormir. Tout le monde est groggy. Nous ne pouvons pas dormir et nous sommes fatigués. C'est la même chose pour tout le monde. L'environnement a vraiment changé, c'est un changement complet. Je ne sais pas quand ça s'arrêtera."

Selon la ville de Chōmabe, il n'est actuellement pas prévu de développer la zone en tant que source chaude, et la priorité doit être donnée aux contre-mesures contre le bruit et les dommages causés par le sel. Actuellement, la ville prend des mesures telles que la fermeture de la bouche d'aération avec des feuilles d'insonorisation et l'ouverture de la salle polyvalente de Nagamanbe comme "abri contre le bruit".

 Comme mesures futures, la ville de Chōmabe prévoit de construire un mur antibruit de 15 à 20 mètres de haut et des filets antidiffusion, et étudie les méthodes de construction en vue de commencer les travaux dès que possible.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

2 septembre 2022

L'ancienne chancelière allemande Merkel, considérée comme l'une des "femmes les plus influentes du monde", a été pressentie pour assister aux funérailles nationales de l'ancien Premier ministre Shinzo Abe, mais des entretiens avec plusieurs sources indiquent qu'elle a décidé de "ne pas y assister".

 Le président français Macron a également décidé de ne pas y assister.

 Le ministre des Affaires étrangères, Yoshimasa Hayashi : "De nombreux dignitaires étrangers sont attendus au Japon, et nous prévoyons de tenir des entretiens bilatéraux (entre les deux pays) aussi intenses que possible au niveau du sommet et des ministres des Affaires étrangères, de la veille au lendemain des funérailles nationales."

 Selon les responsables du ministère des affaires étrangères, la vice-présidente Harris devrait assister aux funérailles à la place du président Biden, et le premier ministre canadien Trudeau sera le seul chef d'État actuel des pays du G7 à assister aux funérailles.

 Lors des premières funérailles nationales d'après-guerre de l'ancien Premier ministre Shigeru Yoshida, des envoyés étrangers d'Allemagne de l'Ouest et de l'État de la Cité du Vatican ont également assisté à la cérémonie et offert des fleurs.

 Extrait du film documentaire "The State Funeral of the Late Shigeru Yoshida" : "Les 12 pays qui ont envoyé des envoyés spéciaux et les 73 missions diplomatiques au Japon, ainsi que les 137 personnes de chaque pays présentes, donnent un aperçu de la grandeur de l'individu en tant qu'homme d'État international".

En outre, lors des funérailles conjointes du cabinet et du LDP de l'ancien Premier ministre Keizo Obuchi en 2000, un total de 377 personnes provenant de 153 pays, de trois régions et de 22 organisations internationales, dont les présidents des États-Unis et de la Corée du Sud, ainsi que les ambassadeurs au Japon, ont assisté à l'événement depuis l'étranger.

https://www.lepoint.fr/monde/au-japon-les-funerailles-nationales-de-shinzo-abe-suscitent-la-polemique-27-08-2022-2487543_24.php

Un mois jour pour jour avant les funérailles nationales prévues pour l'ex-Premier ministre japonais assassiné le 8 juillet dernier, Shinzo Abe, en présence de quelque 6 400 invités, des centaines de Nippons manifestent, ce samedi 27 août, dans plusieurs villes du pays, dont Tokyo. « Pas d'obsèques nationales pour Abe », « Non à l'utilisation de l'argent du contribuable à cette fin ». Les opposants à cet hommage sont plutôt âgés, mais déterminés, soutenus par des journalistes, constitutionnalistes et juristes.

Car, comme l'explique au Point Koichi Nakano, politologue de l'université Sophia à Tokyo, « il existait des funérailles nationales avant-guerre, dans le système impérial, mais cela a été aboli après. Même si le Japon a toujours un empereur, son actuel régime démocratique ne prévoit...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

très intéressant vlog sur le nom "mer du japon" et en quoi ce nom désatisfait la Corée (nom rappelant la colonisation qui en faisait de fait une mer intérieure, façon Mare Nostrum)... qui propose de l'appeler Mer de L'Est, ce qui en soit est aussi WtF vu que si la Mer est bien à l'Est de la Corée, elle est plutôt à l'Ouest du Japon... 

Révélation

 

en fin de vidéo, il évoque aussi le nom de Golfe Persique qui, suivant le pays de connexion, peut aussi s'appeler Golfe Arabique... ouai, tout un programme...

Edited by rendbo
  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, rendbo a dit :

très intéressant vlog sur le nom "mer du japon" et en quoi ce nom désatisfait la Corée (nom rappelant la colonisation qui en faisait de fait une mer intérieur, façon Mare Nostrum)... qui propose de l'appeler Mer de L'Est, ce qui en soit est aussi WtF vu que si la Mer est bien à l'Est de la Corée, elle est plutôt à l'Ouest du Japon...

On devrait appeler cette mer "Mer de Liancourt" pour les mettre tous d'accord. :laugh:

Ah au passage la vidéo oublie que des femmes françaises métropolitaines vivant en Indochine ont eu droit au même traitement...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

https://www.yomiuri.co.jp/election/yoron-chosa/20220904-OYT1T50130/ (4 septembre 2022)

Sondage :

76% des personnes interrogées "approuvent" l'annonce du Premier ministre Kishida selon laquelle la politique fondamentale du LDP est de "rompre les relations" avec la "Fédération de la famille pour la paix et l'unification mondiale" (ancienne Église de l'Unification). D'autre part, 72% des personnes interrogées "ne pensent pas" que le LDP pourra couper ces liens avec l'ancienne Église de l'Unification.

Concernant la décision d'organiser des funérailles nationales pour l'ancien Premier ministre Shinzo Abe, 56 % (46 % dans le sondage du 5 au 7 août) ne l'approuvent pas, dépassant le chiffre de 38% d'approbation (49% dans l'enquête du 5 au 7 août).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si ce genre de petite histoire qui rejoint la grande vous intéresse, il y a ces vidéos (une française et l'autre japonaise (attention le dialecte du Kansai!) en format manga) sur un fait divers qui a parait-il  a changé certains manquement dans les institutions et la société. Je précise que la version française est plus complète.

Révélation

 

Edited by Rochambeau
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Rochambeau a dit :

Si ce genre de petite histoire qui rejoint la grande vous intéresse, il y a ces vidéos (une française et l'autre japonaise (attention le dialecte du Kansai!) en format manga) sur un fait divers qui a parait-il changé certains manquement dans les institutions et société. Je précise que la version française est plus complète.

  Révéler le contenu masqué

 

C'est extraordinaire comme les deux affaires se font écho, à trois siècles d'écart. Jean Noel Jeanneney pourrait en faire une émission "Concordance des Temps", où il inviterait Philippe Pons, auteur de Misère et crime au Japon : du XVIIe siècle à nos jours (que je n'ai pas lu).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Wallaby a dit :

C'est extraordinaire comme les deux affaires se font écho, à trois siècles d'écart. Jean Noel Jeanneney pourrait en faire une émission "Concordance des Temps", où il inviterait Philippe Pons, auteur de Misère et crime au Japon : du XVIIe siècle à nos jours (que je n'ai pas lu).

Philippe Pons est un journaliste très fiable et le livre est très bon si on s'intéresse à l'histoire du pays, d'ailleurs je recommande aussi "L'esprit du plaisir - une histoire de la sexualité et de l'érotisme au Japon" ou on retrouve Philippe Pons et Pierre-François Souyri.

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...

https://www.asahi.com/ajw/articles/14746513 (19 octobre 2022)

L'Église de l'Unification tente, mais échoue, à réduire au silence un agriculteur à Kochi.

M. Hashida, qui a assisté le 12 octobre à une audience sur l'église tenue conjointement par les partis d'opposition, a déclaré aux médias que sa femme et lui avaient divorcé il y a environ neuf ans, principalement en raison des dons importants qu'elle faisait au groupe religieux.

Après le divorce, leur fils aîné a vécu avec sa mère, mais il s'est suicidé il y a environ deux ans, a déclaré Hashida.

Un avocat représentant Hashida a déclaré que le groupe religieux avait causé à la famille environ 100 millions de yens (670 500 dollars) de dommages financiers.

L'avocat a déclaré que la famille Hashida a même vendu sa terre après que l'église ait lancé un avertissement : "Un mauvais esprit est dans la rizière".

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour faire échos à  l'article de @Wallaby, la coalition au pouvoir et les principaux partis de l'opposition se sont mis d'accord pour la création d'une législation pour venir en aide aux victimes des pratiques de l'Eglise de l'Unification. Pour l'instant ces futurs lois sont encore au stade des discussions, cependant certains idées font surface comme celle de faciliter les demandes des enfants d'une famille appartenant à la secte le remboursement des dons et autres, ou encore permettre l'annulation des contrats dites de "ventes-spirituelle" qui impliquent des services et autre babiole que propose la secte.

______

En visite en Australie le 22 octobre, le premier ministre Fumio Kishida renouvelle l'accord bilatéral de sécurité avec son homologue australien,  Anthony Albanese, qui vise ni plus ni moins la Chine dont les mouvements inquiètent les deux parties. C'est le premier accord de ce type que le Japon signe avec un pays autre que les Etats-unis, celle-ci permet notamment d'enlever les restrictions sur le déploiement des troupes japonaises dans le cadre d'exercice commun. Ce n'est pas tout ! Cette accord veut sécuriser aussi les ressources énergétiques (gaz liquéfié et charbon) dont l'Australie en est l'un des principaux fournisseur du Japon, mais aussi s'assurer la protection sur les importante réserve en ressources minéraux et autre terre rare que possède l'Australie.

Edited by collectionneur
Son/sont
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Des affaires de corruption, des installations sportives en déficits, les japonais sont moroses, 13 milliards d'euros dépensés au total ( 10 milliards au cours actuel du yen) :

RFI: À Tokyo, le fiasco des JO 2020 effare les Japonais.

https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20221114-à-tokyo-le-fiasco-des-jeux-de-tokyo-2020-effare-les-japonais

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.asahi.com/ajw/articles/14773398 (21 novembre 2022)

Le Premier ministre Kishida congédie son troisième ministre en un mois.

Le ministre des affaires intérieures, Minoru Terada, a été critiqué pour plusieurs irrégularités comptables et financières. Dans l'une d'elles, il a reconnu que l'un de ses groupes de soutien avait soumis des documents comptables portant la signature d'une personne décédée.

Les parlementaires de l'opposition ont déclaré que les problèmes de financement du ministre des affaires intérieures, dont l'une des fonctions est de superviser les fonds politiques, sont graves et ont demandé sa démission.

Terada étant membre de la faction de Kishida au sein du parti, son licenciement est considéré comme un embarras supplémentaire et un coup porté à la mainmise du Premier ministre sur le pouvoir.

M. Kishida a également été critiqué pour avoir organisé des funérailles nationales controversées pour M. Abe, l'un des dirigeants les plus controversés du Japon, et il est aujourd'hui considéré comme une figure clé des relations étroites que le LDP entretient depuis des décennies avec l'Église.

Les liens amicaux d'Abe avec l'église, ainsi que ceux de nombreux législateurs du LDP, sont apparus dans les enquêtes sur son assassinat. Le suspect a déclaré aux enquêteurs que sa mère avait fait d'énormes dons à l'église, ruinant sa famille et ruinant sa vie.

Le ministre de la revitalisation économique, Daishiro Yamagiwa, a démissionné le 24 octobre après avoir été critiqué pour son manque d'explications sur ses liens avec l'Église de l'Unification, amorçant ainsi ce que l'on a appelé "l'effet domino des démissions" du cabinet Kishida.

Le ministre de la Justice, Yasuhiro Hanashi, a été contraint de démissionner après avoir déclaré que son poste était peu visible et ne faisait parler de lui que lorsqu'il signait la peine de mort, dix jours seulement avant le départ de Terada, dimanche.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.asahi.com/ajw/articles/14774759 (22 novembre 2022)

Omotenashi est une sonde de la taille d'un colis mesurant 37 centimètres sur 24 cm sur 11 cm, selon la JAXA.

Le panneau solaire de la sonde a continué de se détourner du soleil après sa séparation de la fusée SLS, et son corps tourne huit fois plus vite que ce que l'agence avait prévu, a indiqué la JAXA.

Les responsables ont envoyé des transmissions depuis la Terre pour corriger la position de la sonde, mais ils ont dit qu'ils ne savent pas si elle a corrigé le problème parce que la puissance de sa batterie était faible.

L'alunissage était prévu entre la fin de la journée du 21 novembre et le début de la journée du 22 novembre.

Toutefois, les responsables ont décidé que l'atterrissage serait impossible car ils n'ont constaté aucune amélioration des communications avec la sonde et n'ont donc pas pu déterminer son état opérationnel.

Un atterrissage réussi de l'Omotenashi aurait fait du Japon le quatrième pays à poser un engin spatial sur la surface lunaire, après l'ancienne Union soviétique, les États-Unis et la Chine.

https://www.asahi.com/ajw/articles/14774650 (22 novembre 2022)

Un important fonds public-privé créé il y a dix ans [gouvernement Shinzo Abe II] pour promouvoir la culture japonaise à l'étranger est en difficulté après avoir accumulé un déficit de 30,9 milliards de yens (218 millions de dollars) dû à des investissements infructueux.

"Qui parle du Japon cool maintenant ? La culture coréenne a pris le relais", a déclaré un haut fonctionnaire du gouvernement. "J'ai entendu dire que nous avons même du mal à vendre des anime japonais à l'étranger."

 

Le fonds a versé 1 milliard de yens à Anime Consortium Japan et 4,4 milliards de yens à WakuWaku Japan. Mais ces entreprises ont échoué en raison du succès de leurs rivaux, tels que le géant américain du streaming Netflix Inc.

Le 20/09/2022 à 22:18, rendbo a dit :

je trouve intéressant cet éditorial (sur la création et les cinémas vs disney)...

 

Vous savez quoi, le Japon ils ont encore une production intéressante, mais comme ils sont en train de se faire bananer par les grosses entreprises américaines, ils sont en train de totalement réformer leur système de production et d'encadrement du cinéma, pour copier le nôtre.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.asahi.com/ajw/articles/14713277 (20 septembre 2022)

Le nombre de stations de métro japonaises désignées comme abris d'urgence est passé à 409 au 1er juin, contre 142 le 23 février, un jour avant l'invasion de son voisin par la Russie.

Le fait que de nombreuses stations de métro soient situées dans des endroits relativement peu profonds reste préoccupant.

La station Roppongi de la ligne Toei Oedo de Tokyo, la station de métro la plus profonde du Japon, se trouve à une profondeur de 42,3 mètres, tandis que certains arrêts de métro en Ukraine sont situés à plus de 100 mètres sous la surface.

Mitsuru Fukuda, professeur d'études de gestion des risques à l'université de Nihon et expert en protection civile, a déclaré que des préparatifs adéquats étaient nécessaires pour faire face à la ruée des personnes fuyant vers la sécurité.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

https://www.yomiuri.co.jp/science/20221125-OYT1T50206/

Le 25 novembre, l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA) a annoncé que l'astronaute Satoshi Furukawa (58 ans) avait commis des actes inappropriés tels que la réécriture et la fabrication de données dans le cadre d'une expérience de médecine spatiale dont il était le principal investigateur.

Edited by collectionneur
Erreur de mois
  • Confused 2
Link to comment
Share on other sites

https://thediplomat.com/2022/11/is-this-the-beginning-of-the-end-for-kishida/

L'événement singulier qui a précipité le déclin de la fortune politique de Kishida a été la question de l'Église de l'Unification. L'assassinat d'Abe Shinzo et l'hostilité présumée de l'assassin à l'égard de l'Église de l'Unification, qu'il accusait d'avoir ruiné sa vie en accumulant un montant astronomique de dons de la part de sa famille, ont suscité un examen médiatique intense des relations de l'Église avec le Parti libéral démocrate (LDP) au pouvoir. À la suite de l'assassinat, des dizaines de témoignages sur les victimes de l'Église et l'influence présumée de l'Église sur le LDP ont été mis en lumière. Cela a ébranlé la conscience de la nation, contribuant à ce que 69 % du public demande au gouvernement de supprimer le traitement préférentiel de l'Église en tant qu'organisation religieuse.

Confronté à une intense pression publique pour agir, Kishida a remanié son cabinet pour en exclure les membres critiqués pour leurs "liens" avec l'Église. Il a récemment limogé Daishiro Yamagiwa, dont la participation à un événement lié à l'Église a été redécouverte et examinée de près lors des délibérations de la Diète. Par ailleurs, Kishida a annoncé qu'il allait commencer à enquêter sur l'Église, lançant ainsi le processus officiel de dissolution de l'Église en tant qu'organisation religieuse légitime au Japon.

Depuis juillet, la cote de popularité de M. Kishida est en chute libre, tombant à 22 %, selon un récent sondage de Morning Consult. 

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

https://apjjf.org/2022/17/McGill.html (15 octobre 2022)

Pearce a interviewé une femme membre de l'Église de l'Unification qui prétendait être un moine stagiaire et s'introduisait dans les maisons japonaises en promettant de lire l'avenir du propriétaire. Les caractères kanji du nom de la victime indiquaient inévitablement des problèmes dans le monde des esprits, mais il était possible d'y remédier en achetant un nouveau sceau inkan. Une fois la commande passée, l'Unificationniste continuait à visiter la maison et donnait des instructions sur le culte à rendre aux autels familiaux, afin que la malédiction ancestrale soit levée. Une fois l'inkan arrivé, la cible était invitée dans une salle d'exposition pour la vente de vases en marbre.

Les remèdes contre le mauvais karma, "pour vous libérer du destin funeste des ancêtres", étaient tous d'un prix exorbitant. Un flacon d'extrait concentré de ginseng était colporté pour 80 000 ¥. Une pagode sculptée vous coûterait 5,4 millions de yens. Les missionnaires scannaient les avis de décès pour identifier les personnes récemment endeuillées, qui se voyaient ensuite offrir des canaux de communication spéciaux avec le monde des esprits en échange d'un don important.

Les médias sud-coréens ont couvert consciencieusement l'intense controverse au Japon sur les liens de l'Église de l'Unification avec Abe et les politiciens japonais, même si certains de leurs reportages étaient au mieux superficiels. Cependant, le tumulte à Tokyo n'a suscité aucun débat ou examen de conscience correspondant à Séoul sur la moralité d'une religion coréenne financée en partie par l'escroquerie de victimes japonaises. Il n'y a pas eu non plus d'enquête nationale sur une relation curieusement indulgente avec l'État sud-coréen. Cette relation a permis à l'Église de l'Unification d'échapper à de nombreux scandales internationaux tout en se prévalant de privilèges extraordinaires dans son pays, où elle organise des mariages collectifs, possède une célèbre station de ski, une équipe de football, une agence de voyage, une entreprise de construction et de nombreuses usines, s'assied sur une gigantesque réserve foncière de 4 628 hectares et mène une diplomatie économique et politique avec la Corée du Nord, approuvée par le gouvernement. La richesse et le pouvoir de la secte ne sont pas cachés, mais sont fièrement exposés au public dans les montagnes boisées de Gapyeong, au nord-est de Séoul. Vu de loin, le siège mondial de l'Église de l'Unification ressemble un peu au Capitole des États-Unis. Tout aussi ostentatoires sont un centre de congrès où sont organisés des mariages collectifs, un musée, un hôpital, un pensionnat, une maison de retraite et un restaurant appelé "Heaven G Burger".

Les relations avec le gouvernement sont si étroites que l'Église de l'Unification donne des cours d'endoctrinement anticommuniste aux fonctionnaires sud-coréens dans son complexe Sootaek-Ri, à l'extérieur de Séoul. À l'intérieur de ce complexe se trouvait l'usine de l'Église de l'Unification qui fabriquait des fusils pour l'armée sud-coréenne.

Il peut sembler paradoxal qu'un fervent nationaliste japonais [Shinzo Abe] ait éprouvé des sentiments chaleureux à l'égard d'une secte qui considère les Coréens comme une race maîtresse destinée à dominer le monde.

Kim Jong Pil, un proche de Park Chung Hee, architecte du coup d'État et devenu par la suite Premier ministre, "a utilisé l'Église, qui compte 27 000 membres, comme un outil politique", selon le rapport de la CIA. En mai 1963, l'Église de l'Unification a été enregistrée comme organisation religieuse par le nouveau gouvernement de Séoul, après que sa demande ait été initialement rejetée par le ministre de l'Éducation.

Plusieurs militaires et agents de renseignement sud-coréens ont rejoint la secte de Moon, notamment le lieutenant-colonel anglophone Pak Bo Hi, qui est devenu membre en 1957, sept ans après son entrée dans l'armée coréenne. En 1961, Pak a été affecté comme attaché militaire à l'ambassade de Corée à Washington, D.C., où il a servi de liaison entre la KCIA et les agences de renseignement américaines tout en aidant à recruter et à faire du prosélytisme au nom du mouvement.

Han Sang Kil était attaché militaire à l'ambassade de Corée à Washington à la fin des années 1960 et était également lié à la KCIA. Après avoir quitté le service gouvernemental, Han est devenu le secrétaire personnel de Moon Sun Myung et le tuteur de ses enfants.

La première tête de pont de la secte à l'étranger était au Japon, où Kishi Nobusuke, le grand-père maternel d'Abe Shinzo, a déroulé le tapis rouge pour Moon.

En tant que ministre du commerce et de l'industrie dans le cabinet du général Tojo, Kishi était cosignataire de la déclaration de guerre du Japon de 1941 contre les États-Unis et l'Empire britannique. Il a joué un rôle clé dans la conception d'une économie centralisée et dominée par l'armée dans l'État fantoche japonais du Mandchoukouo afin d'alimenter la machine de guerre de l'île natale. Ses politiques ont contribué à inspirer le ministère du commerce international et de l'industrie (MITI) dans l'élaboration du miracle des exportations du Japon d'après-guerre, ainsi qu'à guider l'industrialisation rapide de la Corée du Sud.

Après la guerre, Kishi a été enfermé à la prison de Sugamo en tant que suspect de crimes de guerre de classe A, mais n'a jamais été jugé. Au lieu de cela, il a été libéré la veille de Noël 1948, bénéficiant de la "marche arrière" de l'Occupation, qui est passée de la purge du militarisme à la suppression du communisme. En 1955, Kishi a négocié la fondation du Parti libéral démocrate, qui a depuis dirigé le Japon presque sans interruption. Pour couronner une étonnante métamorphose, Kishi devient Premier ministre en 1957. Kishi a tenté sans succès d'abolir l'article 9 de la Constitution, qui renonçait à la guerre, léguant cette tâche inachevée à ses héritiers, mais il a réussi à faire ratifier un nouveau traité de sécurité entre le Japon et les États-Unis avant de se retirer en 1960.

Park Chung Hee, le plus important des dirigeants sud-coréens, était un officier de l'armée impériale japonaise qui, lorsqu'il était en état d'ébriété, chantait avec ardeur des chansons gunka de l'armée japonaise. Comme Kishi, il s'est également réinventé en nationaliste conservateur. En 1961, Park et ses collègues généraux prennent le pouvoir et commencent à mettre en œuvre des éléments du modèle mandchou du capitalisme d'État pour relancer l'économie de la Corée du Sud. L'une de ses priorités était de normaliser les relations avec le Japon. Kishi a joué un rôle clé dans les coulisses avec Kim Jong-Pil pour obtenir des conditions très favorables au Japon. Park était désespérément à la recherche de capitaux japonais, et le traité entre la République de Corée et le Japon de 1965 a largement écarté la compensation japonaise pour le passé colonial.

L'Église de l'Unification a obtenu le statut de société religieuse "chrétienne" en juillet 1964 et, quelques mois plus tard, elle a installé son siège dans un immeuble de style Art déco situé à côté de la maison de Kishi dans le quartier de Shibuya à Tokyo. Kishi avait utilisé ce bâtiment comme résidence officielle lorsqu'il était Premier ministre.

Vingt ans après que l'Église de l'Unification soit devenue son voisin immédiat, Kishi a supplié le président américain Ronald Reagan de libérer Moon Sun Myung de son emprisonnement.

Le président honoraire de la filiale japonaise lancée la même année - en japonais, Kokusai Shokyo Rengo - [de la Fédération internationale pour la victoire sur le communisme (IFVOC) que Moon a fondée à Séoul en 1968] n'était autre que Sasakawa Ryoichi, l'un des Japonais les plus notoires et les plus flamboyants du XXe siècle. Dans les années 1930, Sasakawa a créé un parti d'ultra-droite et un corps d'aviation volontaire, et a piloté un avion de fabrication japonaise de Tokyo à Rome pour rencontrer Benito Mussolini. Pendant la guerre, Sasakawa s'engage dans des activités lucratives à grande échelle, de connivence avec Kodama Yoshio, et en 1945, il est emprisonné à Sugamo pour crimes de guerre présumés, avec Kodama et Kishi. Après avoir été dépuré, Sasakawa a obtenu une concession très lucrative liée aux paris sur les courses de bateaux à moteur qui a financé sa réinvention en tant que philanthrope. Il a également fait fortune au Japon grâce à la spéculation boursière.

Moon a également parrainé la réunion de la Ligue mondiale anticommuniste à Tokyo en 1970. Dans les années 1970, la division européenne de la WACL est devenue célèbre pour son afflux important de groupes fascistes, surtout après que le suprémaciste blanc britannique Roger Pearson a pris la présidence de la WACL en 1978.

L'expansion de l'Église de l'Unification aux États-Unis a commencé après que Moon s'y soit installé avec sa famille en pleine expansion au début des années 1970. L'Église de l'Unification a acheté l'hôtel New Yorker à Manhattan, une entreprise de fruits de mer qui aurait fourni la moitié des sushis vendus aux États-Unis, un réseau de télévision par câble, un studio d'enregistrement et une entreprise de construction navale.

Au plus fort du scandale du Watergate en 1973, Moon a organisé des rassemblements "Dieu aime Richard Nixon".

Une enquête du Congrès américain sur le scandale du "Koreagate" concernant le trafic d'influence à Washington a mis en lumière l'étroite coopération entre l'Église de l'Unification et le gouvernement de Park Chung Hee. Park Chung Hee avait autorisé une opération agressive d'achat d'influence, menée depuis l'ambassade de Washington, pour contrer les tentatives de réduction de la présence des troupes américaines en Corée du Sud et d'autres aides militaires américaines, ainsi que pour faire reculer les critiques croissantes concernant les violations des droits de l'homme par son régime. L'un des principales façades créées aux États-Unis était la "Korean Cultural and Freedom Foundation", conçue par Pak Bo Hi alors qu'il était encore attaché militaire. Au départ, son seul projet était une troupe de danse pour enfants appelée les Little Angels, décrite par une publication de l'Église de l'Unification comme "un groupe d'enfants du Principe divin qui exécutent des danses coréennes traditionnelles". Pak Bo Hi a suggéré dans son témoignage devant la sous-commission que les petits anges faisaient également office de coursiers pour transporter de grosses sommes d'argent.

En 1984, le célèbre journaliste d'investigation américain Jack Anderson a décrit dans une colonne syndiquée comment le culte de Moon travaillait avec la CIA : « Le transport aérien de fournitures aux rebelles par l'Église de l'Unification de Moon s'est intensifié depuis que le Congrès a mis fin au financement des contras par la CIA. L'administration a tenté de "privatiser" sa guerre contre les Sandinistes et est apparemment prête à travailler avec les gens de Moon ».

Mon propre intérêt pour les Moonistes a été éveillé lors d'une visite à Séoul en 1995, lorsque j'ai trouvé l'ancien premier ministre britannique Edward Heath et l'ancien gouverneur général canadien Edward Schreyer, tous deux assis à côté de Moon sur un podium de salle de bal de l'hôtel Lotte. Selon l'ambassade britannique à Séoul, M. Heath s'était rendu en Corée du Sud presque chaque année au cours des cinq années précédentes pour assister aux conférences de Moon. Plus tard cette année-là, un ministre de l'intérieur britannique a décidé d'interdire l'entrée de Moon au Royaume-Uni, au motif qu'il "ne serait pas favorable au bien public."

En 2021, Abe Shinzo et Donald Trump se sont tous deux adressés à un "Rallye de l'espoir" de l'Église de l'Unification. Trump et son ancien directeur de la CIA et secrétaire d'État Mike Pompeo ont tous deux pris la parole lors d'un autre événement Moonie à Séoul en août 2022, après l'assassinat d'Abe.

Link to comment
Share on other sites

https://unherd.com/2022/12/the-paradox-of-degrowth-communism/

Autrefois reléguée aux marges de la politique, la théorie de la décroissance a gagné du terrain ces dernières années parmi les écologistes et les gauchistes. Qui, il y a cinq ans, aurait parié qu'un livre universitaire sur la relation entre le capitalisme et la planète deviendrait un best-seller ? Eh bien, Capital in the Anthropocene (traduction anglaise à venir), un livre sur la décroissance d'un point de vue marxiste écrit par Kohei Saito, professeur associé à l'université de Tokyo, semble être en passe de le devenir, puisqu'il s'est vendu à plus d'un demi-million d'exemplaires au Japon depuis sa publication en 2020.

Le message de Saito est simple : la course au profit du capitalisme détruit la planète et seul le "communisme de décroissance" peut réparer les dégâts en ralentissant la production sociale et en partageant les richesses. Les humains doivent trouver une "nouvelle façon de vivre", et cela signifie remplacer le capitalisme.

https://www.ft.com/content/b1a505ac-c36f-4b4d-9ab0-6f5d9d0e185d (Degrowth Marxism is back for the modern age, 6 novembre 2022)

Kohei Saito est le principal artisan de la réappropriation récente de Marx au Japon. Ce philosophe très attachant, qui a étudié à l'université de Tokyo, soutient que la décroissance est le seul moyen de sauver la société d'une crise d'inégalité et d'une catastrophe environnementale imminente. La croissance ne nous a pas rendus heureux. La frustration est omniprésente. Les bouteilles de café réutilisables ne nous sauveront pas, affirme-t-il en en sirotant une.

Que le public japonais soit d'accord ou non avec cette thèse - et il n'y a aucune raison d'assimiler un vaste lectorat à une conviction généralisée - un grand nombre d'entre eux sont certainement curieux de la façon dont Saito aborde le problème. Cette curiosité est d'autant plus grande que l'une des divisions générationnelles les moins discutées au Japon est celle qui sépare les personnes âgées de plus de 50 ans de celles de moins de 35 ans, ces dernières constituant sans doute la première cohorte décroissante du monde riche.

Le Capital dans l'Anthropocène de Saito, publié fin 2020 et superposant les écrits de Marx sur le monde naturel à un appel aux armes sur la durabilité et le changement climatique, n'était pas un succès particulièrement prévisible. Mais, selon M. Saito, la pandémie a suscité une sympathie naturelle pour l'idée de décroissance et a ébranlé au Japon la conviction qu'il était hors de question d'apporter, du jour au lendemain, d'énormes modifications à la vie ordinaire. À la surprise même de son auteur, le livre et sa prescription pour un bouleversement systémique se sont vendus à plus d'un demi-million d'exemplaires et devraient être publiés en anglais et dans d'autres langues l'année prochaine. Son suivant ouvrage, Avant la Grande Inondation : Marx et le métabolisme planétaire, a été publié le mois dernier et, selon le personnel de vente de Maruzen, se vend très bien.

Il est brutal à l'égard de la tendance historique du Japon à truffer l'économie de "bullshit jobs" qui consomment inutilement la main-d'œuvre de plus en plus précieuse du pays. Selon lui, la viande, les SUV et les voitures de sport devraient être beaucoup plus lourdement taxés pour compenser les dommages qu'ils causent. Il pense également que la publicité devrait être fortement limitée, car elle est très efficace pour promouvoir une consommation inutile et sans fin, en particulier les écrans LCD géants qui surplombent Tokyo et consomment une énergie que le Japon ne peut se permettre de gaspiller. "Nous pourrions éliminer la publicité de la société et personne n'en souffrirait, sauf l'industrie de la publicité", affirme-t-il.

Mais l'aspect le plus significatif sur le plan commercial de la nouvelle souche de marxisme de Saito, admet-il, pourrait bien être le fait qu'elle soit articulée par un homme de 35 ans. Saito est né à la fin des années 1980, pendant l'inflation de l'une des plus grandes bulles financières de l'histoire, et il est entré à l'école primaire juste au moment où le Japon entamait ses trois décennies de stagnation économique.

Le Japon a été en déflation pendant la majeure partie de sa vie d'adulte, les salaires n'ont pas augmenté dans tout le pays et les taux d'intérêt ont été nuls. Il voit peut-être encore le Japon comme un paysage de consommation tentaculaire où règne un capitalisme destructeur et obsédé par la croissance, mais il fait partie des deux générations qui ont atteint l'âge adulte sans avoir connu la croissance telle que leurs prédécesseurs l'ont connue.

Il soupçonne que ce sont eux, les Japonais qui lisent ses livres et qui se demandent si le type de changement systémique complet qu'il propose n'est peut-être pas en fait si irréaliste. Les rues du Japon ne sont pas, bien sûr, en feu. Mais certains ont peut-être déjà adopté discrètement la philosophie de la décroissance.

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,943
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...