Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Kiriyama a dit :

Il faut maintenant des actes et pas seulement des paroles. Taiwan doit être traité comme un vrai Etat respectable.

Les choses ne sont peut-être pas aussi simples qu'une province qui chercherai à s'émanciper. Au delà de l'aspect roulette russe dans les relations géopolitiques, au sein même de Taïwan il reste cette séparation entre les nationalistes chinois qui ne veulent rien de moins que reprendre la chine continentale et ceux qui sont plus favorables à une indépendance de l'île. Cette dernière option actant de fait la défaite de la république de Chine et est donc assez mal vue par certains membres de la coalition Pan-bleue.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, collectionneur a dit :

Franchement, le pourcentage de ceux voulant reprendre la Chine parmi la population taïwanaise doit être dérisoire et avoir un minimum de 80 ans de moyenne d'âge :bloblaugh:

PAs sur mais seul les plus délirants d'entre eux doivent encore penser qu'un tel projet peut advenir dans un avenir prévisible. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, collectionneur a dit :

Franchement, le pourcentage de ceux voulant reprendre la Chine parmi la population taïwanaise doit être dérisoire et avoir un minimum de 80 ans de moyenne d'âge :bloblaugh:

Oh juste le Kuomintang qui maintient ses revendications sur la chine, la Mongolie et une partie du Tibet, mais effectivement la moyenne d'âge est assez élevée et même si il traine de nombreuses casseroles il reste un parti d'opposition important avec un vaste réseau, en particulier dans le monde financier et économique.

Face à l'exercice du pouvoir, même les indépendantistes ont dû mettre de l'eau dans leur vin, ce qui me fait dire que le statu quo entre la Chine et Taïwan a encore de beaux jours devant lui. La menace de l'indépendance d'un coté et de l'invasion militaire de l'autre jouent surtout le rôle d'épouvantails... pour le moment. A voir comment va évoluer la mentalité des jeunes taïwanais sur cette question, avec l'âge, on peut voir les choses différemment.

Edited by Arland
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Le 03/11/2020 à 13:10, Benoitleg a dit :

En montrant les muscles, la Chine fait aveu de son échec avec Taïwan,Kharis Templeman, Diplomat Sydney, 30/10/2020

(..) Version originale :

https://thediplomat.com/2020/10/chinas-military-incursions-around-taiwan-arent-a-sign-of-imminent-attack/

Intéressant, merci.

Je note ce passage dans ce texte écrit en octobre dernier, exposant ce qui pourrait être une position logique de Pékin au vu de l'échec de sa stratégie d'intimidation

Pékin se retrouve maintenant à poursuivre une stratégie perdante. Elle a utilisé la plupart de ses moyens de pression non militaires pour tenter de contraindre Tsai Ing-wen à faire quelque chose qu'elle ne pouvait pas faire : approuver la version de Pékin du principe d'une seule Chine. Elle a également gaspillé la majeure partie de l'influence qu'elle avait sur Washington sur les questions de Taïwan, laissant aux États-Unis le soin de maintenir les restrictions qu'ils s'étaient imposés dans leur propre politique d'une seule Chine.

(…) Il est donc plus logique que Xi essaie d'attendre à la fois Trump et Tsai. Pékin pourrait espérer qu'une nouvelle administration démocratique fasse preuve de plus de déférence à l'égard des préoccupations de la Chine concernant Taïwan et s'intéresse au rétablissement d'une relation de coopération plus traditionnelle entre les deux pays. Les dirigeants chinois pourraient également attendre qu'un candidat non-DPP remporte la présidence de Taïwan en 2024. 

(…) Un conflit au sujet de Taïwan saperait tous les autres objectifs régionaux de la Chine, à un moment où celle-ci est également confrontée à des revers de politique étrangère sur de multiples fronts. Pékin devrait assumer l'implication des États-Unis - et par extension du Japon - dans tout conflit sur Taïwan qu'elle initierait. Il est également peu probable que l'APL ait la capacité de mener une invasion de grande envergure à travers le détroit de Taïwan, même si les dirigeants chinois voulaient essayer. En résumé, il s'agirait d'une action extrêmement risquée, avec une probabilité d'échec importante et des coûts potentiels énormes.

Autrement dit, ayant suivi une politique menant à une impasse, le changement de gouvernement aux Etats-Unis pouvait donner à Pékin une opportunité d'entamer un virage vers une politique plus équilibrée à la fois tentant de dissuader Taipeh de déclarer son indépendance et tentant surtout de le séduire en intensifiant les contacts et l'interdépendance économique.

Enfin ça aurait pu. Les récentes manœuvres d'intimidation chinoises dans le détroit de Taiwan montrent que le PCC, parvenu au fond du trou dans sa politique taiwanaise, a décidé de continuer à creuser :rolleyes: …

Le génie en politique étrangère de Xi Jinping est de plus en plus apparent.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

https://supchina.com/2021/01/26/the-politics-behind-taiwans-controversial-ractopamine-pork-policy/

Le 28 août 2020, la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文 Cài Yīngwén) a annoncé lors d'une conférence de presse que par un décret, Taïwan commencerait à autoriser l'importation de viande de porc et de bœuf provenant de vaches adultes (plus de 30 mois) contenant de la ractopamine à partir du 1er janvier 2021. La réponse du public, deux mois plus tard, a été une manifestation contre la ractopamine à Taipei, à laquelle ont participé des milliers de personnes.

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Alexis a dit :

Autrement dit, ayant suivi une politique menant à une impasse, le changement de gouvernement aux Etats-Unis pouvait donner à Pékin une opportunité d'entamer un virage vers une politique plus équilibrée à la fois tentant de dissuader Taipeh de déclarer son indépendance et tentant surtout de le séduire en intensifiant les contacts et l'interdépendance économique.

Enfin ça aurait pu. Les récentes manœuvres d'intimidation chinoises dans le détroit de Taiwan montrent que le PCC, parvenu au fond du trou dans sa politique taiwanaise, a décidé de continuer à creuser :rolleyes: …

Le génie en politique étrangère de Xi Jinping est de plus en plus apparent.

Bof, j'ai tendance à croire que les chinois savent que l'affrontement avec les US est inévitable puisque leur objectif est de réduire leur influence dans la zone Asie-pacifique à peau chagrin.

Alors guerre froide ou guerre chaude l'important c'est de faire passer l'autre camp pour le méchant. Taiwan fait partie du grand jeu, ce n'est pas le jeu.

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, debonneguerre a dit :

Bof, j'ai tendance à croire que les chinois savent que l'affrontement avec les US est inévitable puisque leur objectif est de réduire leur influence dans la zone Asie-pacifique à peau chagrin.

Alors guerre froide ou guerre chaude l'important c'est de faire passer l'autre camp pour le méchant. Taiwan fait partie du grand jeu, ce n'est pas le jeu.

Evidemment que ca va pêter.   On ne sait juste pas quand.  Quand à l'issue....   pas facile a prédire.  Je crois les chinois prêts a faire monter les enchères trés hauts.  Et ils ont l'avantage d'être juste à coté.  Les ricains eux ont le pacifique a traverser.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, B52 a dit :

Evidemment que ca va pêter.   On ne sait juste pas quand.  Quand à l'issue....   pas facile a prédire.  Je crois les chinois prêts a faire monter les enchères trés hauts.  Et ils ont l'avantage d'être juste à coté.  Les ricains eux ont le pacifique a traverser.

En effet c'est aussi une course contre la montre, les chinois font beaucoup d'efforts pour rattraper leur retard au niveau militaire, ils n'y sont pas encore et on devine dans leurs efforts la recherche du truc disruptif  qui pourrait bouleverser le seul décompte de porte-avions, de chasseurs ou de tanks. Mais le rapport de force n'est pas que militaire, il y a aussi l'économie, la monnaie, les matières premières..etc le spectre est large et prendre l'avantage sur un sujet peut renverser la hiérarchie sur d'autres autres.

Je crois que XI a un agenda, qui doit être approuvé par ceux qui ont le pouvoir en chine, c'est pas pour rien qu'il peut désormais être théoriquement dirigeant à vie, (du moins jusqu'à ce que son mandat soit révoqué par les puissants). 

J'aimerai bien jeter un œil dans son calendrier pas celui de la semaine, celui à 5 ans.

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, debonneguerre a dit :

En effet c'est aussi une course contre la montre, les chinois font beaucoup d'efforts pour rattraper leur retard au niveau militaire, ils n'y sont pas encore et on devine dans leurs efforts la recherche du truc disruptif  qui pourrait bouleverser le seul décompte de porte-avions, de chasseurs ou de tanks. Mais le rapport de force n'est pas que militaire, il y a aussi l'économie, la monnaie, les matières premières..etc le spectre est large et prendre l'avantage sur un sujet peut renverser la hiérarchie sur d'autres autres.

Je crois que XI a un agenda, qui doit être approuvé par ceux qui ont le pouvoir en chine, c'est pas pour rien qu'il peut désormais être théoriquement dirigeant à vie, (du moins jusqu'à ce que son mandat soit révoqué par les puissants). 

J'aimerai bien jeter un œil dans son calendrier pas celui de la semaine, celui à 5 ans.

 

Le temps joue pour les chinois. Plus le temps passe et moins les américains voudront perdre des vies, des navires, des avions pour protéger Taiwan.

Je crois qu'un conflit éclatera, que les américains gagneront tactiquement spécialement grace à la qualité de leurs sous marins d'attaque, mais in fine Taiwan deviendra chinois. Les USA ne pourront durablement supporter Taiwan, et devront se résoudre à laisser filer.

Link to post
Share on other sites

J+1 de l'investiture de Biden, une petite vingtaine d'appareils militaires chinois pénétraient dans l'espace aérien taiwanais, je me suis dit, ils perdent pas de temps pour tester la nouvelle administration en place.

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/01/25/taiwan-des-incursions-aeriennes-chinoises-sans-precedent_6067551_3210.html

La réponse du nouveau secrétaire d'état a rappelé la position de principe américaine, avec le langage diplomatique polissé qui va le distinguer de Trump, on change d'époque ou plutôt on revient à une autre époque.

https://www.lefigaro.fr/international/taiwan-washington-reaffirme-son-soutien-apres-des-incursions-d-avions-chinois-20210125

La réponse à la réponse.

.https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20210128-pékin-durcit-le-ton-sur-taïwan-après-les-manoeuvres-militaires-en-mer-de-chine

Après le choc de la démonstration de forces de ces derniers jours, le poids des mots et des menaces. Pour la Chine populaire, « l’indépendance signifie la guerre » a martelé Wu Qian, et « ceux qui jouent avec le feu se brûleront ».

Selon le porte-parole du ministère chinois de la Défense, le déploiement le week-end dernier d’avions de combats et de bombardiers dans la zone d’identification et de défense aérienne de Taïwan est « une réponse aux ingérences extérieures » et à la « poignée de personnes » qui cherchent à obtenir l’indépendance de l’île.

Il sera intéressant de suivre si les chinois persévèrent à maintenir la pression sur ce terrain, sont clairement visés les derniers contrats de vente d'armes à Taiwan, la nouvelle administration a mis en suspens des contrats de vente d'armes à l'arabie saoudite et aux UAE pour examen dernièrement

Aura t-elle le courage de faire de même sur les contrats à destination de Taiwan? Booby trap.

Le test continue.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

A ne pas oublier ADIZ n'est pas espace aérien, le premier n'a aucune valeur juridique.

Il y a 4 heures, debonneguerre a dit :

J+1 de l'investiture de Biden, une petite vingtaine d'appareils militaires chinois pénétraient dans l'espace aérien taiwanais, je me suis dit, ils perdent pas de temps pour tester la nouvelle administration en place.

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/01/25/taiwan-des-incursions-aeriennes-chinoises-sans-precedent_6067551_3210.html

La réponse du nouveau secrétaire d'état a rappelé la position de principe américaine, avec le langage diplomatique polissé qui va le distinguer de Trump, on change d'époque ou plutôt on revient à une autre époque.

https://www.lefigaro.fr/international/taiwan-washington-reaffirme-son-soutien-apres-des-incursions-d-avions-chinois-20210125

La réponse à la réponse.

.https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20210128-pékin-durcit-le-ton-sur-taïwan-après-les-manoeuvres-militaires-en-mer-de-chine

Après le choc de la démonstration de forces de ces derniers jours, le poids des mots et des menaces. Pour la Chine populaire, « l’indépendance signifie la guerre » a martelé Wu Qian, et « ceux qui jouent avec le feu se brûleront ».

Selon le porte-parole du ministère chinois de la Défense, le déploiement le week-end dernier d’avions de combats et de bombardiers dans la zone d’identification et de défense aérienne de Taïwan est « une réponse aux ingérences extérieures » et à la « poignée de personnes » qui cherchent à obtenir l’indépendance de l’île.

Il sera intéressant de suivre si les chinois persévèrent à maintenir la pression sur ce terrain, sont clairement visés les derniers contrats de vente d'armes à Taiwan, la nouvelle administration a mis en suspens des contrats de vente d'armes à l'arabie saoudite et aux UAE pour examen dernièrement

Aura t-elle le courage de faire de même sur les contrats à destination de Taiwan? Booby trap.

Le test continue.

C'est devenu une routine que les appareils chinois survolent le coin sud-ouest de l'ADIZ taïwanaise, et ce depuis au moins le mois de Septembre, bien avant l'investiture de Biden.

De ce que j'ai pu recenser, le nombre de survoles de ce genre depuis Octobre dernier :

  • 2020-10 : 22 fois
  • 2020-11 : 22 fois
  • 2020-12 : 19 fois
  • 2021-01 : 26 fois (jusqu'à aujourd'hui)

Henri K.

Edited by Henri K.
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Henri K. a dit :

De ce que j'ai pu recenser, le nombre de survoles de ce genre depuis Octobre dernier :

  • 2020-10 : 22 fois
  • 2020-11 : 22 fois
  • 2020-12 : 19 fois
  • 2021-01 : 26 fois (jusqu'à aujourd'hui)

Henri K.

Le décompte est conséquent, ces incursions donnant lieu à des décollages de la chasse je comprends mieux pourquoi j'ai lu que cela coutait une fortune aux taiwanais et que le personnel volant de leur armée de l'air était épuisé.

C'est peut-être le but recherché d'ailleurs.

Link to post
Share on other sites

Des bombardiers chinois ont mené une "attaque simulée" contre le porte-avions USS Roosevelt près de Taiwan

https://www.zerohedge.com/geopolitical/chinese-bombers-carried-out-simulated-attack-uss-roosevelt-carrier-south-china-sea

Citation

People familiar with intelligence collected by the US and its allies said the bombers and some of the fighter aircraft involved were conducting an exercise that used a group of US Navy vessels led by the carrier USS Theodore Roosevelt in the same area as a simulated target.

Pilots of H-6 bombers could be heard in cockpit conversations confirming orders for the simulated targeting and release of anti-ship missiles against the carrier, the people said.

trad : Des personnes familiarisées avec les renseignements recueillis par les États-Unis et leurs alliés ont déclaré que les bombardiers et certains des avions de combat impliqués menaient un exercice utilisant un groupe de navires de la marine américaine dirigé par le porte-avions USS Theodore Roosevelt dans la même zone qu'une cible simulée.

Des pilotes de bombardiers H-6 ont pu être entendus lors de conversations dans le cockpit confirmant les ordres de ciblage simulé et de lancement de missiles anti-navires contre le porte-avions, ont déclaré les gens.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, collectionneur a dit :

En tout cas, cela commence à faire le buzz cette tension sur le net. Je tombé sur un gus ce matin sur Facebook qui était pour l'annexion de Taiwan au nom de la lutte contre le néo-colonialisme :bloblaugh: 

Toujours aider son prochain comme dirait l'autre. :laugh:

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

https://www.taipeitimes.com/News/editorials/archives/2021/02/09/2003752021

Taïwan n'a aucune raison de se précipiter pour aider l'Allemagne

Les médias étrangers ont rapporté à la fin du mois dernier que le ministre allemand des affaires économiques et de l'énergie Peter Altmaier avait écrit une lettre au vice-premier ministre Shen Jong-chin (沈榮津) et au ministre des affaires économiques Wang Mei-hua (王美花) pour demander à Taiwan d'aider l'Allemagne à résoudre une pénurie de puces qui met en péril la reprise de son industrie automobile.

Le problème est assez simple : L'Allemagne est le plus grand partenaire commercial de la Chine en Europe. Leurs intérêts sont étroitement liés.

Selon le principe du "suivez l'argent", Berlin ne devrait pas élever ses relations diplomatiques avec Taïwan, et le gouvernement taïwanais n'a pas besoin de se précipiter.

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,089
    Total Topics
    1,376,436
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...