Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'aprés Rafale (piloté)


xav
 Share

Recommended Posts

On constate surtout que la DGA n'a absolument aucun remplaçant du Rafale en vue, a l'heure ou la chine vient encore de nous sortir un nouveau concept cette fois de futur tactic bomber et que le Pak Fa va devenir certainement le même best seller que le SU-30 ça fait peur. Que va devenir la branche aviation de combat de Dassault? le standard F-4 n'a l'air d'être qu'un upgrade électronique rien sur un nouveau moteur plus puissant et plus économe a l'heure ou les USA travaille sur le AETD  pour des futurs platformes l'avenir de l'aviation de combat en Europe est bien sombre.

Link to comment
Share on other sites

A la place de Boeing, Dassault Aviation  :lol:

Image IPB

Même en rêvant d'un MLU où la poussée vectorielle supprimerait la dérive  :P , on a du mal à faire la jonction entre le tout rafale de 2030 et le maintien d'une ligne de prod ouverte, avec un export à minima et sans commande de plus que les 180 delà faites !
Link to comment
Share on other sites

Jusqu'en 2050 c'est pas éxagéré? le problème c'est que la ligne d'assemblage Rafale risque d'être fèrmée depuis un bout de temps, et ce projet avec les brits est simplement un drone de combat subsonic pour l' attaque au sol. Il y a une sacré hypothèque sur l'aviation de combat en Europe et la capacité a développer un futur appareil va être anéantis, il faudrait plutot dors et déjà lancer un programme de remplaçant sur le long terme et fournir du travail aux usines Dassault pour le futur car si il n'y a que cet hypothétique  et peut être drone les compêtences vont disparaitre. On ne peut pas concevoir que le seul aèronef de combat a 20 ans soit un drone et qu'il n'y ai pas de remplaçant pour le Rafale, compter que sur ce drone pour essayer  de se tenir a niveau c'est vraiment ne pas prendre en compte ce que développe les autres ailleurs dans le monde. A cet horizon les J-20 et T-50 seront en service en service depuis un bon bout de temps et auront surement eux aussi évolués il y aura certainement eu des ruptures téchnologiques en matière de propulsion vu les programmes du genre ADVENT ou moteur a cycle combiné qui sont tjrs a l'étude, et parier seulement sur un Rafale rénové et un drone est un énorme risque pour la capacité de nos armées de l'air.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Jusqu'en 2050 c'est pas éxagéré?

non c'est pas exagéré le rafale et très bien conçus il va évolué tout on long de sa carrière et si un jour il devient un succès a l’export sa va permettre a l'avions d’avoir une très longue et belle vie   moi je penche sur 2070   =)

   

Link to comment
Share on other sites

Et moi pour 2220 ! A jeu du chiffre jeté en l'air qu'on n'aura pas à justifier de tout façon car nous serrons tous mort on peut aller loin :)

Les seuls choses que l'on peut voir, c'est que les avions de la génération précédente auront au moins une 40 voir 50 ans de service. Mais qu'aussi la majorité des estimations (dans tous les domaines) à plus de 10 ans sont foireuse, et que ce n'est pas parce-que que la génération précédente à eu une longue carrière que ce sera le cas de la suivante.

Link to comment
Share on other sites

Et moi pour 2220 ! A jeu du chiffre jeté en l'air qu'on n'aura pas à justifier de tout façon car nous serrons tous mort on peut aller loin :)

Hey, je compte bien être ecore vivant en 2070 moi ! ;)

Vu notre siatuation financière et la complexité des appareils le Rafale reisque quand même d'avoir une bien belle carrière.

Link to comment
Share on other sites

Hey, je compte bien être ecore vivant en 2070 moi ! ;)

Vu notre siatuation financière et la complexité des appareils le Rafale reisque quand même d'avoir une bien belle carrière.

Ouai mais tu n'auras plus de mémoire, donc tu ne te souviendra pas des pronostiques foireux fait 60 ans plus tôt sur un forum.  :lol:

Mais ceci dit il est clair que le rafale aura une belle carrière, au moins jusqu'à 2030 (cela lui ferra déjà 30 ans de carrière), très certainement jusqu'en 2040, après il devient très dur de le dire.

Link to comment
Share on other sites

tout dépend du succès que le rafale aura a l'export si vraiment personne n'en veux  sa sera un échec a la sauce concorde ou alors dassault arrive a casé  le coucou a l'inde aux EAU , bresil  etc.... et la on peu imaginé que des chaines d’assemblage seront encore en activité aux delà de 2030 et la France pourra se permettent d'acheté des rafale export pour remplacé les plus vieux .

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je ne suis pas aussi affuté que certains d'entre vous sur les choses de l'aéronautique, (en tout cas j'apprécie vos récits)

mais avec ces ventes export et une production assurée pour plusieurs année, les finances seront là pour assurer l'après Rafale, il faudrait quand même une intégration complète des industries aéronautiques militaires européennes a moyen terme.

 

Alors pour moi je le verrai ainsi:

-Forcement omnirôle

-Forcément biplace, (le vol en solo restant possible bien sur), le copilote pouvant contrôler des drones et autres taches complexes.

-Optionellement dronisé.

-Forcement biréacteur (c'est trop con de perdre un avion pour un panne moteur ou un éclat, pruneau mal placé) avec une motorisation plus puissante, moins gourmande.

-Avec une grande surface alaire, en forme  d'aile gothique, sans plans canard et sans dérive. Mais en restant manoeuvrant : conserver les tuyères vectorielles

-Dans son dérivé Marine embarqué avec des parties rabattante pour le stockage.

-Une perche de ravitaillement escamotable et des réservoirs conformes d'origine.

-Une grande soute ventrale (rotative) et deux petites de part et d'autres des réacteurs pour de l'armement air-air a l'image du F15 SE

-Le développement d'une capacité d'attaque électronique (GROWLER) et de mission SEAD

-De nombreux points d'emport a l'image du Rafale actuel.

-Furtif oui un peu :mais en ayant une SER un peu plus réduite et en essayant de brouiller les radars adverses  avec un spectra boosté, comme je l'ai lu récemment tout avion furtif aujourd'hui sera détecté demain, voir cet après midi....., donc on peu développer la furtivité, en restant raisonnable, quitte a faire quelques entorses, aux surfaces lisses. Afin de "maitriser les couts".

 

Voilà qu'en pensez vous , réaliste ?

et pour vous il serai comment ?

Link to comment
Share on other sites

L'horizon pour l'industrie aéronautique militaire européenne est vachement flou: Les avions actuels sont partis pour durer même si leur prod s'arrète bientôt, du coup il n'y a pas de besoin urgent de nouvelle plateforme. Les concepts d'emplois sont encore flous aussi: on a des protos d'UCAV, mais on ne sait pas trop comment s'en servir.

Link to comment
Share on other sites

si on fait de la prospective à moyen terme, je me demande ce que l'arrivée à moyen/long terme des arme à énergie dirigée va pouvoir changer dans le domaine des avions de combat ?

 

Est ce qu'on ne va pas voir apparaitre des espèces de super jumbo, capable d'embarquer des très gros générateur d’énergie, lourd mais très puissant (pile à combustible ? réacteur fusion ou fission nucléaire), et qui seront capable de dégommer tout ce qui rentre dans un bulle de quelques km autour d'eux (chasseur, missile), voir même capable de se défendre via des bouclier plasma ?

Bref, un espèce de gros dreadnought volant quasi invulnérable (sauf peut être face à d'autre vecteur du même type), avec un rayon d'action de long courrier, faisant office d'awacs/camion à bombe/frégate anti aérienne/etc...

Link to comment
Share on other sites

si on fait de la prospective à moyen terme, je me demande ce que l'arrivée à moyen/long terme des arme à énergie dirigée va pouvoir changer dans le domaine des avions de combat ?

 

Un "hard kill" anti missile - disons plutôt un kill de l'autodirecteur - c'est déjà un énorme bon en avant...

Link to comment
Share on other sites

Le Rafale, déjà, est là jusqu'en 2040-2050, facilement !

 

L'avenir, personne ne peut le prévoir. Mais je ne serais pas surpris qu'il se présente sous forme d'UCAV, optionnellement piloté soit en direct (avec un habitacle amovible par exemple), soit à distance depuis la place arrière d'un Rafale B par exemple.

La vraie question, je pense, sera du côté de l'aéronavale. Si on ne remplace jamais le porte-avions CDG, la question ne se posera pas. Mais si on fait l'effort de le remplacer, voire de passer à deux navires, la question se posera aussi de renforcer (et à terme de remplacer) la composante embarquée Rafale M.

Et là, pour moi, soit l'UCAV qu'on aura développé sera facilement navalisable (j'en doute), soit on se dirigera directement vers un achat sur étagère de X-47 américains, plus autonomes que ce que cherche l'Armée de l'Air, mais du coup plus adaptés à un usage parallèlement au Rafale M (monoplace).

 

Mais pour les détails (lanceur rotatif, forme des ailes etc.), ce n'est plus de la prospective, c'est juste une vision précise qui ne répond à aucun cahier des charges et est donc hautement irréaliste.

Link to comment
Share on other sites

Si le Neuron (ou son successeur) devient la "soute à bombe furtive" du Rafale, c'est sûr qu'on en a pour un bail avec le Rafale. Car on ne voit pas très bien ce qu'on peut lui ajouter de plus dès lors que l'UCAV apporte les solutions aux points perfectibles du Rafale, c'est à dire la furtivité pour les frappes du 1er jour dans un environnement fortement défendu.

 

Pour moi c'est vraiment une option où on devrait y aller résolument, sans même attendre qui que ce soit. Avec une démarche incrémentale: une 1ère version simple, disponible rapidement, qui ne peut que voler en formation avec un Rafale par exemple (ça résous en partie qq problèmes délicats comme l'insertion  dans le trafic aérien)

L'autre point c'est le ravitaillement en vol mais c'est faisable.

 

Après on peut même le vendre en option avec le Rafale pour contrer le F35.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

ca ferait parti de la feuille de route du rafale NG/ ucav type "neuron"

 

je suis d'accord, il faudrait partir d'une version minimale qui évoluera dans le temps avec une feuille de route,  une version embarqué avec capacité de ravitaillement, capable de suivre un rafale et d'obéir aux directives du nosa selon les besoins de la situation tactique à proximité du terrain d'opération, avec une capacité largage d'une bombe sur un objectif. il sera le chien d'attaque du rafale.  on sait que le neuron est ou sera déjà capable de suivre un cap et larguer une bombe.  reste à faire un "neuron" M F1

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

juste une remarque : des réservoirs conformes d'origine, ça s'appelle des réservoirs :happy:

 

Oui donc comme je l'écrivais au début du message :

 

Je ne suis pas aussi affuté que certains d'entre vous sur les choses de l'aéronautique,  :happy: 

 

Bon en fait je voulais dire que les réservoirs conformes que l'on peut voir sur certains avions, je pense au F16 d'Israel, placeur le dos de l'avion serai la norme.

Vous m'aviez compris ma pensée de toute façon...

 

​Euh au fait ce sont biens des réservoirs détachables ?

Edited by Born to sail
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,946
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...