Sign in to follow this  
stormshadow

SKYLON

Recommended Posts

A ce qu’il parait, la gravité lunaire est idéale pour faire cracrac. Rien que pour ça, j’ai hâte. Ne faites pas cette tête ! J’ai juste le sens de l’essentiel.

 

 

Test d'une première version basique du moteur pour 2019.

Ca va être intéressant a suivre. C'est je crois mon projet favoris: assez réaliste en terme technique et qui pourrait apporter beaucoup pour faire évoluer le transport spatial.

 

 

Et peut être même révolutionner le transport aérien tout court =)

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouai enfin... Le projet est quand même bien en retard sur les prévisions. Normalement les test moteur devaient être en 2017.

Ps: on remarquera quand même que le financement est ridicule pour ce projet... L'état britannique qui peine à financé 90 millions de livres...

Edited by Conan le Barbare

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouai enfin... Le projet est quand même bien en retard sur les prévisions. Normalement les test moteur devaient être en 2017.

Ps: on remarquera quand même que le financement est ridicule pour ce projet... L'état britannique qui peine à financé 90 millions de livres...

Ils avaient même prévu un vol en 2020 je crois.

Je l'avais dit a l’époque du lancement que ce n’était pas réaliste, mais c'est une startup donc c'est je dirais dans habituel de sur-vendre histoire de pousser les investisseurs a passer a la caisse.

 

Mais le projet m'a l'air réaliste sans trop de gros obstacles techniques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le groupe vaut 500 millions d'euros ? Certes, c'est très correct pour financer des recherches théoriques mais vu qu'il faut 2 a 3 milliards pour le moindre moteur a réaction, il devra passer la main pour l'industrialisation. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le groupe vaut 500 millions d'euros ? Certes, c'est très correct pour financer des recherches théoriques mais vu qu'il faut 2 a 3 milliards pour le moindre moteur a réaction, il devra passer la main pour l'industrialisation. 

Je pense que pour faire un prototype ça commence à être raisonnable. Ils ont visiblement eu des fonds du gouvernement britannique. une fois qu'ils auront un moteur qui fonctionne il pourront aller chercher plus d'argent pour passer à l'étape suivante.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, collectionneur a dit :

Tiens, au fait, avec le brexit, cela peut gêner la coopération entre britanniques et ESA ?

 

    Ben non, car l'ESA est un organisme européen qui n'a pas grand chose a voir avec l'UE même si l'UE la budgétise un petit peu, c'est un organisme a vocations nationales au sein de l'Europe ...

 Un exemple simple, la Suisse qui n'est absolument pas membre de la CEE (bien qu'elle a signé en parti Schengen et bien d'autres accords économiques avec l'UE un peu comme si elle était membre, la Suisse c'est un peu l'UE a la carte comme les GB mais en pire ... Ils n'y prennent que ce qui les arrangent a la différence des Brittons que les suisses n'en font pas parti officiellement) est un des membres les + actifs a l'ESA après la GB et l'Italie par exemple en position budgétaire et participations diverses, elle est pleinement membre de l'ESA mais ne fait pas parti de l'UE

 

   De toute façon l'ESA n'a jamais été trop la tasse de thé de la CEE pour la simple bonne raison que l'ESA est une agence européenne très "nationales" chacun y fait un peu ce qu'il y veut pour ses intérêts, les intérêts des activités de l'ESA ont une faible vocation d'intégration "fédérale" a l'UE : Du coup forcément ça ne passionne pas l'UE vu qu'il n'y a que d'intenses intérets nationaux qui bataillent entre eux la bas ... La France pour l'observation et sa diffusion nucléaire, l'allemagne pour s'en servir d'agence de domination technologique et économique, la GB pour faire survivre son industrie aéronautique qui a été économiquement balayée ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'UE est le premier budget de l'ESA devant la France et l'Allemagne. Et ensuite tout va dépendre des projets. Certains gros programmes sont portes par l'UE comme Copernicus ou Galileo et l'UE finance un certains nombre de programmes d e R&D.  Tout ça pourrait donc ne plus irriguer les entreprise UK.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, seb24 a dit :

Voire va un point plus loin

", Reaction Engines Ltd. is firming up plans to build a  fighter engine-size ground demonstrator of its reusable hypersonic propulsion system."

Cela fait écho au questionnement du PDG de DA sur savoir si les avions de combat du futur devront aller dans l'espace. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin la c'est la taille d'un moteur de chasseur. Je pense pas qu'il soit prévu de le monter sur un avion de combat. Ca reste des moteurs assez specialise et pas forcement optimum pour un chasseur. A la rigueur pour un bombardier hyperveloce.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Boeing a prit cette semaine une participation sur la société britannique qui développe Skylon. Est ce pour le développé ou piquer la technologie et se débarrasser d'un concurrent potentiel ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, collectionneur a dit :

Boeing a prit cette semaine une participation sur la société britannique qui développe Skylon. Est ce pour le développé ou piquer la technologie et se débarrasser d'un concurrent potentiel ?

L’article que j’ai posté sur ce fil explique bien la stratégie de Boeing sur ce sujet :

Le 17/04/2018 à 12:30, TarpTent a dit :

Boeing vient de prendre une participation minoritaire dans Reaction Engines, à l’origine du projet Skylon.

 

Boeing s’intéresse surtout au réacteur hypersonique Sabre :

« Boeing souhaite donc pour ses programmes hypersoniques « tirer parti des dernières avancées technologiques réalisées par Reaction Engines ». Ses ingénieurs ont notamment développé des échangeurs de chaleur évitant aux composants du moteur de surchauffer à haute vitesse. Ils ont aussi trouvé une solution pour refroidir un flux d'air de 1.000 °C à -150 °C en un centième de seconde et sans aucune formation de glace. »

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/avion-boeing-bientot-avion-hypersonique-70926/#xtor=RSS-8

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, collectionneur a dit :

@TarpTent il n'y a pas une erreur au niveau des chiffres portable le refroidissement ? - 150 degrés, c'est énorme !!!

A moi aussi ça me semble énorme, pour celà que j’ai volontairement repris cet extrait de l’article. Ceci dit, le reste de l’article est intéressant.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 4/18/2018 at 7:03 PM, TarpTent said:

A moi aussi ça me semble énorme, pour celà que j’ai volontairement repris cet extrait de l’article. Ceci dit, le reste de l’article est intéressant. 

L'air est refroidi en réchauffant l’hydrogène liquide - à -252°C - . En pratique c'est une boucle thermodynamique a l'hélium qui assure les échanges thermiques et le recyclage de chaleur. L'hélium refroidi par l'hydrogène - il fini vaporisé dans la chambre de combustion -... refroidi l'air ... l'hélium alors chauffé fait tourner un turbo compresseur qui de son coté compresse l'air à 140 bar ... l'air comprimé est mélangé a l'hydrogène gazeux ... ça brûle et ça pousse.

La consommation d’hydrogène liquide pour  refroidir l'air est supérieur a ce que peu brûler le réacteur principal ... Des petit réacteur secondaires fonctionnent comme des ramjet avec l'air admis non refroidi mélangé avec le trop d’hydrogène vaporisé. Ces petit réacteur compense en gros la traînée créée par les entrée d'air.

L'objectif est vachement ambitieux ... un engin deux fois moins lourd pour la même charge utile.

Le wiki anglais explique bien le fonctionnement https://en.wikipedia.org/wiki/SABRE_(rocket_engine)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une étape intéressante vient d’être franchie : le fameux système de refroidissement de l’air vient de passer son premier test avec succès !

« Comme l'entreprise l'a annoncé plus tôt cette semaine (le mardi 22 octobre), ses ingénieurs ont testé avec succès un composant essentiel - l'élément d'échange thermique du moteur (alias le prérefroidisseur). De plus, l'essai a porté sur des températures de flux d'air équivalant à des vitesses de Mach 5, ce qui est dans la plage hypersonique.»

« Cet essai au sol a eu lieu au Colorado Air and Space Port spécialement construit par Reaction Engines, dans le cadre du programme d'essais HTX. Il s'agissait de soumettre le prérefroidisseur à des températures de circulation d'air supérieures à 1 000 °C. 
Le prérefroidisseur a réussi à refroidir la chaleur extrême du flux d'air entrant en moins d'un 1/20e de seconde. Cela a démontré efficacement la capacité du prérefroidisseur à refroidir le flux d'air à des vitesses qui dépassent largement la limite de ce que les moteurs à réaction conventionnels peuvent tolérer. » *

« Ceci démontre efficacement qu'un composant clé du moteur peut supporter les types de vitesse dont il aura besoin pour atteindre des altitudes de 25 000 mètres (82 000 pieds). À ce point, il engagera l'élément fusée de son moteur pour atteindre une vitesse de Mach 2, ce qui le propulsera à des altitudes suborbitales. »

https://www.universetoday.com/143810/skylons-sabre-engine-passes-a-big-test/

 

1572439918-b7f033a6-1e03-4403-926a-976a7

 

 

« Ces efforts ont été soutenus par l'Agence spatiale britannique (UKSA) et l'Agence spatiale européenne (ESA) en Europe, et sous contrat aux États-Unis par la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA).
Jusqu'à présent, l'ESA a investi 10 millions d'euros (11 millions de dollars) dans le développement de SABRE par l'intermédiaire de l'UKSA, qui a également investi 50 millions de livres (64 millions de dollars) par ses propres moyens. L'ESA assure également la supervision technique du projet pour le compte de l'UKSA, qui comprenait l'examen et la validation de la conception préliminaire du cœur du moteur de démonstration du SABRE en mars dernier.»

 

 

* Note : ça ne dit pas à quelle température l’air a effectivement été refroidi... :mellow:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 10/30/2019 at 12:54 PM, TarpTent said:

* Note : ça ne dit pas à quelle température l’air a effectivement été refroidi... :mellow:

De plus de mille degrés Celsius à cent degrés Celsius.

Edited by JohnCleese

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,715
    Total Topics
    1,249,314
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries