alexandreVBCI

Darpa : projet "Avatar" pour l'armée américaine

Recommended Posts

L'armée américaine travaille actuellement sur le «projet Avatar» visant, de la même manière que les drones, à contrôler à distance des robots-soldats pour les missions de terrain.

Les robots sont-ils le futur de la guerre? Après les drones, permettant d'éloigner les pilotes des zones de conflit, l'armée américaine développe un projet de soldat robot, révèle le blog Danger Room du site américain Wired. L'Agence américaine des programmes de recherche avancée de défense (DARPA) vient ainsi d'allouer 7 millions de dollars (5 millions d'euros) sur son budget 2013 pour le «projet Avatar».

Ce dernier prévoit de «développer des interfaces et des algorithmes permettant à un soldat de faire équipe avec une machine bipède semi-autonome, et d'en faire son alter-ego» sur le champ de bataille. Le robot, qui se devra d'être intelligent et habile, pourra «inspecter une pièce à sécuriser, faire une ronde de garde et récupérer des blessés sur le terrain», et ce sur ordre de son «maître».

Contrôler des robots par l'esprit

Le nom du projet n'est évidemment pas sans rappeler le film éponyme de James Cameron, où des soldats contrôlent par leur esprit des créatures situées sur une autre planète. Si cela paraît encore bien lointain - le robot devrait vraisemblablement fonctionner de la même manière qu'un drone grâce à des commandes activées à distance -, Wired note que le Darpa a déjà subventionné il y a quelques années des recherches visant à contrôler un bras mécanique grâce ... au cerveau d'un singe. Depuis deux ans, les ingénieurs du Darpa tentent de réaliser la même prouesse avec un esprit humain. Le but de cette recherche est d'améliorer grandement le quotidien de personnes handicapées grâce à des prothèses intelligentes. Mais ces avancées pourraient être utilisées à terme pour contrôler des robots via l'esprit.

Avatar n'est pas la seule machine intelligente à bientôt se retrouver sur le champ de bataille. Le Darpa travaille aussi sur le projet AlphaDog, un robot à quatre pattes capable de porter jusqu'à 400 kg de matériel. Si AlphaDog peut reconnaître le terrain et éviter les obstacles comme des arbres ou des fosses, le robot devrait aussi pouvoir «interagir de manière naturelle avec les soldats, comme un animal dressé avec son maître». Wired note que le robot sera également capable de suivre un humain grâce à des capteurs visuels et de comprendre des ordres oraux.

http://www.lefigaro.fr/hightech/2012/02/21/01007-20120221ARTFIG00382-des-robots-pour-remplacer-les-soldats-americains-au-sol.php

Si on remplace les soldats par des robots dirigés à distance on peut imaginer supprimer à terme les véhicules. Il suffit que les robots puissent rouler/marcher vite.  Pas besoin de transporter de la bouffe ou de l'eau, les armes et équipements seront montés d'office sur le robot...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est celle-çi que je voulais mettre :

Une Intelligence Artificielle (IA) ne sera pas disponible avant des décennies, voire des siècles et il restera toujours risqué de laisser un robot prendre seul une décision, d'agir de manière totalement autonome, surtout s'il est armé.

L'avantage d'un robot dirigé à distance par un opérateur c'est de garder l'humain aux commandes, les technologies seront disponibles dans les 10 ans à venir et guider un robot au sol ne doit pas être plus difficile que de guider un drone aérien.

Un bataillon de marines au coeur des états-unis pourrait ainsi diriger un bataillon de robots bipèdes en afghanistan pouvant fonctionner 24h/24 (si les marines font des relèves).  Chaque "Avatar" ayant sa fonction : logistique, scout, arme lourde, éclaireur, etc... fabriqué en série, équipé (capteur, optique, arme, etc...) selon la mission ou la fonction.

Bref, vous prenez les droids de star wars (la menace fantôme) mais au lieu qu'ils soient dirigés par une IA stupide, ils sont téléopérés...

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une nation d’obèse assis devant leur ordinateur a faire la guerre par procuration :lol: y a plus qu'a espérer que chaque américain arrivent a controle plusieurs robot en meme temps pour combattre les hordes de petit chinois!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel progrès ! plus de problème de recrutement pour l'armée : la mémé du Delaware, l'ado boutonneux du Maryland et le chauffeur de bus obèse du Texas pourront tous (après une courte formation à l'usage du joystick) devenir des terminator T-800 en puissance.

Un "avatar" type, ça pourrait être un des robot boxeur du film Real Steel. Reste juste à lui mettre une M249 dans les mains.

L'armée américaine possède déjà des milliers de robots démineurs de petite taille (chenillés) alors passons directement à l'étape supérieure !

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le but de cette recherche est d'améliorer grandement le quotidien de personnes handicapées grâce à des prothèses intelligentes."

 

Darpa a des programmes de recherche pour aider les handicapés ????

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le but de cette recherche est d'améliorer grandement le quotidien de personnes handicapées grâce à des prothèses intelligentes."

 Darpa a des programmes de recherche pour aider les handicapés ????

Ils ont le plus gros budget au monde au niveau de la recherche sur les prothèses et ils travaillent avec tous les plus grands... c'est pas étonnant qu'ils aient réussit à créé une prothèse avec le sens du touché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant le programme Avatar.

Si j'ai bien compris,  il vise essentiellement à développer les capacités de télépresence militaire. L'enjeu principal étant de permettre au soldat de combattre par le biais d'un télédyne humanoïde, utilisant de l'équipement standard et embarqué dans des véhicules classiques.

Vous savez sans doute tous que l'Armée de terre française développe une sorte buggy de combat urbain en prévision du remplacement du Véhicule Blindé Léger: le CRAB. Pas génial question protection. Et bien figurez vous que la DARPA développe son propre "CRAB", le GXV-T. On en parle ici par exemple. Ce n'est manifestement pas un fake: lisez La survavibilité sur le champ de bataille. Entre technologie et manoeuvre. (publié par l'IFRI).

Donc la mode du combat urbain, c'est de passer du tank aux véhicules qui esquivent les gnons. C'est insensé sauf si l'on considère les contraintes budgétaires et les progrès futurs de la téléprésence.

Ah, j'allais oublier: où en est la recherche sur les micro-missiles anti-projectiles?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La télécommande, c'est bien gentil, mais c'est toujours très vulnérable via les communications.

Et si on pense généralement au brouillage, il faut aussi se dire qu'émettre permet de se faire détecter et donc attaquer.

Passer par des satellites veut dire que leur destruction sera encore plus tentante sachant d'ailleurs que la liaison retour doit être assez facile à brouiller.

On peut utiliser des liaisons très directionnelles au sol entre le front et l'arrière mais ces liaisons directionnelles nécessitent souvent une ligne de vue quasi directe.

Et une liaison directionnelle peut aussi être brouillé pour la partie retour et détecté pour la partie commande.

Donc, on comprend bien que ce genre de système ne pourra fonctionner que si tes robots de combat ont une autonomie suffisante pour se débrouiller un minimum en cas de perte de com.

Sinon, on se retrouve dans le poncif de tous les films de science fiction où en détruisant le système de contrôle, tous les robots s'arrêtent instantanément.

Il y a 2 heures, Lame a dit :

Et bien figurez vous que la DARPA développe son propre "CRAB", le GXV-T. On en parle ici par exemple. Ce n'est manifestement pas un fake: lisez La survavibilité sur le champ de bataille. Entre technologie et manoeuvre. (publié par l'IFRI).

Si je ne m'abuse, ils sortent juste d'un programme immense qui avait les mêmes objectif et qui a échoué comme une m***...

https://en.wikipedia.org/wiki/Future_Combat_Systems

Ils ont la dent dure à la DARPA !

 

J'ajoute que dire qu'un tank ne se sert que de son armure pour sa protection est assez mensonger.

Sinon, les tanks ne serait pas aussi plat et long pour coller au terrain, n'aurait pas des lance fumigènes et des détecteurs lasers.

Et les vidéos en Syrie ont largement montré des chars manœuvrant derrière des talus pour se protéger.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎28‎/‎12‎/‎2017 à 15:38, Deres a dit :

La télécommande, c'est bien gentil, mais c'est toujours très vulnérable via les communications.

Totalement d'accord. D'un autre côté, quand un analogue de VBL se prend un pruneau antichar, il vaut mieux y être présent par l'intermédiaire d'un robot de téléprésence qu'en personne.

Le ‎28‎/‎12‎/‎2017 à 15:38, Deres a dit :

Donc, on comprend bien que ce genre de système ne pourra fonctionner que si tes robots de combat ont une autonomie suffisante pour se débrouiller un minimum en cas de perte de com.

C'est bien vrai et c'est un des arguments avancés par certains en faveur du passage des télédynes aux "drones autonomes" (les robots).

Réciproquement, d'autres diront qu'il est absurde d'opposer ce genre d'argument aux télédynes de téléprésence et de continuer à employer d'autres télédynes tel les Reapers.

Moi, je pense qu'aucune arme n'est parfaite et que le télédyne de téléprésence, comme d'autres télédynes, peut procurer certains avantages dans certaines situations. Un télédyne ne peut pas totalement se substituer au robot ou à l'humain qui ont chacun un rôle tactique à jouer.

Le ‎28‎/‎12‎/‎2017 à 15:38, Deres a dit :

Si je ne m'abuse, ils sortent juste d'un programme immense qui avait les mêmes objectif et qui a échoué comme une m***...

Si tu le dis, je te crois sur parole. C'est une constante de la recherche militaire américaine qui atteint la plupart de ses objectifs par des successions de programmes abandonnés. Les échecs américains en matière technologiques sont toujours assez relatifs: il faut plutôt parler de réussites différées.

Le ‎28‎/‎12‎/‎2017 à 15:38, Deres a dit :

Sinon, les tanks ne serait pas aussi plat et long pour coller au terrain, n'aurait pas des lance fumigènes et des détecteurs lasers.

Et les vidéos en Syrie ont largement montré des chars manœuvrant derrière des talus pour se protéger.

Parfaitement d'accord mais on est quand même mieux protégé dans un Leclerc que dans un VBL ou dans un Abram que dans un Humvee en partie parce qu'ils ont une certaine masse et épaisseur de blindage.

Je m'inquiète donc du manque de protection des véhicules dont j'ai parlé plus haut dès lors qu'il y a des soldats dedans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/12/2017 à 13:26, Lame a dit :

Vous savez sans doute tous que l'Armée de terre française développe une sorte buggy de combat urbain en prévision du remplacement du Véhicule Blindé Léger: le CRAB. Pas génial question protection. 

Le CRAB est un développement de l'industriel, sur fond propre, pas un développement de l'armée de terre. Et celui ci n'a abouti à rien.

Que signifie le mot teledyne ? 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Télédyne: engin (dyne) téléopéré. Je développerai plus tard car je suis pris par le temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, g4lly a dit :

En quelle langue?

Télédyne est un mot français bien que je soupçonne qu'il doit être emprunté de l'anglais. En fait, j'ai découvert le mot dans un livre sur les drones mais je ne souviens plus duquel (j'en ai un certain nombre). Il faut que je fasse des recherches et je ne suis pas chez moi.

Une référence en attendant:

Citation

Il existe également un régiment spécialisé dans la mise en œuvre de télédynes légers

Source: http://www.befr.ebay.be/itm/insigne-de-beret-ARTILLERIE-Armee-de-Terre-FRANCE-/222651184297?hash=item33d70b74a9:g:h6QAAOSwtIBZtZPM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le prend pas mal mais utiliser un mot inconnu de Google et des dictionnaires, semblant être une françisation de vieux Grec, je ne sais pa si c'est très judicieux :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, clem200 a dit :

Le prend pas mal mais utiliser un mot inconnu de Google et des dictionnaires, semblant être une françisation de vieux Grec, je ne sais pa si c'est très judicieux :biggrin:

 

Ok, je me suis mal fait comprendre. J'essaye de clarifier.

 

"Télédyne" est un mot français que j'ai découvert dans un livre francophone sur les drones. Je suppose qu'il a été emprunté de l'anglais sans avoir aucune certitude à ce sujet; je ne suis pas linguiste. L'anglais a beau est une langue essentiellement germanique, elle a quand même subit l'influence du grec et du latin anciens donc pas étonnant qu'on en trouve des morceaux de langues mortes dedans (ex: exemple, teledyne, aerodyne, etc...) Ne nous étendons pas sur le fait qu'un terme de jargon militaire soit inconnu des traducteurs automatiques.

Donc, je n'ai pas inventé le mot "télédyne" si quelqu'un en doutait et cela veut dire "drone téléopéré" par opposition

- aux drones filoguidés,

- aux (drones) automates (ceux qui appliquent bêtement une série de directives quelle que soit la situation)

- aux drones semi-autonomes/télésupervisés (ceux qui bossent tout seul mais demande la permission pour faire certaines choses)

- aux drones autonomes/robots qui ne sont évidemment pas au stade des droïdes de Star Wars on l'a bien compris

Pour conclure, un "robot de téléprésence" n'est évidemment pas un robot: il est téléopéré. C'est un télédyne qui permet à un individu de se manifester physiquement à distance: parler, prendre des objets, etc... J'espère avoir été plus clair.

 

Pour revenir au programme Avatar, je pense qu'une partie des travaux qu'il recouvre vise à créer des télédynes humanoïdes, en partie extrapolés des prothèses bioniques développées dans le cadre de ce programme. Ce genre de télédynes permettraient de manoeuvrer un véhicule habité à distance, ce qui compense en partie l'insuffisance du blindage de certains véhicules qui sont des cercueils roulants.

Comme Deres l'a bien souligné, et je suis entièrement d'accord avec lui, ce n'est pas une solution parfaite: tout procédé à son revers de la médaille. Le tout est de choisir le moindre des maux selon les circonstances: perdre des hommes quand un véhicule sous-protégé se prend un missile ou s'exposer à certains types de cyberattaques.

 

Il y a 3 heures, Vae Victis a dit :

dyne provient du grec ancien δύναμις, dynamis (« force »).

Source : https://fr.wiktionary.org/wiki/dyne

Tu as raison mais j'ai fait un traduction contextuelle si tu veux.

Citation

Un aérodyne est le terme générique désignant tout aéronef dont la sustentation est principalement assurée par des forces aérodynamiques. Les aérodynes regroupent tous les appareils « plus lourds que l’air », dont la sustentation est assurée grâce à la portance d'une voilure fixe (avion, planeur) ou tournante (hélicoptère, autogire).

Source: Wikipedia

Tu comprends le principe...

Donc pour être puriste, oui, on peut dire que télédyne est dérivé de  "télé-" (au loin), et "-dynamis" (force). N'en faisons pas un plat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎22‎/‎02‎/‎2012 à 00:23, alexandreVBCI a dit :

Un bataillon de marines au coeur des états-unis pourrait ainsi diriger un bataillon de robots bipèdes en afghanistan pouvant fonctionner 24h/24 (si les marines font des relèves).  Chaque "Avatar" ayant sa fonction : logistique, scout, arme lourde, éclaireur, etc... fabriqué en série, équipé (capteur, optique, arme, etc...) selon la mission ou la fonction.

Note, ce que tu décris rappelle beaucoup le concept d'armée qui était visé initialement par le programme Objective Force:

-Des troupes organisées en équipes autonomes: renseignement, commandement, action, soutien communiquant par un intranet tactique.

-Les équipes de commandement propose des missions sur base des données collectées par les équipes de renseignement.

-Les équipes d'action choississent leurs missions parmi celles proposées par les équipes de commandement et peuvent requérir l'appui-feu des équipes de soutien.

Si l'on combine ton idée avec ce concept, certains opérateurs jouent le rôle d'équipe de commandement et d'autres peuvent prendre le contrôle temporaire d'avatar opérant de manière autonomes quand ils ne sont pas téléopérés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Lame a dit :

Ok, je me suis mal fait comprendre. J'essaye de clarifier.

Hum ... utilise ce que tu veux comme mot. Je me ferai juste le réflexion que ce mot n'existe pas à chaque que je le verrai :happy:

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, clem200 said:

Hum ... utilise ce que tu veux comme mot. Je me ferai juste le réflexion que ce mot n'existe pas à chaque que je le verrai :happy:

D'ailleurs il n'existe dans aucune langue recensé chez wiktionary ...

https://en.wiktionary.org/wiki/teledyne

Visiblement ce n'est pas un nom commun puisque ça a été déposé par une boite qui fabrique des sonar.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎5‎/‎01‎/‎2018 à 19:45, clem200 a dit :

Hum ... utilise ce que tu veux comme mot. Je me ferai juste le réflexion que ce mot n'existe pas à chaque que je le verrai :happy:

Persuade-toi que c'est un néologisme de mon invention si tu y tiens absolument mais est-ce tout ce que tu retiens de ce que j'ai écrit sur le programme Avatar?

Suis-je le seul à trouver les perspectives de ce programme passionnante?

Parce quand les Américains (et plus tard les Occidentaux) arriveront à faire des drones humanoïdes dans le style de ceux employés par les militaires du film Surrogate, cela changera quand même vachement la donne en combat urbain...

Les drones façon Surrogate, c'est pas dans deux siècles, c'est dans vingt ans au plus aux USA.

Edited by Lame
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà un article sur les canons électromagnétiques: Le très discret canon Pegasus

Maintenant suivez mon raisonnement:

1) Les futurs drones humanoïdes permettront de patrouiller nos villes pour rassurer la population tout en réduisant le personnel nécessaire à cette fin. Le principe est que les drones patrouillent en automatique et contacte les opérateurs quand ils détectent quoi que ce soit de suspect. Ceux-ci en prennent provisoirement le contrôle. Si nécessaire, des réservistes sont mobilisés en urgence pour compléter les rangs des opérateurs d'active.

2) Les futurs drones humanoïdes permettront également de patrouiller les abords des bases sans exposer les troupes biologiques aux embuscades. Les tactiques de harcèlement ne cesseront pas mais auront un impact moindre sur le moral des troupes et des civils.

3) Les opérateurs devront opérer depuis un bâtiment ou un véhicule. Vu l'évolution des armements, la meilleure option est un bunker: place suffisante, protection suffisante.

4) Les tanks devenant plus vulnérables, les engins prédominants deviendront des véhicules discrets et facilement remplaçables mais peu protégés. Le genre d'engin qu'il vaut mieux conduire par l'intermédiaire d'un drone plutôt qu'en personne depuis l'habitacle.

La guerre de position - construire les bunkers de téléopérateurs au bon emplacement au bon moment - redeviendrait prééminente par rapport à la guerre de mouvement; je parle de prééminence de la guerre de position, pas de disparition de la guerre de mouvement.

C'est d'autant plus probable que les armées qui seront dotés des meilleures technologie de téléprésence et auront le plus d'intérêt à s'en servir sont aussi celles qui ont le plus de tendance à se retrancher dans des "fortified compound", des bases opérationnelles avancées, des avant-postes, des postes d'observation, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,486
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,299,932
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries