Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air italienne


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

 

Deux avions Siai Marchetti S.208 de l'armée de l'air sont entrés en collision en vol lors d'une mission d'entraînement à Guidonia, dans la province de Rome. Les deux pilotes sont décédés. (R.I.P.)

https://www.ilgiornale.it/news/nazionale/tragedia-aria-si-scontrano-due-aerei-dellaeronautica-2123949.html

Deux avions de l'armée de l'air sont entrés en collision en vol lors d'une mission d'entraînement, s'écrasant près de l'aéroport militaire de la commune située au nord-est de la capitale. L'accident s'est produit vers 11h00 ce matin, mardi 7 mars. Les deux pilotes à bord des avions, deux monoplans de modèle Siai Marchetti S.208, sont décédés dans l'accident.

Les restes des deux avions se sont écrasés, l'un dans la campagne à Viale Roma, près d'une station-service, et l'autre près de maisons à Via delle Margherite, où une voiture a également été touchée et où une longue colonne de fumée noire s'est élevée. Les services sanitaires de l'Ares 118 et la police se sont rendus sur les lieux.

 

 

Edited by Paschi
Qu'ils reposent en paix et condoléances à leurs familles et équipiers
  • Sad 5
Link to comment
Share on other sites

Gros travail de prévu pour les C-27J et EC-27 J. Modernisation de l’avionique, ecran tête haute de nouvelle génération et liaison 16.

Les dix C-27J eux seront équiper d'un radar à antenne active dédié aux missions de recherches maritimes et couplé à un système d’illumination. Ils seront également modifiés pour recevoir un kit de lutte anti incendie MAFFS 

https://www.avionslegendaires.net/2023/03/actu/laeronautica-militare-engage-la-modernisation-de-ses-c-27j-spartan-ii/

Edited by Vince88370
Link to comment
Share on other sites

L'article cité contient une traduction inexacte du communiqué de presse de Leonardo concernant la modernisation de la flotte C27J.

https://www.leonardo.com/it/press-release-detail/-/detail/07-03-2023-leonardo-contract-with-armaereo-on-the-upgrade-of-the-italian-air-force-s-c-27j-fleet?f=/press-release-detail

"Leonardo et la Direction de l'armement aéronautique et de la navigabilité (Armaereo) du ministère de la Défense ont signé un contrat pour une étape importante dans la modernisation de la flotte de C-27J Spartan utilisée par l'armée de l'air italienne.

Grâce à ce contrat, le C-27J de l'Armée de l'Air bénéficiera d'une mise à jour importante de la suite avionique - basée sur l'intégration de nouveaux équipements, tels que l'ordinateur de mission, le système de gestion de vol, les affichages tête haute et tête basse, la radio et le satellite - du système d'autoprotection et d'autres mises à jour qui permettent d'améliorer encore la flexibilité et l'opérabilité de l'avion. Le système de formation sera également mis à jour en conséquence tant au niveau des dispositifs de formation (mise à jour du simulateur) que des didacticiels (matériel didactique) et des publications techniques associées. Le contrat prévoit la mise à niveau de l'avion phare, qui pourrait être suivie par la modernisation des 11 appareils restants."

Ce sont les interventions prévues.

Le communiqué de presse précise également que :
"Grâce à de multiples kits et systèmes de mission roll-on/roll-off facilement installables et transportables, le C-27J peut être rapidement transformé dans la configuration nécessaire pour mener à bien la mission opérationnelle.

En tant qu'avion de transport tactique, la large polyvalence de l'avion s'étend du transport tactique de troupes et de fret, du largage aérien de parachutistes et de matériel, de l'évacuation médicale sur le champ de bataille au transport VIP, de l'aide humanitaire et du soutien d'urgence, des catastrophes naturelles aux opérations de lutte contre les incendies.
Le C-27J peut être configuré en versions MPA (Maritime Patrol), ASW (Anti-Submarine Warfare) et C3ISR (Command-Control-Communications, Intelligence, Surveillance and Reconnaissance).

L'avion peut être équipé de radars de recherche AESA (Active Electronically Scanned Array), de systèmes électro-optiques/infrarouges, et d'autres capteurs spécifiques, indispensables pour les missions ISR (Intelligence, Surveillance, Reconnaissance), patrouille maritime, lutte anti-sous-marine (ASW) et SIGINT (Signals Intelligence), soutien aux forces spéciales et aux troupes au sol. Les capteurs qui équipent l'avion peuvent être gérés grâce à un système de mission palettisé rapidement amovible, qui analyse les données collectées et les transfère à l'équipage en temps réel.

La configuration Fire Fighter est équipée du système de lutte contre les incendies palettisé MAFFS II (Modular Airborne Fire Fighting System) de deuxième génération de United Aeronautical Corporation, le leader mondial des systèmes d'application aéroportés avancés. "

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

le général de l’armée de l’air peut demander comment vont les amiraux de la marine et les généraux de l’armée (la force armée ayant le plus de problèmes). 

Mais il n’est pas certain qu’ils parviendront à quelque chose 

Edited by nelbluprofondo
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Sur les forums italiens des voix "lourdes" rapportent une proposition officielle du gouvernement italien au japonais pour 100 M346 contre 9 P1.
C'est vrai qu'on est proche du 1er avril..... mais il reste encore plusieurs jours et puis, après tout, avec Israël cette approche a fonctionné (30 M346 vs 2 CAEW + 1 satellite)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, gianks a dit :

pour 100 M346 contre 9 P-1

Là le MAWS  ou plutôt  son remplaçant FR   et la MN aurait des questions à se poser ... D'autant  que cela irait dans le sens d'une Marina Militare de + en + ambitieuse ... Et le P-1 fut peut-être considéré ...

En Italie : le P-1 avec quels équipements   ASW  ?  

Link to comment
Share on other sites

31 minutes ago, nelbluprofondo said:

 

en fait, j’espérais un accord avec la France pour une AMP/ASW commune. Un atlantic 3 avec des moteurs à réaction.. 

mais vous n’en entendez rien 

Il y aussi la Coree du Sud qui cherche a developer un patrouilleurs maritime.  Ce serait une bonne idee pour la France de lacher officielement les Allemands et plutot faire partenariat avec l'Italie et la Coree.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...
Posted (edited)
Le 24/03/2023 à 19:53, Lordtemplar a dit :

Il y aussi la Coree du Sud qui cherche a developer un patrouilleurs maritime.  Ce serait une bonne idee pour la France de lacher officielement les Allemands et plutot faire partenariat avec l'Italie et la Coree.

Bah ! Si on veut emporter le morceau, on lance l'affaire avec l'Italie et la Corée, sans fermer la porte à l'Allemagne ; mais on démarre de suite...

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Boule75 a dit :

Bah ! Si on veut emporter le morceau, on lance l'affaire avec l'Italie et la Corée, sans fermer pas la porte à l'Allemagne ; mais on démarre de suite...

De quel "morceau" tu parles ?

Le "morceau" industriel ou le "morceau" stratégique ? 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

D'un point de vue industriel, je pense qu'à l'heure actuelle, compte tenu de la proposition de l'industrie italienne d'un PMA/ASW totalement italien basé sur un développement ad hoc du C27-J et d'une suite électronique Leonardo, cela empêche la collaboration entre l'Italie et France dans ce périmètre. Quant à une collaboration franco-coréenne...... l'industrie aéronautique coréenne est main dans la main avec celle des États-Unis.
Développer un nouveau MPA/ASW à partir de zéro avec la France au lieu d'acheter le P8 déjà en production aux USA ?
Autre que l'échange italo-japonais de 100 M346 en échange de 9 P1 dont on fantasmait récemment en Italie!!!

Edited by gianks
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, gianks a dit :

compte tenu de la proposition de l'industrie italienne d'un PMA/ASW totalement italien basé sur un développement ad hoc du C27-J et d'une suite électronique Leonardo, cela empêche la collaboration entre l'Italie et France dans ce périmètre.

Développer un nouveau MPA/ASW à partir de zéro avec la France au lieu d' acheter le P8 déjà en production aux USA ?

Solution 1: au moins elle est italienne donc européenne. Avec l'éternel    C-27 G.222 ... à moins qu'il soit largement refondu ? 

Solution de repli Ben voyons !   C'est l'éternelle pente de la facilité !  et de la Coopération d'abord avec le grand-frère.... Déçu par l'Italie si c'est le  P-8  qui gagne 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Bechar06 a dit :

Solution 1: au moins elle est italienne donc européenne. Avec l'éternel    C-27 G.222 ... à moins qu'il soit largement refondu ? 

Solution de repli Ben voyons !   C'est l'éternelle pente de la facilité !  et de la Coopération d'abord avec le grand-frère.... Déçu par l'Italie si c'est le  P-8  qui gagne 

En réalité, ma citation au P8 faisait référence à une hypothèse de collaboration franco-coréenne qui me paraît objectivement impossible compte tenu des liens industriels étroits entre les USA et la Corée.
En ce qui concerne l'Italie, la seule chose certaine est que MMI a fortement formalisé le besoin de nouveaux avions avec de réelles capacités MPA/ASW. Et dans des temps plutôt compressés qui ne coïncident pas avec ceux du programme français : la disponibilité de l'Atlantique 2 rend moins pressant pour la France le besoin d'un nouvel avion MPA/ASW. De plus, le nombre d'avions à commander ne peut pas être important et cela a des implications économiques évidentes et importantes.
Du point de vue du choix du système avion + électronique, il existe actuellement 3 options possibles.
1) L'acquisition d'une version spécialement développée du C27-J (C27-J MPA) avec une suite électronique totalement italienne et l'intégration de systèmes d'armes italiens. Cependant, les coûts et les temps de développement d'un tel programme et les capacités du produit final resteraient à voir.
2) L'acquisition du P8, avec un calendrier et des coûts beaucoup plus définissables, mais qui entraînerait l'obligation de l'électronique et du système d'armes américains (ce qui n'est évidemment pas apprécié par l'industrie italienne)
3) L'acquisition du P1 en exploitant d'éventuels accords d'échanges intergouvernementaux sur le modèle de ce qui a été fait avec Israël. Sur cette hypothèse, celle aux contours les plus flous (avec quel timing ? avec quelles possibilités d'intégration d'équipements italiens ? avec quels coûts d'acquisition et de maintenance d'un appareil aussi particulier et unique ?), se concentrent les rêves humides de nombreux passionnés nourrissent leurs espoirs dans les récentes et fréquentes rencontres de haut niveau entre les autorités italiennes et japonaises, tant politiques que militaires.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

une collaboration avec la France permettrait l’intégration des dispositifs et armes déjà utilisés. 

P8 ne transporterait que des armes américaines que nous n’utilisons pas normalement pour combattre en mer. 

C27 trop lent dans le transfert pour les besoins modernes. 

le problème d’une solution avec la France serait le timing : la mise à jour de l’atlantique II les a rendus moins stricts pour le MN

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,848
    Total Members
    1,749
    Most Online
    M1128
    Newest Member
    M1128
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...