Recommended Posts

Chaque unité des FS a ses propes missions, specialites , et tactiques. Des fois vaut mieux avoir des materiels differends, mais simples et adaptés, que de faire un programme ultra complexe en faisant rejoindre les besoins de chacun. Exemple dans l'aviation avec les F35 et A 400...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est grâce au 4X4 que l'on peut dire que ce sont des commandos de marine ? Et si oui, comment ça se fait qu'au sein du COS, les dotations en 4X4 de même gabarit ne soient pas les mêmes ? Et le calibre, c'est du 12.7 ? (ça me parait un peu plus gros quand même)

Les marins ont des exigence marines. Les Defender sont tout en aluminium - la caisse - ... ça ne rouille pas même en ambiance très iodé, ce qui explique leur préférence pour les land souvent quand il peuvent choisir.

Accessoirement avoir un parc diversifié pour des véhicule de grande distribution type 4x4 "grand public" largement diffusé n'est pas un gros problème, les pièces de rechange se trouve facilement, partout et sur le long terme, et les tarif d'origines sont déjà "serrés". Ajoute a ça le fait que les engins sont rincé au bout de deux ou trois an de service ... et l’intérêt de grouper les commandes s'estompe.

Le ministre a expliqué y a pas si longtemps que tout les FS était mobilisé, sous entendu les FS de chacune des armées, pas étonnant qu'il y ait des commandos de marines au mali en plus des autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce ne sont pas aux entreprises privés de régler la fin dans le monde

Tiens, il me semble bien quelles essayent pourtant  :oops: :oops:

joli lapsus Tactac  :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

TACTAC

Ce ne sont pas aux entreprises privés de régler la fin dans le monde ou les problèmes des pays où ils ont des concessions.

Ces pays n'ont qu'à mieux négocier ces concessions. Ils y a moins de pressions depuis la fin de la Françafrique et l'arrivée des chinois ...  

D'ailleurs, des pays s'en sortent très bien, ex : Gabon.

certes mais les multinationales en question pourraient limiter leur impact en terme de pollution et faire un geste  vis a vis de population en direct histoire de se faire mieu accepter

et pour les installations  des multinationales au niger apparemment elle sont défendues par les forces  spéciales françaises

ils devraient pas plutot faire appel a des sociétés privées de sécurité contractors

privatiser les bénéfices c'est cool mais les coûts de sécurité devraient être inclus dans les coûts d'exploitations

Share this post


Link to post
Share on other sites

certes mais les multinationales en question pourraient limiter leur impact en terme de pollution et faire un geste  vis a vis de population en direct histoire de se faire mieu accepter

et pour les installations  des multinationales au niger apparemment elle sont défendues par les forces  spéciales françaises

ils devraient pas plutot faire appel a des sociétés privées de sécurité contractors

privatiser les bénéfices c'est cool mais les coûts de sécurité devraient être inclus dans les coûts d'exploitations

Sauf qu'une entreprise qui plus est stratégique ce n'est pas juste des machines mais aussi du personnel sensible

En cas de pépin (par exemple incapacité d'une PMC a protéger les dits personnels et donc situation style POM comme en Algérie recemment)  ce sera de toute façon les SF qui iront au charbon

En ce sens le deploiement n'est pas illogique d'autant plus quand on connait l'absence d'affection de la France pour les PMCs (contrairement aux anglosaxons)

Share this post


Link to post
Share on other sites

excuse mon ignorance mais PMC c'est ? cet accronyme signifie quoi      private military corporate ?

et POM  pareil  merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

et puis rien de prouve que les sociétés ne remboursent pas les frais à l'état ( comme c'est le cas pour les soldats protégeant les bateaux de pêche au large de la Somalie ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

TACTAC

certes mais les multinationales en question pourraient limiter leur impact en terme de pollution et faire un geste  vis a vis de population en direct histoire de se faire mieu accepter

et pour les installations  des multinationales au niger apparemment elle sont défendues par les forces  spéciales françaises

ils devraient pas plutot faire appel a des sociétés privées de sécurité contractors

privatiser les bénéfices c'est cool mais les coûts de sécurité devraient être inclus dans les coûts d'exploitations

La sécurité, et la violence qu'elle nécessite parfois pour la maintenir, est de la responsabilité des états, pas des entreprises. Et pour financer cette sécurité, il y a un outil formidable qui s'appel l'impôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

PMC= private military company

POM= prise d'otages massive

J'ajouterais qu'il existe en France des SMP dont la santé financière est excellente.

Share this post


Link to post
Share on other sites

DINO

La sécurité, et la violence qu'elle nécessite parfois pour la maintenir, est de la responsabilité des états, pas des entreprises. Et pour financer cette sécurité, il y a un outil formidable qui s'appel l'impôt.

sauf quand le coût de sécurisation de l'activité dépasse largement la recette de l’impôt générée sur la dite activité

et en plus les multinationales payent des impôts les plus faibles comparé au citoyens lambda "artisan par exemple"

et s'en mettent plein les fouilles pour des montants colossaux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi aussi je pense que c'est bien vu. J'irais plus loin, sur leurs terrain il faut adopter leurs tactiques de guérira mais avec les moyens d'une armée moderne. Dans la région de Kidal arriver vite, frapper, partir, recommencer. Avec l'aviation au dessus qui taper ce qui bouge encore après un coup de pied dans la fourmilière.

effectivement en complément du dispositif que j'ai expliqué plus haut se ferait aussi par un travail plus en profondeur autour des battles group .

pour se faire ,cette tactique de guerilla serait la mission de nos FS (qui sont pour l'instant en pointe dans la reprise des ville d'importance en remontant vers le nord ) ,et qui disons "graviterait" autour des différents battles group .

lorsqu'on battle group progresse dans un une zone ,la réaction de l'ennemi serait de bougé et d'évité le contact face à une force puissante ,mais sa peu le forcer à tombé sur un autres battle group .

donc l'espace entre ses battle group deviendrait des "killling zone" ou les FS et l'aviation ,l'ALAT pourrait intervenir .

en cas de grosse surprise ,genre une grosse colonne pas forcément repéré par les moyens satellites ou d'observation aérien ,les FS pourraient toujours la  harcelé et la poussé vers les battle group qui serait aussi en mouvement comme je l'avais expliqué .

Share this post


Link to post
Share on other sites

DINO

sauf quand le coût de sécurisation de l'activité dépasse largement la recette de l’impôt générée sur la dite activité

et en plus les multinationales payent des impôts les plus faibles comparé au citoyens lambda "artisan par exemple"

et s'en mettent plein les fouilles pour des montants colossaux

<Sinon si on arrêtait le HS >

Share this post


Link to post
Share on other sites

TACTAC

certes mais les multinationales en question pourraient limiter leur impact en terme de pollution et faire un geste  vis a vis de population en direct histoire de se faire mieu accepter

et pour les installations  des multinationales au niger apparemment elle sont défendues par les forces  spéciales françaises

ils devraient pas plutot faire appel a des sociétés privées de sécurité contractors

privatiser les bénéfices c'est cool mais les coûts de sécurité devraient être inclus dans les coûts d'exploitations

Si Areva est au Niger, c'est aussi par la volonté de l'état. Pas illogique donc d'y envoyer des FS protéger le site lorsqu'il y de grosses menaces. Mais sois rassuré, la facture leur sera bien présentée !

Edit: "Les forces spéciales françaises n'interviendront pas gratuitement, et Areva se verra présenter une facture, sans doute assez salée."

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/niger-les-forces-speciales-protegeront-les-mines-d-uranium-d-areva-23-01-2013-1619466_53.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

hmmm, ca va sentir le topol dans le coin, sinon un peu d'info sur lepoint

Les forces franco-maliennes aux portes de Tombouctou

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/les-forces-franco-maliennes-aux-portes-de-tombouctou-27-01-2013-1620797_240.php

Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, porte-parole du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le mouvement touareg dont la rébellion séparatiste dans le nord du pays a été évincée par des groupes islamistes, a par ailleurs proposé aux forces militaires françaises l'aide de ses combattants, particulièrement aguerris dans le désert.

S'exprimant à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, il a déclaré que le MNLA était prêt à attaquer les forces islamistes liées à Al Qaïda, aujourd'hui en retrait. Elles se cachent selon lui dans les montagnes de Tidmane et Tigharghar, dans la région de Kidal, à la frontière avec l'Algérie.

"Le MNLA est en alerte maximale", a déclaré Assaleh.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alerte ! Un nouveau départ pour Serval, 2700 tonnes de matériel sur l'Eider, probablement un navire civil.

Quelqu'un pour m'éclairer sur cette phrase ? Je ne vois pas trop la référence.

"Mais ce départ l'illustre, Serval consomme une quantité de matériel phénoménale, du fait des limitations qui ont été imposées ces dernières années au matériel prépositionné sur les bases de la région. "

http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/un-affrete-pour-le-mali.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le JT de Fr2, reportage intéressant pour une fois:

- Des images de la foule acclamant les troupes Malienne et les FS entrées dans Gao

- Un direct depuis une localité ou des troupes sont massées près de Tombouctou. L'assaut est imminent, la pluie a fait son apparition.

- Un reportage sur la salle de guerre au MinDef. Il y a été évoqué la localisation de Moktar BelMoktar (oui oui !) ainsi que celle d'un autre chef Djihadiste.

- Un reportage sur JYLD et son soutien aux troupes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alerte ! Un nouveau départ pour Serval, 2700 tonnes de matériel sur l'Eider, probablement un navire civil.

Quelqu'un pour m'éclairer sur cette phrase ? Je ne vois pas trop la référence.

"Mais ce départ l'illustre, Serval consomme une quantité de matériel phénoménale, du fait des limitations qui ont été imposées ces dernières années au matériel prépositionné sur les bases de la région. "

http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/un-affrete-pour-le-mali.html

Leclercs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

effectivement en complément du dispositif que j'ai expliqué plus haut se ferait aussi par un travail plus en profondeur autour des battles group .

pour se faire ,cette tactique de guerilla serait la mission de nos FS (qui sont pour l'instant en pointe dans la reprise des ville d'importance en remontant vers le nord ) ,et qui disons "graviterait" autour des différents battles group .

lorsqu'on battle group progresse dans un une zone ,la réaction de l'ennemi serait de bougé et d'évité le contact face à une force puissante ,mais sa peu le forcer à tombé sur un autres battle group .

donc l'espace entre ses battle group deviendrait des "killling zone" ou les FS et l'aviation ,l'ALAT pourrait intervenir .

en cas de grosse surprise ,genre une grosse colonne pas forcément repéré par les moyens satellites ou d'observation aérien ,les FS pourraient toujours la  harcelé et la poussé vers les battle group qui serait aussi en mouvement comme je l'avais expliqué .

Franchement je pense que maintenant avec le Sentinel R1 et les Global Hawk au dessus du Mali le risque de grosse concentration de pick-up non détecté est proche de 0. Ces engins sont certainement capable de détecter tout mouvement coordonné de véhicule, des colonnes bien sur mais aussi des véhicules dispersés qui convergeraient vers un point.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le souci n'est pas tant de les détecter que d'aller les démolir. Le Sahel, c'est vaste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement je pense que maintenant avec le Sentinel R1 et les Global Hawk au dessus du Mali le risque de grosse concentration de pick-up non détecté est proche de 0. Ces engins sont certainement capable de détecter tout mouvement coordonné de véhicule, des colonnes bien sur mais aussi des véhicules dispersés qui convergeraient vers un point.

Reste à voir ce qu'il en sera de leur emploi. Ne pas oublier qu'il faut être la au bon endroit, au bon moment ! Vu les effectifs dont on parle, loin d'être pléthorique, ce n'est pas gagné.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Urgent:après Gao,serval se dirige vers tombouctou

www.cridem.org/C_Info.php?article=639033

27-01-2013 16:04 - Mali: après l'offensive éclair sur Gao, objectif Tombouctou -

Une colonne de soldats français et maliens se dirigeait dimanche vers la cité mythique de Tombouctou, au lendemain de la reconquête lors d'une offensive éclair de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, où des soldats de la force africaine se sont déployés.

L'aviation française a aussi bombardé des positions islamistes dans leur fief de Kidal, à 1.500 km de Bamako, alors que des sources font état depuis plusieurs jours d'un repli des combattants islamistes dans les montagnes de cette région, dans l'extrême nord-est malien.

Soldats français et maliens progressaient parallèlement par voie terrestre sur un autre front, en direction de Tombouctou, ville-phare de l'islam en Afrique, à 900 km au nord-est de Bamako.

Les "troupes françaises et maliennes" seront "bientôt près de Tombouctou", a assuré samedi le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault. Une perspective qui enchante des réfugiés de la ville rencontrés samedi à Mopti (centre), dont certains évoquent déjà une volonté de vengeance à l'égard des islamistes, qui ont notamment détruits des mausolées de saints musulmans et imposé une conception rigoriste de la charia (loi islamique).

"Ils nous chicotaient quand on fumait, quand on écoutait de la musique. On va leur faire payer ce qu'ils nous ont fait. Les chicoter aussi", promet ainsi Amadou, un jeune étudiant de Tombouctou, réfugié à Mopti (centre). Le bastion islamiste de Gao, à 1.200 km au nord-est de Bamako, est tombée samedi au cours d'une opération spectaculaire de l'armée française: des membres des forces spéciales bénéficiant d'un appui aérien se sont d'abord emparés de l'aéroport et d'un pont stratégique.

Puis, des soldats tchadiens et nigériens sont venus par avion du Niger voisin jusqu'à Gao, marquant de manière frappante l'entrée des troupes de la force africaine sur le théâtre des opérations malien. "La prise de contrôle de Gao, qui compte 50.000 à 60.000 habitants, par les soldats maliens, tchadiens et nigériens est en cours", a indiqué dimanche le porte-parole de l'armée française, le colonel Thierry Burkhard.

Plus de 6.000 soldats ouest-africains et tchadiens doivent à terme être déployés au Mali pour prendre le relais de l'armée française, mais ils n'arrivent qu'au compte-goutte et leur déploiement est ralenti par de sérieux problèmes de financement et de logistique. Seuls 2.000 d'entre eux sont aujoud'hui stationnés au Mali et au Niger.

L'UA salue l'action de la France

Les premiers témoignages faisaient état d'une liesse populaire mais aussi de premiers actes de pillage à Gao. Les communications téléphoniques fixes et portables sont coupées, et la zone n'est pas accessible à des observateurs indépendants. L'armée française affirmait samedi qu'il n'y avait pas de combat à Gao, mais "des opérations de harcèlement", avec des francs-tireurs.

Gao était un bastion des islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), qui y ont commis de nombreuses exactions, dont des amputations de personnes accusées de vol. Ce groupe avait affirmé samedi à l'AFP vouloir "négocier la libération" d'un otage français, Gilberto Rodriguez Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a répondu en refusant "les logiques de chantage".

D'après une source de sécurité malienne, les principaux responsables des groupes islamistes armés, Iyad Ag Ghaly le chef d'Ansar Dine (Défenseurs de l'islam) et l'Algérien Abou Zeid, l'un des émirs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) se sont réfugiés dans les montagnes de Kidal. Des positions des islamistes à Kidal et sa région ont été bombardées samedi par des avions français, selon des sources maliennes.

"Ces frappes ont notamment touché la maison de Iyad Ag Ghaly à Kidal et un camp militaire", a déclaré à l'AFP une source de sécurité. La maison du chef d'Ansar Dine, ex-militaire et ex-figure des rébellions touareg des années 1990 au Mali, a été détruite, ont ajouté des habitants.

Kidal avait été la première ville conquise par les rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), alors alliés aux groupes islamistes en mars 2012. Ils avaient ensuite été évincés de la région par leurs anciens alliés. A Addis-Abeba, le chef d'Etat béninois Thomas Boni Yayi, président sortant de l'Union Africaine (UA), a déploré devant ses pairs réunis en sommet la lenteur de l'organisation à agir pour "défendre" le Mali et "salué" l'intervention française.

Pour un habitant de Mopti, la France, engagée depuis le 11 janvier au côté de ce qui reste de l'armée malienne, contre les islamistes armés, afin d'empêcher leur progression vers le sud et Bamako puis en reconquérant le nord du pays, paie ainsi une "dette" contractée par l'ancienne puissance coloniale envers le Mali.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[...]

Pour un habitant de Mopti, la France, engagée depuis le 11 janvier au côté de ce qui reste de l'armée malienne, contre les islamistes armés, afin d'empêcher leur progression vers le sud et Bamako puis en reconquérant le nord du pays, paie ainsi une "dette" contractée par l'ancienne puissance coloniale envers le Mali.

Il ne manque pas de toupet ce Monsieur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce dimanche s’est envolé de l’aéroport de Melsbroek (l’aéroport militaire de Bruxelles Zaventem), un Airbus A-330 avec à son bord le personnel du détachement Hélicoptère (une quarantaine de personnes) et le matériel nécessaire à leur mission. Destination : Lomé au Togo. Un Iliouchine 76, affrété par l’armée belge, devrait suivre, lundi,  à destination de Bamako au Mali, transportant deux hélicoptères A109 médicalisés. Ils seront opérationnels à partir du 28 janvier servant d’évacuation médicale vers un centre hospitalier. Ils pourraient être basés à l’aéroport de Gao qui vient d’être reconquis par les forces françaises et maliennes.

http://www.bruxelles2.eu/zones/sahel/les-belges-au-depart.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce dimanche s’est envolé de l’aéroport de Melsbroek (l’aéroport militaire de Bruxelles Zaventem), un Airbus A-330 avec à son bord le personnel du détachement Hélicoptère (une quarantaine de personnes) et le matériel nécessaire à leur mission. Destination : Lomé au Togo. Un Iliouchine 76, affrété par l’armée belge, devrait suivre, lundi,  à destination de Bamako au Mali, transportant deux hélicoptères A109 médicalisés. Ils seront opérationnels à partir du 28 janvier servant d’évacuation médicale vers un centre hospitalier. Ils pourraient être basés à l’aéroport de Gao qui vient d’être reconquis par les forces françaises et maliennes.

http://www.bruxelles2.eu/zones/sahel/les-belges-au-depart.html

Bravo aux Belges, ils ne ménagent pas leur efforts !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,469
    Total Members
    1,550
    Most Online
    less4more
    Newest Member
    less4more
    Joined
  • Forum Statistics

    20,809
    Total Topics
    1,286,749
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries