Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Qu'est ce qu'il ne faut pas lire dans les commentaires des journaux généralistes. :lol:

Voilà, une perle laissé par un lecteur du parisien :

Cette reconquête est bien trop facile ... il est probable que les islamistes aient mis en place un piège qui va se refermer sur l'armée française

Bon sang, il a raison ! Kidal sera un remake de Dien Ben Phu!

Les islamistes ont placé toute leur artillerie dans les montagnes pour nous pilonner et ils ont placé un dispositif pour encercler nos troupes! :lol:

Link to comment
Share on other sites

Petit article en ANglais par contre mais ilustré ,sur les armes presente et passé de troupe française et en particulier de la Légion en afrique.

Il se demande si le FAMAS ,conviendrai autant que le MAT-49 pour le combat "house to house".....a se que j'ai compris ! Il mette aussi le point sur l'age de nos fusil de présion....

http://www.thefirearmblog.com/blog/2013/01/29/airborne-french-foreign-legion-jumps-into-timbuktu/

Link to comment
Share on other sites

Les islamistes ont placé toute leur artillerie dans les montagnes pour nous pilonner et ils ont placé un dispositif pour encercler nos troupes!

Et ils ont planqué les montagnes sous le désert pour faire bonne mesure et accroître l'effet de surprise: ils sont diaboliques ces islamistes :rolleyes:!

Link to comment
Share on other sites

Il se demande si le FAMAS ,conviendrai autant que le MAT-49 pour le combat "house to house"

Faut jamais avoir tiré avec un MAT-49 pour se poser ce genre de question... :)

Remarque que l'avantage du MAT-49 c'est son coté omnirôle car en une longue rafale tu peux toucher du fantassin planqué au rez de chaussé du sniper planqué sur le toit pour terminé par de l'anti-aérien.

A+

Link to comment
Share on other sites

Remarque que l'avantage du MAT-49 c'est son coté omnirôle car en une longue rafale tu peux toucher du fantassin planqué au rez de chaussé du sniper planqué sur le toit pour terminé par de l'anti-aérien.

:lol: :lol:

Plus sérieusement ce qui est assez bluffant pour le MAT-49, c'est sa compacité. Après le MP-5 semble faire pareil...

Link to comment
Share on other sites

Par contre il va être très important de surveiller la réaction Malienne sur cette envoie de troupe Française seul à Kidal pour négocier avec les Touaregs. Cela sera un véritable indicateur sur la possibilité d'arriver à un accord politique.

Link to comment
Share on other sites

:lol: :lol:

Plus sérieusement ce qui est assez bluffant pour le MAT-49, c'est sa compacité. Après le MP-5 semble faire pareil...

Bon, avec la MAT fallait avoir le doigt léger  8) . ET surveiller avec attention l'état du cran de l'armé pour éviter des tirs intempestifs... Mais elle a bien servi cette arme non?

Link to comment
Share on other sites

Sacré Président, ils nous avait bien eu en tout cas avec son "pas de troupes FR au delà de la boucle du Niger". Anyway, la grande majorité des fameux manuscrits sauvés, car déplacés avant l'arrivée des islamistes.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202534708596-mali-beaucoup-de-jihadistes-tues-affirme-laurent-fabius-533501.php

Plus de 90% des manuscrits de Tombouctou sont sauvés -Une grande part des manuscrits et livres précieux anciens conservés à Tombouctou ont été mis en lieu sûr avant l'arrivée des islamistes dans la ville malienne, a déclaré le responsable de ces collections à l'université du Cap, en Afrique du Sud. « Une grande majorité a été sauvée. Je pense vraiment que plus de 90% », a indiqué M. Jeppie, directeur du projet de conservation des manuscrits de Tombouctou.

Link to comment
Share on other sites

Opération sur Kidal - Les Maliens "Pas au courant...".

Incompréhension du côté de l’armée malienne.

Les militaires maliens n'étaient même « pas au courant » de l'initiative française, « en tous cas pas au niveau de l'Etat major ». C’est un militaire malien qui parle, proche du commandement de l’armée nationale. « C'est très bizarre », ajoute-t-il, même s’il préfère attendre de mieux « comprendre la situation » avant de « juger des intentions » des Français, auxquelles il avoue pour le moment « ne rien comprendre ».

Du côté de la présidence, ainsi que du ministère de la Communication, ce sont les mêmes mots qui reviennent : « aucune information », « pas au courant ». Hier soir, l’armée française a pris le contrôle de l’aéroport de Kidal, sans associer de troupes maliennes ni ouest-africaines. Des bataillons tchadiens et nigériens, partis de Gao et de Bourem, seraient cependant en route pour Kidal, signale-t-on côté malien.

Link to comment
Share on other sites

"Nous en avons tué beaucoup."

Interrogé sur une éventuelle stratégie des jihadistes consistant à se cacher pour mieux contre-attaquer par la suite, Fabius a répondu : « Nous en avons tué beaucoup. (…) Les terroristes sont désorganisés. Très atteints. Ils savent que nous pouvons écouter leurs moyens de communication, ce qui limite leur capacité de réaction ».

MIA ou MNLA ?

La question est désormais de savoir si des islamistes ou des rebelles touaregs, jusque-là alliés, tenteront de résister – activement ou passivement – à la reprise de la ville par les forces franco-maliennes. Deux entités prétendent contrôler la ville. Un groupe dissident d'Ansar Dine, qui se dit favorable aux négociations avec Bamako, le Mouvement islamique de l'Azawad (MIA). Et le Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA), par qui la rébellion avait débuté au début de 2012, mais qui avait été chassé du Nord par Ansar Eddine et Aqmi.

Le MNLA, discrédité, n’a cependant pas formellement renoncé à l’indépendance de l'Azawad, ce qui n’est en revanche pas l’objectif du MIA. Son chef, Algabass Ag Intalla, notable touareg de la région de Kidal, a affirmé sa volonté de « dialogue » et serait, si ses intentions sont sincères, un représentant crédible de la communauté touarègue pour discuter avec Bamako.

Craignant des représailles de la part de l’armée malienne, des centaines de personnes ont fui Kidal vers des villages plus au nord, vers l'Algérie, selon le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU, qui affirme que l'accès à la nourriture et aux biens de première nécessité a été sérieusement affecté par le conflit et la fermeture de la frontière.

Link to comment
Share on other sites

Bon, avec la MAT fallait avoir le doigt léger  8) . ET surveiller avec attention l'état du cran de l'armé pour éviter des tirs intempestifs... Mais elle a bien servi cette arme non?

Mon grand père, para en Algérie, le préfèrait largement au mas 36: moins chiant à transporter et plus rapidement en action lors des embuscades.

Ceci dit la doctrine des para de l'époque c'était le combat rapproché (< 50 m, avec les pertes qui vont avec).

Sinon il y avait aussi le MAC 24/29, aussi précis qu'un fusil de sniper et d'une grande fiabilité.

La bête (en indochine):

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

Opération sur Kidal - Les Maliens "Pas au courant...".

Ce militaire Malien fait semblant de pas comprendre. le Mandat Français doit inclure en tête de liste la sortie de nos otages. Si on lâche l'armée Malienne là bas, j'ai peur que ce soit un merdier direct et adios à une sortie fluide de nos otages.

Le fait qu'un petite partie des forces soit arrivée à Kidal montre bien ce que l'on expliquait hier, c'est à dire un arrangement possible avec le MNLA. On à rien à perdre à essayer. et à mon avis le MNLA à les moyens de localiser nos otages et peut être même de les récupérer.

A partir de là le gradé Malien peu bien attendre cinq minutes et pas trop faire chier ! qu'il s'occupe de former son armée celui-ci ! on est pas à 5 minutes non?

l'Armée malienne est pourri jusqu'a l'os et çà faudra bien finir par en parler. la situation Malienne découle d'une incompétence notoire des gradés Maliens.

Gentil, je veux bien ! Con pas tous de suite... >:(

Link to comment
Share on other sites

J'avoue ne pas bien comprendre pourquoi après avoir autant voulu ménager l'armée malienne a t'on si vite changé de stratégie en allant sur Kidal seul, deux jours seulement après la prise de Tombouchtou.

La peur des exactions ... on a préféré délégué aux tchadiens la reprise de la ville. D'autant que l'armée tchadienne n'a peut etre pas les effectif opérationnels dispos pour tenir la ville, alors qu'avec les tchadiens on est certains de le compétence et de leurs opérationnalité effective. A noter qu'il y a peut de soldat francais a Kidal ... le gros ce sont des FS venu en avion, donc pas grand monde, surement pas assez pour se suffire des militaire malien pour tenir la ville. L'armée malienne étant ce quel est, et Kidal étant potentiellement la zone la plus chaude, autant du fait des liens entre les locaux et les islamistes, que du fait que les islamiste auraient pu vouloir y faire un coup d'éclat.

En gros je dirait que :

- on a pas voulu que l'armée malienne risque de prendre une rouste a Kidal

- on a pas voulu que l'armée malienne puisse se livrer a des vengeance a Kidal

- on a voulu placer les tchadiens en tampon entre malien nordiste et sudiste de maniere a ménager des solution négocier avec les locaux nordistes réconciliables.

Link to comment
Share on other sites

Dans cette histoire, c'est l'attitude de l'Algérie que je ne comprend pas. Kidal, c'est leur porte, ça ne les dérange pas plus que ça que l'armée de l'ex puissance coloniale y soit? Ils n'auraient pas souhaité faire leur job eux même?

Link to comment
Share on other sites

J'avoue ne pas bien comprendre pourquoi après avoir autant voulu ménager l'armée malienne a t'on si vite changé de stratégie en allant sur Kidal seul, deux jours seulement après la prise de Tombouchtou.

Je ne vois pas vraiment de changement de stratégie, ni d'égards particuliers accordés à l'armée malienne, qui n'a fait que suivre pour s'installer dans les villes libérées.

Le cas de Kidal est manifestement différent, on touche au coeur du problème politique à l'origine de la rébellion, si les soldats maliens sont acceuillis avec soulagement à Gao et Tombouctou (malgré leur fuite qqs mois auparavant) il n'en sera certainement pas de même à Kidal. Bref, c'est pas parce qu'on dit "réinstauration de la souveraineté sur l'ensemble du territoire malien" qu'il faut faire la connerie de passer en force, là même où la force du pouvoir central ne passait plus auprès des locaux. Bref, il me parait logique de tater le terrain politique et trouver une solution satisfaisante (genre cessez-le-feu avec les touaregs et présence symbolique de soldats maliens à Kidal), une sorte d'état d'équilibre stable avant la nécessaire refondation du sytème malien.

Link to comment
Share on other sites

Dans cette histoire, c'est l'attitude de l'Algérie que je ne comprend pas. Kidal, c'est leur porte, ça ne les dérange pas plus que ça que l'armée de l'ex puissance coloniale y soit? Ils n'auraient pas souhaité faire leur job eux même?

Sutout pas, si ils interviennent ils ne pourront plus afficher leur neutralité (bienveillante avec nous) ce qui aurait un cout politique inacceptable.
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...