Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Plutot qu'un Etat Touareg "Azawad" on pourrait créer des zones et des cités franches administrées par des Touaregs dans un cadre bien précis, Laic, dotes d'une certaine autonomie... Des zones semblables pouraient être créées aussi dans d'autres pays où le probleme Touareg se pose.

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a aucun moyen pour des mecs se trouvant dans un pick-up visé n'évacuent celui-ci avant qu'il ne soit détruit ?? :rolleyes:

Le tireur le noterait dans son rapport, dans la plupart des cas le tir et le constat des effets se fait visuellement, soit via les viseur infrarouge des avion et des hélico soit avec les jumelles des FS servant d'observateur/designateur, soit avec les yeux des pilotes de F1 qui straffent au 30mm.

Je ne vois pas beaucoup de cas ou le tireurs n'ait aucune conscience de ce qui se passe dans les instants précédent l'impact.

L'incertitude c'est plus sur le nombre de personnes qu'il y a dans un véhicule en mouvement ... a priori au moins un pilote, pour les passagers de cabines on sait pas trop, pour les personnel dans le plateau du pickup on doit pouvoir facilement les compter avec les moyen d'identification/désignation. La marge d'erreur se situe donc essentiellement sur le nombre de personne en cabine, au moins un si le machin roule, zéro s'il est a l’arrêt, et au plus 3 ... en moyenne on a l’habitude de compter 4 personnels par pickup en mouvement, ca doit bien venir de statistique sérieuse sur les innombrable rezzou et reconnaissance renseignement fait sur le mode de combat des gens du désert.

Ce doit etre infiniment plus difficile de compter les victime des bombardement de bâtiment en zone urbaine lorsqu'on y a pas accès, même avec des observateurs placé a quelques centaine de mètre il est pas facile de faire un comptage de qui qui rentre qui qui sort, qui qui campe etc.

Oui bien sûr. Mais, un hélico, ça s'entend, même à 2-3 bornes...

T'es sûr de ca?! ca me semble loin 3 kilometre ... quoiqu'il en soit sur les gazelle le tireur voit la cible jusqu'a l'impact puisqu'il guide le missile tout le long, donc il verra si quelqu'un sort ou pas ...

Link to comment
Share on other sites

On peut imaginer aussi que s il y a plusieurs pick up, dès que le premier explose les autres s ils ne sont pas suicidaires abandonnent vite le leur?

Si on reprends le calcul a l envers en supposant 2-3 individus/toyota ca ferait quoi ? entre 50 et 200 4x4 detruits. Ca collerait a peu pres avec le nb de sorties aeriennes?

Link to comment
Share on other sites

Certes, mais de nuit, tu l'entends, sans trop savoir où il est et qui il vise avant d'avoir reçu le pruneaux (et bein entre les prunaux et les poires ils devaient avoir leurs 5 fruits et légumes par jours  O0)

De toute façon pour ce qui est du décompte, comme on l'a vu sur la vidéo diffusé de l'attaque du Tirgre, les attaques menés par les hélicos semblent avoir été filmé avec les pod damocles. Cela permet semble t'il (en tout cas c'est ce qu'on voit dans la vidéo) de savoir si il y avait potentiellement des gens sur le véhicule avant qu'il soit touché.

Link to comment
Share on other sites

T'es sûr de ca?! ca me semble loin 3 kilometre ... quoiqu'il en soit sur les gazelle le tireur voit la cible jusqu'a l'impact puisqu'il guide le missile tout le long, donc il verra si quelqu'un sort ou pas ...

"Sûr", non. C'est juste une intuition. Déjà qu'en banlieue parisienne j'arrive à entendre des hélico qui semblent assez loin (précisément, j'peux pas dire, j'ai pas de télémètre ;)), alors dans le désert...

Après, comme tu dis, 9 fois sur 10, le tireur doit voir ce qui se passe juste avant l'impact. Mais de là à dire que ses observations sont reprises par l'autorité centrale effectuant la comptabilité des ennemis éliminés, il y a un pas que je ne franchirai pas d'emblée.

Link to comment
Share on other sites

dans une strike au canon depuis un apache déjà tu constates que les gus sont surpris lors de l'arrivée des bullets....donc par analogie, il y a peu de chance que nos amis rebelles est eu le temps de ramasser leurs fesses des toyota et faudra aller voir si il reste la semelle fondu des godasse ou non. ceux qui sont toutefois sur le plateau ont une chance de plus d'évacuer le véhicule en plongeant...mais vaut mieux être bien près pour çà.

Sur la deuxième on voit le rebelle monté au ciel direct et il retombe ensuite car visiblement le Prophète lui refuse l'accès...

https://www.youtube.com/watch?v=JaJzejsF9mI

Link to comment
Share on other sites

Plutot qu'un Etat Touareg "Azawad" on pourrait créer des zones et des cités franches administrées par des Touaregs dans un cadre bien précis, Laic, dotes d'une certaine autonomie... Des zones semblables pouraient être créées aussi dans d'autres pays où le probleme Touareg se pose.

Oui il y a un post de Pierre_F plus haut dans la discussion qui comparait la situation des touaregs nomades avec celle des roms en Europe et envisageait une sorte de statut spécial avec un passeport particulier leur permettant de traverser leurs zones de nomadisation historiques. Dans un lien que j'ai filé plus haut (un des articles ici http://www.vitaminedz.com/fr/Tamanrasset/A-la-une/18300/Articles/1.html) les touaregs algériens se plaignaient de la forte augmentation des passeports algériens délivrés par les juges à des touaregs non-algériens alors qu'auparavant ces derniers devaient être co-optés par les notables touaregs d'Algérie pour obtenir cette naturalisation. Bref il faudra certainement en passer par une grande conférence régionale et internationale pour trouver une solution digne et donc éviter l'imposition d'un modèle centralisé pour sédentaires.

Link to comment
Share on other sites

Pour les différentes réactions aux attaques sur les pick-up, quitter les véhicules c'est pas forcément synonyme de survie car ils perdent l'eau, la nourriture les munitions, l'armement lourds, en gros tous ce qui est indispensable à leur survie.

Link to comment
Share on other sites

En comptant le temps de réaction (1s selon le code de la route =D), le freinage d'urgence sans ABS, même à 40 km/h, la deuxième fournée est passée avant que tu aies la main sur la poignée de la porte.

Si ça arrive par l'arrière de la colonne et que tes rétroviseurs sont bien réglés (c'est le reflexe de base avant même de mettre le contact, non?), le premier de la file a peut-être le temps de sortir.

Reste à savoir si un impact HOT sur un Pick-up Toyota LX ne sèche pas le poil à 5m...

En tout cas, tu as forcément du sable dans les yeux...

Link to comment
Share on other sites

http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Mali_l_armee_francaise_bloquee_a_l_aeroport_de_Kidal_par_une_tempete_de_sable_85300120131659.asp

ALERTE - Mali: l'armée française bloquée à l'aéroport de Kidal par une tempête de sable

PARIS - L'armée française est bloquée à l'aéroport de Kidal (Mali) par une tempête de sable, a annoncé mercredi le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Nous avons pris dans la nuit (de mardi à mercredi) l'aéroport de Kidal, à 1.500 km au nord-est de Bamako, a confirmé le ministre. Mais l'armée y restait bloquée par une tempête de sable, a-t-il ajouté devant la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale .

(©AFP / 30 janvier 2013 16h57)

Link to comment
Share on other sites

Faut voir. Si les islamistes cherchent à rentrer en Mauritanie ou au Sénégal, un GTIA correctement équipé pourrait être très utile dans ce secteur.

en plus des armées locales (ce qui suppose leur accord au passage, loin d'aller de soi) ? J'en doute, ça me parait un peu sur-dimensionné des VBCIs et des CAESARs pour traquer du Djihadiste en fuite.

Mieux vaudrait un bon partage de renseignements, et des actions coups de poing/aériennes. J'y verrais plutôt deux raisons:

- On a surestimé le besoin en puissance de feu, au vu de leur faible résistance

- On envisage un deal avec les Touaregs, ou ces derniers feraient le gros du boulot avec éventuellement les forces Africaines, auquel cas notre matos déjà sur place suffira, surtout une fois redéployé et concentré dans les zones à risques, après avoir fait une passation aux armées Africaines dans les zones plus tranquilles.

Link to comment
Share on other sites

Je pense aussi que l'opération a été surestimée du point de vue de l'engagement (cela dit, qui pensait que ce serait, a priori, aussi rapide ?). Mais au niveau des armées locales, c'est à nuancer.

L'armée mauritanienne est une des meilleures armées du coin, notamment ses groupes d'intervention dans le désert. Cela dit, elle n'a que peu d'effectifs, et ils doivent déjà être bien engagés. Le souci à mon sens, c'est l'armée sénégalaise en revanche. Ses soldats n'ont aucune véritable expérience du combat (à part éventuellement en Casamance et durant des opérations sous couvert de l'ONU), peu de matériel et a priori, pas tellement d'envies belliqueuses. Que vaudrait-elle face à une incursion d'islamistes aguerris et résolus ?

Link to comment
Share on other sites

Au Mali les islamistes représentaient environ 3000 hommes

on est sur des effectifs faibles, des moyens limités mais en revanche sur un terrain très (très) vaste. Il n'y a pas d'offensive massive ni de grosses "masses de manœuvre" ce sont des groupes mobiles, rapides mais ramassés.

leur nocivité vient du fait qu'ils frappent où on ne les attend guère pour le reste çà n'a pas l'effectif d'une division de Panzer Grenadiers, en revanche face à des troupes mal encadrées mal équipées et peu motivées ils sont irrésistibles

Link to comment
Share on other sites

"Stratégiquement parlant" une tempête de sable peut être exploitée par les barbus? Celle qui sévît actuellement sur Kidal peut leur offrir une quelconque opportunité (mouvement, repositionnement en vue d'une action hostile, .... fuite éperdue)  ou c'est tellement chiant que les deux camps sont scotchés et contraints de s'en protéger en attendant qu'elle cesse?

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202534708596-mali-beaucoup-de-jihadistes-tues-affirme-laurent-fabius-533501.php

... Comme vous l'aurez compris, je n'ai jamais vécu de tempête de sable...

=> [.]

Link to comment
Share on other sites

Les VBCI n'avaient de sens que si on devait se battre dans une ville, ou dans la montagne (bref là où la probabilité de prendre des tirs directes étaient les plus probable). Vu que ces deux possibilités sont écartés...

Pour la montagne pourquoi est-ce écarté ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...