Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Un document particulièrement intéressant sur la vision tchadienne des opérations militaires:

http-~~-//www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=qrNkIfsH9Oo#!

On y apprend pêle-mêle que les forces spéciales tchadiennes ont sauté sur l'aéroport de Gao, sécurisé celui-ci, ont repris la ville à ces couards de narco-trafiquants qui refusent le combat, reçu les félicitation du maire... puis ont finalement été relevées par les forces françaises :-)

:happy:

:happy: :happy:

D'un coté je préfère cela à ce que j'ai lu dans la presse malienne:

Ce sont les maliens qui avec courage ont reconquis le territoire accompagné par des alliés (la France), et ce que font le tchadiens à Kidal c'est facile une fois que l’ennemie s'est enfuit et que l'armée Française par sa puissance les protèges.

D'un coté on déconsidère d'un autre on réécrit l'histoire à son avantage.

Et puis puisque l'AML est un char ultra moderne on pourra leur revendre nos Sagaies. =)

Link to comment
Share on other sites

Un document particulièrement intéressant sur la vision tchadienne des opérations militaires:

http-~~-//www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=qrNkIfsH9Oo#!

On y apprend pêle-mêle que les forces spéciales tchadiennes ont sauté sur l'aéroport de Gao, sécurisé celui-ci, ont repris la ville à ces couards de narco-trafiquants qui refusent le combat, reçu les félicitation du maire... puis ont finalement été relevées par les forces françaises :-)

:happy:

Je savait qu'ils étaient très fort les tchadiens et que sans eux, on serait complètement à la ramasse ! =)

Sérieusement, cette propagande interne ne me gène absolument pas , on pourrait leur même leur envoyer un officier de notre armée pour venter dans leur médias toute les qualités surhumaines de leur soldats et leurs équipements dernier cri qu'ils possèdent !

On pourrait même leur attribuer les plus grands faits d'armes (qu'ils soient vrai ou pas, on s'en bran***) :lol:

Les tchadiens ont le mérite d'envoyer une vraie armée et je trouverai que ce serait "fair play "de participer à ces opérations de propagande destiné au peuple tchadien.

Mais bon le peuple tchadien n'est pas dupe, même si il estime son armée et la qualité de ses soldats, ils savent eux aussi ce qui se passe avec internet...

Link to comment
Share on other sites

Apparement (et tant mieux), leur attaques suicides sont encore très mal coordonnées et très peu efficaces.

Ils n'ont pas encore acquis l'"expertise" de leur confrère irakien ou Afghan et espérons qu'il ne l'acquiert le plus tard possible...

Le KAmikaze a voulu se jeter mais il a eu la tête arraché par sa propre charge.

Link to comment
Share on other sites

ALERTE INFO SUR BFM

Des combats se produisent en ce moment à l'intérieure de GAO entre soldats maliens et djihadistes ! :O

Ces enf*****, ils ont réussi à s'introduire en ville (ou alors c'est qu'ils n'étaient peut-être jamais partie)

et bien ca va etre l'occasion de les éradiquer
Link to comment
Share on other sites

Au même endroit que les centaines de Stinger afghans... vous savez, ceux livrés par la CIA dans les années 80, dont tout le monde craignait qu'ils ne servent à mauvais escient, et que personne ne semble avoir utilisés depuis 1989 :P

Au fait, il ne se plante pas pour les SA-7, JDM ?  :rolleyes: Il me semble que ce n'est qu'à partir du SA-14 qu'il y a eu un autodirecteur refroidi.

Sinon, outre la fragilité des SAM, leur complexité de mise en oeuvre est probablement un autre facteur qui pèse (souvenir SAS aux Malouines...  :lol:).

Link to comment
Share on other sites

Au même endroit que les centaines de Stinger afghans... vous savez, ceux livrés par la CIA dans les années 80, dont tout le monde craignait qu'ils ne servent à mauvais escient, et que personne ne semble avoir utilisés depuis 1989 :P

Au fait, il ne se plante pas pour les SA-7, JDM ?  :rolleyes: Il me semble que ce n'est qu'à partir du SA-14 qu'il y a eu un autodirecteur refroidi.

Sinon, outre la fragilité des SAM, leur complexité de mise en oeuvre est probablement un autre facteur qui pèse (souvenir SAS aux Malouines...  :lol:).

SAS Malouines c'etaient des blowpipes si je me rappelle bien cad une m***e filoguidée

Un SA7 c'est bien plus simple à utiliser

Maintenant faut avoir un minimum de savoir faire pour faire un engagement correcte dans l'enveloppe d'usage du Manpad (voir la tentative foireuse contre un avion de ligne israélien au Kenya ou Tanzanie, tirés de trop près, les missile n'ont pas eu le temps de s'armer)

Et surtout savoir les entreposer (le corps du missile c'est rien, pas contre les autodirecteurs c'est fragile)

Link to comment
Share on other sites

SAS Malouines c'etaient des blowpipes si je me rappelle bien cad une m***e filoguidée

Pendant que la British Army avait ses Blowpipe, les SAS ont reçu des Stinger. Mais leur type qui avait été formé en urgence aux USA est mort dans le crash d'un Sea King, alors quand ils l'ont utilisé, ça a été à l'arrache. Lors du débarquement à San Carlos, les SAS revenant de leur opé de diversion ont été survolés par des avions. Le premier tir de Stinger a abattu un Pucara, mais lors des deux suivants, le tireur n'a pas fait un des gestes qui fallait, et les deux Stinger ont été éjectés sans mise à feu du moteur.
Link to comment
Share on other sites

D'après l'envoyé spéciale de BFM, les combats ont éclaté lorsque des soldats maliens ont voulu procéder une interpellation de deux hommes soupsconnés d'appartenir au MUJAO et apparemment ils ont vu juste .

Du coup, le gun fight se poursuit dans les rues en ce moment...

Ce matin sur France Info, je ne sais plus si c'est un malien mais il disait que des islamistes dormaient même dans la ville.

Un malien disait qu'il en avait vu prêt de la ville de Gao en "tenu de combat" et qu'ils lui avaient demandé d'acheter de la nourriture et qu'ils avaient de grosse sommes d'argent, ce malien avait refusé et averti l'armée.

Le personne qui s'est fait sauté hier soir serait encore un jeune.

http://www.maliweb.net/news/insecurite/2013/02/10/article,126561.html

Link to comment
Share on other sites

http://www.nytimes.com/reuters/2013/02/08/world/africa/08reuters-mali-rebels-sudan.html?ref=world&_r=0

Adam said an unknown number of fighters from Mali had entered Darfur through Sudan's remote southwestern border with the Central African Republic.

"They are in Um Dafuq and other areas in the north and south of western Darfur," he said.

The Sudanese foreign ministry and army could not be reached for comment.

Radio Dabanga, a Netherlands-based Darfuri station, said local sources had reported the arrival of Mali fighters in North Darfur.

The fighters, distinguished by their look and language, had arrived with armed Land Cruisers in Kutum and Adumur in North Darfur, the station said.

Link to comment
Share on other sites

@ Philippe, tu aurais du mettre tous tes liens dans un seul message.

Le cahier RETEX consacré aux Touaregs  retrace l'historique de ce peuple et des rébellions, je viens juste de commencer à le feuilleter :

http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/cahiers_drex/cahier_recherche/Rebellions_touaregues.pdf

Ce document n'est pas très satisfaisant. Il y a des fautes de frappe ou d'orthographe (« divers affaires » au lieu de « diverses affaires » p.79, « plus la moitié du Mali » au lieu de « plus de la moitié du Mali » p. 80) qui montrent qu'il n'a pas été sérieusement relu par un relecteur différent de l'auteur. Il y a des erreurs factuelles avec la photo page 81 montrant des personnages vraisemblablement occupés pacifiquement à retaper ou entretenir un mausolée et qui porte pour légende « destruction des mausolées » et la datation au 8 janvier 2013 du début de l'offensive djihadiste (page 83). Que dire aussi de la qualification d'assassinat de la mort de Michel Germaneau, page 75, sur laquelle le doute pourtant demeure comme le remarquait Jean-Dominique Merchet : http://www.marianne.net/blogsecretdefense/AQMI-l-otage-Michel-Germaneau-est-mort-de-maladie-faute-de-medicaments_a93.html . Que dire sur le maniement des missiles sol-air par ces combattants, allégué page 13, alors que le doute demeure : http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Mali-mais-ou-sont-donc-les-missiles-sol-air-portables_a940.html ?

L'auteur est présenté comme « journaliste et officier de réserve », page 4, comme "historien de formation", page 91. Ne devrait-on pas confier les travaux de ce type plutôt à des historiens du Service historique de la Défense ? Ou à des fonctionnaires du Quai d'Orsay spécialistes de la région ?

Le rôle des Américains ou des Canadiens (1) au Mali durant les 10 ou 15 dernières années est occulté. Secret défense ? Rien sur les combats de 2011 dans la forêt de Wagadou ? http://www.rfi.fr/afrique/20110718-base-malienne-aqmi-foret-wagadou-desertee

(1) "Even basic questions about Canada’s past training for Mali’s soldiers, in 2011 and 2012, little noticed at the time, meet a wall. The Globe asked Friday how many Canadian soldiers went, and when, but still, no answers." http://www.theglobeandmail.com/news/politics/ottawas-botched-mali-message/article8028479/

Link to comment
Share on other sites

urgent:les drones américains à la chasse de belmokhtar:

www.cridem.org/C_Info.php?article=639532

10-02-2013 06:39

- Destinés officiellement à l’élimination de Belmokhtar : Des drones américains aux frontières algériennes

Le Sahel sera-t-il un nouveau Yémen ou un nouveau Pakistan ? Les évènements se succèdent dans la sous-région, apportant à chaque rebondissement un nouvel élément d'information accréditant cette thèse. La révélation faite par le quotidien américain Wall Street Journal dans son édition d'hier conforte cette orientation.

Dans son édition d'hier, le Wall Street Journal a révélé que «de hauts responsables militaires et des services de renseignement américains envisagent d'ajouter sur une liste secrète des personnes à «tuer» le nom de celui qu'on surnomme M. Marlboro». Pour ce faire, les Américains envisageraient, selon cette publication, de recourir à des drones, comme ils le font au Yémen et au Pakistan.

«Ajouter son nom à cette liste impliquerait une expansion militaire importante des Etats-Unis dans le nord-ouest de l'Afrique, à travers une extension des frappes de drones et des opérations de contre-terrorisme», a ajouté Wall Street Journal.

Pour rappel, les Etats-Unis sont déjà en «discussions très avancées» avec le Niger pour l'installation d'une base pour drones et unités des forces spéciales.

L'information a été donnée alors que l'intervention militaire française au Mali avait commencé. Selon le Wall Street Journal, la décision prise par les Américains d'ajouter Mokhtar Belmokhtar, alias Khaled Abou El Abbès, suite à la prise d'otages faite par des terroristes à la base-vie de Tiguentourine, à In Amenas. Khaled Abou El Abbès avait, rappelle-t-on, revendiqué cette attaque terroriste au nom de katibat El Moulatamine (phalange des signataires par le sang) créée par Belmokhtar en décembre 2012, peu de temps avant l'offensive lancée par l'armée française au Mali.

L'organisation terroriste auteur de la prise d'otages relève de la brigade dite «El moulatamine» dirigée par Mokhtar Belmokhtar, ancien émir de la zone 9 du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), devenu Al Qaïda au Maghreb islamique. Belmokhtar avait, rappelle-t-on, été écarté par Abdelmalek Droukdel, alias Abou Mossaâb Abdelouadoud, émir national d'Aqmi, au profit de Abdelhamid Abou Zeid, désigné par ce chef terroriste émir de katibate Tarek Ibn Ziad, auteur de l'enlèvement de 32 touristes en 2003.

Inquiétude au Sahel

Quelques semaines avant l'offensive française au Mali, Belmokhtar s'était, rappelle-t-on, installé, avec ses acolytes, à El Khalil, agglomération malienne se trouvant à 4 kilomètres du tracé frontalier avec l'Algérie et à 14 kilomètres de Bordj Badji Mokhtar. C'est à bord de dizaines de véhicules équipés de mitrailleuses lourdes que les acolytes de Belmokhtar s'étaient installés à El Khalil, dépossédant les habitants de leurs véhicules et provoquant leur fuite vers la destination la plus proche, à savoir Bordj Badji Mokhtar, déclarée, depuis quelque temps, «zone militaire» par l'Armée nationale populaire (ANP).

Il est, donc, peu probable qu'avec les frappes menées par les hélicoptères militaires et Rafale français au Mali, Belmokhtar et ses acolytes soient restés à El Khalil. Par ailleurs, l'utilisation de drones suscite l'inquiétude au Sahel. L'utilisation de cette arme a fait des centaines de morts parmi les civils en Irak, au Yémen et au Pakistan, selon des organisations non gouvernementales (ONG) internationales.

Le Washington Post a révélé, dans son édition du 5 février 2013, l'existence d'une base secrète de drones américains en Arabie saoudite. Le quotidien connaissait l'existence de cette base depuis plus d'un an mais a préféré garder le secret (partagé par d'autres médias) à la demande du gouvernement Obama, a-t-il été rapporté.

www.cridem.org/C_Info.php?article=639532

Link to comment
Share on other sites

Un reportage audio est disponible sur ''lignes de défense'', les gus se seraient infiltré en pirogue et en moto dans la nuit :

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/02/10/a-gao-place-de-la-charia-quatre-minutes-avec-le-correspondan.html#comments

Mais il s'agit d'un témoignage en OR ! C'est carrément la guerre en direct !

Les journalistes qui se plaignaient d'être loin des zones de combats et ne pas faire pouvoir faire leur travail à cause de l'armée française et...

Et bah finalement les voilà servie, aux premières loges et en plein milieu de la bataille.

Donc apparemment, les hommes du Mujao se seraient introduit durant la nuit et voudrait donc livrer une guerre de rue.

Surtout les maliens sont épaulés par nos hommes qui vont participer à la "vraie" bataille de Gao .

Je sens que nos snipers vont avoir du travail....

Bonne chance à nos gars et aux soldats maliens.

Link to comment
Share on other sites

Guerre de rues non à mon avis, car il y faudrait de plus gros effectifs et une grande complicité de la population, je pense qu'il s'agit plutôt de harcèlement à base de quelques dizaines d'hommes au maximum. Cela oblige les Français et les Maliens à maintenir des effectifs à Gao et soulage en théorie la pression au nord de Kidal, du moins c'est ce qu'ils espèrent, avec aussi le coup médiatique que serait un gros attentat (y en avait qui portaient des sacs d'après le journaliste...) faisant des victimes, françaises en particulier. Ces types infiltrés sont des sacrifiés en fait. Inconvenient de la méthode: on perd du monde et il faut le remplacer. Mais ils n'ont pas trop le choix, il faut bien qu'ils fassent quelque chose.

Link to comment
Share on other sites

je pense que les islamistes qui tentent le coup ont fait le choix de ne pas taillé la route ,car sa a du être terrible pour les barbus bombardés par notre aviation et nos FS qui leur collé au train pendant qu'ils retraitaient dans le "désert" .

ses mecs ont trouvé que se faire harcelé en plein désert s'était se faire flingué sans pouvoir rendre les coups .

rejoindre les montagnes du côté de Kidal semble avoir était plus compliqué qu'on ne peu le croire pour certains d'entre eux .

donc sa donne l'impression que s'est des actions à l'arrache pour tué du monde et aussi mourir.on essaie de faire de la propagande en même temps pour essayé de cassé l'image de la réussite Française dans la reprise du nord du pays .

n'ayant pas un gros soutien de la population ,ils se regroupent pour allé foutre le bordel avant qu'on dénonce leur présence aux alentour sans avoir trop de risque de se prendre l'aviation sur le coin de la gueule .

je trouve qu'ils vont vite pour repassé à des actions offensive ,même les talibans n'avaient pas étaient aussi vite au début de la guerre en Afghanistan après la phase offensive .ils leur fallait le temps de se reformé et d' infiltré de nouveaux le pays ,mais sa s'est pas fait en quelques semaines ,tout en sachant qu'ils avaient du soutien dans la population Afghane  .

enfin voilà pour mon analyse à chaud .

Guerre de rues non à mon avis, car il y faudrait de plus gros effectifs et une grande complicité de la population, je pense qu'il s'agit plutôt de harcèlement à base de quelques dizaines d'hommes au maximum. Cela oblige les Français et les Maliens à maintenir des effectifs à Gao et soulage en théorie la pression au nord de Kidal, du moins c'est ce qu'ils espèrent, avec aussi le coup médiatique que serait un gros attentat (y en avait qui portaient des sacs d'après le journaliste...) faisant des victimes, françaises en particulier. Ces types infiltrés sont des sacrifiés en fait. Inconvenient de la méthode: on perd du monde et il faut le remplacer. Mais ils n'ont pas trop le choix, il faut bien qu'ils fassent quelque chose.

+10

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...