Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

D'après un expert militaire français, ces cons de djihadistes continuent à utiliser leurs portables qui sont facilement repérables via satellites.

Pourquoi ne pas utiliser la technologie de localisation de communications (satellites) qui permettrait d'envoyer des missiles guidés par laser ?

Comme on fait les Russes avec l'élimination de Djokhar Doudaïev en 1996.

Link to comment
Share on other sites

Le Drian parle de combats violents pour aujourd'hui et probablement pour les jours à venir.

Donc cela voudrait dire que le ou les bans de sardines ont été localisé et que le filet est en train de se refermer petit à petit.

Pourvu que les mailles du filet ne soient pas troués et qu'ils soient assez solide.

J'espère que notre armé va pouvoir en liquider un max sans trop de perte car ces jusqu'au boutistes ne vont jamais lever le drapeau blanc et qu'ils vont tout faire pour "gagner" leur place de marthyr avec la fameuse récompense des 72 vierges qui va avec.

Bonne chance à nos soldats qui vont devoir cette fois-ci affronter des fanas dos au mur et qui n'ont plus rien à perdre....

Du côté de l'état-major, en tout cas, pas d'ambiguïté : le porte-parole de l'EMA parle de "fouiller, rechercher le contact, fixer l'ennemi et le neutraliser" et affirme que ce n'est qu'un début.

Laurent Lagneau en parle ici : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/02/20/deces-du-sergent-chef-vormezeele-un-homage-solennel-lundi-pr.html

Bien évidemment, si les forces françaises pouvaient "neutraliser" - comme on dit pudiquement - les terroristes, et surtout récupérer les otages vivants, l'opération Panthère prendrait une toute autre saveur. Bon courage aux soldats qui sont dans le vif du sujet...

Link to comment
Share on other sites

Un gouverneur local camerounais vient de déclarer triomphalement à BFM TV que les otages auraient été localisés.

Je les aime bien ces sources anonymes, mais enfin ils ne peuvent pas se taire ? Ils créent plus de problèmes qu'autre chose. :|

Link to comment
Share on other sites

D'après un expert militaire français, ces cons de djihadistes continuent à utiliser leurs portables qui sont facilement repérables via satellites.

Pourquoi ne pas utiliser la technologie de localisation de communications (satellites) qui permettrait d'envoyer des missiles guidés par laser ?

Comme on fait les Russes avec l'élimination de Djokhar Doudaïev en 1996.

Tu veux dire les telephones avec la grosse antenne noire ?

Je les vois mal utiliser les GSM la bas car le nombre d'antenne relais doit être proche de .....0 dans le massif des ifoghars. :lol:

Sinon, il ne faut pas les prendre de haut au niveau communication, ils savent très bien ce qu'ils font quand ils communiquent et ils utilisent un max de précaution et d'ailleurs de ce côté , ça doit être un enfer pour eux pour se coordonner vus que tout les moyens de communication : telephone, talkie etc... sont interdit pour eux de peur de se faire détecter...

Il ne leur reste plus que le pigeon voyageur... =)

Mais bon, ceux qui ont fait la guerre en ASTAN ont du leur apporter des nouveaux "moyens" de communiquer discrètement.

Link to comment
Share on other sites

Cocorico...

France: Leader of the Free World

Heisbourg believes that the domestic political significance of Mali is limited to the fact that “running a war competently is good for national morale. Seeing our guys doing a great job is essentially pleasing. The beauty of the Mali intervention for the French is that it’s the best of all worlds. It’s without national interest. It’s something where the French have a competitive edge. And they can do it broadly in line with American interest and do it more elegantly than the Americans would.”

The architect of the rapprochement between France and the United States was the now dimly remembered early member of the Obama administration, Gen. James L. Jones, the president’s first national-security adviser. Jones speaks fluent French, having attended high school in Paris, and struck up a warm relationship with his French counterpart, Jean-David Levitte. “As a former supreme allied commander, Europe, Jones understood better than most that the key to European cooperation lies in Paris,” says Bruce Riedel, a senior fellow of the Brookings Institution. “If you can get the French on board, everyone else will follow. If you get the British or Germans on board, it might provoke a counterreaction from the French.”

From the very beginning of the Obama administration, the message to the French, says Riedel, was that on Iraq “you were right, we agree with you, so let’s find areas where we can cooperate.” The first major area of cooperation was Afghanistan, and the decision to send more troops. “There really are very, very few allies that can project power outside their own territory like the French can. It was the British and French, now it’s really only the French. It has a military uniquely capable of projecting power.”

The final judgment on France’s interventions in Libya and Mali will take time. Its diplomatic activity on Syria has yet to stop the fighting there.

But what cannot be doubted is that France has shown itself willing to act at moments when its global peers have not. Its planes, helicopters, and paratroopers have become the steel tip in the emerging battle for democracy and stability in Africa.

Et c'est Newsweek.

L'article est assez long, je n'ai pas tout mis.

http://www.thedailybeast.com/newsweek/2013/02/18/france-leader-of-the-free-world.html

Très intéressant cet article. Le genre d'opinion totalement extérieure sur notre pays qui fait plaisir à lire, par le côté insolite de l'analyse et l'apparence apolitique du propos. Ca va bien au dela de l'intervention au Mali, qui est replacé dans le contexte plus global de la politique intérieure et extérieure. Que du bon.

Link to comment
Share on other sites

Cameroun : une équipe de gendarmes français au Cameroun pour mener l’enquête sur l’enlèvement des sept français

Le ministère de la Défense français a annoncé ce mercredi 20 février l’envoi dans le nord du Cameroun d’une «équipe de gendarmes» dont la mission est «d’établir les constats nécessaires à l’enquête» lancée après l’enlèvement de sept français, dont quatre enfants, mardi. Le ministère de la défense a par ailleurs expliqué que ces gendarmes étaient «protégés par des militaires français». Des déclarations qui semblent confirmer celles du gouverneur de la région du Grand Nord camerounais, qui affirmait un peu plus tôt ce mercredi que des «forces spéciales françaises sont arrivées (ce mardi) de N'Djamena pour contribuer à l'enquête

Le coup des gendarmes qui débarquent, je ne vois vraiment l'utilité de la chose.

Par contre , le COS n'est pas là pour faire une quelconque recherche que ce soit.

Ils sont plutôt là pour intervenir au cas où les otages seraient vraiment localisé mais je doute que les nigérians nous laissent faire...

Link to comment
Share on other sites

Reportage intéressant sur une patrouille des nouvelles forces spéciales Maliennes à Gao. On y voit l'ambiance, la manière dont sont dénoncées certaines personnes, les moyens d'appréciation de l'armée et leurs méthodes (pas de torture a priori).

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/mali-a-gao-la-patrouille-de-routine-de-l-armee_1222746.html

Et un article sur cette nouvelle force de commandos Maliens. ni bérets verts ou rouge, simplement le bon grain de l'armée Malienne. Motivés, disciplinés, professionnels. A tel point qu'ils auraient coopéré (et continuent de le faire) avec les FS dès le début de l'intervention.

Problématique évoquée: vont-ils accentuer les tensions et les jalousies au sein des FAM ou au contraire susciter l'inspiration ?

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/les-forces-speciales-maliennes-laboratoire-d-une-armee-en-renovation_1222747.html

Link to comment
Share on other sites

Le coup des gendarmes qui débarquent, je ne vois vraiment l'utilité de la chose.

Par contre , le COS n'est pas là pour faire une quelconque recherche que ce soit.

Ils sont plutôt là pour intervenir au cas où les otages seraient vraiment localisé mais je doute que les nigérians nous laissent faire...

Les gendarmes sont des militaires de la gendarmerie qui est la force armée chargée de missions de police, pouvant exercer également des missions de police militaire, mais aussi plus spécifiques.Et il y a une unité spécifique parfaitement apte à cette mission.

http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/fre/Sites/Gendarmerie/Presentation/GIGN

http://www.lepoint.fr/monde/des-gendarmes-francais-au-cameroun-pour-enqueter-sur-le-rapt-de-sept-francais-20-02-2013-1630230_24.php

Link to comment
Share on other sites

Les gendarmes sont des militaires de la gendarmerie qui est la force armée chargée de missions de police, pouvant exercer également des missions de police militaire, mais aussi plus spécifiques.Et il y a une unité spécifique parfaitement apte à cette mission.

mission de police au Cameroun ? un pays souverain ?

Police militaire, oui, avec nos militaires....

hum... qu'ils soient là pour mettre la pression sur leurs homologues locaux, officieusement, amicalement, peut etre

apres, sinon, je ne vois pas

Link to comment
Share on other sites

M. Dion Ngute a, par ailleurs, précisé que « les ravisseurs et leurs otages s’étaient dirigés vers le Nigeria tout d’abord en voiture, mais que celle-ci était tombée en panne. Ils ont alors continué à moto ».

http://infosgabon.com/?p=23809

"Hier (mardi), une équipe de gendarmes français s'est rendue sur les lieux de l'enlèvement, en accord et en étroite coordination avec la police camerounaise, afin d'établir des constats nécessaires à l'enquête", a déclaré mercredi le ministère français de la Défense.

Ces enquêteurs "étaient protégés" par d'autres militaires français, a ajouté le ministère, sans préciser, comme l'a annoncé la chaîne d'informations France 24, s'il s'agissait de membres des forces spéciales.

http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/france/des-gendarmes-francais-au-cameroun-pour-enqueter-sur-le-rapt-de-sept-francais-193965.php

Le but est d'empêcher que les enquêteurs se fassent prendre en otage à leur tour, ce qui... ferait désordre.

Link to comment
Share on other sites

Je trouve que c'est un peu tiré par les cheveux cette explication, à ce que je sache les enquèteurs français allait être escortés eux-mêmes par des militaires camerounais qui ont tout ce qu'il faut pour répondre en cas d'attaque.

De toute façon, je trouve cela inutile d'envoyer des enquèteurs pour enquèter sur quoi ?

"Ok, Ils ont été enlevé à tel endroit et de tel manière ."

Et puis après, on fait quoi ?

On lance un avis de recherche sur interpol ?

Link to comment
Share on other sites

Je les aime bien ces sources anonymes, mais enfin ils ne peuvent pas se taire ? Ils créent plus de problèmes qu'autre chose. :|

Ce n'est pas une source anonyme. Augustine Awa Fonka est effectivement gouverneur de la région Extrême-Nord du Cameroun :

Qui est Augustine Awa Fonka?

A 53 ans révolus, Augustine Awa Fonka est le tout 1er gouverneur du nouveau septennat de Biya placé sous le signe des grandes réalisations.

Né le 11 Avril 1959 à Akum, dans l’arrondissement de Santa, département de la Mezam, région du Nord-Ouest, Augustine Awa Fonka, qui hérite son tout premier poste de gouverneur de région, suite au décret présidentiel du 14 mars 2012, est un administrateur pétri d’expérience.

Augustine Awa Fonka Par Célestin Tabouli Succès

http://www.leseptentrion.net/2012/04/9394/  

Selon les informations recueillies auprès de l’autorité administrative, ce sont quatre individus à bord des motos, armés et non encore identifiés qui ont enlevé les sept touristes français. La prise d’otage a eu lieu à quelques mètres seulement de la frontière entre le Cameroun et le Nigéria à environ 7 Kilomètres de la ville de Dabanga dans l’arrondissement de Logone Birni, département du Logone-et-Chari. Les sept Français issus d’une même famille sont composés de trois adultes et quatre enfants.

(...)

Des informations font état de ce que ces derniers se rendaient au parc national de Kalamaloué à une trentaine de kilomètres de Kousseri, après avoir passé la nuit au campement de Waza.

Les sept touristes français ont été tenu en respect quelques minutes par des ravisseurs et puis enlevés à bord d’un véhicule de marque Mitsubishi (...) abandonné par les preneurs d’otage et puis retrouvé plus tard enfoncé dans la boue par les autorités Camerounaises. Ledit véhicule dont les clés ont été emportées par les ravisseurs se trouve actuellement à la Brigade de gendarmerie de Dabanga. Les quatre preneurs d’otage apprend-t-on ont ensuite pris la direction de la république fédérale du Nigéria à l’aide d’une auraient voiture qu’ils auraient interceptée. Informée, une unité de l’armée française s’est rendue sur place pour s’enquérir de la situation.

Célestin Tabouli Succès 20/02

http://www.leseptentrion.net/2013/02/pas-de-nouvelles-des-7-touristes-francais-enleves-a-la-frontiere-cameroun-nigeria/

Gageons que cette Mitsubishi va être passée au peigne fin.

Link to comment
Share on other sites

Claudio, si t'as des conseils à leur donner sur comment ils doivent/devraient faire leur job, contacte les, n'hésite pas  =(

Mon post était volontairement provocateur car je suis persuadé qu'ils ne sont pas la bas pour enquêter mais plutôt pour assurer un "soutien " au cas il y aurait une intervention. C'est ma déduction.

Peut être que j'ai tord mais je ne crois pas à cette enquête.

Link to comment
Share on other sites

en parlant de prise d'otages avec des enfants Français  ,il y en a une qui s'était déroulé à Djibouti en février 1976 ,31 enfants français dans un bus .

opération que peu de monde se rappel de nos jours ,mais quand on voit comment sa s'est passé on perçoit la complexité de la situation .

comme on peu le constaté ,l'armée de terre a était de la partie dans la libération des enfants .

En février 1976, des militants indépendantistes du Front de libération de la Côte des Somalis (FLCS) prennent en otage un autobus d'enfants à Djibouti. Le lendemain, une compagnie de légionnaires parachutistes donne l'assaut pour libérer les otages. Cet événement, en montrant les difficultés du maintien de la présence coloniale française à Djibouti, est une étape importante dans l'accession à l'indépendance du territoire.

la suite ici .

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_d'otages_de_Loyada

Link to comment
Share on other sites

Au Mali, les djihadistes se droguent à la kétamine

C'est la grande question qui animait les discussions entre soldats maliens. Au-delà de la puissance de feu des djihadistes, comment se fait-il que leur détermination et leur rage aveugle au combat étaient si extraordinaires? Sur ce sujet, les témoignages des soldats sont nombreux. Le commandant "Moh", actuellement à Gao, confirme: "Je me souviens d'un gars blessé, pendant l'attaque de Konna. Il se trouvait à 100 mètres, ses intestins sortaient, mais il continuait d'avancer vers moi... " Le récit d'interrogatoires de police plutôt musclés semble confirmer que les djihadistes n'ont pas que l'idéologie pour moteur: "Le suspect avait la cuisse ouverte, se souvient un autre militaire. On lui a mis du sel, du piment... Il n'a pas bougé. Il n'a donné aucun nom.

"Au check-point installé sur la route de Bourem, au nord de Gao, les soldats ont vu des kamikazes continuer d'avancer, malgré les tirs de l'armée malienne, pour faire sauter leur ceintures d'explosifs au plus près des militaires. A Gao, aussi, un suspect arrêté par la population semblait hilare et indifférent à son sort.  

La foi et les convictions idéologiques n'expliquent pas tout. Lors d'une patrouille opérée par les forces spéciales, des seringues et une boîte en carton ont été trouvés dans le domicile d'un habitant de Gao, complice du Mujao. A l'intérieur, de la kétamine - un puissant anesthésiant pour animaux, souvent utilisé comme drogue en Europe. Depuis cette découverte, on comprend mieux à quoi "carburent" les djihadistes, convaincus ou non.  

Pour autant, cette trouvaille n'enlève rien à la terreur que les djihadistes suscitent chez certains militaires, musulmans en grande majorité, avec des croyances animistes fortement ancrées. Parés de leurs grigris pour partir au combat, dans l'espoir de faire dévier les balles ou d'éviter les accidents de voiture, de nombreux soldats sont désarmés face au spectacle de combattants indifférents aux tirs et aux tortures.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/au-mali-les-djihadistes-se-droguent-a-la-ketamine_1222326.html

Link to comment
Share on other sites

De toute façon, je trouve cela inutile d'envoyer des enquèteurs pour enquèter sur quoi ?

"Ok, Ils ont été enlevé à tel endroit et de tel manière ."

Et puis après, on fait quoi ?

On lance un avis de recherche sur interpol ?

Mon post était volontairement provocateur car je suis persuadé qu'ils ne sont pas la bas pour enquêter mais plutôt pour assurer un "soutien " au cas il y aurait une intervention. C'est ma déduction.

Peut être que j'ai tord mais je ne crois pas à cette enquête.

Tu es persuadé de beaucoup de choses alors la question à 1000 boules c'est : est ce que tu sais qui sont les ravisseurs ?

Je t'aide : même le MAE n'est pas sur entre Boko Haram, Ansaru, un autre groupe dissident, les coupeurs de route, les pirates de brousse, des pillards tchadiens ou nigerians .....

d'ou l'utilité possible des gendarmes

Link to comment
Share on other sites

http://www.maliweb.net/news/armee/2013/02/20/article,128980.html

l'absence de l'Armée Malienne à Kidal mis en perspective, donne un autre éclairage à la situation militaire sur la zone.

la question que je posais il y a quelques temps !

le Mali récupérera t-il le nord ? La France et de fait l'Armée Française ont t-elles déjà actés la partition sans vouloir le dire.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...