Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

plusieurs sources raporte le role du qatar dans la monté en force de islamiste apres la prise du territoire par le MNLA en mars dernier , lors que les salafiste on chassé les touareg du MNLA des avion d'aide "humanitaire" ont atterie a GAO sous contrôle du MUJAO , aucun autre pays ou organisation humanitaire n'a pu travailler labas ..

il est impossible que les groupe terroristes est pu prendre le contrôle de se territoire sans aide extérieur .

d'ailleur le MNLA a accusé plusieurs fois le Qatar de soutenir les islamistes dans le nord du mali

Link to comment
Share on other sites

Qatar, Qatar encore Qatar ...

Il faudrait quand même ce méfier sur les accusations portées, il y a l'entité de l'état du Qatar qui est une chose ...

Et il y a ce que certains qataris a l'étranger peuvent faire, un peu de la même manière qu'il y a eu un problème entre image de l'arabie saoudite et le pointage du doigt d'oussama bin laden qui a amené a des confusions liant les 2 ...

Il est peut être même fort possible que de nombreuses instances qataris a l'étranger ne soient que de récents biais infiltrés par les salafistes de la péninsule arabe qui aurait trouvé un nouveau moyen bien pratique pour faire voyager et pénétrer leur capacité de nuisance a l'étranger, en ce servant comme par exemple ici : d'une organisation humanitaire qatari ...

Il se pourrait simplement que ce qui reste d'al quaeda dans la péninsule arabe : ait parié en pénétrant les ONG arabes pour conserver une influence, ils ont de l'argent, mais était devenu surement beaucoup + difficile pour eux de faire transférer, utiliser ce fric a l'étranger avec l'étranglement des réactions saoudiennes, US ect

Une fois a l'étranger sous les couleurs du qatar sous forme d'ONG, le qatar pourrait n'avoir aucun moyen d'action contre eux, comme aucun intéret a ce que cela s'ébruite de trop non plus (soit coincés pour éviter de salir le pays au maximum, en cachant sous le tapis un problème contre lequel ils sont impuissants)

Par ce que si on y regarde bien, islamiquement parlant le Qatar est un pays un brin trop libéral sur bien des plans (beaucoup même) pour qu'il puisse y avoir des liens sérieux entre le gouvernement qatari et les salafistes ... L'un des meilleurs emblême libéral : al jazzira ... Mais aussi tout ce qu'on peu faire au Qatar en tant que touriste ect qu'on ne peut pas en Arabie Saoudite (ceci dit ça concerne aussi les autres pays de la péninsule comme les UAE et l'OMAN qui sont aussi libéraux dans les mêmes domaines et acceuillent beaucoup de touristes arabes qui y viennent "souffler" islamiquement parlant : soit enfreindre des interdits trop lourds dans le royaume saoudien)

Ceci dit : le Qatar est un pays qui a besoin comme les autres pays de la péninsule de s'assurer un avenir économique autre que le pétrole sous 30 ans, et a donc besoin de se construire une influence économique extérieure notamment dans le monde arabo-musulman, soit potentiellement un autre biais que les salafistes peuvent infiltrer dans ce pays ...

C'est complexe et il y a de bonnes chances que le problème soit bien Qatari sans que l'entité du gouvernement du Qatar ne soit réellement impliquée, coupable ... Mais victime du problème elle aussi, a cause de la répression potentielle en Arabie saoudite qui aurait fait déménager Al Quaeda chez eux

Link to comment
Share on other sites

Qatar, Qatar encore Qatar ...

Il faudrait quand même ce méfier sur les accusations portées, il y a l'entité de l'état du Qatar qui est une chose ...

Et il y a ce que certains qataris a l'étranger peuvent faire, un peu de la même manière qu'il y a eu un problème entre image de l'arabie saoudite et le pointage du doigt d'oussama bin laden qui a amené a des confusions liant les 2 ...

Il est peut être même fort possible que de nombreuses instances qataris a l'étranger ne soient que de récents biais infiltrés par les salafistes de la péninsule arabe qui aurait trouvé un nouveau moyen bien pratique pour faire voyager et pénétrer leur capacité de nuisance a l'étranger, en ce servant comme par exemple ici : d'une organisation humanitaire qatari ...

Il se pourrait simplement que ce qui reste d'al quaeda dans la péninsule arabe : ait parié en pénétrant les ONG arabes pour conserver une influence, ils ont de l'argent, mais était devenu surement beaucoup + difficile pour eux de faire transférer, utiliser ce fric a l'étranger avec l'étranglement des réactions saoudiennes, US ect

Une fois a l'étranger sous les couleurs du qatar sous forme d'ONG, le qatar pourrait n'avoir aucun moyen d'action contre eux, comme aucun intéret a ce que cela s'ébruite de trop non plus (soit coincés pour éviter de salir le pays au maximum, en cachant sous le tapis un problème contre lequel ils sont impuissants)

Par ce que si on y regarde bien, islamiquement parlant le Qatar est un pays un brin trop libéral sur bien des plans (beaucoup même) pour qu'il puisse y avoir des liens sérieux entre le gouvernement qatari et les salafistes ... L'un des meilleurs emblême libéral : al jazzira ... Mais aussi tout ce qu'on peu faire au Qatar en tant que touriste ect qu'on ne peut pas en Arabie Saoudite (ceci dit ça concerne aussi les autres pays de la péninsule comme les UAE et l'OMAN qui sont aussi libéraux dans les mêmes domaines et acceuillent beaucoup de touristes arabes qui y viennent "souffler" islamiquement parlant : soit enfreindre des interdits trop lourds dans le royaume saoudien)

Ceci dit : le Qatar est un pays qui a besoin comme les autres pays de la péninsule de s'assurer un avenir économique autre que le pétrole sous 30 ans, et a donc besoin de se construire une influence économique extérieure notamment dans le monde arabo-musulman, soit potentiellement un autre biais que les salafistes peuvent infiltrer dans ce pays ...

C'est complexe et il y a de bonnes chances que le problème soit bien Qatari sans que l'entité du gouvernement du Qatar ne soit réellement impliquée, coupable ... Mais victime du problème elle aussi, a cause de la répression potentielle en Arabie saoudite qui aurait fait déménager Al Quaeda chez eux

il n'y a pas de fumé sans feu , méme l'ex-chef de la DST le fait remarquer

http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,19604.0.html

Link to comment
Share on other sites

Le contrôle total est impossible mais reprendre les villes (la très grande majorité de la population est concentré dans les villes) et repousser les islamistes dans le désert est possible. ça les privera de moyens financiers et de logistique.

Leur "armée" est bidon : 5 % de fanatiques et 95 % d'opportunistes sans expérience militaire qui s'enfuiront ou qui changeront d'alliance au premier coup de feu.

Militairement ils sont aux abois et sont contraints de menacer d'exécuter les otages pour empêcher une intervention qui les conduiraient à une humiliante déroute. Ils n'ont aucune arme lourde, aucun soutien de pays voisin ou parmi la population et aucune stratégie. Ils ont même réussis à se mettre à dos les touaregs du MNLA.

En attendant ils font la fiesta dans ce nouvel havre Sahélien, l'entrée est gratuite et les forces locales sont incapables de les réduire.

Quand on regarde l'évolution de la situation globale depuis dix ans sur cette bande de terre qui va de la Mauritanie à la Somalie, de ce qui se passe au nord(Egypte, Libye et Tunisie) ou dans la péninsule Arabique avec le Yemen je sais pas qui est au abois moi?

En plus les américains vont nous aider.   

Ce sera chère et sans garantie de succès.

Link to comment
Share on other sites

Les forces armées maliennes sont en pleine confusion, démotivées et divisées suite au coup d'état, sous-équipées et éparpillés sur un territoire gigantesque. En plus le pays faisait l'objet d'un blocus et ne pouvait acheter des armes.

Les forces d'AQMI en attaquant chaque camp militaire l'un après l'autre (en s'équipant au passage avec les armes et l'essence volées au fur et à mesure de leur progression) les ont fait fuir.

Il n'y a pas vraiment eu de combats et malgré les menaces d'AQMI de marcher sur Bamako, ils n'ont rien fait : pas assez de moyens, pas assez d'hommes, une logistique approximative et des villes "conquises" qu'ils ne peuvent contrôler que par la violence et les menaces.

Plusieurs groupes de pillards réunis ne font pas une opposition crédible face à un contingent de la Cédéao bien équipé, formé et disposant de moyens de soutien et de logistique efficaces soutenus par la France, les USA... et d'autres :

L’UE a indiqué, dans une déclaration finale, qu’elle “examinera la question du soutien à la force militaire internationale dont le déploiement est envisagé dans le cadre de la résolution 2071 du Conseil de sécurité des Nations unies” et “accélèrera la planification d’une éventuelle mission militaire dans le cadre de la PSDC (ndlr, Politique de défense et de sécurité commune) en vue de contribuer à la réorganisation et à l’entraînement des forces de défense maliennes.”

(...) Si le Royaume-Uni et l’Espagne sont prêts à y participer, les intentions d’autres Etats membres restent encore à être précisées. Et le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, aura sans doute encore beaucoup à faire pour convaincre les autres capitales européennes de contribuer à cette opération.

http://www.opex360.com/2012/10/22/lunion-europeenne-examinera-un-soutien-militaire-pour-la-reconquete-du-nord-mali/ 

Link to comment
Share on other sites

Vu qu'Ils menacent de tuer nos otages devons nous aussi considérer les habitants des villes conquises comme des otages sous la menace de mort et quelles répercussions cette possibilité induit sur nos modes d'actions?

Vu la porosité de la région les djihadistes disposent ils d'un dispositif dormant établis ou en construction sur nos arrières Africaines?

Mais on s'en fout on est les plus fort et eux sont des cons fanatisés, ça sent la défaite.

Link to comment
Share on other sites

le MNLA dément l'arrivé massive de djihadiste annoncer dernièrement par une source "anonyme" malienne , apparemment les islamistes cherchent a dissuadé une intervention militaire dans leurs tout nouveau bastion au nord mali

Mali: pas d'afflux de jihadistes (rébellion)

La rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a démenti "formellement" lundi un afflux de jihadistes soudanais et sahraouis dans le nord du Mali, y voyant une "intoxication" destinée à décourager une intervention armée internationale. "L'arrivée de convois de combattants jihadistes du Soudan et du Sahara occidental est une information archi-fausse.Nous démentons formellement", a déclaré Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, l'un des responsables du MNLA vivant à Ouagadougou.

Des témoignages, confirmés de source sécuritaire malienne, ont fait état de l'arrivée ce week-end de "centaines" de jihadistes venus du Soudan et du Sahara occidental et prêts se battre au côté des groupes islamistes occupant le nord du Mali depuis près de sept mois, en cas d'intervention armée internationale.

Il s'agit d'une "intoxication pour intimider les armées internationales qui veulent intervenir dans le nord du Mali", a poursuivi ce responsable. "Nous reconnaissons qu'il y a depuis longtemps quelques Soudanais dans les forces du Mujao (Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, l'un des groupes islamistes du Nord), dont l'un est au commissariat de Gao (l'une des grandes villes de la région) pour l'application de la charia" (loi islamique), a-t-il seulement admis.

http://www.europe1.fr/International/Mali-pas-d-afflux-de-jihadistes-rebellion-1283531/

des convois de centaines de barbus armé qui passent de frontières en frontière depuis les pays voisins pour se rendre au mali ne serait pas passé inaperçu .. :lol:

Link to comment
Share on other sites

La présence de quelques soudanais était déjà connue.  Les djihadistes ont aussi raclés les fonds de tiroirs en important du nigéria une poignée de membres de Boko Haram.

La présence des Shebbab somaliens ne semble pas non plus vérifiée. Au pire, quelques types qui ont réussit à fuir la somalie où ils sont en pleine déroute face à l'Amisom.

Les djihadistes se retouvent face au même problème que celui rencontré par l'armée malienne : ils ne sont pas nombreux et sont éparpillés sur un territoire immense. 

Sécurité au Sahel: réunion entre Français et Américains à Paris :

http://www.romandie.com/news/n/_Securite_au_Sahel_reunion_entre_Francais_et_Americains_a_Paris52231020121403.asp

Link to comment
Share on other sites

L'Allemagne envoie des militaires qui participeront à une mission européenne de formation d'une force africaine chargée de chasser les combattants islamistes du nord du Mali, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel.

« Les Etats libres et démocratiques ne peuvent pas accepter que le terrorisme international dispose d'un sanctuaire dans le nord de ce pays », a indiqué Mme Merkel lors d'une conférence sur les forces armées de l'Allemagne à Strausberg.

http://french.ruvr.ru/2012_10_23/92144972/
Link to comment
Share on other sites

Le ministre des Affaires étrangères Allemand Guido Westerwelle dans une interview au Bild am Sonntag, parle précisément de l’intervention de la Bundeswehr. Mais c’est surtout la chancelière elle-même, Angela Merkel, qui est montée au créneau. Profitant de son passage hier (22 octobre) à Strausberg lors de la journée de la Bundeswehr, elle a ainsi confirmé que l’Allemagne est « prête à participer à une mission d’appui aux forces armées maliennes ».

Les « Etats libres et démocrates ne peuvent accepter que le terrorisme international trouve un sanctuaire – et vienne se fournir – dans le nord des pays africains » a justifié la Chancelière. Les forces armées maliennes sont actuellement « trop faibles pour agir » et ont besoin d’aide de l’extérieur.  Encore faut-il que les « conditions de cet engagement soient clarifiées ».

Ce matin, c’était au tour du ministre allemand du Développement, Dirk Niebel (FDP), de renchérir. « Le Mali est un pays au bord de l’abîme, et nous ne voulons pas qu’il devienne un état failli », a t-il déclaré à nos confrères de l’ARD. « Si nous le perdons, nous sommes menacés d’un second Afghanistan ». Les islamistes radicaux, qui contrôlent le nord du pays ouest-africain n’ont pas comme objectif seulement le Mali, mais « notre mode de vie ». « Nous avons donc un intérêt fondamental ici pour assurer la stabilité. » Il a également apporté quelques détails sur l’engagement allemand. « C’est avant tout une mission de formation, qui sera accompagné de matériel militaire »

http://www.bruxelles2.eu/zones/sahel/ein-zwei-drei-lallemagne-prete-a-sengager-au-mali-cest-officiel.html

Link to comment
Share on other sites

J'espere que nos FS et alliés locaux sont est déjà en train de les ramollir les Al Quadistes le temps que l'ONU se décide et que la force africaine se mettent en place. Il doit d'or et déjà y avoir moyen de marauder dans le desert pour harceller les barbus. Faut quelques centaines d'hommes y compris les alliés locaux, des véhicules lègers, des Transall pour le ravitaillement, une bonne observation en plus des renseignements des locaux et quelques bombardiers pas trop loin en cas de mauvaise rencontre un peut trop musclé. C'est dans nos cordes. Quand la force Africaine avancera elle aura plus qu'a ramasser les cadavres d'autant qu'on finira de deblayer le terrain devant eux au fur et a mesur qu'ils avancerons. Apres faut pas chercher a occuper le terrain, ils rentrent, rendent les villes aux habitants et se cassent. Et si il faut y retourner, et ben on y retourne.  ça a pas l"air la mer a boire c'taffaire.

Link to comment
Share on other sites

L'interview d'Oumar Ould Hamaha qui se présente comme le "chargé de sécurité pour le djihad au Nord-Mali" : un ramassis de conneries qui montre que ces pignoufs n'ont que de la gueule ! 

(...) Le business des otages est, avec le contrôle des routes transsahariennes du trafic de drogue et d'armes, l'un des principaux revenus des djihadistes au Sahel.

Autre avertissement nécessaire: tout n'est pas à prendre pour argent comptant dans les propos d'Oumar le "barbu rouge", terroriste caméléon à la croisée des différents groupes armés de la région: Aqmi, Ansar ed-Dine, Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao)... Car, au-delà de la propagande et des menaces de mort proférées contre les otages français, François Hollande et l'Occident en général, l'islamiste malien assène des affirmations mensongères ou extravagantes. Non, "l'intégration" des groupes armés dans les villes du Nord ne se passe pas "bien": les djihadistes sèment la terreur, pillent, violent, tuent ou infligent des châtiments corporels terrifiants -flagellation, amputation, lapidation- à tous ceux qui ne se soumettent pas à leur vision archaïque de l'islam. Non, Ould Hamaha n'a pas la capacité de se "débarrasser de François Hollande et de toutes les personnes qui lui sont proches" (sic). Les combattants enrôlés dans les milices islamistes n'ont pas tous "plus de 18 ans": de nombreux enfants soldats sont achetés à des familles miséreuses, pour 450 euros, avant d'être endoctrinés. Enfin, il n'est pas crédible d'affirmer, comme le fait Ould Hamaha, que des "centaines, voire des milliers de Français sont dans [leurs] rangs" ou que la France leur verserait "40 millions d'euros" annuels de rançon.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/nord-mali-les-coulisses-de-l-interview-d-oumar-ould-hamaha-chef-djihadiste_1178327.html#xtor=AL-447
Link to comment
Share on other sites

L'interview d'Oumar Ould Hamaha qui se présente comme le "chargé de sécurité pour le djihad au Nord-Mali" : un ramassis de conneries qui montre que ces pignoufs n'ont que de la gueule ! 

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/nord-mali-les-coulisses-de-l-interview-d-oumar-ould-hamaha-chef-djihadiste_1178327.html#xtor=AL-447

Rien de très surprenant ... Mais de toute façon, a quoi faudrait il s'attendre d'autres chez des tenants violents d'une religion ? Alors que la base d'une religion ... Bon pas besoin de dire ce que c'est dans son fondement ... Mais ce n'est qu'une suite logique de choses

"Puisqu'ils croient" puisqu'ils sont croyants ... Pourquoi ne pas "croire" en ces sornettes et salmigondis salafistes ?

Link to comment
Share on other sites

Aucun UCAV, uniquement des Harfang mais j'ai un doute pour un déploiement de drone du simple fait de la faible couverture satellite...

Idem, on sait que la couverture du sahara normalement ne le permet pas ...

Ceci dit, vu les moyens des insurgés la bas, un ou 2 ballons d'hydrogène de haute altitude (30/40 km) en protégeant leur ascension pourrait y palier non ?

Link to comment
Share on other sites

un ou 2 ballons d'hydrogène de haute altitude (30/40 km) en protégeant leur ascension pourrait y palier non ?

Pour remplacer les drones ou les satellites? logiquement deuxième choix, mais la vache jamais entendu parlé de cette technique (je ne suis pas une référence), ça a l'air cool. du coup question de mioche  =)

Comment on fait pour que ça parte pas n'importe ou?

et est-ce que il faut mettre un autrichiens tout la haut pour contrôler le bordel?  (fausse question)

Link to comment
Share on other sites

ça ne va pas être une partie de plaisir pour déloger tout ce monde, en plus s'ils ne sont pas tués, ils peuvent toujours fuir dans d'autres endroits, Mauritanie, Niger, Nigaria, Tchad, il faut les éliminés pour pouvoir en finir une bonne fois pour toute

Link to comment
Share on other sites

Ils ne sont malheureusement pas assez stupide pour rester concentré. Au premier coup de feu, ils s'éparpilleront dans la nature et quitteront le territoire malien, c'est évident.

Ils ne resteront pas dans les villes, indéfendables, au contact d'une population hostile qui voudra ensuite se venger.  Reste à savoir si les touaregs chercheront le conflit ou une solution négociée.

L'inconnu, c'est le comportement des troupes de la CEDEAO. En cas de bavures, la situation pourrait se compliquer.

Link to comment
Share on other sites

Une scission du Mali entre ceux du Sud et du Nord ne serait-elle pas mieux ?

Le nord serait dirigé par les indépendantistes Touaregs et ceux-ci bénéficieraient de soutien logistique étranger contre les terroristes et les extrémistes djihadistes locaux et étrangers.

Link to comment
Share on other sites

Une question que je me pose, c'est pourquoi se sont-ils alliés aux islamistes ?

Savaient-ils le risque qu'ils encourraient et alors ils n'ont pas eu les moyens de s'opposer à ce qu'ils craignaient ? Ou ne s'attendaient-ils pas à ce que les islamistes aillent si loin dans leur rigorisme archaïque ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...