Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Intéressant cet article sur OPEX .

http://www.opex360.com/2013/03/18/en-difficulte-au-mali-al-qaida-au-maghreb-islamique-cherche-a-mobiliser/

Devant le taux d'"attrition" élevé de leur combattant, AQMI a lancé une "campagne de recrutement" sur la toile .

Mais attention ! Ils ne veulent pas non plus de jeunes fanatisés sans expérience , ils veulent des mecs qui ont de l'expérience et qui savent manier un fusil et qui en ont ! >:(

En effet, à l'image des talibans qui ont refoulé des "djihadistes" belges car ils ne les prenaient pas au sérieux, AQMI ne veut pas de novices qui risquent d'être plus des boulets que autre chose....

Link to post
Share on other sites

Sinon, n'oublions pas non plus les blessés français : il n'y a certes "que" 5 soldats français tués jusqu'ici mais sûrement plusieurs dizaines de blessés dont certains doivent être salement amochés (amputations et compagnie). Ayons une pensée pour eux aussi.

+1000

Link to post
Share on other sites

Offciellement, on a personne infiltré sur le terrain dans le camp d'en face et tu ne trouveras jamais aucun officier de l'E.M qui dira publiquement que l'on a placé des gars chez l'ennemie mais dans l'un des premiers reportages sur l'opération serval sur france 2 (repris dans envoyé spéciale je crois ), on y voit notre état major réuni autour d'une table en train de faire un point sur la situation et ils ont fait allusion à lune de leur "source" divulgant que un tel"Beep" était repéré à tel endroit et qu'il ne donnait plus de consigne à ses hommes... =)

Une source n'est pas forcément un infiltré.

Link to post
Share on other sites

C'est une vaste plaine, sèche, plate, brûlante, aussi accueillante qu'un buisson d'épineux. Au loin se dressent les bosses noires de l'Adrar des Iforas. Le contingent tchadien campe là, ses voitures blindées et ses pick-up bourrés de munitions masqués sous les petits arbres maigres d'un wadi («oued»).

Franchement, il écrit bien ce Tanguy Berthemet, envoyé spécial à Tessalit : http://www.lefigaro.fr/international/2013/03/17/01003-20130317ARTFIG00122-l-appui-crucial-des-tchadiens-au-nord-du-mali.php

Cela me fait penser à je ne sais plus quoi que j'ai déjà lu... « Les Raisins de la Colère », peut-être.

Il a écrit un nouvel article aujourd'hui. Dommage que ce soit réservé aux abonnés : http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2013/03/18/10001-20130318ARTFIG00660-mali-avec-les-soldats-francais-dans-le-bastion-d-aqmi.php

Connaissez-vous l'article suivant ? C'est un article daté du 22 janvier, assez élogieux pour la France, s'intitulant "Vive la France", avec une petite erreur d'analyse : l'auteur pense que la France se contentera d'envoyer l'aviation et des forces spéciales, et une comparaison que je trouve intéressante entre la supériorité aérienne française sur les 4x4 d'Ansar Dine avec le rapport de force entre les avions F5 marocains et le Polisario dans les années 1980. Il est regretté que Sanogo n'ait pas remarqué au cours de ses stages en Amérique que l'armée était subordonnée au pouvoir civil... Enfin un article assez savoureux à lire (excepté la solution simpliste et pro-marocaine eu égard au Polisario) : http://www.mcclatchydc.com/2013/01/22/180707/commentary-vive-la-france.html

Link to post
Share on other sites

Du temps de la guerre froide la menace sol plancher n'était pas en haut de la pyramide mais on se rend compte que celle-ci est l'une des plus létale, on peu la nier, tourner le regard en supposant que la mine était là depuis un siècle et pas du fait de l'adversaire, ce qui souligne de fait la permanence du danger, au final on a des morts et on ne peu pas s'en satisfaire et invoquer "pas de chance".

beaucoup ont déjà répondu depuis ton post sur la question et je n'en rajouterais pas plus ,sauf que derrière l'évocation que je fais du ben "pas de chance" il y a un réalisme qui ne peu être nié .

perso mon fiston et pilote d'AMX10 RCR et de VBL ,et un des escadrons de son régiment se trouve au Mali ,demain il peu partir en remplacement ou si il y a "prolongation" de la mission peut-être partir avec son escadron (je précise ceci n'est pas une info mais une possibilité classique de relève ) .

donc je serais disons en "première ligne" si il part et je m'inquiéterais (chacun son tour quelques part ,il a repris le flambeau ) mais je sais très bien que même si sa arrive (et sa sera pas facile à vivre mais s'est aussi son choix de servir ) ,je ne pourrais blâmé personne  le fait que l'on ai pas le dernier matos dernier cris (qui comme l'on très bien expliqué les autres intervenants du forum )  à chaque évolution dans les opex .

pour l'Afrique j'ai vu la différence et l'arrivé des VAB nous a changé la donne en comparaison du VLRA ,mais sa ne s'est pas fait du jour au lendemain .

je sais que rien n'est garantie 100% dans une zone de guerre et qu'on ne peu faire évolué aussi vite qu'on le voudrait les choses ,que se soit matériel et autres .

enfin voilà j'y met un peu de personnels mais bon  ;).

donc non je ne me satisfait pas que seulement du "pas de chance" pour justifié un matos qui date en comparaison à d'autres plus récent mais s'est aussi un des facteurs risques qui ne peut-être ignoré .

enfin je pense qu'on comprendra mon message sur le forum  =)

Link to post
Share on other sites

La polémique est stérile

A-t-on un blindé roue canon  105 mm de classe 15-17t autre que le 10RC en dotation en France ? non

Existe -t-il sur le marché d'autres vehicules de même type ? non

(le centauro c'est 24t)

Y'a t il d'autres ? le stryker MGS c'est même gamme de poids et donc même problèmes face aux IEDs alors qu'il est bien plus moderne

Aurait - on pu alors engager des chenillés 105 mm d'appui ? ceux existants sur le marché ne sont pas en dotation en France et de toute façon hors gamme de poids

Si je parle de poids c'est que ce n'est pas anodin ni pour le transport, ni pour le deploiement, ni pour l'usage dans le terrain vu sur les photos

Franchement y'a des endroits je ne parierais pas sur un chenillé (ou un roue d'ailleurs) de classe 30t

Donc pour résumer on a un engin d'appui 105 mm agile certes assez peu protégé

M'enfin l'engin est assez unique et il fait le travail qu'on lui demande (cad fournir un appui gros calibre rapidement deployable et utilisable en terrain fortement accidenté, le tout avec un FCS d'engin de reco cad portant loin et permettant une identification/reconnaissance precise et efficace)

Certains peuvent toujours reclamer des blindés plus lourd mais un Leclerc c'est pas une chèvre et s'il est certain qu'un Leclerc aurait évité la perte d'un soldat c'est pas parcequ'il est plus blindé c'est parceque il n'aurait pas été envoyé sur ce terrain impraticable pour lui

Alors quid des Aravis et autres MRAPs resistants mieux aux IED

Ben trouvez m'en un avec un canon de 105 et on en reparle ...

Link to post
Share on other sites

La polémique est stérile

A-t-on un blindé roue canon  105 mm de classe 15-17t autre que le 10RC en dotation en France ? non

Existe -t-il sur le marché d'autres vehicules de même type ? non

(le centauro c'est 24t)

Y'a t il d'autres ? le stryker MGS c'est même gamme de poids et donc même problèmes face aux IEDs alors qu'il est bien plus moderne

Aurait - on pu alors engager des chenillés 105 mm d'appui ? ceux existants sur le marché ne sont pas en dotation en France et de toute façon hors gamme de poids

Si je parle de poids c'est que ce n'est pas anodin ni pour le transport, ni pour le deploiement, ni pour l'usage dans le terrain vu sur les photos

Franchement y'a des endroits je ne parierais pas sur un chenillé (ou un roue d'ailleurs) de classe 30t

Donc pour résumer on a un engin d'appui 105 mm agile certes assez peu protégé

M'enfin l'engin est assez unique et il fait le travail qu'on lui demande (cad fournir un appui gros calibre rapidement deployable et utilisable en terrain fortement accidenté, le tout avec un FCS d'engin de reco cad portant loin et permettant une identification/reconnaissance precise et efficace)

Certains peuvent toujours reclamer des blindés plus lourd mais un Leclerc c'est pas une chèvre et s'il est certain qu'un Leclerc aurait évité la perte d'un soldat c'est pas parcequ'il est plus blindé c'est parceque il n'aurait pas été envoyé sur ce terrain impraticable pour lui

Alors quid des Aravis et autres MRAPs resistants mieux aux IED

Ben trouvez m'en un avec un canon de 105 et on en reparle ...

s'est très bien expliqué  =)
Link to post
Share on other sites

Intéressant, mais je suis perplexe face au tout premier commentaire: les 4 obus tirés par les CAESARS seraient tout juste les premiers depuis le début de la conquête de l'Adrar ?

Sinon on remarquera que le soldat du 2e REP était fraîchement rasé, donc ça fait plaisir de voir que l'intendance a l'air de suivre bon an mal an nos troupes au sol.

Link to post
Share on other sites

Intéressant, mais je suis perplexe face au tout premier commentaire: les 4 obus tirés par les CAESARS seraient tout juste les premiers depuis le début de la conquête de l'Adrar ?

Oui j'ai aussi réagi.

Mais on n'a pas la date de la prise de vue, ou alors c'était peut être une nouvelle position ou simplement un montage de belles images avec la reprise du commentaire d'origine commentaire..., ou c'est la vérité.

Link to post
Share on other sites

Oui j'ai aussi réagi.

Mais on n'a pas la date de la prise de vue, ou alors c'était peut être une nouvelle position ou simplement un montage de belles images avec la reprise du commentaire d'origine commentaire..., ou c'est la vérité.

Les journalistes veulent à tout prix être embedded, être la ou ça pète, couvrir le conflit avec leur indépendance, mais ce reportage bien qu'intéressant, est d'une imprécision remarquable. Pas étonnant après que l'armée se contente de fournir ses propres clichés et vidéos des séquences actions. Inutile de risquer la vie de journalistes si c'est pour filmer une minimi qui crache ou un légionnaire qui gueule des ordres avec un accent.

Je ne vois pas vraiment l'apport du journalisme indépendant ici. Surtout que pour les coups de feu du CAESAR, il n'est pas question ici d'une information sensible.

Link to post
Share on other sites

les 4 obus tirés par les CAESARS seraient tout juste les premiers depuis le début de la conquête de l'Adrar ?

premier tire Caesars pour l'opération panthère 6

les opérations panthères sont a priori réservé a la sécurisation progressive de l'adrar des ifhoras. 

un nom de félin pour une opé intervenant dans le cadre d'une opération qui a un nom de félin aidé par des moyen aéromobile au nom de félin .  dailleur on sait si il y a des régiments d’infanterie félinisé sur le terrain? 

Link to post
Share on other sites

http://www.ouest-france.fr/actu/international_detail_-Mali-les-Tchadiens-a-l-assaut-du-massif-des-Ifoghas-_3637-2174645_actu.Htm

Tessalit. Correspondance

Les islamistes les attendaient sur la route de la ville de Tessalit, à l'entrée ouest de la vallée d'Amtetaï. Les soldats tchadiens sont remontés au nord de Tessalit, ont longé la frontière d'Algérie avant de s'engager dans la vallée d'Amtetaï par le Nord-Est.

Rien ne semblait pouvoir arrêter les centaines de militaires engagés dans la reconquête de l'adrar des Ifoghas. Ni la rudesse du climat, ni le sable, ni les montagnes. Ils s'étaient promis de conquérir ce massif par la partie la plus difficile, le Tegharghar aux gorges étroites. « Il s'agissait de prendre l'ennemi à revers, moins pour la surprise que pour l'empêcher de se replier vers l'Algérie », explique le général Mahamat Idriss Deby, le fils du président tchadien et numéro deux du contingent tchadien.

Dix heures de combat

L'accueil, le 22 février, a malheureusement été foudroyant : 20 morts sur le champ. Selon le médecin-chef Pierre-Mathieu Bonnet qui a pris en charge les blessés, « les balles provenaient d'un tir à bout portant. Le combat a été très rapproché. » Le colonel français retient une chose : « le courage » des Tchadiens.

Les djihadistes attendaient les éclaireurs tchadiens du Détachement d'action rapprochée dont la colonne ne pouvait pas passer inaperçue. Les premiers instants de flottement, voire de panique, passés, les Tchadiens ont contre-attaqué. Il faudra presque dix heures de combat pour reconquérir le terrain perdu puis éliminer les défenseurs djihadistes.

Les soldats tchadiens, et la poignée de soldats des forces spéciales françaises qui les accompagnaient, ont progressé mètre par mètre, rocher après rocher. Ils ont découvert des caches d'armes, des stocks de munitions, des camions, des téléphones satellitaires, des cartes de crédits, des ordinateurs, des imprimantes... Plus inattendus, ils ont mis la main sur un tracto-pelle, une benne et un groupe électrogène appartenant à la société française Satom dont des employés sont peut-être retenus en otages dans la zone.

Il leur a fallu dix jours pour prendre le contrôle des 30 km de la vallée où tout était suspect : « Un monticule de terre, une arme qui traîne, une munition, un véhicule, un arbuste ou un simple rocher, peuvent exploser à tout moment. Les djihadistes ont tout miné sur leur passage », explique un officier tchadien.

« Il n'est pas aisé de conquérir un sanctuaire terroriste comme celui-là, résume le général Mahamat Idriss Deby. Nous sommes fiers de nos hommes qui ont abattu un travail colossal. Mais nous sommes conscients que ce n'est qu'une bataille, la guerre continue ».

Seule info réellement nouvelle, la présence de FS Française aux cotés des Tchadiens. Et il ne semble pas qu'ils aient été confondu avec le détachement d'artilleurs qui opèrent les deux mortiers de 120. Parce que bon, des bourdes dans ce genre, on en a déjà vu dans l'info journalistique !

Link to post
Share on other sites

Le jihadiste français arrêté au Mali et rapatrié en France n'aurait jamais travaillé à la BAC de Grenoble, ni ailleurs dans la police, contrairement à ce qu'affirmait sa sœur.

Contactée par L'Express, la préfecture de Grenoble affirme que l'homme n'a jamais travaillé dans aucune unité de police de la ville: "Nous avons fouillé les archives jusque dans les années 1990, affirme le cabinet du préfet. Nous avons seulement retrouvé une demande de candidature datant de 2001 à laquelle nous n'avions pas fait suite". "Il n'a jamais travaillé pour la police, ni à Grenoble, ni où que ce soit", confirme une autre source policière. 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/de-policier-a-djihadiste-le-parcours-du-francais-arrete-au-mali_1232582.html

Paris Match est aussi arrivé à la même conclusion :

La soeur du djihadiste français arrêté début mars au Mali affirmait lundi sur RTL et dans Le Parisien que son frère Djamel avait été policier avant de se tourner vers le terrorisme. Selon les informations recueillies par Paris Match auprès de plusieurs sources policières, il n'a jamais été ni policier, ni auxiliaire de police. Il n'existe aucune trace de son supposé passage dans les rangs de la police.

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Societe/Depeches/Mali-Le-djihadiste-francais-n-a-jamais-ete-policier-471890/

Link to post
Share on other sites

Bah, je crois que cette pauvre soeur a été victime de la mythomanie de son frère .

Bon déjà, on sentait très vite que ce n'était pas clair son histoire quand elle disait qu'il avait été "gendarme" à la BAC . :lol:

Sinon un autre article élogieux sur nos paras et sur notre rusticité face aux moyens Higt tech de nos alliés ricains dans la lutte contre le terrorisme.

http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/mali-les-paras-plus-efficaces-que-les-drones-19-03-2013-1641742_231.php

Link to post
Share on other sites

Moi je dirai plutôt : le para plus efficace avec un drone ...

Attention, il n'y a pas que des paras dans les GTIA. ;)

Donc avec les Maliens, 2 Mortiers de 120 mm

http://www.ouest-france.fr/actu/international_detail_-Mali-les-Tchadiens-a-l-assaut-du-massif-des-Ifoghas-_3637-2174645_actu.Htm  

De l'autre côté, 2 Caesar 155 mm http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/03/18/titre-de-la-note.html

Image IPB

Faudrait pas que les technocrates et budgétaires de Bercy en tirent des conséquences à minima  :lol:

http://www.defense.gouv.fr/operations/mali/actualite/serval-point-de-situation-sur-les-operations-du-lundi-18-mars

Image IPB

Link to post
Share on other sites

Intéressant cet article sur OPEX .

http://www.opex360.com/2013/03/18/en-difficulte-au-mali-al-qaida-au-maghreb-islamique-cherche-a-mobiliser/

Devant le taux d'"attrition" élevé de leur combattant, AQMI a lancé une "campagne de recrutement" sur la toile .

Mais attention ! Ils ne veulent pas non plus de jeunes fanatisés sans expérience , ils veulent des mecs qui ont de l'expérience et qui savent manier un fusil et qui en ont ! >:(

En effet, à l'image des talibans qui ont refoulé des "djihadistes" belges car ils ne les prenaient pas au sérieux, AQMI ne veut pas de novices qui risquent d'être plus des boulets que autre chose....

 On croirait lire un classique de "paul emploi" ... AQMI serait donc comme toutes ces entreprises françaises qui veulent des gars expérimentés mais attention : expérimentés, mais de 30 ans max d'age, stabilisés, avec enfants mariés ect ... (les entreprises pensent généralement qu'un père de famille sera + fidèle a la boite qu'un célib sans "obligations")

  Décidement ...

Pourtant c'est étrange : L'un des rares biais sur lequel AQMI pouvait espérer proliférer était justement la crise et le désespoir des jeunes musulmans (ou a convertir) avec le chômage qui augmente sensiblement les chances de trouver des convaincus ou aisés a convaincre, ils font une erreur a mon humble avis mais tant mieux pour nous ...

Link to post
Share on other sites

 On croirait lire un classique de "paul emploi" ... AQMI serait donc comme toutes ces entreprises françaises qui veulent des gars expérimentés mais attention : expérimentés, mais de 30 ans max d'age, stabilisés, avec enfants mariés ect ... (les entreprises pensent généralement qu'un père de famille sera + fidèle a la boite qu'un célib sans "obligations")

 Décidement ...

Pourtant c'est étrange : L'un des rares biais sur lequel AQMI pouvait espérer proliférer était justement la crise et le désespoir des jeunes musulmans (ou a convertir) avec le chômage qui augmente sensiblement les chances de trouver des convaincus ou aisés a convaincre, ils font une erreur a mon humble avis mais tant mieux pour nous ...

C'est que le taux de mortalité dans ce secteur d'activité à fortement augmentée depuis deux mois et que la concurrence est très rude face à une "entreprise" bien plus en avance.

Link to post
Share on other sites

Urgent:Ag Gahly vivant,combat aux côtés d'Aqmi,dans les ifoghas

www.cridem.org/C_Info.php?article=640956

19-03-2013 10:45 - Iyad Ag Ghaly, l’émir d’Ansar Dine, combat au côté d’AQMI

Le chef d’Ansar Dine Iyad Ag Ghaly serait sur le plateau de Tigharghart, dans l’Ifoghas. Il conduirait ses hommes dans les combats au côté d’Aqmi contre l’armée tchadienne.

Quelques jours avant le lancement de l'opération française Serval dans le nord du Mali, Iyad Ag Ghaly avait signé un accord avec le MNLA avant de le dénoncer. Le chef d'Ansar Dine a aussi été reçu par le président Bouteflika. En dépit des multiples revirements de position d'Ag Ghaly, Alger avait longtemps privilégiée la voie du dialogue avec Ansar Dine ne désespérant pas d'éloigner ce chef touareg d'Aqmi et du Mujao.

Cependant les efforts d'Alger n'ont servi qu'à faire gagner du temps à l'islamiste Iyad Ag Ghaly qui s'est aussi joué du président du Burkina Faso. Depuis, certaines sources l'avaient donné en fuite au Soudan, d'autres en Mauritanie.

Cependant, les Etats-Unis ont ajouté fin février le chef d'Ansar Dine sur leur list-kill. Ce qui fait de lui comme d'ailleurs de Mokhtar Belmokhtar des ennemis à abattre en priorité.

Selon la même source non identifiée d’Aqmi contactée par saharamedia, l’émir d’Ansar Dine conduirait en personne la lutte contre l’armée tchadienne. Yahia Abou Hammam, le chef d’Aqmi au Sahel serait aussi dans la région de Tigharghart. Yahya Abou El Hammam, de son vrai nom Djamel Okacha, a été désigné à la tête de l’organisation terroriste pour la zone Sahélo-saharienne, en octobre dernier en remplacement de Nabil Makhloufi, tué semble-t-il, dans un accident un mois plus tôt.

Cette source d’Aqmi, qu’il faut prendre avec prudence, avance que les hommes d’Ansar Dine auraient causé de sérieuses pertes humaines à l’armée d’Idriss Deby. Rappelons que le président tchadien avait affirmé que son armée a tué Abdelhamid Abou Zeid et Mokhtar Belmokhtar. L’armée française qui avait refusé de confirmer l’information s’était retrouvée avec un cadavre pour deux chefs terroristes. Si le premier, selon plusieurs sources, est effectivement tué au cours de combat, Le Borgne, l’ancien compagnon d’El Para et chef de la katiba El Moulathamine, serait toujours en vie.

www.cridem.org/C_Info.php?article=640956

Link to post
Share on other sites

Officiel:la Mauritanie envoie 400 hommes pour combattre les jihadistes au nord Mali:

www.cridem.org/C_Info.php?article=640932

Pas tout à fait Légionnaire !

C'est 400 hommes pour maintenir la paix dans le cadre d'une résolution de l'ONU, il le mentionne très bien dans l'article. ;)

« Mohamed Ould Abdel Aziz n’a pas renié ses convictions et il y a une grande différence entre participer à une guerre au Mali, ce que nous continuons à refuser, et participer une mission onusienne de maintien de la paix ».

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,131
    Total Topics
    1,387,708
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...