Recommended Posts

Euh....

Je ne pense pas que cette info mérite d'être mentionné . ;)

En effet, il s'agissait d'un simple soldat d'AQMI .

Ce n'est pas un grand chef de la mouvance.

En tout cas, ses parents savent maintenant qu'il ne reviendra jamais leur raconter ses "exploits" de guerrier au mali.

Quoique ....finalement, ca reste une info intéressante ! =)

En effet, il s'agit d'une opération de relation publique pour AQMI juste pour informer qu'ils ont un "service" pour prévenir les familles en cas de la mort de l'un leur combattants.

Mais bon, je doute qu'ils aient appelé les familles des 599 autres...

Je pensais qu'il s'agissait d'un des chefs ... désolé dans ce cas ...

EDIT : Message supprimé ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/03/28/les-pertes-de-la-brigade-serval-4-tues-et-199-blesses-au-20.html

Les pertes de la brigade Serval: 4 tués et 199 blessés au 20 mars

La brigade Serval, ce sont 3 400 hommes qui se batserval.jpgtent au Mali depuis la mi-janvier. Quatre soldats de cette brigade ont perdu la vie au combat (le 5e tué français, un pilote des FS, appartenait au dispositif Sabre).

Comme lors de la campagne afghane, les informations sur les blessés sont toujours données avec parcimonie et retenue.

Pendant la visite du CEMAT, un point de situation a été fait. Il montre que 199 soldats français ont été blessés:

- 62 au combat,

- 111 en-dehors des actions de combat,

- 26 ont été victimes de troubles d'ordre psychologique (22 rapatriés).

97 d'entre eux ont été rapatriés en France, 70 ont rejoint leur unité et 32 étaient alors en attente de soins.

Le GTIA4 (1er RCP, 2e REP) a enregistré 78 blessés dans ses rangs et le GTIA3 (2e RiMa, RICM, 126e RI) 42; aun total ce sont 120 hommes qui ont été blessés dans le nord-est.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question c'est surtout quelle drogue serait utile a un combattant au combat ... et qu'est ce qu'on a retrouvé dans les hopitaux de campagne des djihadiste. Si on a trouvé des ampoule de morphine, je ne vois pas trop en quoi ca aiderait a combattre.

 En usage toxicomanique on obtient souvent un effet recherché différent d'un usage antalgique ... Les morphiniques sont des somnolents forts pour les blessés ayant besoin d'un antalgie massive ...

 Mais en usage toxicomanique on peut très bien obtenir l'inverse et une aide a rester éveillé + inhibition pour un certain temps si on connait suffisament bien le produit pour le prendre au bon moment ou il l'aura l'effet recherché

 Les toxicomanes en substitution de l'héroïne avec soit de la buprénorphine ou de la méthadone, ont par exemple au fil de l'habitude prise une fois l'adaptation faites de quelques jours pour faire la transition avec leur drogue, avec un effet "coup de fouet" durable lorsqu'ils le prennent le matin après le levé comme cela est indiqué de toute façon, qui facilite d'ailleurs leur réinsertion si la prise horaire matinale est bien respectée et régulière : car ça leur facilite clairement la reprise d'un travail par cet effet pour ceux désinsérés a cause de leur toxicomanie d'origine ... Et du coup les remets rapidement en condition de pouvoir vraiment retravailler la ou l'héroïnomanie les en éloignait par des effets inverse ...

 Il est possible aussi que la morphine dans le cas des salaf' ait aussi un usage potentiel de "lisseur" d'effets non recherchés, indésirables en rapport a leur "besoin" en tant que combattant avec d'autres drogues trop euphorisante, et qui me parait en + coller avec les circuits de drogue en parallèle  de celui du salafisme nigérien : je pensais a la méthaamphétamine : une drogue principalement produite au nigéria pour le marché européen ...

 

 Dans le sens qu'il se pourrait qu'ils aient une consommation de de méthaamphét pour tenir très longtemps sans dormir : mais l'effet euphorisant/abrutissant de cette drogue leur posant problème pour le combat ou il vaut mieux avoir toute sa tête et capacité de réflexion/réactions logiques ect :  et la morphine pourrait alors être le "lisseur" en question pour supprimer ces effets la tout en maintenant l'effet anti-sommeil jusqu'a plusieurs nuits d'affilées garanties

 Ce sont des usages potentiels probables a ne pas écarter, bon après pour la morphine il y a aussi la simple inhibition des + jeunes enrolés et le besoin de les "assommer" pour qu'ils deviennent aisément soumis par d'assez fortes doses

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impressionnant.

Plusieurs fois il a été évoqué de combattants drogués. Rumeur urbaine ou fait vérifié?

Quand on découvre le lien ci-dessus, la question vient naturellement.

On n'a pas encore instauré de dépistage  :lol: Par contre, au large de la Somalie, les jeunes pirates somaliens arrêtés étaient sous l'emprise du Khat. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

111 blessés hors des combats c'est du aux IED ? J'ai du mal à croire qu'il y ait eu autant d'accident que ça.

En tout cas ça fait pas mal de blessés, même si on ne sait pas combien sont graves  :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

111 blessés hors des combats c'est du aux IED ? J'ai du mal à croire qu'il y ait eu autant d'accident que ça.

En tout cas ça fait pas mal de blessés, même si on ne sait pas combien sont graves  :-[

Rien qu'avec les coup de chaleur on doit avoir une pelleté de "blessé".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien qu'avec les coup de chaleur on doit avoir une pelleté de "blessé".

Et les entorses, voire les problèmes de dos, donc... Ils ont beau être costauds, 50kg à porter sur un sol aussi irrégulier et dur, ça doit user le squelette...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc si on résume, du côté de la coalition il y aurait eu à ce jour au moins dans les 100 tués (dont 5 Français) + 200 blessés français (une majorité hors combat direct) + un nombre indéterminé de blessés africains (au minimum plusieurs dizaines, probablement plus). Ce ne sont pas des pertes si anodines...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question c'est surtout quelle drogue serait utile a un combattant au combat ... et qu'est ce qu'on a retrouvé dans les hopitaux de campagne des djihadiste. Si on a trouvé des ampoule de morphine, je ne vois pas trop en quoi ca aiderait a combattre.

Durant WWII, les nazis injectaient de la Testostérone pour rendre les soldats plus agressifs et plus puissants.Des amphétamines ont aussi eu cour.Après en parler en détail sur le forum, devient passible d'apologie au conduite dopante et exercice illégal à la médecine.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

On n'a pas encore instauré de dépistage  :lol: Par contre, au large de la Somalie, les jeunes pirates somaliens arrêtés étaient sous l'emprise du Khat. 

 Dans la corne de l'Afrique le Khat est ultra culturel, on le prend chez eux comme les anglois prennent le thé et les petits gateaux a 17h ... Bon a la différence près que généralement il y a un effet recherché quand même a l'inverse du thé ou a 17h on en attend rien a part un intérêt gustatif bien entendu :

  Le Khat fait blabla ... Et c'est très aprécié a tout les niveaux des couches des sociétés corne-africaines, et par extention dans la péninsule arabe aussi a diverses périodes ou il était très apréciés par exemple par les dignitaires islamiques pour avoir des conversations + recherchées, nourries et subtiles entre eux ou quand ils recevaient des hotes pour parler théologie ect et a d'autres périodes (comme maintenant) ou ils ont préféré s'en écarter sans toutefois le rendre "illicite" d'un point de vu coranique du fait de son importance économique et sociale a proximité de la péninsule arabique (le rendre illicite aurait pu porter atteinte a la popularité de l'islam dans la région corne africaine ou la chrétienté n'est pas loin en porte a faux en éthopie et au kénya)

 Le Khat est avant tout une drogue sociale, il n'a pas d'intéret particulier pour le combat comme pourrait avoir d'autres drogues, surtout qu'en + on utilise le Khat pour se "poser" après le travail pas pendant ni avant ...

 Il n'y avait donc rien d'étonnant que ces pirates soient sous Khat, mais ça n'avait rien a voir a leur activité de piraterie : juste culturel, tu peux en etre sur et certain

 Concernant les soldats salaf drogués : ce ne sont pas des rumeurs, ce sont des faits rapportés par les jeunes enrolés de force par les salafs dans divers buts : assommer pour leur oter tout égo contre indiqué a l'obéissance a des "inconnus agressifs", de la même manière qu'on assome les prostituées dans certaines maffias de l'Est et albanaise pour qu'elles deviennent totalement maléables et obéissantes

 Il y a aussi dans certains cas : s'assurer de créer un lien de dépendance avec ceux qu'on estime assez "malin" pour les voir s'enfuir dès qu'ils en auront l'occasion : les rendre dépendants permet de s'assurer qu'ils y réfléchissent a 2x : s'ils s'enfuient = pas de doses = problème ...

 Le reste étant l'autre partie de spectre d'usage que j'ai déja cité + haut dans un autre poste avec d'autres drogues ou un effet recherché particulier, mais ce qui est sure : c'est que ce ne sont pas des rumeurs ... Les jeunes enrolés prisonniers qui en témoignaient ne pouvaient guère l'inventer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a de cela quelques années, ARTE avait passé une émission sur l'usage de drogue dans l'armée allemande, qui avait fini par voir que si c'était bénéfique au début, au final était plutôt destructeur pour les soldats.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a de cela quelques années, ARTE avait passé une émission sur l'usage de drogue dans l'armée allemande, qui avait fini par voir que si c'était bénéfique au début, au final était plutôt destructeur pour les soldats.

Toutes les armées ont utilisés les drogues depuis l'alcool en 14, tout absolument tout a servi, c'est pas vraiment le problème.

Ce qui m'étonnait ici c'était qu'a priori des photos que j'ai vu c'était essentiellement des ampoule médicamenteuse, assez typique de la morphine et dérivé sédatif. D'ou mon étonnement. Ce genre de "drogue" est souvent utilisé comme un "médicament" pour traiter les blessés, et il est pas forcément évident de décreter qu'ici elle servait surtout de drogue et pas comme médicament.

Apres comme la précisé Alpack, la morphine ca peut servir a mitiger les effet secondaire de la cocaïne prise en grosse quantité genre speedball, m'enfin dans le cas présent et de ce que j'en ai vu ca semble pas forcément si évident que ca. Certes les diverses stup dont on parle sont dispos dans le coin, la Colombie produit aussi bien de la cocaine que de l'heroine et une bonne partie de la production passe par les zone de combat... donc c'est possible, mais on peut se demander pourquoi on voit tout un tas de "reste" de morphine, et pas du tout de reste des autres stupéfiants.

A noter qu'il n'est pas nécessaire de prendre des stup pour rentrer dans des espèce de trance et de combattre comme un psychopathe, le bourrage de crane et les contexte critique - isolement, manque de bouffe et d'eau, absence d'issues - ça marche très bien aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour les combattants islamistes et l'emploi de drogue ,moi je sais que les nippons de la ww2 fanatisé et coincé ,ben il y en avait pas mal qui était carrément alcoolisé pour allé faire une dernière charge banzaï et tenté de tué plusieurs US avant d'y passé .

bon d'un côté les waffen ss de la hitler junged en Normandie sans prendre de drogue ou d'alcool allé au carton ,fanatisé ...

en Irak à Falloujah sa a était constaté l'emploi de drogue .

après on a l'exemple de gars tellement dans l'adrénaline et malgré qu'il soit touché par plusieurs impacts continuer à avancer et tombé raide mort aux "pieds" du gars qui l'avait tiré .

je pense qu'on a un petit mix sur toute les réactions au combat ,en terme de sensation et motivation .

certains sont fanatisé et sont dans l'optique de bien faire le travail avant d'y passé ,d'autres "s'aide" un peu pour se motiver avec des "paradis artificiel" (les recrutés locaux qui ont disons pas baigné comme les autres assez longtemps dans l'extrémisme et les cours de d'endoctrinement ) ,et les doses d'adrénaline qui pousse jusqu'à la dernière limite malgré qu'on se prenne plusieurs bastos dans le buffet .

pour la drogue ,avec l'effet de groupe mené par les plus fanatisés ,avec  le "ventre vide" ,pas besoin d'avoir des drogues compliqué pour que sa se mette dans "l'ambiance" on "fonce"  et resté attentif aux ordres je dirais .

pas mal d'Afghans prenait bien leur petit déjeuner Afghan et sans avoir mangé le matin  ,juste de la bouffé de haschich et allé au carton comme sa .

donc s'est un peu comme sa que je vois le truc .

Rien qu'avec les coup de chaleur on doit avoir une pelleté de "blessé".

+1

Et les entorses, voire les problèmes de dos, donc... Ils ont beau être costauds, 50kg à porter sur un sol aussi irrégulier et dur, ça doit user le squelette...

exactement .

comme je le dis ,certes les gars en face sont rustique et mobile mais ils ont aussi l'avantage d'avoir des petits plots logistique (conserves et munitions ) dispersé dans les zones de combat ,sa aide bien pour combattre en mode léger .alors que nos gars se trimbale tout sur le dos sans compté la protection pare-balle .

 Dans la corne de l'Afrique le Khat est ultra culturel, on le prend chez eux comme les anglois prennent le thé et les petits gateaux a 17h ... Bon a la différence près que généralement il y a un effet recherché quand même a l'inverse du thé ou a 17h on en attend rien a part un intérêt gustatif bien entendu :

  Le Khat fait blabla ... Et c'est très aprécié a tout les niveaux des couches des sociétés corne-africaines, et par extention dans la péninsule arabe aussi a diverses périodes ou il était très apréciés par exemple par les dignitaires islamiques pour avoir des conversations + recherchées, nourries et subtiles entre eux ou quand ils recevaient des hotes pour parler théologie ect et a d'autres périodes (comme maintenant) ou ils ont préféré s'en écarter sans toutefois le rendre "illicite" d'un point de vu coranique du fait de son importance économique et sociale a proximité de la péninsule arabique (le rendre illicite aurait pu porter atteinte a la popularité de l'islam dans la région corne africaine ou la chrétienté n'est pas loin en porte a faux en éthopie et au kénya)

 Le Khat est avant tout une drogue sociale, il n'a pas d'intéret particulier pour le combat comme pourrait avoir d'autres drogues, surtout qu'en + on utilise le Khat pour se "poser" après le travail pas pendant ni avant ...

 Il n'y avait donc rien d'étonnant que ces pirates soient sous Khat, mais ça n'avait rien a voir a leur activité de piraterie : juste culturel, tu peux en etre sur et certain

 Concernant les soldats salaf drogués : ce ne sont pas des rumeurs, ce sont des faits rapportés par les jeunes enrolés de force par les salafs dans divers buts : assommer pour leur oter tout égo contre indiqué a l'obéissance a des "inconnus agressifs", de la même manière qu'on assome les prostituées dans certaines maffias de l'Est et albanaise pour qu'elles deviennent totalement maléables et obéissantes

 Il y a aussi dans certains cas : s'assurer de créer un lien de dépendance avec ceux qu'on estime assez "malin" pour les voir s'enfuir dès qu'ils en auront l'occasion : les rendre dépendants permet de s'assurer qu'ils y réfléchissent a 2x : s'ils s'enfuient = pas de doses = problème ...

 Le reste étant l'autre partie de spectre d'usage que j'ai déja cité + haut dans un autre poste avec d'autres drogues ou un effet recherché particulier, mais ce qui est sure : c'est que ce ne sont pas des rumeurs ... Les jeunes enrolés prisonniers qui en témoignaient ne pouvaient guère l'inventer

pour le khat ,effectivement s'est un moment de détente culturel comme tu l'as dit ,mais ne va jamais cherché les noises à un dijiboutien avant qu'il est acheté son "broutage" ,car là il ne sera pas d'humeur  :lol:

à Djibout' quand l'avion qui ramène le khat et pas là ou en retard ,sa sent le manque chez les Djiboutiens .

le khat sa fait parlé toute la nuit ,tu refais le monde (surtout quand tu n'est pas dans la classe sociale d'en haut ) et au petit jour (pour certains ) ben tu te dis que rien ne sera comme tu le rêverais dans tes discussions .

khât ,chai ,ou un coca bien frais et hop .

faut pas croire mais quand tu monte dans un taxi Djiboutien que le mec à son paquet de khât ,sa canette de sprite ,il fait zen mais des fois il y en a qui sont très excité et agressif .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh....

Je ne pense pas que cette info mérite d'être mentionné . ;)

En effet, il s'agissait d'un simple soldat d'AQMI .

Ce n'est pas un grand chef de la mouvance.

En tout cas, ses parents savent maintenant qu'il ne reviendra jamais leur raconter ses "exploits" de guerrier au mali.

Quoique ....finalement, ca reste une info intéressante ! =)

En effet, il s'agit d'une opération de relation publique pour AQMI juste pour informer qu'ils ont un "service" pour prévenir les familles en cas de la mort de l'un leur combattants.

Mais bon, je doute qu'ils aient appelé les familles des 599 autres...

Je suis de ton avis.

AQMI fait de la relation publique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc si on résume, du côté de la coalition il y aurait eu à ce jour au moins dans les 100 tués (dont 5 Français) + 200 blessés français (une majorité hors combat direct) + un nombre indéterminé de blessés africains (au minimum plusieurs dizaines, probablement plus). Ce ne sont pas des pertes si anodines...

97 sont rentrés en France, 70 des blessés sont repartis aux combats, 32 sont en attende de soins.

Donc pour une partie ce ne sont pas des grosses blessures.

Quand on voit les conditions, autant de blessures sont logiques.

62 blessés (1 tiers) l'ont été au combat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a de cela quelques années, ARTE avait passé une émission sur l'usage de drogue dans l'armée allemande, qui avait fini par voir que si c'était bénéfique au début, au final était plutôt destructeur pour les soldats.

La Pervitine. C'est un amphétamine.

Je me rappel de ce reportage sur ARTE

Ce qu'on sait peut c'est que les soldats allemand de 40 étaient tous chargés à la Pervitine. Ni plus ni moins. C'était massif.

http://www.dailymotion.com/video/xf3pnl_la-pilule-de-goring-1-3_news#.UVSUeTcdr9g

Par contre chaque médaille a son revers.... Après qq années et d'autres combats, les doses "réglementaires" ne suffisaient plus et les soldat suppliaient leur famille de leur envoyer par colis des doses supplémentaires pour supporter le front russe.

En dehors des moments sous Pervitine c'était dépression, saute d'humeur voir suicide.

La description des soldat d'AQMI drogués m'a fait penser à ce reportage aussi mais là il semble que là ça soit coke et un anesthésique pour chevaux qui sont utilisé... Avec le même résultat à court terme peut être; et le même résultat à moyen terme très certainement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai entendu parler que le 3e Escadre Bagotville de l'ARC va décoller demain soir pour nous appuyer au Mali, vous avez des informations là dessus?

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article de l'express sur les saisies de came :

Et un très intéressant document montrant les combattants islamistes filmés à Gao par des locaux. Probablement vers avril 2012 (combats contre les forces Maliennes et le MNLA) :

08QLy-UV7H4

très intéressante comme vidéo .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le PR a annoncé une réduction logique de voilure. Dans le cas ou l'ONU met en place une force de sécurité à laquelle s'ajoute une force active qui continue à chasser nos ennemis dans la région. Selon vous quelle pourrait etre la place de la France dans l'une ou l'autre force, sous quel format? Est il possible, souhaitable que d'autres pays participent à cette force de destruction avec ou à la place de la france? Si oui lesquels et pourquoi?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis, la France sera la force active.

Pour les participants, ça va être simple :

Europe : personne

Amériques : personne

Asie : peut-être des chinois dans la force de sécurité

Afrique : la majeure partie dans la force de sécurité, peut-être que les tchadiens vont rester avec nous dans la force active, mais j'ai un doute sur le fait qu'ils y restent longtemps.

A voir

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai entendu parler que le 3e Escadre Bagotville de l'ARC va décoller demain soir pour nous appuyer au Mali, vous avez des informations là dessus?

Henri K.

Ca bouge en effet chez nos amis canadiens mais pas pour le Mali mais pour l'Islande. (6 cf-18 de la 3eme escadre partent assurer les patrouilles dans le ciel islandais dans le cadre de l'opération Ignition). Et puis pareille nouvelle aurait eu un impact dans les news. (Genre déclaration de remerciement par le PR dans les médias).

Quant à l'EUTM, faut espérer qu'elle sera utile et aura les moyens de remplir ses missions... ce que je sens pas trop bien hélas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourquoi penses tu que les européens n'enverront personne? Je trouve marrant ton idée de casques bleus chinois, je sais pas si cà c'est déjà fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,467
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Odenlachips
    Newest Member
    Odenlachips
    Joined
  • Forum Statistics

    20,806
    Total Topics
    1,285,223
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries