Recommended Posts

Vrai pour beaucoup Colonio. Celà dit, vu sur le terrain.(mais par des mecs qui "claquent" 500 cartouches par séance, surement pas le cas de l'armée malienne). Bon on ne va pas se disputer, c'était juste une anecdote, hein.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais lu le témoignage d'un des marsouins l'assaut du pont Verbiana qui disaient justement que les soldats rechargeaient chargeur sur chargeur en en vidant à peine un quart ou la moitié dès que l'occasion se présentait. Utilisation massive du rechargement tactique durant le combat donc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

urgent:nord-mali:la subversion jihadiste se met en place................

www.maliactu.net/mujao-aqmi-ancardine-debut-de-negociations-entre-freres-musulmans-de-la-region/

MUJAO, AQMI, Ancardine : début de négociations « entre frères musulmans de la région »

Les jihadistes sont loin d’être vaincus et se réorganisent. Au nom du Mujao, de Aqmi et d’un autre groupe islamique du nom de Ansar Dine, il demande le départ des troupes étrangères du territoire malien, le début de négociations « entre frères musulmans de la région »

les jihadistes sont loin d’être vaincus et se réorganisent. Au nom du Mujao, de Aqmi et d’un autre groupe islamique du nom de Ansar Dine, il demande le départ des troupes étrangères du territoire malien, le début de négociations « entre frères musulmans de la région »

Des jihadistes présumés ont perpétré deux attentats suicide le 10 mai à Ménaka et Gossi, deux localités du nord du Mali.

À Gossi, trois kamikazes sont morts sur le coup, un quatrième est décédé des suites de ses blessures, et deux militaires maliens ont été blessés. Dans la ville de Ménaka, l’autre attaque a visé un camp de l’armée nigérienne. Seul le kamikaze a perdu la vie. Les attentats ont été revendiqués par un cadre du Mujao, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest. Depuis un mois environ, la situation sécuritaire s’est dégradée dans la région.

    Depuis quelques mois, on n’entendait plus parler de lui. Et là, il donne de la voix. L’homme en question est Alioune Touré, ex-patron de la police islamique de Gao. Dans la nuit de ce vendredi à samedi 11 mai, il a revendiqué au nom du Mujao l’attentat-suicide de Ménaka au nord et celui de Gossi, localité située au sud de Gao. « Les moudjahidines ont frappé et ils vont frapper encore l’ennemi », martèle au téléphone celui qui fut la terreur pour les habitants de Gao.

Pour Alioune Touré, les jihadistes sont loin d’être vaincus et se réorganisent. Au nom du Mujao, de Aqmi et d’un autre groupe islamique du nom de Ansar Dine, il demande le départ des troupes étrangères du territoire malien, le début de négociations « entre frères musulmans de la région ». L’homme, qui appelait, parlait d’un téléphone portable qui affichait un numéro d’appel malien. Il insiste pour dire que « seule une solution pacifique peut régler les problèmes du nord du Mali ».

Depuis quelques temps, les jihadistes changent de tactique. Ils se rendent compte qu’à cause de la sécurité renforcée dans les principales villes du nord du Mali, ils peuvent y commettre difficilement des attentats, alors ils envoient de plus en plus de kamikazes dans les villes secondaires.

Situation dégradée

C’est au moment de la relève du contingent français, il y a environ un mois que la situation s’est dégradée. D’après le nouveau préfet, arrivé lui-même à peu près à cette époque, des groupes armés seraient descendus du nord jusqu’à une cinquantaine de kilomètres de Ménaka. Ils pilleraient notamment les convois en provenance d’Algérie, qui approvisionnent en grande partie la ville.

La situation s’est également dégradée sur l’axe Ménaka-Ansongo-Gao, où plusieurs véhicules ont sauté sur des mines artisanales, la plupart du temps sans faire de victimes, sauf une fois, où deux militaires maliens ont été tués. Depuis quelques jours, l’armée malienne a donc renforcé ses effectifs à Ménaka. De source militaire nigérienne, on parle d’élargissement du périmètre des patrouilles. Après la tentative d’attentat kamikaze, la surveillance aérienne devrait également être renforcée.

    Récemment, le préfet a interdit la circulation des deux roues entrant, ou sortant de la ville, car les voleurs se déplacent souvent à moto. Il y a deux jours, des commerçants ont ainsi été dépouillés par des hommes armés circulant à deux roues.

Le préfet envisage également de réserver les pick-up aux militaires. Dans ces conditions la reprise de l’activité économique est encore très fragile. L’administration, elle, s’installe doucement. Le budget communal est en cours d’examen.

www.maliactu.net/mujao-aqmi-ancardine-debut-de-negociations-entre-freres-musulmans-de-la-region/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vrai pour beaucoup Colonio. Celà dit, vu sur le terrain.(mais par des mecs qui "claquent" 500 cartouches par séance, surement pas le cas de l'armée malienne). Bon on ne va pas se disputer, c'était juste une anecdote, hein.

Je ne cherche pas la polémique, je dis celà parce que je trouve que l'on dénigre un peu trop les maliens. Alors que nos soldats pros toute proportion gardée font aussi n'importe quoi. Et que le n'importe quoi est normal le combat étant par définition chaotique.Et celà se voit meme à l'entrainement dès que le facteur stress est un peu plus important.

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 colonio. Si tu remontes sur le thread tu verras mon opinion. J'ai vu des appelés francais criee tacatacatac....Et je ne me permettrai pas d'avoir du mépris pour aucun combattant.Sincèrement désolé si j'ai donné cette impression.

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 colonio. Si tu remontes sur le thread tu verras mon opinion. J'ai vu des appelés francais criee tacatacatac....

J'ai même vu des officiers professionnels d'armée occidentale le faire.

Je ne cherche pas la polémique, je dis celà parce que je trouve que l'on dénigre un peu trop les maliens. Alors que nos soldats pros toute proportion gardée font aussi n'importe quoi. Et que le n'importe quoi est normal le combat étant par définition chaotique.Et celà se voit meme à l'entrainement dès que le facteur stress est un peu plus important.

A tel point que je me demande (surtout suite au dernier livre blanc ou on est passé à seulement 15 000 hommes) si on ne devrait pas passer (et officialiser) des accords avec les pays francophones pauvres (d'Afrique principalement) pour pouvoir déployer leur "armée de Terre" quand on en a besoin. C'est un peu ce qu'on a fait au Mali ou les Tchadiens nous ont confiés presque 2 400 hommes contre la présence permanente d'un détachement de chasseurs de l'armée de l'air.

Ce serrait à vérifier, mais je pense qu'un détachement de 3/4 rafale (et même avec un A400M avec kit de ravitaillement) doit nous coûter moins cher que ce que nous coûterais les 7 000 légionnaires (et autre fantassins sans armement lourd) qui nous permettraient de déployer l'équivalent des 2400 Tchadiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des forces de la Misma (Mission internationale de soutien au Mali) vont être entraînées au Niger entre juin et août. La formation aura lieu au camp d'Ouallam, au nord de Niamey.

Elle sera conduite par une force de 22 "US soldiers" (pas de précision sur leur appartenance à une unité spécifique). Elle aura lieu du 25 juin au 3 août (40 jours) sur le site où la force tchadienne s'était rassemblée en février avant son entrée au Mali.

Une solicitation a été émise début mai pour la restauration de ces soldats américains (2 640 repas sur 40 jours). Des repas dont la confection sera confiée à une entreprise spécialisée (le contractor) qui devra suivre les "US Army Health Standards".

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/05/12/les-etats-unis-continuent-de-former-la-misma-au-niger.html

+ complèments : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/05/13/les-usa-donnent-des-coups-de-pouce-a-l-armee-du-niger.html

Quelque 500 soldats déployés au mali au sein d'un groupement blindé sont de retour au Tchad. Ils ont défilé place de la Nation avec à leur tête le commandant en chef-adjoint des FATIM, le général Mahamat Deby Itno, le fils du président tchadien, numéro du contingent tchadien au Mali.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/05/13/400-soldats-tchadiens-sont-rentres-a-n-djamena.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

urgent:l'armée mauritanienn entre en scène

www.cridem.org/C_Info.php?article=643036

15-05-2013 11:49 - Des unités de l'armée mauritanienne franchissent la frontière en direction du Mali (Sources)

Des unités de l'armée mauritanienne franchissent la frontière en direction du Mali (Sources)

Des unités de l'armée mauritanienne franchissent la frontière en direction des zones maliennes qui pourraient être occupées par les forces onusiennes dans le cadre du maintien de la paix.

Il s'agit de 400 soldats et officiers mauritaniens qui sont en route pour le nord Mali, zone réputée être le théâtre des accrochages entre les jihadistes et des troupes françaises et selon Al Akhabar.info qui rapporte l'information le nombre pourrait dans les semaines qui viennent atteindre 1800 hommes.

Et les sources de préciser qu'aucune déclaration n'a été faite de la part des autorités de Nouakchott sur cette mesure.

Rappelons que le président Mohamed Ould Abdel Aziz participe à la réunion du groupe des pays donateurs qui se tient aujourd'hui même à Bruxelles pour un soutien financier au Mali. Dix présidents et chefs d'Etat dont le Président Hollande participent d'ailleurs à la Rencontre pour un Mali nouveau.

www.cridem.org/C_Info.php?article=643036

Share this post


Link to post
Share on other sites

*** arrestation de deux jihadistes dans l'est de la mauritanie

tawary.com/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1611:mauritanie-arrestation-dun-tunisien-et-dun-algerien-a-bassiknou-pour-leur-appartenance-aux-bandes-terroristes&catid=1:actualites&Itemid=2

Mauritanie: Arrestation d'un tunisien et d'un algérien à Bassiknou pour leur appartenance aux bandes terroristes

Mardi, 14 Mai 2013 13:52 | Mise à jour le Mardi, 14 Mai 2013 14:10

Tawary-(Nouakchott)- Une unité de l'armée mauritanienne en position à Bassiknou dans l'Est du pays sur la frontière avec le Mali ont arrêté , mardi matin, deux hommes suspectés d'appartenir aux bandes islamistes armées, dont un tunisien et un algérien qui tentaient de s'infiltrer sur le territoire national en provenance du nord Mali, nous renseigne des sources informées.

Le tunisien répond au nom de Kemal et l'algérien porte le nom de Hakim et d'ailleurs il détient un passeport algérien, ajoutent les mêmes sources.

Les services sécuritaires ont transféré les deux accusés vers Nouakchott pour des raisons d'enquête.

www.tawary.com/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1611:mauritanie-arrestation-dun-tunisien-et-dun-algerien-a-bassiknou-pour-leur-appartenance-aux-bandes-terroristes&catid=1:actualites&Itemid=2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En lien avec Serval : les autorités égyptienne viennent de dementeler une cellule terro qui projetait un,attentat contre l'ambassade de France au Caire. Suspects arrêtes de nationalités égyptienne. Le passage a l'acte était imminent. Projet de voiture piégée a priori. L'intervention au Mali semble être le motif du projet d'attentat. Un second attentat devait visée l'ambassade US.

Pgm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la peau d’une femme commando parachutiste de l’air au Mali.

Le caporal-chef Christelle est commando parachutiste de l’air au sein du CPA 20 (commandos parachutistes de l’air) de la base aérienne 102 de Dijon. Elle est en mission à Bamako, depuis le 22 janvier 2013, dans le cadre de l’opération Serval : « L’opération Serval est la plus belle opération extérieure (OPEX) que j’ai pu faire. C’est la deuxième OPEX à laquelle je participe en tant que commando parachutiste de l’air spécialisé. Je suis fière des étapes qui ont jalonné ma progression au sein du CPA 20. »

Suite :

http://www.defense.gouv.fr/operations/rubriques_complementaires/dans-la-peau-de/dans-la-peau-d-une-femme-commando-parachutiste-de-l-air-au-mali

Share this post


Link to post
Share on other sites

A quand des articles anonymes où on nous dira à la fin le nom de la personne? Là ça fait vraiment "on l'a interrogé parce que c'est une femme et que blablabla". Y avait je ne sais plus quel état qui faisait ça pour des héros inconnus et qui mettait toujours sous le même format leur nom à la fin ainsi que leur âge. C'était beaucoup plus fort.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A quand des articles anonymes où on nous dira à la fin le nom de la personne? Là ça fait vraiment "on l'a interrogé parce que c'est une femme et que blablabla". Y avait je ne sais plus quel état qui faisait ça pour des héros inconnus et qui mettait toujours sous le même format leur nom à la fin ainsi que leur âge. C'était beaucoup plus fort.

secops Coriace (et pas seulement, sécurité des familles etc.). Surtout si il est dans l'air de faire venir le 20 et le 30 au COS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le dernier raid ,il y a des photo  avec (d’après ce que j'ai vu ) la crosse d'un mac 50 dans le holster d'un militaire français ,mais c'est possible encore en 2013 ? ou c'est une autre armes genre M9 avec crosse bois/marron ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

secops Coriace (et pas seulement, sécurité des familles etc.). Surtout si il est dans l'air de faire venir le 20 et le 30 au COS.

Le prénom suffira. Je parlais surtout de rédiger un article parce que la personne est une femme, plutôt que de rédiger l'article parce que la personne a fait des accomplissements exceptionnel ET est une femme en plus de ça. Ceci étant secondaire dans un pays où on souhaite atténuer les discriminations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le dernier raid ,il y a des photo  avec (d’après ce que j'ai vu ) la crosse d'un mac 50 dans le holster d'un militaire français ,mais c'est possible encore en 2013 ? ou c'est une autre armes genre M9 avec crosse bois/marron ?

Non non, tu as bien vu, le mac 50 est encore largement utilisé dans l'armée de terre et il ne me semble pas qu'il y ait un programme de remplacement de prévu. Encore la semaine dernière il y a eu une séance de tir avec le mac 50 dans la section

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'aviation française est intervenue contre le Mouvement arabe de l'Azawad alors qu'il tentait de prendre le contrôle d'une localité malienne.

L'armée française est intervenue dans la nuit de vendredi à samedi contre un groupe armé qui avait pris le contrôle d'une localité malienne jusque-là contrôlée par les rebelles touareg du MNLA, a appris samedi l'AFP, de sources militaires. "L'armée française est intervenue vendredi nuit avec son aviation pour chasser de la localité de Anéfis (115 km au sud de Kidal, nord-est du Mali), le Mouvement arabe de l'Azawad (MAA), un groupe armé, qui venait prendre le contrôle des lieux des mains du MNLA", a déclaré une source militaire africaine, dans le nord du Mali.

Vendredi, le MAA avait revendiqué la prise de la localité malienne de Anéfis, après des affrontements avec les touareg du MNLA. Un responsable du MNLA, avait de son côté affirmé que "les assaillants" qui avaient pris le contrôle de la localité, étaient des islamistes du mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (mujao). Plutôt présents dans la région de Gao (nord), le Mujao a démenti "toute implication" dans les affrontements de Anéfis.

"Nous confirmons bien que l'aviation française est intervenue contre le MAA qui avait pris vendredi le contrôle de la ville de Anéfis préalablement sous les ordres du MNLA", a déclaré un haut gradé de l'armée malienne, qui a préféré garder l'anonymat. Samedi, la localité de Anéfis, a été déserté par les combattants du MAA dont notamment "des véhicules ont été détruits" par l'armée française, selon la source militaire africaine dans le nord du Mali.

http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/mali-l-armee-francaise-chasse-un-groupe-arme-d-une-ville-du-nord-est-7761508198

Les médias ne parlent plus du Mali mais la guerre continue !  =(

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'aviation française est intervenue contre le Mouvement arabe de l'Azawad alors qu'il tentait de prendre le contrôle d'une localité malienne.

Les médias ne parlent plus du Mali mais la guerre continue !  =(

Ce MAA est ce que c'est un mouvement laïque sembable a l'organisation du MNLA et qui n'a rien a voir avec les aqmi/mujao/Ansar Eddine ou alors c'est un groupe idéologiquement proche de ces organisations? Si c'est pas le cas, pourquoi sont ils bombardés par l'aviation française s'ils représentent pas de menace terroriste ou séparatiste pour Bamako et la communauté internationale? Est ce qu'ils sont considérés comme un groupe terroriste ou séparatiste aux yeux de la communauté internationale ? Un des motifs de l'intervention française au Mali était le souci de l'intégrité territoriale, hors pourquoi l'Elysée prend elle partie en faveur d'un groupe séparatiste comme le MNLA? Car c'est en grande partie l'aventurisme et l'action militaire du MNLA avec ses anciens copains de Ansar eddine,  contre Bamako qui a permit que la situation devienne ce qu'elle est devenue. Pour le MNLA Touareg, quelle légitimité a t-il à parler au nom du nord mali alors qu'il existe au moins 4 ethnies différentes au Mali, et que d'autres composantes de l'ethnie touareg soutiennent des mouvements rivaux du MNLA ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mémoire le MAA c'est officiellement un gentil groupe d'autodéfense crée par la communauté arabe malienne en conséquence des exaction du MNLA a el kahlil. 

Selon toute vraisemblance, le groupe n'existant pas avant la chute de tessalit sa ressemble  quand mème a du blanchiment de djihadiste en déroute. 

Je partage ton questionnement sur la représentativité du MNLA. La france a été très prudent sur ces liens avec le MNLA et très ferme sur la souveraineté malienne. néanmoin entre l'état de l'armée malienne et les risques d'exactions que pourrait subir les tourareg, disons qu'on est obligé de coopéré. au moin temporairement

L'armée française avait déja pris pour cible le MAA par le passé. plus au nord.

A priori le cadre légale de l'intervention française autorise a tapé tout ce qui est armé au nord mali et qui n'est pas l'armée malienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'armée française avait déja pris pour cible le MAA par le passé. plus au nord.

A priori le cadre légale de l'intervention française autorise a tapé tout ce qui est armé au nord mali et qui n'est pas l'armée malienne.

Oui en effet c'est pas la premiere fois que l'aviation française tape sur le MAA. Mais cependant pourquoi ne fait elle pas de même que sur le MNLA ou alors c'est seulement quand un des deux groupes cherche a s'emparer d'une zone contrôlée par l'autre?

En tout cas pour moi, le MNLA n'as la légitimité ni pour parler au nom des touaregs et encore moins au nom du nord mali, surtout après ce qu'il vient de faire avec ses récents anciens amis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,405
    Total Members
    1,405
    Most Online
    Polanski
    Newest Member
    Polanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,692
    Total Topics
    1,244,689
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries