Recommended Posts

115 vols de an 124 ? c'est dingue.

 

115 vols x 120 tonnes max (pour 4600 km ) ça fait 13 800 tonnes 

47 IL 76 x 40 tonnes (pour 5000 km) = 1 880 tonnes

7 an 225 x 250 tonnes = 1 750

 

soit 17 430 t au total. Ils ont pas du petre beaucoup remplis si au total on ets à 10 000 tonnes : p

 

ATS = avions stratégique (quel appareil ?)

ATT = avion tactique (quel appareil ?)

 

 

 

En utilisant l'A400M utilisé à 50% de ses capacités à 4500km (30 t divisé par 2) (vu que le taux d'utilisation semble encore plus faible avec les avions affrétées) on aurait : 

10 500 /15 = 700

 

700 vols d'a400m pour faire tout le bouleau... Ça paraît beaucoup (contre 372 vols avec la config actuelle)

Share this post


Link to post
Share on other sites

700 vols d'a400m pour faire tout le bouleau... Ça paraît beaucoup (contre 372 vols avec la config actuelle)

 

C'est pour cela qu'on est plusieurs sur le forum à penser que des C-17 ce ne serait pas du luxe.

 

eei9.jpg

 

6pfh.jpg

 

SOUTIEN ALLIES

 

USA:

-drones / ISR

-3 C-17 basés à Istres

-2 C-130H

-3 KC-135

-enveloppe de 50m$

 

Canada:

-1 C-17 basé à Istres

 

Allemagne:

-3 C-160

-1 A-310 MRTT

 

Belgique:

-2 C-130

-2 AW-109

 

Danemark

-1 C-130J

 

Espagne

-1 KC-130

 

GB:

-2 C-17 la première semaine puis 1 ensuite basé à Evreux

-1 Sentinel (ISR)

-1 navire RoRo

 

Pays-Bas:

-1 DC10

 

fj1d.jpg

 

1. En matière de mobilité tactique :

● S’agissant des moyens de franchissement :

– des véhicules : le franchissement du Niger a été réalisé par des moyens civils locaux, empêchant une pleine liberté d’action et de sécurité opérationnelle. Une véritable autonomie des brigades d’intervention dépendra de l’acquisition du futur système de franchissement léger (Syfral). En effet, les moyens lourds ne peuvent être déployés dans une opération d’urgence d’entrée en premier du type Serval.

– du personnel : le flotteur de six hommes est aujourd’hui peu adapté à l’encombrement et au poids des équipements modernes. Le parc des flotteurs dix hommes doit être consolidé et privilégié.

● S’agissant des hélicoptères de manœuvre :

L’insuffisance quantitative des hélicoptères de manœuvre constatée, pour permettre par exemple une opération héliportée sur le théâtre malien, sera en partie palliée, à l’avenir, par l’arrivée des Caïman (NH90 TTH) dont la capacité d’emport par les mêmes températures élevées est deux fois supérieure à celle des Puma et des Caracal.

2. En matière de protection :

● S’agissant de la protection des hélicoptères :

L’engagement en binôme Tigre-Gazelle constitue aujourd’hui le meilleur compromis d’efficacité opérationnelle, comme démontré dans les opérations récentes (Harmattan, Serval). Néanmoins, l’incapacité à faire évoluer la Gazelle, en particulier en termes de protection, milite pour son remplacement par le HIL, appareil plus petit (et moins coûteux d’exploitation) que le Tigre mais pouvant recevoir des kits de protection en fonction du niveau de menace. Enfin, la relative vulnérabilité même aux armes de petit calibre employées en « boule de feux » des hélicoptères explique aujourd’hui l’engagement préférentiel des Tigre de nuit. La perte de deux hélicoptères Gazelle et le décès tragique d’un des pilotes rappellent la vulnérabilité intrinsèque des hélicoptères Gazelle.

● S’agissant de la protection des véhicules face aux engins explosifs improvisés :

Un engin explosif improvisé (EEI) a détruit un engin blindé de type AMX 10 RC. Une opération d’ensemble « capacité de réaction, d’anticipation pour la lutte contre les EEI » a permis l’acquisition de brouilleurs et de surprotections pour engins blindés d’ancienne génération (AMX 10 RC et véhicules de l’avant blindés – VAB).

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le général Sanogo est en prison, inculpé de meurtres : 

 

http://www.opex360.com/2013/11/27/mali-le-general-sanogo-ex-putschiste-est-en-prison/

 

Manifestation anti-française à Bamako : 

 

http://www.opex360.com/2013/11/27/manifestation-anti-francaise-a-bamako/

Edited by alexandreVBCI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le général Sanogo est en prison, inculpé de meurtres : 

 

http://www.opex360.com/2013/11/27/mali-le-general-sanogo-ex-putschiste-est-en-prison/

 

Manifestation anti-française à Bamako : 

 

http://www.opex360.com/2013/11/27/manifestation-anti-francaise-a-bamako/

ben les maliens  mécontents ,z'avaient qu'à y allé sans attendre que l'armée française arrive .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Niger a confirmé l’arrestation cette semaine par les soldats français d’Alassane Ould Mohamed, alias Chébani, dans le nord du Mali.

 

Ce Malien avait été condamné pour assassinats de quatre Saoudiens et d’un Américain, et s’était évadé en juin dernier d’une prison de Niamey, avec d’autres prisonniers, dont des membres de Boko Haram.

Le ministre nigérien de la Justice, Marou Amadou, a confirmé jeudi son arrestations par les forces françaises.

Le procureur général de la Cour d’appel de Bamako, Daniel Tessougé, a également confirmé l’arrestation, quelque part entre Gao et Kidal au Mali.

Chébani, un membre d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, a été condamné pour plusieurs assassinats.

Il est accusé d'avoir, fin décembre 2000, tué William Bultemeier, l'attaché de défense américain au Niger qui sortait d'un restaurant de Niamey.

Il est également accusé d'avoir en 2009 participé à l'attaque d'un convoi d'un prince saoudien, du côté nigérien de la frontière avec le Mali, au cours de laquelle quatre accompagnateurs du Saoudien ont été tués.

Il sera ensuite arrêté à Gao, et quelques mois plus tard, livré au Niger, condamné par la justice nigérienne à 20 ans de prison en mars 2012, avant de s'évader de la prison civile de Niamey en 1er juin.

Il est également recherché par les Etats-Uni, qui lancé un mandat d’arrêt à son encontre en septembre.

 

http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2013/11/131128_mali_niger_arrestation_cehbani.shtml

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

L’engagement en binôme Tigre-Gazelle constitue aujourd’hui le meilleur compromis d’efficacité opérationnelle, comme démontré dans les opérations récentes (Harmattan, Serval). Néanmoins, l’incapacité à faire évoluer la Gazelle, en particulier en termes de protection, milite pour son remplacement par le HIL, appareil plus petit (et moins coûteux d’exploitation) que le Tigre mais pouvant recevoir des kits de protection en fonction du niveau de menace. Enfin, la relative vulnérabilité même aux armes de petit calibre employées en « boule de feux » des hélicoptères explique aujourd’hui l’engagement préférentiel des Tigre de nuit. La perte de deux hélicoptères Gazelle et le décès tragique d’un des pilotes rappellent la vulnérabilité intrinsèque des hélicoptères Gazelle.

 

    La politique de la gazelle comme seul hélico d'attaque en France aura été une belle irresponsabilité ... Et c'est avec ça qu'ils espéraient en binome de chasse anti-tank bloquer une invasion soviétique (avec le leclerc) ... Avec un hélico dont la fragilité est évidente sous un simple feu d'infanterie qu'il ne tient a l'évidence pas ... Au point ou il y a que de nuit ou il est a peu près en sécurité pour dézinguer tranquille ...

 

   Certes maintenant avec le Tigre c'est en passe d'être progressivement rêglé jusqu'a la mise a la casse définitive de la dernière gazelle mais quand même ... Une rafale de doucette venant d'en bas et t"as plus qu'a rentrer chez maman ... Ca fait pas une politique d'hélo d'attaque ...

 

    Dans les années 80 on était bon pour le feu nucléaire avec ça ... C'était cuit, cramé, calaminé ...

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Manifestation anti-française à Bamako : 

 

http://www.opex360.com/2013/11/27/manifestation-anti-francaise-a-bamako/

La France qui prend des gants avec le MNLA maintenant ? Quelle honte : soit on y est allé pour aider les maliens à se débarasser de tous les terroristes et autres gangsters putschistes, soit il ne fallait pas y aller du tout !

 

A faire dans la demi-mesure continuelle on va encore une fois réussir l'exploit de transformer ce qui devrait être une vraie réussite diplomatique en bourbier politique, avec au final acumulation des rancoeurs à notre encontre.

Si le PDLR "Mollande Ier" a peur du MNLA c'est qu'il n'avait pas les épaules pour décider d'une intervention/OPEX. Et dire que cet Enarque mou et indécis va persister en envoyant 1000 hommes en Centrafrique ; ça promet !

Edited by Bruno
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Badaboum (5 points pour trolling)

 

 

Si le PDLR "Mollande Ier" a peur du MNLA c'est qu'il n'avait pas les épaules pour décider d'une intervention/OPEX. Et dire que cet Enarque mou et indécis va persister en envoyant 1000 hommes en Centrafrique ; ça promet !

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps, on a pas envoyé des troupes là-bas pour là-bas pour résoudre une guerre civile, ni servir de punching ball à l'une des deux parties. Nos buts de guerre avaient été clairement affichés: casser/détruire/neutraliser autant de djihadistes que possible. L'azawad ou pas l'azawad, c'est pas notre problème tant que ça compromet pas notre mission.

 

Si le MNLA veut vraiment la guerre, à la rigueur ça rendrait les choses plus lisible car on serait obligé de choisir. Mais l’ambiguïté, ça a du bon aussi. On le saura pas avant longtemps mais quelle quantité de renseignements la coopération du MNLA nous a apporté ? A mon avis, ça vaut le coup de pas choisir de camp ou mieux encore de faire croire aux deux qu'on a choisi leur camp.

L'important c'est que le gouvernement et le MLNA coopèrent avec nous, qu'ils coopèrent entre eux serait mieux mais secondaire. 

 

Bon puis Hollande est au chaud à l'Elysée donc perso je raisonne sous l'hypothèse que ses décisions sont pas influencées par une prétendue peur du MNLA.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps, on a pas envoyé des troupes là-bas pour là-bas pour résoudre une guerre civile, ni servir de punching ball à l'une des deux parties. Nos buts de guerre avaient été clairement affichés: casser/détruire/neutraliser autant de djihadistes que possible. L'azawad ou pas l'azawad, c'est pas notre problème tant que ça compromet pas notre mission.

 

Si le MNLA veut vraiment la guerre, à la rigueur ça rendrait les choses plus lisible car on serait obligé de choisir. Mais l’ambiguïté, ça a du bon aussi. On le saura pas avant longtemps mais quelle quantité de renseignements la coopération du MNLA nous a apporté ? A mon avis, ça vaut le coup de pas choisir de camp ou mieux encore de faire croire aux deux qu'on a choisi leur camp.

L'important c'est que le gouvernement et le MLNA coopèrent avec nous, qu'ils coopèrent entre eux serait mieux mais secondaire. 

 

Bon puis Hollande est au chaud à l'Elysée donc perso je raisonne sous l'hypothèse que ses décisions sont pas influencées par une prétendue peur du MNLA.

Il ne peut pas en avoir peur pour lui personnellement bien entendu, voyons.

J'évoquais surtout dans mon post précédent suivi d'un "Badaboum" la crainte de leur influence ou la croyance dans le fait que le MNLA serait un acteur incontournable d'une solution politique à cette crise au Mali et qu'il faudrait donc les ménager. Ce qui à mon avis consiste à faire fausse route et remet en cause la pertinence de notre présence là bas, car comment espérer que ces bandits "islamisants" puissent participer à une solution durable acceptable ?

 

S'engager dans une OPEX ça suppose une conviction claire et ferme sur la situation à laquelle on veut aboutir, et le soutien d'une majorité de la population locale qui est évidemment la plus concernée. C'est justement le rôle du chef suprême des armées de bien peser cela avant d'envoyer nos gars risquer leur vie loin de chez eux.

 

Forcément en tant qu'élu il est susceptible d'être critiqué pour ses décisions, voire son indécision quand c'est le cas, à la fois dans son propre pays et par les habitants du pays où se déroule l'intervention. Or on constate que ça tourne de plus en plus au cafouillage sur le plan diplomatique avec une population malienne qui ne semble plus comprendre le but réel visé par les "sauveurs français" du départ ... Dommage, vraiment

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le précédent article sur la manifestation anti-française, il y a un des intervenants qui affirme que cette manifestation a été organisé par des anciens putshistes du 21 mars 2012.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le précédent article sur la manifestation anti-française, il y a un des intervenants qui affirme que cette manifestation a été organisé par des anciens putshistes du 21 mars 2012.

C'est fort possible, dans l'imbroglio politique actuel, sur fond de tensions inter-religieuses qui plus est ... L'enjeu serait aussi d'arriver à savoir quelle proportion de la population malienne soutien ces anciens putschistes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mali : Les rebelles touaregs reprennent les armes

 

30 novembre 2013 – 11:15

 

Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), qui regroupe les rebelles touaregs, a annoncé, le 29 novembre, qu’il mettait fin à l’accord de cessez-le-feu conclu en juin dernier à Ouagadougou avec les autorités maliennes.

“Les groupes politiques et militaires de l’Azawad (MNLA, MAA et HCUA) déclarent la fin du cessez-le-feu conclu avec le gouvernement central de Bamako”, a ainsi affirmé  Attaye Ag Mohamed, l’un des membres fondateurs du MNLA, qui réclame l’indépendance du Nord-Mali. “Toutes nos unités militaires sont placées en état d’alerte”, a-t-il ajouté.

Cette annonce vient après plusieurs incidents à Kidal, bastion des rebelles touaregs. Le dernier en date remonte au 28 novembre. Ce jour-là, une manifestation contre la venue dans la ville du Premier ministre, Oumar Tatam Ly, a donné lieu à des affrontements avec les forces armées maliennes (FAMA). Selon le MNLA, qui a accusé ces dernières d’avoir ouvert le feu sur la foule, il y aurait eu un mort parmi les manifestants.

La décision des rebelles touaregs de rompre le cessez-le-feu n’est évidemment pas de nature à simplifier la mission des militaires français engagés au Mali dans le cadre de l’opération Serval et des casques bleus de la Minusma. Et elle n’est pas non plus de bon augure pour la tenue du 2e tour des élections législatives maliennes.

Cela étant, au cours de ces dernières semaines, plusieurs incidents ont opposé les combattants du MNLA aux FAMA, comme à Kidal et dans la région de Foïta, en septembre dernier. Mais leur portée a été somme toute limitée.

 

 

http://www.opex360.com/2013/11/30/mali-les-rebelles-touaregs-reprennent-les-armes/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les chinois protégeront les troupes des Pays-Bas à Gao :

 

Le contingent chinois de la Minusma (395 hommes), dont l'arrivée à Bamako ne devrait plus tarder, gagnera Gao (est) où il assurera, entre autres missions, la protection des troupes (370 militaires), des drones (Raven ou/et ScanEagle) et des hélicoptères Apache que les Pays-Bas vont déployer en début d'année. C'est en tout cas ce qu'ont annoncé plusieurs élus hollandais (dont le ministre des Affaires étrangères).

 

 

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/11/29/mali-les-chinois-de-la-minusma-a-goa-pour-proteger-les-apach-10758.html

 

BAMAKO - Un kamikaze s'est fait exploser dans la nuit de samedi à dimanche près d'une position de l'armée française à Ménaka, dans le nord du Mali, sans faire d'autre victime, ont indiqué des sources militaires malienne et française.

Le kamikaze visait une position de l'armée française, dans la ville de Ménaka. Les troupes françaises ont détecté sa présence et dans la précipitation, l'homme a actionné sa ceinture (d'explosifs), se tuant mais sans faire d'autre victime, a déclaré à l'AFP un haut responsable de l'armée malienne, joint au téléphone dans le nord du Mali.

L'information a été confirmée par le service de communication de l'opération Serval, la force militaire française dans le nord du Mali, mais partiellement démentie dans la soirée par le ministère français de la Défense, selon qui l'attaque visait un bataillon nigérien de la force de l'ONU au Mali.

 

 

Suite : http://www.romandie.com/news/n/_Mali_attentat_suicide_pres_d_une_position_francaise_aucune_victime_sauf_le_kamikaze_14011220131943.asp?

Edited by alexandreVBCI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les marsouins du 3e régiment d’infanterie de marine (3e RIMa) composent la section de maintenance et de réparation, qui assure les interventions techniques de premier niveau.

 

(...) Les fortes chaleurs du nord Mali sont un paramètre important dans l’organisation du travail. À près de 45°C, la tôle devient brûlante et il est impossible de travailler sur les véhicules. « Les roches sont coupantes comme des rasoirs et les fortes chaleurs constituent des conditions extrêmes pour les véhicules. Entre la rocaille et le sable, il y a énormément de crevaisons et de casse. Si les camions passent bien, c’est plus difficile pour les engins lourds, comme les blindés. Pourtant, ils sont indispensables sur ce théâtre d’opération. Nous avons donc une consommation énorme de pneus. Et nos prédécesseurs ont fait le même constat », ajoute l’adjudant-chef. Au Mali, trois jours de patrouilles dans le désert, en véhicules, se soldent par au moins deux crevaisons.

 

 

http://www.defense.gouv.fr/terre/a-la-une/mecanos-du-desert

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Ils ont oublié que le problème avec les pneus vient aussi directement du type de sable qui est produit au Sahara ...

 

C'est un sable produit exclusivement par non pas érosion abrasive mais par éclatement au quotidien des pierres et rochers par écart de température ... Pris dans les mains le sable du Sahara est très doux et subtil mais vu au microscope (pas besoin de grossir x 1000, x10 suffit amplement pour le voir) on voit de suite le problème ...

 

  Ce n'est pas un sable "rond" comme ceux qu'on a l'habitude de voir sur nos plages ou banc de rivière/fluviaux drainant le sable de montagne ...

 

 Au microscope apparait immédiatement que c'est un sable tranchant, extremement abrasif : C'est justement son mode de production par éclatement par écart de t° du jour et la nuit notamment en hiver avec les t° négatives qui tombent très rapidement : Ca ne peut que produire un sable tranchant et non usée car charrié par un cour d'eau comme en zone tempérée ou tropicale ...

 

  Du coup tu m'étonnes ça te nique les pneus vitesse grand V ... Même dans le milieu de la construction le sable désertique est bien connu pour être un sable inadapté au béton du fait de son pouvoir abbrasif : Le béton nécessite un sable bien rond et doux sinon il va s'effriter très vite

 

  Ils croivent que ce sont les cailloux certes tranchant eux aussi car c'est le même phénomène qui leur donne cette forme, mais en réalité c'est surtout le sable qui ruine leurs pneus

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est un peu Hors sujet, mais pour élément de comparaison, une érosion principalement éolienne sculpte des paysage de type "arches national park" (aux états-unis pour ceux qui connaissent)

Et comme la composition minérale est principalement siliceuse (sable issu de l'érosion des anciens massifs graniques de la plaque africaine son pouvoir abrasif est d'autant plus important.

 

Le phénomène du dépolissage des pare-brise est d'ailleurs bien connu.

 

fin du HS pour ma part

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est peut-être pas le bon endroit, mais je n'ai pas trouver de topic sur le Niger.

 

D'après Le mamouth :

 

"L'état du continent ne permet pas d'exclure que la France ait encore à intervenir dans d'autres pays. Elle consolide actuellement ses positions au Niger, en établissant un plot pour ses chasseurs, là où sont déjà basés les drones Harfang et bientôt, ses deux Reaper."

 

http://lemamouth.blogspot.fr/2013/12/rca-ils-seront-bientot-1200.html

 

Vous en aviez déjà entendu parlé ?

 

Ça remplacera peut-être le plot (temporaire ?) de Bamako et formerai le 3ème plot permanent de chasseurs prépositionné en Afrique après Djibouti et N'Djamena. Un bon maillage Est-Ouest en somme.

Edited by Nexus-2009

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Le Niger il faut bien comprendre aussi que c'est une place stratégique pour la France et que pour l'instant si un autre pays voisin peut provoquer un Mali bis la revanche d'aqmi ... Ben c'est bien le Niger alors autant cette fois prendre longueur d'avance en s'y installant au possible ...

 

  Je pense pas que ce soit pour rien que les USA ont décidé d'ouvrir une base de drone a Niamey autour de décembre 2012 (orf la décision date de probablement avant) Niamey c'est le centre du Sahara et c'était aussi le prochain pays a tomber sur le grand jeu de quille islamo-djihadiste

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,715
    Total Topics
    1,249,309
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries