Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Et bien, si jamais l'information se confirme, ça marque un changement réel dans la politique extérieure allemande... Envoi du Tigre en Afghanistan, même si avec des ROE probablement très strictes, batteries de missiles en Turquie et ... apparemment, participation à une intervention armée (reste à voir le degré d'implication) en Afrique, sans que l'Oncle Sam ne soit ouvertement de la partie, du moins publiquement.

Le Tigre en Afghanistan, comme tu l'as souligné, est bordé de ROE très strictes, les Allemands ont une industrie de la défense très compétitive et ils ne pouvaient rater ce coche. Dans le même temps les Patriot en Turquie ne sont guère que des preuves de soutient à un membre de l'OTAN, avec à mon avis un risque très mesuré (a t-on entendu parler d'un nouvel accrochage aérien syro-turc depuis le Phantom abattu il y a déjà 6 mois ?). Dans les deux cas, Washington a du mettre un peu de pression pour pousser les Allemands à faire un geste.

Au Mali il s'agit probablement comme le souligne JDM d'un déploiement préalable à la mission EUTM Mali où les formateurs allemands sont aussi présents, enfin comme souligné précédemment il peut aussi s'agir d'une simple mise en commun des moyens de transports dans le cadre de l'EATC. Je serai donc plus réservé que toi sur un changement quelconque de la politique extérieure allemande, au mieux il s'agit de se rattraper bon an mal an sur la pitoyable gestion de l'affaire libyenne par Merkel !

Link to comment
Share on other sites

Le Tigre en Afghanistan, comme tu l'as souligné, est bordé de ROE très strictes, les Allemands ont une industrie de la défense très compétitive et ils ne pouvaient rater ce coche. Dans le même temps les Patriot en Turquie ne sont guère que des preuves de soutient à un membre de l'OTAN, avec à mon avis un risque très mesuré (a t-on entendu parler d'un nouvel accrochage aérien syro-turc depuis le Phantom abattu il y a déjà 6 mois ?). Dans les deux cas, Washington a du mettre un peu de pression pour pousser les Allemands à faire un geste.

On est tout à fait d'accord, mais si les Allemands devaient participer à une action armée hors du cadre de l'OTAN, il est bon de rappeler ces engagements.

Au Mali il s'agit probablement comme le souligne JDM d'un déploiement préalable à la mission EUTM Mali où les formateurs allemands sont aussi présents, enfin comme souligné précédemment il peut aussi s'agir d'une simple mise en commun des moyens de transports dans le cadre de l'EATC. Je serai donc plus réservé que toi sur un changement quelconque de la politique extérieure allemande, au mieux il s'agit de se rattraper bon an mal an sur la pitoyable gestion de l'affaire libyenne par Merkel !

Je n'avais pas encore pris connaissance de l'article de JDM, et je précisais néanmoins qu'il fallait justement en savoir plus sur le "degré d'implication". Par contre, si jamais les Allemands envoient effectivement des forces "au mieux" pour "se rattraper bon an mal an sur la pitoyable gestion de l'affaire libyenne", alors c'est un réel tournant. Car les critiques envers Merkel sur la Libye venaient surtout de l'international... et c'est ensuite que certains politiques allemands ont emboîté le pas (des verts notamment, ce qui peut sembler assez ironique) en critiquant la timidité de Merkel qui avait d'abord fixé sa position en fonction de l'opinion intérieure. Il ne faut pas oublier que les Allemands soutenaient largement Merkel dans son abstentionnisme lors du vote de la résolution sur la Libye à l'ONU... Alors, mieux valait ne pas imaginer une participation de l'Allemagne à l'opération armée.
Link to comment
Share on other sites

Il y a des Patriot allemands aussi en Turquie...

PARIS - Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian s'est entretenu par téléphone de la crise malienne vendredi avec le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta, et devait faire de même en fin de journée avec ses homologues britannique et allemand.

C'est le ministre lui-même qui en a fait l'annonce lors d'un déjeuner avec des journalistes au siège du ministère à Paris. Il a interrompu le déjeuner pour parler avec M. Panetta, a constaté un journaliste de l'AFP. M. Le Drian a précisé qu'il devait s'entretenir en fin de journée avec ses homologues Philip Hammond (Grande-Bretagne) et Thomas de Maizière (Allemagne). (AFP)

Link to comment
Share on other sites

13h50 : Une source diplomatique française a confié officieusement à RFI l’arrivée sur place d’une trentaine de membres de forces spéciales françaises afin de préparer une intervention aérienne et de troupes au sol. L’opération d’assistance prévue depuis longue date s’est manifestement transformée en opération d’urgence après les évènements de jeudi.

http://www.rfi.fr/afrique/5min/20130111-suivez-evenements-11-janvier-mali-traore-konna-hollande-onu-mopti

... Ce vendredi, les combats ont repris au nord du Mali, autour de la ville de Konna qui avait été perdue par l'armée malienne jeudi. Face à l'inquiétude de voir les jihadistes descendre sur la ville de Sévaré et Mopti, le président Dioncounda Traoré a demandé l'aide de la France.

La défaite de l'armée malienne jeudi soir à Konna a clairement provoqué un vent de panique parce que Konna est à 60/70 km de Sévaré. Une ville considérée comme étant le dernier verrou avant celles de Mopti, Ségou et Bamako. Très vite dans la soirée des renforts sont d’ailleurs arrivés. Des renforts français et européens selon plusieurs sources qui nous rapportent plusieurs rotations aériennes sur l'aéroport de Sévaré. Mais aucun détail pour l'instant sur le nombre d'hommes, et les moyens engagés.

Link to comment
Share on other sites

Disons que les choses se passent suivant le plan arreté par le Ministre français qui prevoyait dejà une intervention en debut 2013 ,alors les Ansar ont été manipulés pour aider à la concretisation de ce plan ?

Je me demande plutôt s'ils n'ont pas tenté au contraire de prendre de vitesse la mission européenne EUTM Mali. La décision aurait dû être prise en décembre... mais l'Europe étant ce qu'elle est - la situation politique malienne n'est pas non plus des plus simples -, le déblocage n'a eu lieu qu'en début de semaine. Peut-être même les Ansar ne s'attendaient-ils pas à une telle réactivité côté européen...
Link to comment
Share on other sites

Je me demande plutôt s'ils n'ont pas tenté au contraire de prendre de vitesse la mission européenne EUTM Mali. La décision aurait dû être prise en décembre... mais l'Europe étant ce qu'elle est - la situation politique malienne n'est pas non plus des plus simples -, le déblocage n'a eu lieu qu'en début de semaine. Peut-être même les Ansar ne s'attendaient-ils pas à une telle réactivité côté européen...

Les Ansar auraient du s'ils avaient un minimum de jugeote suivrent les conseils qui leur disaient de se delester au plus vite de l'influence des terros Aqmi et se concentrer sur des exigences purement touareg à l'interieur de l'etat malien !!Maintenant qu'ils entrent dans ce jeu surement avec des interets à cour terme ,ils engagent leur peuple dans un impasse pour plusieurs années ?

Link to comment
Share on other sites

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/01/11/tension-accrue-au-mali_1815471_3212.html

On y est ...

Alors que les islamistes ont lancé une offensive majeure dans le centre du Mali, suivie d'une contre-offensive de l'armée régulière, l'hypothèse d'une intervention étrangère, évoquée par François Hollande vendredi, se précise d'heure en heure. Paris, qui s'est dit prêt à intervenir, a demandé vendredi à ses ressortissants non indispensables de quitter le Mali. L'Elysée devrait s'exprimer en fin d'après-midi, en fonction de l'évolution de la situation. Voici un point sur les derniers développements de la crise malienne.

    Hollande confirme l'engagement de l'armée française au Mali

Lors d'une intervention à l'Elysée, le chef de l'Etat a confirmé que "les forces armées françaises ont apporté cet après-midi leur soutien aux forces armées maliennes" et que cette opération "durera le temps nécessaire".

Le président Hollande a répété que la France avait répondu à l'appel des autorités maliennes car "il en va aujourd'hui de l'existence même de cet Etat ami", et que "les terroristes doivent savoir que la France sera toujours là pour soutenir une population qui veut vivre dans la démocratie". Il a par ailleurs annoncé que "le Parlement sera saisi dès lundi".

Plus tôt dans la journée, le président avait annoncé que la France était prête à intervenir. "J'ai décidé que la France répondra, aux côtés de nos partenaires africains, à la demande des autorités maliennes. Elle le fera strictement dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et elle sera prête à arrêter l'offensive des terroristes si elle devait se poursuivre", avait déclaré François Hollande.

"Je le dis ici avec la solennité nécessaire, nous sommes face à une agression caractérisée", a affirmé le chef de l'Etat lors de ses vœux au corps diplomatique à l'Elysée. "Les terroristes se sont regroupés ces derniers jours sur la ligne qui sépare artificiellement le nord et le sud du Mali. Ils ont même avancé. Et ils cherchent à porter un coup fatal à l'existence même du Mali", a-t-il souligné. "La France comme ses partenaires africains et l'ensemble de la communauté internationale ne pourra pas l'accepter".

Selon une source diplomatique française, les résolutions existantes du Conseil de sécurité de l'ONU permettent à la France d'intervenir militairement au Mali. "Avec les résolutions de l'ONU et la demande d'aide du Mali, le cadre légal pour une intervention directe [de la communauté internationale] est déjà prêt", explique un diplomate français. "On suit la situation heure par heure sur le terrain. On va voir si cette progression se poursuit ou pas. L'aide de la France va s'ajuster à la situation sur le terrain", a-t-il ajouté.

    Offensive pour reprendre Konna

L'armée malienne a déclenché vendredi matin une offensive contre les islamistes pour reprendre la localité de Konna, dans le centre du Mali, conquise la veille par les djihadistes. Cette ville constitue le dernier rempart entre les insurgés, qui contrôlent le nord du pays, et Mopti, où est basé l'état-major régional de l'armée malienne, à quelques kilomètres au sud de Sévaré.

Le chef des opérations militaires à l'état-major des armées, le colonel Oumar Dao, a confirmé, lors d'une conférence à Bamako, que "des troupes venues du Nigeria, du Sénégal et de la France sont en appui à Sévaré à l'armée malienne. Ces troupes sont arrivées avec le matériel nécessaire pour faire face à la situation".

Plus tôt dans la journée, un officier de l'armée malienne avait déjà annoncé que des appareils militaires de "pays amis" étaient utilisés. Un responsable malien avait également affirmé que des militaires européens, incluant des Français, sont présents au Mali "pour repousser toute avancée des islamistes vers le Sud". "Nous ne dirons pas leur nombre, ni là où ils sont, ni le matériel qu'ils ont. Ils sont là, nous remercions ces pays qui ont compris que nous avons affaire à des terroristes", a-t-il ajouté.

Comme l'explique le correspondant du Monde Jean-Philippe Rémy, "c'est aussi à Sévaré que sont arrivés des renforts par C-160, incluant des hommes à 'la peau blanche' [...] Il s'agirait de soldats occidentaux, en nombre inconnu, et pour parmi lesquels pourraient se trouver des Français, ainsi que l'assure une source diplomatique à New York, qui affirme : 'Nous y sommes, plus aucun doute'."

Link to comment
Share on other sites

De sources militaires maliennes, KOACI.COM apprend ce vendredi matin que l'armée française est rentrée en action dans la nuit de jeudi à vendredi à Konna et Douentza, villes situées dans le centre du Mali, sur la ligne de front qui oppose l'armée du pays et les islamistes.

Selon nos informations, deux hélicoptères français, initialement basés au Burkina Faso voisin ont attaqué les positions des islamistes permettant à l’armée malienne au sol de reprendre progressivement des positions délaissées dans l'après midi au profit des islamistes.

http://koaci.com/articles-79584

Link to comment
Share on other sites

Selon ce compte rendu, les operations semblent fraiches et joyeuses comme le debut de tous les enlisements ?

Les Français imaginent-ils laisser des troupes au sol longtemps ? Pas sûr : pour l'instant, ça se limite apparemment à quelques dizaines de membres des forces spéciales. Pour l'enlisement, ça n'est donc pas évident. Par contre, pour les situations foireuses, ça n'est pas impossible. On peut toujours se demander si une telle situation dans la région serait advenue avec un Kadhafi à la tête de la Libye.
Link to comment
Share on other sites

Ne voyez pas le mal partout. Pour le moment, il s'agit essentiellement d’étêter un rezzou sur Bamako. Une colonne de pick-up qui descend en force, et qui prend l'aviation sur la tronche, plus des bouchons sur les grands axes. Ni plus, ni moins.

Link to comment
Share on other sites

L'aviation française est prête à frapper les groupes d'islamistes au Mali si ces derniers s'emparent de la ville de Mopti située dans la partie centrale du pays, à 700 km au nord de Bamako, a annoncé vendredi la chaîne BFMTV à l'issue d'une rencontre du président François Hollande avec les ministres de la Défense et des Affaires étrangères.

http://fr.rian.ru/world/20130111/197194658.html

Réuni d'urgence jeudi après-midi suite à l'aggravation de la situation au Mali, le Conseil de sécurité de l'Onu a appelé à accélérer le déploiement de la force internationale dans ce pays africain, dont le nord est contrôlé par des séparatistes et des islamistes.

http://fr.rian.ru/world/20130111/197188187.html

Des militaires étrangers sont arrivés dans la ville malienne de Sévaré (centre) proche de la localité de Kona, contrôlée par les rebelles islamistes, rapporte vendredi l'agence sud-africaine SAPA citant des témoins sur place.

Selon l'agence, un avion de transport militaire S-160 a atterri sur la base aérienne de Sévaré, à 60 kilomètres de Kona. La nationalité des militaires n'est pas indiquée. D'après un fonctionnaire local désireux de garder l'anonymat, l'avion provient d'un pays européen.

http://fr.rian.ru/world/20130111/197189118.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...