Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Après le départ de la majeure partie de la force d'hélicoptères sur place (4 Apache et 3 Chinook néerlandais sur le chemin du retour), que reste t'ils comme moyens aériens de transport sur place ? :

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/07/17/la-minusma-perd-ses-7-helicopteres-hollandais-16565.html

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Apparemment, les Allemands enverraient au Mali à partir de mars/avril de l'année prochaine 3 hélicoptères Tigre, 3 hélicoptère NH-90 dédiés aux évacuations sanitaires, deux hélicoptère de réserve mis à disposition de la mission ONU. Ils viendraient remplacer les hélicoptères néerlandais, censés être retirés du théâtre l'année prochaine. 

Source (en allemand) : http://augengeradeaus.net/2016/10/einsatz-deutscher-hubschrauber-in-mali-scheint-festzustehen/

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 25/05/2016 à 09:51, Boule75 a dit :

Nouvelle saison de chasse à la sardine.

 

La bonne nouvelle, tout de même et jusqu'à preuve du contraire, c'est qu'on entend plus parler de heurts entre groupes armés pro et anti-Bamako dans le nord du pays. Est-ce parce que le processus politique a enfin commencé à s'enclencher, parce qu'une partie des plus acharnés s'est rattachée à Ansar Edine, ou parce que Bamako a, de fait, cessé de tenter d'exercer une souveraineté même légère au Nord, je ne sais, mais on en entend plus causer.

Autre possibilité : lassitude de la presse...

 

    Beaucoup des anciens indépendantistes non islamistes du MNLA se retrouvent aujourd'hui dans les milices touaregs a qui la France a confié la sécurité de certaines localités trop majoritairement touaregs pour qu'il soit raisonnable de confier la sécurité aux militaires de Bamako qu'on a prié de ne pas pénétrer dans ces localités pour installer une paix civile nécessaire

 

    Ceci dit le modèle n'a pas été appliqué partout car l'armée de Bamako a aussi des touaregs minoritaires pro-Bamako ou la on s'est contenté de faire comprendre qu'ils ne fallait pas que les soldats ethniquement noirs de cette armée pénètre dans ces localités : Seulement les touaregs de cette armée pour que se soit acceptable par la population majoritairement touareg

  Car la priorité c'était la paix civile pour un retour a la normal rapide de la vie économique et pour faciliter le retour de l'administration de Bamako

    Bref des solutions pragmatiques quoi pour pas que cela se ré-enveniment entre groupes ethniques dont on sait qu'ils s'aiment pas du tout

 

  Bref ils sont tous dans les milices touaregs sans nom maintenant et qui ne veulent pljus mettre en avant le délire indépendantiste pour l'instant , ayant vu a la cata que ça a mené car ils ont bien vu qu'ils pouvaient pas s'opposer aux islamistes en 2011/12

 

    Mais si le nord mali parvient a vraiment s'assainir du joug islamiste et djihadiste : Le mot indépendance refera surface

Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, Boule75 said:

Ils sont repartis vers la France, OK, mais auraient été renvoyés en Irak ? Où ? C'est un scoop ça, as-tu des détails ?

Non non. Leur départ laissait à penser qu'ils pourraient être redéployés ailleurs (l'irak). Mais je n'ai aucune information laissant à penser qu'ils pourraient être déployer dans un avenir proche là-bas.Mon "=> Irak" doit être lu comme une "interrogation sur la possibilité d'un déploiement" et non comme information au sens propre.

Edited by logo
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://www.france24.com/fr/20161111-mali-amadou-sanogo-proces-bamako-novembre-berets-rouges-militaires (11 novembre 2016)

Le chef de l'ex-junte Amadou Sanogo sera jugé à Bamako fin novembre.

http://malijet.com/actualite-politique-au-mali/flash-info/170691-mali-ançardine-montre-5-véhicules-qu’il-dit-avoir-saisis-de-l’ar.html (11 novembre 2016)

Le groupe jihadiste Ançardine a publié les images de cinq véhicules militaires qu’il dit avoir saisis de l’armée malienne lors de son attaque, le dimanche 6 novembre, contre la caserne de Tagharoust au sud du fleuve Niger.

http://malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/rebellion_au_nord_du_mali/170654-frontière-mali-niger-l’insécurité-prend-de-l’ampleur.html (11 novembre 2016)

Selon les autorités nigériennes des attaques sont menées par des groupes terroristes qui ont pour base arrière le Nord du Mali. Le ministre chargé de la Sécurité a demandé à différentes reprises au Mali de prendre des mesures pour éviter d’exporter son insécurité.

La dernière attaque remonte à mardi. Des hommes armés ont attaqué les positions des forces de défense et de sécurité du Niger dans la bourgade de Banibangou, située à une vingtaine de kilomètres de la frontière malienne. L’attaque a fait cinq morts et deux blessés.

Il y a quelques semaines, une autre attaque avait visé la prison de Koutoukalé.

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Situation toujours tendue au Mali,

Élections municipales au Mali : cinq militaires tués dans une embuscade

Cinq soldats maliens ont trouvé la mort dans une embuscade ce dimanche près de Douentza, alors qu'ils avaient été déployés pour sécuriser le vote lors des élections municipales, première consultation depuis l'élection du président Ibrahim Boubacar Keïta en 2013.

http://www.jeuneafrique.com/375937/politique/elections-municipales-mali-cinq-militaires-tues-embuscade/

Mais les coupables ont été arrêtés :

Mali : arrestation du numéro deux d’une faction d’Ansar Eddine

http://www.jeuneafrique.com/377301/politique/mali-arrestation-numero-deux-dune-faction-jihadiste-active-nord/

Edited by Benoitleg
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Benoitleg a dit :

Situation toujours tendue au Mali,

Élections municipales au Mali : cinq militaires tués dans une embuscade

Cinq soldats maliens ont trouvé la mort dans une embuscade ce dimanche près de Douentza, alors qu'ils avaient été déployés pour sécuriser le vote lors des élections municipales, première consultation depuis l'élection du président Ibrahim Boubacar Keïta en 2013.

http://www.jeuneafrique.com/375937/politique/elections-municipales-mali-cinq-militaires-tues-embuscade/

Mais les coupables ont été arrêtés :

Mali : arrestation du numéro deux d’une faction d’Ansar Eddine

http://www.jeuneafrique.com/377301/politique/mali-arrestation-numero-deux-dune-faction-jihadiste-active-nord/

 

      Serval n'aurait elle pas fait des erreurs stratégiques d'un bombardement trop massif et systématique mais aussi des longs convois en pénétration en "pointe" dans le pays pour arriver au + tot a Tombuktu, Gao, Kidal et aux adrars des ifoghas mais négligeant un nettoyage dans les régions autour de ces villes ou l'arrivée trop rapide des français a forcé un grand nombre de miliciens islamistes touaregs a se faire passer pour des locaux sans histoire (il suffit de planquer les armes et montrer patte blanche ...)

 

    Une pénétration + lente et ratissant mieux les régions traversées par les convois, des frappes + mesurées a la GBU-12 sur les dépots d'armes & Aqmi

  Aurait peut être eu l'avantage de créer une situation ou djihadistes & miliciens touaregs se seraient finalement senti en confiance pour nous affronter : Permettant alors un nettoyage + efficace, rappelons nous qu'aux adrars des ifoghas nous avons trouvé surtout des adolescents abandonnés par les chefs d' Aqmi et mis en esclavage-combattant par cette meme organisation (et faisant d'eux au passage des doubles victimes)

   Moi il me parait probable qu'a peine les convois partis de Bamako étaient relayé par les médias, a du motiver a de nombreux miliciens touaregs de ne pas affronter cet ennemi fonçant clairement sur eux : Mais avec au moins 48h de délai pour se retransformer en d'innocents civils victimes de la guerre eux aussi ...

   Une reprise + lente du territoire en ratissant (une partie du convoi s'éparpillant pour ratisser les communes de la région) aurait pu permettre de conserver un certain niveau de confiance des miliciens et djihadistes a résister a nos moyens : Jusqu'a nous laisser approcher des villes avec la conviction qu'on serait pas + armés qu'eux et donc acceptabilité du combat si ils ne se sentent pas "menacés" : Les faisant tomber dans un piège ou on aurait révélé les grands moyens qu'au dernier moment

 

    Idem pour Aqmi qui a massivement fuit dans les autres pays, très probablement du fait des frappes trop importantes sappant trop leur moral

 

   Hors dans ces contextes la, mieux vaut laisser croire a l'ennemi qu'il peut lutter contre nous, pour que justement il se maintienne en combattant jusqu'a la dernière minute, et finalement faciliter le nettoyage s'ils sont tous la ...

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, alpacks said:

Hors dans ces contextes la, mieux vaut laisser croire a l'ennemi qu'il peut lutter contre nous, pour que justement il se maintienne en combattant jusqu’à la dernière minute, et finalement faciliter le nettoyage s'ils sont tous la ...

Les effectifs ça se renouvelle ... et en général on est jamais a court de main d’œuvre pour faire la guerre. Regardes en Syrie.

Le bodycount c'est sympa mais ça ne vaudra jamais un projet politique acceptable par les parties.

Quand l'ennemi est passé/repassé en mode guérilla terrorisme, se demander si on a bien fait de gagner vite ou lentement avant n'est a mon sens pas tres pertinent.

Si on avait ralenti le tempo certains auraient reproché de laisser le temps a l'ennemi de plier les gaules en bon ordre.

Là on a fait vite et certains reprochent de n'avoir pas tué assez de monde!!!

On peut pas vraiment avoir le beurre et l'argent du beurre...

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, g4lly a dit :

Les effectifs ça se renouvelle ... et en général on est jamais a court de main d’œuvre pour faire la guerre. Regardes en Syrie.

Le bodycount c'est sympa mais ça ne vaudra jamais un projet politique acceptable par les parties.

Quand l'ennemi est passé/repassé en mode guérilla terrorisme, se demander si on a bien fait de gagner vite ou lentement avant n'est a mon sens pas tres pertinent.

Si on avait ralenti le tempo certains auraient reproché de laisser le temps a l'ennemi de plier les gaules en bon ordre.

Là on a fait vite et certains reprochent de n'avoir pas tué assez de monde!!!

On peut pas vraiment avoir le beurre et l'argent du beurre...

 

    le renouvellement d'effectifs parait + qu'improbable au Mali ... On a bien vu qu'AQMI ne cristallisait pas les appels au djihad qu'on aurait pu constater en tuant ou faisant prisonniers de nombreux muslim européens venus "aider les freres" comme en Syrie et ce n'est pas pour rien d'ailleurs qu'aux Adrars ont a eu quasiment que des adolescents sub-saharien qui se sont opposés a nos forces ...

    Les vrais djihadistes ont fuit tant par l'intensité de nos frappes, que par le fait qu'ils savaient très bien qu'ils n'obtiendraient pas de renforts des "freres" bien trop cristallisés sur le djihad en Syrie ... Djihad en Syrie ou les recruteurs parviennent a appater facilement sur les futurs status a donner au sein de l'état islamique, mais aussi promesses de "viande" (femmes a violer) beaucoup de jeunes européens sont partis en Syrie sur l'idée que la bas ils pourraient "être quelqu'un" et se construire un meilleur avenir en Europe du fait que l'état islamique a tout un système d'état a construire et donc des opportunités en "or" a leurs yeux ... (mais avertis malgré tout que les irakiens seraient prioritaires sur les attributions de postes dans l'appareil d'état de l'EI)

    AQMI savait très bien qu'ils n'y aurait pas de renforts a attendre pour alimenter le front en continu, et c'est d'ailleurs pour ça aussi qu'ils ont vite filé

 

  Reste bien entendu la question des milices islamistes touaregs ou c'est un problème différent, ces milices ne recrutent pas au djihad international, ce sont des milices touaregs et qui comptaient bien le rester ... Un grand nombre de miliciens touaregs du MNLA (milice laique a l'origine) sont devenus miliciens islamistes malgré eux ... Du fait du système de chefferie touaregs : Ils sont sensés suivre les chefs , et si les chefs par stratégie décident de faire une alliance (sans se mélanger) avec des touaregs islamistes c'est par avant tout besoin de "moyens" ou ensar eddine & mujuao ont fait "lien" avec AQMI pour mieux armer ces milices

    Il parait probable qu'un très  grands nombres d'anciens miliciens du MNLA devenus ensardinnés ou mujuao se sont senti trahit et piégé par cette sottise que d'avoir cédé aux sirènes islamistes pour avoir du matos contre l'état malien dans leur but d'indépendance, le renouvellement me parait hautement improbable dans cette ambiance, il parait meme + probable qu'un grand nombre de touaregs embobinés dans cette histoire en veuillent aux chefs qui sont passés coté islamistes qui a mené au final le mouvement indépendantiste a la catastrophe

   Je pense personnellement, que les miliciens qui font de la guérilla autour de Gao & Tombouctou ne sont que des touaregs islamistes d'origine (ceux qui étaient a la base des mouvements ensar eddine & mujao avant 2012)  pendant qu'un grand nombre qui étaient au MNLA auparavant ont probablement compris ou était l'entourloupe depuis de pouvoir disposer de toutes ces armes

   D'autant qu'un grand nombre ont vu leur propres congénères non combattants souffrir a Tombouctou & Gao de cette erreur magistrale qui s'est retournée contre les touaregs

   Qui pourrait bien avoir envie dans ces conditions de jouer aux irréductibles "gaulois" ? Seuls ceux a l'origine de ces milices islamistes ...

   

    Dans le cas malien, le bodycount a son sens, le renouvellement et complêtement improbable alors que la Syrie cristallise tout, aucun espoir d'avoir de l'aide des musulmans perdus en Europe ...

   Concernant les femmes a violer c'est pas folichon non plus le nord Mali (je parle de la "viande promise" par les recruteurs du djihad en Syrie) hors on sait tous que c'est assez important pour que le djihad soit suffisamment intéressants pour nombre de jeunes combattants (qui d'ailleurs vivent souvent une misère sexuelle en Europe, du fait de l'impossibilité de se marier si sans emplois )

    Concernant le futur appareil étatique hypothétique de l'Azawad pour promettre des postes et rendre cela "crédible" : contexte beaucoup trop touareg pour espérer quoi que se soit

    

 

     Le cas malien n'est clairement pas la Syrie ou la chair a canon sont des musulmans perdus d'Europe ou de je ne sais ou

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Dino a dit :

De nouveaux des bruits au sujet d'une possible mort de Moktar Ben Moktar suite à des frappes française. Chose étonnante ce serait les américains qui annoncent ce succès de l'aviation française, se montrant plutôt confiant en plus: http://www.slateafrique.com/702815/mokhtar-belmokhtar-mort-libye

Chuuuuut, nous n'intervenons pas en Libye :mechantc:

D'ailleurs, nous postons dans le thread Mali :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, fraisedesbois a dit :

Chuuuuut, nous n'intervenons pas en Libye :mechantc:

D'ailleurs, nous postons dans le thread Mali :biggrin:

La précision c'est un problème avec le GPS, c'est pour que cela n'arrive plus que l'on investit dans Galiléo. :happy:

 

C'est ça se vérifie ce sera une bonne nouvelle.

Link to comment
Share on other sites

 

    Depuis le Sud Ouest Libyen, Ben Moktar était une menace DIRECTE sur l'approvisionnement français en uranium, mais aussi éventuellement d'autres sites énergétiques, car n'oublions pas qu'il est le cerveau de l'attaque d'In Amenas et qu'il était évident qu'il désirait monter le même genre d'opérations au Niger sur les divers sites potentiels a attaquer autour d'Arlit dont 2 mines qui produisent (Cominak, Somaïr), et une mine en "préparation" pour exploitation future (Imouraren)

 

    Ses activités dans le sud ouest libyen étaient forcément de nature a préparer un gros coup car concentrant tout les intérêts djihadistes saharien :

    _ Site énergétique majeur permettant de trouver une haute concentration de cibles en plein désert

    _ Très haut potentiel d'otages occidentaux a forte valeur ajoutée (ingénieurs et autres têtes pensantes techniques, personnels cadres d'Areva ect)

    _ Intérêt français stratégique > On se doute que cela serait jouissif vu d'AQMI de nous porter un coup dans ce domaine, les mines autour d'Arlit sont très symboliques en tant que cibles pour toucher la France au coeur de ses intérêts de moyen-long termes.

 

   Mais aussi le besoin d'étendre le djihad, donner le sentiment de non sécurité sur tout le Sahara, tenter d'essayer de montrer que s'ils le voulaient c'est Niamey qui pourrait être attaqué (du fait que Niamey abrite justement la base d'armée de l'air française principale en Afrique, dont ses moyens d'observation du désert avec les cabines de pilotage de drones) 

  Après je ne dis pas qu'il aurait été capable d'aller frapper notre base aérienne de Niamey qui est surement très protégée sur place, mais lancer une politique de terreur sur Niamey aurait été fortement convergeant sur les intérêts d'Aqmi ceci dit vu que Ben Moktar est un renégat d'Aqmi c'est compliqué ...

 

 

  

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Altocumulus
    Newest Member
    Altocumulus
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...