Recommended Posts

http://malijet.com/actualite-politique-au-mali/flash-info/176275-après-le-nord,-le-centre-du-mali-menace-à-son-tour-de-s’enflamme.html (27 janvier 2017)

De nombreux chefs de village subissent en effet les pressions des groupes djihadistes les forçant à fermer les écoles. « Ils viennent armés, ils prêchent dans les mosquées, puis ils repartent et reviennent », racontent l’un des professeurs.

Quelques jours auparavant, ils ont ainsi débarqué à la mosquée de Konna

Konna est la première bataille de l'opération Serval...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Va falloir éteindre l'incendie qu'allume le prêcheur.

Mali : «Il y a une résurgence des mouvements islamistes»

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/mali-il-y-a-une-resurgence-des-mouvements-islamistes/5314432920001/

Malgré la présence militaire française au Mali, des groupes djihadistes parviennent à se reformer, notamment sous l'impulsion d'un prêcheur nommé Hamadoun Koufa. Tanguy Berthemet, reporter au service étranger du Figaro, fait le point sur cette nouvelle menace.

 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, zx a dit :

Va falloir éteindre l'incendie qu'allume le prêcheur.

Comment ? lui a le droit de parler (dans certaines limites), ceux qui l'écoutent ont le droit d'être mécontents, ou de vouloir autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nord du Mali : des bars saccagés à Tombouctou 26 février 2017

"Des dizaines de jeunes dénonçant la vente d'alcool ont saccagé samedi des bars et débits de boissons à Tombouctou, haut lieu de l'islam dans le nord du Mali, ont indiqué témoins, meneurs et sources policières."

http://www.jeuneafrique.com/407307/politique/nord-mali-bars-saccages-a-tombouctou/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux nouvelles :

  • les autorités étatiques "intérimaires" reviennent - enfin ! à Kidal, Menaka, Gao.
  • trois groupes djihadistes auraient annoncer s'unir. Vu de moi (et de loin !) ça aurait plutôt tendance à corroborer la mise hors-jeu du Belmokhtar.
    Citation

    Trois groupes se sont alliés : Ansar Dine de Iyad Ag Ghaly, Al-Mourabitoune de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar (dont le sort est toujours incertain) et enfin les «Katibas du Macina», un mouvement dirigé par le Peul Amadou Koufa, actif dans le centre du Mali.

     

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

  Pour revenir a la question de l'armement des djihadistes du Mali, je n'ai pas d'articles d'analyse autre que celui ci trouvé sur ce que d'autres considérerons comme la fachosphère

Mais en gros l'analyse évoque très clairement que ce serait bien le Qatar qui aurait armé les djihadistes et islamistes au Mali

  Bon allez si je met le lien, l'info prête a caution car elle est en lien avec le scandale déclenché autour du livre "Nos très chers Emirs" de Chesnot/Malbrunot

   http://islamisation.fr/2017/02/01/le-qatar-a-bien-arme-les-djihadistes-du-mali-contre-la-france-chesnotmalbrunot/

 

  Et pendant ce temps, des ONG basées a Londres accusaient la France au sujet des armes lybiennes ect ... ONG qu'il serait bon ton d'inspecter qui ils sont exactement

 

   Bon après si j'ai bien compris "Nos très chers Emirs" serait un concentré de propos OFF de divers politiques et agents du renseignement français

  D'ailleurs rappelons qu'au début de la guerre beaucoup de gens s'irritaient de la présence des ONG humanitaire du Qatar, on a laissé passer trop de choses a cause de notre diplomatie catastrophique, diplomatie de la corruption ...

   A 50 jours de la présidentielle, peut être cela pourrait être une excellente occasion d'imposer un peu le débat de notre diplomatie (pas ici ...) c'est aussi au français de décider de la stratégie de notre pays dans le monde, un vrai climat démocratique l'amènerait forcément en débat

   Mais comme on a voulu a tout prix vendre des Rafales a ce pays ...

Edited by alpacks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sahel : Trois groupes jihadistes ont annoncé leur fusion

Dans une vidéo transmise le 1er mars à l’Agence mauritanienne ANI et diffusée ensuite sur les réseaux sociaux, le chef jihadiste malien Iyad Ag Ghaly, a annoncé la fusion de son groupe avec deux autres formations, dont al-Mourabitoune, de Mokhtar Belmokhtar, et l’Émirat du Sahara, une branche d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Cette nouvelle entité jihadiste, toujours affiliée à al-Qaïda, a pris le nom de « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans. » Elle sera commandée par Iyad Ag Ghaly, qui prend ainsi du galon.

Plusieurs responsables jihadistes figuraient sur la vidéo. Outre Iyad Ag Ghaly, l’on peut y voir Yahya Abu al-Hammam, le chef de l’Émirat du Sahara, Amadou Koufa, qui dirige la brigade « Macina » d’Ansar Dine, et Al-Hassan Al-Ansari, le bras droit de Belmokhtar. L’absence de ce dernier sur cette « photo de famille » ne manquera pas de relancer les spéculations à son sujet. En novembre, il fut rapporté qu’il avait été visé par une frappe aérienne française effectuée en Libye, sur la base de renseignements américains.


En savoir plus sur http://www.opex360.com/2017/03/05/sahel-trois-groupes-jihadistes-ont-annonce-leur-fusion/#CA8zxp65vcckccPE.99

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.focus.de/politik/deutschland/bundeswehreinsatz-in-mali-extreme-hitze-legt-armee-fahrzeuge-lahm_id_6987675.html (19 avril 2017)

À cause de la chaleur, de la poussière, et de l'état des pistes, la moitié des véhicules de la Bundeswehr engagés au Mali sont hors-service.

Avec 850 hommes, c'est la plus grosse opération extérieure allemande actuelle.

L'Allemagne doit contribuer à la mission de l'ONU avec des hélicoptères Tigre à partir du 1er mai. Le problème est que cet hélicoptère n'est pas certifié pour des températures supérieures à 43.26°. Donc l'hélicoptère ne devrait pas décoller si cette température est dépassée.

Une permission sépciale a été demandée pour aller jusqu'à des températures de 48.26°.

Actuellement la Bundeswehr a transféré 4 hélicoptères Tigre et 4 hélicoptères de transport NH90 au Mali.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Wallaby a dit :

http://www.focus.de/politik/deutschland/bundeswehreinsatz-in-mali-extreme-hitze-legt-armee-fahrzeuge-lahm_id_6987675.html (19 avril 2017)

À cause de la chaleur, de la poussière, et de l'état des pistes, la moitié des véhicules de la Bundeswehr engagés au Mali sont hors-service.

Avec 850 hommes, c'est la plus grosse opération extérieure allemande actuelle.

L'Allemagne doit contribuer à la mission de l'ONU avec des hélicoptères Tigre à partir du 1er mai. Le problème est que cet hélicoptère n'est pas certifié pour des températures supérieures à 43.26°. Donc l'hélicoptère ne devrait pas décoller si cette température est dépassée.

Une permission sépciale a été demandée pour aller jusqu'à des températures de 48.26°.

Actuellement la Bundeswehr a transféré 4 hélicoptères Tigre et 4 hélicoptères de transport NH90 au Mali.

Je ne comprends pas pourquoi les allemands/australiens ont des problèmes avec le Tigre ??

Ces limites de températures me semblent totalement absurdes ! Parce qu’il fera 43,27°et pas 43,26° le Tigre ne pourra pas décoller ??  A ce niveau là il s'agit plus de débilité bureaucratique que de qualité du produit ...

Nous on utilise bien nos Tigre dans toutes les conditions sans problèmes majeurs que je sache.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, FoxZz° a dit :

Je ne comprends pas pourquoi les allemands/australiens ont des problèmes avec le Tigre ??

Ces limites de températures me semblent totalement absurdes ! Parce qu’il fera 43,27°et pas 43,26° le Tigre ne pourra pas décoller ??  A ce niveau là il s'agit plus de débilité bureaucratique que de qualité du produit ...

Nous on utilise bien nos Tigre dans toutes les conditions sans problèmes majeurs que je sache.

Est-ce que ce ne serait pas un problème de coût de maintenance et de rythme de remplacement des appareils qui arrivent en fin de vie plus tôt que prévu. Donc un problème de budget et de programmation ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, FoxZz° a dit :

Je ne comprends pas pourquoi les allemands/australiens ont des problèmes avec le Tigre ??

Ces limites de températures me semblent totalement absurdes ! Parce qu’il fera 43,27°et pas 43,26° le Tigre ne pourra pas décoller ??  A ce niveau là il s'agit plus de débilité bureaucratique que de qualité du produit ...

Nous on utilise bien nos Tigre dans toutes les conditions sans problèmes majeurs que je sache.

La portance générée par le rotor doit diminuer avec la chaleur. Au bout d'un moment on doit bouffer les marges de sécurité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, FoxZz° a dit :

Je ne comprends pas pourquoi les allemands/australiens ont des problèmes avec le Tigre ??

Ces limites de températures me semblent totalement absurdes ! Parce qu’il fera 43,27°et pas 43,26° le Tigre ne pourra pas décoller ??  A ce niveau là il s'agit plus de débilité bureaucratique que de qualité du produit ...

Nous on utilise bien nos Tigre dans toutes les conditions sans problèmes majeurs que je sache.

Si les allemands avaient encore le droit de défiler, leur armée ne servirait qu'à ça. Donc en attendant les opérationnels jouent un peu dans la gadoue, et beaucoup derrière un bureau, entre autre à faire des maths. A 44°, tu peux décoller, mais peut être pas à pleine charge opérationnelle à cause de la portance moindre dû à la faible densité de l'air chaud. Donc si on ne peut pas décoller vertical chargé comme sur la plaquette, tu ne fais pas. C'est aussi la grosse différence entre une armée qui fait la guerre et qui doit s'adapter, et l'autre qui ne joue que pour le fun et avec un risque zéro.

Les Aussies ont un autre problème : ils veulent que tous soit assemblé chez eux mais avec leur méthodologie, et sans fatigue. Une partie non négligeable de la population ne regarde pas après demain, mais juste demain. Sur nos chantiers en Australie, nous avions un problème à garder la main d'oeuvre qualifiée, pourtant surpayée, parce que les jeunes voulaient bosser quelques mois, puis partir en vacances à pourrir l'Asie du Sud Est en vivant comme des nanabs mal élevés. De plus on avait un problème que si c'est trop fatigant, bah ils levaient le crayon ou mettaient pas beaucoup de coeur à l'ouvrage. Les syndicats étant surpuissants, fallait pas trop faire de remarques. C'est pas bien de généraliser, mais de ce que j'ai vu c'était tout de même beaucoup comme ça...

il y a 5 minutes, clem200 a dit :

Il peut vraiment faire 48℃ ..... Je ne pensais pas cette température atteignable 

Où j'étais en Australie (Onslow), le thermomètre passait régulièrement les 45° à l'ombre l'été, et pourtant on avait un climat plutôt clément car près de la mer. Revenir en France en Avril, je peux te dire que j'ai douillé (même le "sas" d'une journée à Perth avec 30° je trouvais qu'il faisait frais :bloblaugh: )

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, clem200 a dit :

Il peut vraiment faire 48℃ ..... Je ne pensais pas cette température atteignable 

J'étais à Bamako et Niamey il y a deux semaines, j'avais 43° au bord du fleuve. Alors les 48° à Madama ou Kidal, ils ne m'étonnent pas du tout. Ils disent que la température devrait commencer à baisser avec l'arrivée de la saison humide d'ici fin mai.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très chaud la menace IED , capture de plusieurs islamistes .

Il y a de la tension. 

Source , la " mafia " Troupe de Marine .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/04/2017 à 09:21, clem200 a dit :

Il peut vraiment faire 48℃ ..... Je ne pensais pas cette température atteignable 

Je suppose que vous sous entendez pour la saison.

J'ai connu 56°C en été. Avec ces températures, beaucoup de décès chez les très jeunes et les vieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, capmat a dit :

Je suppose que vous sous entendez pour la saison.

J'ai connu 56°C en été. Avec ces températures, beaucoup de décès chez les très jeunes et les vieux.

Non non ... Je parle bien à l'ombre et sur terre en général :happy:

Je ne pensais réellement pas que plus de 45° était quelque chose de courant. Un soldat par cette température ne doit pas être bien vif ...

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, clem200 a dit :

Non non ... Je parle bien à l'ombre et sur terre en généra

Au Sud de la Libye, on rencontre du 58°C.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, clem200 a dit :

Non non ... Je parle bien à l'ombre et sur terre en général :happy:

Je ne pensais réellement pas que plus de 45° était quelque chose de courant. Un soldat par cette température ne doit pas être bien vif ...

L'humain est solide, il tient avec 6/7 litres d'eau par jour à cette température (chapeau indispensable !), même si son cerveau n'a plus qu'une envie, trouver de l'ombre...  Les thermomètres électroniques lâchent à 63/65 ° en plein soleil (ca fait 43/45 °~ à l'ombre) avec un bel écran noir, petites natures :biggrin:..

Edited by Benoitleg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Benoitleg a dit :

L'humain est solide, il tient avec 6/7 litres d'eau par jour à cette température (chapeau indispensable !), même si son cerveau n'a plus qu'une envie, trouver de l'ombre...  Les thermomètres électroniques lâchent à 63/65 ° en plein soleil (ca fait 43/45 °~ à l'ombre) avec un bel écran noir, petites natures :biggrin:..

pour le thermomètre, un petit truc:  les thermomètres de cuisson Electronique ça tient sans pb les 100-120°c et ça coûte que dale, après faut pas être a 2°C près. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

http://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-avec-les-soldats-des-troupes-de-marine-au-mali-4964407

Citation


Exclusif - Vannes. En patrouille avec les soldats du 3e Rima au Mali

Ce week-end, les forces françaises ont neutralisé une vingtaine de djihadistes dans le nord du Mali, non loin du Burkina Faso. Ici, dans la fournaise du désert, ce sont des soldats d’unités de l’Ouest, dont le 3e Régiment d'infanterie de marine de Vannes, qui lancent des opérations de contrôle de zone afin d’y pourchasser les groupes armés. Le risque est permanent.

Ils ont à peine la vingtaine. Les traits tirés, des cernes de sable sous les yeux. Kévin, Valentin et Loïc rentrent d’une opération au cœur du désert. Assis autour d’un réchaud, au pied de leur véhicule de l’avant blindé (VAB), ils se passent un thé noir brûlant servi dans un fond de bouteille d’eau minérale.

 

Le génie

Ces soldats d’un groupe de combat du 6eRégiment du génie d’Angers viennent de sécuriser les abords d’Aguelhok, au nord du Mali. Le village, situé dans la vallée du Tilemsi, en pays touareg, est au cœur de la zone contrôlée depuis fin avril par le groupement tactique interarmes Korrigan, composé d’unités de la 9e Brigade d’infanterie de marine.

Quatre mille soldats français sont actuellement déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane menée contre les djihadistes. « On est toujours en première ligne, glisse Kévin. On contrôle les caches possibles. » Une terre récemment retournée, une trace suspecte sont autant d’indices.

 

Le risque permanent

Le risque est permanent. Le 5 avril un soldat du régiment d’Angers a été tué à la frontière avec le Burkina Faso. En répression, l’armée française a annoncé, dimanche, avoir tué ou capturé « plus d’une vingtaine de terroristes » dans la région de Gao. La veille, le Mali avait prolongé l’état d’urgence dans le pays.

« On est toujours aux aguets, c’est une tension nerveuse constante », raconte Hervé, un soldat du 3e Régiment d’infanterie de marine de Vannes (3e Rima). Un stress qui s’ajoute au manque de sommeil, à la chaleur écrasante qui dépasse les 45°, au sable qui étouffe. En mission dès le lever du soleil très vite suffocant, les groupes de combat rentrent souvent la nuit tombée.

 

"C'est le métier"

« On a signé. Le risque fait partie du métier », note, laconique, un vieux soldat du 3e Rima qui a connu l’Afghanistan. L’ennemi peut se masquer derrière l’allure paisible d’un jeune berger dans la brousse. Se dissimuler sous le masque placide de guerriers touaregs en pick-up, qui se prétendent membres d’un groupe qui a signé la paix.

« La porosité est grande entre les mouvements. D’anciens djihadistes sont aujourd’hui pour les accords de paix, explique un officier. Ils sont cousins, frères ; il y a les liens de castes (nobles, vassaux, forgerons…), les dettes de sang. »

 

« Montrer notre présence »

Les soldats, commandés par le colonel Jean-Marc Giraud, ont rejoint la région d’Aguelhok après une longue journée de route. « On fait du hors-piste, pour éviter les IED (engins explosifs improvisés). Les conducteurs suivent les traces du véhicule de tête. » Ces précautions ne suffisent pas. En deux jours, en lisière d’Aguelhok, deux VAB ont sauté sur des explosifs. Deux soldats ont été légèrement blessés. Quatre hommes ont été interceptés.

Les soldats se déplacent lentement. Une moyenne horaire de 20 km est considérée comme une très bonne vitesse, 10 km comme une mauvaise, 15 km reste tolérable. Sur ce terrain, où alternent bancs de sable et plaques rocheuses aux arêtes tranchantes, ensablements et crevaisons ralentissent la progression. À chaque arrêt, des fantassins descendent arme au poing. La vigilance est constante. Comme à la nuit quand la colonne se met en carré pour mieux assurer la sécurité.

 

Contrôles

Après une lente approche, les unités se sont positionnées autour d’Aguelhok. L’enjeu : obliger l’adversaire à se dévoiler en fuyant. Le moindre camion ou moto de passage est contrôlé. Les numéros de téléphone portable sont vérifiés. Un hameau suspect est fouillé. Les officiers questionnent, cherchent du renseignement.

« Les rues des villages sont vides. Ils ne restent que les femmes et les enfants. Ils ont peur des représailles », lâche un soldat du 3e Rima. Le fracas d’un Mirage 2000, venu de Niamey, au Niger, emplit le ciel. « Après les explosions de VAB, on veut montrer notre présence aux terroristes. » Deux hélicoptères Tigre et Gazelle observent les mouvements. C’est l’un d’eux qui repérera un fugitif à moto.

Fin de l’opération. Une compagnie du 3e Rima regagne Tessalit sur la frontière algérienne. Elle vient d’essuyer deux tirs de roquettes, sans provoquer de dégâts. Le soir, harassés, les militaires retrouveront le bivouac. Ils enlèveront leur lourd gilet pare-balles, s’allongeront pour dormir à la belle étoile. Après une douche, derrière un VAB, avec une bouteille d’eau.

 

Drones et endurance

Drones et endurance des hommes. C’est sans doute ce mélange de technologie et de rusticité qui signe aujourd’hui l’action de Barkhane. Fatigués, « séchés au soleil », les soldats attendent quelques jours de repos. Dans les blindés, les camions, dans le vacarme des moteurs, ils roulent en silence.

« Hors du monde », ils vivent ce qui les tient et les attire ici : « La cohésion. » Une alchimie qui se lit dans la tape amicale sur l’épaule du collègue. Ce souci de parler du régiment, comme d’« une famille ». Ce goût de vivre rudement, une aventure « hors du commun », loin de l’ordinaire du quotidien en France.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/05/2017 à 01:16, Benoitleg a dit :

L'humain est solide, il tient avec 6/7 litres d'eau par jour à cette température (chapeau indispensable !), même si son cerveau n'a plus qu'une envie, trouver de l'ombre...  Les thermomètres électroniques lâchent à 63/65 ° en plein soleil (ca fait 43/45 °~ à l'ombre) avec un bel écran noir, petites natures :biggrin:..

Oui enfin c'est l'affichage qui ne suis pas,  pas le thermomètre en lui même.

Il y a 3 heures, totochez78 a dit :

pour le thermomètre, un petit truc:  les thermomètres de cuisson Electronique ça tient sans pb les 100-120°c et ça coûte que dale, après faut pas être a 2°C près. 

La sonde résiste, pas l'affichage.

Edited by gargouille
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, gargouille a dit :

Oui enfin c'est l'affichage qui ne suis pas,  pas le thermomètre en lui même.

La sonde résiste, pas l'affichage.

Effectivement, les cristaux liquides de l'écran deviennent noires :cool:.

Edited by Benoitleg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les cristaux liquide ne sont dans leur phase nématique que sur une petit plage d'utilisation. Plus froid il se solidifie l'afficheur "blanchis" en général, plus chaud il deviennent liquide et "noircissent" en général. Selon la composition des cristaux, et le courant qu'on applique on peut tirer un peu sur la plage d'utilisation, mais pas énormément. C'est pour cette raison que les écran lcd "robuste" coute si cher alors qu'il on une image de qualité médiocre - colorimétiquement parlant -.

Les deux grosses limites des LCD c'est la température, et le la visibilité par forte lumière.

D’où les nécessite de refroidissement de nombre engin moderne qui utilise ce genre d'écran, et plus globalement tout un tas d'électronique sensible.

Les écran a tube, n'avait pas se souci. Dans le froid comme les tube fluorescent, après une période de chauffe il marchait bien. Et a la chaleur c'est surtout l'électronique derrière qui souffrait plus que le tube lui même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, g4lly a dit :

Les cristaux liquide ne sont dans leur phase nématique que sur une petit plage d'utilisation. Plus froid il se solidifie l'afficheur "blanchis" en général, plus chaud il deviennent liquide et "noircissent" en général. Selon la composition des cristaux, et le courant qu'on applique on peut tirer un peu sur la plage d'utilisation, mais pas énormément. C'est pour cette raison que les écran lcd "robuste" coute si cher alors qu'il on une image de qualité médiocre - colorimétiquement parlant -.

Les deux grosses limites des LCD c'est la température, et le la visibilité par forte lumière.

D’où les nécessite de refroidissement de nombre engin moderne qui utilise ce genre d'écran, et plus globalement tout un tas d'électronique sensible.

Les écran a tube, n'avait pas se souci. Dans le froid comme les tube fluorescent, après une période de chauffe il marchait bien. Et a la chaleur c'est surtout l'électronique derrière qui souffrait plus que le tube lui même.

Ceci dit pour les affichage à cristaux liquide, l'affichage en négatif permet un usage sous plus forte lumière.

 

 

Edited by gargouille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,405
    Total Members
    1,405
    Most Online
    Polanski
    Newest Member
    Polanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,692
    Total Topics
    1,244,716
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries