Recommended Posts

On verra ce que dira le BEA, mais n'y avait il pas un déficit d'heures de vol des pilotes de l'ALAT, notamment de nuit ? Il me semble que c'était l'une des conclusions de l'accident d'une gazelle à l’atterrissage il y a quelques années au Mali aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Julien a dit :

« C’est l’Europe toute entière qui est en deuil, car au Mali comme ailleurs, c’est l’armée française qui défend l’honneur et la sécurité de l’Europe », a de son côté réagi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Merci mais sincèrement je ne pensais pas que cette réaction viendrait de juncker. C'est bon signe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, herciv a dit :

Merci mais sincèrement je ne pensais pas que cette réaction viendrait de juncker. C'est bon signe.

Je te trouve bien naïf!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Treize orphelins bordel...

Par contre, si ça moufte chez les politiciens ou sur le Net, je suis d'avis de faire un exemple et d'en cogner un ou deux.

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Ciders a dit :

Par contre, si ça moufte chez les politiciens ou sur le Net, je suis d'avis de faire un exemple et d'en cogner un ou deux.

Ça dépend de ce qui est entendu par "moufter".

Si un politicien manquait de respect à des soldats morts pour la France, il est bien évident qu'il ne mériterait que le mépris.

En revanche, si un politicien remettait en cause l'engagement français auprès des pays du Sahel qui doivent faire face à la menace djihadiste, d'une part il dirait une énorme connerie, d'autre part je ne pense pas qu'il faudrait nécessairement réagir par le mépris. Ça fait partie des caractéristiques d'une démocratie qu'on y remette toutes les décisions de l'Etat en cause, que ce soit à bon escient ou non. Et là, pas de doute ce serait à mauvais escient, mais... ça doit rester possible quand même.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Alexis a dit :

Ça dépend de ce qui est entendu par "moufter".

Si un politicien manquait de respect à des soldats morts pour la France, il est bien évident qu'il ne mériterait que le mépris.

En revanche, si un politicien remettait en cause l'engagement français auprès des pays du Sahel qui doivent faire face à la menace djihadiste, d'une part il dirait une énorme connerie, d'autre part je ne pense pas qu'il faudrait nécessairement réagir par le mépris. Ça fait partie des caractéristiques d'une démocratie qu'on y remette toutes les décisions de l'Etat en cause, que ce soit à bon escient ou non. Et là, pas de doute ce serait à mauvais escient, mais... ça doit rester possible quand même.

"LFI: la France doit envisager les «voies de sortie» de la «guerre» au Mali" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/lfi-la-france-doit-envisager-les-voies-de-sortie-de-la-guerre-au-mali-20191126

 

Face à ce deuil, le groupe de La France insoumise en appelle aussi au gouvernement. Il est temps d'ouvrir une discussion sérieuse et rationnelle pour envisager les voies de sortie d'une guerre dont le sens échappe désormais à nombre de nos compatriotes et de Maliens eux-mêmes», écrit LFI dans un communiqué.

Edited by NUBEALTIUS

Share this post


Link to post
Share on other sites

RIP

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Gibbs le Cajun a dit :

C'était un format équipe IMEX, spécifique pour de la récupération d'équipage en détresse. Cela explique l'effectif embarqué. 

De toute façon il y a bien longtemps qu'on n'a pas vu un couguar transporter 25 pax, surtout au Mali!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, NUBEALTIUS a dit :

"LFI: la France doit envisager les «voies de sortie» de la «guerre» au Mali" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/lfi-la-france-doit-envisager-les-voies-de-sortie-de-la-guerre-au-mali-20191126

 

Face à ce deuil, le groupe de La France insoumise en appelle aussi au gouvernement. Il est temps d'ouvrir une discussion sérieuse et rationnelle pour envisager les voies de sortie d'une guerre dont le sens échappe désormais à nombre de nos compatriotes et de Maliens eux-mêmes», écrit LFI dans un communiqué.

C'est sur que le sens échappe à la France insoumise.

Bande de c... .

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous engage à vous reprendre rapidement

La résilience c'est aussi savoir se tenir face à des avis ou commentaires qui ne vous conviennent pas ...

Donc ici on évite les "bande de c...", la vindicte habituelle anti-journalistique ou tout autres commentaires de ce genre notamment envers les rubriques "d'expression populaire" des différents sites d'information.

Je pense que les choses sont claires

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

RIP

Je vois pas en quoi c'est un manque de respect pour les morts que de remettre en cause la politique qui est in fine cause de leur mort. La présence française au Mali est discutable aussi indispensable ou utile que certain d'entre vous la pense. Par ailleurs ne pas en discuter "maintenant" revient à ne pas en discuter tout court.

 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Lordtemplar a dit :

l'article parle de nuit noire a 18h38

Va un coup sous les tropiques, comme j'ai eu la chance de le faire plusieurs fois, en "hiver" chez nous: tu seras surpris par la vitesse de la tombée de la nuit !   beaucoup plus vite que ce que l'on connaitchez nous à toute saison !  c'est l'affaire de moins d'une demie heure du plein jour et couchant à la nuit noire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je voyage régulièrement au nord-est brésilien ( Fortaleza à plus exactement ) et à 18h00 c'est la nuit noire avec une transition trés rapide ( 30/40 minutes max )

Donc ça ne me surprend pas

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://malijet.com/communiques-de-presse/236286-message-de-condoléances-du-président-de-la-république%2C-chef-de-l.html

MESSAGE DE CONDOLEANCES

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT
-KOULOUBA-

A

SON EXCELLENCE MONSIEUR EMMANUEL MACRON PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE
PARIS

Monsieur le Président,

Suite au décès accidentel survenu cette nuit dans le Liptako Gourma, de treize militaires français en service commandé, je voudrais, en mon nom et en celui de la nation malienne toute entière, vous adresser nos condoléances les plus émues.

Vous avez dit et à juste raison que ces soldats « sont morts pour la France ». J’ajouterais qu’ils sont morts pour le Mali, qu’ils sont morts pour le Sahel, qu’ils sont morts pour la Liberté, qu’ils sont morts pour l’Homme.
La perte est lourde mais les peuples du Sahel partagent votre deuil, Monsieur le Président, eux qui payent tous les jours un lourd tribut à la guerre contre l’obscurantisme.

Je puis vous assurer, qu’en dépit des impatiences observées, des frustrations ça et là exprimées, qu’elles soient sincères ou feintes, ces peuples ne retiendront et ne magnifieront que la solidarité dont ils bénéficient aujourd’hui, de la part des forces françaises en particulier et internationales en général, en ces temps où la survie de chacune des nations concernées est en jeu.

En m’inclinant une fois de plus devant la mémoire de tous les héros de la guerre du Sahel, et en exprimant nos condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au peuple français, je vous prie d’accepter, Monsieur le Président, l’assurance de ma plus haute considération.

IBRAHIM BOUBACAR KEITA

Présidence de la République du Mali

J'ai un peu de mal à interprêter ce message de condoléances, parce qu'il réemploie le toponyme de "Liptako Gourma", déjà utilisé par l'armée française (par exemple ici https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/barkhane-point-de-situation-dans-le-liptako-gourma ), et parait faire disparaître sous un écran de fumée la question de la souveraineté.

Mais enfin, le Liptako-Gourma, c'est où ?

Et déjà est-ce que c'est au Mali ? Ou bien est-ce que cela pourrait être au Burkina ? On a l'impression d'un flou entretenu, volontairement ou involontairement, je ne sais.

Apparemment le double toponyme Liptako-Gourma était surtout utilisé par les géologues pour caractériser une partie du bassin hydrologique du fleuve Niger.

Gourma tout seul, c'est, me semble-t-il la rive droite du Niger. Et j'ai oublié le nom que porte la rive gauche (je serais reconnaissant à quiconque pourrait me le rappeler).

Quant à Liptako, je ne connaissais pas, et donc j'ai cherché sur Wikipédia et j'ai trouvé ceci :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Émirat_du_Liptako

L'émirat du Liptako a été fondé en 1809-1810 dans le nord-est de l'actuel Burkina Faso par des Peuls venus du Macina.

Il a été aboli par le président Maurice Yaméogo, le premier président de la République de Haute-Volta (actuel Burkina Faso), en 19631. Il correspond à l'actuelle région de Dori.

Les deux premiers amiiru (émirs) avaient été des hommes « justes et pieux », ce qui n'est plus le cas à partir de Sori Hamma (1832/33-1860/61), à l'exception de Seeku Saalu (1860/61-1886/87)1.

J'ai l'impression que le président Malien fragilise la République malienne en utilisant un toponyme exotique qui reprend le nom d'un vieil émirat, au lieu d'utiliser la terminologie administrative malienne. Le Mali est divisé en régions et en cercles. La région en question s'appelle "Région de Gao". Donc si j'ai bien compris, elle ne s'appelle pas "Liptako-Gourma", dans le vocabulaire administratif de l'État Malien.

D'autre part, même si on est allié, on essaie normalement de cultiver son indépendance. De Gaulle à Londres disait autre chose que des copier-collers des communiqués britanniques.

La présidence malienne n'a même plus la volonté d'entretenir ne serait-ce que la fiction de sa souveraineté. Il s'est passé quelque chose pour les forces françaises quelque part, on ne sait même pas si c'est au Mali et ce n'est pas le souci de la présidence malienne.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Lordtemplar a dit :

Bizarre que l'article parle de nuit noire a 18h38 (on est proche de l'equateur et pas en Finlande en hiver) avec des helicos dotes de vision nocturne.  Une tempete de sable j'aurais mieux compris.

C'est parce qu'on est proche de l'équateur que la nuit tombe vite et nette ! Plus on s'éloigne de l'équateur et plus la transition entre nuit et jour s'allonge. On obtient une exposition à la lumière solaire plus longue, mais aussi plus faible. Tout celà à cause de la forme sphérique de la Terre.

Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

J'ai un peu de mal à interprêter ce message de condoléances, parce qu'il réemploie le toponyme de "Liptako Gourma"

Voilà qui pourrait expliquer l'emploi de ce terme : https://fr.wikipedia.org/wiki/Autorité_de_Liptako-Gourma

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Wallaby a dit :

J'ai l'impression que le président Malien fragilise la République malienne en utilisant un toponyme exotique qui reprend le nom d'un vieil émirat, au lieu d'utiliser la terminologie administrative malienne. Le Mali est divisé en régions et en cercles. La région en question s'appelle "Région de Gao". Donc si j'ai bien compris, elle ne s'appelle pas "Liptako-Gourma", dans le vocabulaire administratif de l'État Malien.

De ce que je comprends, Liptako Gourma quelles que soient les origines historiques du terme est aujourd'hui le nom d'une zone géographique. Dire "Liptako Gourma" ce serait donc un peu comme de parler des Alpes. Sans nécessairement préciser s'il s'agit des Alpes françaises, italiennes, autrichiennes, suisses etc.

Je ne suis pas sûr qu'il y ait malice cachée. C'est peut-être tout simplement l'utilisation d'un nom générique, sans repréciser que l'accident mortel a eu lieu au Mali, parce que c'est déjà clair dans le contexte - ne serait-ce que par le fait que c'est le président du Mali qui écrit, plutôt que celui par exemple du Burkina.

 

 

Il y a 4 heures, Wallaby a dit :

D'autre part, même si on est allié, on essaie normalement de cultiver son indépendance. De Gaulle à Londres disait autre chose que des copier-collers des communiqués britanniques.

Sans doute, mais je suis sûr qu'il lui arrivait d'envoyer des messages de condoléances au gouvernement britannique, par exemple lors d'une opération militaire particulièrement coûteuse en hommes. Je ne vois pas où est l'affichage de soumission dans un message de condoléances ?

Quant à féliciter voire flatter un allié, cela fait partie aussi d'une sorte de politesse diplomatique. Je n'ai pas la citation sous la main, mais De Gaulle a bien dit au moins une fois que les hommes se rappelleraient encore "dans mille ans" de la ténacité de la Grande-Bretagne continuant la guerre pratiquement seule à partir de l'été 1940. Je suis sûr qu'il ne faisait pas allégeance à Georges VI :smile:

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,463
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Caolila
    Newest Member
    Caolila
    Joined
  • Forum Statistics

    20,799
    Total Topics
    1,282,916
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries