Recommended Posts

5 hours ago, Wallaby said:

on ne sait même pas si c'est au Mali

D'après les comptes-rendus dans la presse, l'action s'est passée dans une vallée à proximité de Indelimane, au Mali donc.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Alexis a dit :

Je ne suis pas sûr qu'il y ait malice cachée.

Je ne pense pas à une malice intentionnelle, mais à une paresse intellectuelle.

Lorsqu'il y a eu le débarquement en Normandie, le général de Gaulle qui a été le dernier informé, a fait tout ce qu'il a pu pour pouvoir s'y rendre le plus tôt possible et affirmer sa souveraineté.

Le président malien aurait dû se décarcasser à trouver un symbole, pour dire aux Français, d'accord, c'est génial ce que vous faites, mais c'est provisoire, et un jour on retrouvera notre souveraineté pleine et entière. Mais ça n'a pas l'air de l'intéresser.

Quelque part c'est le même problème que les pays Européens avec l'OTAN.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.liberation.fr/planete/2019/11/04/au-mali-la-garnison-d-indelimane-fauchee-par-le-jihad_1761518 (4 novembre 2019)

La tragique déroute de la garnison d’Indelimane constitue un revers cinglant pour Bamako et ses partenaires internationaux. En mars 2018, les troupes françaises avaient elles-mêmes effectué les travaux de creusement et d’installation de cette «plateforme opérationnelle» censée permettre le retour de l’armée malienne dans une zone trop longtemps délaissée. Barkhane avait précisément concentré ses forces sur cette région de Ménaka, ces dernières années, pour éviter que l’EIGS ne s’enracine durablement, allant jusqu’à coopter des groupes armés touaregs locaux pour les besoins de la lutte antiterroriste. L’armée française a par ailleurs multiplié les opérations dites «civilo-militaires» de construction de puits, d’aide médicale à la population ou de donations de médicaments, suivant la stratégie du «nexus sécurité-développement» chère à Paris.

«La région de Ménaka est le laboratoire des Français, qui y ont investi beaucoup de temps et d’argent, résume Yvan Guichaoua. Il y a de fait deux modèles de gestion de la présence jihadiste : celui de Ménaka, qui repose essentiellement sur la confrontation militaire, et celui de Kidal, mis en place par les ex-rebelles séparatistes, fait de coexistence raisonnée. En termes de violences, le modèle kidalois s’avère beaucoup plus calme que celui de Ménaka.»

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, gustave a dit :

Au vu des profils pas une équipe IMEX...

Ben si comme je te l'ai expliqué via ma réponse à ton MP

Rien d'anormal à voir un officier comme chef d'équipe GCP ou GCM en mode Imex , et le capitaine lui était passait récemment au grade de capitaine. 

En majorité on trouve beaucoup de sous-officier chez les GCP et GCM comme opérateurs, et quelques MDR ( pas majoritaire). 

Le format de 6 personnels est exactement le format qui est de mise pour l'IMEX, un chef de groupe, et 5 personnels dont 1 qui aura la spécialité auxiliaire sanitaire ( je pense qu'on aura des précisions sur se point un de ces jours) . De plus logique qu'on trouve aussi des spécialistes transmission ( ici j'en compte 1+ l'artilleur) important pour gérer la liaison lors de l'extraction immédiate. Idem, on a pris en compte aussi la possibilité JTAC qui peut être aussi de mise si besoin est ( équipe Imex coincée au sol, ou au profit d'autres éléments déjà à terre ). Se qui explique la présence d'un artilleur. 

Si on a misé sur les GCP et GCM pour gérer l'imex c'est surtout aussi qu'on a pas beaucoup d'hélicoptères, donc ils sont au final bien employé car venant des différents Régiment de la 27eme BIM au niveau GCM ou 11ème BP pour les GCP. C'est bien pour ça qu'on trouve 4 chasseurs, 1 sapeur et 1 artilleur. En lisant les bios on a déjà une vue des profils, et on est pas dans un format commandement mise en place pour cette opération. 

Avant leur projection les GCM ou les GCP de Chaque Régiments se préparent en amont en se regroupant, et l'imex fait aussi partie des missions qui sont dédié aux GCM et GCP

Si o' observe la manip, il y avait une patrouille de l'armée de l'air et 2 Tigres accompagné du Cougar emportant l'équipe Imex. Vu tout se qui était en vol pour de l'appui au sol via les 2 avions et les 2 Tigres , logique qu'une équipe imex soit présente. 

https://www.defense.gouv.fr/operations/points-de-situation/point-de-situation-des-operations-du-22-au-28-novembre

Citation

rapidement suivie par un hélicoptère Cougar et deux hélicoptères Tigre. Le Cougar emportait une équipe d’extraction immédiate des commandos montagne du 4e régiment de chasseurs.

 

Au final notre format via nos GCM et GCP intégrant l'imex est adapté selon nos capacités en nombres d'hélicoptères, et pouvant ainsi être dans les normes via divers capacités en terme de missions , et cela grâce aux divers spécialistes fourni par les régiments et leur GCP et GCM

 

Sinon le Général Lecointre fait un rappel important aux auditeurs dont les auditeurs africains sur l'image de propagande qui est véhiculée ou l'on est serait présent pour piller l'Afrique... 

Personnellement, je pense qu'au Mali il n'y a rien comme ressources naturelles, plutôt chez les voisins du Mali ( c'est pas un crime d'avoir des intérêts dans ces autres pays) , mais quand on observe d'autres pays, les US et les chinois ont pas de troupe ( hormis quelques instructeurs pouf les US, et la présence chinoise via L'ONU une vaste blague...) et pourtant ils se servent sans faire de cadeaux... Au Congo quand le Rwanda et les autres pays voisins se sont pointé pour le contrôle de ressources naturelles  ( on voit le massacre qui est encore de mise ...) des sociétés US, canadienne ( sont bien gentil eux aussi...) , israélienne & CO y étaient présente... Ça a été reconnu au niveau de l'ONU... Mais pas les français... 

Les africains font de la géométrie variable, mais c'est les premiers à se plaindre des chinois qui eux amènent aussi les vendeurs pour vendre lds produits chinois... Et pas de proximité avec la population... Vivant en totale autonomie... On va voir si il y a autant de ruissellement vers le bas d'ici quelques années... Et on verra quand il y aura de plus en plus de chinois qui eux sont vraiment en mode colonisation optique 2.0... 

Enfin bref... Toujours la même chose en Afrique avec certains africains et leurs soutiens aussi très actif en France pour véhiculer toujours la même image négative de la France... 

Le Général Lecointre à raison, tout le reste c'est que de la connerie... 

 

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, le principe d'un journal comme Charlie Hebdo c'est de so moquer de tout et de rien, et le fait qu'ils puissent le faire est justement l'un des enjeux de la lutte anti-terroriste. Je ne suis pas du tout pour que l'on interdise le "blasphème" contre les soldats ou quoi que ce soit d'autre.

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kelkin a dit :

Bah, le principe d'un journal comme Charlie Hebdo c'est de so moquer de tout et de rien, et le fait qu'ils puissent le faire est justement l'un des enjeux de la lutte anti-terroriste. Je ne suis pas du tout pour que l'on interdise le "blasphème" contre les soldats ou quoi que ce soit d'autre.

Je suis d'accord sur le principe, avec une nuance quand même sur la personnalisation de la moquerie.

Car à voir les dessins, ce n'est ni l'institution ni les chefs qui sont moqués, mais bien les 13 récents tués au combat... personnellement.

Un dessin aux alentours du 20 janvier 2015 montrant Wokinski ou Cabu morts avec une légende du genre « j'ai dessiné n'importe quoi, voilà les conséquences » aurait il été acceptable ? A mon avis non.

Je ne dis pas qu'il faudrait interdire ce genre de choses.

Mais dire que c'est honteux, ça oui.

 

Et les moqueries envers les religions c'est tout autre chose. Qu'on caricature Mahomet, Jésus ou Bouddha, on n'est pas en train de blesser les sentiments d'une famille qui vient de perdre un être cher. Ça n'a rien à voir avec une attaque visant quelqu'un qui vient de mourir.

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Alexis a dit :

Je suis d'accord sur le principe, avec une nuance quand même sur la personnalisation de la moquerie.

Car à voir les dessins, ce n'est ni l'institution ni les chefs qui sont moqués, mais bien les 13 récents tués au combat... personnellement.

Un dessin aux alentours du 20 janvier 2015 montrant Wokinski ou Cabu morts avec une légende du genre « j'ai dessiné n'importe quoi, voilà les conséquences » aurait il été acceptable ? A mon avis non.

Je ne dis pas qu'il faudrait interdire ce genre de choses.

Mais dire que c'est honteux, ça oui.

 

Et les moqueries envers les religions c'est tout autre chose. Qu'on caricature Mahomet, Jésus ou Bouddha, on n'est pas en train de blesser les sentiments d'une famille qui vient de perdre un être cher. Ça n'a rien à voir avec une attaque visant quelqu'un qui vient de mourir.

Certains te diraient que se moquer de la religion est s'attaquer a leur essence meme et a leurs ames ce qui est pire que de s'attaquer a un vaisseau terrestre maintenant inerte.

Comme quoi tout est une question de curseur et des lors qu'on parle de curseur c'est ouvert a interpretation.

Donc soit on autorise tout, soit rien  soit on légifère. Pour le reste c'esr de l'affinité personnelle et pour le coup l'armée est sortie, pour moi, des limites qu'elle doit s'imposer par une declaration officielle.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Akhilleus a dit :

Certains te diraient que se moquer de la religion est s'attaquer a leur essence meme et a leurs ames ce qui est pire que de s'attaquer a un vaisseau terrestre maintenant inerte.

Comme quoi tout est une question de curseur et des lors qu'on parle de curseur c'est ouvert a interpretation.

Donc soit on autorise tout, soit rien  soit on légifère. Pour le reste c'esr de l'affinité personnelle et pour le coup l'armée est sortie, pour moi, des limites qu'elle doit s'imposer par une declaration officielle.

J'ai bien précisé et je l'ai souligné que je ne souhaite pas qu'on l'interdise. C'est important.

Il est cependant possible pour quelque chose d'être à la fois légal et honteux.

C'est le cas ici à mon avis 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/04/macron-conditionne-le-maintien-de-barkhane-a-une-clarification-de-la-part-des-pays-du-sahel_6021677_3212.html (4 décembre 2019)

Emmanuel Macron, a conditionné, mercredi 4 décembre, le maintien de l’opération « Barkhane » dans la bande sahélo-saharienne à une clarification des pays du G5 Sahel – Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad – en ce qui concerne la présence militaire de la France dans la région, sur fond de « mouvements antifrançais ».

« C’est la raison pour laquelle j’ai invité à Pau le 16 décembre prochain les cinq chefs d’Etat africains impliqués dans le G5 Sahel ».

https://www.ouest-france.fr/reflexion/editorial/editorial-une-guerre-de-longue-haleine-6627007 (27 novembre 2019)

La semaine dernière, les autorités françaises rappelaient ainsi publiquement (chose rare) que l’Arabie saoudite avait promis en 2017 de verser cent millions d’euros au G5 Sahel, la force unissant les armées malienne, mauritanienne, nigérienne, burkinabée et tchadienne. Une promesse non honorée.

Edited by Wallaby
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le dernier DSI un article intéressant sur la Mauritanie qui avec un budget dans les 159 mio arrive assez bien à tenir son rang, au contraire celle du Mali malgré trois fois plus de pognon rame toujours.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Philippe Top-Force a dit :

Le gouvernement allemand dresse un tableau inquiétant de la situation au Mali http://www.rfi.fr/afrique/20191227-sahel-analyse-allemagne-engagement-mali

Soutient de la population, gros soupir...

Le problème de la zone sahélienne, c'est que les forces ne sont pas présentes en continu, et un soutient rapide n'est pas envisagé/envisageable si passage d'une bande jihadiste ou rebelle. Parfois la situation dans cette zone me fait penser à ce que nous avons connu en Indochine avec la guerre des forts (suis pas sûr que cette stratégie porte ce nom), ou l'on a finalement une population qui se retrouve à devoir collaborer avec l'ennemi sous peine de destruction pendant que les portes du fort sont fermées pour la nuit.

De plus, peut être est ce notre faute lors de la décolonisation et du tracé des frontières, mais certaines population ne veulent pas forcément vivre ensemble, alors que d'autres se retrouvent coupées entre 3 ou 4 pays. Tant que ce problème n'aura pas été abordé et résolu, ce n'est à long terme que pansements sur la jambe de bois.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Philippe Top-Force a dit :

Le gouvernement allemand dresse un tableau inquiétant de la situation au Mali http://www.rfi.fr/afrique/20191227-sahel-analyse-allemagne-engagement-mali

Le titre n'est-il pas troqués

 Ce ne serait pas plutôt :

Le gouvernement allemand dresse un tableau inquiétant de la situation de son engagement au Mali !

 

Sinon c'est quelques lignes enfoncent les portes ouvertes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, rendbo a dit :

De plus, peut être est ce notre faute lors de la décolonisation et du tracé des frontières, mais certaines population ne veulent pas forcément vivre ensemble

On ne réconciliera pas les Abels et les Caïns.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.spiegel.de/politik/ausland/mali-deutschland-will-frankreich-nicht-bei-spezialkraefteeinsatz-helfen-a-1302834.html (27 décembre 2019)

Le gouvernement allemand ne veut pas participer à la création d'une unité de force spéciale internationale pour la lutte contre les islamistes au Mali. En réponse à une question du groupe parlementaire FDP, le ministère de la Défense a annoncé que l'Allemagne a déjà rejeté deux fois les demandes correspondantes de la France pour le soutien d'une "Force d'opérations spéciales interarmées combinée".

https://www.weser-kurier.de/deutschland-welt/deutschland-welt-politik_artikel,-gefaehrlicher-einsatz-in-mali-_arid,1885768.html (27 décembre 2019)

La chasse ciblée aux terroristes islamiques dans le pays est principalement menée par l'armée française. L'armée française se sent souvent abandonnée par la République fédérale, explique Claudia Major, experte en sécurité à l'Institut allemand des affaires internationales et de sécurité : " A Berlin, la mission française au Mali est parfois considérée comme une aventure post-coloniale. Du point de vue français, cependant, les troupes qui y sont déployées ne combattent pas seulement les terroristes, elles protègent la sécurité de toute l'Europe. C'est pourquoi la France exigera à nouveau des Allemands de la mission au Mali l'année prochaine plus de volonté de se battre et surtout de faire des sacrifices, Major en est sûre. 36 Français sont morts dans le cadre de la mission jusqu'à présent, dont 13 dans un accident d'hélicoptère au cours du seul mois de novembre. Les forces armées allemandes ont dû rapatrier quatre de leurs soldats en 2019 en raison d'" accidents de service ".

Le chercheur sur les conflits Ehrhart estime que la mission militaire en Afrique de l'Ouest est globalement vouée à l'échec : " Le Mali n'aura pas la paix et la tranquillité que l'on souhaiterait ". Les groupes rebelles et les islamistes sont trop flexibles et mobiles dans ce pays, qui est deux fois plus grand que la France, dont la moitié est désertique. Les conflits entre les agriculteurs et les éleveurs de bétail au sujet des rares terres agricoles sont également complexes. "Avec les nombreux problèmes structurels du pays, de la pauvreté à la corruption en passant par un taux de natalité élevé, il y a peu de choses qui peuvent être changées militairement."

Certains experts comparent maintenant le Mali à l'Afghanistan, un pays en guerre civile permanente.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.focus.de/politik/ausland/bundeswehr-in-mali-frankreich-bittet-deutschland-um-militaerische-hilfe-und-kassiert-doppelte-abfuhr_id_11498585.html (27 décembre 2019)

Marie-Agnes Strack-Zimmermann, politicienne spécialisée en défense du FDP, a appelé le gouvernement fédéral à développer une stratégie interministérielle pour le Sahel. Il serait grand temps d'agir en réseau. La ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer (CDU) avait promis une révision fondamentale des missions Minusma et EUTM ainsi que de l'engagement de l'Allemagne lors de sa visite de troupes au Niger et au Mali en octobre.

La politique d'annonce d'Annegret Kramp-Karrenbauer est efficace dans les médias mais sans conséquences, a déclaré Strack-Zimmermann. Il est apparu clairement que le Gouvernement fédéral n'a pas l'intention d'orienter stratégiquement son engagement dans la zone du Sahel et de coordonner les travaux du Ministère des affaires étrangères, du Ministère de la défense et du Ministère du développement.

Selon un reportage publié mardi dans le New York Times, le ministère américain de la Défense envisage de réduire ou de retirer complètement les unités spéciales déployées dans la lutte contre le terrorisme en Afrique de l'Ouest. Cela a suscité des inquiétudes chez les alliés.

https://www.nytimes.com/2019/12/24/world/africa/esper-troops-africa-china.html (24 décembre 2019)

Le secrétaire à la Défense Mark T. Esper examine des propositions de réduction importante - voire de retrait complet - des forces américaines d'Afrique de l'Ouest comme première phase de l'examen des déploiements mondiaux qui pourraient remanier des milliers de soldats dans le monde entier, selon des responsables qui connaissent bien les délibérations internes.

Les discussions relatives à un retrait à grande échelle de l'Afrique de l'Ouest portent notamment sur l'abandon d'une base de drones récemment construite au Niger, au coût de 110 millions de dollars, et sur la fin de l'aide aux forces françaises qui combattent des militants au Mali, au Niger et au Burkina Faso. Les délibérations découlent d'une volonté de réduire les missions de lutte contre les groupes terroristes après le 11 septembre et de recentrer les priorités du Pentagone sur la lutte contre les soi-disant grandes puissances comme la Russie et la Chine.

L'initiative de M. Esper a toutefois alarmé des alliés clés, dont la France, qui dispose d'environ 4 500 soldats en Afrique de l'Ouest qui prennent la tête de la lutte contre les insurgés de l'ISIS et de Qaeda dans cette région. Les Français comptent sur le renseignement américain, le soutien logistique et le ravitaillement aérien - ce qui coûte au Pentagone environ 45 millions de dollars par an.

Les responsables français affirment qu'ils s'efforcent d'être plus autonomes - en commandant davantage d'avions de transport C-130 et de drones Reaper de fabrication américaine, et en dirigeant un nouvel effort pour que les forces spéciales européennes forment les militaires africains.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kelkin a dit :

On ne réconciliera pas les Abels et les Caïns.

c'est vrai, mais dans ce cas pourquoi leur demander de vivre dans la même maison, en sachant qu'en plus le système démocratique a de grande chance de léser l'un au profit de l'autre (généralement celui qui a la plus forte natalité).

prenons la bande sahelienne, pourquoi n'y a t'il pas eu un (ou plusieurs)  pays regroupant les territoires des nomades du Tchad, du Mali de la Mauritanie et du Sahara occidental ? D'autant plus que les revendications de ces peuples ont toujours été ignorées, et que le problème était avant classé par certain comme banditisme, et maintenant terrorisme, histoire de continuer à faire l'autruche...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, rendbo a dit :

c'est vrai, mais dans ce cas pourquoi leur demander de vivre dans la même maison, en sachant qu'en plus le système démocratique a de grande chance de léser l'un au profit de l'autre (généralement celui qui a la plus forte natalité).

prenons la bande sahelienne, pourquoi n'y a t'il pas eu un (ou plusieurs)  pays regroupant les territoires des nomades du Tchad, du Mali de la Mauritanie et du Sahara occidental ? D'autant plus que les revendications de ces peuples ont toujours été ignorées, et que le problème était avant classé par certain comme banditisme, et maintenant terrorisme, histoire de continuer à faire l'autruche...

Cela revient à crée une jurisprudence, et que cela va étre coton de gérer toutes les revendications même en France (corse, basque et breton)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,501
    Total Members
    1,550
    Most Online
    tomduri
    Newest Member
    tomduri
    Joined
  • Forum Statistics

    20,878
    Total Topics
    1,311,972
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries