Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

https://malijet.com/a_la_une_du_mali/246366-qui-est-sadio-camara-le-nouvel-homme-fort-du-mali.html (19 août 2020)

Le nouvel homme fort du Mali, le Colonel Sadio Camara et ses hommes ont pris le pouvoir aujourd'hui au Mali. Il est assisté par plusieurs officiers supérieurs de la Garde Nationale de la gendarmerie nationale, de la Police, de l'armée de l'air et de l'armée de Terre ainsi que les forces paramilitaires.

Né en 1979 à Kati, le Colonel Sadio Camara est sorti de l'école Militaire Inter Armes de Koulikoro EMIA, major de sa promotion avant de regagner le grand Nord aux Côtés du Général El Hadj Gamou jusqu'en 2012. Encadreur chevronné de la garde nationale, il est apprécié par tous ses frères d'armes pour sa rigueur et son sérieux.

Il fut directeur général du Prytanée militaire de Kati avant de s'envoler en Janvier dernier pour une formation militaire en Russie. Il est d'ailleurs arrivé à Bamako depuis seulement 15 jours pour des congés d'un mois.

Révolté avec ses collègues d'armes par la corruption qui gangrène le pays et le délitement de l'armée, Le Colonel Camara et ses hommes sont passé à l'offensive militaire ce matin et se sont emparés du pouvoir ce Mardi 18 Août 2020. Ils ont procédé à l'arrestation du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, et son PM Boubou Cissé, ainsi que quelques dignitaires du régime.

Au Prytanée militaire où Sadio Camara était Directeur, sa fille a fait deux fois le concours d'entrée sans succès. C'est dire à quel point son honnêteté et son sens de la Responsabilité. Sérieux et déterminé, Le Colonel Sadio est apprécié par tous ses subalternes.

Une page de l'histoire du Mali s'écrit désormais avec cette nouvelle équipe de jeunes officiers supérieurs qui ont le sens du patiotisme.

Prions pour qu'ils réussissent désormais pour le MALI

Un peuple - Un But - Une Foi.

https://malijet.com/les_faits_divers_au_mali/lettres_ouvertes_mali/246371-controverses-juridiques-de-la-demission-de-ibk.html (19 août 2020)

Que nul ne nous parle encore de coup d'Etat, puisque notre Président IBK a tout simplement démissionné, créant du coup une vacance de pouvoir. Ce qui est tout à fait en adéquation avec notre Constitution qui prévoit effectivement en son article 36 les cas de vacance de la Présidence de la République " pour quelque cause que ce soit" dont la démission telle que présentée par IBK.

S'agissant du premier questionnement, on peut se demander dans quelle mesure la démission du Président de la République suffirait à elle seule à entraîner automatiquement la dissolution de l'Assemblé nationale et du gouvernement.

Notons toutefois que ces remarques ne valent en réalité que dans un cadre formel de transition constitutionnelle. Un cadre pour le moins inadapté au contexte politique actuel du Mali où le peuple réclame à juste titre l'expression politique directe de son pouvoir souverain. A la limite, nulle Constitution ne peut lui être opposable dans ce combat démocratique.

Dr Brahima FOMBA

Enseignant-chercheur

Faculté de Droit-USJPB [université des sciences juridiques et politiques de Bamako]

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Ciders a dit :

Quelle neutralité de Malijet, c'est absolument confondant.

Oui mais attention, ils recopient aussi des articles du Monde ou de RFI. Ils publient tout ce qui leur passe sous la main, sans faire beaucoup de tri. Enfin c'est l'impression que j'en avais en 2012-2013. Je n'ai pas beaucoup relu malijet depuis cette époque.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Wallaby a dit :

Il fut directeur général du Prytanée militaire de Kati avant de s'envoler en Janvier dernier pour une formation militaire en Russie. Il est d'ailleurs arrivé à Bamako depuis seulement 15 jours pour des congés d'un mois.

Une formation militaire en Russie, comme par hasard....

Il rentre pour des congés et devient le chef de mutins qui renversent le pouvoir, une coïncidence sans doute...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Wallaby a dit :

Oui mais attention, ils recopient aussi des articles du Monde ou de RFI. Ils publient tout ce qui leur passe sous la main, sans faire beaucoup de tri. Enfin c'est l'impression que j'en avais en 2012-2013. Je n'ai pas beaucoup relu malijet depuis cette époque.

Non mais clairement on sent qu'ils tournent avec le sens du vent. Pas envie de mourir j'imagine.

il y a 1 minute, Jésus a dit :

Une formation militaire en Russie, comme par hasard....

Il rentre pour des congés et devient le chef de mutins qui renversent le pouvoir, une coïncidence sans doute...

On lui a peut-être donné quelques conseils. Dans tous les cas, si le gouvernement malien n'est plus reconnu et que l'aide n'arrive plus, le château de cartes des mutins s'effondrera vite. La troupe a tendance à se servir quand elle n'est pas payée.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Ciders a dit :

On lui a peut-être donné quelques conseils. Dans tous les cas, si le gouvernement malien n'est plus reconnu et que l'aide n'arrive plus, le château de cartes des mutins s'effondrera vite. La troupe a tendance à se servir quand elle n'est pas payée.

Mais c'est ça le grand danger, que le château de cartes s'effondre. Les institutions au Mali, ce n'est pas la France, il n'y a pas forcément le même automatisme du "système", surtout quand on sait que ce pays obtient diverses aides pour combler les fins de mois. En parlant de fin de mois, on y arrive, tout le monde sera payé bien payé? Les fonctionnaires, les militaires?

Sans compter l'opportunisme de situation, un réel danger, tant par les touaregs du nord que le terrorisme. Le délitement et les fractures dans l'armée peuvent voir des casernes sans contrôles, qui se font vider. Attention, ça peut vite déraper, tout le monde le sait et on ne va pas laisser trainer trop longtemps cette situation.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Jésus a dit :

Mais c'est ça le grand danger, que le château de cartes s'effondre. Les institutions au Mali, ce n'est pas la France, il n'y a pas forcément le même automatisme du "système", surtout quand on sait que ce pays obtient diverses aides pour combler les fins de mois. En parlant de fin de mois, on y arrive, tout le monde sera payé bien payé? Les fonctionnaires, les militaires?

Sans compter l'opportunisme de situation, un réel danger, tant par les touaregs du nord que le terrorisme. Le délitement et les fractures dans l'armée peuvent voir des casernes sans contrôles, qui se font vider. Attention, ça peut vite déraper, tout le monde le sait et on ne va pas laisser trainer trop longtemps cette situation.

Je ne pense pas à un rezzou comme en 2013, c'est casse-gueule. Par contre, la nature ayant horreur du vide, le délitement de ce qu'il reste de l’État malien profitera à quelqu'un. C'est certain.

Reste un point introductif avant de rentrer dans le vif du sujet : est-ce qu'il y a un lien ou une coordination quelconque entre le quarteron de colons et l'imam Dicko et sa coalition hétéroclite ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, alexbaba a dit :

Je ne suis pas en train de dire que les réseaux donnent des informations justes et pertinentes (même si parfois on peut y trouver des infos justes et pertinentes). 

...

C'est surtout que c'est mieux pour ta santé mentale d'éviter les réseaux sociaux.

 

Il y a 3 heures, alexbaba a dit :

...

Je dis simplement que ce que l'on peut lire sur lesdits réseaux (qui sont devenus l'agora du XXIème siècle) n'encourage pas à l'optimisme s'agissant de la perception qu'ont certains ressortissants français ou étrangers du rôle de la France dans les problèmes d'Etats africains. 

Et je pense personnellement que cela mérite une réaction politique dans la mesure où on ne peut que s'inquiéter du rôle de bouc émissaire que l'on attribue à la France (et par extension au peuple français).  

Mes félicitations ! Tu viens de rencontrer l'homo sapiens !! 

Pour ce que ça vaut, à ce qu'il parait ça veut dire homme sage....................

Révélation

 

best

 

 

 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Wallaby a dit :

https://malijet.com/a_la_une_du_mali/246366-qui-est-sadio-camara-le-nouvel-homme-fort-du-mali.html (19 août 2020)

Le nouvel homme fort du Mali, le Colonel Sadio Camara et ses hommes ont pris le pouvoir aujourd'hui au Mali. Il est assisté par plusieurs officiers supérieurs de la Garde Nationale de la gendarmerie nationale, de la Police, de l'armée de l'air et de l'armée de Terre ainsi que les forces paramilitaires.

Né en 1979 à Kati, le Colonel Sadio Camara est sorti de l'école Militaire Inter Armes de Koulikoro EMIA, major de sa promotion avant de regagner le grand Nord aux Côtés du Général El Hadj Gamou jusqu'en 2012. Encadreur chevronné de la garde nationale, il est apprécié par tous ses frères d'armes pour sa rigueur et son sérieux.

 

Moi je retiens ça, après avoir lu les bouquins de Castle38. C'est un bon ce El Hadj Gamou...

Encore un coup de Thomas Castle ça!!

Edit : Je fais référence aux Romans écrits par Castle38

Edited by mayamac
Link to comment
Share on other sites

Le problème c'est qu'officiellement la France est pieds et poings liés. Il n'y a pas eu d'effusion de sang (tant mieux  d'ailleurs), auquel cas on aurait pu jouer l'interposition.

On peut juste attendre et voir la position que ce nouveau pouvoir va adopter par rapport à Barkhane et notre présence en général. Et éventuellement rappeler que sans nous tout le nord Mali est de facto indépendant. Et ce ne sont pas les quelques emprises maliennes mal défendues qui vont y changer la donne.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Soho a dit :

On peut juste attendre et voir la position que ce nouveau pouvoir va adopter par rapport à Barkhane et notre présence en général.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/08/19/au-mali-les-militaires-desormais-au-pouvoir-promettent-des-elections-generales_6049314_3212.html

« La [mission de l’ONU] Minusma, la force [antidjihadiste française] “Barkhane”, le G5 Sahel [qui regroupe cinq pays de la région], la force Takuba [un groupement de forces spéciales européennes censées accompagner les Maliens au combat] demeurent nos partenaires », a également affirmé [le porte-parole des militaires, le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air]. « Tous les accords passés » seront respectés, a-t-il déclaré, en affirmant que les militaires étaient « attachés au processus d’Alger », l’accord de paix signé en 2015 entre Bamako et les groupes armés du nord du pays.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Ciders a dit :

Je ne pense pas à un rezzou comme en 2013, c'est casse-gueule. Par contre, la nature ayant horreur du vide, le délitement de ce qu'il reste de l’État malien profitera à quelqu'un. C'est certain.

Reste un point introductif avant de rentrer dans le vif du sujet : est-ce qu'il y a un lien ou une coordination quelconque entre le quarteron de colons et l'imam Dicko et sa coalition hétéroclite ?

Je pense que oui, il y a forcément un lien entre les chefs militaires et des chefs/représentants de divers mouvement d'oppositions. Il y a des acteurs de la société civile avec eux qui veulent devenir calife à la place du calife....

il y a 6 minutes, Soho a dit :

Le problème c'est qu'officiellement la France est pieds et poings liés. Il n'y a pas eu d'effusion de sang (tant mieux  d'ailleurs), auquel cas on aurait pu jouer l'interposition.

On peut juste attendre et voir la position que ce nouveau pouvoir va adopter par rapport à Barkhane et notre présence en général. Et éventuellement rappeler que sans nous tout le nord Mali est de facto indépendant. Et ce ne sont pas les quelques emprises maliennes mal défendues qui vont y changer la donne.

Non non, la France n'est pas pieds et poings liés, tout repose sur une légitimité de l'action et de la réaction. Pour la France, comme pour d'autres états, il ne faut pas qu'il y ait un tel renversement politique par les armées et qui se passe sans "problèmes", car ça fera forcément écho ailleurs, ça va pousser à faire la même chose dans d'autres pays ou alors de nouveau dans 2-3 ans au Mali.

Dès qu'on n'est pas content, une simple arrestation par les militaires du président et on change? Non ce sera sans fin, ça finira par diviser toutes les sociétés (car s'il y a des contents, il y a aussi des mécontents). En 2012, c'était pareil, au Mali, on a vu le résultat. Donc qu'il y ait une colère, une opposition ou une volonté populaire à renverser le gouvernement est une chose, vouloir et espérer que tout se passe tranquillement en est une, mais derrière il y a des conséquences pouvant vite dégénérer.

Les mutins ne sont pas en position de force pour négocier, ils n'ont que leurs otages qui leur donne un pseudo droit à soumettre leurs revendications. Ils n'ont pas tout le pays derrière eux, ils ont juste l'opposition à IBK. Ou sont les grands généraux? Leur CEMA? C'est quoi leurs positions?

Attention, en ce moment il y a des prises de positions qui se font, des réseaux d'influences et j'en passe, même nous français on fait le tri des troupes "fidèles" et des autres "infidèles", on élabore un rapport de force, c'est la base. Là pour l'instant, on a surtout un groupe d'officiers qui s'articulent autour de Bamako, principalement sur un camp militaire, l'armée malienne ce n'est pas que ça et les soldats maliens suivent les ordres de leurs chefs (logiquement...) et on pourrait voir naître un bloc de l'armée malienne anti-putschiste soutenu par la France, la communauté internationale. De nombreux officiers y trouveraient plus d'intérêts et de forces, ne serait-ce que pour leur propre avancement de carrière, plutôt qu'à jouer au jeu des putschistes. On va et on est sans doute déjà à créer ce bloc, tant militaire que politique, on va délégitimer le bloc d'en face dans son action et légitimer le bloc qui est contre lui.

C'est loin d'être une affaire conclue et ce que disent les putschistes n'a pas vocation à être ce qui se fera. Ce coup d'état pourrait même devenir un bon moyen de faire le ménage dans l'armée. Mais derrière il sera nécessaire qu'IBK (une fois libéré) annonce un changement pour éviter de trop froisser la rue.

Link to comment
Share on other sites

Par ailleurs en parlant de l'imam Dicko

Citation

Le Mouvement du 5 juin Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) annonce une semaine décisive avec comme point d’orgue un grand rassemblement le vendredi  21 août. Lequel sera suivi d’un sit-in qui se prolongera jusqu’ au dimanche 23 août.

Le Mouvement du 5 juin Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) ne décolère pas. Après 4 manifestations, le mouvement qui réclame la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et celle de son régime, passe à la vitesse supérieure. Son comité stratégique lors de sa réunion en date du samedi 15 août a décidé d’intensifier ses activités à partir de cette semaine. C’est du moins ce qu’a déclaré Dr Choguel Kokalla Maïga, président de séance du Comité stratégique du M5-RFP, devant la presse.

Du mardi 18 au jeudi 20 août, la  jeunesse du M5-RFP entreprendra une série d’activités à Bamako et à Kati, a indiqué le président par intérim du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD). Le tout, affirme-t-il,  sera couronné par un grand rassemblement le vendredi 21 août au boulevard de l’Indépendance. Une manifestation suivie d’un sit-in qui se prolongera jusqu’au dimanche 23 août. Des actions qui seront reconduites pour la semaine suivante.

https://www.maliweb.net/societe/mali-le-m5-rfp-annonce-une-semaine-dactivites-intenses-a-bamako-et-a-kati-2890694.html

Donc l'opposition a déjà planifiée, avant le coup d'état (article paru lundi), de belles manifestations populaires qui tombent à pic !

Je pense bien que ce mouvement est avec ces militaires, c'est ce même mouvement qui organisait des manifestations avec des banderolles remettant souvent la France en cause, ce parti rassemble le courant anti-français malien, à prendre en compte...

Edited by Jésus
Link to comment
Share on other sites

La seule chose que peut - et devrait faire - la France est de menacer de prendre ses cliques et ses claques et de les laisser se démerder seul avec la double menace sécessionniste et djihadiste, si les mutins ne retournent pas dans leurs casernes. Sans plus.

Faut la jouer sobre. Sans chichis. 

Edited by Shorr kan
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, mayamac a dit :

Le probleme, c'est qu'on n'est pas la-bas (que) pour les Maliens, mais (aussi) pour nous.

Si on se barre, ça ne nous arrange pas...

C'est vrai. L'objet premier de cette intervention est d’empêcher la naissance d'un énième état failli et ses conséquence en cascades.

Mais ils s'est créer une situation d'aléa moral  où les forces locales déconnectées de la réalité se sentent autorisées à faire et dire n’importe quoi, se sachant à l'abri.

Pa simple... 

En tout cas le propos était de dire que la France n'a pas grande possibilité d'action à part maintenir sa présence ou retirer son soutient.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

Oui mais attention, ils recopient aussi des articles du Monde ou de RFI. Ils publient tout ce qui leur passe sous la main, sans faire beaucoup de tri. Enfin c'est l'impression que j'en avais en 2012-2013. Je n'ai pas beaucoup relu malijet depuis cette époque.

Assez caractéristique de la presse locale, et encore pas la pire...

il y a 25 minutes, Jésus a dit :

Par ailleurs en parlant de l'imam Dicko

Donc l'opposition a déjà planifiée, avant le coup d'état (article paru lundi), de belles manifestations populaires qui tombent à pic !

Je pense bien que ce mouvement est avec ces militaires, c'est ce même mouvement qui organisait des manifestations avec des banderolles remettant souvent la France en cause, ce parti rassemble le courant anti-français malien, à prendre en compte...

Pas juste cette semaine hein...

Ces militaires n'ont affiché aucune position anti France, au contraire. Tu peux être convaincu du lien entre ces deux factions (et l'opposition est évidemment ravie du départ du président, peut-être aussi inquiète de savoir la place qu'elle va pouvoir prendre) mais pour l'heure rien ne l'indique véritablement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Shorr kan a dit :

La seule chose que peut - et devrait faire - la France est de menacer de prendre ses cliques et ses claques et de les laisser se démerder seul avec la double menace sécessionniste et djihadiste, si les mutins ne retournent pas dans leurs casernes. Sans plus.

Faut la jouer sobre. Sans chichis. 

Vous savez, c'est dans l'opposition à IBK, sans doute en fête aujourd'hui et en train d'établir ses plans pour arriver au pouvoir que l'on trouve les partisans de l'anti-France. Pour eux, le départ de la France est un combat politique et idéologique, on leur ferait un cadeau, ils n'ont pas conscience des risques qui surviendront avec notre départ, ils sont persuadés aujourd'hui que le problème c'est nous, que s'il y a du terrorisme c'est à cause de nous.

Et si le pays viendrait à connaitre un grand désastre sécuritaire, le fautif, ben ce sera aussi la France, ils ne se remettront pas en question, ils n'avoueront pas avoir faux, ils ne seront jamais responsables des conséquences.

Par ailleurs on ne peut nier une autre réalité, c'est celle ou l'on voit des partis maliens appeler la Russie à venir l'aider. Le problème c'est que même si chez nous on se dit qu'on va les laisser "seul", que le Mali n'intéresse personnes, les russes croyez moi, saisiront très rapidement le vide sécuritaire qu'on laissera (même si ce n'est qu'avec des mercenaires), ils viendront foutre une claque à l'influence française, en plein milieu de l'Afrique et eux, sans l'image du colonisateur, feront ce qu'on ne fait pas, exploiteront des mines et autres pour leur propre bénéfice.

il y a 5 minutes, gustave a dit :

Ces militaires n'ont affiché aucune position anti France, au contraire. Tu peux être convaincu du lien entre ces deux factions (et l'opposition est évidemment ravie du départ du président, peut-être aussi inquiète de savoir la place qu'elle va pouvoir prendre) mais pour l'heure rien ne l'indique véritablement.

Qui va récupérer politiquement ce coup d'état? Oui on verra.

Heureusement que ces militaires ne vont pas afficher une position contre la France (je ne parlais pas d'eux) car ils ne sont pas en position de force pour le faire. Mais ce ne sont pas eux qui feront la politique de l'après coup d'état, si tout se passe comme ils l'espèrent. C'est l'influence des positions anti-françaises dans le camp de l'opposition qui risquera d'influencer des décisions politiques qui pourraient être en soit totalement légitime.

Link to comment
Share on other sites

https://www.franceculture.fr/emissions/revue-de-presse-internationale/la-revue-de-presse-internationale-emission-du-mercredi-19-aout-2020

Mais, dans la presse, on peut lire que d'autres s'inquiètent de ce qui se passe.

C'est le cas d'Amadingué Sagara dans son éditorial du journal Le Pays.

"C’est tout de même un paradoxe, écrit-il, de voir une grande partie de la population soutenir ou encore pousser les militaires à prendre le pouvoir tandis que le Mali peine toujours à sortir du coup d’Etat de 2012. Il ne fait aucun doute, écrit-il, que le peuple malien n’est pas prêt pour la démocratie. Aucune situation ne peut justifier un coup d’Etat".

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Lordtemplar a dit :

On parle toujours des mines au Mali et honnetement il n'y a pas grand chose.

Oui enfin troisième producteur d'or du continent avec plus de 65 tonnes/an quand même et une grosse marge de progression. C'est la principale source de revenu du Mali même si les compagnies sud-africaines et canadiennes se gavent sur la bête ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Wallaby a dit :

C'est juste qu'avant il n'y avait pas internet et que depuis l'Europe on n'avait pas idée de ce qui peut se dire entre amis autour d'une tasse de thé dans une rue africaine. Internet rend visible un mode d'appréhension du réel, un mode de construction de la réalité qui n'avait pas cette visibilité.

Lorsque les gens croient à la sorcellerie (*), pourquoi ne croiraient-ils pas aussi tel ou tel théorie de complot politique ?

(*) exemple : https://next.liberation.fr/sexe/2014/01/08/afrique-la-rumeur-persistante-des-voleurs-de-sexe_971141

Et bah voilà la solution au vide sécuritaire malien:

Créons une unité de marabouts recruteurs qui augmente la taille du pénis après que les jeunes hommes soient entrés dans l'armée.

Les FAMA auront toutes les troupes qu'il leur faut.

 

Que je regrette Robet Houdin...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Lordtemplar a dit :

Je pense que la Russie se fou pas mal du Mali.

mmmh...

Sur la Toile, la Chine et la Russie déploient de grands moyens pour influencer les États d’Afrique francophone. Frédérick Douzet, professeure de géopolitique à l’Université Paris-8, a coordonné une enquête de la revue Hérodote sur le sujet et sur la géopolitique de la datasphère. Elle est notre invitée pour en discuter.

https://www.france24.com/fr/éco-tech/20200812-afrique-francophone-l-influence-numérique-de-la-russie-et-de-la-chine

Ce n'est pas forcément pour capter les ressources des pays, mais c'est à notre détriment en tant que ces pays font [encore] partie de notre zone d'influence.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

32 minutes ago, fraisedesbois said:

mmmh...

Sur la Toile, la Chine et la Russie déploient de grands moyens pour influencer les États d’Afrique francophone. Frédérick Douzet, professeure de géopolitique à l’Université Paris-8, a coordonné une enquête de la revue Hérodote sur le sujet et sur la géopolitique de la datasphère. Elle est notre invitée pour en discuter.

https://www.france24.com/fr/éco-tech/20200812-afrique-francophone-l-influence-numérique-de-la-russie-et-de-la-chine

Ce n'est pas forcément pour capter les ressources des pays, mais c'est à notre détriment en tant que ces pays font [encore] partie de notre zone d'influence.

La Russie a ses troll farms, on le sait (elections US, Brexit etc...+ RT, Sputnik ....). Il n'y a rien de nouveaux qu'ils font de la demagogie pour mettre des batons dans les roues des pays de l'Otan. Cela date de l'epoque Sovietique.  (le PC en France, l'Indochine, exacerber les tensions raciales aux US pendant les annees 60, etc...)

Mais au Mali, je ne suis pas sur que tout le monde possede un smartphone ou ait acces a internet, ni lire et ecrire, et encore moins l'anglais, le russe ou le chinois.  De plus la Russie n'a pas grand chose a gagner la bas, ni economiquement ou politiquement.  D'ailleurs il suffit de regarder la Republique Centre Afrique, ils ont pas fait ou accompli grand chose la bas depuis que la France a quitte les lieux.

Ce qui est sur c'est surtout les islamistes qui essayent de fouttre le bordel la bas, et tout ca emane des regimes islamistes du golf (Iran, Qatar inclu et on peut rajouter l'Algerie).  Donc la Russie et la Chine ca reste tres anecdotique dans cette histoire

Edited by Lordtemplar
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,957
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Lexpat
    Newest Member
    Lexpat
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...