Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

10 minutes ago, gargouille said:

Takuba suspendu, ça risque de faire réfléchir des pays européens impliqués ou qui prévoient d'y être.

Réfléchir à quoi? Ou pour quoi? Au pire tout le monde peut dire j'en suis maintenant que c'est suspendu ... ça n'engagera pas beaucoup.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, g4lly a dit :

Réfléchir à quoi? Ou pour quoi? Au pire tout le monde peut dire j'en suis maintenant que c'est suspendu ... ça n'engagera pas beaucoup.

Réfléchir à ne pas y être.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, g4lly a dit :

Réfléchir à quoi? Ou pour quoi? Au pire tout le monde peut dire j'en suis maintenant que c'est suspendu ... ça n'engagera pas beaucoup.

Apparemment les pays ne réfléchissent pas comme toi :laugh:

https://lemamouth.blogspot.com/2021/06/barkhane-suspend-sa-cooperation-avec.html?m=1

Citation

Des alliés qui avaient prévu d'envoyer des troupes passent leur tour, comme les Belges (une compagnie entière), sous un prétexte pas très crédible. Les Danois (une demi-compagnie) pourraient aussi patienter le temps que la situation s'éclaircisse

 

Link to comment
Share on other sites

https://www.challenges.fr/monde/mali-la-communaute-internationale-fait-pression-a-minima-sur-la-junte_767619 (3 juin 2021)

Lors du coup d'Etat d'août 2020, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) avait fermé ses frontières et stoppé ses échanges financiers et commerciaux avec le Mali pour imposer une transition civilo-militaire, limitée dans le temps.

Huit mois plus tard, devant le même colonel Assimi Goïta, qui s'est fait déclarer cette fois président après avoir évincé le duo de civils à la tête de l'exécutif, la Cédéao a juste suspendu le Mali de ses instances.

"Ce sont des condamnations de papier essentiellement", résume Jean-Hervé Jezequel, spécialiste du Sahel à l'International Crisis Group.

"Il y a de fortes hésitations à faire trop pression sur la junte dont on considère par ailleurs qu'elle a plutôt bien collaboré d'un point de vue sécuritaire jusqu'ici", observe-t-il.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Il y a 17 heures, PolyPhen a dit :

1 soldat nigérien tué et 2 soldats français blessés dans une embuscade au sud-ouest de Menaka (bilan provisoire).

 

C'est pas provisoire:bloblaugh: 

Cette action a été confirmée par l'EMA qui explique qu'au cours d’une mission de reconnaissance menée dans la région du Liptako Malo-nigérien (secteur d’In Araban), le Groupement commando de la Force Barkhane et la 114e compagnie de sécurité intérieure nigérienne ont été pris à partie par un important Groupe armé terroriste (GAT). Cherchant à s’exfiltrer dans une zone boisée, le GAT a été poursuivi. Appuyés par des aéronefs de la Force Barkhane (hélicoptères d’attaque et avions de chasse), les militaires français et nigériens ont neutralisé le Groupe armé terroriste.

Au cours de cette action de combat, un militaire nigérien a perdu la vie, un second a été blessé. Deux militaires français ont également été blessés. Ils ont été évacués et pris en charge par l’hôpital militaire de Gao. Leur pronostic vital n’est pas engagé. 

Une dizaine de combattants ennemis a été neutralisée. De l'armement et des motos ont été capturés.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

C'est pas provisoire:bloblaugh: 

Cette action a été confirmée par l'EMA qui explique qu'au cours d’une mission de reconnaissance menée dans la région du Liptako Malo-nigérien (secteur d’In Araban), le Groupement commando de la Force Barkhane et la 114e compagnie de sécurité intérieure nigérienne ont été pris à partie par un important Groupe armé terroriste (GAT). Cherchant à s’exfiltrer dans une zone boisée, le GAT a été poursuivi. Appuyés par des aéronefs de la Force Barkhane (hélicoptères d’attaque et avions de chasse), les militaires français et nigériens ont neutralisé le Groupe armé terroriste.

Au cours de cette action de combat, un militaire nigérien a perdu la vie, un second a été blessé. Deux militaires français ont également été blessés. Ils ont été évacués et pris en charge par l’hôpital militaire de Gao. Leur pronostic vital n’est pas engagé. 

Une dizaine de combattants ennemis a été neutralisée. De l'armement et des motos ont été capturés.

 

Merci pour cet éclairage.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

_image_desktopw1840q70-112f060c1ddd61ae.

https://www.sueddeutsche.de/politik/bundeswehr-mali-anschlag-blauhelme-1.5333867 (25 juin 2021)

Douze soldats allemands et un camarade belge ont été blessés par un attentat-suicide à 180 kilomètres au nord-est de la ville désertique de Gao à 8h28, heure d'Europe centrale, vendredi matin, dont trois grièvement. Selon les informations de la SZ, l'agresseur s'est fait exploser avec son véhicule devant un camp de fortune qu'une équipe de reconnaissance de la Bundeswehr avait installé là la veille. L'engin explosif a explosé directement devant les véhicules des casques bleus, et bien qu'ils aient mis en place une sorte de cercle défensif, la "formation de nuit", les 13 soldats ont été blessés.

Les blessés ont été secourus par des hélicoptères français et onusiens et transportés par avion jusqu'à Gao. Un hélicoptère appartenant à une société privée qui vole pour la Bundeswehr aurait également participé au sauvetage. Kramp Karrenbauer a souligné que "la chaîne de sauvetage a fonctionné". L'état de la plupart des blessés était considéré comme stable vendredi après-midi, l'un d'entre eux subissant toujours une intervention chirurgicale à Gao. Des médecins allemands, français et chinois tentaient de s'occuper d'eux. Un vol d'évacuation ("MedEvac") vers l'Allemagne avait déjà été programmé pour certains d'entre eux, les autres devant suivre. La Minusma a déclaré via Twitter que l'attaque s'est produite près du village d'Ichagara dans la région de Tarkint. Il s'agit de la première attaque majeure de ce type contre la Bundeswehr depuis qu'elle participe à la mission de l'ONU.

La chaîne d'information française France 24, citant des sources de sécurité, a indiqué que le contingent de la Minusma n'avait installé le camp de fortune que jeudi. Il s'agissait d'assurer le remorquage d'un véhicule militaire du convoi de l'équipe de reconnaissance, qui avait précédemment roulé sur un piège et avait été endommagé. Selon le rapport, le contingent de la Minusma accompagnait une unité de l'armée malienne qui comprend d'anciens insurgés. Vendredi, le convoi a été ramené au camp de Gao sous de lourdes mesures de sécurité.

Les Allemands sont représentés dans la mission du casque bleu avec environ 900 soldats et n'y ont pas de mission de combat explicite comme en Afghanistan jusqu'en 2014. Leur contribution à la force, qui se compose de nombreuses nations et dont le quartier général est à Gao, est principalement de la reconnaissance. D'une part, des drones non armés de haute technologie Heron sont utilisés à cet effet, d'autre part, des patrouilles à pied dans et autour de Gao et de longs voyages de reconnaissance dans la campagne environnante, comme ce fut le cas vendredi : la compagnie "Intelligence, Surveillance et Reconnaissance" du contingent allemand a été touchée.

Outre la Minusma, la Bundeswehr participe à la mission EUTM de l'UE au Mali, qui forme les soldats de l'armée malienne. Le mandat du Bundestag permet de déployer jusqu'à 1 100 soldats pour la mission de l'ONU et jusqu'à 600 pour la formation. La chancelière Angela Merkel (CDU) s'était initialement prononcée contre un retrait de la Bundeswehr. La ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer (CDU) a toutefois récemment déclaré au Welt am Sonntag qu'elle ferait dépendre cette décision d'élections démocratiques au Mali. Dans le même temps, elle a annoncé que la Bundeswehr stationnerait à nouveau des hélicoptères de transport NH90 au Mali.

  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

https://theconversation.com/le-pouvoir-militaire-est-il-une-solution-durable-au-mali-162795 (27 juin 2021)

Dans la nuit du 24 au 25 mai, les représentants du M5-RFP ont été conviés à Kati, fief des putschistes. Un nouveau gouvernement a été formé le 11 juin avec Choguel K. Maïga (l’une des figures du M5-RFP) comme premier ministre. Un gouvernement au sein duquel les militaires restent prédominants, et qui a été jugé illégitime par la communauté internationale, notamment par le président français qui, dans la foulée, a décidé de mettre fin à l’opération Barkhane.

Choguel K. Maïga a en effet reculé sur la dissolution du CNT, devant lequel il fera peut-être sa déclaration de politique et sa proposition sur les accords de paix d’Alger, puisqu’il s’engage à travailler avec la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). De même qu’il accepte finalement de travailler avec un président militaire, lui qui avait dénoncé la « militarisation de la transition ».

Il y a eu une ambivalence au sein du M5-RFP sur la qualification du coup d’État du 24 mai. Le nouveau Premier ministre Choguel K. Maïga, n’a pas condamné le coup d’État, se contentant de parler de « rectification de la transition ». En revanche, Madame Sy Kadiatou Sow et Modibo Sidibé ont appelé sans réserve à condamner le putsch.

Ces « militaires politiciens » semblent faire un sans-faute politique depuis leur premier putsch contre IBK en août 2020. Toutefois, le capital de confiance initial dont ils ont bénéficié semble s’étioler. Et désormais, ils ne pourront plus attribuer les difficultés à telle ou telle autre force car plus aucun levier du pouvoir ne leur échappe…

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

https://www.bbc.com/afrique/monde-57904522 (20 juillet 2021)

Un journaliste de l'AFP présent à la Grande Mosquée de Bamako, où le colonel Goïta s'était joint à d'autres fidèles pour la prière de l'Aïd el-Adha, a déclaré que le président avait été attaqué par deux hommes, mais qu'un seul était armé d'un couteau.

Le colonel Goïta s'est autoproclamé président en mai après avoir renversé le gouvernement intérimaire mis en place après avoir mené un coup d'État contre l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta l'année dernière.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

https://malijet.com/la_societe_malienne_aujourdhui/261043-insecurite-a-niono-le-haut-conseil-islamique-reprend-son-baton-d.html (6 septembre 2021)

Le Cercle de Niono vit depuis un certain temps dans une insécurité grandissante caractérisée par des tueries, des enlèvements de personnes et de bétail, des braquages, des incendies de récoltes. Des villages sont toujours assiégés comme Farabougou où les populations ne sont pas libres de leurs mouvements. La situation est similaire à Tientien-Bougou dans la Commune rurale de Marico, à Dongali et Boh dans la Commune rurale de Séribala.

Ces localités n’ont sans doute pas accepté de prêter allégeance aux groupes armés terroristes. Contrairement à certains villages à l’ouest de Molodo où les populations n’ont eu d’autre choix que d’accepter le diktat des «hommes de la brousse». Les nouveaux maîtres des lieux exigent que les femmes portent le hijab. Pas de musique, pas de célébration de mariage, pas de chasseurs, pas de collaboration avec les forces de sécurité. Sans compter le paiement de la zakat. Ceux qui acceptent ces exigences verront leur bétail restitué et leurs champs ne seront pas incendiés.

C’est dans ce contexte très tendu qu’une délégation du Haut conseil islamique du Mali est arrivée jeudi à Niono.

Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Paschi a dit :

J'espère bien que si cela se concrétise et que le Mail paie Wagner pour la formation des FAMa, qu'il y ait une certaine remise en question de la mission de formation de l'Union européenne au Mali. Rien que pour le principe, l'UE les forme gratuitement et de l'autre côté Wagner se fait payer. Sans parler des problèmes divers que cela créerait, une partie des FAMa formée par des mercenaires Russes (ce n'est même pas l'armée) et l'autre par des soldats de l'UE.

Information très intéressante si elle est fondée.

Interessante, mais qu’est ce que ça sent la m@rde ds le coin...

Bon, 72 milliards CFA par an pour le Mali, ça ne ferait jamais que 3% du budget du pays, c’est pas cher pour assurer la sécurité rapprochée de la junte :pleurec:

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Hirondelle a dit :

Information très intéressante si elle est fondée.

Interessante, mais qu’est ce que ça sent la m@rde ds le coin...

Bon, 72 milliards CFA par an pour le Mali, ça ne ferait jamais que 3% du budget du pays, c’est pas cher pour assurer la sécurité rapprochée de la junte :pleurec:

Je m'étais pris la tête un jour avec un ahuri anti-colonialiste qui me soutenait que le coup d'Etat allait apporter la démocratie au Mali. M'enfin. Il doit toujours penser qu'il a raison...

72 milliards de francs CFA et quelques blondes de Vologda, sûrement. C'est pas cher pour casser l'influence française et détruire un pays. Mais ils auront de l'or en échange.

  • Haha 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

https://malijet.com/actualite-politique-au-mali/flash-info/261327-operation-maliko-theatre-centre-secteur-5-embuscade-contre-une-p.html

Une patrouille FAMa aux environs de Manidjè/Kolongo, cercle de Macina, a énergiquement réagi à une embuscade tendue par un Groupe Armé Terroriste non encore identifié.

Cela s'est passé ce dimanche 12 septembre 2021 aux environs de 11h45.

Le bilan provisoire humain fait état de 05 morts côté FAMa et 03 côté terroristes. Par ailleurs, le bilan matériel est de 05 véhicules brûlés côté FAMa et 03 détruits côté assaillants.

https://malijet.com/la_societe_malienne_aujourdhui/261372-farabougou-et-dogofry-la-population-soumise-a-des-dominations-te.html (12 septembre 2021)

Selon un chef de chasseurs dont nous tairons, pour raison de sa sécurité personnelle, le nom : « l’armée est certes présente, mais la situation sécuritaire reste toujours la même ». Joint par nos soins, il a déclaré ceci :  « Notre situation n’a pas bougé d’un iota. Les pressions terroristes qui existaient se poursuivent jusqu’à présent à Farabougou et environs. Nous sommes toujours coupés du reste de la zone, parce que personne ne peut aller loin du village ».

Ce dernier qui participe à la sécurisation de la localité révèle n’avoir pas constaté de grand changement dans leurs conditions de vie. « Depuis le moment où les terroristes ont tué trois (3) de nos hommes un matin jusqu’à maintenant, personne ne sort. A Farabougou, comme dans chacun des 24 villages qui font partie de la localité de Dagofry, personne ne va au champ pour cultiver.

Les terroristes empêchent les gens de vaquer à leurs préoccupations », ajoute le ‘’Dozo’’ (chasseur de Farabougou). Juste la semaine dernière, quelques habitants avaient décidé d’aller à la rizière pour la moisson du riz, mais ils ont eu la chance d’échapper à une tentative d’assassinat des terroristes qui avaient voulu tirer sur eux au champ, raconte-t-il.

La dure épreuve fait que les conditions sont lamentables, puisque les habitants peinent à manger les plats qu’ils souhaitent de nos jours. « Nous vivons dans des conditions très difficiles. C’est tout récemment que certains services nous ont apporté 24 tonnes de mils. Les 24 tonnes nous ont été transportées par un avion de la Minusma. Rien que du mil, déplore le chasseur, pas d’huile, ni de sel ou d’autres condiments nous permettant de préparer à manger ».

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Hirondelle a dit :

Information très intéressante si elle est fondée.

Interessante, mais qu’est ce que ça sent la m@rde ds le coin...

Bon, 72 milliards CFA par an pour le Mali, ça ne ferait jamais que 3% du budget du pays, c’est pas cher pour assurer la sécurité rapprochée de la junte :pleurec:

L'ironie de l'histoire, serait que les gisement d'or et de magnésium qui devraient revenir à Wagner se trouvent dans une zone sécurisée par la France.

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Paschi a dit :

L'ironie de l'histoire, serait que les gisement d'or et de magnésium qui devraient revenir à Wagner se trouvent dans une zone sécurisée par la France.

L'ironie de l'histoire serait que les maliens de Bobigny (seconde ville du Mali après Bamako en nombre de maliens résidents) décident de déménager à Moscou pour profiter de l'air plus frais les éloignant des effets du réchauffement climatique...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Patrick a dit :

L'ironie de l'histoire serait que les maliens de Bobigny (seconde ville du Mali après Bamako en nombre de maliens résidents) décident de déménager à Moscou pour profiter de l'air plus frais les éloignant des effets du réchauffement climatique...

J’intuitionne qu’ils n’y sont pas pour grand chose, les pauvrets de Bobigny.

Mais, tu ne comptes pas que les t/r de Rbe2, tu comptes aussi les Maliens de Bobigny ?)

Révélation

Blague à part, c’est quoi la source de ce genre de stat : genre les services consulaires du Mali ?

 

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Hirondelle a dit :
Révélation

Blague à part, c’est quoi la source de ce genre de stat : genre les services consulaires du Mali ?

 

Ils sont pas d'accord entre eux ni sur le nombre ni sur les villes. Une chose est sûre, "ils sont là".

J'ai aussi lu Paris, Montreuil...

120.000 en France sans compter les enfants qui n'ont pas la nationalité, sur 156000 expatriés en Europe:
https://maliactu.net/mali-la-diaspora-maliennes-en-france/

78.000 immigrés vivant en France chiffres 2016 statista:
https://fr.statista.com/statistiques/633709/immigres-maliens-france-age/

L'express en 2005, "vieux fantasme" mais "Montreuil devant Paris":
https://www.lexpress.fr/region/mali-sous-bois_484282.html

Et enfin en 2019 c'est le drame: 100.000 irréguliers en France:
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/03/05/la-france-negocie-avec-le-mali-le-retour-des-migrants-irreguliers_5431822_3212.html

 

Oui, définitivement: "Ils sont lààààà!!!"

Et c'est pas moi qui le dit.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Patrick a dit :

L'ironie de l'histoire serait que les maliens de Bobigny (seconde ville du Mali après Bamako en nombre de maliens résidents) décident de déménager à Moscou pour profiter de l'air plus frais les éloignant des effets du réchauffement climatique...

Là, je crois que tu peux rêver, et c'est une deuxième ironie. Même si dans l'article il est indiqué que "Le porte-parole du ministère malien de la Défense a déclaré de son côté que "l'opinion publique malienne est favorable à une coopération accrue avec la Russie vu la situation sécuritaire"" lorsqu'il s'agit de chercher un avenir plus radieux ils préférerons toujours Paris à Moscou. Et puis, même si l'hospitalité des Russes est connue, envers les réfugiés économiques subsahariens elle est inversément proportionnelle à celle envers les touristes d'Europe de l'ouest.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Paschi a dit :

(...) Le porte-parole du ministère malien de la Défense a déclaré de son côté que "l'opinion publique malienne est favorable à une coopération accrue (...)

Je me demande comment elle est mesurée (quantifiée), « l’opinion publique » Malienne... 

D’après les réseaux sociaux? :dry:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...