Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Et dans un des commentaires, on a indiqué cette article sur un combat ou environ 60 villageois des groupes d'auto-défense du Niger ont étaient tués :

https://www.ouest-france.fr/monde/djihadisme/une-soixantaine-de-villageois-tues-dans-une-attaque-djihadiste-au-niger-a-la-frontiere-du-mali-b27294f6-3d9c-11ec-ae19-24374b064259

  • Sad 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211105-mali-six-personnalités-incarcérées-pour-tentative-de-coup-d-état

Six personnalités maliennes ont été placées sous mandat de dépôt cette semaine. L’information a été confirmée vendredi 5 novembre par la justice malienne. Tous sont accusés notamment de tentative de coup d’État et de complot contre le gouvernement. Parmi eux, un ancien secrétaire général de la présidence et un ancien chef de la Sécurité d’État.

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Lors de la réunion de la Cédéao qui s'est déroulée le 7 novembre dernier à Accra, au Ghana, a été voté des sanctions envers le régime au Mali. Ainsi les membres des autorités de transition et leurs familles se voient imposer des interdictions de voyages et le gel d'avoirs détenues à l'étranger. Une décision qui sonne comme un signal fort de la part de l'organisation, mais Etienne Fakaba Sissisko, directeur du Centre de recherche, d'analyses politiques, économiques et sociales du Mali (Crapes), tempère en précisant que ces sanctions n'auront que peu d'impact car les membres qui sont visés n'ont pour la plupart aucuns intérêts financier hors du Mali.

Nombres de Maliens s'insurgent de cette décisions de cette organisation, l'accusant de faire de l'ingérence. Mohamed Amara, docteur en sociologie à l'Université des lettres et des sciences humaines de Bamako, explique que les Maliens sont dubitatif face aux réactions de la Cédéao, qu'ils estiment excessives par rapport à des cas de présidents qui bafouent ouvertement les droits comme Alpha Condé.

 

Edited by Rochambeau
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Rochambeau a dit :

Nombres de Maliens s'insurgent de cette décisions de cette organisation, l'accusant de faire de l'ingérence. Mohamed Amara, docteur en sociologie à l'Université des lettres et des sciences humaines de Bamako, explique que les Maliens sont dubitatif face aux réactions de la Cédéao, qu'ils estiment excessif par rapport à des cas de présidents qui bafouent ouvertement de droit comme Alpha Condé.

Alpha Condé n'est plus au pouvoir...

On trouve ça aussi chez RFI : "L’un des principaux partis d’opposition, le Parena, a publié jeudi 4 novembre un memorandum très critique envers la gestion des autorités de transition, intitulé « crise institutionnelle et sécuritaire : comment sortir de l’impasse, comment préserver l’État ». La parole de son président, Tiébilé Dramé, ancien ministre et figure de la scène politique malienne, est rare depuis le coup d’État militaire d’août 2020."

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Boule75 a dit :

Alpha Condé n'est plus au pouvoir...

On trouve ça aussi chez RFI : "L’un des principaux partis d’opposition, le Parena, a publié jeudi 4 novembre un memorandum très critique envers la gestion des autorités de transition, intitulé « crise institutionnelle et sécuritaire : comment sortir de l’impasse, comment préserver l’État ». La parole de son président, Tiébilé Dramé, ancien ministre et figure de la scène politique malienne, est rare depuis le coup d’État militaire d’août 2020."

Merci pour l'info,

Certainement que Mohamed Amara mention le comportement de l'organisation avant sa destitution, dommage que France 24 ne l'a pas précisé.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Rochambeau a dit :

Lors de la réunion de la Cédéao qui s'est déroulée le 7 novembre dernier à Accra, au Ghana, a été voté des sanctions envers le régime au Mali. Ainsi les membres des autorités de transition et le familles se voient imposer des interdictions de voyages et le gel d'avoirs détenues à l'étranger. Une décision qui sonne comme un signal fort de la part de l'organisation, mais Etienne Fakaba Sissisko, directeur du Centre de recherche, d'analyses politiques, économiques et sociales du Mali (Crapes), tempère en précisant que ces sanctions n'auront que peu d'impact car les membres qui sont visés n'ont pour la plupart aucuns intérêts financier hors du Mali.

Nombres de Maliens s'insurgent de cette décisions de cette organisation, l'accusant de faire de l'ingérence. Mohamed Amara, docteur en sociologie à l'Université des lettres et des sciences humaines de Bamako, explique que les Maliens sont dubitatif face aux réactions de la Cédéao, qu'ils estiment excessif par rapport à des cas de présidents qui bafouent ouvertement de droit comme Alpha Condé.

 

Avec ces réactions (un peu logique) les coup-d'états et les dictatures africaines ont un bel avenir.

Link to comment
Share on other sites

Un p'tit bout de diplomatie européenne commune sur ce sujet... :

L’Union européenne veut se montrer déterminée face à la junte issue du coup d’État au Mali. Elle s’apprête à émettre des sanctions à la suite de celles émises par la Cédéao le 7 novembre. La diplomatie de l'UE a mis une proposition de la France à l’ordre du jour des 27.

... qui concerne Wagner aussi, et s'étend peut-être jusqu'à la Centrafrique :

Les activités au Mali et dans la région de la société de mercenaires russes Wagner seront aussi touchées par des sanctions européennes à une date prochaine. « Cette société mène des actions de déstabilisation pour le compte d'autre. Et par ailleurs, se sert directement sur le pays et développe des actions de prédation ainsi que souvent des violations [des droits de l'homme]. Il y a une menace d'intervention au Mali, insiste Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères. Et l'Union européenne a décidé des sanctions contre la société Wagner : à la fois les membres de la société et les sociétés qui travaillent directement avec cette société Wagner. »

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Polybe a dit :

Les gilets jaunes !

Link to comment
Share on other sites

...What?

Bon sinon ils sont complètement cons c'est pas possible autrement.

Les mecs imagines que l'armée française "ravitaille les terroristes". :laugh:

Et pourtant apparemment ils avaient internet puisque leur pres' leur a coupé le réseau il y a quelques heures.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

  

il y a 43 minutes, Polybe a dit :

...ils partent au corps à corps sur le terrain, et je vous rappelle juste Tongo-Tongo pour avoir une idée de l'adversaire...
Encore une fois ça n'est pas parce qu'il n'y a pas de reportage qu'il ne se passe rien !

Que ça ne concerne que très peu de monde, ça oui. Cela n'enlève rien à la force et à l'utilité de ce prêt de main forte. Et certaines rumeurs tendent à vouloir dire que Barkhane ne deviendrait "que" ça justement.
Ce qui me fait d'ailleurs dire que si Takuba c'est pas fou, ben que dire de la majorité des manœuvres de Barkhane !?

Il y a peu de monde en face aussi je pense.

il y a 43 minutes, Polybe a dit :

Ah ça bien d'accord. Maintenant quel constat faire ?
- déjà de base les opérations françaises intéressent peux ;
- les français (et leurs militaires...) ont une légère tendance au nombrilisme. Quels reportages sur la MINUSMA ou TAKUBA (un peu plus dans ce cas là...mais franco-centré) par des journalistes français ?
- un mépris pour les "petites" nations et les "petites" missions. Je pense que certains ici sont à des années lumières d'imaginer la dureté des engagements en RCA...

Dans un contexte où les autorités françaises comme européennes assument une posture "interventionniste" en coalition et où la guerre de l'information fait rage, l'absence de couverture médiatique des manœuvres et actions des uns, des autres et communes, et même des victoires des armées locales (tout récemment au Niger) est proprement hallucinant.

Et ça ne concerne pas que le militaire : la Minusma mène des actions civiles au Mali notamment dans le domaine de l'eau et de l'agriculture. On n'en entend pour ainsi dire jamais parler. Par contre leur fil Twitter regorge de chaque incident visant les camps, les patrouilles, y compris quand il n'y a ni blessés ni dégâts. Ca n'a aucun sens.

La semaine dernière, l'armée du Niger a apparemment fait 2 cartons lors d'opérations en revendiquant la mise en déroute d'un groupe (plusieurs dizaines d'adversaires au tapis revendiqués) et en en capturant plus de 300 dans un autre cas. Les chiffres restent à confirmer, etc... mais quand même ! En entendons-nous parler ? Non. Et pourtant ce n'est pas la partie qui coûte cher. #onestdébiles

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Boule75 a dit :

  

Dans un contexte où les autorités françaises comme européennes assument une posture "interventionniste" en coalition et où la guerre de l'information fait rage, l'absence de couverture médiatique des manœuvres et actions des uns, des autres et communes, et même des victoires des armées locales (tout récemment au Niger) est proprement hallucinant.

Et ça ne concerne pas que le militaire : la Minusma mène des actions civiles au Mali notamment dans le domaine de l'eau et de l'agriculture. On n'en entend pour ainsi dire jamais parler. Par contre leur fil Twitter regorge de chaque incident visant les camps, les patrouilles, y compris quand il n'y a ni blessés ni dégâts. Ca n'a aucun sens.

La semaine dernière, l'armée du Niger a apparemment fait 2 cartons lors d'opérations en revendiquant la mise en déroute d'un groupe (plusieurs dizaines d'adversaires au tapis revendiqués) et en en capturant plus de 300 dans un autre cas. Les chiffres restent à confirmer, etc... mais quand même ! En entendons-nous parler ? Non. Et pourtant ce n'est pas la partie qui coûte cher. #onestdébiles

C'est un vrai problème effectivement, dû au traitement médiatique (les trains à l'heure...) mais aussi à la prégnance d'une culture essentiellement cinétique dans nos armées.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je pense (je dis bien je pense) que l'on ne veux pas réveiller le loup qui dort en Europe ... On casse de l'adversaire sur place on fait du containment mais on évite de le "victimiser" en Europe via les compte-rendus réguliers afin de ne pas déclencher (pense-t-on) une vague de sympathie dans certains milieux africains ou musulmans et une vague de lassitude en général;

En clair c'est une guerre largement mise sous le boisseau.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Boule75 a dit :

  

Il y a peu de monde en face aussi je pense.

 

"Peux" de monde...m'oui...juste 50x gus énervés et chez eux, avec du terrain valorisé, ça complique déjà sérieusement les choses. Je renvois aux combats documentés de nos Cobra, Spartan et Falco pour comprendre que ça n'est pas si simple ou si facile.

il y a 45 minutes, Boule75 a dit :

 

Dans un contexte où les autorités françaises comme européennes assument une posture "interventionniste" en coalition et où la guerre de l'information fait rage, l'absence de couverture médiatique des manœuvres et actions des uns, des autres et communes, et même des victoires des armées locales (tout récemment au Niger) est proprement hallucinant.

Et ça ne concerne pas que le militaire : la Minusma mène des actions civiles au Mali notamment dans le domaine de l'eau et de l'agriculture. On n'en entend pour ainsi dire jamais parler. Par contre leur fil Twitter regorge de chaque incident visant les camps, les patrouilles, y compris quand il n'y a ni blessés ni dégâts. Ca n'a aucun sens.

La semaine dernière, l'armée du Niger a apparemment fait 2 cartons lors d'opérations en revendiquant la mise en déroute d'un groupe (plusieurs dizaines d'adversaires au tapis revendiqués) et en en capturant plus de 300 dans un autre cas. Les chiffres restent à confirmer, etc... mais quand même ! En entendons-nous parler ? Non. Et pourtant ce n'est pas la partie qui coûte cher. #onestdébiles

Pour le manque de couverture, je suis bien d'accord. Et c'est probablement pour ça que ce sont des unités spéciales qui sont déployées.

Pour la com' de la MINUSMA, m'oui...si on cherche on trouve en fait. Mais on ne cherche pas globalement. Mais sur le fond tu as raison.

Ah ça, si on se penchait 5 mn sur les FAN, je pense que certains prendraient un coût dans leur ego...les nigériens sont très capables, ont une casi "doctrine" COIN qui donne des résultats. Et ceux avec des difficultés dantesques. Je précise que je relativise bien évidemment leur communication hein ! ^^

il y a 21 minutes, pascal a dit :

Je pense (je dis bien je pense) que l'on ne veux pas réveiller le loup qui dort en Europe ... On casse de l'adversaire sur place on fait du containment mais on évite de le "victimiser" en Europe via les compte-rendus réguliers afin de ne pas déclencher (pense-t-on) une vague de sympathie dans certains milieux africains ou musulmans et une vague de lassitude en général;

En clair c'est une guerre largement mise sous le boisseau.

Oui à la dernière partie...des doutes sur la première. Je ne suis même pas certain que nos dirigeants aient cette profondeur de vue...

il y a 19 minutes, gustave a dit :

C'est aux succès des forces locales et aux actions de développement que l'on doit donner de la visibilité...

Oui oui oui et 100 fois oui !

Link to comment
Share on other sites

Les hélicoptères de la Bundeswehr pour la mission de l'ONU au Mali resteront jusqu'en juin 2024.

Citation

Les hélicoptères de la Bundeswehr pour la mission de l'ONU au Mali resteront jusqu'en juin 2024
Publié le 09.12.2021 par T.Wiegold

Pour les archives : L'Allemagne a promis aux Nations unies de fournir des hélicoptères à la mission de l'ONU MINUSMA au Mali pour les deux ans et demi à venir. Ce n'est que récemment que la Bundeswehr a de nouveau engagé des hélicoptères dans cette mission ; auparavant, des hélicoptères de transport et de combat de l'armée de terre avaient déjà été stationnés dans ce pays d'Afrique de l'Ouest en 2017 et 2018.

Le Département des opérations de paix des Nations unies avait déjà annoncé mardi soir dernier l'engagement de principe de l'Allemagne à soutenir les missions de paix de l'ONU en fournissant du matériel et des formations :

20211207_Tweet_UN-Peacekeeping.jpg

Le ministère de la Défense en a donné les détails jeudi (aujourd'hui). Il y est question d'hélicoptères pour la mission MedEvac au Sahel, d'équipement de premiers secours et de formation.

Le secrétaire d'État parlementaire au ministère de la Défense Thomas Silberhorn - qui a entre-temps quitté ses fonctions - a été plus précis en ce qui concerne les hélicoptères. Dans une vidéo de présentation des engagements de l'Allemagne auprès des Nations unies, il a déclaré textuellement : "L'Allemagne met à disposition une unité d'hélicoptères de transport moyens pour la MINUSMA à Gao jusqu'en juin 2024.

Ce qui est peu surprenant, ce n'est pas l'engagement de principe de déployer les hélicoptères dans cette mission, dans laquelle environ 1.000 soldats allemands sont également engagés - ce qui surprend, c'est la durée relativement longue pour laquelle l'Allemagne s'engage à envoyer les appareils.

La Bundeswehr avait déjà déployé des hélicoptères de transport NH90 et des hélicoptères de combat Tigre au Mali de février 2017 à juin 2018. Plus de trois ans plus tard, d'autres nations ont d'abord fourni cette capacité aux Nations unies, mais en dernier lieu, les hélicoptères loués à une entreprise privée étaient seuls disponibles pour la chaîne de sauvetage médicale. Ce n'est qu'en décembre de cette année que la Bundeswehr a de nouveau amené ses propres hélicoptères de transport NH90 à Gao.

Au second semestre 2022, les NH90 de l'armée de terre devraient être remplacés par des CH53GS de la Luftwaffe, alors que la fin de la mission en Afghanistan semblait sonner le glas des missions à l'étranger pour ce type d'hélicoptère vieillissant.

Mais il semble désormais que les CH53 auront probablement réservé leur part de la mission de l'ONU à Gao jusqu'à l'été 2024. La Bundeswehr peut au moins s'attendre à envoyer une composante d'hélicoptères en Afrique de l'Ouest pour les 30 prochains mois.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

https://augengeradeaus.net/2021/12/bundeswehr-hubschrauber-fuer-un-einsatz-in-mali-bleiben-bis-juni-2024/

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

http://english.chinamil.com.cn/view/2021-12/16/content_10115663.htm

Récemment, le détachement de Menaka du 9e contingent chinois de maintien de la paix au Mali a achevé la construction d'un bunker de défense antiaérienne dans le camp de la police togolaise, conformément à la mission confiée par le secteur Est de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Est-ce que quelqu'un a une idée de ce à quoi peut servir le "bunker de défense antiaérienne" ci-dessus ?

L'ennemi a-t-il une aviation ?

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211216-wagner-les-états-unis-mettent-en-garde-le-mali-quant-à-un-recours-aux-mercenaires-russes

L'Amérique adresse un avertissement au Mali. Le département d’État s’inquiète d’un possible recours des autorités de Bamako au groupe de mercenaires russes Wagner.

https://www.rfi.fr/fr/en-bref/20211217-emmanuel-macron-annule-son-déplacement-au-mali-en-raison-du-covid-19

L'Élysée a annoncé ce vendredi 17 décembre 2021 que le président français ne pourrait pas se rendre au Mali pour rencontrer le président de la transition et célébrer Noël avec les troupes françaises.

Link to comment
Share on other sites

https://www.ouest-france.fr/monde/mali/mali-les-casques-bleus-cibles-privilegiees-des-terroristes-274e7dea-58d1-11ec-b4b0-1214f3c661ae

Une attaque contre un convoi onusien a fait sept tués et trois blessés, mercredi 8 décembre, au Mali. Les victimes sont des soldats togolais dont le blindé a été détruit par une charge explosive de 40 kg. L’attentat contre leur convoi logistique a eu lieu dans la région de Bandiagara.

http://news.abamako.com/h/263627.html (17 décembre 2021)

À travers une note du Bureau du porte-parole du Département d’État des États-Unis, l’opinion nationale et internationale a été surprise d’apprendre que le Gouvernement de Transition du Mali a refusé d’accepter plus de 2 000 Casques bleus militaires et policiers supplémentaires.

il y a 2 minutes, Ciders a dit :

J'y pensais : protection contre les barrages de roquettes ?

Ou contre les drones ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dans le coin, ce sont plutôt les roquettes et les obus qui font du dégât. Les djihadistes locaux usent aussi de drones bricolés ? :mellow:

Sinon, le "gouvernement" malien a visiblement choisi l'escalade, suivi par une partie de la population. Ça tournera vite casaque mais sûrement trop tard... à l'arrivée des premiers Touaregs dans Bamako.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...