Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

@Patrick

En avait-on seulement la volonté?

Je n'en suis pas sur.

De ce que j'en saisis, le désengagement est acté ET voulu. Pas subi.

Que les russes déboulent derrière c'est un autre sujet.

Nous sommes à peu près tous d'accord pour dire que la présence française, sous cette forme, était virtuellement sans fin et juste vouée à un embourbement stérile.

Pour moi, depuis l'accomplissement du mandat initial, càd l'appui au gvnt malien pour sauver son intégrité territoriale, cette présence n'avait plus vraiment de raison d'être. Sous cette forme encore une fois. Depuis elle n'a eu de mérite que d'être un extraordinaire booster opérationnel permettant aux armées francaises de rester les plus capables en occident après les US.

Si on s'en retire c'est qu'après calculs on estime que nous n'y trouvons plus notre compte/que l'on a mieux à faire ailleurs.

Maintenant que les maliens se démerdent avec les russes. On en reparle dans quelques années.

 

Edited by 13RDP
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, 13RDP a dit :

@Patrick

En avait-on seulement la volonté?

Je n'en suis pas sur.

De ce que j'en saisis, le désengagement est acté ET voulu. Pas subi.

Que les russes déboulent derrière c'est un autre sujet.

Nous sommes à peu près tous d'accord pour dire que la présence française, sous cette forme, était virtuellement sans fin et juste vouée à un embourbement stérile.

Pour moi, depuis l'accomplissement du mandat initial, càd l'appui au gvnt malien pour sauver son intégrité territoriale, cette présence n'avait plus vraiment de raison d'être. Sous cette forme encore une fois. Depuis elle n'a eu de mérite que d'être un extraordinaire booster opérationnel permettant aux armées francaises de rester les plus capables en occident après les US.

Si on s'en retire c'est qu'après calculs on estime que nous n'y trouvons plus notre compte/que l'on a mieux à faire ailleurs.

Maintenant que les maliens se démerdent avec les russes. On en reparle dans quelques années.

Je comprends ce que tu veux dire, mais je pense que notre volonté de former, d'organiser, n'est sans doute pas allée assez loin.
On a voulu faire confiance à la démocratie? On a eu un coup d'état, soit disant "de transition" mais bien parti pour durer.
Notre incapacité à motiver les maliens à défendre leur pays est notre plus grand échec. Et nous aurons les vagues migratoires, nous aurons la perte d'influence en Afrique, nous aurons le ressentiment anti-français même chez nous dans nos propres villes (on attend encore les manifestations et slogans anti-russes à Moscou).

On aura en gros absolument tout perdu. Dire "laissons les maliens se démerder", c'est insuffisant. Parce que ce sera aussi "laissons la France se démerder avec les maliens qui auront fui". Et parmi eux je ne suis même pas certain qu'on ne trouvera pas un bon paquet de putschistes anti-français! Ce ne serait pas une première...

La meilleure chose qu'on pourrait faire là tout de suite, c'est aller chercher les putschistes par la peau du cul et reconstruire à marche forcée et de A à Z une administration fonctionnelle pour le Mali sans demander l'avis de personne. Casser les reins des réseaux de désinformation russes. Lancer d'énormes campagnes médiatiques pro-Barkhane qui ne soient pas coincées en 1960 et qui montrent concrètement ce qu'il se passe sur le terrain, et impliquer la société civile malienne en leur demandant ce qu'ils veulent pour leur pays une bonne fois pour toute.
Quitte à nous salir les mains. Quitte à faire nous aussi appel à des SMP (françaises) qui feront le (très) sale boulot au nom d'un gouvernement issu de la société civile malienne. Quitte même à voler dans les plumes des trolls anti-français.
La première chose à faire à ce propos serait d'encourager certains maliens présents sur le territoire français à aller défendre la terre de leurs ancêtres plutôt que cracher sur le pays qui les accueille.

Partir en vainqueurs ayant laissé derrière nous des hommes libres et prêts à défendre leur terre, ÇA, c'est un objectif de fin de mission qui a du sens.
Parce que là tout de suite, ce que je vois c'est qu'on risque de voir le retour de daesh, d'AQMI, le délitement de ce qu'il reste de la présence française en Afrique, l'implication des russes, des chinois, des turcs, et l'arrivée d'un nombre collossal de migrants, qui n'iront ni à Moscou, ni à Beijing, ni à Ankara...
À ce train-là es Hesco barriers, c'est bientôt à nos frontières qu'il faudra les mettre, et pas autour du camp de Gao.
Tout ce pognon dépensé, tous ces morts et blessés, pour ça?!? L'Afghanistan n'aura pas suffi?

Si on suit cette logique, il n'y a pas que l'armée et le gouvernement français qui ne voulait donc pas gagner au Mali, il y a aussi un PR qui ne veut pas gagner les prochaines élections...

  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Patrick, Douce utopie, en Afrique dès qu'un semblant d'armée tiens la route tu peux être sûr que celui qui est à sa tête est le tout puissant.
Au Mali, l'administration existe mais reste sous la coupe des dirigeants qui la façonnent à leurs grès.
De plus, trop d'ethnies qui se supportent voire se détestent dans un même coin, soit c'est l'un, soit c'est l'autre au pouvoir qui tire la couverture à lui, aucunes perspectives qu'ils "roulent" ensemble et si jamais ça devait arriver, il y aura toujours au moins un influenceur extérieur pour foutre la zizanie à son profit ou faire tomber le GVT en place si cela ne convenait plus. 
La corruption est endémique, le système "D"  appliqué à tous les niveaux et bien entretenu.
 

Edited by MIC_A
  • Sad 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, MIC_A a dit :

en Afrique ... trop d'ethnies qui se supportent voire se détestent dans un même coin, soit c'est l'un, soit c'est l'autre

Toute proportion gardée et échelle des temps appliquée, regarde l'EUROPE d'aujourd'hui ( pas terrible ! mais ... ) et tu auras une idée de ce qui se passe en Afrique, naturellement ...

Compare avec ce qui se passait par exemple Europe ou en "France"  période du haut-moyen-âge , après la déliquescence de l'empire colonialiste  romain, avec les attaques extérieures des barbares venus de l'est

Patrick proposerait  de re-coloniser ? 

Il y a 22 heures, Patrick a dit :

La meilleure chose qu'on pourrait faire là tout de suite, c'est aller chercher les putschistes par la peau du cul et reconstruire à marche forcée et de A à Z une administration fonctionnelle pour le Mali sans demander l'avis de personne

Edited by Bechar06
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/01/2022 à 17:57, g4lly a dit :

LA solution ce sont des batterie de C-RAM ... canon ou missile dans un premier temps ... laser à terme ...

L'autre solution c'est de s'enterrer ... mais c'est mal vu par les communiquant ... donc quasi interdit.

Il était pas question d'un ballon captif déployé depuis Camp Kastor un moment? le machin devait offrir une veille 360° et un tourelle optronique.

Il y en a un déployé sur le camp de la MINUSMA de Kidal.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/02/26/a-kidal-un-ballon-captif-a-rude-epreuve-15723.html

Le 24/01/2022 à 18:26, Hirondelle a dit :

Non pas à Niamey. Le camp Allemand est beaucoup trop près des pistes de l'aéroport pour ça.

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, ascromis a dit :

Il y en a un déployé sur le camp de la MINUSMA de Kidal.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/02/26/a-kidal-un-ballon-captif-a-rude-epreuve-15723.html

Non pas à Niamey. Le camp Allemand est beaucoup trop près des pistes de l'aéroport pour ça.

Il ne s’agit pas des mêmes je pense, regarde les dates. Celui destiné à Niamey n’est d’ailleurs peut-être pas encore livré 

Link to comment
Share on other sites

Petit rafraîchissement de mémoire de la part des Européens à l'attention des autorités maliennes 

http://www.opex360.com/2022/01/27/les-partenaires-europeens-de-takuba-rafraichissent-la-memoire-aux-autorites-maliennes-de-transition/

« Nous rappelons que tous les partenaires de la Task Force Takuba conduisent leur action conformément au cadre juridique solide qui a été agréé avec le gouvernement souverain du Mali, comprenant notamment une invitation formelle adressée par les autorités maliennes aux partenaires internationaux », ont ensuite continué les pays contributeurs à ce groupement européen. Et d’insister : « Ils agissent en stricte conformité avec le droit international et national, dans le cadre du soutien qu’ils apportent aux forces armées maliennes et de leur engagement de longue date dans la lutte contre les groupes armés terroristes ».

« Nous rappelons que les autorités maliennes ont envoyé une lettre d’invitation formelle au gouvernement du Danemark le 27 novembre 2019. La notification d’acceptation a ensuite été transmise par l’ambassade du Danemark à Bamako le 29 juin 2021 et signée le jour-même par le Protocole du Ministère malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale », est-il ainsi expliqué dans le communiqué.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, christophe 38 a dit :

juste une petite explication, pour moi ; c'est quoi le gouvernement souverain, au Mali ? celui sorti des urnes ou celui du coup d'état qui refuse les élections et qui n'est pas reconnu par l'international ??

Et oui c'est la petite subtilité qui remet à leur place des putschistes qui pensent que ça y est, le gouvernement c'est eux.

Mais nous comme d'autres allons continuer à jouer sur cette illégitimité pour exercer une pression et ne pas céder à la moindre revendication de ceux qui prétendent être le Mali. Et cette quête de légitimité est loin d'être facile, il ne suffit pas de s'assoir à la place du roi pour être le roi, même si en Afrique, beaucoup le pense encore.

Les putschistes ont voulus ne pas jouer la période de transition pour laquelle ils étaient tolérés, ils veulent faire un bras de fer avec la France, qu'ils ne viennent pas se plaindre dans quelques mois.

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi des échanges entre les autorités maliennes et les autorités européennes impliquées dans Takuba, un fil twitter résumant la partie de ping-pong :

 

Edited by Skw
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, christophe 38 a dit :

juste une petite explication, pour moi ; c'est quoi le gouvernement souverain, au Mali ? celui sorti des urnes ou celui du coup d'état qui refuse les élections et qui n'est pas reconnu par l'international ??

Il est reconnu à l'international. Emmanuel Macron était à deux doigts de rencontrer Goïta au mois de décembre.

C'est compliqué de ne pas reconnaître un gouvernement qui détient de facto le pouvoir. Par exemple au Venezuela, tout en criant sur tous les toits que Maduro était illégitime et que seul le chouchou des Occidentaux Guaido était légitime, les pays occidentaux ont maintenu des ambassadeurs à Caracas accrédités par le gouvernement de Maduro (avant de se faire déclarer personae non gratae par Maduro).

Une possibilité, c'est de faire comme pour les Talibans et la junte birmane, qui pour l'instant n'ont pas de siège à l'ONU. L'appui de la Chine et de la Russie sont cruciaux.

Pour l'instant les seuls pays qui ont retiré leur ambassadeur de Bamako sont les pays de la CDAO, mais cette même CDAO continue la diplomatie avec Goïta en envoyant et recevant des émissaires.

 

Et lorsque la France a retiré ses ambassadeurs d'Australie et des Etats-Unis, il y a quelques mois, cela n'équivalait pas à une "non reconnaissance" de l'Australie et des Etats-Unis par la France, qui aurait équivalu à ce que Paris rende l'Australie aux Aborigènes, et les Etats-Unis à l'Angleterre.

  • Thanks 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Wallaby a dit :

Il est reconnu à l'international. Emmanuel Macron était à deux doigts de rencontrer Goïta au mois de décembre.

C'est compliqué de ne pas reconnaître un gouvernement qui détient de facto le pouvoir. Par exemple au Venezuela, tout en criant sur tous les toits que Maduro était illégitime et que seul le chouchou des Occidentaux Guaido était légitime, les pays occidentaux ont maintenu des ambassadeurs à Caracas accrédités par le gouvernement de Maduro (avant de se faire déclarer personae non gratae par Maduro).

Une possibilité, c'est de faire comme pour les Talibans et la junte birmane, qui pour l'instant n'ont pas de siège à l'ONU. L'appui de la Chine et de la Russie sont cruciaux.

Pour l'instant les seuls pays qui ont retiré leur ambassadeur de Bamako sont les pays de la CDAO, mais cette même CDAO continue la diplomatie avec Goïta en envoyant et recevant des émissaires.

 

Et lorsque la France a retiré ses ambassadeurs d'Australie et des Etats-Unis, il y a quelques mois, cela n'équivalait pas à une "non reconnaissance" de l'Australie et des Etats-Unis par la France, qui aurait équivalu à ce que Paris rende l'Australie aux Aborigènes, et les Etats-Unis à l'Angleterre.

Humm, il n'y a pas des sanctions régionales parce que ce quateron de putchistes ne met pas en place les elections ???

putchistes qui ont fait un second coup d'état, qui avait dégommé le pouvoir elu...

il y a 33 minutes, Wallaby a dit :

Il est reconnu à l'international. Emmanuel Macron était à deux doigts de rencontrer Goïta au mois de décembre.

C'est compliqué de ne pas reconnaître un gouvernement qui détient de facto le pouvoir. Par exemple au Venezuela, tout en criant sur tous les toits que Maduro était illégitime et que seul le chouchou des Occidentaux Guaido était légitime, les pays occidentaux ont maintenu des ambassadeurs à Caracas accrédités par le gouvernement de Maduro (avant de se faire déclarer personae non gratae par Maduro).

Une possibilité, c'est de faire comme pour les Talibans et la junte birmane, qui pour l'instant n'ont pas de siège à l'ONU. L'appui de la Chine et de la Russie sont cruciaux.

Pour l'instant les seuls pays qui ont retiré leur ambassadeur de Bamako sont les pays de la CDAO, mais cette même CDAO continue la diplomatie avec Goïta en envoyant et recevant des émissaires.

 

Et lorsque la France a retiré ses ambassadeurs d'Australie et des Etats-Unis, il y a quelques mois, cela n'équivalait pas à une "non reconnaissance" de l'Australie et des Etats-Unis par la France, qui aurait équivalu à ce que Paris rende l'Australie aux Aborigènes, et les Etats-Unis à l'Angleterre.

pourquoi ? il y a eu un coup d'etat aux uesses ? et en Australie ???

Link to comment
Share on other sites

Confirmation sur l'attaque qui a coûté la vie à un artilleur :

https://lemamouth.blogspot.com/2022/01/mort-du-bri-martin-lema-affine-sa.html?m=1

 

il s'agit bien d'un mortier de 120mm

il a été capturé par des commandos montagne embarqué dans un Hélicoptère de manœuvre accompagné d'une Gazelle tout de suite redirigé sur le lieu de tir présumé

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, Wallaby a dit :

Et lorsque la France a retiré ses ambassadeurs d'Australie et des Etats-Unis, il y a quelques mois, cela n'équivalait pas à une "non reconnaissance" de l'Australie et des Etats-Unis par la France, qui aurait équivalu à ce que Paris rende l'Australie aux Aborigènes, et les Etats-Unis à l'Angleterre.

en aucun cas ! tu peux reconnaitre un pays mais ne pas avoir de relations diplomatiques, tu peux avoir des relations diplomatiques mais rappeler ton ambassadeurs. 

il y a 49 minutes, Wallaby a dit :

l est reconnu à l'international

non, il est reconnu comme ayant le pris contrôle du pays mais pas en tant que gouvernement légitime. 
L'un est effectif mais non officiel, l'autre est officiellement 

Edited by wagdoox
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, wagdoox a dit :

non, il est reconnu comme ayant le pris contrôle du pays mais pas en tant que gouvernement légitime. 

En fait en diplomatie, on ne reconnaît jamais un régime. On reconnaît les États avec leurs frontières. Et on établit des relations diplomatiques ou pas avec les régimes qui sont de facto au pouvoir à l'intérieur de ces frontières.

Par exemple la France reconnaît l'État d'Afghanistan. Mais elle n'établit pas, en tout cas pour l'instant, de relations diplomatiques officielles avec le régime Taliban de facto au pouvoir.

A priori, un État étranger n'a pas le droit de dire qui est légitime et qui ne l'est pas. C'est une ingérence, et les ingérences sont interdites par la charte des Nations Unies.

Donc tout ce qu'on peut faire, c'est être fâché, et exprimer sa frustration en retirant son ambassadeur, ou en coupant toute relation diplomatique, ce qui est compliqué tant que le régime en question est présent à l'ONU, car au pire on est obligé de se croiser dans les couloirs et à la tribune de l'ONU (comme c'est le cas de la Corée du Nord pour les Américains).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Wallaby a dit :

En fait en diplomatie, on ne reconnaît jamais un régime. On reconnaît les États avec leurs frontières. Et on établit des relations diplomatiques ou pas avec les régimes qui sont de facto au pouvoir à l'intérieur de ces frontières.

Par exemple la France reconnaît l'État d'Afghanistan. Mais elle n'établit pas, en tout cas pour l'instant, de relations diplomatiques officielles avec le régime Taliban de facto au pouvoir.

A priori, un État étranger n'a pas le droit de dire qui est légitime et qui ne l'est pas. C'est une ingérence, et les ingérences sont interdites par la charte des Nations Unies.

Donc tout ce qu'on peut faire, c'est être fâché, et exprimer sa frustration en retirant son ambassadeur, ou en coupant toute relation diplomatique, ce qui est compliqué tant que le régime en question est présent à l'ONU, car au pire on est obligé de se croiser dans les couloirs et à la tribune de l'ONU (comme c'est le cas de la Corée du Nord pour les Américains).

Reconnaitre le pays et le regime ca se fait, d’ailleurs de gaulle s’est battu pour etre reconnu comme le regime de la france, le gouvernement polonais en exile n’a pas eu ce problème. 
c’est bien ce que je dis la france reconnait l’afghanistan mais n’a pas de relations avec, contrairement a ce que tu disais, la france n’a pas renvoyé les usa au rang de colonie anglaise …
entierement d’accord mais ca c’est de la theorie, depuis on a inventé le droit d’ingerence pour defendre la democratie … (diplo que je trouve dangereuse au possible mais c’est ainsi). 
non meme pas, la chine a longtemps été représenté par un « gouvernement regional dissident ».

le probleme de la france dans cette affaire, c’est plus qu’il n’y a pas de parti d’opposition credible a soutenir, pour l’instant.

la realite, c’est que sur place la situation n’est plus tenable ni souhaitable.
on y est allé pour lutter contre le terrorisme et on se retrouve avec une guerre civile que bamako ne peut pas gagner et que personne ne veut prendre la responsabilité de la partition du pays. A partir de la, il n’y a que 2 solutions on colonise … ou on laisse les maliens devant la realite du pays, c’est wagner qui va faire la différence (les russes sont là que pour nous rappeler que c’est chiant quand on respecte pas les zones d’influences des uns et des autres, en d’autres termes l’ukraine, ils se foutent éperdument du mali). 
 

si vraiment, la diplomatie ne reconnaissait pas les regiments, alors pourquoi la syrie, l’irak et pourquoi se desaccord profond avec les dirigeants maliens (si la france les reconnaissait comme maître absolu du pays, je te garantie qu’il n’y aurait aucun probleme). Pareil en centre afrique. Tant que la france donne des lecons de morales et fait donc de l’ingérence, la chine afrique prendra le pas.  

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, wagdoox a dit :

le probleme de la france dans cette affaire, c’est plus qu’il n’y a pas de parti d’opposition credible a soutenir, pour l’instant.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/01/03/mali-une-dizaine-de-partis-rejettent-la-duree-de-la-transition-voulue-par-le-gouvernement_6107999_3212.html

Le Cadre d’échange réunit plusieurs partis et regroupements de partis, dont le Rassemblement pour le Mali (RPM), de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta – renversé le 18 août 2020 –, et Yelema, de l’ancien premier ministre Moussa Mara. Cette coalition avait déjà annoncé son refus de prendre part aux Assises nationales de la refondation, organisées du 11 au 30 décembre. Il avait exprimé ce refus le 19 novembre au colonel Assimi Goïta, au pouvoir depuis le putsch du 18 août 2020.

Link to comment
Share on other sites

 … Oui, surtout quand il évoque l'absence de Caesar ! 

C'est certain que cela peut impressionner mais faire de la contre batterie à 6 km c'est moins sûr !

On va dire que le mort et les blessés ont été "vengé" et que les "GAT" viennent de perdre un 120 mm et quelques hommes ! 

Bref, c'est la guerre ! :sad:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

8 minutes ago, Ardachès said:

 … Oui, surtout quand il évoque l'absence de Caesar ! 

C'est certain que cela peut impressionner mais faire de la contre batterie à 6 km c'est moins sûr !

On va dire que le mort et les blessés ont été "vengé" et que les "GAT" viennent de perdre un 120 mm et quelques hommes ! 

Bref, c'est la guerre ! :sad:

Exemple avec les munitions allemande portée en fonction des obus et des charge pour PZH2000

155mm_MCS_04_engl.jpg

La meme chose sur un fut de 39 calibre

155mm_MCS_03_engl.jpg

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...