Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

il y a 20 minutes, MIC_A a dit :

Quels civils, les ressortissants Français ou Maliens contre leurs grès ?
La légalité étant à "pas variable" depuis bien longtemps, devant un pouvoir tout aussi "légitime et reconnu", il y à bien des choses possibles si la volonté de les réaliser est là et financièrement parlant, la palette reste "large" si les Us s'y mettent aussi !

Les Français vivant au Mali. Soit 8 500 personnes aux dernières nouvelles.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/mali-les-ressortissants-francais-s-inquietent_4079415.html

Link to comment
Share on other sites

Ben, ils ont raison de s'inquiéter et ils devraient commencer à plier les bagages avant que l'ordre ne soit donné, le risque de prises d'otages lui, est bien réel.
C'est une des causes de notre première intervention d'ailleurs, empêcher les barbus d'arriver jusqu'à Bamako !

La junte tente de nous rejouer l'indépendance à vouloir manger à d'autres râteliers mais faudra d'abord régler le problème des barbus et éviter la scission du pays car les frontières actuelles sont "hérités" des colonies pas sur qu'ils les conservent en l'état avec les Russes au milieu qui n'en ont strictement rien à cirer une fois leurs intérêts obtenus.
Note : Çà reste mon point de vu.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, MIC_A a dit :

le risque de prises d'otages lui, est bien réel.

Par des jihadistes qui se seraient infiltrés, alors.

Sinon, je ne vois vraiment pas la junte prendre des otages français et se retrouver illico avec une opération pour les libérer (et être immanquablement chassée au passage).

Le danger pour nos ressortissants c’est surtout l’insécurité, certes accrue par la réthorique anti-francaise de la junte.

Je n’arrive pas à me convaincre que la Junte peut tenir.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, mudrets a dit :

Quand on veut, on peut !

Tu connais des gens au Crédit Mutuel de Bamako qui pourraient faire ça ? :laugh:

Révélation

Pour confirmer, tu sais ce que c'est un deuxième bureau ?

 

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Ciders a dit :

On est en 2022 ce truc c'est de 2020 Depuis un certain nombre semble partie. On serait mainteant à moins de 6000 dans tout le Mali  

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Et le problème étant que si nous réagissons trop fort (pas selon nos visions du forum mais celle de l'opinion africaine) alors nous alimentons ce même discours décolonial qui nous fait tant de tort...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Scarabé a dit :

On est en 2022 ce truc c'est de 2020 Depuis un certain nombre semble partie. On serait mainteant à moins de 6000 dans tout le Mali  

Ah bah ça va.

Wait. Le problème reste le même. On fait comment si ça vire comme à Abidjan ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, Teenytoon a dit :

Moi non plus. Mais la françafrique étant finie, que faire ?

Pour moi ce concept de Françafrique est vide de sens, c’est la planète entière qui s’essuie les pieds sur le Continent Noir.

La France comme les autres, mais au moins elle rend un peu de ce qu’elle prend, ou en tous cas je ne vois comment un bon nombre de pays africains pourraient s’en passer.

Ou alors après une longue période de chaos.

Le drame (a mon sens s’en est un), c’est que la puissance démographique de l’Afrique combinée à sa faiblesse économique et politique, sans parler du changement climatique, ne lui permet pas d’avoir le temps de trouver sa propre voie. Dans un monde qui se crisperait à nouveau, les cyniques ne seraient pas les plus à craindre.

Dans l’immédiat, je pense que les juntes inopportunes, on sait très bien faire. Dit autrement, je pense que d’une façon ou d’une autre on va faire tomber cette clique. Parce qu’il ne peut pas en être autrement, y compris pour les pays voisins, et qu’on sait faire.

Ca ne fera pas plus avancer le schmilblick que Barkhane ou pas Barkhane, mais on protègera toujours, dans l’ordre:

-nos expats,

-notre honneur, c’est ça qui est « néocolonialiste », mais comment faire autrement pour l’instant ?

-nos intérêts.

Edited by Hirondelle
Plus lisible
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Hirondelle a dit :

Ca ne fera pas plus avancer le schmilblick que Barkhane ou pas Barkhane, mais on protègera toujours, dans l’ordre:

-nos expats,

-notre honneur, c’est ça qui est « néocolonialiste », mais comment faire autrement pour l’instant ?

-nos intérêts.

C'est peut-être ce qu'on devrait faire. Mais il n'est pas acquis que c'est ce qu'on fera ou que c'est ce qu'on a toujours fait. Il est dans l'ordre du non souhaitable, mais du possible que la France agisse contre ses intérêts, ce qui est en filigrane dans la notion de "Et si l'Afrique avait marabouté la France ?" d'Antoine Glaser : http://www.air-defense.net/forum/topic/8143-afrique-politiques-internes-et-relations-internationales/page/55/#comment-739701

Par exemple est-ce dans notre intérêt et dans notre honneur de faire de l'agitation médiatique autour d'un transfert de propriété d'un sabre attribué de manière hypothétique à Hadj Oumar Tall pour qui « la terreur était une arme stratégique : massacre des hommes, réduction à l’esclavage des femmes et des enfants brisaient le moral des pays menacés et amenaient certains à se rendre sans combattre » ? http://www.air-defense.net/forum/topic/8143-afrique-politiques-internes-et-relations-internationales/page/68/#comment-1263436-

La notion de "nos expats" doit être retravaillée et précisée au vu de l'échange, trop coûteux à mon goût, d'une Sophie Pétronin pour 200 djihadistes.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, gustave a dit :

Et le problème étant que si nous réagissons trop fort (pas selon nos visions du forum mais celle de l'opinion africaine) alors nous alimentons ce même discours décolonial qui nous fait tant de tort...

Ah, l'opinion Africaine, faudrait déjà qu'ils s'entendent entre eux au lieu de s'invectiver/s'entretuer ou de se faire manipuler/exploiter/engraisser (dirigeants) en sous main !
Pourtant, certaines de leurs "élites" ont fait des études dans les meilleures universités pour réaliser quoi en définitive ?
Quand je lis çà : 
Pour le sociologue Saïd Bouamama, cité par le journal « Jeune Afrique », le néocolonialisme trouve sa source dans « l’instauration de nouveaux mécanismes de dépendance qui ne nécessitent pas l’occupation militaire des pays ». Il met ainsi en lumière « le double processus d’un encouragement à l’endettement suivi d’une exigence sous condition pour pouvoir continuer à bénéficier des crédits », opérés, entre autres, par l’Etat français.

Bienvenu dans le monde capitaliste et c'est vrais que les autres procèdent autrement!
Je constate quasiment tous les ans une tournée en Afrique de la part de notre Pdt pour effacer les dettes des uns et des autres et qui nous coûtent.
En gros on se porte garant pour beaucoup et à la sortie, on paie à leurs places, bien sûr l'argent n'est pas perdu pour tout le monde (des deux cotés)
Cette rancœur reste vraiment ciblée sur la France et il me semble que très récemment la Chine a "saisi" ou est sur le point de le faire un aéroport (Enttebe) en Ouganda en paiement d'un "prêt" non honoré !         
Là, personne qui monte au créneau ?

Le sociologue estime, enfin, que « la décolonisation n’a pas été poussée jusqu’aux domaines économiques et culturels » et que « les imaginaires sont restés ceux du dominant », notamment sur le continent africain.
« Les politiques de coopération, d’aide soi-disant technique, les ONG, la francophonie, etc., ont été des outils de cette mise en dépendance culturelle et psychologique », conclut-il.
Le beurre, l'argent du beurre et la crémière !
Alors, vous attendez quoi pour changer cette situation et en serez vous capable ?

À ce propos, le « pacte colonial » imposé par les pays européens à leurs anciennes colonies et selon lequel ces dernières ne peuvent importer que des produits provenant de la métropole et ne doivent exporter que vers celle-ci, a très longtemps pénalisé les pays africains.
Peut être mais certains produits n'intéressaient pas tout le monde non plus et je ne pense pas que ce soit encore le cas vu la "concurrence"!

Source : https://www.trt.net.tr/francais/afrique-asie/2020/01/12/les-forces-de-haftar-acceptent-l-appel-au-cessez-le-feu-1339044
 

il y a 52 minutes, Hirondelle a dit :

Le danger pour nos ressortissants c’est surtout l’insécurité, certes accrue par la réthorique anti-francaise de la junte.

Je n’arrive pas à me convaincre que la Junte peut tenir.

Avec l'appui des Russes, j'en suis moins sûr !
Eux semblent intéressés par la géologie du terrain dans certains coins et sur la bande Sahélienne et les Chinois ne seront pas en reste. 

Link to comment
Share on other sites

La France a longtemps été critiquée (parfois bien plus en France qu'en Afrique) sur la politique de la françafrique.

Nous avons très souvent vu des présidents vouloir y mettre fin, difficilement car à chaque fois on avait des événements qui ont poussés à l'action.

Pourtant depuis une bonne dizaine d'année, on a vraiment voulu s'éloigner, on ne voulait plus vraiment s'ingérer, déléguant très souvent à l'ONU le rôle sécuritaire pour qu'on puisse se désengager, se cachant derrière des résolutions de l'ONU pour agir, fuyant les liens étatiques trop proches, refusant la magouille qui est pourtant la "base" sur laquelle les chinois ou les russes vont aujourd'hui s'implanter.

En fait plus on cherchait à casser la françafrique, plus on perdait en influence et plus on remarquait que l'on devenait de plus en plus critiqué pour du néocolonialisme, surtout par une jeunesse africaine qui se fait largement manipulée par les réseaux sociaux. Des puissances étrangères amplifient cela pour nous poignarder dans le dos.

Plus on est absent plus on est détesté, c'est une idéologie qui n'a pas besoin de faits, ils inventent du pillage, ils inventent des exactions, ils inventent qu'on arme les terroristes etc..

Plus on cherche à éviter d'être taxé de "colonialiste" plus on en vient ou une simple phrase venant de Paris devient une insulte qui prouve que Paris considère les pays africains comme des colonies.

Plus on se désengage, plus ils gagnent confiance et poussent encore plus loin.

Ces gens qui font actuellement l'anti-France en Afrique au nom d'un panafricanisme ou autres, ne sont pas du tout une population qu'il faut écouter et que la France peut satisfaire. La France au contraire est pour eux un ennemi idéologique, obsessionnel dont le combat ne commence pas par notre présence militaire et ne s'arrêtera pas par notre départ. Nous devons le comprendre, c'est important.

Pour eux, tout ce qui est lié de près ou de loin à la France doit être dégagé de l'Afrique, c'est un rejet total et ce discours qui est propagé sur les réseaux sociaux, qui est soutenu et amplifié par des puissances étrangères, il gagne des putschistes comme ceux à Bamako qui cherchent à plaire à une population qu'il souhaite fidéliser. La France a donc un excellent rôle de bouc émissaire pour ce genre mouvement.

 

La question que je pose, c'est qu'est-ce que nous avons à perdre d'agir? J'estime qu'on doit combattre ceux qui veulent nous combattre, qu'il faut porter des coups à ceux qui veulent nous en porter, adviendra ce qu'il adviendra du Mali, on a une force onusienne capable d'assurer un rôle de force de transition pour établir un nouveau gouvernement, on peut être là pour minimiser que les terroristes soient trop actifs quitte à ce qu'on se positionne à l'extérieur du pays pour mener une guerre à l'américaine (drones/bombardements). Ne me dite pas non plus que nous n'avons pas des soutiens/candidats dans l'armée malienne pour nous accompagner dans une action.

Car sauf à ce que les russes s'impliquent massivement dans ce pays, la junte risque de se retrouver très vite en difficulté. Financièrement tout d'abord, mais aussi militairement. L'absence d'argent risque de créer des impayés et la désertion est une chose assez répandue, si ceux qui sont à Bamako resteront, ceux au plus près du front, ne se battront pas pour rien. Pour la junte, son attention sera de tenir Bamako et satisfaire les officiers et militaires locaux, Wagner servant aussi à se prémunir d'un putsch. L'armée malienne n'est pas nombreuse, elle a pris ces dernières années du volume, mais c'est aussi en raison d'une intégration de touaregs. Il ne faut pas douter qu'ils seront dans les premiers à se séparer.

Alors oui, on peut se dire qu'on peut laisser faire et regarder. Mais tous les problèmes qui frapperont ce pays, la France sera toujours accusée, qu'on soit là ou non. Si les terroristes prennent du terrain, font des attaques, ce sera la France qui est derrière, si les touaregs agit l'autonomie, la France encore, les problèmes économiques, la France et ainsi de suite. Le temps ne jouera pas pour nous, il ne fera que pousser encore plus à radicaliser du monde contre nous, il ne fera pas disparaitre le sentiment anti-français qui est à l'oeuvre comme je le précisais plus haut.

Par contre nous devons "casser" cette confiance que certains emmagasinent, il faut montrer que l'on ne se prend pas à la France facilement, que tout n'est pas si simple. Pour faire court, il faut faire un exemple, un exemple à ne pas suivre, une idéologie à ne pas embrasser. Ceux qui ne nous aimes pas doivent avoir une raison pragmatique de ne pas nous aimer, pas une raison fantasmée. Donnons leur cette raison, mais brisons leur ce sentiment de confiance avec lequel ils s'excitent un peu partout, il faut savoir casser le moral, l'enthousiasme, les faire revenir sur terre.

Il n'y a pas besoin de beaucoup de moyens militaires pour couper la tête du serpent et s'il faut au passage lancer quelques bombes pour "déconnecter" le Mali d'internet et de communications durant cette action pour éviter les mobilisations populaires, faut le faire, s'il faut traiter d'autres cibles symboliques, faisons le. Bamako à part les coups de feu de putschistes, n'a jamais connu le bruit des combats et ce n'est pas pour rien que c'est bien à Bamako qu'on a les "esprits" les plus formatés dans cette idéologie anti-française.

Nous n'avons rien à perdre à agir, mais au moins on partira en ayant régler les comptes à qui de droit.

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

on se casse ou on les casse ; il n'y a pas 36 solutions.

La France et ses alliés ne doivent pas rester à faire les pigeons des barbus, des juntistes, des antifrançais, des faux culs de tout poils et de toute tendance pendant que les chinois et les russes raflent la mise.

je serais meme d'avis que les mercenaires se prennent un ratatouille au passage pour leur lever l'envie.. après tout se ne sont que des mercenaires....  on leur apprendra a danser sur du Wagner

 

 

 

Edited by Lezard-vert
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Ardachès a dit :

@Jésus … tout pseudo à une racine, une origine … Tu devrais faire œuvre de charité de compassion et de compréhension car tu y est ontologiquement prédisposé !

Enfin … un peu de douceur (et de retenue) dans ce monde de brute ! :wink:

Alors toi aussi tu as remarqué ? :laugh:

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Shorr kan a dit :

Alors toi aussi tu as remarqué ? :laugh:

Oui, mais tu m’a devancé !

On va dire que l’ami @Jésus n’y est pas allé par Quatre Chemins :laugh:

… Il allume peut être un contre-feu par rapport au tread sur l’Ukraine :biggrin: (jalousie ?)

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Jésus a dit :

Il n'y a pas besoin de beaucoup de moyens militaires pour couper la tête du serpent et s'il faut au passage lancer quelques bombes pour "déconnecter" le Mali d'internet et de communications durant cette action pour éviter les mobilisations populaires, faut le faire, s'il faut traiter d'autres cibles symboliques, faisons le. Bamako à part les coups de feu de putschistes, n'a jamais connu le bruit des combats et ce n'est pas pour rien que c'est bien à Bamako qu'on a les "esprits" les plus formatés dans cette idéologie anti-française.

Tu pousses le bouchon un peu loin...

Et si tu veux déconnecter tout un pays d'accès Internet, serait-ce le Mali...

http://internetparsatellite.eu/mali/
https://www.globaltt.com/fr/internet-connection/Bamako.html

... il va falloir un peu plus que "lancer quelques bombes". Ce serait dommage de révéler au monde l'existence du canon laser secret qu'on a installé sur la Lune en 1967 pour si peu.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...