Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Dernières vidéos inédites sur FoxNews

JL

>>> http://video.foxnews.com/v/2098336578001/

En effet assez inédites ! Ca doit leur faire mal à Fox de diffuser ces images  :happy: Surtout que je m'attendais à ce qu'au moins ils filment le déploiement des C17 des Brittons mais même pas !

En plus, je me demandais comment ils allaient faire avec la cavalerie en vert kaki, mais maintenant, j'ai ma réponse !

Link to comment
Share on other sites

Il est primordial de savoir qui/quel autorité aura le pouvoir dans cette région à terme. La capitale ? Leur accorder tout pouvoir créerait les conditions idéales de soulèvement du Nord Mali contre le Sud. Y'aurait un air de déjà vu, c'est sans issue. Donner le pouvoir de facto aux Français ? On n'est pas dans cette région pour l'administrer, et revivre les heures de "gloire" de la FrancAfrique. Le PR a été très clair la dessus. Donner tout pouvoir aux touaregs ? Effectivement, on reverra les islamistes sous peu. Alors faut négocier, partager le pouvoir, donner un peu d'indépendance, mais pas trop, faire que les parties coopèrent, établir un calendrier, peut etre des élections, établir une forcé d'interposition à moyen/long terme (MISMA ?) etc... Et pour faire ce travail, il faut des partenaires locaux pour négocier. Pas la frange la plus extrémiste, mais il en faut quand même. Et il faut une grande variété dans l'origine des acteurs de cette négociation. Négocier entre vainqueurs/dominants, c'est courir au fiasco. Je vous renvoie à l'Irak sur ce sujet, ou les Chiites ont été les partenaires privilégiés des Américains pour reconstruire une administration. Quelle ineptie, en plus de diviser le pays, ils ont fait le jeu de l'Iran. Les leçons de cette expérience ? Vaut mieux diviser pour régner, et inclure le plus de parties possible dans un premier temps. Car dans un premier temps, ce n'est pas l'efficacité/représentativité du pouvoir qui est recherchée, mais bien sa seule et unique présence. C'est la vacance du pouvoir centrale dans le Nord Mali qui a été une des raisons de son effondrement.

Bonjour

cela fait 2 ou 3 jours que, dans ce fil, je parle de l'après.

Mettre sur le museau des barbus, c'est une chose mais après ...

dans un pays ou le pouvoir s’échange à coups de coups d’État, la situation actuelle est due à l'abandon pur et simple de la partie nord (non intéressante économiquement ? (pour le moment ??)), à des ethnies différentes du sud (pour lesquelles la capitale ne veut pas investir).

Qui a dit " les traités de paix portent en eux les germes de la prochaine guerre" ?

Il va falloir de la maturité aux Maliens.

Link to comment
Share on other sites

çà pose le problème des vrais états-nations, le Mali n'en est pas un, les Touaregs nomades du Nord n'ont rien à voir avec les peuples sédentarisés du Sud etc etc ... Il suffit de regarder l'animosité voir plus qui peut exister parfois entre Flamands et Wallons en Belgique pour imaginer ce que ce genre de situation peut donner au Mali dont les frontières ont été artificiellement tracées.

Bref le problème Touaregs est politique, il ne se règlera que de manière politique, quant à l'avenir du Mali on peut se demander si à terme la solution n'est pas celle de la partition à l'image de ce qui s'est passé au Soudan ... dont la disposition Nord-Sud est elle aussi notable.

Link to comment
Share on other sites

çà pose le problème des vrais états-nations, le Mali n'en est pas un, les Touaregs nomades du Nord n'ont rien à voir avec les peuples sédentarisés du Sud etc etc ... Il suffit de regarder l'animosité voir plus qui peut exister parfois entre Flamands et Wallons en Belgique pour imaginer ce que ce genre de situation peut donner au Mali dont les frontières ont été artificiellement tracées.

Bref le problème Touaregs est politique, il ne se règlera que de manière politique, quant à l'avenir du Mali on peut se demander si à terme la solution n'est pas celle de la partition à l'image de ce qui s'est passé au Soudan ... dont la disposition Nord-Sud est elle aussi notable.

Après le Soudan et le Mali, il y aura le Niger, le Sénégal, le Tchad, la RD Congo, le Nigeria... Ca va vite devenir ingérable à ce rythme.

Link to comment
Share on other sites

çà pose le problème des vrais états-nations, le Mali n'en est pas un, les Touaregs nomades du Nord n'ont rien à voir avec les peuples sédentarisés du Sud etc etc ... Il suffit de regarder l'animosité voir plus qui peut exister parfois entre Flamands et Wallons en Belgique pour imaginer ce que ce genre de situation peut donner au Mali dont les frontières ont été artificiellement tracées.

Bref le problème Touaregs est politique, il ne se règlera que de manière politique, quant à l'avenir du Mali on peut se demander si à terme la solution n'est pas celle de la partition à l'image de ce qui s'est passé au Soudan ... dont la disposition Nord-Sud est elle aussi notable.

C'est la thèse de Bernard Lugan (peuples d'agriculteurs vs. peuples nomades), mais elle n'est pas en odeur de sainteté, donc on cache ce sein qu'on ne saurait voir.

Link to comment
Share on other sites

Qu'en je pense que nos états majeurs, notre président ont basé leur stratégie la dessus , franchement, maintenant sur la base de la vidéo. On est en droit de poser la question du fondement de la réalité de l'armée Malienne....

si on compte repousser les rebelles avec des boums boums ! franchement les gus en face risque de mourir ! mais Mourir de rire... >:( =D =D

Ils l'ont passé au 20h00 de tf1 cette vidéo ? les sénateurs, députés sont-ils au courant de ce problème?

çà ce trouve même que l'armée à donner ses munitions aux rebelles! :O

Link to comment
Share on other sites

Qu'en je pense que nos états majeurs, notre président ont basé leur stratégie la dessus , franchement, maintenant sur la base de la vidéo on est en droit de poser la question du fondement de la réalité de l'armée Malienne....

si on compte repousser les rebelles avec des boums boums ! franchement les gus en face risque de mourir ! mais Mourir de rire... >:( =D =D

Ils l'ont passé au 20h00 de tf1 cette vidéo ? les sénateurs, députés sont au courant de ce problème.

çà ce trouve même que l'armée à donner ses munitions aux rebelles! :O

L'intérêt de l'armée malienne pour nous c'est sa connaissance du terrain qui est bien meilleure que la nôtre. Ils peuvent faire fonction de guides, désigner des gués, des pistes oubliées pour déborder une position adverse etc. C'est déjà ça.
Link to comment
Share on other sites

Est-ce que cette intervention ne risque pas d'avoir un "effet pervers" par rapport à l'équipement de nos forces ?

Contrairement à ce qu'on peut penser, peut-être qu'elle donnera l'idée d'une armée française encore trés puissante... et donc, pouvant encaisser des réductions budgétaires sans gros problèmes.

Link to comment
Share on other sites

Est-ce que cette intervention ne risque pas d'avoir un "effet pervers" par rapport à l'équipement de nos forces ?

Contrairement à ce qu'on peut penser, peut-être qu'elle donnera l'idée d'une armée française encore trés puissante... et donc, pouvant encaisser des réductions budgétaires sans gros problèmes.

Non je ne pense pas, pas dans le milieu des décideurs en tout cas, car ils se font briefer au jour le jour et ils en apprennent plus sur nos possibilités réelles dans ce genre de guerre en quelques semaines que pendant 5 ans de paix. Je crois que c'est au contraire très bon pour le budget de la Défense et la culture stratégique et militaire de nos élites politiques françaises.

J'ajoute que c'est très bon aussi pour notre réputation internationale et celle de notre Armée. Venant après la Libye où ce fut un sans faute de l'Armée de l'air, là on s'engage au sol et la boucle est bouclée.

Link to comment
Share on other sites

9h41 : Des hélicoptères de combat au Mali -La France continue de renforcer son dispositif militaire terrestre au Mali, avec l'envoi de troupes supplémentaires et d'hélicoptères de combat, a-t-on appris auprès de l'état-major des armées. « On poursuit la montée en puissance. Des hommes continuent à se mettre en place, avec des hélicoptères », a indiqué le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major, sans préciser le nombre d'appareils concernés. Des hélicoptères de type Gazelle et Tigre, ont notamment été déployés au Mali. Premiers à intervenir le 10 janvier dans la région de Konna (centre du pays), les hommes du Commandement des opérations spéciales (COS) opèrent en particulier avec des hélicoptères de combat dont le nombre est tenu secret. Des appareils de manoeuvre, type Cougar ou Caracal, sont également sur place. Du matériel et des vivres continuent également d'être acheminés au Mali, avec le soutien des avions de transport C17 et C130 mis à disposition de l'armée de l'air par la Grande-Bretagne, le Danemark et la Belgique, qui effectuent des rotations avec la France. Une antenne chirurgicale avancée, d'une capacité d'une dizaine d'interventions par jour, a par ailleurs été mise en place à Bamako.

----------

Ils vont finir par la monter ma division aéromobile non d'une pipe !  =D

Link to comment
Share on other sites

Non je ne pense pas, pas dans le milieu des décideurs en tout cas, car ils se font briefer au jour le jour et ils en apprennent plus sur nos possibilités réelles dans ce genre de guerre en quelques semaines que pendant 5 ans de paix. Je crois que c'est au contraire très bon pour le budget de la Défense et la culture stratégique et militaire de nos élites politiques françaises.

Oui, mais comme souvent, ces décideurs agissent en fonction de lopinion, je pense qu'il ne faut pas écarter cette possiblité.
Link to comment
Share on other sites

Est ce qu'on en sait un peu plus sur les combats qui auraient opposé nos forces spéciales avec les djihadiste à Diabali ?

Il me semble avoir entendu ce matin sur radio-classique - ne vous fiez pas aux apparences : j'écoute aussi beaucoup de métal  :P - que les djihadistes empêchaient désormais les civils de sortir de la ville. Bref, des boucliers humains. Si cela se confirme, ça peut durer un moment...

Sinon, de l'avis de Pascal, quant à la pertinence d'une solution politique avec certains des Touaregs.

Link to comment
Share on other sites

Oui, mais comme souvent, ces décideurs agissent en fonction de lopinion, je pense qu'il ne faut pas écarter cette possiblité.

On peut la voir plus optimiste. Avec cette intervention, l'opinion se rend compte qu'on a besoin d'une armée avec des moyens autonomes.
Link to comment
Share on other sites

Il me semble avoir entendu ce matin sur radio-classique - ne vous fiez pas aux apparences : j'écoute aussi beaucoup de métal  :P - que les djihadistes empêchaient désormais les civils de sortir de la ville. Bref, des boucliers humains. Si cela se confirme, ça peut durer un moment...

Si c'est le cas, bonne nouvelle, ils vont se faire encercler et ne pourront pas se replier vers le Nord. La mobilité et la fluidité est leur seul véritable atout et jouer ce jeu de faire Camerone avec otages à Diabali (à confirmer quand même) serait idiot de leur part je trouve. Ceci dit ils n'ont pas beaucoup d'options, car bouger avec les 4x4 sur pistes c'est tomber sous les coups des hélicos ou des avions. Cette attaque vers Diabali est un coup un peu fou finalement. J'en viens parfois à me demander s'ils ne nous sous-estiment pas au fond, drogués qu'ils sont à leur propre propagande... :P

Ps: +1 aussi pour une solution politique du type autonomie pour le Nord Mali.

Link to comment
Share on other sites

Un nouvel accrochage a opposé dans la nuit des soldats maliens à des islamistes armés près de Konna (centre du Mali) dont la prise le 10 janvier par les jihadistes avait provoqué l'intervention de Paris, a appris l'AFP de source militaire. Un premier affrontement avait eu lieu hier après-midi entre des islamistes et des soldats maliens, appuyés par l'armée française présente dans le secteur.

"Nous avons eu un deuxième accrochage avec les islamistes à 20 km de Konna", a déclaré le capitaine Saliou Coulibaly. "Six islamistes ont été tués et nous avons pu récupérer huit véhicules et en détruire d'autres", a-t-il affirmé. Un combattant islamiste joint par l'AFP a confirmé que les combats pour la contrôle de la zone de Konna n'étaient "pas terminés".

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait reconnu que Konna n'avait pas encore été reprise par l'armée malienne, contrairement à ses affirmations. La zone n'est pas accessible à des observateurs indépendants. La chute de Konna avait déclenché l'intervention de la France, qui redoutait une percée vers Bamako (sud) des jihadistes.

Par ailleurs, plusieurs quartiers de Diabali (ouest), où des combats "au corps à corps" auraient opposé mercredi des membres des forces spéciales françaises à des combattants islamistes, restaient encore aux mains des jihadistes, selon une source sécuritaire malienne.Elle a affirmé que de nouveaux raids aériens de l'aviation française étaient attendus pour aider à les chasser définitivement.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/17/97001-20130117FILWWW00421-mali-nouvel-accrochage-pres-de-konna.php

Link to comment
Share on other sites

Le problème c'est le combat urbain. S'ils s'accrochent, ça peut durer très longtemps pour "libérer" chaque ville/village, causer des pertes civiles et surtout des pertes dans nos propres rangs d'autant qu'on a pas les effectifs pour encercler les villes et empêcher l'infiltration des ennemis.

D'ailleurs, ainsi que le demandait l'un des posteurs sur ce forum, quelque chose me dit qu'on pourrait avoir besoin du génie et de son matériel pour préparer le terrain. Si l'on permet à nos forces une progression "protégée" dans les tissus urbains, on devrait pouvoir harceler l'ennemi et le forcer à consommer ses munitions de manière peu rentable... Reste à voir quelle est la réalité du terrain, mais ça pourrait être une solution envisageable pour limiter le nombre de pertes chez les forces françaises, maliennes et chez les civils. Vous l'aurez compris, je fais l'hypothèse que leur faiblesse première, ce sera les munitions...
Link to comment
Share on other sites

Ce qui rendrait la tâche encore plus difficile qu'en Afgha, c'est que les maliens (du sud en tout cas) n'ont pas de culture guerrière.

Les maliens du Sud sont essentiellement des Mandingues ; la culture guerrière ils l'ont et pas qu'un peu ....seulement il ne sont pas assez stupides pour aller au feu avec trois pétoires rouillées sans munitions ni plan de bataille.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...