Recommended Posts

les 2000 d n'ont pas de canon ! donc c'est probablement les F1 ou des rafales.

J'ai même pas tilté en effet.

Et sinon pour en revenir aux prochains déploiements, pensez-vous qu'on faire des rotations pour les VBCI et Ceasar ou bien solliciter un BPC ? Parce que la, vu les tonnages dont il est question, et la limite dans le temps de la disponibilité des C17, ça va commencer à faire beaucoup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas compris là.......

il y a bcp de rotations sur Istres en ce moment d'avions gouvernementaux (a310 a330) de plus la légion est dans les parages (aubagne, orange, nimes etc..)

Tu oublies l'essentiel LAUDUUUUUUUUUUUN!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Image IPB

Du côté français, cette journée a été principalement marquée par l’arrivée de France d’hélicoptères du Groupement aéro-mobile. Ils ont été transportés par un avion de transport stratégique C17 Canadien, marquant le début du soutien du Canada à l’opération Serval.

Donc le C17 Canadien a récupéré les helico à Istres

http://www.defense.gouv.fr/operations/actualites/operation-serval-point-de-situation-du-17-janvier-du-16.01-18h-au-17.01-18h#.UPhoMhhqm8Y.twitter

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu oublies l'essentiel LAUDUUUUUUUUUUUN!!!

oui je me rappelé plus la ville j'ai failli marquer Lardoise (c'est a 5km) ......

Share this post


Link to post
Share on other sites

AH ben non:

Image IPB

Image IPB

Mais pourquoi on envois pas les VAB Afghan (sur-blindés avec tourelle Kongsberg)  ?  Ils sont pas encore arrivés en France ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

AH ben non:

Image IPB

Image IPB

Mais pourquoi on envois pas les VAB Afghan (sur-blindés avec tourelle Kongsberg)  ?  Ils sont pas encore arrivés en France ?

Mais donnez leur des shorts plus long !

Je pense qu'ils ne sont pas encore arrivés. Mais ça doit se jouer à peu. Par ailleurs, ils doivent surement passer par la case révision.

Share this post


Link to post
Share on other sites

AH ben non:

Image IPB

Image IPB

Mais pourquoi on envois pas les VAB Afghan (sur-blindés avec tourelle Kongsberg)  ?  Ils sont pas encore arrivés en France ?

"-les gars, c'est un Tigre ça?

-..."

Share this post


Link to post
Share on other sites

AH ben non:

Image IPB

Image IPB

Mais pourquoi on envois pas les VAB Afghan (sur-blindés avec tourelle Kongsberg)  ?  Ils sont pas encore arrivés en France ?

ben si ils sont arrivé en France ,je pense qu'ils ont besoin d'une grosse remise en condition ,vu le temps passé en Afgha ,doivent-être plus que fatigué je pense .

de toute façon ,même si les anciens VAB envoyé n'ont pas de sur protection ,ils apporteront quand même du + en terme de protection .

les VAB qui viennent du Tchad sont pas surblindé mais ils ont quand même survécut au combat à Ndjamena comme nos sagaies (bon il a fallu bricolé pour se protégé des roquettes mais z'ont pas était mis en état de gruyère par du 7.62 ou du 14.5 ) .

à partir de 2.21 .

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=B7RWpiQWGL4

sont peut-être meilleur tireur que les rebelles tchadiens ,m'enfin ils ont pas non plus tout les pickup équipé de 23 mm je dirais .

je minimise pas le danger mais il y a un moment on aura pas la protection tip top qui disons ne sera jamais du 100 % garantie face à tel type d'arme .

Share this post


Link to post
Share on other sites

"je positive car nos FS ont que des véhicules patrouille spéciale (VPS Panhard) même pas blindé et ils vont au contact .certes ils ne fonce pas sur un pick-up équipé en 23 mm mais ils ont la jugeotte pour les neutralisés sans prendre les coups .

là ou je veux en venir s'est que le matos s'est important ,mais s'est surtout les capacités tactiques détruire l'ennemi qui fera la différence   .

depuis qu'ils sont au contact (sa doit déjà faire un moment je pense ,enfin bien avant qu'on l'annonce officiellement ) ,z'ont pas encore eu de casse nos FS au sol ,se qui laisse une bonne part de chance pour les soldats de la "régulière" qui ont du VAB ,sagaie ,AMX10 RCR pour combattre des barbus équipé avec du 23 mm sur du pick-up ."

Merci infiniment Senior Gibbs et pour une foi ayons confiance en nos "Africains", ils connaissent mieux que qui conque le job. Cessons de spéculer à coup de "y à cas, faut qu'on" et laissons les tisser leur toile pour mieux immobiliser leurs proies.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait hier au 20h tf1 ils ont montrés soit disant des fs en 4x4 (pas pickup) civil et ils ont que c'etait des fs a l'avant des troupes. Ce serait pas plutot la dgse? Dans quel cadre y aurait il le cos en vehhicule banalisé?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait hier au 20h tf1 ils ont montrés soit disant des fs en 4x4 (pas pickup) civil

Je n'ai pas réussi à trouver le passage... Dans la partie journaliste embed, il parle de FS mais pas d'images. Dans le point de situation sur les combats, ca commence par parler de FS mais on voit un P4 et un VLRA (assez dépouillés d'ailleurs... unités non-COS ?)

http://www.tv-replay.fr/jt/tf1/nc/date/1.html

et ils ont que c'etait des fs a l'avant des troupes. Ce serait pas plutot la dgse? Dans quel cadre y aurait il le cos en vehhicule banalisé?

J'ai l'impression qu'en fait, le COS peut opérer en civil si l'opération est "assumable" officiellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

selon i télé les américains vont nous filer un très gros back up logistique. a priori des C17  , le nombre de personel impliqué serai d'environ 600. Au dela du gros coup de main   ça sera un signe pour les européen. le big daddy est la, il pourront ptr plus se mouiller.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les Belges vont baser leur deux hélicoptères A109 Medevac à Ségou, au nord-est de Bamako.

Belga explique également que la France a intégré aujourd'hui à son dispositif les deux C-130. La première mission doit intervenir ce vendredi, sous le contrôle tactique du JFACC de N'Djamena.

http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/les-belges-iront-segou.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

source RFI /

A terme, le Tchad va fournir 2 000 hommes. Les premiers éléments (environ 200) ont quitté Ndjamena mercredi, pour Niamey, où les forces vont se regrouper avec armes et matériel, pour ensuite entrer au Mali.

Les Tchadiens vont participer à la lutte contre les mouvements jihadistes avec leurs pick-up et leurs véhicules blindés. Une partie a déjà été transportée au Niger par avions cargo.

Côté troupes, selon nos informations, trois bataillons seront déployés, dont une unité de la DGSSIE, la puissante garde présidentielle, ainsi qu'une toute nouvelle unité antiterroriste.

« Pour la reconquête du Nord, les Tchadiens étaient attendus ! Ils sont courageux et combatifs », assure une source militaire française à Paris.

D'ailleurs, la force tchadienne pourrait rapidement se voir confier des missions offensives. A sa tête : le général Oumar Bikimo. Jusqu'en septembre dernier, il commandait la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique (Micopax).

Enfin, le Tchad pourrait aussi proposer un appui aérien. C'est l'un des rares pays de la région à pouvoir aligner une escadrille complète de Sukhoi-25 . Six avions au total, dont le dernier a été livré en 2010. Un redoutable avion d'attaque qui a fait ses preuves en Afrique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les Belges vont baser leur deux hélicoptères A109 Medevac à Ségou, au nord-est de Bamako.

Belga explique également que la France a intégré aujourd'hui à son dispositif les deux C-130. La première mission doit intervenir ce vendredi, sous le contrôle tactique du JFACC de N'Djamena.

http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/les-belges-iront-segou.html

Les belges sont toujours à nos côtés ça se vérifie. Dans l'antiquité c'était déja les plus valeureux des gaulois : les romains les craignaient pour leur bravoure....ca doit etre inscrit dans le gène !

Share this post


Link to post
Share on other sites

« La France n’est pas seule » a ainsi tenu à souligner Catherine Ashton lors de sa conférence de presse. « Elle a joué un rôle clé dans le pilotage de la stratégie Sahel depuis des mois, avec d’autres pays européens ». C’est « une pièce essentielle de l’Union européenne, elle a agit dans la bonne direction. Elle a apporté une contribution extraordinaire. Nous voyons comment cette action militaire est nécessaire. » Quant à l’action européenne, elle a « un rôle de soutien, de logistique, de réunir tout le monde ensemble pour travailler ensemble, et prévoir les solutions à court, moyen et long terme ». Nombre de pays européens ont d’ailleurs profité de leur présence à Bruxelles pour confirmer leur engagement soit dans la mission européenne, soit en soutien de la mission française.

Les 27 pays européens ont décidés d’accompagner la montée en puissance de la MISMA (la mission de stabilisation sous conduite africaine). L’UE va ainsi dégager une aide financière par la Facilité de paix pour l’Afrique (comme elle fait pour l’Amisom). Le montant devrait être de 50 millions d’euros (dans un premier temps). La Haute représentante a ainsi reçu le “mandat” d’accélérer les préparatifs de cet appui qui ne sera pas que financier d’ailleurs mais devrait aussi être “logistique”. L’ensemble des avions de transport que les Européens mettent à disposition, aujourd’hui, de l’opération Serval pourrait aussi servir à acheminer les soldats africains. Et une “clearing house” (salle d’échange) pourrait être mise en place pour gérer tous les transports. En termes logistiques, les troupes africaines manquent aussi de moyens de communications ou satellites, que les Européens pourraient fournir.

http://www.bruxelles2.eu/zones/sahel/les-27-soutiennent-loperation-francaise-et-africaine-au-mali.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mali: les Français seraient à Konna

Les forces françaises de l'opération Serval se sont déployées avec les soldats maliens dans la ville de Konna de laquelle les rebelles islamistes se sont retirés, ont indiqué des habitants, hier.

La ville, située au nord de la ville de garnison de Sevare, est considérée comme une localité-clé sur la route menant vers la capitale Bamako.

C'est la chute de Konna aux mains des rebelles qui avait convaincu la France d'intervenir militairement au Mali sans attendre le déploiement de la force ouest-africaine sous mandat de l'Onu.

On ne parle pas beaucoup de la résistance et perte chez les terroristes djihadistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne parle pas beaucoup de la résistance et perte chez les terroristes djihadistes.

J'avais posté ca dans le topic d'a coté, a priori les djiahiste on pris cher en quittant Konna.


Konna a semble t il été reprise sans combat ... Ansar Dine aurait quitté la ville.

Mali : l'armée malienne s'installe à Konna

( Xinhua )

18.01.2013 à 13h30

L'armée malienne s'installe dans la ville de Konna, située exactement à 59 kilomètres de Sévaré (région de Mopti au centre du Pays), a-t-on appris jeudi aux environs de 17h00 heures (GMT) de sources sécuritaires.

Selon les mêmes sources, c'est la liesse au sein de la population locale. La même information a été confirmée par les autorités militaires à la télévision nationale (ORTM) jeudi aux environs de 20h00 heures.

Pour rappel, Konna est la localité dans laquelle, l'armée malienne a été attaquée par les groupes armés islamistes et terroristes la semaine dernière (du mardi au mercredi).

Expliquant les raisons de l'absence de ses frères d'armes et alliés français, le lieutenant-colonel Diarran Koné, conseiller à la communication du ministère malien de la défense et des anciens combattants, a indiqué à la télévision nationale (ORTM) mercredi soir, que cela est purement stratégique.

En effet, dit-il, '' On ne se pas sait pas ce que l'ennemi a mis sur place, on ne sait pas s'il a miné le terrain et les eaux.. ''.

A rappeler que dans la nuit du mercredi à jeudi, plusieurs combattants des groupes islamistes et terroristes, mis en déroute, ont été tués suite à une embuscade de l'armée dans la zone de Konna, d'importants matériels détruits'', ont indiqué jeudi matin de sources sécuritaires.

Selon un officier malien, ''En déroute, les ennemis étaient affolés lorsque nos éléments faisaient l'assaut. Le bilan est appréciable en termes de pertes en vies humaines et matériels.''

Du côté de Diabali vers la frontière mauritanienne, les jihadistes sont toujours encerclés par l'armée malienne, appuyée par des troupes françaises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas réussi à trouver le passage... Dans la partie journaliste embed, il parle de FS mais pas d'images. Dans le point de situation sur les combats, ca commence par parler de FS mais on voit un P4 et un VLRA (assez dépouillés d'ailleurs... unités non-COS ?)

http://www.tv-replay.fr/jt/tf1/nc/date/1.html

J'ai l'impression qu'en fait, le COS peut opérer en civil si l'opération est "assumable" officiellement.

J'ai l'impression qu'une intervention en civil n'est pas idiote du tout!

Tout ce qui sera fait pour déstabilisé les rebelles en les surprenant à tous niveaux sera une bonne chose. Que l'on sache rien des unités COS , etc me semble rassurant...manquerait plus qu'ils est une armée de journaleux aux fesses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En terme de communication, j'attends avec impatience de voir les premières photos de 4x4 ennemis détruits (ou mieux toute une colonne de 4x4), il est important que les pertes ennemis soient montrées sur tous les médias, c'est bon pour le moral des troupes alliées (et mauvais pour le moral des jihadistes), c'est la preuve de l'efficacité de nos troupes (aux français et aux étrangers) et ça clouera le bec à tous ceux qui disent qu'on en fait trop ou que les jihadistes sont toujours maître du terrain. Plus de reportages sur les villes/villages "libérés" et acclamant les troupes franco-maliennes seraient aussi très bénéfique pour notre image (face à ceux qui nous accusent de colonialisme).

Une guerre, ça se gagne aussi par l'image.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mali: l'armée malienne a repris le contrôle total de Konna

BAMAKO - L'armée malienne a affirmé avoir repris jeudi le contrôle total de la localité de Konna (centre), dont la chute le 10 janvier aux mains de combattants islamistes avait précipité l'intervention française au Mali.

Nous avons repris le contrôle total de la localité de Konna, après avoir fait subir de lourdes pertes à l'ennemi, a assuré l'armée malienne dans un bref communiqué publié vendredi.

L'information a été confirmée par une source de sécurité régionale et par des habitants de la zone joints par l'AFP.

La zone n'est pas accessible à des observateurs indépendants.

Des combats avaient opposé mercredi, puis dans la nuit de mercredi à jeudi des soldats maliens, appuyés par des militaires français, à des islamistes armés près de Konna.

Et il a fallu de nouvelles frappes aériennes françaises, jeudi, pour que les soldats maliens puissent entrer dans la ville, selon une source de sécurité.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait reconnu le 15 janvier que Konna, à 700 km au nord-est de Bamako, n'avait pas encore été reprise par l'armée malienne.

L'armée est à une vingtaine de kilomètres de Konna, les islamistes ne sont pas partis de Konna, ils sont dans la périphérie de la localité, avait expliqué le 15 janvier un habitant qui avait fui la ville, joint par l'AFP.

Après les frappes, qui ont surtout visé la sortie sud de Konna, l'armée n'est pas entrée dans Konna. Les islamistes sont sortis pour se cacher dans les environs. Mais ils viennent souvent se ravitailler en nourriture à Konna, avait-il ajouté.

Un porte-parole d'Ansar Dine (défenseurs de l'islam), Aboul Habib Sidi Mohamed, avait affirmé mardi que les jihadistes contrôlaient toujours la ville.

La chute de Konna lors d'une offensive surprise des combattants islamistes le 10 janvier, alors que le front entre armée malienne et groupes jihadistes était gelé depuis des mois, avait déclenché l'intervention de la France, qui redoutait une percée des islamistes vers la capitale Bamako (sud). Les forces françaises étaient d'abord intervenues avec des frappes aériennes, puis avec un engagement au sol.

Plus de 1.400 soldats français, des avions et des hélicoptères de combat, sont désormais déployés au Mali.

Une centaine de militaires Togolais et de Nigérians, premiers éléments de la force d'intervention ouest-africaine (Misma), dont l'objectif est de chasser les groupes armés qui occupent le Nord-Mali depuis neuf mois, sont arrivés jeudi soir à Bamako.

Quelques 2.000 membres de cette force doivent être déployés au Mali d'ici le 26 janvier.

(©AFP / 18 janvier 2013 09h05)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,435
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Faith_Healer
    Newest Member
    Faith_Healer
    Joined
  • Forum Statistics

    20,749
    Total Topics
    1,262,843
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries