Recommended Posts

:lol:

C'est comme les soldes, Il y a des promos sur les punching ball.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a clairement une pause dans le tempo de Serval, le temps que les renforts arrivent et que l'on puisse lancer deux gros GTIA (un ce serait ridicule) vers le Nord. Avec du monde pour sécuriser les voies logistiques. Ce qui veut dire + que 2500 hommes au total au Mali. 3500? 4000?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu veux parler des journalistes africains qui rédigent leurs articles dans l'arrière salle des deux magots?

Y'a une arrière salle aux 2 magots? Merde, je croyais que c'était un (mauvais et très cher) café où on venait pour être vu :lol:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a clairement une pause dans le tempo de Serval, le temps que les renforts arrivent et que l'on puisse lancer deux gros GTIA (un ce serait ridicule) vers le Nord. Avec du monde pour sécuriser les voies logistiques. Ce qui veut dire + que 2500 hommes au total au Mali. 3500?

A oui bonne question 2500H combattants ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a déja le génie d'angers qui y est (parti a 2 jours) REG... je sais pas, apparement la légion n'est pas encore invité, 2e rima, 21e, apparemment du lourd VBCI amx10rc attendu mais rien "d'étranger" à ma connaissance

Le 17 RGP et 31 RG restent en alerte Guepard ,cependant dès le 14 http://www.defense.gouv.fr/operations/mali/actualite/operation-serval-montee-en-puissance-du-dispositif-et-poursuite-des-operations/%28language%29/fre-FR#SearchText=dispositif%20alerte%20gu%C3%A9pard#xtcr=2

dans la journée du 14 janvier, deux Mirage F1 CR des éléments français au Tchad ont été repositionnés sur l’aéroport de Bamako. Ils complètent ainsi le dispositif d’alerte mis en place sur la capitale.

Opération Serval: le sous groupement blindé en provenance d'Abidjan (VBL, VAB et ERC 90) stationné à Bamako

Dans la soirée, un sous-groupement interarmées (SGTIA) comprenant près de 200 militaires et une soixantaine de véhicules blindés est arrivé à Bamako. Ces soldats appartiennent principalement aux 1er RHP, 3ème RPIMa et 17ème  RGP. Ils ont quitté le camp de Port-Bouët à Abidjan, en Côte d’Ivoire samedi pour rallier le Mali par voie terrestre.

http://www.defense.gouv.fr/operations/mali/actualite/operation-serval-point-de-situation-du-17-janvier-du-16.01-18h-au-17.01-18h

Share this post


Link to post
Share on other sites

recherche rapide je trouve pas j'aurai juré avoir vu des sagaie avec des bérets verts à fort accent slave.

si il y a l'escadron sur sagaie qui est venu du Tchad appartient au 1°REC ,il accompagné la compagnie et la SAED du 21°RIMa ,il me semble qu'il y avait aussi des mecs du REG .

les gars déployaient au Tchad appartenait à la 6°BLB qui est une brigade à forte composante TDM et Légion (1°REC ,1°REG ,2°REI ,21°RIMa et 3°RAMa ) .

en général on s'arrange pour faire tourné des unités de la même brigade en opex comme au Tchad ou ailleurs .

juste après l'arrivé des éléments basé au Tchad ,les marsouins d'une compagnie renforcé du  2°RIMa sont arrivé de métropole ,ils étaient en treillis FELIN camo CE avec le gilet pare-balle Tigre .

s'est pour sa qu'on peu voir une disparité des camo et des treillis ,gilet pare-balle etc ... entre ceux venu du Tchad et de RCI ,et ceux arrivant de métropole ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est comme dans Asterix tout le monde veux son romain

:rolleyes:

Même si Serval n'est pas l'intervention du siècle et que c'est assez sur-vendu, il faut rester humble et vigilent car on n'a pas de potion magique qui rend invulnérable.

L'exemple américain nous enseigne que la technologie aide mais ne rend pas invulnérable. Keep it in mind.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un éditorial du Washington Post que le Quai d'Orsay doit lire avec délectation:

http://www.washingtonpost.com/opinions/stiffing-an-ally-in-mali/2013/01/18/b093ef02-61a7-11e2-9940-6fc488f3fecd_story.html

.../...

Under those circumstances, the Obama administration’s foot-dragging in providing support to an ongoing French intervention in Mali is baffling — and disturbing. This week the White House grudgingly agreed to help transport a French mechanized unit and its equipment from France to Mali. But Paris will be required to pay the $20 million cost of the operation, and officials are still sitting on a week-old French request for U.S. help with surveillance and aerial refueling.

The administration’s balking might be more understandable if there had been no previous U.S. involvement in the north African state. But the United States already has spent years and millions of dollars attempting to stem Islamic extremism in Mali — and its failures helped to precipitate the current crisis. Last year counterterrorism forces trained by the United States defected to a rebel movement of ethnic Tuaregs, which then allied itself with al-Qaeda and its local allies. The rebellion was boosted by Tuareg fighters who streamed into Mali after the regime of Moammar Gaddafi, which employed them, was deposed thanks to an intervention by NATO. Meanwhile a U.S.-trained officer led a coup against Mali’s democratic government.

.../...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@gibbs et xav: Bien joué messieurs, un court instant je me suis inquiété d'avoir quelques problèmes hallucinatoires. ;), et merci pour les infos TRES précises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des fois ils se camouflent bien mieux:

Image IPB

Génial =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mali Operation Another Burden for French Defense Budget

http://www.defensenews.com/article/20130118/DEFREG01/301180016/Mali-Operation-Another-Burden-French-Defense-Budget?odyssey=tab|topnews|text|FRONTPAGE

PARIS — The French offensive in Mali will burden a defense budget that was expected to get relief from the withdrawal of French forces from Afghanistan, but the fighting might boost arms sales if the Rafale combat jet proves decisive in driving Islamist guerrillas out of the West African nation.

Asked how much the week-old operation would cost, French Defence Minister Jean-Yves Le Drian replied: “I cannot evaluate that yet. It will all be public knowledge of course.”

He has already warned that it will take a long time to dislodge Islamist fighters who are highly mobile in the desert regions of northern Mali and who are careful to disseminate themselves among civilians in populated southern areas. By comparison, the European Union has set a 15-month budget of 12.3 million euros ($16.5 million) for its share of the effort, which with 450 troops will be small compared with what France is likely to shoulder, and does not include salary or personnel costs.

The French defense ministry’s external operations budget for 2013 is 630 million euros, about 90 million less than last year owing to anticipated savings from the Afghan withdrawal. In 2011, France spent 1.2 billion euros to cover fighting in Libya, a different sort of operation based on an air campaign that lasted eight months and was closely coordinated with Britain.

On Jan. 14, France said its overall budget deficit came to 87.2 billion euros in 2012, and it is trying to cut that back over the next two years. The 2012 deficit was expected to come in at the government’s target of 4.5 percent of economic output.

Paris has pledged to the EU to push the deficit down to 3.0 percent of GDP this year, with 37 billion in tax hikes and spending cuts to meet the target.

In Mali, help has come from Belgium, Britain, Canada, Denmark, Germany, and the United States, mainly in the form of transport planes to ferry troops and material from France and African countries that have agreed to contribute soldiers.

French C-160 aircraft are nearing the end of their expected lifespan, and Harfang drones have been worn down by three years and 5,000 flight hours in Afghanistan.

“Military sources say the equipment being deployed will just about cover this kind of operation, but we are really pushing it,” said Axel Poniatowski, a French deputy who serves on the national assembly’s defense committee.

The operation is also a test for the Rafale combat jet made by Dassault Aviation, a French group that is in talks with India for up to 189 aircraft, according to sources close to the discussions. The possibility of an additional 63 jets being added to an expected order for 126 was raised during a visit by Indian Foreign Minister Salman Khurshid to Paris last week, they said.

Indian media have estimated the value of the deal for 126 Rafales at $12 billion (nine billion euros). The Rafale saw its first combat operations in Libya, but so far Dassault has not signed any binding foreign sales contracts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apres les sorties de Villepin et Giscard ....

Laurent Wauquiez : "Le chef de l'Etat n'a pas de stratégie claire"

LE MONDE | 19.01.2013 à 11h23 • Mis à jour le 19.01.2013 à 15h42

Laurent Wauquiez est le vice-président de l'UMP et ancien ministre des affaires européennes.

Image IPB

Derrière les coups de menton et le costume de chef de guerre endossé par François Hollande, le chef de l'Etat n'a pas de stratégie claire sur le sens de la présence française au Mali. Aussi difficile soit-elle, il est indispensable de poser cette question car, quand on envoie nos soldats sur le terrain et quand on expose la vie de nos otages, il faut le faire dans le cadre d'une vision politique claire. C'est la meilleure protection qu'on puisse leur apporter.

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/01/19/laurent-wauquiez-le-chef-de-l-etat-n-a-pas-de-strategie-claire_1819438_3208.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posture politique classique d'une opposition politique. On n'est pas d'accord par principe, quand bien même on aurait fait exactement la même chose. D'autant que la dite opposition n'avait pas eu beaucoup de scrupules à engager du personnel en Afghanistan, en Côte d'Ivoire ou en Libye.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posture politique classique d'une opposition politique. On n'est pas d'accord par principe, quand bien même on aurait fait exactement la même chose. D'autant que la dite opposition n'avait pas eu beaucoup de scrupules à engager du personnel en Afghanistan, en Côte d'Ivoire ou en Libye.

Parce que l'opposition de la majorité de l'époque qui est aujourd'hui dans la majorité avait t-elle donné carte blanche à la majorité de l'époque? :lol:

Ce sont tous des politiciens, a ce stade ça ne mérite pas beaucoup plus que des smileys  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posture politique classique d'une opposition politique. On n'est pas d'accord par principe, quand bien même on aurait fait exactement la même chose. D'autant que la dite opposition n'avait pas eu beaucoup de scrupules à engager du personnel en Afghanistan, en Côte d'Ivoire ou en Libye.

Voici ce qui s'appelle un procès d'intention. Car l'opposition s'est déclarée en accord avec l'intervention pour stopper l'avancée des djihadistes.

Au-delà de cela et de toute forme de politique, il est légitime, même en étant solidaire de l'intervention, de se demander quelle est sa portée, quel est l'objectif (s'il y en a un) ?

Est-ce qu'un objectif officiel a été donné du type :

- "On va jusqu'à Konna et après les africains prennent le relai"

ou

-"On va à Tombouctou, visiter la ville et faire un peu de nettoyage au nord"

ou même 

- "Bah, on va jusqu'à la frontière voir à quoi ressemble le désert algérien"

:rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Naturellement. On se déclare toujours d'accord au tout début, pour ne pas briser le consensus, et ensuite on vient exprimer son mécontentement. Ils le font tous, à gauche comme à droite.

Maintenant, il est vrai qu'il n'y a pas d'objectif précis. Mais nous n'allions pas organiser une commission pour en trouver un. Pour l'heure, avec les évènements en Algérie, je crois que l'objectif va être tout trouvé :

- restaurer l'autorité gouvernementale malienne sur son territoire

- donner quelque chose aux Touaregs pour qu'ils cessent de se révolter tous les quatre matins

- éliminer les katibas et récupérer les otages

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'ils ne disent pas cela ils ne se démarquent donc ils n'existent pas en tant que tels, or pour un politique le principal est d'exister quitte a énoncer des platitudes

La vision politique est claire (pour une fois si on compare effectivement à l'Astan) empêcher les islamistes de s'emparer d'un pays politiquement affaibli par une rébellion endémique (les touaregs) et une instabilité politique chronique (putsch); pays dont la position géographique est centrale et stratégique en zone sub

même çà Wauquiez devrait pouvoir le comprendre ... normalement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais nous n'allions pas organiser une commission pour en trouver un.

Je n'ai jamais dit (ou souhaité  :P) cela.

C'est au chef des armées ou au chef de la diplomatie de donner l'objectif.

Note : si l'objectif est d'arrêter l'avancée des djihadistes et leur faire subir suffisamment de pertes pour que le sud soit en sécurité, alors on plie les gaules la semaine prochaine ...  :P - il semble donc relativement évident que l'objectif est plus large que cela (surtout avec le matos que l'on envoie).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posture politique classique d'une opposition politique. On n'est pas d'accord par principe, quand bien même on aurait fait exactement la même chose. D'autant que la dite opposition n'avait pas eu beaucoup de scrupules à engager du personnel en Afghanistan, en Côte d'Ivoire ou en Libye.

Oui c'est bien une chose qui peut me foutre en rogne !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si c'est vraiment le bon endroit pour en discuter.

Comment ces groupes gardent-ils leur argent? Est-ce qu'ils le planquent dans un endroit quelconque ou dans une banque ou d'une autre façon? Ils gagnent des millions par le trafic, les enlèvements ou des donations. Ils doivent bien payer leurs combattants, leurs armements et garder suffisamment pour corrompre telle ou telle personne et cela en espèce...

Je me demandais également quel était l'impact du trafic de drogue dans le conflit et donc, si en plus du djihadisme, la France n'avait pas mis le pied dans un nid de frelon (ou de cocaïne pour le coup). Est-ce que ce ne serait pas les cartels qui auraient armé (en partie) leurs intermédiaires locaux (islamistes du MUJAO et AQMI) et à quel point peut-on faire confiance aux politiciens maliens? http://koaci.com/articles-71561?

Je ne sais pas si quelqu'un connaît un peu le sujet...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai jamais dit (ou souhaité) cela.

Je ne l'ai pas dit non plus. Mais à entendre certaines réactions de politiques, il faudrait débattre de savoir quoi faire pendant que les islamistes festoient dans Bamako. =|

Note : si l'objectif est d'arrêter l'avancée des djihadistes et leur faire subir suffisamment de pertes pour que le sud soit en sécurité, alors on plie les gaules la semaine prochaine ...  Tongue - il semble donc relativement évident que l'objectif est plus large que cela (surtout avec le matos que l'on envoie).

Dans ce cas, il va falloir en tuer le plus possible, et le plus vite possible. Pas sur que ce soit faisable. D'autant que si on part tout de suite, Dieu sait ce que l'armée malienne va pouvoir inventer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,528
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Adamante95
    Newest Member
    Adamante95
    Joined
  • Forum Statistics

    20,941
    Total Topics
    1,332,671
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries