Recommended Posts

Il y a 4 heures, Boule75 a dit :

@karim1218 : les occidentaux ne soutiennent rien du tout : le pouvoir est confisqué par des algériens, exclusivement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les occidentaux restent prudents. Et à raison Prendre parti ne leur a pas trop réussi ces dernières années dans des crises internes. D'autant que l'enjeu est important. L’Algérie c'est un peu le canari dans la mine...

En plus l'opinion publique algérienne rejette l'ingérence dans leurs affaires internes de la part de tiers, même quand elle prend juste une forme verbale.  

Edited by Shorr kan
  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

sid ahmed ferroukhi, ingenieur agronome et ancien ministre de l'agriculture, jusqu'a aujourdhui il etait depute FLN et membre du comite central, c'est l'un des rares responsable du fln a avoir toujours ete un moderer, et n'a jamais ceder a l'hysterie pro boutef du parti, il a decider aujourd'hui de demissioner de toutes ces responsablites de depute et membre du fln

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, karim1218 a dit :

 

Apathie est un grand bavard... :sleep:

Pourquoi se taire ?

  • si la France s'implique, intervient, etc.. ce sera utilisé contre elle, instrumenté  et sera totalement contre-productif (pour tout le monde, algériens au premier chef). On est déjà accusés de plein de choses quand on ne fait rien, imaginez qu'on fasse...
  • parler pour dire quoi de plus que les manifestants ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ciders a dit :

On ne peut pas nier un certain problème de gestion des ressources naturelles et des points communs avec l'économie de nombreux pays possesseurs d'hydrocarbures. L'Algérie a essayé de monter une industrie lourde après l'indépendance, ce qui a coûté très cher et qui n'a pas permis pour autant de percer à l'export puisque les produits qui en sortaient n'étaient pas compétitifs. L'agriculture a été délaissée et est aujourd'hui dans un mauvais état. Il n'y a pas de secteur touristique ou fort peu (il suffit de comparer aux pays voisins). Les infrastructures ne sont pas en bon état et le tissu urbain s'est dégradé dans les grandes villes. Taux de chômage à l'avenant, etc.

Et c'est bien là le problème. La Tunisie, c'est peu d'habitants. L'Algérie c'est la bombe démographique du secteur, qu'on agitera bien volontiers au moment des élections ici. Mais tout de même... si ça devait imploser, ce ne serait pas très beau à voir ni pour eux ni pour nous.

Attention aux raccourcis... l'ensemble des propos sont justes néanmoins le pouvoir algérien a quand-même réalisé une politique de grands travaux qui ont permis de construire bon nombre d'infrastructures lorsque les caisses étaient pleines... la plupart des grandes villes ont des centres urbains bien aménagés et au niveau énergétique, et transport, l'Algérie est bien équipé même très bien équipé (si on se compare aux pays du continent). Néanmoins, l'essort économique qui étaient censé venir avec cette politique de grands travaux s'est tout de suite essoufflée... 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Claudio Lopez a dit :

Attention aux raccourcis... l'ensemble des propos sont justes néanmoins le pouvoir algérien a quand-même réalisé une politique de grands travaux qui ont permis de construire bon nombre d'infrastructures lorsque les caisses étaient pleines... la plupart des grandes villes ont des centres urbains bien aménagés et au niveau énergétique, et transport, l'Algérie est bien équipé même très bien équipé (si on se compare aux pays du continent). Néanmoins, l'essort économique qui étaient censé venir avec cette politique de grands travaux s'est tout de suite essoufflée... 

On parlait de "trouille". :mellow:

J'entends bien. Mais il n'en reste pas moins que l'économie n'est pas diversifiée, que des fortunes ont été dépensées en projets somptuaires (la mosquée de Bouteflika à Alger) ou dans des trucs qui tiennent pas si bien que le grand air (niveau logements notamment), qu'il y a eu des détournements de fonds massifs, que l'industrie algérienne ne fonctionne que grâce aux subventions et qu'au niveau agricole le réchauffement a bon dos mais il y a d'énormes problèmes partout.

Alors oui ils ont de très belles autoroutes. Mais la majeure partie de la jeunesse n'a qu'une seule envie : fuir.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, le grand échec est la non diversification de l'économie . Le pays va droit dans le mur et la jeunesse le sait et fait tout pour fuir avant que le pays ne sombre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Claudio Lopez a dit :

Attention aux raccourcis... l'ensemble des propos sont justes néanmoins le pouvoir algérien a quand-même réalisé une politique de grands travaux qui ont permis de construire bon nombre d'infrastructures lorsque les caisses étaient pleines... la plupart des grandes villes ont des centres urbains bien aménagés et au niveau énergétique, et transport, l'Algérie est bien équipé même très bien équipé (si on se compare aux pays du continent). Néanmoins, l'essort économique qui étaient censé venir avec cette politique de grands travaux s'est tout de suite essoufflée... 

pour info certe la politique de realisation d'infrastructure a ete immense, mais du fait de pratique de corruption majeure, souvent ces relisations coutent 2 a 3 fois plus cher que ce que ca devrait etre reelement, l'example de l'autoroute est-ouest est flagrant, a l'origine elle devait couter 5 milliards de $, puis 9 puis 11 le derniers chiffre donner par les autorite c'etait 14, et les travaux ne sont pas encore terminer, certains troncon mal realiser ont du etre repris, le plus eloquant entre bouira et lakhdaria sur 30km, le chantier de renovation fut attribuer a l'entreprise haddad en 2012, et les travaux ne furent livrer qu'en 2018 avec plein de malfaçon.

c'est pareil aussi dans le domaine industriel, certains "investisseurs" proche du pouvoir ont toutes les facilites pour obtenir des terrains et des lignes de credits dans les banque avec des taux tres aventageux, contrairement a d'autres qui doivent batailler pour obtenir leurs droits

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourvu qu’on ne fasse rien. Manu a eu raison de hurler quand le n°2 Italien a voulu voir des GJ, faut surtout pas faire la même erreur avec les Algériens. C’est un problème interne dont on ne doit pas se mêler.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Rufus Shinra a dit :

Pourvu qu’on ne fasse rien. Manu a eu raison de hurler quand le n°2 Italien a voulu voir des GJ, faut surtout pas faire la même erreur avec les Algériens. C’est un problème interne dont on ne doit pas se mêler.

La France ne fera rien.....officiellement. Officieusement, la France agit car elle est malgré elle impliquée dans cette crise. En effet, elle a au moins 2 millions de citoyens algériens ou ayant des origines algériennes sur son territoire. En effet, le pire cauchemar de la France et même de l'Europe est que le pays ne connaisse un destin à la vénézuélienne... Certes, ils ont encore un pactole mais au rythme où ils dépensent, leur matelas financier disparaîtra en moins de 5 ans... A moins que le cours du baril ne retrouve les sommets...

Edited by Claudio Lopez
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, karim1218 a dit :
 
 

 

Corriges moi si je me trompes mais en Syrie tu critiquais pas au contraire le fait que les occidentaux aient appelés à la chute du régime ? 

C'est quand même assez particulier de te voir dénoncer "le régime", parler déjà de manœuvres de pourrissement du pouvoir et évoquer le manque de respect au peuple, très certainement a juste titre, alors qu'a côté en Syrie tu relais la propagande d'un régime similaire, qui certes n'a pas un zombie a sa tête; mais reste le même genre de mafia-autoritaire corrompu jusqu’à la moelle et qui eux en plus ont pas hésité longtemps avant de commencer a tirer dans le tas.
Après j'espère sincèrement que le pouvoir algérien fera pas ce choix et que vous allez pouvoir obtenir des concessions voir mieux sans conflit mais bon forcément l'exemple syrien risque de devenir un cas d'école pour ce genre de régime.... Suffit que certains qui tirent les ficelles derrière Bouteflika pensent que la Russie sera derrière eux, que l'Europe pourra être neutralisés par la crainte d'une autre vague migratoire, cette fois encore plus proche et d'agiter la menace terroriste réelle ou fantasmée voir appuyée pour penser qu'une répression serait plus dans leur intérêts si ils veulent garder un maximum de pouvoir.  

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

de toute façon pour moi je ne parlerais plus de ce sujet .trop controversé et effectivement sensible..a tout les point de vue .je souhaite simplement un bon courage aux algériens .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Barristan-Selmy a dit :

 

Corriges moi si je me trompes mais en Syrie tu critiquais pas au contraire le fait que les occidentaux aient appelés à la chute du régime ? 

C'est quand même assez particulier de te voir dénoncer "le régime", parler déjà de manœuvres de pourrissement du pouvoir et évoquer le manque de respect au peuple, très certainement a juste titre, alors qu'a côté en Syrie tu relais la propagande d'un régime similaire, qui certes n'a pas un zombie a sa tête; mais reste le même genre de mafia-autoritaire corrompu jusqu’à la moelle et qui eux en plus ont pas hésité longtemps avant de commencer a tirer dans le tas.
Après j'espère sincèrement que le pouvoir algérien fera pas ce choix et que vous allez pouvoir obtenir des concessions voir mieux sans conflit mais bon forcément l'exemple syrien risque de devenir un cas d'école pour ce genre de régime.... Suffit que certains qui tirent les ficelles derrière Bouteflika pensent que la Russie sera derrière eux, que l'Europe pourra être neutralisés par la crainte d'une autre vague migratoire, cette fois encore plus proche et d'agiter la menace terroriste réelle ou fantasmée voir appuyée pour penser qu'une répression serait plus dans leur intérêts si ils veulent garder un maximum de pouvoir.   

concernant la syrie je ne soutenais pas assad par admiration, mais pour sauver l'etat syrien en tant que tel, assad finira un jour ou l'autre par partir et le peuple syrien le fera a sa methode, et non avec l'aide de la france usa ou turquie, pour l'algerie, ces dirigeants s'appuis grace au soutien des puissances etrangere, d'ailleurs pour info la premiere chose qu'a faite le directeur de campagne de boutef apres sa nomination a ete de rencontre l'ambassadeur de france a alger, si ce n'est pas un signe de soutient alors c quoi

Share this post


Link to post
Share on other sites

concernant les developpements sur le terrain, la nuit derniere plusieurs milliers de manifestants sont sortis dans plusieurs villes dont alger, apres l'annonce du depot du dossier de boutef au conseil constitunionnel, pour le lundi plusieurs manifestations signaler a travers le pays, les plus grosses a ain temouchent a l'ouest et batna a l'est environ 200000 manifestant dans cette ville, a alger plusieurs dizaines de manifestations et rassemblement de lyceens dans plusieurs quartiers d'alger, pour vendredi il est prevu que plusieurs millions de personnes viennent des provinces vers la capital en soutient des manifestant d'alger, a a compter du 10mars un mouvement de désobéissance civil sera lancer

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, karim1218 a dit :

d'ailleurs pour info la premiere chose qu'a faite le directeur de campagne de boutef apres sa nomination a ete de rencontre l'ambassadeur de france a alger, si ce n'est pas un signe de soutient alors c quoi

Un signe de recherche de soutien, sans doute. Après, je ne sais pas comment leur conversation s'est déroulée.

Telle que je vois les choses, ce serait une très, très mauvaise idée pour Macron d'afficher son soutien aux gens qui se cachent derrière Bouteflika. Il a déjà la vindicte populaire domestique contre lui (Gilets Jaunes), pas besoin de rajouter celle de l'Algérie (d'autant qu'il y a plus de deux millions d'Algériens vivant en France). On se souvient, j'espère, assez bien de la gaffe monstrueuse de Michelle Alliot-Marie pour ne pas vouloir la recommencer.

Tel que je vois les choses, on ne peut pas soutenir les anti-Boutefs ouvertement (c'est de l'ingérence dans les affaires du pays, et ça délégitimise le mouvement populaire en le faisant apparaître guidé de l'étranger) et on ne peut certainement pas soutenir le régime non plus. La seule chose que l'état doive faire, c'est émettre quelques banalités vagues qui ne fâcheront personne.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/02/2019 à 17:41, Tancrède a dit :

Parce que le premier job de tout dictateur/leader d'un régime autoritaire est de couper toutes les têtes qui dépassent et pourraient lui faire de l'ombre. C'est dans le manuel de l'autocrate: premier article. Le 2ème article: foutre tout ce qui va mal dans le pays sur le dos du régime/dirigeant précédent (note: marche aussi en démocratie). 3ème article: ne s'entourer que de cons, de faibles et de dépendants. S'il reste un ou deux forts et doués (voire même populaires) et qu'on ne peut se passer d'eux, les garder encore plus près.... Avec quelqu'un dans leur dos. 

Voilà, et c'est pour ça que les régimes autoritaires fonctionnent très bien.

Enfin, parfois. Et... uniquement au début.

 

Le 19/02/2019 à 17:52, Ciders a dit :

on ne beuglera pas MERICAAAAH mais CHINAAAAAAA d'ici peu, c'est Raffarin qui me l'ai dit

Il faut dire quelque chose pour Jean-Pierre, il a la reconnaissance du ventre.

La-Chine-vote-Raffarin_ng_image_full.jpg

 

Le 22/02/2019 à 14:57, Kelkin a dit :

La France s'est engagée dans une guerre perdue d'avance par orgueil et en a profité pour se salir les mains par des crimes de guerres inexcusables, au lieu de négocier une transition non-violente vers l'indépendance de l'Algérie. C'était une stupidité meurtrière qui a causé, directement et indirectement, d'innombrables tragédies.

D'accord généralement avec ton commentaire, à l'exception du point en gras.

Je n'ai pas vécu, mais de ce que je comprends il ne s'agissait pas avant tout d'orgueil. L'Algérie était légalement considérée comme un ensemble de départements français, un territoire national peuplé de citoyens français (même si les 9/10èmes avaient un statut inférieur), non comme un territoire dépendant ou sous protectorat comme Maroc, Tunisie et tant d'autres.

Certes il est facile maintenant d'être lucide et de dire qu'il était déjà clair que la situation était intenable à terme. Je pense que c'était beaucoup plus difficile à l'époque d'être aussi lucide. Et la raison n'est pas l'orgueil, du moins pas celui des responsables des années 1950, mais bien plutôt la situation inextricable créée par ceux qui avaient décidé que "l'Algérie c'est la France", bref qui ont fait semblant de croire qu'un territoire dépendant de la France pouvait devenir une partie de la France, qui ont décidé de considérer l'Algérie comme fondamentalement différente de Madagascar, Indochine ou Afrique équatoriale française, bref de tous les autres territoires de l'empire colonial français.

Et cette décision-là, elle avait été prise bien avant les années 1950... les Français de l'époque l'avaient héritée, et il leur était difficile de la remettre en question. Certes ils le devaient... mais c'est très facile maintenant de le voir et de le dire. Trop facile.

Sans cette décision stupide, l'Algérie serait devenue indépendante vers 1956, comme Maroc et Tunisie, et sans plus de drames. Et quelques centaines de milliers de vies auraient été économisées...

 

Il y a 4 heures, karim1218 a dit :
(Apathie demande)
Pourquoi ce qui est possible au Venezuela ne l'est pas à propos de l'Algérie ?

La réponse est très simple : nous sommes certes assez stupides pour nous mêler de décider qui doit diriger le Venezuela, pays que nous connaissons peu et avec lequel nous n'avons que des liens distants.

Mais connaissant mieux l'Algérie, avec laquelle nous avons des liens forts et pas seulement historiques, nous n'allons quand même pas répéter la même stupidité en ce qui la concerne :wacko: !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Shorr kan a dit :

Les occidentaux restent prudents. Et à raison Prendre parti ne leur a pas trop réussi ces dernières années dans des crises internes. D'autant que l'enjeu est important. L’Algérie c'est un peu le canari dans la mine...

Surtout, dans ces mouvements, on ne sait jamais vraiment quelle personnalité ou quelle ligne va prendre le dessus... 

Au final, on pourrait se retrouver avec un flyrider aux manettes de l'Algérie... Bon, ça c'est pour la déconne, mais cela donne un peu la teneur du problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Skw a dit :

Surtout, dans ces mouvements, on ne sait jamais vraiment quelle personnalité ou quelle ligne va prendre le dessus... 

Au final, on pourrait se retrouver avec un flyrider aux manettes de l'Algérie... Bon, ça c'est pour la déconne, mais cela donne un peu la teneur du problème.

Tu déconnes mais regarde un peu le zozo qui tente sa chance et fait parler de lui dernièrement

Une sorte de Boris Johnson/Salvini/Trump franco-algérien coiffé à la BHL, qui a tenté sans trop de succès de se faire une place dans la politique française, et a senti qu'il avait un très bon coup à jouer en Algérie avec la décrépitude du boutef. Du coup, hop, abandon de nationalité Française il y a quelques années pour s'investir à fond dans la politique algérienne.

https://www.20minutes.fr/monde/2464483-20190304-election-presidentielle-algerienne-dernier-coup-eclat-rachid-nekkaz

Citation

« Je suis l’opposant numéro 1 au régime, l’homme le plus populaire d’Algérie. Je représente l’alternative à la dictature du régime Bouteflika, qui repose sur la force et la corruption et ne supporte pas ma candidature », fanfaronne-t-il.

Ce n’est pas la première fois que le natif de Val-de-Marne tente de se présenter à l’élection présidentielle algérienne. En 2014, il fait le tour des médias, mais renonce à la dernière minute. Devant les caméras, il affirme que le camion qui devait rapporter ses 60.000 parrainages s’est perdu dans la nature.

Nouveau coup de théâtre ce dimanche : l’homme d’affaires, qui ne remplit pas les conditions d’éligibilité* pour la présidentielle, présente la candidature… d’un autre Rachid Nekkaz. Un cousin mécanicien, homonyme, à la surprise générale. « Si mon cousin est élu, on créera immédiatement le poste de vice-président par voix parlementaire, fonction que j’occuperai. Et le président élu démissionnera aussitôt. Je prendrai alors automatiquement le poste de président, inch’Allah », nous précise-t-il ce lundi par message.

Un habitué du buzz médiatique

Le parcours de Rachid Nekkaz est jalonné de ce type de buzz médiatiques. En 2007, il fait parler de lui dans une histoire de parrainages, déjà. Candidat à la présidentielle française, il déchire en direct la signature d’un maire qu’il avait achetée pour 1.550 euros aux enchères, pour mieux dénoncer la pratique, disait-il alors. Le Franco-Algérien n’avait finalement pu présenter que 13 parrainages sur les 500 nécessaires, évoquant des « pressions » sur les élus le soutenant. En 2011, on le retrouve candidat malheureux à la primaire socialiste, déversant 10.000 pièces de 1 euro devant le siège du parti, et les photographes, pour protester contre les modalités d’organisation du scrutin.

Rachid Nekkaz tente également sa chance aux législatives, en Seine-Saint-Denis en 2007, où il n'obtient que 156 voix. « Je n’ai rien à vous raconter, car il n’a dû venir faire campagne qu’une fois ou deux à Montreuil. Je ne suis même pas sûre de l’avoir croisé sur le terrain », nous répond l’ancienne candidate PS, Mouna Viprey.

En 2013, lors de la législative partielle dans l’ancienne circonscription de Jérôme Cahuzac, il n’obtient pas une seule voix. Qu’importent les échecs, semble-t-il, pour peu que les médias s’intéressent au personnage.

Celui qui aurait fait fortune dans l’immobilier et les nouvelles technologies trouve un fort écho médiatique en 2010, lorsqu’il s’engage à payer les amendes des femmes condamnées pour port du voile intégral en France, en Belgique et en Suisse.

Le « Zorro du niqab », comme le surnomme la presse britannique, affirme aujourd'hui avoir déboursé 315.000 euros, tout en étant contre le voile intégral à titre personnel. « C’est une position voltairienne. Je suis un militant des droits de l’homme, j’ai toujours défendu les mêmes principes », dit-il, évoquant pêle-mêle les Roms, la famille Moulin-Fournier, les Ouïgours ou les Tibétains. Ses condamnations par la justice française font aussi la une des médias : en 2013, il est condamné pour achat de parrainages et pour avoir loué deux logements indignes à Choisy-le-Roi.

« Le phénomène nommé Nekkaz » séduit une partie de la jeunesse

« On m’a mis des bâtons dans les roues car je défendais les stigmatisations contre les musulmans. Tout ça, c’est de l’histoire ancienne. Aujourd’hui, je suis 100 % algérien », dit-il. Le quadragénaire a séduit une partie de la jeunesse du pays, réussissant à mobiliser les foules ces dernières semaines lors de ses déplacements en Algérie.

Le quotidien indépendant El Watan s’étonnait ainsi fin février du « phénomène nommé Nekkaz » : « Les images de ses passages dans les villes algériennes où il descend en personne collecter les signatures sont édifiantes. Hier encore, il a fait le plein à Guelma […] A Khenchela, Batna ou Tébessa, à l’Est comme à l’Ouest, là où il passe il laisse son empreinte. Du jamais vu ! »

...

( A mon avis, il est pas aussi riche qu'il le prétend, il n'a pas donné un centième des sommes qu'il dit avoir versé, et il n'a jamais perdu ses signatures imaginaires,... mais bon, vu le boxon qui s'annonce en Algérie, peut-être que même un bateleur comme ce Nekkaz peut avoir une petite chance. )

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, die kraft a dit :

depuis l'indépendance, les gouvernements successif algérien ont dilapidé de façon honteuse ce que la France avait laissé là bas ,avant l indépendance l Algérie  exportait son agriculture , etc etc , mais depuis ..c'est l'inverse l Algérie importe quasiment tout ses besoins ..c'est triste car avec leur potentiel ce pays devrait être au top des pays africain autosuffisant ..ce qui est loin d 'être le cas .. une démographie galopante , un tôt de chaumage a 40% impactant la jeunesse.. une situation politique ambiguë, corruption de toute la classe politique ,  ça touche l'armé la police gendarmerie inclue ..bref ils sont dans la m****...et l’alternative a tout ce cirque ne se fera pas sans heurts  ...

Lol, l'Algérie exportait son agriculture alors que les algériens vivait la famine et la sous nutrition.

Un systeme basé sur la minorité européene pendant que sur le meme territoire les 90% vivait sous la misere, c'est bien un systeme colonial que tu nous vends comme un modele ?

Dire que l'Algérie importe quasiment tout ses besoins, y compris agricole est faux egalement. Je t'invites a prendre des chiffres sur le sujet.

C'est quand meme incroyable qu'un mouvement d'emancipation politique et citoyen (n'ayant aucun rapport avec la colonisation ou la France) servent de pretexte à certains pour venir faire de la propagande coloniale périmée.

Edited by Saber
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, die kraft a dit :

ce que la France a laissé là bas... je me contente de relever pour dire que nous serons sans doute à un certain nombre à ne pas avoir une vision très positive de ce que la France a laissé là bas.  ...il est vrais que quand les français sont arrivé a sidi ferruch ...dans ce pays qui ne s’appelait pas encore l’Algérie .celui ci baignait dans l’opulence..et quand manu militari les français sont parti ils n'ont laissé que désolation et terre brulée ..

c'est un raccourcis mais c'est comme ça.. 

En passant, le pays et cette terre s'appellait Al Jazair الجزائر et c'est toujours son nom actuel.

Je le dis, a titre informatif, pour ceux qui pensent que "Algérie" serait autre chose qu'une appelation/traduction en langue étrangere de ce pays et que cette traduction etrangere ferait office de nom faisant foi à la place du nom authentique et local, et qui à en entendre certains ferait limite office de don.

Edited by Saber
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Carl a dit :

Ouais ouais, on connait la chanson, les vils français ont volé toutes les terres et le pain des algériens musulmans pour l'exporter en métropole, en affamant le peuple algérien en plus de le quasi-génocider. Sauf que dans la réalité, en une centaine d'année de colonisation, malgré les inévitables épidémies et années de mauvaises récoltes, la population musulmane est passée de 2-3 millions  à 11-12 millions. Un vrai nettoyage ethnique, les nazis, japs et turcs peuvent aller se rhabiller :rolleyes:.

Tant qu'à vous débarrasser du boutef et de sa clique, ce serait pas mal aussi d'en profiter pour laisser tomber la propagande anticoloniale et l’histoire romancée version FLN, mais ça,  je sens que ça va être encore plus difficile que construire un nouveau système politique potable

 

En premier lieu je ne parle aucunement de démographie, mais si tu veux en parler autant le faire avec de bonnes estimations. La population algérienne n'était pas de "2-3 millions" mais de 4,5 à 5 millions en 1830. Quant à savoir comment elle est passé à 2 millions apres 30 ans de conquete militaire et "pacification" apres chacun s'en fera sa déduction. Pas besoin d'etre tres inventif pour le savoir.

Maintenant si un processus s'est interrompu apres 1880 ca ne veut pas dire qu'avant cette date il n'a pas existé avant cette date.

Cela dit je ne vois pas le rapport avec mon post où il est question  de la production agricole algérienne de l'époque dont il faudrait se feliciter qu'elle exportait alors que dans le meme temps la majorité autochtone souffrait de pauvreté aigue et de sous alimentation.

C'est sur que lorsque l'on résume l'Algérie coloniale aux cartes cartes postale de la minorité "européenne" et des centres villes d'Alger et d'Oran en occultant la masse autochtone qui servait de décor on est a coté de la plaque.

En revanche ce n'est absolument pas moi qui ait mit ce sujet sur la table alors que c'est aucunement la question d'actualité qui est traité.

 

Edited by Saber
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Saber a dit :

En premier lieu je ne parle aucunement de démographie, mais si tu veux en parler autant le faire avec de bonnes estimations. La population algérienne n'était pas de "2-3 millions" mais de 4,5 à 5 millions en 1830. Quant à savoir comment elle est passé à 2 millions apres 30 ans de conquete militaire et "pacification" apres chacun s'en fera sa déduction. Pas besoin d'etre tres inventif pour le savoir.

Personne ne sait combien il y avait d'habitants avant les recensements de l'administration coloniale. Ton chiffre de 4-5 millions ne repose sur rien, ça arrange juste les algériens et les turcs d' inventer des millions de morts, les premiers pour dramatiser le roman national, les seconds pour minimiser ce qu'ils ont fait aux arméniens (qui est un vrai génocide bien organisé).

Il y a eu plusieurs baisses de population pendant les décennies de conquête. Les vrais historiens, pas que français, estiment entre 500k et 1 million ces baisses de population, mais en comptant les déplacements volontaires ou forcés de population, les morts des épidémies, les morts directes et indirectes de la guerre, les morts des famines et catastrophes naturelles,...  C'etait moche et bien vilain, et ça parait beaucoup  avec nos standard actuels, mais c'est pas tant que ça vu les standards de l'époque. Les français ont aussi eu des centaines de milliers de morts rien qu'en algérie sur la même période, principalement à cause des maladies. Et pour rappel, toute cette période à coïncidé avec les grandes pandémies de cholera qui ont fait des ravages partout dans le monde, et en particulier là où il n'y avait pas ou peu d'infrastructures et/ou là où ça se bagarrait.

Il y a 1 heure, Saber a dit :

Cela dit je ne vois pas le rapport avec mon post où il est question  de la production agricole algérienne de l'époque dont il faudrait se feliciter qu'elle exportait alors que dans le meme temps la majorité autochtone souffrait de pauvreté aigue et de sous alimentation.

Tu as clairement affirmé que les algériens vivaient la famine et la sous nutrition pendant la période coloniale, et fait le lien avec les exportations de nourriture des colons. Or on a des chiffres a peu près sûrs pour la période coloniale avec les recensements, qui montrent que la population algérienne a très fortement augmenté pendant cette période. Tu admettras qu'une population ne peux pas fortement augmenter si on l'affame, donc logiquement, ton affirmation initiale est fausse.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

<pour information et rappel (que j'espère salutaire) et vu le potentiel pot de pus que peut constituer ce thread, la modération se reserve le droit de kicker à la sandalette de 44 toute personne qui fera du HS, de la contre information, de l'agit prop et du trollage. Tenez le vous pour dit>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,317,986
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries