Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 17 minutes, Saber a dit :

Greve générale.

De fait... Appel à une grève générale de cinq jours en Algérie

Citation

Un appel à la grève générale a été lancé en Algérie sur les réseaux sociaux. Celle-ci doit débuter le dimanche 10 mars et durer cinq jours, jusqu'à l'examen des candidatures à l'élection présidentielle par le Conseil constitutionnel.

 

Reste à voir dans quelle mesure cet appel sera suivi.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Skw said:

Les Algériens de l'étranger représentent quel pourcentage de la population électorale ?

 la communauté nationale établie à l’étranger, 463 260 électeurs pour la zone I (Paris)  la zone II (Marseille), qui compte 300 511 électeurs,

Pour la zone III (Monde arabe, Afrique, Asie, Océanie), les électeurs au nombre de 58 318,  La zone IV (Amérique et Europe moins la France), compte 133 337 électeurs

chiffre de 2017

https://www.tsa-algerie.com/nombre-de-deputes-par-wilayas-corps-electoral-les-legislatives-du-4-mai-en-chiffres/

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Kelkin a dit :

Les Algériens résidant en France en dehors des agglomérations de Paris et de Marseille, par exemple à Rennes, Montpellier, ou Strasbourg, ils comptent où ?

La France est divisé en deux zones nord et sud, Lyon en autre dans la zone de Marseille :

https://lakoom-info.com/le-centre-electoral-du-consulat-general-dalgerie-a-lyon-recoit-les-premiers-electeurs/

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Alexis a dit :

De fait... Appel à une grève générale de cinq jours en Algérie

Reste à voir dans quelle mesure cet appel sera suivi.

Quelques lâchages de soutien de Bouteflika (des associations d'anciens combattants, des syndicalistes, quelques patrons).
Et l'armée a eu un ton moins menaçant.

L'histoire dira si c'est un tournant ou pas.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/03/07/en-algerie-le-front-du-cinquieme-mandat-se-fissure_5432705_3212.html

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Baba1 a dit :

 

complément d'information : après avoir annoncé ça A.Bouteflika a rejoint son caisson de régénération pour une stase prolongé

Révélation

 

 

                                                                                                                      son nouveau domicile

                                                                       06189GzjXa26NGqfd3rG.jpg

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Baba1 a dit :

complément

http://www.lefigaro.fr/international/2019/03/11/01003-20190311ARTFIG00199-algerie-bouteflika-renonce-a-briguer-un-5e-mandat-le-scrutin-reporte.php

C'est un bon premier pas.

Par contre, le report de la présidentiel est il légal ?
S'il n'y avait pas d'autres candidats crédibles, ça se justifie....

http://www.leparisien.fr/international/algerie-cinq-scenarios-pour-sortir-de-la-crise-10-03-2019-8028348.php
On se situerait quelque part entre les scénarios 2,4 et 5 de cet article.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Boule75 a dit :

Mauvais esprit :

"Ok, ok. Il ne se représente pas.
"Mais laissez-nous encore 6 mois pour vider les caisses, quoi !"

Encore au  minimum 2ans, ensuite  l'armée va mettre une nouvelle marionnette.

Faut que le peuple se bouge le ***! Et qu'il arrête de pleurnicher en accusant la France !!

Edited by Fremo
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Fremo a dit :

Faut que le peuple se bouge le ***! 

L'angoisse c'est de savoir qui tirera, in fine,  les fils de la marionnette appelée "peuple" une fois qu'elle se sera bougée le popotin.

On a eu notre dose de printemps arabes et autres "années noires" :dry:

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, rogue0 a dit :

Par contre, le report de la présidentiel est il légal ?

S'il n'y avait pas d'autres candidats crédibles, ça se justifie...

Apparemment, la Constitution ne le prévoit pas. Dans l'absolu, il ne semblerait pas illogique de reporter la présidentielle de quelques mois pour permettre un processus électoral qualitatif. Dans les faits, on peut craindre que le pouvoir en place utilisera ce délai pour verrouiller autant que possible les possibilités d'alternatives politiques.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, rogue0 a dit :

Par contre, le report de la présidentiel est il légal ?

S'il n'y avait pas d'autres candidats crédibles, ça se justifie....

 

Biensur que non !

:facepalm:

Mais depuis quand l'Algérie est un pays "normale" ?

Dans les "démocraties" dictatoriale, la constitution est toujours changé selon le bon vouloir du prince  ! Et ici le "prince" est le clan présidentiel  qui essaye desespéremment de gagner du temps pour se trouver un candidat qui pourra convenir à tout les clans qui se partagent le pouvoir et auquel aucun d'entre eux n'est prêt à ceder à un seul centimètre carré de leur privilèges... 

 

Je tiens encore à le répèter l'election présidentielle en Algérie reste une farce  ! Le futur candidat qui va représenter le clan présidentiel a déjà gagné les élections avec 80% des voix et même le taux de participation est déjà fixé à l'avance. 

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Bravo aux algériens, moi, je ne boude pas mon plaisir. Bien entendu, on est loin du compte si au final on nous ressort un nouveau pantin...

D'ailleurs, la question à mille point, j'ai mon idée comme tout le monde bien sûr, mais je serais curieux d'avoir le point de vue des uns et des autres ici: qui dirige l'Algérie?

Pas que là tout de suite, mais disons depuis quelques années?

Le clan Boutef?

L'armée?

Les renseignements?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Claudio Lopez a dit :

Biensur que non !

:facepalm:

Mais depuis quand l'Algérie est un pays "normale" ?

Dans les "démocraties" dictatoriale, la constitution est toujours changé selon le bon vouloir du prince  ! Et ici le "prince" est le clan présidentiel  qui essaye desespéremment de gagner du temps pour se trouver un candidat qui pourra convenir à tout les clans qui se partagent le pouvoir et auquel aucun d'entre eux n'est prêt à ceder à un seul centimètre carré de leur privilèges... 

 

Je tiens encore à le répèter l'election présidentielle en Algérie reste une farce  ! Le futur candidat qui va représenter le clan présidentiel a déjà gagné les élections avec 80% des voix et même le taux de participation est déjà fixé à l'avance. 

Juste pour relativiser, il me semble bien que l’avènement de notre chère Veme république bien aimé n'ait pas été un modèle de légalité constitutionnelle non plus hein...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cinquième_République_(France)

Citation

Des juristes ont argué que la mise en place de la Cinquième République s'est opérée selon une procédure non constitutionnelle et doit être considérée comme un coup d'État : en effet, la Quatrième République ne prévoyait pas la possibilité de modifier la Constitution par référendum. Toutefois, en général, on considère que l'exercice du « droit souverain du peuple à disposer de lui-même », exprimé pour l'occasion par voie référendaire, prévaut sur le texte constitutionnel.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Niafron a dit :

Bravo aux algériens, moi, je ne boude pas mon plaisir. Bien entendu, on est loin du compte si au final on nous ressort un nouveau pantin...

D'ailleurs, la question à mille point, j'ai mon idée comme tout le monde bien sûr, mais je serais curieux d'avoir le point de vue des uns et des autres ici: qui dirige l'Algérie?

Pas que là tout de suite, mais disons depuis quelques années?

Le clan Boutef?

L'armée?

Les renseignements?

Très peu de monde est au courant de cela car justement ceux qui sont aux manettes ne tiennent pas à ce que cela se sache , du moins à ce que cela se voit trop...

Il n'y a que la DGSE qui pourrait nous donner une réponse précise à cette question

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Claudio Lopez a dit :

Très peu de monde est au courant de cela car justement ceux qui sont aux manettes ne tiennent pas à ce que cela se sache , du moins à ce que cela se voit trop...

Il n'y a que la DGSE qui pourrait nous donner une réponse précise à cette question

En fait, non, c'est assez connu, si vous connaissez des algériens qui s'intéressent à la politique de leur pays ils sauront vous donner des noms. Et faut arrêter avec "la DGSE c'est les seuls à tout savoir", parce qu'ils bossent beaucoup avec de l'OSINT (de la source ouverte) et bon nombre de leurs informateurs sur la politique étrangère parlent aussi à des journalistes. Avec de la tune on achète pas mal de choses, surtout auprès des privilégiés (qui ont donc accès à des informations) qui veulent motiver la France à jouer la carte de la stabilité (je n'ai pas dit Bouteflika, j'ai dit stabilité) pour ne pas perdre leurs petits privilèges.

En Algérie, il y a plusieurs oppositions :

  • Internes, dans le parti au pouvoir, qui sont actuellement aux commandes des différents ministères. Des gens qui ne vont pas forcément avoir besoin de faire campagne envers le peuple, mais plus au sein du parti pour trouver des soutiens. On ne se le cache pas, c'est probablement parmi ces gens que ça va se jouer. Et le peuple n'est pas forcément contre, du temps que ce nouvel acteur joue la carte de la chasse aux sorcières corrompues et donne de l'espoir à la jeunesse.
  • Externes et officielles, pour donner une crédibilité de démocratie au régime, mais qui ne sont pas soutenus. N'oublions pas que la crise Algérienne est avant tout politique, anti-système, anti-corruption, un peu comme en France, avec un refrain de "tous pourris" qui revient souvent. Il n'y a pas de nom d'opposant officiellement reconnu qui est souhaité par les algériens, c'est un mouvement populaire et spontané. Ce que revendiquent les algériens, c'est qu'on arrête de se foutre de leur tronche en reconduisant un président manifestement handicapé et incapable de gouverner. Ils veulent un jeune, plus proche d'eux : l'âge médian en Algérie, c'est 27 ans. Mais ils sont conscient qu'ils vont très probablement se retrouver un membre du clan Bouteflika.
  • Externe et officieuse (non reconnue par l'état). Pour lutter contre l'islam radical politique, la stratégie du FLN a été d'infiniment complexifier la procédure de création d'un parti politique, de manière à pouvoir l'accorder à toute opposition pas trop dangereuse et complaisante avec le clan Bouteflika, et la refuser à toute opposition sérieuse ou non désirée (comprendre par là, les buter au sens propre sans forme de procès). C'est elle qui fait "peur" aujourd'hui (là pour le coup, je suis complètement subjectif), car ses candidats sont les plus porteurs d'un changement radical de régime. Dans cette opposition officieuse, on trouve de tout et de rien : des partis régionaux, des partis religieux softs et radicaux, des anciens du régime désavoués, ...

Quant à l'armée, elle ne pèse pas grand chose dans le jeu politique, en tant qu'entité susceptible de prendre le pouvoir. Elle a beaucoup de pouvoirs, mais elle ne cherche pas à se mettre en elle-même en avant. Ce qu'elle souhaite avant tout, c'est que le futur chef d'état lui reconduise ses privilèges. Il va donc y avoir un défilé des candidats dans les bureaux du CEMA pour essayer de le convaincre de les soutenir.

 

Il y a 6 heures, Niafron a dit :

D'ailleurs, la question à mille point, j'ai mon idée comme tout le monde bien sûr, mais je serais curieux d'avoir le point de vue des uns et des autres ici: qui dirige l'Algérie?

Pas que là tout de suite, mais disons depuis quelques années?

Le clan Boutef?

L'armée?

Les renseignements?

Le clan "Boutef", il ne s'en cache pas. Ça ne veut pas dire que c'est des gens de sa famille, mais des gens de confiance avec lesquels il a construit l'Algérie depuis 1962 (ils sont assez vieux dans sa team, d'où la volonté des gens qui descendent dans la rue d'avoir des nouvelles têtes).

L'armée, déjà parlé.

La DSS (services de renseignements), on peut considérer que c'est dans la même case que le clan Bouteflika, il y a aussi des luttes intestines pour savoir qui aura sa promotion et comment virer ses concurrents, mais ça reste sous la houlette du chef suprême. Mais ça n'était pas comme ça il y a encore peu de temps Depuis deux ans, c'est directement rattaché à la présidence (le service a été largement remanié et les têtes changés), suite à des actions déstabilisatrice de la part de certains responsables de la DSS, notamment en opposition avec l'armée.

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Idem pour l'union européenne qui met en garde l'armée Algérienne indirectement 

http://www.ouvalalgerie.com/news/4134-L’Union-européenne-à-Bouteflika-:-«N’entravez-pas-les-libertés-d’expression-et-de-manifestation».html

 

Encore une cache d'arme découverte par l'armée, j'ai remarqué que les découvertes se font presque chaque jours et c'est toujours des armes en très bon état (voir photo dans l'article) ça ressemble à une mise en garde de l'armée. 

 

https://www.tsa-algerie.com/decouverte-dune-cache-darmes-par-larmee-a-adrar/

Edited by Fremo
Link to comment
Share on other sites

Le 12/03/2019 à 18:51, Nemo123 a dit :

Le clan "Boutef", il ne s'en cache pas. Ça ne veut pas dire que c'est des gens de sa famille, mais des gens de confiance avec lesquels il a construit l'Algérie depuis 1962 (ils sont assez vieux dans sa team, d'où la volonté des gens qui descendent dans la rue d'avoir des nouvelles têtes).

 

Bien vu.

Hier, le "président" a nommé une équipe de "transition", avec Noureddine Bedoui à la tête du gouvernement et Ramtane Lamamra (ex ministre des affaires étrangères) comme adjoint.

Apparemment, ce seraient des vieux routards du clan "Boutef" (le figaro titre "l'état profond Boutef"), même si eux au moins, ne semblent pas avoir trop de casseroles, ni (trop) de sang sur les mains.
Ils ont tenté de vendre à la télé une "transition démocratique" ordonnée avec pleins de promesses, mais sans date ferme (nouvelle constitution, écouter le peuple, blabla). Seul avantage en leur faveur : la stabilité.

La presse et la rue ne semblent pas convaincus, et les manifestations continuent de plus belle.
Par ailleurs, les étudiants n'ont pas "obéit" à l'annonce de vacances universitaires anticipées et prolongées (1 mois complet), et restent mobilisés dans les campus, foyers de contestation.

https://www.la-croix.com/Monde/Afrique/Bedoui-Lamamra-tandem-systeme-incarner-transition-Algerie-2019-03-12-1201008276

http://www.lefigaro.fr/international/2019/03/12/01003-20190312ARTFIG00165-algerie-comment-l-etat-profond-s-accroche-pour-survivre-a-l-ere-bouteflika.php (paywall)

https://www.jeuneafrique.com/748770/politique/algerie-gouvernement-douverture-iie-republique-referendum-les-nouvelles-promesses-du-pouvoir/

http://afrique.lepoint.fr/actualites/algerie-ce-qu-il-faut-retenir-des-declarations-de-ramtane-lamamra-13-03-2019-2300815_2365.php

Revue de presse plus large (je ne connais pas assez la presse algérienne pour faire le tri)

https://news.google.com/stories/CAAqOQgKIjNDQklTSURvSmMzUnZjbmt0TXpZd1NoTUtFUWliektpbWtvQU1FWTVvajdWeW9ab2ZLQUFQAQ?hl=fr&gl=FR&ceid=FR%3Afr

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,944
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...