Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

https://www.lepoint.fr/afrique/algerie-tebboune-devoile-son-projet-de-reforme-constitutionnelle-08-05-2020-2374712_3826.php

Citation

Il est question dans la mouture de la « constitutionnalisation de la participation de l'Algérie à des opérations de maintien de la paix sous les auspices des Nations unies, de l'Union africaine et de la Ligue arabe et la « constitutionnalisation de la participation de l'Algérie à la restauration de la paix dans la région dans le cadre d'accords bilatéraux des pays concernés 

Citation

Pour certains observateurs, il s'agit là de donner une forme constitutionnelle à la participation de l'armée algérienne (très limitée en nombre d'éléments et souvent pour un soutien d'experts militaires) aux opérations onusiennes, comme en 1989 en Angola, en 1992-1993 au Cambodge, en 1995 et 1996 en Haïti et en 1999 au Congo, etc. Mais pour d'autres, il s'agirait d'assouplir la doctrine algérienne face à des menaces extérieures de plus en plus exacerbées, à l'image des tensions dans le Sahel ou en Libye, aux frontières de l'Algérie. Il s'agirait d'assumer un rôle plus proactif dans la région, sur la base « d'accords bilatéraux des pays concernés »

Citation

« Cet amendement de la Constitution s'il venait à être approuvé, permettrait d'enlever le flou artistique entretenu depuis deux décennies sur une supposée doctrine non interventionniste de l'armée algérienne qui n'a jamais existé, mais dont l'idée a été entretenue à des fins politiques compréhensibles

L'Algérie va t-elle commencer par agir dans son voisinage? Sera t-elle présente à nos côtés contre le terrorisme?

Bonne ou mauvaise nouvelle, car on sait que les positions algériennes et le rôle que joue le pays n'est pas très apprécié par nombre de ses voisins, le Maroc bien sûre, mais aussi des pays du Sahel pour qui elle reste une base arrière militaire et politique à de nombreux groupes.

 

Mais bon, l'Algérie va connaitre une situation économique et sociale très mauvaise dans les temps à venir, ce qui va naturellement bousculer l'ordre politique et remettre les questions sécuritaires "externes" entre parenthèses face aux risques internes. Si le pays rebascule dans la même situation qu'il y a 20 ans, le conflit risque de déborder assez facilement, tout comme on ne peut pas le nier également, que l'Algérie devienne une terre de conquête pour un jihad ou même des activités classiques de groupes armés (trafics etc..) régionaux.

Si pour l'heure on se dit que l'armée algérienne a des moyens, on sait qu'un état faillit peut tout remettre en question, les jeunes soldats algériens sont pour la plupart des appelés, donc dépendant d'un système qui "tient", qui a la confiance. Une guerre civile n'est pas une guerre contre un ennemi étranger, les divisions se font aussi dans l'armée, peu vont tuer leur famille pour le bénéfice du pouvoir, les fantômes du passé sont toujours présents et comme pour la Syrie, ce n'était pas juste une guerre contre des terroristes étrangers quand ces derniers viennent du pays et sont soutenus par un nombre important de la population.

L'Algérie est un pays à surveiller avec intérêt, non pas pour un risque à venir dans plusieurs années, on compte plutôt les mois et on est sur un baril de poudre tant la situation économique et sociale est précaire, une étincelle peut allumer l'ensemble du jour au lendemain. Il faut se méfier, la Libye en pot de pus juste à côté, c'est un gros marché d'armes d'occasions, mais même encore en Algérie, on a de nombreuses armes qui dorment.

Et je ne parle même pas des tensions qu'on risque d'avoir en France avec la diaspora et le risque d'immigration massive.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Jésus said:

Et je ne parle même pas des tensions qu'on risque d'avoir en France avec la diaspora et le risque d'immigration massive.

 

Chaque fois tes postes sont provocateur tant fait pas nous sommes bien chez nous il y aura pas d'immigration massive.

  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, actyon a dit :

Chaque fois tes postes sont provocateur tant fait pas nous sommes bien chez nous il y aura pas d'immigration massive.

Une fois n'est pas coutume, c'est surtout qu'ils y en a qui prennent leurs désires - de chaos- pour des réalités et tirent des plans sur la comète .....

 

 

Il y a 2 heures, Jésus a dit :

..., mais aussi des pays du Sahel pour qui elle reste une base arrière militaire et politique à de nombreux groupes.

....

 

Cela demanderait à être étayé...

Edited by Shorr kan
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Pour les Casques Bleus, pas de gros contingents, mais des formateurs, des officiers, des observateurs par quelques dizaines par mission selon l'article suivant :

http://www.lemidi-dz.com/index.php?operation=voir_article&id_article=evenement@art1@2013-05-26

L’Algérie a participé dans le cadre onusien pour le maintien de la paix en 1989 en Angola avec 20 officiers et au Congo en 1999 avec 51 officiers", a-t-il rappelé. M. Adhimi a fait état de 21 officiers de l’ANP ayant participé activement avec les forces onusiennes pour garantir le respect de l’accord de cessez-le-feu signé à Alger entre l’Ethiopie et l’Erythrée.

S’agissant du conflit en Haïti, l’Algérie avait envoyé, entre février 1995 et août 1996, 32 militaires pour former et encadrer les unités sécuritaires de ce pays.

 

Edited by collectionneur
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Shorr kan a dit :

Une fois n'est pas coutume, c'est surtout qu'ils y en a qui prennent leurs désires - de chaos- pour des réalités et tirent des plans sur la comète .....

 

 

Cela demanderait à être étayé...

Dire qu'il n'y a pas un risque majeur en Algérie à court terme est très optimiste, voire revient à prendre ses désirs pour des réalités.  Et imaginer qu'un chaos majeur en Algérie n'aura pas de conséquences directes et importantes en France l'est tout autant.

Enfin, si l'Algérie n'est très certainement pas la base arrière des groupes armés de BSS, il est très probable qu'un certain nombre de responsables liés à ces groupes y sont régulièrement signalés.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, gustave a dit :

Dire qu'il n'y a pas un risque majeur en Algérie à court terme est très optimiste, voire revient à prendre ses désirs pour des réalités.  Et imaginer qu'un chaos majeur en Algérie n'aura pas de conséquences directes et importantes en France l'est tout autant.

...

Il est certain que ce pays avec l'effondrement des prix du pétrole aura à essuyer son lots de difficultés, mais ils ont encore quelques étapes à passer avant de parler de "chaos" ou de "guerre civile".

 

il y a une heure, gustave a dit :

....

Enfin, si l'Algérie n'est très certainement pas la base arrière des groupes armés de BSS, il est très probable qu'un certain nombre de responsables liés à ces groupes y sont régulièrement signalés.

Et c'est une nuance importante qui a des implications radicalement différentes. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, actyon a dit :

Chaque fois tes postes sont provocateur tant fait pas nous sommes bien chez nous il y aura pas d'immigration massive.

Pour certains, dès lors qu'on ne vante pas l'Algérie comme un eldorado, le meilleur pays du monde avec un avenir radieux, on fait de la provocation.

Le nationalisme aveugle parfois les personnes sur l'état de leur pays, je ne fais aucune provocations, il y a juste des personnes qui ne veulent pas qu'on leur casse leurs espérances ou leurs certitudes.

Petit rappel: En 1988, le régime, pour faire face à la baisse des prix du pétrole, avait donc fait appel au FMI en 1988 pour sortir de la crise financière. L'économie du pays à l'époque, dépendante du pétrole n'a pas changé depuis. L'état algérien a par la suite réalisé de larges coupes dans ses dépenses, les aides sociales pour rembourser. En octobre 1988 il y a eût des émeutes sociales faisant plier le régime en place, le remettant en question, le peuple voulait du changement, voulait de la diversité politique, l'armée tirant dans la foule (500 morts) se trouvant exclue de participer à la vie politique. Un gouvernement de transition est mis en place, la pluralité politique s'installe, en 1991, les algériens ont votés, le front islamique du salut (FIS) est arrivé en tête et devait gouverné avec la FLN. Ce dernier refusa avec hésitation, l'armée effectua un coup d'état, annula les élections et poussa pour réduire le FIS, son influence, poussant ce dernier à prendre les armes et entamer un combat contre l'état et l'armée, créant une guerre civile.

On ne peut nier une certaine répétition de l'Histoire, tant dans la situation économique, politique et sociale. Le gouvernement de Bouteflika a déjà basculé vers un nouveau gouvernement qui est plus ou moins accepté, le FLN n'a plus la même force qu'il y a quelques années. Le pays se serre la ceinture, là ils veulent réduire les dépenses par deux, les réserves financières fondent depuis quelques temps, il ne reste plus grand chose, on fait durer dans l'espoir que le pétrole remonte. Les dépenses sociales, les subventions et autres vont compliquer la vie des algériens à qui on achète la paix sociale depuis des années. L'équilibre ne tient pas dans la volonté et la fierté nationaliste que certains veulent défendre mais du contexte. Le contexte en Algérie est mauvais, très mauvais, si vous ne voulez pas le voir, si vous imaginez que ce sont mes "désirs" ou des "conneries", ben attendez quelques mois avant de me répondre.

Moi je vous le dis, je serai là pour vous rappeler votre "lucidité" face à mes "provocations".

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Jésus a dit :

Pour certains, dès lors qu'on ne vante pas l'Algérie comme un eldorado, le meilleur pays du monde avec un avenir radieux, on fait de la provocation.

Le nationalisme aveugle parfois les personnes sur l'état de leur pays, je ne fais aucune provocations, il y a juste des personnes qui ne veulent pas qu'on leur casse leurs espérances ou leurs certitudes.

Petit rappel: En 1988, le régime, pour faire face à la baisse des prix du pétrole, avait donc fait appel au FMI en 1988 pour sortir de la crise financière. L'économie du pays à l'époque, dépendante du pétrole n'a pas changé depuis. L'état algérien a par la suite réalisé de larges coupes dans ses dépenses, les aides sociales pour rembourser. En octobre 1988 il y a eût des émeutes sociales faisant plier le régime en place, le remettant en question, le peuple voulait du changement, voulait de la diversité politique, l'armée tirant dans la foule (500 morts) se trouvant exclue de participer à la vie politique. Un gouvernement de transition est mis en place, la pluralité politique s'installe, en 1991, les algériens ont votés, le front islamique du salut (FIS) est arrivé en tête et devait gouverné avec la FLN. Ce dernier refusa avec hésitation, l'armée effectua un coup d'état, annula les élections et poussa pour réduire le FIS, son influence, poussant ce dernier à prendre les armes et entamer un combat contre l'état et l'armée, créant une guerre civile.

On ne peut nier une certaine répétition de l'Histoire, tant dans la situation économique, politique et sociale. Le gouvernement de Bouteflika a déjà basculé vers un nouveau gouvernement qui est plus ou moins accepté, le FLN n'a plus la même force qu'il y a quelques années. Le pays se serre la ceinture, là ils veulent réduire les dépenses par deux, les réserves financières fondent depuis quelques temps, il ne reste plus grand chose, on fait durer dans l'espoir que le pétrole remonte. Les dépenses sociales, les subventions et autres vont compliquer la vie des algériens à qui on achète la paix sociale depuis des années. L'équilibre ne tient pas dans la volonté et la fierté nationaliste que certains veulent défendre mais du contexte. Le contexte en Algérie est mauvais, très mauvais, si vous ne voulez pas le voir, si vous imaginez que ce sont mes "désirs" ou des "conneries", ben attendez quelques mois avant de me répondre.

Moi je vous le dis, je serai là pour vous rappeler votre "lucidité" face à mes "provocations".

C'est sûr que pour faire le corbeau il y en a pas deux comme toi. Mais soit pas trop pressé quand même. Ok ?

  • Like 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Jésus said:

Pour certains, dès lors qu'on ne vante pas l'Algérie comme un eldorado, le meilleur pays du monde avec un avenir radieux, on fait de la provocation.

Moi je vous le dis, je serai là pour vous rappeler votre "lucidité" face à mes "provocations".

Je n'ai nul besoin de votre lucidité garde ca pour toi tu en aura besoin et je n'ai pas besoin de vos éloges  occupe toi de ce qui te regard mon pays et l'autre cote de la mer

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, actyon a dit :

Chaque fois tes postes sont provocateur tant fait pas nous sommes bien chez nous il y aura pas d'immigration massive.

Pendant la periode guerre civile avec le GIA je te rappel que la france avait fermé les liaisons Martimes et aeriennes avec l'Algerie. Les consulats etaient aussi fermés et aucun visa delivrée. C'est plus difficile de partir dans ces conditions.  

 

Edited by Scarabé
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Scarabé a dit :

Pendant la periode guerre civile avec le GIA je te rappel que la france avait fermé les liaisons Martimes et aeriennes avec l'Algerie. Les consulats etaient aussi fermés et aucun visa delivrée. C'est plus difficile de partir dans ces conditions.  

 

Ce qui démontre le ridicule de la peur de hordes de réfugiés algériens fuyant leur pays. Parceque que dans le fond, pour les prophètes de malheur c'est de ça qu'il s'agit. Le point focal de leur angoisse.

CQFD.

Edited by Shorr kan
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Kiriyama a dit :

Parce que tu crois que tous les migrants qui débarquent sur les côtes espagnoles, grecques ou italiennes sont passés par les consulats des pays concernés avant de s'embarquer ? 

C'est bien ce que je dis. C'est juste de la trouille. 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Jésus a dit :

tensions qu'on risque d'avoir en France avec la diaspora

Une diaspora est surtout le fait d'une immigration de 1ere vague ...

Aujourd'hui la plupart de la "population d'origine maghrébine" susceptible de susciter des tensions comme on dit dans les Ministères est de nationalité française car née en France ...

Et bien souvent ces gens quand ils retournent au bled ne sont pas très bien vus ...

Bref rien n'est simple

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, pascal a dit :

Une diaspora est surtout le fait d'une immigration de 1ere vague ...

Aujourd'hui la plupart de la "population d'origine maghrébine" susceptible de susciter des tensions comme on dit dans les Ministères est de nationalité française car née en France ...

Et bien souvent ces gens quand ils retournent au bled ne sont pas très bien vus ...

Bref rien n'est simple

Et ça c'est quand ils retournent au bled... c'est à dire pas souvent.

La plupart n'ont concrètement plus de lien avec le pays de leurs parents ou grands parents autre que les souvenirs nostalgiques des dits parents.

ça tacle méchamment l'idée de "diaspora" qui se comporterait comme une ruche ou la peur d'une 5ième colonne.

D’ailleurs c'est too much de parler d'immigrants pour des gens qui en sont à la deuxième, troisième et maintenant 4ième générations !

Bon sang, quand est-ce que ce débat sera apaisé !!

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, pascal a dit :

Une diaspora est surtout le fait d'une immigration de 1ere vague ...

Aujourd'hui la plupart de la "population d'origine maghrébine" susceptible de susciter des tensions comme on dit dans les Ministères est de nationalité française car née en France ...

Et bien souvent ces gens quand ils retournent au bled ne sont pas très bien vus ...

Bref rien n'est simple

Il y en a beaucoup qui profite de la situation de la double nationalité les ferrys vers le Magreb ont tournée à bloc vers l'extereureur 3 jours avant le confinement et ont continuée apres  parce que beaucoup ont voulu aller faire leur confinement au bled. A Marseille la zone portaire autour du G4 était completement saturée.   

Et mainteant ils crient au loup pour être rapatrier. Et vue la situation le traffic maritime n'est pas prés de reprendre.  

 

Edited by Scarabé
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...