Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Mais AQMI a réellement des liens avec Al Qaida et feu Ben Laden ou c'est juste une marque d'allégeance ? Le GSPC n'a pas existé longtemps alors, il a vite changé de nom.

Sinon est-ce qu'il y a des mafia en Algérie ? Du crime organisé ?

Link to post
Share on other sites

Mais AQMI a réellement des liens avec Al Qaida et feu Ben Laden ou c'est juste une marque d'allégeance ? Le GSPC n'a pas existé longtemps alors, il a vite changé de nom.

Sinon est-ce qu'il y a des mafia en Algérie ? Du crime organisé ?

Leur changement de nom et d'affiliation en 2007 aurait été approuvé par Ben Laden en personne selon les spécialistes. LE GSPC avait été fondé à la fin des années 90 par l'algérien Hattab.

Link to post
Share on other sites

Leur changement de nom et d'affiliation en 2007 aurait été approuvé par Ben Laden en personne selon les spécialistes. LE GSPC avait été fondé à la fin des années 90 par l'algérien Hattab.

Le "changement de nom" eu lieu bien avant vers 1998, c'est surtout un changement de tactique dut a une scission (comme ce fut le cas entre l'AIS et GIA) des groupes terroristes qui visent l’économie, l'Etat directement et l'Armée en priorité. Avant le 11/9 Benladen a demandé a faire partie de la branche Algerienne du terrorisme, les GIA refusent puis apres le coup d'eclat du 11/9 c'est le GSPC en perte de vitesse qui demande a faire partie de la Franchise Al Quaida et prend le nom de AQMI.

La première action d'importance eut lieux en 2003 avec l’enlèvement d'une trentaine de touristes dans le Sahara

Link to post
Share on other sites

là je suis bien d'accord, ça me rappelle ce qu'à dit M REDA MALEK: "la peur doit changé de camps"

ça a été un tournant dans la lutte anti terroriste en Algérie. vivre, travailler, sortir, étudier constituent les principaux actes de lutte contre ces criminels. Si on arrive à le faire, et il en faut du courage pour y arriver, le terrorisme est vaincu, car il ne nous fait plus peur.

pour ce qui est de la situation au Mali, 1-il fallait réfléchir aux conséquences de la Libye avant

2 - évacuer les ressortissants couterait infiniment moins cher que d'intervenir militairement, sauf si on a d'autres intérêts à le faire

re,

pourquoi évacuer les ressortissants ?

pour ne pas qu'ils servent d'otages.

mais alors, toutes les nationalités de mécréants sont concernés, parce que tous les otages sont des pompes à fric en puissance (les pays paient des rançons qui permettent aux truands émirs de s'enrichir voire d'acheter du matériel pour lutter contre des armées officielles).

donc, évacuer.... pourquoi pas et combien de personnes ? (là, ce sera des dizaines de milliers, entre les Britanniques, les Allemands, les Espagnols, les Portugais et tous les autres...

et ils reviendront quand ?

quand AQMI sera au pouvoir ? ou quand cette organisation sera détruite ?

et en attendant, les usines, les entreprises où ils travaillent font comment ?

ils vont vivre comment dans leur pays d'origine où certains n'ont meme plus de famille...

donc, il n'y a pas beaucoup d'alternatives ;)

Link to post
Share on other sites

Je ne voulais pas déclencher de polémique mais puisqu'on en est là  =)

Je ne vis pas en Algérie, j'imagine que les connaissances d'un algérien sur place (ou en France) sont bien plus précises. Donc, l'Algérie a un régime démocratique multipartite avec un président élu par le peuple sans aucune contrainte venant d'un cercle de pouvoir non démocratique? Les généraux qui ont eu une très grande influence (faisant la pluie et le beau temps à Alger) qui sont partis à la retraite et se sont retiré du cercle de décision n'ont pas de poulain ou n'ont pas été remplacé par plus avide qu'eux?

Je comprends parfaitement les réticences algériennes pour s'engager de manière plus affirmée dans le conflit Malien, je tique simplement sur l'argument de la défense de la Constitution alors qu'elle a été foulée au pieds au passé (pour de bonnes ou mauvaises raisons ) et qu'il aurait suffi par exemple de prendre l'enlèvement des diplomates Algériens et la menace que pesaient les islamistes sur la sécurité nationale comme casus belli pour contourner cet article (pour rester dans un cadre légal).

Oui si les algériens avaient décidé qu'il était de leur interet vital d'intervenir il l'aurait fait. Ils ne l'ont pas fait, c'est que ca ne devait pas etre leur interet (et/ou etait trop couteux ou risqué). Donc... ou veux tu en venir ?

Et cet argument constitutionnel cité par nombre d'algériens qui te fait tiquer n'est donc pas fait de marbre mais il restitue bien la posture diplomatique ou geopolitique de l'Algérie depuis des decennies, donc il a un fond de vrai.

Les témoignages et preuves des liens qu'entretenait les services secrets algériens avec les milieux islamistes sont concordants et ne sont plus à prouver. Après suivant où on se situe, cela peut venir de traitre et menteurs pour certains ou de ex-officiers de sécurité, militaires, au courant des dessous de l'histoire qui ont décidé de tout raconter par acquis de conscience ou par soif d'argent.

Les preuves j'ai du les rater. Et concernant des liens entre services secrets algériens et groupes clandestins j'espere qu'il y en avait, c'est le boulot des services secrets. Les USA n'ont pas eu des contacts (et bien plus) avec divers groupes insurgés en Irak et en Afghanistan ? L'Iran, l'Arabie Saoudite ? Les israeliens en Palestine et au Liban ? Il y a toute une "zone grise" ou les états -via leurs services secrets- et les groupes clandestins armés négocient, font des treves, infiltrent, manipulent, etc.

Alors pourquoi ce traitement particulier (beaucoup plus de bruit que disons les "escadrons de la mort" irako-américains) vis à vis des liens supposés avec ces groupes ? Des preuves plus accablantes ??? Non juste des témoignages random sans preuves qui atterriraient sur les fora conspirationnistes s'ils concernaient le dernier coup supposé tordu de la CIA. J'ai meme vu Eizabeth Levy gloser toute contente d'elle sur les rouages du pouvoir algérien  :happy: Ca me fait rire à défaut de pleurer, parce que le fond est assez abject, puisqu'il consiste à nier tout le mal fait par les islamistes en Algérie sous pretexte de trouver des arguments pour condamner le régime algérien.

Link to post
Share on other sites

Je parcourais le fil de discussion notament sur le role de l'armée dans le pouvoir en Algérie, j'ai eu l'idée de faire une recherche google en arabe sur le sujet. Je suis tombé sur une interview publiée aujourd'hui sur le journal algérien el khabar d'un ancien président du conseil constitutionnel algérien qui publie justement un livre sur le sujet (la relation armée-pouvoir depuis l'indépendance).

Pour les arabophones:

http://www.elkhabar.com/ar/politique/335705.html

D'après lui, le pouvoir de l'armée a globalement beaucoup diminué depuis 2004 et la rééléction de Bouteflika. Par contre, le département de renseignement et de sécurité (service de renseignement rattaché à l'armée) dispose encore d'énormément de pouvoir. Je cite "Le role de l'armée dans la vie politique a beaucoup reculé suite à la neutralisation d'une partie de la direction qui était la source du pouvoir politique ouvertement ou dans l'ombre, surtout après les elections de 2004 mais malgré tout, son role ainsi que celui des "uniformes civils" de l'armée reste significatif sur le centre de décision, de fait des renseignement dont il dispose, des moyens, des compétences humaines, de la discipline, de l'organisation et de la force brute" et cette force est toujours prise en compte par les décisionnaire du pouvoir executif. Et ceux qu'ils nomment "uniformes civils" de l'armée, sont les membres des services de renseignement. Il dit aussi qu'historiquement, l'armée n'a jamais accepté la légitimité constitutionnelle mais la "légitimité révolutionnaire" même si son role tend de plus en plus à réstreindre aux affaires de sécurité et de politique exterieure.

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais ça m'a paru interessant.

Link to post
Share on other sites

dire que l'armée a le pouvoir en algerie n'est pas exacte , on a beaucoup parlé de généraux mais personne ne les connais , les seul nom qui circulé sont aujourd'hui soit mort soit retraité ,vieux et malade .

il faut dire que le mitte date des années 80/90 et en grande partie entretenue par l'ex-FIS dont l'armée lui fait barrage et a sauver le pays d'une Afghanisation , ça tout les algeriens qui ont vécue la décinie noire le reconnaissent méme s'ils sont contre une ingérence militaire dans les affaire politique .

aujourd'hui les choses ont changer , l'armée ne s'occupe plus de la politique et ceux depuis l'arrivé de bouteflika .

Link to post
Share on other sites

dire que l'armée a le pouvoir en algerie n'est pas exacte , on a beaucoup parlé de généraux mais personne ne les connais , les seul nom qui circulé sont aujourd'hui soit mort soit retraité ,vieux et malade .

il faut dire que le mitte date des années 80/90 et en grande partie entretenue par l'ex-FIS dont l'armée lui fait barrage et a sauver le pays d'une Afghanisation , ça tout les algeriens qui ont vécue la décinie noire le reconnaissent méme s'ils sont contre une ingérence militaire dans les affaire politique .

aujourd'hui les choses ont changer , l'armée ne s'occupe plus de la politique et ceux depuis l'arrivé de bouteflika .

C'est bien que vous parliez du mythe entretenu par les anciens du parti dissout,ces énergumènes et leurs thèses ont toujours voix au chapitre,même avec ce qu'on voit en Libye,au Mali et en Syrie.

ça serait bien de faire un sondage en Algérie ou bien sonder les Algériens du forum.

Vous êtes pour:

1-L'Algérieland avec les affreux généraux génocidaires.

2-L'Algéristan et la "allahoakbarmania".

Je m'avance un peu,mais je vois bien un plébiscite.    8)

Bien amicalement

Link to post
Share on other sites

C'est bien que vous parliez du mythe entretenu par les anciens du parti dissout,ces énergumènes et leurs thèses ont toujours voix au chapitre,même avec ce qu'on voit en Libye,au Mali et en Syrie.

ça serait bien de faire un sondage en Algérie ou bien sonder les Algériens du forum.

Vous êtes pour:

1-L'Algérieland avec les affreux généraux génocidaires.

2-L'Algéristan et la "allahoakbarmania".

Je m'avance un peu,mais je vois bien un plébiscite.    8)

Bien amicalement

très réducteur, c'est comme dire

1- la france est un pays de colons racistes d'extrême droite

2- la france est le dernier pays communiste au monde après la DPRK

Link to post
Share on other sites

des centaines de milliers d'Algériens sont morts pour le mot Algérie c'est dégradant d'appeler ce pays Algérieland ou Algériestan

Je me suis sûrement mal exprimé...Encore une fois.    :-[

Il fallait mettre ça dans le contexte 1990/1991 où les choix se résumaient à:

L'ANP (arrêt du processus électoral) vs fis (allahoakarmania),sachant que tout a été fait pour laminer la mouvance démocratique/gauche.Je sais que présenter l'armée comme étant l'Algérieland donnerait un certain monopole "moral" aux fis,c'était pas mon intention.

Vu comme ça,ça me paraît moins réducteur,sinon je te présente mes plates excuse.

Link to post
Share on other sites

Je me suis sûrement mal exprimé...Encore une fois.    :-[

Il fallait mettre ça dans le contexte 1990/1991 où les choix se résumaient à:

L'ANP (arrêt du processus électoral) vs fis (allahoakarmania),sachant que tout a été fait pour laminer la mouvance démocratique/gauche.Je sais que présenter l'armée comme étant l'Algérieland donnerait un certain monopole "moral" aux fis,c'était pas mon intention.

Vu comme ça,ça me paraît moins réducteur,sinon je te présente mes plates excuse.

Salut

qu'entends tu par mouvance démocratique gauche ?

Link to post
Share on other sites

@darksideofthemoon

Salut,

J'ai jamais été doué pour expliquer les choses,les mots n'arrivent jamais dans le bon ordre.Je vais essayer de répondre sans vraiment répondre.  ;)

Il ne faut jamais confondre cause et conséquence,lors de cette fameuse élection,le choix FLN vs allahoakbarmania n'était que le résultat d'une politique qui a tout fait pour briser l'élan démocratique dans le pays,je parle société civile/partis politique avec méthodes que l'on connait.

Il suffit de demander à nos ainés comment ça se passait dans les facs pendant les années 80,on laissait faire les barbus alors que si t'étais de l'autre bord....Tu veux organiser un meeting?tu veux un local? un agrément pour ton association? organiser une "petite marche"?La bureaucratie veille au grain et le niet est de vigueur.

Dans un contexte de GRAVE CRISE ECONOMIQUE:

Il y avait le FLN..famille révolutionnaire incarnant parti unique,ses dérive,sa responsabilité dans la crise que traverse le pays,sa désuétude,sa corruption et sa ringardise aux yeux de la jeunesse qui ne jurait que par le changement.

Il y avait la tendance allahoakbarmania...avec comme programme:l'islam c'est la solution et tout le toutim.

Il y a la troisième voix,le FFS a surnagé dans la zone Algérois/Kabylie,mais le reste est passé à la trappe.

On a tout connu pendant les années 80 il y avait de tout,même des féministes,des communistes...Et je ne parle pas des micro-partis.

Et si t'as d'autres questions,n'hésite surtout pas.

Link to post
Share on other sites

@darksideofthemoon

Salut,

J'ai jamais été doué pour expliquer les choses,les mots n'arrivent jamais dans le bon ordre.Je vais essayer de répondre sans vraiment répondre.  ;)

Il ne faut jamais confondre cause et conséquence,lors de cette fameuse élection,le choix FLN vs allahoakbarmania n'était que le résultat d'une politique qui a tout fait pour briser l'élan démocratique dans le pays,je parle société civile/partis politique avec méthodes que l'on connait.

Il suffit de demander à nos ainés comment ça se passait dans les facs pendant les années 80,on laissait faire les barbus alors que si t'étais de l'autre bord....Tu veux organiser un meeting?tu veux un local? un agrément pour ton association? organiser une "petite marche"?La bureaucratie veille au grain et le niet est de vigueur.

Dans un contexte de GRAVE CRISE ECONOMIQUE:

Il y avait le FLN..famille révolutionnaire incarnant parti unique,ses dérive,sa responsabilité dans la crise que traverse le pays,sa désuétude,sa corruption et sa ringardise aux yeux de la jeunesse qui ne jurait que par le changement.

Il y avait la tendance allahoakbarmania...avec comme programme:l'islam c'est la solution et tout le toutim.

Il y a la troisième voix,le FFS a surnagé dans la zone Algérois/Kabylie,mais le reste est passé à la trappe.

On a tout connu pendant les années 80 il y avait de tout,même des féministes,des communistes...Et je ne parle pas des micro-partis.

Et si t'as d'autres questions,n'hésite surtout pas.

merci pour ta réponse

en fait il me semble que c'est un peu réducteur de présenter les choses ainsi. le paysage politique ne se limitait pas (et ne se limite toujours pas) au FLN, aux barbus et au FFS

la grande majorité des algériens était silencieuse et ne pouvait s'identifier dans la 60aine de partis politiques en course à l'époque. je pense sincèrement que c'est tjr le cas aujourd'hui.

les barbus ont profité de cela, ils ont la réputation d’être organisés et de savoir manipuler les gens.

Link to post
Share on other sites

les barbus ont profité de cela, ils ont la réputation d’être organisés et de savoir manipuler les gens.

J'ai bien précisé qu'ils avaient profité d'une grave crise économique,je ne les vois pas rééditer leur "exploit",par ce que les caisses sont pleines.

Pour la petite histoire,il faut relever ce truc "drôle" chez les barbus.

Ils n'ont aucun programme ou dogme économique,c'est des opportunistes sans vergogne,par ce qu'à la fin des années 80 avec des caisses vides et un pays "socialiste ruiné,ils étaient un peu "gauche" prolétaire et populiste  mais maintenant avec des caisses pleines et après avoir découvert le libéralisme-économique pas sociétal-et l'économie de marché qui se résume à l'import/import,et après en avoir profité un max,ils tiennent un tout autre discours ..tout en prêchant -pour la plèbe- l'ultraconservatisme social/religieux.vas y que je te sorte un verset sorti de son contexte pour pouvoir justifier la plus abominables des ignominies..etc     :lol:

attention au sujet guerre d'algérie. Beaucoup de nos pères se sont battus pour une cause qu'il croyaient juste, dans chaque camp.

Amicalement.

Amen to that.

Link to post
Share on other sites

du pétrole sur la bande côtière de bejaia

Image IPB

Béjaïa changera de statut très prochainement et se hissera au rang de région productrice de pétrole. Il y aurait du pétrole sur sa bande côtière et un bureau d’études brésilien est attendu pour des études offshore en mer car il existerait un réservoir potentiel dans les fonds marins.

C’est le président de l’assemblée populaire de wilaya qui en a fait part, lors de la conférence de presse qu’il avait animée au lendemain de la visite de Sellal, en déclarant détenir cette information du ministre de l’énergie lui-même qui avait promis de se déplacer avec les membres de ce bureau d’études dans les prochains jours à Béjaïa.

Cette information a été confirmée par un cadre de la direction de l’énergie et des mines de la wilaya qui rajoutera que la perspective d’implantation d’un centre pétrochimique, qui constituera un autre projet structurant, est la meilleure preuve de l’existence du pétrole à Béjaïa.

Capitale de l’agroalimentaire, une industrie privée des plus performantes, avec du pétrole et le développement du tourisme, d’autant plus que la région est gâtée par la nature, la Kabylie peut respirer et prétendre à des ressources financières pouvant répondre aux attentes de ses habitants.

http://www.algerie-focus.com/blog/2013/05/11/du-petrole-sur-la-bande-cotiere-de-bejaia/

Link to post
Share on other sites

SELON ALGERIE 360

[info] 24 nouveaux centres de contrôles aux frontières algéro-marocaines

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, a déclaré que les frontières avec le royaume du Maroc seront renforcées avec 24 nouveaux centres de contrôles, parallèlement à l’activation des mesures punitives de la dissuasion, et ce, afin de repousser les opérations de contrebande entre l’Algérie et le Maroc, exprimant son mécontentement de l’activisme des contrebandiers et de dommages infligés à l’économie nationale.

Au moment où la drogue venant du royaume crée une menace pour Algérie, soulignant qu’il a notifié son homologue marocain que le problème de la frontière entre les deux pays dépend de l’étendue de la coopération pour le régler le problème de la contrebande, sinon le dossier, n’avancera jamais.

Ould Kablia, a précisé que le gouvernement se retrouve aujourd’hui obligé de passer de l’étape de création des conditions de vie adéquates pour les habitants des zones frontalières, en matières de l’emplois à celle de la dissuasion pour contrer le phénomène de la contrebande, et ce, après avoir constaté qu’il est vraiment difficile de convaincre les habitants de ces zones avec les alternatives de fonctionnement proposées pour abandonner ce phénomène de contrebande, dont il semble qu’ils se sont habitués à gain rapide, en soulignant que les habitants de ces zones souffrent d’un manque de carburant, et parfois leurs besoins ne sont pas couverts en raison de la contrebande.

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, a plaidé pour un durcissement des sanctions prévues dans le code pénal, en vue d’une lutte plus efficace contre le phénomène de la contrebande, notamment au niveau des frontières. « Il faut éventuellement apporter des amendements à notre code pénal pour durcir les sanctions contre les contrebandiers, afin de les dissuader de s’adonner à ce genre d’activité illicite, mais lucrative », a-t-il souligné.

En ce qui concerne la situation de la sécurité aux frontières Est, avec la Tunisie et la Libye, le ministre a déclaré que les frontières de l’Algérie sont sûr et sécurisées, et toutes les tentatives de passage illégale, elle sera livrée à son sort, et l’incident de Tigantourine ne se reproduira pas, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, a refusé de répondre aux propos avancés par certains représentants de la mouvance salafiste en Tunisie, portant des accusations contre l’Algérie, le ministre, a résumé sa réponse en une seule phrase, nos frontières sont sécurisées, et les affaires internes des autres des pays voisins ne nous intéressent pas et ne nous concernent pas.[/info]

c'est tant mieux

j'espère qu'il y'en aura plein d'autres

Link to post
Share on other sites

ÉNIÈME PROVOCATION SCANDALEUSE CONTRE L’ALGÉRIE

Quand un salafiste marocain enterre Bouteflika

Par : Merzak Tigrine

Constatant que le Makhzen est à court d’arguments pour convaincre l’Algérie d’accéder à leurs requêtes, dont la réouverture des frontières et un changement de position sur le conflit du Sahara occidental, les salafistes marocains prennent le relais en recourant à des méthodes d’un autre âge, tel cet appel au président Bouteflika : “Réconciliez-vous avec le Maroc avant de mourir.”  ^-^

http://www.liberte-algerie.com/international/quand-un-salafiste-marocain-enterre-bouteflika-enieme-provocation-scandaleuse-contre-l-algerie-199773

Il y a des comiques salafistes au Maroc  :lol: Quel délire, faut dire qu'il est vieux, usé, fatigué, ... ce salfiste !

Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,551
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MikeAlex
    Newest Member
    MikeAlex
    Joined
  • Forum Statistics

    21,093
    Total Topics
    1,377,290
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...